Gold index : évolution cruciale

Par Jean Christophe Bataille.

Il y a peu, je vous faisais part de mon sentiment haussier sur l’or. Les faits m’ont donné raison et l’or continue son ascension malgré la révélation des dettes de Dubai et les nombreux shorts enregistrés sur le marché.

L’or vit une période charnière. Tout d’abord sur le plan psychologique car le grand public prend conscience de la hausse du métal comme en attestent certains articles dans les médias généralistes. Ensuite sur le plan graphique, car l’instant est devenu crucial. Voici la tendance long terme de l’or :

Zoomée sur les derniers jours :

Nous constatons que l’or a franchi à la hausse la borne supérieure de son canal à très long terme. Cela matérialise un vrai changement d’état d’esprit chez certains investisseurs car désormais pour les initiés comme les banques centrales ou les investisseurs avisés comme Paulson, l’or est à acquérir coûte que coûte pour se prémunir de la dévalorisation des avoirs.

Dans le même temps, on note chez l’intervenant lambda un doute grandissant sur la pérennité de ce mouvement. Les contrariens se rebiffent et les journalistes financiers s’inquiètent. Le niveau des shorts sur le dernier rapport du Commitment of Traders est devenu considérable et les articles fleurissent dans les médias pour mettre en garde contre cette hausse trop rapide du Gold index. Ce doute est tout a fait typique de la phase 2 du marché haussier de l’or.

La backwardation récente et le rush sur les pièces d’or aux USA obligeant le gouvernement américain à suspendre la vente des american eagles (l’institut d’émission étant dans l’incapacité de faire face à la demande), objective pourtant l’importance de l’attrait pour le métal jaune. Ces prises de positions par leur force pourraient prendre à contrepied les shorts et les obliger à se racheter, initiant alors une nouvelle poussée de hausse.

Nous n’en sommes pas encore là et un effondrement brutal des marchés actions qui n’est pas à écarter serait capable au contraire d’inverser temporairement ce mouvement.

Mais je suis prêt à parier que si l’or sort véritablement par le haut de son canal haussier long terme dans un contexte de latéralisation des marchés actions, nous ne sommes pas au bout de nos surprises …

Sur le plan du trading, j’ai initié hier de nouvelles positions avec levier à la hausse pour un cours de l’once situé autour de 1210-1215 $ avec, pour l’instant, un premier objectif à 1245 $. Un stop loss est positionné sous 1180 en cas d’invalidation du scénario de sortie du canal long terme.

Bon trade !

7 réflexions au sujet de « Gold index : évolution cruciale »

  1. Bonjour JCB et merci pour cette analyse.
    Qui serait perdant dans le cas d’une énorme bulle sur l’Or ? Est-ce qu’une telle bulle permettrait-il au système financier, voire à l’économie de se refaire transitoirement une santé ?

  2. Bonjour Olivier

    Honnetement, l’achat d’or n’a d’effet positif que pour son propriétaire. Et encore, lorsqu’il l’a acheté avant bulle, ou en trading long durant la bulle. D’ailleurs dans les années 30, le
    gouvernement en avait interdit la détention privée.

  3. JCB

    Les positions short sont a un record mais pour les commercial traders (c’est a dire ceux qui vivent de ca)

    Les positions long des speculateurs sont a un plus haut niveau depuis 1995
    http://www.tradersnarrative.com/gold-bulls-are-rebels-just-like-everyone-else-3304.html

    l’or vit effectivement des moments importants; pour ma part, je suis sorti il y a 2 semaines et je ne touche plus tant que ca ne corrige pas de maniere importante (minimum 20%). Peut-etre il va
    jamais corriger autant (je veux dire pour ce bull).

    Bah…bon courage pour les nouvelles positions speculatifs, j’espere que ca va se passer bien pour toi; en tout cas c’est sage de mettre un stop pour pas se prendre des gamelles…

    merci pour ce nouveau fil!

  4. Bonsoir Dacian,
    Merci pour ton éclairage. Tu as raison : spéculer à la hausse sur l’or actuellement est un pari risqué sur lequel un stoploss est indispensable. Je le postionne actuellement autour de 1180 pour un
    risque accepté de -5% en tenant compte du levier 3.
    Si j’adoptais une pensée contrarienne, je ne pourrais pas prendre de position longue. Mais mon opinion est que l’or a plus de chance de monter que de baisser. Je préfère donc rester en attitude
    trend following en pariant sur la force de la demande. Je reste persuadé que de nombreux institutionnels veulent absolument acquérir de l’or et sont prêts à y mettre le prix. Depuis les années 80,
    la masse de monnaie en circulation a été multipliée par 20, le prix de l’or par trois seulement. Même si la crise de la dette fige les liquidités et empéche temporairement la chute des monnaies, ce
    n’est que retardé. Ce sera très dur pour les institutions qui n’ont que des réserves de changes en devises occidentales. L’achat d’or et la diversification des réserves sont vitales et elles l’ont
    compris.

  5. Bonsoir,

    Oublions un instant les variations CT.

    Quelle pourrait être la principale raison qui ferait que l’or perde sensiblement de la valeur et inverse sa tendance de fond ?
    Et bien, je ne vois que… le retour à une politique monétaire mondiale stricte.

    Or, abandonner aujourd’hui ou dans les mois qui viennent, le QE, les plans de relance, le soutien aux banques etc etc etc… reviendrait à laisser le monde s’enfoncer dans une spirale
    déflationniste et une très forte dépression. Peut être ne pourra-t-on pas l’éviter, peut être le pourra-t-on, je ne sais pas mais…
    … peu importe en fait, car la direction, on la connait d’avance. Les états joueront sur tous les leviers, au risque de lourdement sanctionner les monnaies, pour fuir le spectre d’une forte
    déflation. Et je pense qu’ils seront poussés, par leur population, à agir en ce sens. N’oublions pas que les créanciers restent nettement moins nombreux que les débiteurs et que dans une
    démocratie, la majorité l’emporte.

    Les politiques monétaires actuelles font perdre de la confiance dans la monnaie fiduciaire et renforcent le pouvoir d’attraction des monnaies métalliques, quoi qu’en disent les indicateurs
    traditionnels sur l’évolution des prix.

    Et je ne vois vraiment pas pourquoi cela changerait de sitôt.

  6. un extrait du lien que je vous envoi… et qui me fait un peu rire…

    Alors que beaucoup attendent que l’or revienne sur les €700 ($1’000) pour acheter, je pense plutôt que l’or va snober ces niveaux et consolider vers les €750 ($1’100), au point de contact de la
    MMexp50j, afin de laisser tous les retardataires dans un état de frustration maximal.

    nb au cas où en cliquant sur le mot lien ça ne fonctionnerait pas le voici en entier
    http://www.edouardvalys.com/cadeau/Suivi_numero_21.pdf

  7. Sartoni est un spécialiste de l’or et je trouve ton lien très interessant et le discours pertinent. Je pense comme lui que l’or n’est pas entré en phase de bulle car il n’est pas sorti récemment de
    son canal haussier à 1200 $. Son évolution va donc pour le moment rester rectiligne et non parabolique. Ce n’est que partie remise. Sur les niveaux de consolidation, je reste prudent : 1100 ou 1000
    ? Pour ceux qui n’ont pas d’or en portefeuille, c’est un dilemne. Personnellement étant largement investi en or physique et en mines d’or, je ne bouge pas à 1100 $. Je ne spécule pas non plus étant
    donné le degré d’incertitude actuel. Le plus drole est qu’Edouard Valys est l’éditeur de Sartoni très haussier sur l’or et en meme temps d’un fanatique déflationniste qui lui n’est pas franchement
    haussier sur l’or …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *