File trading – Novembre 2009 – N°2

Par Daniela

La semaine boursière passée a été exemplaire du point de vue des pièges et autres signaux contradictoires.
Cette mise en perspective ne servira pas à déterminer l’évolution du CAC40 la semaine prochaine. Par contre, je pense qu’il est intéressant d’analyser avec honnêteté et humilité les erreurs et réactions que la semaine passée auraient pu causer sur l’état d’esprit et le comportement des opérateurs boursiers non day-traders.

Il s’agit donc principalement d’une approche comportementale.

Situation fin de semaine 44


Fin de la semaine dernière, l’avalement baissier de vendredi était un puissant signal baissier. Cet avalement baissier est particulièrement impressionnant sur le Dow en chandeliers journaliers. La séance de vendredi pouvait à juste titre s’interpréter comme une séance de capitulation.
Un opérateur positionné à la baisse et qui serait resté en position malgré la forte hausse de jeudi, abordait la semaine en confiance.


Semaine du 2 au 6 novembre

L’intervenant baissier cherche un bon point de sortie et intervient à horizon de 3 à 15 jours.
L’intervenant haussier cherche un bon point d’entrée et intervient sur la même échelle de temps.

Lundi 2 novembre

La séance est très calme jusqu’à l’ouverture US. A cet instant, le CAC monte en flèche de 45 points en un quart d’heure [point 1]. L’opérateur baissier peut prendre peur et vendre en partie ses positions. Un opérateur haussier peu expérimenté peut se faire berner par cette hausse subite et entrer trop tôt.

Mardi 3 novembre

Ouverture avec un très fort gap négatif de -37 points [point 2]. L’opérateur baissier jubile et devient euphorique. La fin du monde est en marche. La baisse se confirme en début de séance, faisant oublier le niveau de prix majeur de 3560 qui constitue un important objectif de sortie (pour des positions à la baisse).
L’opérateur haussier se dit logiquement qu’une telle baisse n’augure rien de bon et ne se positionne pas à l’achat sur le niveau 3560 CAC cash. S’il est discipliné, il remarque la formation d’un marteau journalier vers 17h avec mèche basse pile sur 3560. Il achète à 17h vers CAC3600.
L’indice se reprend en fin de séance, mais rechute un peu avant la clôture.

Mercredi 4 novembre

Ouverture en fort gap haussier de +32 points [point 3].
L’opérateur haussier qui surveillait un bon point d’entrée sur la semaine, s’il n’a pas acheté la veille, achète en début de séance pour ne pas rater le mouvement, ou alors s’épuise à vouloir trouver un bon point d’entrée lors de cette journée unidirectionnelle.
L’opérateur baissier discipliné liquide sa position ou alors s’entête (erreur).
Au soir du 4 novembre, les indices US se retournent violemment et clôturent à l’équilibre. Pourtant, comme dit précédemment dans la première file trading, il ne fallait pas enterrer la hausse trop vite.

Jeudi 5 novembre

Le CAC ouvre en très fort gap baissier de -33 points et chute de 50 points vis à vis de sa clôture de la veille à 10h [point 4].
L’opérateur haussier peut être amenée à paniquer et vendre… au pire moment.
L’opérateur baissier indiscipliné qui n’a pas encore vendu dispose à cet instant d’une deuxième porte de sortie honorable, mais l’a-t-il prise? Saura-t-il sortir alors que le CAC baisse si fort en début de séance? Rien n’est moins sûr et cette attitude est humaine. L’opérateur baissier discipliné qui avait déjà vendu peut même être amené à succomber aux sirènes baissières et reprendre une position baissière… également au pire moment.
La hausse surprend la majorité et accumule un total de 105 points sur la journée.

Vendredi 6 novembre – une séance d’anthologie

La matinée est très calme en attente des chiffres du chômage US que tous les opérateurs attendent avec la plus grande attention. En ce début de matinée, l’opérateur baissier prend logiquement position : les chiffres seront très vraisemblablement mauvais et déclencheront une baisse des indices.
14h30, les chiffres tombent : ils sont non seulement mauvais (>10% de chômeurs) mais encore pires que prévus. C’est la bérézina, le CAC s’effondre de 60 points en seulement 15 minutes [point 6].
L’opérateur haussier resté en position liquide en catastrophe sa position.
L’opérateur baissier jubile et renforce sa position. Une très grosse majorité d’intervenants spéculent vraisemblablement à la baisse en cet instant, ce qui génère un contre-pied idéal dont certains initiés ont pu tirer parti. Les indices remontent et reviennent à 16h à leur niveau d’avant la statistique. Le CAC40 vient d’effectuer un allez-retour de 60 point en l’espace d’une heure trente. Ce n’est certainement pas à considérer comme un statu-quo : beaucoup d’argent a changé de main en l’espace d’une heure trente.

Conclusion de la semaine

Globalement, la semaine était haussière. La tactique contrarienne de la semaine c’était d’acheter le marché, pas de le vendre.
Un opérateur ayant acheté au point A (3550) et revendu au point B (3725) aurait gagné 175 points en seulement trois jours. Un day-trader pouvait gagner la bagatelle de 105 points dans la seule journée de jeudi.
Il faut raison garder et bien comprendre que de tels opérateurs n’existent pas!
Plusieurs éléments concourent à l’épuisement d’un opérateur baissier sur la semaine.
De même comme on l’a vu, un opérateur haussier a été confronté à de multiples embûches de sorte que je doute fortement qu’un opérateur haussier n’ait pas vendu en route une bonne partie de ses positions.
Je ne m’estime pas meilleure que les opérateurs imaginés ci-dessus.
Je serais tombée dans un ou plusieurs des pièges mentionnés. Restée majoritairement en dehors du marché cette semaine, c’est avec soulagement que je fais l’économie des pertes, rancœurs, frustrations et angoisses que n’auraient pas manqué de susciter des prises de positions cette semaine.
C’est pourquoi, à la lumière de tout ceci, mon avis était qu’il fallait mieux ne rien faire.

Evolutions futures

Le lecteur peut se reporter au graphique de la première file trading pour les échéances moyennes.

Long-terme / investisseurs : échéance de 6mois à un an.
Ce n’est vraiment pas le moment d’acheter des actions. C’est encore le bon moment de vendre. Je considère cette recommandation valable pour presque toutes les sociétés cotées.
Mon conseil long-terme est univoque : sur cette échéance de temps, il faut se débarrasser des actions, même à perte. On pourra racheter plus bas plus tard.

Moyen-terme : échéance de 2 à 3 mois
Force est de constater rétrospectivement que les opérateurs baissiers se sont fait laminés depuis juillet. Tant qu’un signal indiscutable de fin de cycle haussier ne sera pas perceptible, vendre le marché sous cette échéance est trop risqué. Acheter le marché est aussi trop risqué. Je recommande de rester sagement hors des indices et de s’orienter préférentiellement sur d’autres supports plus lisibles, comme l’or ou le gaz naturel par exemple (à l’achat).

Court-terme : 2 à 3 semaines
Recommandations conditionnelles – je n’ai pas de scénario privilégié et pour ma part je m’adapterai.
En cas de baisse des indices vers CAC3450 environ sans dépasser auparavant 3800, je recommande d’acheter sur ces niveaux de prix pour viser un dernier cycle haussier vers CAC4000.
En cas de hausse des indices en direction et au-dessus de leurs derniers plus hauts, je recommande de vendre à moyen et long-terme.

Très court-terme : quelques jours
Les indices n’affichent aucun signal baissier à très court-terme. Le CAC40 est très en retard sur les indices US. Regardez le graphique du Dow Jones à côté du CAC40.

La baisse court-terme est invalidée sur le Dow.
Posons-nous aussi cette question simple : la bougie de jeudi 5 novembre est-elle compatible avec un marché court-terme baissier ? Sachant qu’elle s’insère au milieu d’une série de trois bougies haussières consécutives ?
Tenez-en compte.

Ce qui précède n’est que mon avis et ne doit en aucun cas former le socle décisionnel exclusif des lecteurs.

50 réflexions au sujet de « File trading – Novembre 2009 – N°2 »

  1. Exactement Jef.

    En gros l’état d’esprit de ma méthode de gestion pour mes swings personnels est une approche « risque ». La taille de ma position et le placement de mon stop sont conditionnés par le risque de
    perte.

    Avec un tel système -somme toute assez prudent- je ne pourrai jamais satelliser mon compte titre, mais au moins je ne risquerai jamais non plus de le faire sauter.
    Puisque dans le pire des cas, ce que j’appelle « le risque ultime » (exemple : variation de +/-25% overnight de mon sous-jacent à contre-sens) la perte se limite à la taille maximale de ma position
    prise en swing personnel, c’est à dire 12%.

    Nous pourrons en reparler en privé si tu le souhaites.

    Daniela

  2. Bonjour LVM

    mercredi 11/11/2009 11h44
    CAC cash 3830
    LVC : 8,93€

    mardi 17/11/2009 16h50
    CAC cash 3822
    LVC : 8,97€

    8,97 – 8,93 = 0,04€ – 2 x spread 0,005€ = 0,03€ soit +0,33% hors frais de transactions.
    Déduits les frais de transactions, vraisemblablement +0,20% au maximum.

    Je n’appelle pas cela une plus-value.
    Merci à l’avenir de faire preuve d’humilité et de sincérité. Tes propos peuvent berner notre lectorat, pas moi.
    Je considère donc ce genre d’affirmations comme inacceptables sur notre site.
    Ce message en guise d’avertissement.

    Cordialement,

    Daniela

  3. Précisions – point de méthode

    En fonction de mon profil de swingueuse, les repères suivants sont applicables :

    – pour une transaction isolée, un résultat compris entre -5% et +5% est considéré comme neutre.

    – pour l’effet d’une transaction sur le portefeuille, un résultat compris entre -1% et +1% est considéré comme neutre.

    Cordialement,

    Daniela

  4. Salut JC.

    Ton point d’entrée est meilleur que le mien (environ 2.36)
    A 1150 le T sera au environ de 2.7.

    Ca vaut peut être le coup que tu en cèdes une partie.

    Moi je conserve (de toute façon c une toute petite ligne) et si ça continue je pense sortir à 1175.
    Je remonte mon stop à 1125.

    @+

  5. Après avoir suivi depuis plus d’un an l’ensemble des échanges sur le site de la déflation, je serais tout à fait d’accord avec vous Daniela pour « modérer » une bonne fois les interventions de qui
    vous savez.
    Et puisqu’il n’est jamais d’accord avec l’esprit des sites où il intervient (sans y être nullement invité), il serait mieux qu’il se contente de polluer… le sien!
    Bon courage Daniela

  6. ## temps réel ##

    Swing baissier niveau 1 sur Accor soldé à 16h07.

    Résultat : +21%

    Swing niveau 1, c’est à dire le plus petit. L’effet réel sur mon portefeuille est très faible : +0,81%. Mis en perspective avec l’échelle du portefeuille, il s’agit donc d’une transaction quasiment
    insignifiante, il est important de le préciser.

    Daniela

  7. Bravo Daniela pour ce joli swing sur Accor. Je t’accompagne toujours avec le turbo put LVMH. Ca commence à être payant. Je crois de plus que les marchés vont consolider prochainement sur la simple
    indication de surachat technique. Tu as un autre short en vue ?

  8. Bonjour Jean-Christophe,

    Effectivement, je suis surtout contente pour la validation de la configuration qui m’a amenée à entrer baissière sur Accor – de plus la cible énoncée 36,20€ a été touchée en séance, donc contrat
    rempli.

    Sur Lvmh je conserve mes positions. Elles sont pour le moment légèrement positives.

    Sur BNP, je conserve aussi ma position baissière malgré moins-value latente, mon stop n’ayant pas été touché.

    Si je repère d’autres sous-jacents pour mes swings personnels, je ne manquerai pas de vous en avertir. Il m’arrive de prendre d’autres positions mais je dois respecter la confidentialité de ces
    autres positions qui sont influencées par des contacts privés.

    Cordialement,

    Daniela

  9. Bonsoir Daniela.

    Même si les montants sont faibles, bien joué sur l’analyse.

    @ JC.

    Finalement, 1050 touché aujourd’hui, as-tu conservé T gold ou pas ?

  10. D’ailleurs, compte tenu de la hausse de l’once, on a un levier de – en – important sur F938B.

    On aurait peut être intérêt à en choisir un autre, non ?

  11. A jef,
    J’ai conservé mes turbocalls gold. J’attends de voir demain si la résistance 1050 est nettement franchie et devient support. Si ce n’est pas le cas, je solderai ma position pour un trading range
    1100-1150 et un renforcement éventuel à 1070, sinon je laisse porter jusqu’à 1180. Je crois que la tendance de l’or est très affirmée et que trader en Tcall sur cette tendance fournit un très bon
    ratio gain sur risque. Il suffit de bien ajuster les points d’entrée. Sortie bien sur si les marchés actions consolident très fortement dans un contexte de réappréciation du dollar.

  12. Il faut surveiller mais F938B a déjà un strike à 773$. Il y a un peu au dessus avec H404Z strike 823 mais il n’y a pour l’instant pas de volume.
    Une chose est sure pour moi, il ne faut pas shorter ce marché mais rester long voire avoir toujours une ligne de turbo en magasin pour le moyen terme. A acheter systématiquement sur repli tant que
    la tendance est établie. Potentiel MT 1300 $.

  13. Daniela.

    Que donnes ton PRU global sur tes 2 T put LVMH ?

    Il vient de perdre 3.2% en deux jours. Penses-tu que tenter un short au dessus de 73.5 soit encore judicieux ?

  14. A jef,
    j’ai pris 2869Z à 0.92 euros. Attention il n’y a aucun volume. L’émetteur est en train d’équilibrer les cours à 1 euros sans qu’il y ait de transaction. Il a donc déjà monté de 8 %. Si le marché
    consolide un peu, c’est ama une bonne affaire parce que le levier à l’air important. Les indicateurs techniques sur le CAC militent toujours pour cette direction.

  15. Bonsoir Jef,

    Au sujet de Lvmh, c’est une action sur laquelle je me suis déjà positionnée 3 fois à la baisse, ce swing baissier est donc le quatrième.
    Mon approche est simple : j’ai un avis très négatif sur la société Lvmh pour des raisons fondamentales. Le secteur du luxe, contrairement à ce que l’on a pu entendre (hérésie!) n’est certainement
    pas un secteur défensif. A mon avis, Lvmh aura un chiffre d’affaire en baisse et un résultat net également en baisse.
    Lvmh réalise
    1/ 22,8% de son CA aux Etats-Unis
    2/ 10,4% au Japon

    La situation économique de ces deux pays se dégrade trop fortement à mon sens, les produits de luxe s’y vendront moins. De plus, l’effet de l’appréciation de l’euro grèvera la marge opérationnelle
    de Lvmh à l’international, car 62% du CA est réalisé hors Europe.
    Je ne prédis pas un « effondrement » de Lvmh, mais une contraction simultanée du CA et du résultat net. C’est l’effet psychologique éventuel (finance comportementale) qui m’amène à penser
    que Lvmh peut fortement baisser, type -15% à -20% en quelques séances, lorsque l’annonce d’une vilaine dégradation des résultats tombera. Quand? Comment? Je n’en sais rien, mais je suis presque
    sûre que la situation de Lvmh se détériorera.

    Lvmh est une société qui est l’archétype d’une « valorisation par anticipation ». Depuis longtemps, le cours de l’action ne reflète non pas sa situation à l’instant T, mais la situation
    supposée à l’année N+2 ou +3 en fonction des prolongements tendancielles. Tant que Lvmh est confinée dans ce schéma de croissance continue du CA et du résultat net, la survalorisation patente de
    Lvmh passe inaperçue. Je spécule sur le retour de flammes financier qui résultera de la cassure de ce schéma.

    Les derniers résultats de Lvmh confirme cette situation très « limite ». Je dirais, pardonne-moi l’expression Jef, que Lvmh a pour l’instant été sauvé par le gong.
    Résultat net 2007 : 2 025 millions €
    Résultat net 2008 : 2 026 millions € soit … 0,05% de mieux.
    On obtient une séquence annuelle de progression : +20,6% / +30,5% / +7,8% / +0,05%
    Mais ce 0,05% suffit à énoncer mathématiquement « résultat net 2008 de Lvmh en hausse »
    Sauvé par le gong.

    CA semestriel 2008 : 7 799 millions €
    CA semestriel 2009 : 7 811 millions € soit +0,15%
    Là aussi, un infime chouilla juste au-dessus… « CA semestriel 2009 de Lvmh en hausse » chers investisseurs. Sauvé par le gong.
    A l’échelle d’une multinationale comme Lvmh, et connaissant le loustic qui en est le PDG, on peut oser avoir quelques soupçons sur l’aspect limite de ces derniers comptes.

    Ma stratégie sur Lvmh consiste à systématiquement chercher un point d’entrée baissier d’un point de vue graphique, pour être dans la profonde correction que j’anticipe à moyen-terme. Je suis
    incapable de deviner quand précisément cette correction du titre aura lieu.
    Au niveau de prix actuel, tu peux nous suivre pour une petite partie de ton portefeuille – par exemple 3/4%, quitte à renforcer la position si la baisse se confirme.

    La première cible évidente avoisine 70€.
    Je couperai mon turbo short limité (échéance 17 décembre) si nous nous approchons de cette cible.
    Je pense conserver mon turbo short illimité assez longtemps, du moins tant que Lvmh ne dépasse pas ses plus hauts annuels en clôture vers 78€.

    Il est également possible que je me trompe.

    Cordialement,

    Daniela

  16. @ JCB

    Conviction graphique, plusieurs échecs sur résistance +consensus positif et résolutions concernant les fabricants de produits amiantés.

    Vad 39,003 hier. 10% portef spéculatif, 1% patrimoine mobilier

  17. Je surveille le niveau des 1.4808 sur €/$, si l’on casse ce niveau, il pourrait y avoir une accélaration baissière bien que cela me semble prématuré par rapport aux indicateurs de sentiments.

  18. Merci Thierry pour cette proposition de trading et aussi pour l’honnêteté d’avoir cité ta source. Je vais regarder ça. Il y a bien un turbo pour spéculer sur la valeur 4772C mais le strike est très
    proche (40 €) et les volumes inexistants. Il prend en ce moment 36 %. Vader est évidemment une solution moins risquée. Daniela, tu as un avis ?

  19. Bonjour Thierry, Jean-Christophe

    Thierry : ton point d’entrée baissier sur Saint-Gobain semble excellent à court-terme, tu as vendu le plus haut à échelle journalière. Graphiquement cette position semble justifiée, un retour vers
    36€ paraît possible à court-terme mais personnellement je ne le jouerai pas voir ci-dessous.

    Saint-Gobain est un sous-jacent que je maîtrise très peu, je n’ai spéculé qu’une seule fois sur le titre en overnight cet été donc très faible expérience du titre. Sur une unité de temps plus
    longue mensuelle et long-terme, j’ai classé Saint-Gobain dans la catégorie « achat seulement ».
    En somme cela signifie que je ne surveille pratiquement jamais Saint-Gobain en journalier et que j’estime qu’elle s’est trop effondrée pour spéculer en swing baissier de manière sereine (c’est le
    même principe pour Peugeot et Alcatel par exemple). En cas de baisse de saint-Gobain vers 20-25€ je serai très vraisemblablement acheteuse de la valeur pour le long-terme.

    Attention, j’ai conscience intérieurement que pour Saint-Gobain j’ai un biais émotionnel (ingénieur génie civil) qui explique ma sympathie pour cette entreprise.

    Cordialement,

    Daniela

  20. A Daniela, Thierry,
    En ce qui concerne le long terme, Saint Gobain reste une société cyclique qui n’a pas de vraies positions chez les émergents : CA : France (28,4%), Europe (43,7%), Amérique du Nord (12,7%) et
    autres (15,2%). Cela la met en situation de fragilité dans le futur contexte évolutif économique mondial. Je ne suis pas acheteur, mais il n’y a aucun contenu émotionnel dans cette opinion ;-)

  21. JC et Danièla,

    Merci pour vos commentaires, je reste en attente du retracement de 38,20 % de la hausse soit CAC 3752, et j’aviserai a ce niveau concernant ce trade court terme.

  22. ## temps réel ## (16h16)

    Swing baissier niveau 4 abaissé à niveau 2 sur Lvmh suite à la vente complète de mes turbo short 1206C.
    Bilan : plus-value +9,4%
    Bilan sur portefeuille : +0,53% soit quasiment insignifiant.

    Cible initiale non touchée, mais je ne sens pas cette baisse trop rapide des indices. Ce qui est pris n’est plus à prendre.

    Cordialement,

    Daniela

  23. Personnellement, je vais garder mon turbo short LVMH, tout d’abord parce que la ligne est très petite, ensuite parce que je crois à un potentiel de baisse supplémentaire sur le CAC. Les indicateurs
    de surachat sur le CAC que j’avais mentionnés se sont avérés pertinents, je vais continuer à leur faire confiance. J’attends que le Williams se rapproche de son plancher. Il est possible en
    revanche que je renforce en turbocall Gold si l’once se rapproche des 1100. J’informerai la file en temps réel.

  24. Au sujet de l’or, la nouvelle a fait le tour du web mais c’est la deuxième fois que je vois ça en quelques années : l’or physique est plus cher que l’or papier car le prix de l’or au comptant
    dépasse celui des contrats à terme. C’est le phénomène de backwardation qui pour beaucoup de spécialistes est évocateur d’une poursuite de la hausse du métal.

  25. Bonsoir, je ne pensais pas poster ce soir mais le mot backwardation m’a redonné un peu de jus.

    Pour ceux intéressé par l’or, je conseille de lire les 3 articles (I II III) de Fekete sur ce phénomène rare qui s’était déjà produit en fin d’année dernière.
    A méditer…

    Le I
    http://www.24hgold.com/english/contributor.aspx?contributor=AntalE.Fekete.&article=1718219778G10020

    Le II :
    ………………..article=1718205096G10020

    Le III :
    ………………..article=1721361726G10020

    Ouf, voilà, ça ne peut pas faire de mal de revoir ses classiques.

    Bonne fin de soirée.

  26. Match Parthénon / cobalt :

    Cobalt persiste dans sa vision haussière des marchés.
    Parthénon semble marquer un point aujourd’hui.

    Pour ma part je profiterai de toute remontée du cac pour shorter l’indice avec stop loss a 3874 pts pour 10% portefeuille spéculatif (1% patrimoine mobilier).
    J’attend une remontée de €/$ sous 1.4808 pour augmenter le poids de mon short.

    Ai toujours 7,61 % de mon patrimoine mobilier sur la sicav Elan France indice Bear.

    Bons trades

  27. Bonsoir,

    Suite à quelques échanges houleux, je tiens à rappeler aux lecteurs et contributeurs des files trading un point essentiel de charte à respecter sur la file trading :

    [[ les opérations de marchés énoncées par les intervenants doivent être annoncées en temps réel ]]

    Ce principe initial proposé par Jean-Christophe Bataille fait de notre site un cas pratiquement unique dans la famille des sites consacrés au trading. Ce principe apporte une clarté exceptionnelle
    et une valeur ajoutée très appréciable aux lecteurs, car elle permet de constater, à défaut de comprendre, les prises de positions des contributeurs, dont moi-même.

    A cet effet, les positions dont l’achat n’a pas été renseigné, ne peuvent faire l’objet d’une annonce de vente. Inversement, les opérations vendues mais non annoncées à l’achat ne peuvent faire
    l’objet d’une annonce ultérieure. Ces opérations ne sont pas vérifiables. Nous imposons une traçabilité des opérations annoncées.
    Ainsi, il n’est pas acceptable d’appliquer un révisionnisme à une position annoncée en prétendant que cette position a été soldée en plusieurs fois. Si tel était le cas, il était indispensable de
    le mentionner lors de la sortie partielle, et d’indiquer quel pourcentage de la position cette sortie représentait. Si les intervenants de ce blog contreviennent à ces règles, cela créé un faisceau
    de transactions invérifiables et potentiellement affabulatrices.
    De tels agissements ne sont pas compatibles avec notre optique de transparence.

    Il m’arrive, et m’arrivera souvent, d’effectuer de multiples opérations non renseignées sur notre site. Cette absence de renseignements provient de deux principales origines :

    1/ les opérations sont de très court terme, day trading ou scalping, et ont une durée effective trop faible pour pouvoir être renseignée efficacement. Je rappelle que le day-trading n’est pas
    l’objectif de ce blog, or je m’y dirige graduellement.

    2/ mes opérations sont initiées en collaboration et/ou sous le conseil direct de plusieurs traders avec lesquels je suis en contact. Dans ce cas, il m’est impossible de mentionner de telles
    opérations par mesure de confidentialité.

    A aucun moment, je ne me vanterai des plus-values éventuelles récoltées lors de ces transactions, étant donné qu’elles seront parfaitement invérifiables pour les lecteurs.

    Les opérations qui seront présentées sur ce site sont donc toutes issues de mes analyses personnelles. J’engage par ailleurs les lecteurs à constater par eux-mêmes que de nombreuses opérations que
    j’effectuerai se solderont par des pertes, parfois importantes. Je n’aurai aucun complexe ni aucune honte à signaler ces pertes correspondant simplement à certaines configurations anticipées qui
    n’ont pas fonctionné comme je l’escomptais. Les pertes font partie intégrante du trading.

    Cordialement,

    Daniela

  28. Bonsoir,

    Suivi de trade (post 84)
    Position BX4 inchangée (15%) renforcement en TP4400 (2.5%) cette après midi vers 3780 comme prévu.

    Je n’ai pas allégé sur passage des 1100 lundi après midi à cause de volumes moyens sur le SP500 mais j’ai pris 5% actions supplémentaires
    en protection avec stop à PRU -1%

    Parmi celles-ci AXA qui a fait un double bottom sur 16.40 avant de reprendre 5.5% J’ai alors remarqué que pas mal d’actions se trouvent dans cette configuration ou proches de celle-ci mais décalées
    dans le temps.
    (je ne suis pas rentré sur le bottom c’est juste pour expliquer mon raisonnement)
    Je constate également que sur 3 jours de nombreuses actions varient de 5% dans un sens ou dans l’autre pendant que l’indice se meut dans un range plus étroit.
    Je constate aussi que les baisses (ou mini baisses) sont plus rapides que les hausses. J’interprète cela comme une force vendeuse potentiellement plus forte que la force acheteuse pour le moment.
    Ceci me conforte dans ma cible minimum de 3700. Toutefois pour rester dans la logique yoyo et au vu de la fin de journée à WS et des futures j’envisage un petit rebond demain matin.

    Pour exploiter tout ça (baisse sur 2 semaines mais avec des rebonds) je me propose de jouer la hausse sur les actions en configuration « double bottom » avec une cible à +5% et stop à -1% sur 3 jours
    environ et de garder ma stratégie BX4 en parallèle jusqu’à début décembre.

    Les actions en double bottom ou proches repérées sont Dexia (proche 5.25) Danone (sur 40.50), EADS (13.00 ou triple sur 12.80), ALO (si 48), FTE (proche triple sur 16.90)
    Egalement Total possible pull back sur l’ancienne grosse résistance des 42 et AI sur sa MM20 (77.7)
    L’entrée réelle dépendra de l’évolution des cours mais ce sont les valeurs que je surveille.

    Bonne soirée.

  29. Bonjour,

    Je vise retour sous MA7 vers 3815 pour shorter avec stop loss sur dépassement des plus hauts a 3874.

    objetif 3725

    Le ratio gain/risque me semble correct.

    15% portefeuille spéculatif, 1.5% patrimoine mobilier

    Bons trades

  30. Pour moi selon les indicateurs techniques le marché a des chances de continuer à baisser dans les jours qui viennent malgré la hausse d’aujourd’hui. Je conserve le short LVMH qui entre parenthèse
    continue à monter puisque le sous jacent baisse malgré la hausse du CAC. Bravo Daniela pour cette suggestion de trade.

  31. Bonjour Jean-Christophe.

    Merci pour ta remarque sur Lvmh.
    Il est vrai que ma vente d’hier a peut-être été un excès de prudence, mais la proximité de l’échéance (17 décembre) me faisait un peu peur. J’ai commis l’erreur lors de la première entrée baissière
    sur Lvmh de privilégier un turbo Citigroup, ils sont généralement plus fiables, que le turbo Commerzbank. L’inconvénient du turbo Citigroup 1206C était comme déjà dit l’échéance très rapprochée. En
    cas d’invalidation du scénario baissier pour une dernière vague de hausse, cette échéance m’aurait piégé. J’ai donc préféré assurer.

    Daniela

  32. Achat Dexia 5.25 et EADS 12.8 sur atteinte des valeurs indiquées hier
    pour 2.5% chacune.
    Pour le fun Auplata ce matin à 3.77 (micro-ligne, but prendre position et plutôt moyenner à la baisse )

    Bonne journée.

  33. Bonjour Manu,

    Tu mentionnes trois opérations de swing (?).

    Dexia : swing graphiquement justifié. C’est un titre que je n’ai jamais surveillé, par contre, Dexia fait partie de ma catégorie « achat seulement » au vu de l’effondrement de son cours
    en unité de temps longue. Mais ne maîtrisant pas ce titre, je m’abstiens d’y intervenir. Positionne un stop de sécurité vers 4,50€ soit la cassure du canal qui aura vraisemblablement motivé ton
    choix.

    EADS : sur cette valeur j’ai une configuration dans les cartons depuis deux mois, que j’ai déjà mentionné sur Pro-at. Je suis acheteuse sur le niveau de prix 12€, stop à 11,70€.
    De nouveau acheteuse sur 11€ sans stop cette fois-ci, à supposer que la position respecte une taille limite.
    Voici le lien de notre ancienne analyse sur Pro-at (analyse réalisée par mon ami) :
    http://www.pro-at.com/forums-bourse/topic.php?whichpage=1&TOPIC_ID=31166
    En bas de la première page. Elle me sert de support décisionnel moyen-terme pour EADS tant que les indices mondiaux ne baissent pas d’une manière trop prononcée.

    AUPLATA : bonne position selon ton point d’entrée, mais attention, valeur très volatile. A surveiller très attentivement. Je te conseille de garder l’index sur un ordre de vente au marché dès que
    la hausse du titre s’essouffle. Cela peut aussi bien intervenir dans deux heures que deux jours, aucune idée. La valorisation actuelle est totalement irrationnelle. Le titre a de fortes chances de
    revenir sous 2€. Je n’achète pas cette société, même à 2€, pour le long-terme.

    Cordialement,

    Daniela

  34. Bonjour

    POINT INDICE temps réel

    Je souhaite préciser quelques aspects évidents mais qu’il est bon de retenir :
    CAC +/- 3720 représente un support technique important (c’est à dire que les opérateurs lui attribuent de l’importance, dans l’absolu ce n’est qu’un chiffre comme un autre)
    On ne vend JAMAIS un support
    En cas de point bas 3720 en séance, l’amplitude de baisse constatée avoisine 150 points soit -4%. Les corrections antécédentes du marché haussier ont conduit a des amplitudes similaires, rarement
    supérieures.
    Nous sommes vendredi soir. On ne prend jamais de position importante un vendredi !

    Ces divers rappels afin de préciser que je déconseille aux intervenants non positionnés auparavant de prendre position sur le niveau actuel de prix. Il n’y a aucune honte à manquer un mouvement,
    l’essentiel et de ne surtout pas succomber aux réactions impulsives et émotionnelles qui peuvent conduire à prendre position à la baisse sur un support.

    Pour ceux qui sont positionnés à la baisse PRU >3800 on laisse filer et on observe.
    SI l’indice CAC remonte et efface 60% de son amplitude de baisse à court-terme soit CAC +/- 3810/3815, je préconise de tout couper.

    Je n’énonce nullement une fin de baisse ou une poursuite de baisse. Je rappelle simplement quelques règles de probabilités et de bon sens.

    Daniela

  35. Un rappel plein de bon sens mais qui tombe juste quand il faut… car je commençais à me poser de mauvaises questions.

    Merci Miss.

  36. Je rentre et m’aperçois que les indices ont bien repris la direction du sud. Mes indicateurs me donnent encore un potentiel de baisse non négligeable, mais d’accord avec Daniela. Ne pas shorter
    l’indice au dessus du support en particulier overweek si on n’est pas en position. A réévaluer lundi. Pour ma part je garde Tcall Gold et Tput LVMH en sachant que le levier est bon sur ce dernier.
    Mon seul regret : ne pas avoir pris une position de taille normale car il est en train de bien grimper. Comme prévu l’or consolide peu malgré la baisse des actions. A renforcer à la baisse.
    Une remarque importante : la tendance haussière est beaucoup moins affirmée et du coup les indicateurs achat survente marchent à la perfection. Les indicateurs de sentiment en revanche seront
    probablement plus efficaces en cas d’inversion de tendance moyen terme en direction de 3000.

  37. Bonsoir,

    à Daniela

    je n’ai pas lu ton dernier post en temps réel, mais je te félicite pour son contenu qui m’aide réellement. Je suis un peu surpris de la teneur de tes posts actuels, vraiment c super bien que
    quelqu’un nous donne ce genre de repères. Il fut un temps (tropical) où tu ne souhaitais pas nous aiguiller de cette façon. merci

  38. Gold Index à 1150 alors que les indices actions ont chuté ! Je reste très haussier sur l’or à court terme. Si la résistance est franchie, nous rejoindrons 1185 très rapidement. Le 1300 ne pas sont
    inatteignables à MT après consolidation. Je suis pour renforcer sur tout repli significatif.

  39. Bonsoir,

    Merci Daniela pour tes commentaires.
    Lorsque tu a étudié EADS sur pro-at le support potentiel CT sur 12.80 n’existait pas. Il est vrai que le niveau clé de 12€ est bcp plus clair.

    C’est vrai que c’est une « valeur cow-boy » au sens où si le $ baisse cela défavorise le cours mais favorise la hausse des actions en général alors que si le $ monte cela favorise EADS mais le titre
    peut être emporté par la baisse des indices.
    Dans ces conditions je ne me préoccupe que des figures techniques sur le sous-jacent.

    Auplata : les fondamentaux ne sont pas terribles donc c’est du CT.

    Sur Dexia j’avais 2 stops sur 50% de la position à 5.25 -1% et 5.25 -0.22€ (1XATR) et pareil sur EADS. Le 1er stop à sauté très vite dans les 2 cas.
    Compte tenu des cours de clôture je considère la figure en double bottom comme quasi invalidée.

    Toutefois d’une manière générale si on défini un support par exemple à 5.25 à partir de combien estimer que la cassure est validée (5.24, 5.25-ATR, 5.25-2X ATR) ? Si quelqu’un avait la réponse ce
    serait top !!

    Je sais que le groupe de traders surnommé les tortues mettait un stop à PRU -2XATR mais ils jouaient seulement les break-out. Perso ça ne me convient pas (j’ai une approche prudente).

    Sinon entrée en clôture sur FTE à 16.90 (triple bottom). Vue la faible volatilité du titre normalement j’entre dessus seulement en turbo (4619C par ex) ou sur grosses positions en période de
    dividendes mais le marché est trop incertain en ce moment.

    Je surveille également ETL société en laquelle je crois bcp et qui corrige en direction des 21€.

    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *