Formation CFD et FOREX – N°10 – Le levier

Par Jean Christophe Bataille

CFD

J’entends et je lis beaucoup de choses inexactes concernant le trading sur le Forex (devises) et sur les CFDs (indices et actions et matières premières). Un des fantasmes les plus répandus est celui d’un levier colossal qui ferait varier les cours des dérivés de façon incontrôlable. Qu’en est-il vraiment ?

Si j’achète un lot sur le CAC, une variation contraire de 1 point d’indice me fait perdre un euro, pas plus. Si j’achète 50 lots sur le CAC, une variation contraire de 1 point d’indice me fait perdre 50 euros. Je suis donc maitre du levier de mon trade en décidant du nombre de lots sur lequel je spécule car le levier n’est que le rapport entre l’argent que j’investi et celui dont je dispose sur mon compte broker. A nombre identique de lots, moins j’ai d’argent en compte, plus le levier est fort.

Regardons ce qui se passe avec un tracker. Si j’achète 2000 euros de Bx4 ou de L40 alors que le CAC est à 3900. Une variation contraire de l’indice de 1 points me fait perdre 100/3900 = 0.025% de 2000 euros soit 0.50 euros *2 (levier 2) soit 1 euros. C’est à dire autant qu’un lot CFD sur CAC. A la différence près que nous avons bloqué 2000 euros pour le tracker, alors que la marge exigée par un broker CFD pour la même opération n’est que de quelques dizaines d’euros en compte.

Maintenant si je décide de jouer 4 lots CFDs sur le CAC, je multiplie mes gains par 4 en cas de variation de 1 point de l’indice. Je vais donc pouvoir spéculer en levier 4 fois plus élevé mais on ne me demandera pas de mettre 2000*4 euros= 8000 euros de trackers L40 ou Bx4 sur mon compte mais seulement 4 fois la variation entre mon stop et mon point d’entrée. Soit pour 30 points de variation du CAC : 120 euros. C’est à dire la somme que je risque de perdre.

Concernant le Forex ou les matières premières, certains brokers proposent des micro-lots soit 1/100 de lot. Cela signifie que l’on peut spéculer avec des leviers très réduits sur ces marchés.

Le money management a pour but de controler parfaitement le levier et le risque. Retenez ce point essentiel : le choix du levier d’un trade ne dépend pas du broker mais du trader. Le broker ne fait que donner une autorisation de levier maximum, c’est à dire la marge minimum qu’il demande d’avoir en compte pour couvrir une position. Je ne peux que vous renvoyer à l’article : Formation CFD et FOREX – N° 7 – Money management à risque constant pour prendre conscience de la sécurité que donne le money management.

Ces calculs réalisés sur le Forex ou les CFDs ne sont malheureusement jamais fait par les spéculateurs en herbe sur trackers ou sur turbos. Ceux-ci s’exposent néanmoins lourdement dès qu’ils prennent position sur des parties importantes de leurs avoirs. 20 % d’un PEA plein de 100 000 euros, représentent tout de meme 20 000 euros. Que dire des gens qui investissent 100 000 euros sur un tracker ?

Enfin, avec un spread de 1 sur le CAC chez certains brokers, les frais de transaction sont beaucoup moins onéreux sur CFDs que sur trackers ou sur turbos. Unique avantage du tracker : lorsque son sous-jacent est le CAC, il rentre en PEA et peut bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Mais son levier est lamentablement bloqué à 2.

Bons trades !

Copyright 2010 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

14 réflexions au sujet de « Formation CFD et FOREX – N°10 – Le levier »

  1. Le Turbo, çà me fait penser un peu au casino dans le principe, beaucoup de perdants peu de gagnants et la banque qui se goinffre. Je trouve que le tracker fait moins machine à sous, à la rigueur
    même le type qui met la totalité de ses 100 000€ pour suivre ton exemple ne perdra pas toute sa mise dans la journée. Par contre, si il se met aux cfd et prend une position sur 20 x 100 000€ soit
    une marge de 5%, si sa position varie de 5% dans la journée, il perd tout. Je n’ai jamais eu l’occasion de discuter avec des commerciaux de plateformes de trading mais je me permets d’imaginer
    que ce type de client doit se rencontrer assez souvent.  

  2. Bonsoir SR 71,

    Pas du tout d’accord avec toi. Pourquoi un type qui joue 100 000 euros en tracker jouerait plus d’un lot de 100 000 euros sur le forex alors qu’il peut jouer un mini lot de 10 000 euros ? 20
    lots, c’est 2 000 000 d’euros. C’est beaucoup trop pour un portefeuille moyen de particulier sauf s’il est archi sur de son trade et qu’il veut un levier monstrueux. Personne na jamais obligé
    personne à jouer 20 lots ! Beaucoup de fantasme dans tout ça et ca ne correspond pas à la réalité à partir du moment ou le trader a un minimum de base.

  3. mon commentaire sous entend, surement pas de manière suffisamment marquée, que la base de tout (et ton blog nous le rappelle chaque jour) c’est un bon money management. Ce que je veux dire c’est
    que la personne peu au fait des subtilités du trading pourra se faire beaucoup plus mal avec les CFD ou le forex qu’avec un tracker. En effet, en prenant des positions en dilletante il y
    perdra sa chemise plus rapidement. Mon postulat parle d’un investisseur non éclairé et plutot mal informé, ce qui comme je le disais dans le poste précédent doit représenter finalement une grosse
    partie de la clientèle des plateformes de trading bien qu’il n’y ait pas de statistiques à ce sujet. Maintenant, moi je te lis régulièrement et profite de tes connaissances avec beaucoup de
    plaisir ;-)

  4. Je comprends ce que tu veux dire, mais je trouve dommage que ce système de trading fantastique et ultra précis autrefois réservé aux professionnels avec les options et les futures ne soit pas
    compris comme il le faut par les particuliers car finalement, la formation nécessaire pour maitriser son risque avec un petit portefeuille est extrêmement simple. Lorsqu’on débute, il suffit
    d’investir au maximum  :

    CAC 40 : 3 ou 4 lots

    Devises : 1 mini-lot

    Gold : 1 mini-lot

    Petrole : 5 micro-lots quand c’est possible ou 1 mini-lot.

    C’est pas plus compliqué que ca ! Avec ces montants en mettant des stops à une distance habituelle en UT 15 minutes (genre Dow théorie), on ne risque jamais plus de 50 euros par trade.

    Ensuite lorsqu’on maitrise un peu mieux et si on a un capital important, on peut multiplier les montants.

    C’est le but de cet article. Démystifier la dangerosité du Forex et des CFDs. C’est comme pour conduire une voiture, il faut au minimum savoir freiner et accélérer mais ca évite d’aller à pied.

    Je m’adresse bien sur aux gens qui veulent réellement faire de la spéculation.

  5. Excellent article Jean-Christophe.

    Je retiens surtout que nous convergeons encore une fois vers une approche saine et rationnelle du trading qui consiste à partir du postulat de la perte. C’est à dire que les paramètres de chaque
    position sont fixés par le montant de la perte acceptée par trade. Cette vision contient en soi une approche saine car la possibilité d’un échec du trade (=perte) est totalement prise en compte
    dès le départ.

    Tu as raison de souligner que l’erreur commune des particuliers réside dans des positions trop lourdes et/ou des leviers trop importants (ce qui revient au même). Ce type de comportement relève
    dun « acte de foi total » à chaque trade. Bien sûr, en cas de transaction dans le bon sens, ça rapporte beaucoup. Mais dès que le marché bouge fortement en sens contraire, c’est [ Azincourt +
    bérézina + Trafalgar ].

    L’ajustement d’un levier adéquat permet de même de tester une méthode comme tu l’expliques (par exemple, avec stop de 30 points sur CAC) avec beaucoup d’essais et peu de frais (en gros 32 euros
    de pertes par trade manqué dans le cas d’un levier 1). La validation de la méthode conduit ensuite à l’augmentation progressive du levier…

     

    Daniela

  6. J’ai oublié le mode pétage de plomb. Je viens de remonter mes stops à 1.3505 sur mon eur usd. Ce que je devrais pas faire mais je compte sur le seuil psy de la barre des 1.35. Je viens de lire
    cet article qui fait dire que ca ne peut pas monter trop longtemps : http://www.boursorama.com/international/detail_actu_taux.phtml?num=c03bb67a16e092e9fd3b9ad8096d9e84

    Je reconnais je ne suis plus dans le trading mais dans la conviction. C’est pas bon. Faites ce que je dis mais sutout pas ce que je fais
    aujourd’hui.

     

  7. Bonjour Jean-Christophe & la file,

    Je continue mes tests de broker sur metatrader 4 avec des indicateurs et EA. J’espère trouvé une bonne méthodologie pour la suite.

    Je voulais savoir ce que tu penses du broker FXPRO (il est basé à Chypre) ca me gène un peu !! mais il possède des spreads intéressants néanmoins. FXPRO possède une interface pour speculer depuis
    ton iphone et une succursalle à Nice.

    J’ai testé également ALPARI (qui est Russe) spreads intéressants.

    eTORO a une interface conviviale mais c’est trop une boite noire à mes yeux, il permet de gérer son risque car intégré dans leur outils.

    Mon but est de jouer les devises pour le moment et notamment l’EURUSD, EURGPB, USJPY, EURCHF avec le logiciel Metatrader 4, je compte démarrer avec 1000 euros.

    Merci de vos retours.

     

     

  8. Bonjour Jérémie,

    Je préfère FXpro aux 2 autres. Regarde aussi Activ Trade et Best CFD. Attention au départ avec 1000 euros de compte, joue le minimum. Genre un ou deux lot sur le CAC sur Best CFD qui fait 1euro
    par point d’indice. Activ trade fait des microlots sur les MP et peut etre les devises à voir … Money management à respecter strictement (pas comme moi ce matin)

  9. l’erreur est humaine Jean-Christophe…..IL faut suivre ton money management mais les écarts sont parfois plus fort!!

    Activtrades a des spreads supérieurs aux autres d’après ce que j’ai vu.

    Pour mes ordres je place comme tu le stipulais un Stop loss et un take profit à chaque ordre (environ 1 à 2% du montant). compte tenu de la sommme que je compte mettre ce sera plutot des mini lot
    que je traderais. Je vais me concentrer sur les devises dans un premier temps histoire de ne pas trop me disperser. Hier j’ai fait environ 15 trades sur mon compte demo (j’ai utilise entre autre
    ton indicateur CCI couplé à d’autre (Sto, Fisher) j ‘ai réalisé 13 trades gagnants contre 2 perdants soit pour un portefeuille d’environ 1000 euros 150 euros de profits, ca represente 15% sur
    quelques heures. Je continue mes tests pour voir si sur la durée je reste dans cette tranche de profit où si je vais me gameler!!

  10. A Jérémie,

    Bien les plans de trade fixe. Je suis étonné par ton ratio de réussite. Normalement tu devrait faire moins bien mais plus de profit par trade. C’est peut etre ta façon de trader. Si elle te
    convient, garde la.

  11. Bonjour JC,

     

    Petite question sur vos transaction CFD:

    Quel type de fiscalitée est appliqué sur ce type de compte?

    Merci

     

    Chris

  12. Bonjour Chris,

    Les CFD sont soumis au même régime fiscal que les warrants. Les plus-values sur CFD sont donc imposées, dès le premier euro, au taux forfaitaire de 18%, plus 12,1% de prélèvements sociaux.

    Ces derniers sont dus à l’automne et non avec l’impôt sur le revenu. Contrairement aux actions, il n’y a pas de seuil de cessions dont le franchissement déclenche l’imposition. En revanche, les
    moins-values réalisées sur des CFD peuvent s’imputer sur des plus-values réalisées sur des actions ou des Sicav. La réciproque est aussi valable.
    Par ailleurs, les pertes constatées peuvent même être reportées pendant dix ans.

    Source : http://www.impots-utiles.com/fiscalite-cfd.php

  13. bonjour,

    Ai je bien lu ?

    Jeremi est en train de dire qu’il a fait 15% sur son portif en seulement 1 journée….?

    je sais bien qu’il y aura des jours sans, mais quand même s’il réussit aussi bien jour après jour, ca fait qu’il pourrait faire au moins +100%(et même beaucoup  beaucoup plus) dans l’année.
    je suis stupéfait.

    jean-christophe, ces performances sont elles similaires aux vôtres et cela vous semble t’il tenable sur la durée (s’il respecte une discipline bien sûr ?)

  14. Bonjour Pat,

    Moi ce qui m’étonne, c’est son taux de réussite. Ca ne peut pas durer. C’est impossible. Je tends vers 40 % de réussite en ce moment mais c’est parce que je cherche les trades très longs en
    pyramidant pour améliorer mon ratio reward / risk.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *