File trading et Forecast investissement – Octobre 2010 – N°4

Par Jean Christophe Bataille.

Il faut bien le reconnaitre, la figure du biseau sur le CAC 40 identifiée lors du dernier file trading n’a pas tenu ses promesses.

La mise en défaut de cette figure généralement assez fiable tient en deux lettres et un chiffre : QE2. La perspective de l’argent gratuit distribué par la Fed a donné des ailes aux acheteurs. Les indices risquent toutefois de varier fortement au gré des sondages dans les prochains jours car l’équipe qui sortira vainqueur de l’élection américaine de novembre influencera fortement la politique monétaire américaine. La volatilité sera d’autant plus forte qu’il est très difficile d’anticiper les effets d’une victoire républicaine. Celle-ci apporterait un renouveau sur les marchés, mais les limitations de la monétisation que les républicains imposeraient pourraient rapidement assécher la liquidité et faire grimper le dollar tout en faisant retomber les indices actions et le prix de l’or en dollars.

Pour analyser techniquement l’évolution de l’indice et identifier les overlaps possibles, restons en base hebdomadaire puisque le CAC 40 n’a pas atteint le niveau actuel depuis de nombreux mois.

Nous avions précédemment :

  UT semaines

Biseau ascendant 12102010


Le graphe UT weeks a évolué comme suit :

  UT semaines

CAC23102010.JPG

Devant l’incertitude qui va guider les indices, je recommande donc d’éviter les swings longs et les positions spéculatives en base supérieure à une heure et de soigner particulièrement le money management. Comme je l’ai déjà expliqué, les trackers sont à proscrire. Seuls les CFD ou éventuellement les futures ont un intérêt dans ces unités de temps.

Si le CAC a inscrit récemment un double top haussier en base horaire, il reste en trend ascendant (son dernier point bas n’a pas franchi à la baisse l’ancien point bas dans cette UT. Il est par ailleurs sous l’influence haussière de la sortie du biseau ascendant après avoir clairement pris appui sur la borne supérieure de celui-ci. Nous considèrerons donc que pour la semaine à venir, la probabilité d’une baisse de l’indice sous 3735 est assez faible.

Trois possibilités pour la suite :

– Le CAC latéralise et s’inscrit dans un rectangle de consolidation entre 3835 et 3890. Les vendeurs semblant encore nombreux à 3890 comme l’atteste le double top récent en base horaire.

  UT 1 heure

CACUTH23102010.JPG


– Le CAC franchit la zone des 3890 et installe son range de consolidation dans la zone 3950-3890 correspondant à l’overlap majeur à 3925 qui a servi de champ de bataille aux bears et aux bulls durant tout le mois de mars 2010.

  UT semaines

CAC23102010


– Le CAC reste en trend haussier sans latéraliser et monte rapidement en direction de 4080. C’est l’hypothèse la moins probable.

La détermination de ces niveaux est intéressante car c’est à l’approche de ces supports et résistances, qui restent à affiner le moment venu par l’analyse dans plusieurs unités de temps (multiframe), que se situent les meilleures impulsions haussières ou baissières. Il est donc possible de les aborder avec un risk reward maximum (rapport stop/ take profit) tout en gardant à l’esprit une règle fondamentale, on achète les supports et on vend les résistances.

Bons trades !

50 réflexions au sujet de « File trading et Forecast investissement – Octobre 2010 – N°4 »

  1. Bonjour jcb,

     

    de retour après qtout de même uelques congé…, je  lache mon trade haussier pris comme toi sur 3835, ce qui me gêne c’est l’absence de volume sur ces derniers
    jours

  2. Bonjour asducreno,

    La je suis en scalp intra days depuis 2 heures. Donc peu m’importent les volumes. La commission sur CFD est négligeable. Je suis entré à 3835 avec un stoploss à 3830 et un premier take profit à
    3852 sur la moitié de la position. Soit 5 ticks de risque pour 17 ticks de profit que je viens d’engranger avec beaucoup de levier (risk reward supérieur à 3). L’autre moitié de la position est
    maintenant sauvegardée par un stop que je déplace à 3843 pour 8 ticks de gains quoiqu’il arrive et un potentiel bien plus élevé puisquon peut admettre que le CAC est désormais dans le range
    3835-3900 décrit dans cet article.

  3. Mon reliquat de position vient de céder. Bilan 17 ticks de gain sur une moitié et 8 ticks de gain sur l’autre pour un risque maxi accepté de 5 ticks. Beaucoup plus interessant que de trader avec
    du BX4 ou du L40 avec des frais et un levier qui font qu’il est impossible de gagner de l’argent sur des écarts inférieurs à 100 ticks.

  4. Bonjour JCB,

    J’apprends.

    Svp,pourquoi 3652 pour le talk profit ? et pas 3654 ou 3651 ou…

    Enfin ,il me semble que le cac n’ai pas monté jusqu’à 3652,à ces heures.Ai-je raté quelque chose?

    Merci.

  5. Bonjour jdellis,

    5 de risque et 17 de profit est mon scalp le plus fréquent. Tu regarderas mes trades, beaucoup sont à 17 ticks. J’ai remarqué que sur le CAC, 17 point est l’amplitude la plus payante en UT 5.
    Concernant le risque, 5 ticks de SL permet de limiter le risque au tiers du profit. l’expérience m’a prouvé qu’en vouloir plus était souvent perdant mais chacun doit adapter ses TP en fonction de
    ses points d’entrée, de l’UT choisie et de sa façon de trader.

    Pour 3852 sur le CAC cash, je ne sais pas. Je ne trade que les CFDs. Quand j’ai annoncé ma sortie partielle en temps réel, le France 40 touchait 3852. Si tu as un compte broker CFD regarde un peu
    après 13 heures. En comparant les deux courbes, tu verras que le france 40 ne suit pas au tick près le CAC cash mais les amplitudes sont les mêmes.

     

  6. L’indice de confiance du consommateur US est meilleur que prévu. Le marché tangue entre hausse et baisse. 3900 va probablement etre difficile à passer. On est pour l’instant dans le range
    inférieur sous 3900. Nouveau support autour de 3820.

  7. @ Jef,

    1 050? Il ne faudra peut-être pas attendre ce niveau pour se placer.Mais tout dépendra dans un premier temps non pas des mesures prises par l’administration Obama mais des anticipations que
    les marchés en feront. Et depuis deux ans les anticipations sont tout sauf mesurées.

     

    Une opinion déboussolée,qui a perdu confiance dans ses experts (Krugman est maintenant traité d’idiot,Roubini passe pour un rigolo…) court d’un extrême à l’autre avec une faculté d’oubli
    et une réactivité inouies.Regarde ce qui s’est passé avec l’attaque de la zone euro par les agences de notation,il n’y a pas si longtemps.Et maintenant la monnaie unique se porte même un peu trop
    bien.

  8. Bonjour à tous,

    La tendance est toujours à la correction concernant l’or et l’EUR/USD, malgré les, plûtot, bonnes nouvelles économiques récentes. Les indices restent plus que jamais corrélés à QE2.

    fred marseille 

  9. Bonjour achat turbo call sur 3820à l’instant pour jouer lamoitié du range, je sais jcb il faut que je me mette au cfd…

  10. Asducreno.

    Surtout qu’avec un CFD tu serais sorti à – 5 points pratiquement sans perte, l’hypothèse étant invalidé. Le CAC franchit à la baisse ses supports les uns après les autres dans toutes UT. La
    volatilité va être compliquée à gérer. Attention au support 3800.

  11. Bonjour à tous !

    Un petit lien vers un commentaire de Charles Gave qui a ouvert un blog associé à son nouveau bouquin.

     

    http://lafaillitedeletat.com/about/#comment-162

     

    Pas mal de personnes se posent un peu les même questions que moi.

    Sans compétences financières particulières et avec un patrimoine trop petit pour avoir recours à un conseil spécialisé… que faire de mes quelques soussous, que je sens plutôt mal barrés.

     

    Tout en bas de la page, quelques conseils de C.Gave.

     

    C’est pas du clé en main, bien sur, mais il donne quelques pistes.

     

    Encore merci pour le nouvel article JC.

  12. Merci Dex pour ce lien   

    Je recommande vivement la 1ère vidéo-conférence de 51 mn de Charles Gave faite dans une salle de l’Assemblée nationale.

    Il fait parti de ces personnes qui nous donne l’impression d’être plus intelligent après l’avoir écouté.

    Bonne soirée à toutes et à tous.

  13. En effet, la conf est pas mal du tout et résume bien le livre (l’état est mort, vive l’état, pour ne pas le citer).

     

    J’ai pris goût aux chroniques de C.Gave, toute les deux semaines dans le Journal des Finances.

    Ca m’a donné envie de lire « Libéral mais pas coupable » quand il est sorti, et c’est vrai qu’il a une écriture assez accessible au profane.

     

    Lire du C.Gave, c’est comme manger des épinards, on se sent super fort après, alors qu’on est toujours la même nouille, mais la sensation est agréable.

    Blague à part, c’est très instructif.

     

    En même temps, en bon ultralibéral, il fait souvent l’éloge de Milton Friedman, et j’ai également beaucoup apris en lisant du Naomi Klein, qui elle, taille des costards sur mesure à ce même
    Friedman. Dans le genre, je conseille vivement « La stratégie du choc » qui est un super cours d’histoire des 50 dernières années… mais je m’éloigne un peu du trading là… désol !

     

  14. Je recommande également tout particulièrement la vidéo-conférence de Charles Gave à l’ENS sur le thème Euro=Ligne Maginot, même logique.

    Il y explique parfaitement le pourquoi de la création de l’euro suite à la réunification allemande et qu’en réalité tout cela va finir par la suprématie allemande qui ne paiera pas pour les
    dettes des autres pays européens (il compare l’Espagne et l’Allemagne).

    Si ce n’est pas l’Europe allemande d’ici 2 à 3 ans, ce sera, par exemple l’Espagne, mais aussi la France qui se cache derrière les PIIGS, sous la tutelle du FMI…

     

  15. Bonjour à tous,

     

    jeviens de lacher 50% de ma position prise en call à 3820, stop de protection abaissé sur la position restante pour vente autour de 3855.

     

    Bons trades

  16. @ Dex :Lire du Charles Gave … »alors qu’on est toujours la même nouille »

    Comme c’est bon de ne plus se sentir seul! …

    Mais je suis sûr qu’à force de fréquenter des gens comme Gave,on s’améliore un peu…A la condition de ne pas rester sur le plan théorique et de mettre en pratique.Et c’est moins cher que le
    Pharmaton!

    J’ai eu il y a quelques jours envie de reprendre dans un commentaire ses quatre règles pour gérer un portefeuille avant de m’apercevoir que je n’étais pas capable de me les
    appliquer. 

     

    « Comprendre c’est se changer. » Disait Sartre.Et non pas  »apprendre » comme le soutient un internaute belge souvent modéré sur un autre blog, on a connu des singes savants qui ne savaient
    pas lire.  

     

    Il y a dans Naomi Klein à boire et à manger.Elle force le trait et n’hésite pas à tordre ce qui ne devrait pas l’être.Du Mickaël Moore en plus subtil.C’est dommage de gâcher tant
    d’intelligence et ça rend son propos inefficace.Et en même temps supportable pour ceux qui font l’opinion.

     

    Sur un plan strictement économique,dont la politique au sens large n’est évidemment pas absente,je partage assez les thèses de Jacques Généreux.Son discours est mesuré,sans tapage,ça doit être
    pour ça qu’il se vend moins bien. 

  17. Bonsoir !

     

    Jean-Christophe m’avait prévenu que quelques comentaires me mentionnaient (en bien en plus !). J’en remercie les auteurs et j’en profite pour adresser à tous un petit coucou de passage. Je lis
    très attentivement l’intégralité du site même depuis ma convalescence.

     

    Félicitations à Jean-Christophe qui dirige le site de main de maitre et à Jef pour les articles très techniques sur l’or.

    Je reviendrai prochainement, mon état s’étant stabilisé. Il est vrai que nous avons encore et toujours du pain sur la planche (prospective long-terme, études scientifiques, sociétés minières…).

     

    Amicalement,

     

    Daniela

  18. Heureux Daniéla d’avoir de tes nouvelles.

    Je suis récent sur le site passionnant de Jean-Christophe et je ne lis que des choses élogieuses à ton sujet !

    Alors soigne-toi bien et reviens-nous vite en bonne santé !

    Amicalement.

    Marc

  19. L’économiste Philippa Malmgren s’attend à une inflation par les coûts.Un article de l’Usine Nouvelle que j’ai trouvé en essayant de me faire une idée de l’évolution M T du prix des métaux.

     

    Conclusion rapide et sans engagement:

    L’étain tutoie les cimes et pourrait continuer car son offre se restreint,le cuivre semble faire l’unanimité,la question n’étant pas de savoir s’il atteindra les 10 000$ la tonne mais quand.Nick
    Moore chez RBS pense 2 014.D’autres sont plus pressés.Parmi les métaux de base,c’est le zinc qui aurait les moins bonnes perspectives,des mines seront réactivées dès que les prix
    monteront. 

     

    http://indices.usinenouvelle.com/metaux-non-ferreux/le-retour-de-l-inflation.3301

  20. Merci Bxx,

    Cela conforte la stratégie de ce blog anticipant beaucoup plus une stagflation par les couts qu’une hyperinflation monétaire. Bien évidemment, ca n’est pas du tout le meme scénario en particulier
    concernant les prix de l’immobilier. Ce qui est intéressant est que les chiffres de PBI et d’inflation US d’aujourd’hui vont dans la direction d’une stagflation.

  21. Jean Christophe, peux-tu rappeler la différence entre les effets d’une inflation monétaire et ceux produits par un stagflation par les coûts sur l’immobilier ? Merci.

  22. Bonsoir JCB,

    Vous avez écrit « Bien évidemment, ca n’est pas du tout le meme scénario en particulier concernant les prix de l’immobilier » que voulez-vous dire? Pourriez vous préciser?

    Je crois que vous avez dit cette année qu’il fallait acheter en ce moment que les taux sont bas et attractifs. Maintenez vous cet avis? (je suis dans ce cas: un peu d’apport, je souhaiterais
    acquérir un bien d’env 200k avec 100k de crédit environ…

    Merci d’avance de votre réponse!

    Bien sincèrement.

  23. Bonsoir Harlock etr Edgard,

    L’inflation monétaire est une fuite devant la monnaie, (perte de confiance dans la monnaie) qui précipite les gens vers les biens tangibles comme l’immobilier qui du coup montent rapidement en
    prix. C’est une inflation à taux très élevé et à début rapide.

    L’inflation par les couts est provoquée par une hausse des prix des matières premières et des couts (masse salariale chez les émergents en surchauffe par exemple). C’est la théorie défendue par
    ce blog. Elle est pour moi INEVITABLE à terme comme la hausse des MP. L’inflation devrait démarrer comme ça et provoquer une hausse des prix sans hausse des salaires pendant deux ans en faisant
    tomber les prix de l’immobilier et monter les taux longs. Ca n’est qu’ensuite que les salaires suivront car il finiront par s’indexer sur les indices des prix à la consommation quel que soit le
    niveau de chomage. L’immobilier retrouvera alors le chemin de la hausse en monnaie courante mais pas en monnaie constante. C’est ce qui s’est passé en 70 c’est ama ce qui se produira lorsque les
    émergents auront fait grimper la demande de MP et gagné en pouvoir d’achat.

    L’achat d’immoblier bénéficie de taux historiquement bas aujourd’hui et son acquisition à crédit et à taux fixe permettra de payer beaucoup moins cher de par la dévalorisation monétaire, donc de
    la dette contractée. Il doit aujourd’hui répondre à trois critères majeurs.

    – bon potentiel à la revente

    – à crédit et à taux fixe

    – rendement net > 5 %

  24. Je voudrais également redire combien l’appréciation à venir de la devise chinoise va augmenter les prix de nombreux produits que nous sommes incapables de produire à bas cout. Cette montée du
    yuan et de l’ensemble des devises émergentes si elle favorise nos exportations va renchérir nos prix et importer un supplément d’inflation. L »augmentation de la liquidité en occident fait monter
    dans nos monnaies le prix des MP en évaluation courante renchérissant encore nos couts et aggravant l’inflation à venir. Contrairement aux analystes de Natexis qui réfutent l’idée de la survenue
    d’une inflation devant les surcapacités de production mondiale (ama pas certainement pas dans les MP), je pense que la dévalorisation de nos monnaies est dans les tuyaux.

  25. Merci beaucoup Mr Bataille.

    Vous pensez donc que le prix de l’immobilier devrait baisser dans un premier temps?

    Dois-je attendre dans mon cas ou puis-je acheter? (j’ai trouvé un bien avec env.5.8-6% de rendement locatif)

    Merci encore!

    :)

  26. Harlock oui s’il répond aux trois critères car l’inflation va alléger fortement ta dette sur une quinzaine d’année. En cas d’inflation, l’endettement pour acheter un bien tangible est la
    meilleure opération. En revanche etre créancier est la pire des situations. De plus acheter aujourd’hui en financant à 2.8 % et en touchant un rendement à 6 % c’est 3,8 % de différentiel de taux
    gagné hors fiscalité chaque année sans meme parler d’inflation. Si l’infaltion monte à 8 ou 10 % c’est le jackpot. Il faut toutefois s’attendre à une baisse temporaire des prix de l’immobilier
    mais a crédit ca a peu importance étant donné les autres leviers.

    Une remarque. Bien évaluer le potentiel locatif. Le risque d’insolvabilité devrait augmenter.

     

  27. Un dernier point sur l’inflation.

    Certains m’opposeront que si l’inflation par les couts pointe son nez les états vont monter les taux courts et que les BC ont désormais d’autres moyens, bla bla. En réalité, l’endettement
    public et privé est tel que les banques centrales sont dans l’impossiblilté de monter leurs taux courts sinon la faillite est inévitable pour la plupart des pays en occident. Il n’y a donc
    aucune autre issue que l’inflation et comme l’a montré le japon elle ne sera difficilement créée par les Banques Centrales mais devrait facilement être importée par les couts.

    Corrolaire : les taux d’intéret réels vont rester négatifs longtemps et l’or n’a pas fini de monter.

     

  28. Bonsoir JC, bonsoir à tous, je me joins à ce débat immobilier pour exposer un cas pratique : le miens. Je signe un compromis pour l’acquisition de ma résidence principale
    la semaine prochaine. Les conditions de taux sont effectivement hyper-favorables. Je souhaite néanmoins pouvoir conserver ces conditions dans l’avenir en cas de revente du bien acquis
    sur une autre acquisition. En clair, les lecteurs de futures ont ils réussi à obtenir de leur banque qu’elle consigne noir sur blanc dans le contrat de prêt que le prêt
    peut être transféré pour l’acquisition d’un autre bien ? imaginez un scénario inflationiste avec envolée des taux de prêts immobiliers, le nec ne serait il pas de pouvoir conserver du
    3,.. % si la norme du moment devait devenir du 6 ; 7 voire au delà…  

    Merci

  29. Quand on habite les coins chers de la RP, le rendement immobilier potentiel est ridicule, ou très médiocre. Acheter dans ces conditions sa résidence principale, si la surface qu’on loue est
    importante, risque de mobiliser une trop grosse part de capital. (Perso, je préfère diversifier autrement) C’est le problme « concret de beaucoup de primo-accédants. En habitant en province, la
    donne change…

  30. Re, j’habite effectivement en province. maison de 2003 sur ss sol total 170 m2 hab. 6 chambres. 3 SDB. Piscine chauffée. 1000 m2 de terrain. 268 K€. Je suis tombé sur une personne mutée qqe peu
    pressée. Il m’a sorti son acte d’achat 2005, proposition au même prix net vendeur de l’époque => acceptée. Je suis donc assez confiant sur l’affaire réalisée. Reste le financement et
    donc la transférabilité du prêt que je souhaite régler auprès de ma banque. des avis ??

  31. Bonjour David,

    Je ne peux pas te répondre précisément car cela dépend de la souplesse de ta banque et des relations que tu as avec elle. Plus tu as d’argent chez elle, plus elle sera accommodante. Mais si
    transférabilité il y a, elle ne peut se faire que sur la durée du crédit. Envisage tu de revendre ton bien rapidement ?

    Tu pourrais aussi envisager de le louer au lieu de t’en séparer et acheter un autre bien ensuite. Si tu attends les effets de l’inflation, il est possible que ton rendement réél ait beaucoup
    grimpé sur l’opération. Il faut pour cela attendre un certain nombre d’années.

    Je défends la théorie que s’il y a inflation forte, les biens immo français rejoindrons la courbe de friggit par une hausse des revenus en monnaie courante alors que les prix immobiliers
    augmenteront moins en monnaie courante, ramenant ainsi le rapport revenu disponible / prix immobilier et rendement locatifs dans leur moyenne historique. C’est le principe d’une stagflation.

  32. Pour revenir au trading sur indices actions, les positions séculatives devront être prises ou poursuivies avec beaucoup de prudence car selon l’adage acheter la rumeur et vendre la nouvelle, les
    effet de QE2 pourraient être déjà dans les cours. La moindre déception sur les résultats des entreprises, l’importance du QE ou les stats économiques à venir pourrait faire replonger les cours.

  33. bonjour JC, merci pour cette réponse. Ce bien est un coup de coeur pour toute ma petite famille. A priori, pas de revente en vue avant une dizaine d’années. J’espère que les effets que tu
    indiques se feront sentir d’ici là. Pour la durée d’endettement taux fixe 25 ans, motif pour lequel la transférabilité du prêt m’interesse au plus au point. Je ne pense pas qu’on propose encore
    du 3,5 dans une dizaine.

    Cordialement,

    David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *