Les salaires vont augmenter plus vite dans les prochaines années

Jean Christophe Bataille.

http://static.lexpansion.com/medias/13/salaires_291.jpg

Les prix de l’or et de l’argent ont grimpé comme prévu. Le pétrole, qui était pourtant en situation de surachat, continue, lui aussi, à s’apprécier. Il ne s’agit ni de reprise économique, ni de spéculation sur les matières premières. La raison de cette ascension des prix est simple, les investisseurs anticipent une nouvelle phase d’inflation monétaire via le dollar et probablement l’euro. Le prix des biens tangibles commence à traduire ce mouvement stagflationiste. Encore une fois, on ne sortira pas de la crise de la dette sans la noyer dans la création monétaire. C’est une issue inéluctable et les allemands eux-même commencent à se rallier à cette analyse. Pour en avoir la preuve, il suffit d’observer le clash entre le président de la Banque Centrale d’Allemagne et Angela Merckel.

Mais la montée des prix ne suffira pas à tuer la dette. Seule une augmentation équivalente des salaires en monnaie courante est capable d’accélérer le désendettement global des pays occidentaux. Si un deuxième tour salarial ne se manifeste pas, le prix des biens augmentera par l’inflation monétaire mais les acteurs économiques n’auront ni les moyens suffisants pour les acheter, ni l’argent nécessaire pour assumer une fiscalité en forte augmentation. Le cas des grecs est significatif en la matière, il faudrait que la monnaie dans laquelle ils doivent de l’argent se déprécie fortement et que leurs salaires grimpent d’autant pour que leur dette diminue vraiment. Nous devrons toutefois attendre quelques années et la reprise chez les émergents pour que les produits fabriqués à bas coût chez les émergents augmentent significativement car seule la montée de nos indices des prix, dans lesquels leurs produits sont surpondérés, autorisera une accélération des salaires en occident. Cette justification par les indices viendra appuyer des revendications sociales qui ne peuvent que croitre avec l’évolution de la crise actuelle. L’ensemble des acteurs du monde économique et politique aboutira au même constat : si la compétitivité sur les salaires permet de donner un avantage concurentiel aux pays qui la pratiquent, elle revient à mettre en place un jeu à somme nulle lorsqu’il est pratiqué par tout le monde. La montée des salaires devient mon anticipation principale pour les prochaines années et ce, malgré un chômage élevé.

Bonne semaine !

35 réflexions au sujet de « Les salaires vont augmenter plus vite dans les prochaines années »

  1. Les années 70/80 à nouveau mais avec le chomage? Je vois plutôt la stagflation que l’inflation car si les salaires de ceux qui ont un emploi augmentent et que ceux qui sont au chomage ou à la
    retraite ne sont pas indexés alors ……la guerre civile!

  2. Badtimes,

    On dit la meme chose. Ce blog est rigoureusement stagflationniste. L’inflation monétaire est en général une stagflation car elle est initié par les BC en période de difficulté économique. Elle
    est très différente de l’inflation par surchauffe. Elle a ceci de particulier de pouvoir cohabiter avec le chomage, ceci d’autant que l’inflation monétaire devrait s’associer à une stagflation
    par les couts importés.

     

  3. Comme au Monopoly, quand la partie s’eternise on redistribue 100,000 a tout le monde. Ce n’est pas le souhait de tous mais de la majorite.

    Sinon faut arreter de nous faire rire avec la guerre civile et tous ces monologues anxiogenes. Avec toutes les aides distribuees il n’y a pas de ventres affames, juste des assistes qui voudraient
    vivre encore plus aux crochets des autres sous pretexte d’egalite: chacun son Cayenne au sens propre comme au figure.

     

    SP

     

     

  4. BCE : la zone euro retient son souffle

    Le Point.fr – Publié le 02/09/2012 à 09:50 – Modifié le 02/09/2012 à 12:56

    Jeudi, Mario Draghi dira à quelles conditions la Banque centrale européenne pourra racheter des obligations publiques. Un plan crucial.

    Les attentes qui pèsent sur la réunion jeudi de la Banque centrale européenne (BCE) sont énormes, son président Mario Draghi étant censé y dévoiler les contours d’un nouveau plan de rachats
    d’obligations publiques, contesté en Allemagne, pour aider la zone euro. Le ton est récemment monté entre la BCE et la très orthodoxe Bundesbank, la Banque centrale allemande, au point que Mario
    Draghi est lui-même monté au créneau pour défendre sa politique cette semaine par voie de presse, un fait inhabituel pour lui.

    La politique monétaire « nécessite parfois des mesures exceptionnelles », notamment « quand les marchés sont fragmentés ou influencés par des craintes irrationnelles », a-t-il expliqué dans
    l’hebdomadaire allemand Die Zeit. Pour apaiser l’Allemagne, il a rappelé que la BCE gardait en tête son objectif prioritaire de stabilité des prix, qu’elle resterait indépendante dans ses choix
    et qu’elle agirait « toujours dans les limites de son mandat », ce qui semble exclure des rachats d’obligations illimités. Il a cependant attisé les spéculations en annulant sa venue à la
    conférence des banquiers centraux de Jackson Hole aux États-Unis, invoquant un « programme de travail chargé ».

    ETC. suite ici.
    Bonne journée à tous.

  5. Bonjour à tous,

    Concernant l’article ci-dessus le point.fr :

    La politique monétaire « nécessite parfois des mesures exceptionnelles », notamment « quand les marchés sont fragmentés ou influencés par des craintes irrationnelles »

    Ben voyons. Les marchés c’est bien si ils sont gentils en proposant des taux bas aux pays écrasés par les dettes. Dans le cas contraire, les marchés y sont pas gentils donc la BCE zappe les
    marchés en imposant des taux faibles.

    Pair je gagne, face tu perds… Ils nous prennent vraiment pour des c…s !!

    fred marseille

  6. Fred, puis si tu achètes des valeurs refuges, tu te mets à l’abri. Ca ne tient qu’à nous de nous adapter, même si ce n’est pas évident. D’autres s’expatrient en Asie et font coup double (mais
    mieux vaut avoir 20 ans que 40). Ca n’a jamais servi à rien de se plaindre. Les gens qui s’en sortent sont les gens qui s’informent et qui s’adaptent.

  7. @JCB, Je préfère un système qui tourne rond.

    On est dans un système où les règles du jeux qui sont définies au départ, ne sont pas respectées (tricherie). Le jeu ne peut donc pas se dérouler normalement.

    fred marseille

  8. @Anatole,

    « puis si tu achètes des valeurs refuges, tu te mets à l’abri »

    A l’abri de quoi ? Cest bientôt la Guerre ?

    Fred marseille

  9. J’espère que tu as acheté de l’or ces dernières années fred parce c’est pas une guerre civile qui se prépare mais une énorme dévalorisation monétaire. Elle a d’ailleurs commencé il y a un moment.
    Pense a ce que tu achetais en 2000 avec 65,59 franc et ce que tu peux acheter maintenant avec 10 euros. Ca met le café à 16 francs dans les bistrots à Paris !

  10. JCB, l’or (physique) pour un placement à long terme pour moi c’est non pour diverses raisons, mais surtout : fiscalité aléatoire, détention risquée.

    En cas de dévalorisation monétaire je préfère de loin les MP.

    J’accumule d’ailleurs depuis quelques années Carmignac Commodities sur ass. vie.

    Fred marseille

  11. bonsoir à tous

    @fred

    bien d’accord avec toi ,les des sont pipes

    les regles du « jeu » ne sont pas respectees

    mais comme ces memes regles sont crees ds l’interet de qq’uns , ceux qui tirent les ficelles de la finance mondiale , sans se preoccuper des interets du plus grand nombre , cela perdurera , tant
    que l’espece humaine existera

    nous subissons le dictat de la finance

     

     

    par ailleurs et bien ok avec JCB , ma preference va à une monetisation de la dette ,quelque soit l’outil utlise  , plutot qu’une guerre civile …..car là encore , ceux qui tirent les
    ficelles seraient epargnes , mais ceux qui subissent pairaient de leur vie

     

    ce monde est fait et construit ds l’interet d’une minorite qui sait exploiter une majorite …. et depuis que l’espece humaine existe ,via l’argent , via les croyances religieuses , via , les
    partis politiques

     

     

    cependant ,meme si je rejette certains travers de notre societe , je prefere faire partie de cette societe , plutot qu’en etre exclue, mais sans renier mes ideaux

    …. je garde ma liberte d’etre et de penser et ne suis alienee par aucun parti politique , par aucune croyance religieuse et je n’accepterai jamais le dictat d’un etre humain , ma liberte n’a
    pas de prix

     

     

    quant aux marches et leur evolution à venir :faire croire et laisser croire que ….et tjrs ds l’interet de qq’uns

     

    à notre niveau , nous ne pouvons que subir , en tant que traders et ou investisseurs

    subir au niveau directionnel du marche , ne veut pas dire accepter de se faire tondre par le marche 

  12. Bonsoir,

     

    Desole de vous contredire et d’amener des mauvaises nouvelles sur ce blog, mais si ca tourne mal comme je pense, vous aurez beau avoir de l’or, des MP, du carmignac ou je ne sais quoi d’autre, on
    se fera tous tondre. Ils nous prendront tout comme en argentine: blocage des comptes en banque, avec possibilite de retirer un minimum de cash par mois, juste de quoi vous nourrir vous et votre
    famille. Ils ne nous restera que ca et nos yeux pour pleurer.

     

    Tres bon blog au demeurant.

     

    @+

  13. Pour ceux qui posséderont comme je le préconise, de l’or physique dans un coffre pour au moins 20 % du patrimoine et de l’immobilier pour 50 % et des actions de sociétés internationales ou
    situées chez les émergents, des obigations émergentes, il n’y aura pas de tonte. Certes les actions pourraient être immobilisées durant un temps, mais l’or serait intouchable et immédiatement
    utilisable (c’est d’ailleurs son role) et l’immobilier resterait à son propriétaire. Par ailleurs je ne crois pas à une crise de cette nature.

  14. et pourquoi pas investir son epargne en SGD, CAD ou $ qui augmenterait mécaniquement en cas de dévaluation monétaire de l »euro?

     

  15. Titi,

    Oui pour les obligations en monnaie locales et il y en a d’autres. Je continue à croire au yuan à LT. La chinen va devenir une nation très puissante et sa monnaie ne peut que s’apprécier. Mais
    rien ne vaut les biens tangibles dans l’inflation monétaire ou pourquoi pas, puisqu’on l’évoque, l’hyperinflation par fuite devant la monnaie.

  16. J’ai appris aujourd’hui que détenir des actions en trop petites quantités coûtait cher puisque l’on paie les droits de garde à la ligne. Et moi qui ait horreur de lire les modes d’emplois, je
    tombe dans le panneau. Va falloir que je calcule un peu mieux.

  17. Bonjour Anatole,

     

    Certains courtiers ne prennent pas de droits de garde.

     

    Pour un petit portif, je suis chez Binck et ça me va très bien.

    Petits tarif pour petits ordres et pas de droits de garde.

     

    J’ai justement changé à cause des droits de garde et de frais minimum d’achat / vente qui était trop important pour construire ou défaire un position en plusieurs fois.

  18. @JCB, tu ne gardes pas le physique en France parce que tu avais déjà une banque ailleurs dont tu étais content, ou bien il y a une raison fiscale qui rend la détention en
    France moins avantageuse ?

  19. Tricherie ? oops !

    Ou est-ce que vous avez vu qu’il y a une regle du jeu ? Dans vos reves !

    Y a qu’au monopoly que la rue de la paix vaut toujours 40,000 et que la regle du jeu est immuable. D’ailleurs il est plus interessant de jouer en changeant la regle du jeu, meme les gosses le
    font.

     

    Vous intervenez sur un marche sur lequel vous n’avez pas compris qu’il n’y a pas de regles fixes, mais comme ce n’est pas dans votre systeme de valeurs, vous en avez invente une car votre
    education est chretienne meme si vous vous en gardez et donc bien malgre vous vous rattachez cela a la morale (*)  qui pervertit votre apprehension du systeme.

     

    Ce n’est pas 5% des gens qui manipulent le marche, mais ce sont certainement 5% des gens qui n’appliquent pas l’adage « Bien mal acquis ne profite jamais ». 

    Il y a trop d’affectif dans votre maniere de penser.

     

    SP

     

    (*): le ministre de l’education pense reintroduire la morale a l’ecole… ben voyons ! Faudra pas en effet que le peuple se mette a reflechir par lui-meme. Il faut lui donner des reperes.

     

     

  20. Pour répondre à Fran,

    0.3 % de baisse à Paris, c’est très peu en pleine récession. D’autant que dans les arrondissements proches de la seine, je n’observe aucune baisse. Que des baisses de prix s’initient dans des
    arrondissements comme les 10,11,18,19,20, ca ne m’étonne pas. Pour le reste, il y a toujours très peu de bien à l’offre.

    Sur un plan plus général on est très loin des -40 % annoncé par un intervenant de ce blog ou par un déflationniste dont je tairais le nom il y a 6 mois. Il y a meme eu des hausses sur les maisons
    cet été :

    http://www.boursorama.com/actualites/immobilier-en-ete-les-prix-des-maisons-resistent-47ba2c04cb0a020b5791b3fa1c2ccc11

    En réalité, la pierre est une valeur refuge incontournable. D’ailleurs les prix de l’immobilier sont en train de remonter très nettement aux US. Les effets du deleveraging de 2008 sont en train
    de s’estomper.

     

  21. Au monopoly justement inserer de nouvelles cartes dans la pile « chance »:

    – Impots: reversez 50% de votre cash a la banque, ca vous apprendra a thesauriser !

    – Impots: reversez 50% du montant total de vos proprietes a la banque.

    – Solidarite: pendant 2 tours vos loyers seront percus par la caisse de communaute et seront reverses a celui qui fait un double 6.

    – Solidarite: pendant 2 tours c’est le joueur sur votre gauche  qui percevra vos loyers.

    – etc… ca ressemble plus a la vie, non ? Vous pouvez imaginer des taxes ou de la redistribution sur tout !

     

    Enjoy the game !

     

    SP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *