Forecast investissement – Juillet 2010

Par Jean Christophe Bataille.

Forecast image type

C’est dans les fortes périodes de pessimisme qu’il faut acheter. Ce n’est jamais évident de le faire. Pour bien comprendre la baisse actuelle des marchés, voici un certain nombre de chiffres :


Les sociétés du CAC produisaient 50 milliards de bénéfice en 2000 et le CAC était à près de 7000. En 2010, on anticipe 80 milliards de bénéfice et le CAC est à 3350. France télécom sert 9 % de rendement quand les obligations d’états ne servent que 3% et restent très demandées comme en Espagne hier. Le PER moyen des titres du CAC s’approche progressivement de 10 qui est une valeur historiquement basse.


Après une aversion à l’Europe, à la monnaie européennes et aux actions européennes alimentée par la cabale conduite par les agences de notation américaines, les marchés ajoutent désormais l’anticipation d’une double récession mondiale. Que celles-ci se manifestent ou pas, les investisseurs jouent le scénario du pire. Si la baisse continue, certaines actions émergentes ou directement liées à la croissance des émergents vont atteindre des cours très attractifs pour le long terme. Personne ne pourra me faire croire que la croissance des émergents va s’arrêter brutalement et pour de longues années. Il suffit de se rendre en Chine pour le comprendre. Pour ceux qui croient dur comme fer au hard landing de la Chine voici le témoignage de CLSA spécialiste de l’investissement en Asie, dans un rapport : « l’avenir de l’Asie est en Asie » (source Chris Mayer)

Pendant longtemps, l’économie de la Chine (et de l’Asie en général) s’est concentrée sur les services à l’Occident, sur l’exportation. Il s’opère aujourd’hui une transformation : la montée du consommateur asiatique.

Une donnée clé ici, c’est le revenu disponible. CLSA déclare que le nombre d’Asiatiques (hors Japon) avec un revenu disponible de 3 000 $ par an va passer de 570 millions à 945 millions d’ici 2015. Plus de deux tiers de cette augmentation viendra de la Chine.

Comme le remarque CLSA, « les dépenses de consommation de cette classe moyenne vont passer de 2 900 milliards de dollars US à 5 100 milliards de dollars US, avec une contribution de 69% de la part de la Chine, 16% de l’Inde, et 4% de l’Indonésie ». D’ici 2014, près de 44% de la population chinoise va atteindre ce seuil des 3 000 $ — une augmentation de 9% par rapport à 2009.

Les grosses sociétés internationales indispensables à l’Asie ou au Brésil ont réalisé de tels efforts de productivité qu’elles devraient largement profiter de la croissance de ces pays dans les années qui viennent. La baisse actuelle et éventuellement à venir pourra donc être mise à profit pour accumuler des positions dans les proportions dictées lors du dernier forecast. La consigne est toujours la même : accumulation lente.

Sur les autres sous jacents, l’or et le pétrole consolident mais la consolidation du premier risque d’être de courte durée et 1100 dollars devrait être un point bas pour l’once d’or. Graphiquement le petrole WTI pourrait bien aller sous 67 $ si le pessimisme poursuit son chemin.

La surprise vient de l’euro qui, depuis quelques jours et nous verrons si cela durera, ne focalise plus l’attention des marchés. Le thème de l’été pourrait bien être : haro sur l’amérique !

50 réflexions au sujet de « Forecast investissement – Juillet 2010 »

  1. Dex,

    Je passe par ma banque qui passe par CPR et j’ai un coffre dans ma banque. Je ne crois pas qu’il y ait de risque. Je serai toujours à meme d’aller chercher mes lingots si ca tourne aussi mal que
    certains le prévoient (ce que je ne crois pas)

  2. Merci JCB pour ta réponse,

    Il me semble avoir lu sur un autre forum qu’il était possible de traiter en direct avec CPR mais ce n’est pas confirmé et seulement reservé aux grosses transactions.. A voir avec eux

  3. tout a fait d’accord avec l’analyse, pour connaitre la thailande depuis 7 ans, je vois l’évolution constante. Je rencontre de plus en plus de gens des classes moyennes avec des maisons
    magnifiques, super voitures qui paient des ecoles privés tres chers pour leur gamins. De fait, je pense que l’écart de revenu s’estompe et que dans les 5 ans les francais devront aller faire leur
    reportage sur le miserabilisme sur une autre planete pour satisfaire leur besoin de culpabilité. 

  4. Jim Rogers voit une bulle se développer sur la marché des obligations
    Publié sur CNBC le: vendredi 2 juillet 2010 | 03:35
    par: Oprita Antonia
    Producteur Web, CNBC.com

    Traduction libre. Texte original sur http://www.cnbc.com/id/38031568
    Les marchés obligataires sont une bulle dans l’attente d’éclater parce que l’économie mondiale fait face à d’encore pires problèmes depuis que les banques centrales ont innondé les
    marchés avec des liquidités pour essayer de sortir de la crise, nous disait le célèbre investisseur Jim Rogers sur CNBC ce jeudi.

    Mardi, les banques empruntaient moins d’argent que les marchés ne l’attendaient des banques centrales européennes, en quoi les investisseurs voient un signe rassurant que le système banquier
    européen n’est pas aussi faible qu’on ne le craignait auparavant.

    « Je ne comprends pas très bien moi-même », dit Rogers, ajoutant que les problèmes sont pires maintenant qu’au début de la crise. « Les marchés vont vers plus de difficultés. »

    Et il dit qu’il ne voit pas pourquoi les investisseurs cherchent les obligations comme valeurs refuges.

    « Je regarde le marché des obligations, je ne vends ni n’achète » dit Rogers. « C’est une bulle qui se développe ; c’est l’une des quelques bulles dans le monde qui se développent. »

    « Je pense que ça va être un désastre et je plannifie de les vendre dans un futur proche. »

    Certains économistes ont appelé à injecter davantage de fonds de relance dans l’économie mais, dit Rogers, ce serait mauvais dans la mesure où cela aiderait certaines catgéories et que ce devrait
    être payé par d’autres.

    « Les gens qui reçoivent l’argent pensent que les choses vont mieux, et cela va mieux pour eux, mais les gens qui ne reçoivent pas cet argent doivent payer. »

    « Nous avons de l’inflation maintenant »
    Aux Etats-Unis, les fonctionnaires et les haut-responsables ont déclaré que le renflouement de Fannie Mae et Freddie Mac pourrait au final coûter 1 milliard de dollars aux
    contribuables.

    Les prix grimpent dans le monde entier mais quelques gouvernements mentent au sujet de l’inflation, selon Rogers.

    « Nous avons de l’inflation maintenant. Tous ceux qui font leurs courses savent qu’il y a de l’inflation, que les prix grimpent, » a-il-dit.

    Les US et l’UK sont parmi les gouvernements qui mentent au sujet de l’inflation, tandis que l’Australie, la Chine et la Norvège – pays qui ont durci leur politique monétaire – y font face, a-t-il
    ajouté.

    « Mes perspectives d’investissement sont l’achat de commodities et la vente des actions. Je ne possède aucune action nulle part » a-t-il dit.

    Rogers a précisé ultérieurement dans un e-mail a CNBC qu’il possède certaines actions.

    « Je possède quelques actions que je conserve depuis des années, mais j’en ai vendu et j’en vends » a-t-il écrit dans un e-mail.

    Géographiquement, il a dit qu’il préfèrait détenir des actifs dans les pays qui ont de l’argent que dans les pays endettés.

    « Les pays créanciers sont tous en Asie maintenant … Je préfère investir auprès des créanciers que des débiteurs, » a dit Rogers.

    Hausse des prix de l’alimentation.
    Imprimer de l’argent a été favorable aux biens tangibles et les prix de l’alimentation « vont crever le plafond, » a-t-il ajouté.

    « Vous devriez tous devenir fermiers. L’agriculture a été un désastre pendant 30 ans. Nous avons une pénurie d’agriculteurs maintenant, » a dit Rogers.

    Il a dit qu’il est vendeur sur l’USD, en dépit du fait de l’immensité des sentiments négatifs sur les marchés concernant le billet vert et que les monnaies sont  « suspectes »
    partout.

    « Nous savons maintenant que la Grèce est en faillite. Nous savons maintenant que de nombreuses entreprises et entreprises aux Etats-Unis ont menti au sujet de leurs finances, » a dit Rogers.

    « Les gouvernements ont innondé des montagnes de monnaie dans le système… que cet argent vient de quelque part. Ce n’est pas terminé. Les dettes se sont accrues, » a-t-il ajouté.

    Les données récentes sur la Chine montrent des signes d’un ralentissement économique alors que la banque centrale a durci sa politique.

    « Le gouvernement chinois prend conscience qu’il a des problèmes sur le marché immobilier et ils essaient de résoudre ces problèmes, » a-t-il dit.

    Mais même si l’économie chinoise se porte mieux que les économies de la zone euro et des Etats-Unis, le pays ne peut pas tirer le monde hors de la récession, a-t-il ajouté.

    ____________

    Question à Jean-Christophe : « … il dit qu’il ne voit pas pourquoi les investisseurs cherchent les obligations comme valeurs refuges. » … Idem en Asie dans ce cas.
    Vendre maintenant et racheter au creux de la vague ?

  5. D’accord. Mais bon sur un PEA de 12-15 k€ il est plutot difficile de diversifier ! Surtout si on cible des valeurs à coté (comme loreal, danone, air liquide, etc, qui misent sur les emergents).

  6. Bonsoir,

    Accumuler lentement…

    Un autre parle d’acheter de l’or…

    Bon franchement: ça fait plus de 2 ans que j’observe le marché parceque j’ai une somme à ne pas perdre.

    j’exclu l’or car même s’il monte encore un peu les banquiers qui vont échanger mes euros contre des lingots vont me rackettrer au passage…. et dans l’autre sens aussi.

    j’en sais rien mais je le présume fortement.

    j’exclu la bourse, car je viens de voir les magouilles des banques et des traders…

    il est impossible de gagne en bourse pour un petit particulier….on se fait racketter par les brokers puis par les fournisseur de produits style lyxor…et enfin par les magouilles sur le
    cours du cac et des actions… qui n’a plus rien de naturel.

    Bref réelement je pense que jouer au course ou au loto ou au poker de bruel n’est pas plus idiot que la bourse. Au début (il y a 2 ans) je pensais que la bourse était un moyen  de
    conserver et augmenter son capital en étant honnete, mais je me rends compte aujourd’hui que c’est un leurre.

    Sauf à s’appeler GO sur tropical et être un génie, lui c’est le genre de gars qui jette sa pioche en l’air et quand elle retombe il découvre un nouveau puit de pétrole…

    Ou alors être un JCB besogneux étudier tout et tout et tout… ce que je ne critique pas, mais chacun son job, moi je suis juste un amateur en placement financier.

    Bref moi je veux simplement que mon capital reste pérrenne…

    alors je l’ai mis dans un livret d’épargne à 1, 25 % (comme la caisse d’épargne) dans une banque de patrimoine.

    Martin Maurel pour le citer.

    Peut être que j’en mettrais une partie chez b for bank pour un temps ou chez ing pour 3 mois…. mais je dois bien dire que les grandes banques européenne peuvent faire faillite du jour au
    lendemain….. il y a peut de chance, mais je ne serais pas étonné.

    Peut être que je vais jouer en bourse encore un peu de mon patrimoine, plus pour m’amuser qu’autre chose car j’ai compris l’arnaque des lyxor et autres brokers.

    PEUT ËTRE QUE SI LE CAC ATTEIND 2500, je prendrais des actions…. mais lesquelles?

    je pense comme JCB les trakers warrants et autres turbos sont des produits dépassés, seuls les actions ou peut être les CFD si on sait y jouer peuvent être intérréssants.

    Mais devant l’incertitude et le bordel ambiant, je mets ma fortune sur un livret assez sécurisant, et je dors tranquille la nuit.

    Je compte acheter de l’immobillier faire construire…. mais pas avant 2/3 ans

     et d’ici là je souhaite à la soc gen et à lyxor de faire faillite

    et je souhaite qu’ls coulent sans moi.

    Bon week end à tous et bon investissements.

  7. Encore un mot sur un autre thème…

    Je suis salarié (quand même aussi) et dans ma société du cac 40, le site future vient d’être interdit pour cause de « réseau social » interdit.

    Bon je ne peut rien dire ce n’est en effet pas un site qui rapporte des sous à mon patron…

    par contre le site tropical lui n’a pas été interdit ni non plus les autres sites et blogs boursiers que je consulte (à la place de bosser vilain garnement).

    Bon c’est tout, Et félicitation à JCB Daniella et tous les commentateurs que je consulte tous les jours quand le réseau n’est pas bloqué.

  8. Christophe

    Je continue de dire que je ne crois pas une seconde à la réussite affichée des traders amateurs sur le net. Je ne pense d’ailleurs pas qu’à celui que tu cites. Bien d’autres sites dédiés au
    trading très connus par ailleurs ont toute une kyrielle de traders prestidigitateurs … Ca fait 25 ans que je fais de la bourse et je retrouve toujours les mêmes ! Il y a 20 ans, ils étalaient
    leurs réussites au bistrot du coin en cachant soigneusement leur échecs, maintenant ils affichent 90 % de trades gagnants sur internet. Cette mise en garde maintes fois renouvelée ici contre le
    miroir aux alouettes du trading toujours gagnant doit faire comprendre aux débutants que pour trader il faut beaucoup de méthode, comprendre que les meilleurs professionnels perdent une fois sur
    deux et gagnent de l’argent grace un bon rapport risk reward. Certains acteurs du forex avec qui je suis en relation sont parfois encore plus durs que moi en me confiant que seul 5 % des traders
    amateurs en compte propre gagnent de l’argent et ils n’en gagnent que grace à un bon risk reward, certainement pas avec un rapport win loss
    irréaliste. Et leur comptes brokers montent beaucoup lentement qu’on ne le croit.

    Par ailleurs, le positionnement en actions en ce moment est délicat pour ceux qui n’ont pas de portefeuille suffisamment important pour accumuler des titres sur une descente de 1000 points de
    CAC. Le risque de rechute importante des marchés est loin d’être écarté pour l’année à venir. Dans ce cas il vaut mieux ne pas commencer à investir en bourse quitte à rater le train et de n’y
    aller que si par chance les valos devenaient très basse.

  9. Une autre question concernant les fonds obligataires. La composition du fond carmignac global bond me convient très bien, par contre cette sicav performe très mal. Y a t il d’autres alternatives
    dans le même style  ? merci

  10. Francois, je suis embété car cette sicav est composée essentillement d’obligations européennes et justement ce sont celles ci que je fuis. Je préfère etre en euro sur le cash dans une enveloppe
    AV et arbitrer vers des actifs tangibles comme actions, MP dans les baisses de marchés.

  11. Bonjour,

    En parlant d’obligations, dans le dernier JDF, Charles Gave parlent de commencer à vendre ses obligations allemande, par contre il garde les obligations suédoises parce qu’il voit la couronne
    s’aprécier.

    Comme tout ce que dit ce bon Charly m’intéresse, j’ai cherché un peu.

    Il y a le fond Nordea-1 Swedish Bond BP qui a l’air pas mal, mais étant un peu léger sur le sujet, si quelqu’un a un avis, je suis prenneur. 

  12. hello…encore 2 3 mots,

    Je n’ai aucune confiance dans les tarés qui sévissent chez TP. encore que  je respecte ceux qui détaillent comme loic ou alix ou d’autres.

    Ma remarque sur GO était juste ironique et le dépasse, et représente la gars qui réussit tout ce qu’il entreprend, sans même s’en rendre compte.

    Ce GO que loic à voulu laisser exister, représente  un américan way of life

     le gars de Martin Maurel m’a expliqué que sa banque faisait partie des preteurs aux grandes banques françaises et se rémunérait actuellement sur les taux des prets en retour. Sinon comment
    comprendre que certaines banques proposent 1,25 %les autres qui proposent 3 4 ou 5 % mais pendant un temps seulement prennent peut être plus de risques en prétant à je ne sais qui…

    Si le gars m’avait dit: je prete votre argent à la grèce… au Portugal, à abu dhabi…!

    …….

    Au fait:

     Comment faire pour préter son argent aux entreprises? en d’autre mots comment faire pour avoir des obligations d’entreprises ?

    Bonne semaine.

    Cette semaine je pense que le cac va s’éfondrer…

     

  13. @Christophe: Prêter aux entreprise peut être une bonne idée.

    Actuellement, mis à part des coups ponctuels comme EDF il y a un an ou le groupe Monceau fleurs plus récement, le faire en direct est un marché assez fermé au particulier, mais tu peux passer par
    des fonds spécialisés.

     

    Pour de la grosse entreprise bien noté (en même temps, que valent les agences de notation..?) il y a ce fond :
    Pictet-EUR Corporate Bonds-R
    LU0128473435 – Pictet Funds (Europe) S.A.

    Si tu es prêt à prendre un peu plus de risques, tu peux essayer les « high yeld » qui sont des obligation d’entrepises plus « risquées », car moins bien notées… mais qui rapportent plus.
    Nordea-1 European High Yield Bond Fund BP
    LU0236489380 – Nordea Investment Funds S.A.

    Vu la montée des taux que tout le monde attend sous quelques années grand max, il faut choisir un ou des fonds qui séléctionnent des oblig à échance 3 ans grand max.

    @+, Dex.

  14. tu peux cibler des corporate dont le coupon est indexé sur les taux longs. il y en a un certain nombre mais qui ne sont plus à des prix très intéressants.

    De plus, il n’est pas dit qu’elles ne subissent pas le krach obligataire. En effet, certains investisseurs attentifs ont su profiter de al baisse au plus fort de al crise de confiance en 2008
    pour acheter à des prix bradés des obligations qui distribuaient alors des coupons à 15% voire plus. A voir si la situation ce reproduit… j’ai quelques doutes, les opportunités de ce type ne se
    présentent qu’une fois.

  15. Si j’ai bien compris il faut dc privilégier les obli emergents ou à taux variables.. Il serait ptet juducieux de faire un article sur les fonds obligataires ou obligations les plus intéressantes,
    car je dois dire que c’est franchement difficile de s’y retrouver sur ce sujet !!!

  16. Merci pour vos réponses sur les obligations, c’est extrémement intérressant.

    Je me rends compte que cela m’apporte encore plus de questions, et c’est vrai qu’un article sur les obligations serait bien venu.

    J’ai vu qu’il y avait des obligation en CHF et des obligations « tracker ».

  17. Bonjour,

    Suite à la baisse de Carmignac Investissement dernièrement

    (liée à la baisse de l’or ?), je me demadais si le moment

    était opportun pour ce renforcer. Quelqu’un a-t-il un avis

    (Jean-Christophe peut-être) ? Merci.

  18. Bonjour Jean Christophe

    A  un CAC à 3000 , combien tu investis en actions et oblig  en % par rapport à ta cible de ce forcast ? 100 % , 80 % ?

     

    Cdt

     

    Philippe

     

  19. Bonjour Philippe,

    Ca dépendra de la configuration technique à ce moment la, des taux longs et des PER moyens mais je pense investir autour 60 % de ma cible actions. Je préfère garder du cash pour une baisse plus
    prononcée. En sachant que si le marché ne baisse pas au delà, je trouverai toujours un autre investissement pour le cash (il peut rester en allocation euro). Pour les obligations, je n’en achète
    pas sauf émergents et indexées et là j’ai déjà ma cible.

    Je rappelle les allocations cibles à mettre en place à la faveur de la baisse des marchés :

    http://futures.over-blog.com/article-forecast-investissement-mai-2010-la-pierre-a-credit-et-a-taux-fixe-49745117.html

    Ce sont celles énoncées en avril. J’ai déjà commencé à accumuler dans la baisse des marchés essentiellement dans l’énergie. Comme je l’avais dit l’an dernier, cette classe d’actif peut etre
    accumulée assez haut si on envisage un placement à 5 ou 10 ans.

  20. Damned. Je reposte.
    Deux produits intéressants pour les amateurs d’or ou d’argent:
    – ETF sur l’argent: ZKB Silver (euros) sur la bourse Suisse.
    – Tracker de sociétés minières juniors: GDXJ (symbole) sur le marché US, et qui réplique la performance de ces sociétés (il fonctionne comme un fonds investi dans ces sociétés).

  21. A noter l’or baisse encore en euros. La prime de risque ne pourra pas se maintenir eternellement sur les naps. Si l’euro monte encore un peu et l’or se rapproche de 1150 $, il y a une possibilité
    d’achat sur le physique pour ceux qui n’ont pas d’or. L’idéal serait le nap autour de 170-175 euros.

  22. China`s Slowdown
     
    « Whereas a significant slowdown in the Chinese economy in he second half of the year is almost a certainty a crash should not be ruled out. Such an event would obviously have dire consequences
    for the global economy. » Marc Faber sur son blog.

  23. Les gens qui n’ont pas d’or pourront acheter qelques nap à 185 euros ce matin. Ce n’est pas bon marché mais il faut bien commencer à accumuler à la baisse et il est difficile de dire ou descendra
    le gold index durant cette consolidation.

  24. Bernanke traduit par le figaro :

    La Fed se dit prête à agir pour relancer l’économie

    Ben Bernanke, président de la banque centrale américaine, estime que les perspectives restent «extraordinairement incertaines». Si aucune mesure n’est annoncée pour le moment, la Fed se
    reserve le droit de lancer de nouvelles actions de politique monétaire.

    Ben Bernanke est inquiet, pour ne pas dire pessimiste. Comme en juin dernier, le président de la Banque centrale américaine (Fed), qui s’exprimait devant la Commission bancaire du Sénat, a
    dressé un portrait sombre de l’économie américaine. D’après lui, «les perspectives économiques restent extraordinairement incertaines». La reprise «se poursuit à un rythme lent»,avec «une baisse
    lente du chômage» causée par des créations d’emplois dans le secteur privé encore «insuffisantes».

    D’après lui, «de nombreuses banques continuent d’avoir beaucoup d’actifs dévalorisés dans leurs comptes», ce qui ne fait qu’amplifier le problème. Sans le nommer, le président de la Fed a
    également évoqué un risque de déflation avec une stabilité des prix qui se conjugue à une inflation qui reste «faible» et qui devrait rester «contenue» pendant «plusieurs
    années». 

    Cette situation pourrait amener la Fed à agir. «La Réserve fédérale poursuit certes sa planification prudente pour le retrait définitif des mesures d’accomodation de la politique monétaire,
    mais nous restons prêts à prendre les actions de politique monétaire supplémentaires qui seront nécessaires pour favoriser un retour à une pleine utilisation du potentiel productif de notre pays
    dans un contexte de stabilité des prix», a expliqué Ben Bernanke.

    Pour le moment, le patron de la Réserve fédérale estime qu’il est encore trop tôt. Par conséquent, aucune mesure précise n’a été annoncée. Pour rassurer les marchés, la Fed a tenu à préciser
    que l’économie américaine était malgré tout sur le chemin de la reprise.

    Ce dernier point n’a pas suffit à rassurer Wall Street. Après ces annonces, la Bourse américaine a basculé dans le rouge, en baisse de 1,04% à 10.123 points.

     

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/07/21/04016-20100721ARTFIG00530-la-fed-se-dit-prete-a-agir-pour-relancer-l-economie.php

  25. Je ne peux que renouveler mes conseils d’accumulation prudente sur les actifs tangibles gold et oil en particulier tout en gardant encore une grosse proportion de cash, la baisse que j’attends
    sur les marchés actions ne s’étant pas encore produite à un niveau suffisammment interessant. La remontée du CAC de ce jour exprime bien la volatilité des marchés à la moindre nouvelle.

  26. Le discours de Bernanke hier est symptomatique de ce qui va se passer. Toute ébauche de rechute économique va etre combattue par la fed qui va réinjecter de la liquidité. L’effondrement du dollar
    (et de l’euro ?) est programmé. Seul les actifs tangibles et les actifs libéllés en monnaie potentiellement forte (yuan et réal) sauront à terme protéger les patrimoines. La difficulté est de les
    acheter au bon moment. Je garde les memes niveaux d’intervention : équivalents CAC 3000 en direction de 2500.

  27. Bonjour Jean-Christophe,
    Une question s’il te plaît. Les fonds d’obligations émergentes libellés en dollars regroupant 180 pays ou « portefeuille diversifié d’obligations et autres titres de
    créance liées à la dette locale émergente », je suppose que si le dollars perd de sa valeur, ce fond en gagnera d’autant en nominal, c’est bien cela ? Après quoi, on aurait intérêt à revendre ce
    fond et à convertir le résultat de la vente quand l’euro est bas. Deux conditions pas forcément réunies au même moment, et c’est ce qui me gêne avec ce fond. En te remerciant. Bon
    dimanche.

  28. Bonjour

     

    A noter une belle baisse de Carmignec Patrimoine qui est le fond patrimonial de référence Francais ( 20 Milliards ! ) : + de 7 % entre le + haut et le + bas : cette baisse est due la hausse de l
    ‘euro (ils jouent l ‘inverse) . Etant donné son track record et le niveau actuel du dollar ( proche des 1.3 ) , personnellement j ‘en prends cette semaine sur mon AV  . Pour info en 2008 ce
    fond avait réussi l ‘exploit de finir l ‘année à l ‘équilibre , grace à mon avis à leurr anticipation et la gestion de la couverture ou ils sont forts (Frédéric Leroux)  .

    Leur lettre trimestrielle est sortie : http://www.carmignac.fr/fr/rapport-gestion.htm

    cdt

     

    Philippe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *