File trading – Décembre 2009 – N°1

Par Daniela

Bonsoir à tous,

Lors de cette première file trading de décembre, compte tenu de l’approche de la fin de l’année, je présenterais quelques thèmes dont l’échéance dépasse le court-terme, sans toutefois déroger à la présentation actuelle de la situation.

Situations des indices au 8 décembre vers 15h

Malgré l’épisode de cygne noir causé par la cessation de paiement provisoire de l’émirat de Dubaï, la situation technique des principaux indices mondiaux a peu évolué depuis la dernière file trading.
Une correction s’est effectivement mise en place comme annoncé, mais cette correction a par la suite été annulée, de sorte que les indices restent encore coincés dans leur range.

L’indice CAC40 est cantoné dans un range depuis le début du mois de septembre. Hormis les deux petits excès signalés sur le graphique, celui-ci a été d’une impressionnante régularité.

Alors que les indices américains ont fait preuve durant ces deux derniers mois d’une importante force relative, dont les causes probables ont été expliquées dans la dernière file trading, le S&P500 semble désormais lui aussi coincé dans une fourchette très serré qu’il ne parvient pas à dépasser à la hausse. A très court-terme, l’accumulation de longues mèches hautes lors des dernières séances n’augure rien de bon : il entérine le refus de l’indice de casser par le haut le range des quatre dernières semaines.

A la lumière de ces éléments, la tactique la plus simple pour l’intervenant français consiste à spéculer sur les bornes du range, les bornes étant approximativement 3860 / 3620 sur le CAC cash. On peut ainsi prendre des positions baissières à proximité de la borne haute du range en ayant soin de placer un stop proche. De même, en cas de rebond sur le bas du range, des positions haussières sont justifiées. Cependant sur le bas du range, il est primordial de s’assurer d’abord que le rebond ait lieu!

Encore une fois il est inutile de raisonner le marché et de s’obstiner sur une position directionnelle sans effectuer de sorties partielles. Graphiquement on constate aisément que quelques allez-retours au sein du range se seraient révélés très lucratifs.

Mon sentiment pour le moyen-terme demeure pour le moment baissier, sans toutefois envisager des cibles finales trop basses. Le lecteur se reportera aux autres articles sur ce point.

Arrêt sur le Nikkei225

Le graphique moyen-terme du Nikkei sera l’occasion d’introduire l’effet des parités monétaires sur les indices. L’indice japonais s’est vigoureusement ressaisi et réalise une hausse de 10% en seulement 6 séances. Pour autant, la situation moyen-terme du Nikkei reste à mon sens baissière. Ce qu’il est intéressant de noter est l’effet qu’a eu la baisse du Yen (voire encadré USD/Yen) sur la bourse japonaise. Le dollar s’est apprécié jusqu’à +7% vis à vis du Yen lors de cette hausse. Pour une forte économie d’exportation comme le Japon, une baisse de la devise nationale est un atout et a un effet positif.

Inversion des corrélations et conséquence

Le Nikkei aura permis d’introduire le thème monétaire. Les parités monétaires entretiennent des corrélations étroites avec les indices, les matières premières et le cours de l’Or. Depuis l’éclatement de la crise des subprimes, une configuration-type de corrélation entre la parité Eur/USD, le cours des indices et le cours des matières premières s’est mise en place. Cependant, ce n’est pas parce qu’un schéma répétitif se met en place qu’il est le seul possible. Ainsi, la remontée du dollar suite aux chiffres encourageants du chômage américains vendredi dernier a pris beaucoup d’intervenants au dépourvu.
« Comment se fait-il que les indices montent très fortement en instantané alors que le dollar baisse? » Cette question traduit la méconnaissance ou l’oubli des anciens mécanismes. La séance de vendredi a consacré la résurgence très logique de l’un de ces mécanises.

NB : les logigrammes ci-dessous, comme tout modèle, n’ont pas pour but d’expliquer avec exactitude des mécanismes très complexes, mais d’en représenter les lignes de force. Ces logigrammes sont avant tout des schémas.

Voici un enchaînement typique en temps de crise :

Cet enchaînement a volontairement été axé sur l’or, afin d’illustrer quels paramètres l’emportent. Lors de la panique consécutive à la faillite de Lehman Brothers, c’est très clairement le paramètre « valeur refuge » qui a écrasé par son importance les autres corrélations.

Et voici mon interprétation de la séance de vendredi 4 décembre :

Ces deux dernières années, la remontée du dollar était associée au processus de déleveraging. Mais ce n’est pas le seul facteur possible de l’évolution d’une parité monétaire! Une majorité d’intervenants a semble-t-il oublié l’un des facteurs majeurs des fluctuations monétaires dans un flottement libre : une monnaie qui inspire confiance est une monnaie qui se renchérit.
Le signal fort (justifié ou non) de vendredi était un regain de confiance dans la solidité économique, et donc la solvabilité, des Etats-Unis. La hausse concomitante du dollar est parfaitement logique dans ce cas de figure, tout comme la hausse instantanée du pétrole suite aux bons chiffres de l’emploi : emploi = consommation = pétrole.

Conclusion

Les éléments expliqués ci-dessus permettent de dégager une excellente opportunité de trading à moyen-terme. Je laisse aux lecteurs le soin de comprendre que s’il est difficile de trancher entre l’un des deux scénarios suivants :
–    amélioration de la situation économique américaine, résorption du chômage
–    dégradation de la situation et deleveraging
Ces deux scénarios antagonistes ont le grand avantage d’induire la même variation sur un sous-jacent. A méditer.

50 réflexions au sujet de « File trading – Décembre 2009 – N°1 »

  1. Désolé David, j’ai posté un peu tard mais j’étais à l’achat de Bx4.
    Petite ligne de toute façon. A voir demain. Le CAC a fini avec une chandelle ascendante, le scénario haussier est toujours possible si la résistance lache. Tout dépend ce que fait le CAC demain.

  2. D’accord avec ce que dit Marc M. post 178 du moins avec le fond.
    Des personnes citées, l’histoire ne retiendra que Keynes

  3. Belle bataille hier soir sur la résistance à 3870 :

    L’optimisme est devenu important avec des acheteurs qui ont déjà fait leur courses. Les marchés latéralisent depuis 3 mois. Le potentiel de baisse selon la doctrine contrarienne est donc non
    négligeable (tous les optimistes ont acheté) mais si de nouveaux intervenants deviennent progressivement acquis à l’idée d’un cyclical bull en occident le marché peut continuer sa route vers le
    nord. Nous sommes à la croisée des chemins sur une résistance testée de nombreuses fois. A mon avis si le CAC franchit 3870 et que celui-ci devient support, il y a de fortes chances pour que le
    rally se prolonge en direction de CAC 4200. Cette situation poserait un réèl problème pour l’achat long terme de MP à bon prix car le potentiel de découplage des émergents semble, d’après les
    observations actuelles, plus important que beaucoup ne l’imaginaient . En revanche, si le marché butait à nouveau aujourd’hui sur l’overlap et que la baisse était suffisamment conséquente,
    j’initierai peut etre quelques prises de positions très prudentes pour le long terme sur le pétrole. Je publierai aujourd’hui un article sur le problème du point d’entrée sur les MP.

  4. CAC dans le vert.
    Vente de ma petite ligne de Bx4 pratiquement sans perte ce matin dans l ‘attente d’y voir plus clair.

  5. Le nouvel article sur les niveaux d’achat des MP est en ligne. Il va prendre toute son importance si le CAC sort de son range 3810-3610 et poursuit sa hausse en 2010. Dans le cas contraire,
    j’initierai quelques achats de supports MP dans la fourchette du range.

  6. bonjour à tous, bonjour JC.

    Je ne sais pas si c bien le lieu pour comparer des méthodes mais je souhaiterais avoir ton point de vue ainsi que celui de personnes bien avisées sur la chose boursière. Tu parles d’optimisme dans
    un post précédent, quel est donc ton point de vue sur l’attente d’un pic sur les indicateurs d’optimisme (EPCR / VIX / BB spread / Nova Ursa) pour entamer une entrée short. Cette méthode trouve
    t-elle grâce à tes yeux ou celà te semble t-il encore trop alétoire ??? Après tout, FUTURES prévoit bien une dégueulante vers 3400 (mini) qui devrait être assez rémunératrice si l’entrée
    short est bien choisie.

  7. Bonjour David, Si les indicateurs de sentiments CT ont été très efficaces dans le marché bear de la crise du crédit, il ne sont pas dans le rally. Évaluer la durée de ce rally est ama très
    difficile et seul les BB spread et ratios me semblent avoir de la valeur actuellment pour évaluer le risque de rechute des marchés. Pour les swings CT, je préfère me fonder sur les indicateurs de
    résistance et de support. Pour l’instant si le CAC finit au dessus de 3870 plusieurs clôtures de suite, ca va grimpe encore et ressembler à un rally prolongé. On peut imaginer un bull market de un
    deux ou trois ans comme en 2003-2007 avec une méga rechute ensuite et des émergents autonomes. C’est une vraie incertitude pour moi. Donc pour l’instant, j’observe et analyse l’évolution des
    marchés de la façon la plus prudente possible.

  8. A David,

    Je précise que le rally très prolongé des indices actions n’est pas l’hypothèse la plus probable pour moi mais qu’on ne peut pas l’éliminer.
    La « dégueulante » ;-) en direction de 3000 – 3400 reste pour l’instant mon scénario privilégié en 2010.

  9. Gold et pétrole en baisse, ca va avec une remontée du dollar mais la montée des actions en meme temps, c’est tout sauf déflationniste. Les marchés anticipent une reprise équilibrée pour l’instant.
    La fameuse reprise sans emploi …

  10. Rajoutons à cette note d’optimisme des marchés que les opérateurs vont anticiper une remontée des taux courts, ce qui explique probablement la hausse du dollar et la baisse de l’or et du pétrole et
    nous promet pour le printemps … un frein à la hausse des actions. Ceci d’autant que les perspectives de croissances restent molles pour l’occident. Tout cela suppose que l’économie mondiale
    continue à etre tirée par les émergents et que ne surviennent pas un des nombreux évènements pour les lecteurs de ce blog ont voté dans le forecast N°2 de ce mois.

  11. Notons que le CAC et en train de se heurter à la dernière résistance du rally située autour de 3910 atteinte le 20 octobre dernier.

  12. Les européens prennent des mesures protéctionnistes sur les importations de chaussures chinoises, les américains sur les pneus. Les Chinois rétorquent sur l’acier. Ca ne fait que commencer …

  13. Pour les esprits contrarians, une consolidation a toutes les chances de se concrétiser. L’optimisme est devenu très fort, le VIX atteint ses plus bas. Mais jouer cette consolidation n’est pas une
    sinécure car il manque une chose essentielle : le timing. Quand on voit la résistance à 3910 exploser dans des volumes qui ne sont pas élevés et qu’on constate que les baisses à WS se font dans des
    volumes beaucoup plus conséquents, il y a de quoi s’interroger.
    Pas de nouvelle prise de position spéculative pour l’instant.
    Il est possible de vendre encore quelques cycliques en prise de bénéfice.

  14. Bonjour JCB

    Félicitations pour votre site !
    Puis-je vous demander si vous pensez que des mauvaises nouvelles telles que les menaces de Fitch de dégrader les notes de la France et de la GB demeureront sans effet sur le rally de fin décembre,
    quitte à ce qu’une rechute se fasse très rapidement début janvier, ou seulement fin janvier, l’effet janvier se montrant le plus fort ?
    Je remarque que les agences de notation exigent une rigueur budgétaire qui serait préjudiciable aux plans de relance. En cas de dégradation(s), j’imagine bien que le marché obligataire réagira,
    probablement de manière différente selon des pays ayant reçu la même note.
     
    Merci de répondre si vous le pouvez.

  15. Bonjour John et merci.

    La désolvabilisation de certains pays occidentaux est surtout nuisible à l’euro. Dans tous les cas, il est difficile d’imaginer que les marchés occidentaux ne vont pas rechuter si l’on tient compte
    des mauvais fondamentaux. Le problème encore une fois, c’est le timing.

  16. Bonsoir Daniela, bonsoir Jean-Christophe.

    Etant absent pour quelques jours, j’anticipe, et vous souhaite de passer un bon noël et une bonne fin d’année.
    J’en profite aussi pour féliciter JC car son blog semble maintenant bien lancé et la qualité est au rendez-vous.
    Daniela, merci pour ton travail, en quelques files tu m’as déjà appris pas mal de choses.

    Comme pour nous faire un clin d’œil malicieux, le CAC clôture à son plus haut de l’année. Reflation des actifs, consommation des émergents… autant de facteurs qui vont nous faire gamberger dans
    les semaines qui viennent.

    A bientôt, Jef. 

  17. Bonsoir Jef,
    Merci à toi aussi pour ta participation au blog et à tes pertinentes interventions.
    Passe de très bonnes fêtes de Noël.

  18. les chinois désireux de devenir propriétaires arrivent en masse afin de bénéficier des politiques préférentielles du gouvernement avant qu’elles ne soient (éventuellement) plus renouvelées. Un
    moyen habile de booster les ventes en fin d’année, de fausser les statistiques aussi, d’influer sur le marché (bonjour la main invisible), bref, de donner un coup de pouce à l’économie.
    la suite sur http://www.leblogfinance.com/2009/11/chine-les-acheteurs-immobiliers-se-depechent-car-il-parait-que.html
    Bon Noël à tous.

  19. Bonjour à tous !

    Pareillement accapparée par des obligations familiales, j’ai été moins présente ces derniers jours. J’en profite pour faire une pause dans mon trading pour les fêtes de fin d’années. Sachons aussi
    couper parfois les écrans et le stress associé!

    Je souhaite chaleureusement à tous les lecteurs un joyeux noël et une excellente année 2010, qui risque d’être bien tourmentée.

    Daniela

  20. Je pars pour une semaine à l’étranger. Je programme pour demain un article bilan pour 2009 et perpectives boursières et économiques pour les années à venir.
    Bonne semaine et à bientôt.

  21. Bonjour à tous et bonne année,

    Pour Janvier j’envisage entre autres, de me positionner sur les valeurs qui ont le plus baissés sur 2009, voir sur les 3 dernières années.
    Ce sont :
    2007-2009 (3ans)
    DEX-(ALU)-(AF)-ACA-RNO-VEO-GLE-CGG-PEU-AXA-EADS-Eiffage-VK-LG-NEX
    CarboneLorraine.
    2009 (1 an)
    UBI-COX-(TMS)-(Neopost)-GSZ-FTE-VIV-DAN

    Le moins de cette stratégie c’est que si ces valeurs ont mal performé en 2009 c’est qu’il y a une raison.
    Le plus c’est que j’ai remarqué qu’en janvier 2008 les pires valeurs de 2009 avaient pas mal rebondies. Il semble que certains fonds investissent dessus systématiquement.

    Que pensez vous de cette stratégie de trader sur le mois de janvier sur les « canards boîteux » de 2009 ?

    Merci d’avance.

  22. Clair et net, ce que j’en dis, c’est que pendant la tempête, même les dindes volent.
    2009 a été une année tempête parce qu’on a rebondis après le gadin de 2008 (+1er trimestre 2009).
    Rien ne dit que 2010 va être bullich (j’en ai même entendu dire le contraire…).
    Dans ce cas, les dindes risquent de ne pas voler très haut.
    Met une petite pièce sur ces valeur si tu aimes le casino et que tu n’a pas l’occasion d’y aller souvent mais pas plus.
    …ça reste mon avis hein ?
    :)

    J’en profite pour souhaiter la bonne année à tout le monde, rédacteurs et lecteurs.
    Bon trades 2010 à tous,
    Dex!

  23. Bonjour Manu,
    Je ne suis pas acheteur d’actions sur les valorisations actuelles. Trading à la hausse ou la baisse possible en fonction des configurations à venir en dérivés sur indice avec stop.

  24. Merci JC.
    Je me suis mal exprimé je n’ai pas dit que je comptais me précipiter à l’achat ce matin sur la liste ci-dessus, je préfère rentrer sur correction.
    En cas de correction est-ce que la démarche de lister les plus fortes baisses de 2009 puis d’éliminer les trop boiteux (TMS par ex) te semble avoir un sens ou c’est complètement idiot ? Mon idée
    est que si quelques fonds ont le même raisonnement il y aura une montée mécanique des titres.
    Merci.

  25. A Manu,

    Je vais donner ma position sur le sujet demain dans le prochain forecast : je ne suis acheteur à la baisse que sur le pétrole, l’or et les émergents. J’éviterai les actions des pays développés sauf
    peut être les japonaises. Mais je n’ai pas encore pris ma décision sur ce dernier point.

  26. Tiens, c’est marrant ça. Ca fait deux fois en cinq minutes que j’entends parler des actions japonaises…

    Je suis abonné à la lettre de la Chronique Agora et c’est la « nouvelle transaction de la décennie » de Bill Bonner, vendre ses bonds du trésor US et acheter des actions japonaises.
    Vous croyez dans le potentiel de ce pays et de ces entreprises ou bien vous le trouvez que leurs actions sont simplement mal « pricées » ?

  27. A dex,

    C’est vrai que le Japon revient à la mode chez certains gérants : proximité de l’asie, apurement de la dette depuis 20 ans, baisse énorme des actifs. A réfléchir …

  28. Bonsoir,
    comme je vous l’avais annoncé dans cette file commentaire autour de 70  l’accélération est en train de se produire
    (écartement des bolls hebdos) mais je pense que 4560 est un peu optimiste , une cible sur le Cac à 4300 avec une extension possible à 4500 est possible courant 1er trimestre.
    JEF tu vas encore perdre tes paris
    a plus

  29. a dex,
    je suis en train de faire une AT sur le Japon , je n’y mets pas un sou, par contre jouer le Brésil, l’Afrique du Sud, la Turquie au travers de trackers éligibles au PEA me semblent de bon aloi

  30. Ces allocations géographiques n’ont de toute façon un interet qu’en cas de rechute des marchés. Les emplettes, c’était il y a 9 mois. Aujourd’hui, je ne suis acheteur de rien à part quelques
    obligations spécifiques (voir prochain forecast) et d’or sur certain niveaux. En revanche day trading en mode bourrin sur tendance pourquoi pas.

  31. Bonjour JC, es tu prêt à te  passer d’une hausse de 10%?
    dans mon cas certainement pas , sachant que les bears auront un moment raison mais c’est trop tôt .
    un petit indice hors AT:
    Lorsque une majorité d’intervenants passera haussier ce qui est loin d’être le cas à l’heure actuelle , il sera temps de se barrer des marchés.
    La seule chose dont je sois à peu près sûr , c’est d’une forte remontée des taux d’ici à la fin de l’année…
    A plus

  32. Bonjour Philegrand,
    Si je raisonne investissement, je me passe des 10 % car le timing me parait flou. En swing sur des volumes et des supports de spéculation en revanche pourquoi pas. Mais il faut considérer la taille
    des patrimoines. On ne mobilise pas un million d’euros en FCP comme 10 000 euros de dérivés. Chacun doit se déterminer en fonction de sa réactivité et de ses avoirs. Pour vendre des fonds
    d’investissement en AV, il faut déjà 5 jours ouvrés. Je ne peux pas prendre le risque d’une hausse brutale des taux sous peine de perdre bien plus de 10 %. Après plus de deux décennies de bourse,
    j’ai appris une chose dont je suis absolument certain, c’est qu’il ne faut pas acheter ou vendre quand tout le monde le fait mais quand les prix sont intéressants. Le doute que j’ai aujourd’hui est
    sur l’évaluation actuelle des marchés. J’expliquerai ca dans le forecast.

  33. bonjour à tous,

    Daniela pourrais tu m’apporter tes lumières et expliquer une telle distorsion
    turbo put 1034C     cac -0,03     turbo put  -18%

    merci à toi.

  34. @ Philegrand.

    Bonjour et bonne année à toi.

    Oui j’ai perdu mon pari 2009 mais je ne suis pas le seul . Tant mieux pour Patrick.
    On est finalement sorti pas le haut…

    Sinon ton AT sur le Japon m’intéresse beaucoup.
    Bravo pour tes positions de début d’année 2009 sur Lyxor Afrique du sud, Brésil et Chine. Plus de 100% en un an malgré les frais… Bravo encore.
    Pour la Turquie, je suis en phase. Certainement un pays à jouer pour les années qui viennent.

    Par contre à CT que penses-tu du Lyxor Grèce ?
    De mémoire, environ 60% sur les bancaires et qui a donc pris une grosse claque récemment.
    Potentiel de hausse ?

  35. @M.Fred
    Je ne vois rien d’anormal sur le 1034C on a bien stike-CAC/parité= cotation
    Je prend strike=4060 car apparemment il y avait déjà environ 10 points d’écart avec la barrière désactivante quand j’ai regardé lundi.
    Soit 4060-4017=43/100=0.43 soit la cotation en clôture.

  36. Bonjour à tous,

    En ce qui me concerne achat à l’instant L40 à 25,32 le mouvement reste haussier à court terme….. j’espère.

    fred marseille

  37. Bonjour à tous et bonne année,

    Je suis contente de constater la présence de multiples intervenants de valeur sur notre file trading.

    Une nouvelle année démarre, avec une nouvelle file trading dès samedi. Nous avons du pain sur la planche! Faisons en sorte que l’entraide et la coopération des files trading se poursuivent et nous
    permettent de traverser l’année 2010 du mieux possible.
    Cette année sera vraisemblablement cruciale pour se positionner en optique d’investissements énergétiques.
    En ce qui concerne l’optique de swing, l’énorme avantage est que le swing est une technique qui fonctionne en tout type de marché. Les opportunités de la nouvelle année seront donc nombreuses et,
    espérons-le, tout aussi fructueuses que pour les deux années précédentes en ce qui me concerne.

    Amicalement,

    Daniela

  38. Bonjour,

    Une nouvelle journée de trading démarre. Au travail! Nous avons du pain sur la planche.

    Deux configurations apparaissent déjà à cette heure :
    – Veolia
    – once d’Or

    Daniela

  39. Configuration à surveiller sur VEOLIA

    Possible excès haussier en cours depuis ce matin. La bougie du jour est rouge avec une mêche bien visible suite aux forts volumes d’achat en tout début de séance. Ce type de configuration est
    jouable. Il suffit de surveiller le cours de Veolia en journée. Si en début d’après-midi Veolia continue à stagner, une position à la baisse avec stop juste au-dessus du plus haut de ce matin –
    soit 26€ est possible.

    Cible comblement du gap soit 24€.

    Attention, la prise de position est conditionnée par la stagnation de Veolia. Si le titre remonte lentement en direction de 26€ avant cet après-midi, il est préférable de ne rien faire.

    Daniela

Répondre à Dex Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *