La FED est-elle allé trop loin ?

La FED va probablement cesser de faire progresser les taux courts pour ne pas ne pas provoquer une crise systémique bancaire et une récession. En cause, la hausse rapide des taux d’intérêt de ces derniers mois qui a provoqué un véritable crash obligataire et une chute de la solvabilité de certaines banques. SVB, actuellement en faillite, avait en effet récolté 175 milliards de dépôts pour seulement 200 milliards de titres obligataires non assurés et très sensibles aux taux d’intérêt à l’actif.

Jo Biden a pu limiter le bank run en annonçant une couverture par l’état de la totalité des fonds déposés mais d’autres banques pourraient être concernées par la détérioration du marché obligataire, ce qui interdit toute nouvelle hausse des taux.

Cette démission de la FED après la faillite de SVB pourrait être très favorable aux actions car l’arrêt de la hausse des taux va reconstituer la prime de risque. Le potentiel des actifs risqués pourrait donc redevenir important à court terme. Mais il faudra se méfier d’une bulle et prendre régulièrement des bénéfices pour placer le cash dans l’immobilier papier et se défendre contre l’inflation que le statu quo monétaire va générer. En effet même si la FED et les autres banques centrales limitent la progression des taux courts, les taux longs, dépendants du marché obligataire, pourraient progresser du fait de l’absence d’un contrôle suffisamment efficace de l’inflation. Mais la encore l’incertitude demeure car une récession peut détériorer la situation de l’emploi et limiter la possibilité d’une boucle prix salaire et l’inflation.

Mais si la FED a cassé l’économie avec les dernières hausses de taux dans le contexte inflationniste actuel et que les monnaies continuent à se déprécier, nous entrerons en stagflation avec toutes les conséquences boursières que cela devrait entrainer. Les actions pourraient chuter comme dans les années 70 pendant plus d’un an pour flotter ensuite sur la dévalorisation monétaire.

L’autre facteur à prendre en compte est la situation géopolitique actuelle. Celle-ci pourrait aggraver ou limiter les phénomènes inflationnistes en fonction de l’évolution des relations entre les démocraties et les autocraties. Le niveau de protectionnisme à venir va rester la clé de voute des capacités de production, de l’évolution des monnaies et des économies occidentales.

Espérons que la FED n’est pas allé trop loin …

22 réflexions au sujet de « La FED est-elle allé trop loin ? »

  1. Je précise que mes achats de pierre papier ne se font pas sur des supports en immo français. Seules les SCPI achetant des biens à l’étranger bénéficient d’une fiscalité intéressante et d’une exonération de CSG. Par ailleurs, il faut choisir des SCPI récentes car elle vont acheter de l’immobilier à bas prix car la hausse des taux fait chuter le secteur et elles n’ont pas un parc ancien acheté plus cher à gérer.

    • Cœur d’Europe, Norma capitalisation sont très récentes. Chez Corum Eurion et XL sont des valeurs sures. Fiscalité à 20 %.
      Attention si le marché anticipe vraiement une récession comme ca semble être le cas aujourd’hui. Des achats sous 6000 auraient un intérêt. Si on reste au dessus SCPI plus sur.

  2. Les analystes anticipent une hausse des taux de 0.25 % la semaine prochaine pour le jour le jour américain. Je n’y crois franchement pas.

  3. j ai l impression que tu peux partir tranquille

    il y a 48h j ecrivais
    la fete du slip repart pour un moment, le marché joue :
    l inflation est maitrisée
    la recession est evitée
    la FED va etre conciliante
    Combien de temps cette euphorie va durer ?

    Reponse : 24h !

  4. J’ai bien fait de prendre quelques gains :) Ceci dit, je me fiche un peu de la valo des titres car j’ai acheté beaucoup plus bas et je garde long terme. Ce sont les dividendes qui m’intéressent.

  5. Les SCPI sont a garder au moins 8 ans car il y a des frais d’entrée importants. Il y a bien quelques SCPI sans frais mais ils se rattrapent sur les frais de gestion.

  6. Les investisseurs jouent le risque de crise systémique selon les médias. Je me demande si le smart money n’est pas plutôt en train de jouer une stagflation.

    • je n y crois pas à la crise systemique mais bon implanter les CBDC peut se jouer plus facilement avec une bonne crise bancaire, et comme ils ne reculent devant rien…

      La degringolade du OIL et des commos est le fait je pense de « Recession suite a crise financiere. »

    • Le crédit suisse est inquiétant par sa taille mais la BNS a dit qu’elle interviendrait car too big TF. Donc la crise systémique est improbable, d’autant qu’on ira encore plus vite qu’en 2008.
      Oui ca sent la récession à venir maintenant. Mais comme les BC vont devenir plus laxistes l’inflation va être moins contrôlée (stagfation). Même le Japon va faire de l’inflation car les salaires viennent d’ y etre réévalués de 3.5 % ; Au final ca arrange un peu tout le monde car tous les acteurs publics ou privés sont très endettés et l’inflation désendette. Seuls les créanciers obligataires se font tondre mais ca on le prévoit ici depuis des années. Les patrimoines obligataires ont perdu 15 % sur les maturités longues. Le bilan des banques pourrait souffrir de ca et de la récession mais dans le même temps, les marges de crédits se sont reconstituées..
      Les futures sur indice sont dans le vert ce matin. Peut etre l’occasion de reprendre quelques bénéfices sur le CTO pour faire encore du cash toujours dans le même esprit Si le marché ne rebaisse pas j’achète des SCPI pour faire face à l’inflation (d’autant que ces achats ne sont pas urgents car le marché immo baisse) et s’il s’effondre je rachète des valeurs de rendement a bas prix.

  7. J’ai pris encore des bénéfices ce matin sur les valeurs qui ont les rendement les plus bas. Le double top sur le CAC me pousse a détenir suffisamment de liquidités

    • la decision de la BCE sur les taux ne devrait pas aider les stocks europeens

  8. Les investisseurs se focalisent sur le too big ro fail et la hausse des taux de la BCE est vecue comme un signe de confiancé. Mais je persiste : PBP pertinente. Il faut être prêt à tout après le coup de semonce

    • coup de bluff je dirais mais avec une paire de 2 , difficile de faire croire à quoi que ce soit (lol)

      sinon « PBP » c est quoi ?

  9. Le CAC reste en tendance négative malgré la hausse d’aujourd’hui,. on est proche de l’oblique supérieure en H4. Les plus bas observés récemment sont au delà de la cible du double top. Et on a pas atteint le gros support à 6820. Je reste baissier sur le plan graphique.

  10. Je garde le cash degagé recemment. Ca se calme au niveau des banques mais le risque de recession nest pas negligeable

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *