File trading et Forecast investissement – Janvier 2011

TRADING

CAC 40

Observons le CAC en base horaire le 7 janvier 2011 :


CAC-7-janvier-2011.JPG

Le CAC est guidé sur ses bases par une oblique haussière et a buté récemment sur ses plus hauts contre la résistance horizontale à 3943 en inscrivant un double top.

Deux trades sont possibles pour la semaine à venir :

– Dans un premier temps, jouer une remontée dans le canal haussier en se fixant comme objectif 3940 et en positionnant un stop loss à 3835 (adapter le montant investi à la perte acceptée sur cette amplitude de stop), ce qui donne un excellent risk reward de 30/100.

– Si ce scénario est invalidé et que l’oblique haussière est franchie à la baisse avec pull back, on pourra tenter un short en direction de 3810. On serrera le stop grâce à une analyse multiframe des vagues de baisse (viser le franchissement des trend lines de reprise en UT courtes).

Sachez par ailleurs qu’une flambée du CAC au dessus de 3950 n’est pas l’hypothèse la plus probable à court terme car le Bull Bear spread est déjà à 35 % au USA et le VIX est à 17.14. Les investisseurs ont clairement signifié par le double top inscrit récemment qu’ils étaient majoritairement vendeurs au dessus de ce niveau.


Paire EUR USD

Selon de nombreux analystes, la paire a un potentiel de baisse à 1.27 voire 1.25. Je reste personnellement haussier à moyen terme même si l’euro peut continuer à s’effriter vers ces niveaux. Je ne doute pas que le dollar sera à nouveau sous pression dès que les muni-bonds arriveront sur le devant de la scène.


Gold et Silver

Observons l’or en dollars en base journalière depuis août 2010.


Gold-index-7-janvier-2011.JPG


On peut constater que l’index sort par le bas du canal ascendant dans lequel il s’inscrit depuis octobre 2010. Il y a de fortes chances pour que la nouvelle tendance soit temporairement baissière et que la consolidation de l’or se poursuive. L’or peut remonter buter contre la borne basse du canal mais il devrait ensuite à nouveau corriger. Cette configuration et les meilleures nouvelles qu’attendues concernant l’économie américaine me font shorter l’or en CFD depuis quelques jours avec pour premier objectif 1335 puis 1320. Nous aviserons ensuite. Si 1320 était franchi le signal baissier pourrait être important le prochain support étant 1260. Ce niveau serait une aubaine pour les acheteurs mais il n’est pas le plus probable car la pression acheteuse risque de redevenir rapidement forte en particulier si les problèmes de solvabilité des collectivités territoriales américaines reviennent à la mode dans les médias financiers.

Sur le long terme la tendance reste fortement haussière. Il suffit d’observer le graphe long terme du Gold index en base mensuelle depuis 2003 :


Gold-long-terme-7-janvier-2011.JPG


On note d’emblée que l’or est sorti par le haut de son canal de long terme en 2009 et que la pente de sa progression s’accentue. Cette pentification est pour moi significative d’un passage en phase 3 de la bulle de l’or en court de constitution (je l’avais mentionnée à l’époque et elle est entérinée aujourd’hui). L’or va poursuivre son ascension selon une pente de plus en plus raide pour atteindre des niveaux beaucoup plus élevés, 3000 dollars n’étant pas impossible pour moi. On pourra racheter le gold index en spéculation swing lorsqu’il reviendra toucher son oblique haussière, c’est à dire vers 1335, niveau identique à celui que nous déduisons de l’analyse court terme en base journalière. Un franchissement à la baisse de cette oblique haussière serait le signe d’une forte consolidation de l’or et ne pourrait être corrélés qu’à des indicateurs américains de très bonne facture, ce qui est encore loin d’être gagné …

Un mot sur le Silver qui a pris résolument une direction conforme à l’hypothèse inflationniste. Il devrait reproduire les mouvements de l’or en les amplifiant. Mon niveau d’intervention à l’achat spéculatif devrait être corrélé à un Gold index à 1335 $.

L’ensemble de ces positions sont spéculatives et doivent être assorties d’un stop.


Oil

En base journalière depuis mai 2010, la pente de progression du pétrole s’est accentuée en août 2010 :


Oil-7-janvier-2011.JPG


Si le pétrole infléchit sa progression depuis quelques semaines, il devrait rapidement buter contre sa borne inférieure puis poursuivre sa hausse en direction de 100 $ si la Chine ne freine pas trop son économie. Le potentiel de consolidation serait ensuite non négligeable, la hausse des matières premières pouvant avoir un effet freinateur significatif sur la forte croissance des émergents.


INVESTISSEMENT

Dans le mois qui vient :

– Je renforcerai, en profitant d’une consolidation, ma ligne d’actions Saint Honoré ChinAgora N, FR0010341222, libellés en euros, fonds d’actions chinoises ayant accès aux compartiment A et B permettant de profiter de la croissance domestique chinoise, également couvert contre le risque de change EUR USD, mais exposé au risque RMB USD (http://futures.over-blog.com/article-jouer-la-hausse-du-yuan-2-60012400.html). La hausse des taux chinois risque de provoquer une petite baisse salutaire de ce fonds qui ne représente pour l’instant que le quart de mon investissement en yuans. La déclinaison N de ce fonds me permet de l’acheter sans souffrir de la baisse de l’euro par rapport au dollar.

 – Je continue de bannir de mes avoirs la dette souveraine à taux fixe des états occidentaux et je conserve une allocation significative en dettes émergentes et en devises locales, les obligations courtes en yuan représentant désormais 2 % de mon patrimoine.

– En l’absence de consolidation depuis que nous en avons parlé, je vais commencer à accumuler de petites lignes short sur les obligations européennes et américaines, sans pour l’instant charger la barque car les obligations occidentales peuvent tout à fait bénéficier d’un sursis lié aux interventions chinoises en Europe et aux bonnes statistiques américaines.

AMUNDI ETF SHT US7
FR0010892745 – SU7

Notice

Pour les obligations européennes : 

AMUNDI ETF SHT 10

FR0010823385 – S10

Notice

– Il est possible, en cas de consolidation, que j’intervienne encore à l’achat sur le Silver et sur le gaz naturel par les trackers SLV et NSGAP ou par les sociétés conseillées par nos brillants intervenants sur Futures dans les articles consacrés à ces deux matières à bon potentiel.


Bons trades et bons investissements à tous !

50 réflexions au sujet de « File trading et Forecast investissement – Janvier 2011 »

  1. La société Great Panther Silver vend depuis peu directement des pièces et des lingots
    d’argent issus de leur production avec une pureté de 0.999. Il semble qu’ils les vendent à l’international. Le prix est quotidiennement adapté au prix du marché de l’argent. La prime semble être
    d’environ 7% auquel il faut ajouter frais de port (20-30$). USD comme monnaie de transaction.

     

    FabCH

  2. Bonjour à tous,

    En ce qui me concerne je ne peux plus me retenir :

    achat à l’instant de Gold (par l’intermédiaire d’un turbo call)

    objectif 1415, au moins…

    fred marseille

  3. je pense qu’on va assister à une grosse chute des bancaires donc je me rencarde sur igmarket afin de voir si ils proposent des valeurs comme Credit Agricole. Si c’est le cas avec un peu de levier
    on doit pouvoir faire un peu de gras :-)

  4. Graphiquement sur le CAC, on est encore haussier en Dow theory mais l’indice bute sur sa résistance. Il est possible qu’un range s’établisse. Il faut bien prendre ses profits et faire attention
    de ne pas perdre d’argent. C’est comme toujours la base du trading.

  5. J’ai retrouvé une longue interview de John Embry,le chef stratégiste du canadien Sprott Asset Management. Il était très inquiet de la situation US,très confiant dans les métaux précieux et les
    mines,particulièrement l’argent.Il reconnaît qu’il n’est pas facile de cibler les bonnes. Il ne ménage pas les ETF qui jouent sur les réserves fractionnaires et insiste sur
    l’adossement total au physique du  »Physical Silver Trust » et son mode d’authentification.  (en anglais)

     

    http://www.mineweb.com/mineweb/view/mineweb/en/page72068?oid=114721&sn=Detail

     

    Pas un mot sur Fresnillo,le meilleur  »physical silver trust » que je connaisse.Bon,on ne peut quand même pas lui demander de dérouter le chaland vers la vitrine d’en face.Un bon point,il cite
    Silver Wheaton. 

  6. Espagne : le gouvernement réussit à emprunter le montant prévu, taux en hausse.

     

    L’Espagne a emprunté 2,999 milliards d’euros de bons du Trésor à cinq ans, soit le maximum prévu (de deux à trois milliards d’euros envisagés), grâce à une forte demande de 6,308 milliards
    d’euros, mais à un taux moyen de 4,542 % en très nette hausse par rapport au taux de la précédente émission du même type.

    Lors de la dernière opération pour ce type d’obligations, le 4 novembre 2010, Madrid avait levé 3,387 milliards d’euros à un taux moyen de 3,576 %.

    http://www.romandie.com/infos/news/201101131130161AWP.asp

     

     

    L’Italie lève 6 milliards d’euros, mais à des taux en hausse.

     

    Les taux d’intérêt se sont en revanche encore inscrits en hausse à 3,67 % pour les titres à cinq ans (contre 3,24 % lors de la dernière émission similaire le 12 novembre), et à 5,06 % pour les
    titres à quinze ans (contre 4,81 %).

    http://www.lepoint.fr/economie/l-italie-leve-6-milliards-d-euros-mais-a-des-taux-en-hausse-13-01-2011-129302_28.php

     

  7. Bonjour bonjour, je viens d’appeler LCL pour souscrire à LCL Minergior, on me répond que je dois d’abord ouvrir un compte courant… ça me parait curieux, d’une part, d’autre part je me demande si
    c’est le bon moment. Une suggestion ? Merci; à bientôt ! Edgar

  8. Pour répondre à Jean-Christophe qui parlait de l’or plusieurs messages au-dessus, beaucoup parlent (les spécialistes ou présumés tels) d’une consolidation à 1300 dollars.

    Pour l’instant ça ne monte plus mais ça ne baisse pas franchement.

    Bonne soirée à TLM  

  9. Après les BRIC les CIVETS :

     

    Chili : l’émergent à ne pas manquer en 2011Par Florent Detroy pour l’Edito Matières Premières & Devises.fr

    Aujourd’hui, nous avons fait pour vous un tour d’horizon des émergents : le Chili s’impose comme le pays
    émergent à ne pas manquer.

    Les émergents ont pris le pouvoirLe commerce entre émergents compte pour 39% du commerce
    mondial et ne cesse de progresser. Témoin de ce passage de relais, les places boursières les plus performantes en 2010 ont été soit asiatiques, soit sud-américaines.

    Mais si la planète des émergents attire, il faut savoir être sélectif : émergents en panne, faux émergents,
    ré-émergents… il est parfois difficile d’y voir clair.

    Nous avons mené l’enquête pour vous.

    Notre objectif, repérer les pays qui ont le plus gros potentiel de croissance pour 2011.

    PetroChina et Petrobras bientôt devant ExxonMobil et BHP BillitonL’optimisme est de rigueur
    chez les émergents. Avec leur poids démographique (83% de la population mondiale) et leur part dans la croissance mondiale (50%), leur dynamisme n’est pas prêt de s’essouffler.

    Sur les place boursières, les émergents pèsent de plus en plus lourd. La capitalisation des marchés
    du MSCI Emerging Market Index (EEM) a progressé de 200% sur les cinq dernières années. En 2010, parmi les 10 plus grandes capitalisations du monde, trois sont chinoises et une
    brésilienne.

    Les indices émergents surclassent les indices des pays développésLa comparaison des indices
    est frappante. Alors que le MSCI Emerging Market Index (EEM) progressait de 15% en 2010, le MSCI World n’a crû que de 9,5%.

    Et la tendance n’est pas prête de s’inverser. En 2014, la dette des pays développés se sera encore accrue. A
    l’inverse, de nouveaux pays auront émergé en Asie et en Afrique.

    Les CIVETS prennent le relais des BRICCIVETS… c’est le nouvel acronyme à la mode. Il
    regroupe les marchés émergents les plus prometteurs. C’est chez eux que l’on trouvera les plus belles performances boursières de demain.

    CIVETS, pour Colombie, Indonésie, Vietnam, Egypte, Turquie et Afrique du Sud. Pour l’instant, seule l’Indonésie
    s’est fait remarquer. … soyez à l’affût !

    Pour les croissances spectaculaires, il faut regarder du côté de la Thaïlande, du Pérou et du Chili.

    Toutefois, méfiez-vous des feux de paille de certains pays. « Emergents » ne doit pas devenir un label de
    qualité.

    Restons à l’écart de la Thaïlande pour des raisons politiquesAu premier abord, la Thaïlande
    paraît être un bon investissement. Une forte croissance et un ratio cours/bénéfices (PER) raisonnable de 14 permettent de nourrir les plus grands espoirs.

    Pourtant, l’investissement reste politiquement risqué. Le gouvernement en place est arrivé à la faveur d’un coup
    d’Etat. Les élections prévues pour 2011 ne laissent rien présager de bon.

    Rester à l’écart semble pour l’instant le plus prudent.

    L’Inde est surévaluéeL’Inde va bientôt devenir un moteur de la croissance mondiale. Avec 8%
    de croissance, le pays sera bientôt une nouvelle Chine. Mais pour l’instant, la place boursière indienne est surévaluée.

    Autre problème, New Delhi n’arrive pas à équilibrer son budget. Son déficit public a atteint 10% en 2010. Sa
    balance des paiements est mal en point. Et l’inflation reste indomptable…

    Avant d’investir en Inde, et étant donné les cours boursiers élevés, j’attendrais que le gouvernement ramène les
    fondamentaux sur des bases plus saines.

    La Chine, pourquoi pas…La Chine est définitivement devenue un pilier de l’économie.
    Pilier international et régional. Désormais, l’Inde commerce davantage avec la Chine qu’avec les Etats Unis.

    Les performances de sa place boursière sont attirantes. Shanghai affiche 15 de PER et n’a que peu progressé ses
    dernières années. Un risque à avoir en tête : la fraude dans le secteur des small caps. Les revenus sont souvent surévalués, malgré les audits internationaux.

    Je conseillerais la sagesse, c’est-à-dire la diversification.

    La Russie renaît de ses cendresVous l’avez peut-être vu dans le dernier Matières à
    Profits, Sylvain Mathon mise sur la Russie. Contre toute attente, ce pays change et s’ouvre.

    On connaissait le géant autoritaire des matières premières qui a fait fuir bien des investisseurs. Désormais, il
    faut compter sur une puissance économique plus libérale, ouverte aux capitaux étrangers, qui croît et se diversifie. Infrastructures, nouvelles technologies et matières premières sont les
    maîtres-mots du Kremlin.

    Un bon moyen d’en profiter : Le RTS Index (RTSI). Orienté commodities,
    l’indice vous aidera à profiter du boom du palladium ou du pétrole.

    Le Chili, LE pays à ne pas manquer !
    Actuellement, le Chili cumule un grand nombre d’avantages.

    D’abord, le pays produit deux des commodities les plus haussières du moment, le cuivre et les
    engrais. Ensuite, le pays bénéficie d’une maîtrise économique parfaite de l’actuel gouvernement.

  10. Silver Wheaton consolide depuis son plus haut à 42
    début décembre et se trouve à 32. A mon avis une bonne opportunité pour se placer ou se renforcer sur ce titre. Bon, moi je reste fidèle à ma stratégie avec les juniors

  11. L’or subit des attaques très rapides qui correspondent mal au rythme de son ascension régulière. Daily bourse parle régulièrement d’actions concertées des primaries dealers et de la fed pour
    contrer la hausse l’or. Ils agiraient sur les futures avec vendant de l’or qui serait prêtée par la Fed mais personne ne connait vraiment les réserves en métal jaune de la fed, ce qui
    rends possible toutes les manipulations. Sans tomber dans la théorie du complot. Ces baisses brutales de l’or me paraissent suspectes. Je continue de penser que l’or physique et les mines sont
    les seuls véhicules intéressants. Il n’en est pas de même pour le Silver que les banques centrales n’ont pas en stock. Mais peut être existe-t-il d’autres manipulations …

  12. Pour le silver ce n’est pas les banques centrales, mais une banque (JPM) qui totalise 3,3 milliards d’onces de positions vendeuses, comparés aux 900 millions d’onces de production annuelle.

    Avec une devise comme « acheter vrai, acheter du physique », ces petites manipulations auront la vie courte. (valable pour l’or et l’argent)

  13. Les minières argent consolident enfin. Les graphes et particulièrement celui de Silver Wheaton me laissaient penser qu’on était arrivé à la phase euphorique.Certains voyaient  déjà
    l’argent-métal  exploser jusqu’à 50 $ l’once. Les plus gros volumes sur SLW se sont faits autour de 36,j’ai l’impression que les mains fortes ont vendu avant la dernière flambée
    au-dessus de 42.

     

    Market Watch affiche un consensus de 40$ pour Silver Wheaton,cette année.Per de 44 fois (0,74/action) et de 24,7 fois l’an prochain (1,32/action)

    Ce soir on est à 32,60 $ us,et la pente est raide.Vers 26$, SLW redeviendrait intéressante.

     

    Fresnillo montait encore aujourd’hui,c’est agaçant! Mais sa hausse a été beaucoup plus placide.Un diesel,je vous dis.Son aspect coffre-fort la protège,mais elle devrait accuser le mouvement
    général quand même.S’il n’y a pas de recul visible,c’est qu’une très grosse main achète régulièrement à chaque recul de l’action. Peut-être Carlos Slim,mais il dit devoir 
    investir 739 M de $ (9 milliards de pesos) dans le développement de ses propres mines…

     

    Personne ne pense à Marius Kloppers,le PDG de BHP Billiton et à son énorme trésor de guerre. Le gouvernement Mexicain serait sûrement moins intransigeant que le gouvernement canadien qui a bloqué
    son OPA sur Potash Corp…Mais l’argent est-il promis à un aussi bel avenir sur le long terme que la potasse ? 

     

    Dans les small caps intéressantes il y a Arian Silver,cotée à Londres qui exploite au Mexique la veine San José.L’état de Zacatecas,aux dires du CEO qui est un vrai entrepreneur, est un des
    états les plus sûrs.Un potentiel en terre de 200 M d’onces.La zone explorée ne représente que 10% des concessions et recèle 43 M oz silver,+ 120 M de livres de Pb + 250 M de livres de
    zinc. Laproduction a commencé en septembre.

     

  14. N’ayant pas d’immobilier, Je suis personnellemont monté à 33% d’or physique aujourdh’ui.Le marché est si entoushiaste que ca fait plaisir à voir, comme si le risque souverain était derrière nous.
    Ouf .. Heureusement il y a certains comme Buiter qui annoncent que le Japon & les USA seront eux aussi confrontés tres bientot aux pbs souverains et que la BCE sera obligé de monétiser..

    http://dailybail.com/home/willem-buiter-warns-sovereign-default-fears-will-spread-to-u.html

    Après avoir suivi la stratégie déflationniste d’un certain blog Tropical n’ayant à cette époque pas de culture macro, je suis consterné par la stratégie conseillée (à savoir rester 90% en EUR).
    Qu’on ait une sortie inflationniste ou déflationniste (dont je me réserve encore le jugement), c’est montrer beaucoup de confiance et de naiveté dans les autorités politiques qui ont crée cette
    crise et qui sont encore au pouvoir.. Il aurait au moins pu choisir le CHF, le Yen, le CAD ou l’AUD…

    Ah , et qu’est ce que des déflationnistes purs souches conseillent ? http://seekingalpha.com/article/245911-a-market-warning-from-legendary-investment-consultant-harry-schultz. Du rififi chez les
    déflationnistes, ou peut etre bien que baser son allocation sur une déflation « Bisounours » relève de la folie..

    Savez vous quel est le marché mondial qui a performé le mieux ces dix dernières années en valeur nominal ?  Mugabe et le Zimbabwe ont ce triste record pour lui;  Et sinon quoi de neuf
    au niveau des actions ?

    Sentiment Trader points out that while as part of the recent surge in the S&P, the market has gone for « 92 days without closing below its 50-day
    average, which has been matched only 17 other times since 1928. » Where it gets scary, is that as pointed out, during this time market has not closed below the 10 DMA once during the past
    30 days. And as Sentiment Trader notes, « this has never happened before, in 82 years of history. »

     

  15. Quand on pense engrais naturels (fertilisants) on pense sutout potasse.On a tendance à oublier  le phosphate…Erreur,puisqu’il a selon le CEO de Mosaïc retrouvé son prix d’avant la
    récession.Les quantités disponibles sur la planète sont moindres. Aujourd’hui, la tonne se vend 661 $ soit + 31 % depuis avril 2 010,début de l’année dans ce secteur.Alors que la tonne de potasse
    est à 526$,+5% seulement depuis avril.

    Great Quest est une minière canadienne présente dans deux matières d’avenir:l’or et le phosphate.Son gisement se trouve au Mali.

     

     @Jean-Christophe,

    Le démuni que je suis commence à comprendre l’intérêt de te suivre dans la diversification,tant sur les para que sur le physique.  

     

    @ Octave,

    Trop tard  maintenant, je regarderai l’anthologie de Fekete demain.J’ai parfois des à prioris …

    Il manquait ça à la fin de ma réponse,après le mot psoriasis:  

     »Mortels,soyez légers,n’appuyez pas! » disait quelqu’un avant de s’éteindre.

  16. Une société de mon portefeuille connait également actuellement une consolidation bienvenue pour ceux qui seraient tentés : South American Silver. Après une envolée brutale d’octobre à début décembre l’amenant de 0.65 à 2.5,
    elle cote désormais à 1.75. Baisse stimulée par l’absence de développement depuis lors. Ceux-ci arriveront d’ici à la du 1e trim avec la mise à jour de l’étude économique préliminaire (PEA) du
    projet amiral Malhu Khota qui intégrera une augmentation des ressources que j’anticipe conséquente et les résultats des nouveaux forages pour le projet Escalones au Chili. Ceux-ci serviront de
    base à un premier calcul de ressources durant le second semestre 2011. Pour rappel, Malku Khota en Bolivie est un des plus gros gisements d’argent au monde non encore en production (322 millions
    d’onces pour le moment) avec un coût de production par once très bas. Il y a également d’importances ressources d’Indium. Quant à Escalones, c’est un projet peu avancé mais prometteur contenant
    principalement du cuivre (mais aussi de l’or).

    A mon avis, un seuil d’entrée intéressant.

     

    FabCH

  17. Bonjour à tous,

    Le risque de consolidation sur les actions est important. Le VIX approche de 16. Le sentiment d’euphorie est assez élevée. La montée de l’euro que nous attendions ici est la bienvenue pour nos
    investissement long terme en matières. Accumulez les matières à la baisse seulement. L’euro à encore un potentiel de hausse. L’inconnue est toujours la même : quand et à quel niveau de
    prix des matières, l’économie mondiale va-t-elle être freinée ? Et quel sera le timing de l’inflation par rapport à ce frein.

  18. Une fuite en avant suicidaire.

     

    1- Première étape : en 2008, l’horrible vérité apparaît : cinq Etats européens ne pourront jamais rembourser leurs dettes. Les anglophones leur donnent le surnom de PIIGS : Portugal, Irlande,
    Italie, Grèce, Espagne. Les marchés internationaux n’ont plus aucune confiance dans ces cinq Etats : leurs taux d’intérêt commencent à monter.

    2- Deuxième étape : l’Union Européenne et le FMI décident de prêter 110 milliards d’euros sur 3 ans à la Grèce. L’Union Européenne et le FMI pensent que ça va faire baisser les taux. Ce plan
    foire lamentablement. Les taux continuent de monter.

    3- Troisième étape : l’Union Européenne et le FMI mettent sur la table 750 milliards d’euros. L’Union Européenne et le FMI pensent que ça va faire baisser les taux. Ce plan foire lamentablement.
    Les taux continuent de monter.

    4- Quatrième étape : l’Union Européenne et le FMI vont mettre sur la table 1500 milliards d’euros. L’Union Européenne et le FMI pensent que ça va faire baisser les taux. Ce plan va foirer
    lamentablement. Les taux vont continuer de monter.

    Conclusion :

    Il y a quelques jours, nous avons appris que la Grèce ne pourra pas rembourser le prêt de 110 milliards d’euros sur 3 ans : la Grèce pourra finir de le rembourser en 2043 ou 2045 ! La Grèce
    rééchelonne sa dette !

    Hier, l’Espagne et l’Italie ont emprunté : comme d’habitude, elles ont dû payer un taux d’intérêt de plus en plus élevé.

    Bref, tout va de mieux en mieux !

    Tout va très bien, madame la marquise Christine Lagarde !

     

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/01/13/97002-20110113FILWWW00697-l-ue-discute-d-un-plan-d-aide-de-1500-mds.php

     

  19. Merci BA pour ces infos , mais qu’est ce que tu proposes ? Et si tu ne propose rien, comment prépares tu ton portefeuille ?

  20. Bonjour

    Veuillez excuser des questions de néophyte.

    J’ai un portefeuille investi essentiellement en SICAV actions (j’ai depuis qq mois vendu la plupart de mes SICAV France et zone euro pour renforcer mes positions sur USA, BRIC, émergents, or et
    MP, et bien m’en a pris). Je commence à m’initier en analyse technique en vue de faire un peu de trading sur CFD. J’ai 2 questions:

    1) l’analyse graphique semble être peu ou pas utilisée en matière d’OPCVM. Peut-elle néanmoins avoir un intérêt?

    2) l’Inde me semble décrocher un peu par rapport aux autres BRIC, ce que semble confirmer le commentaire 143. Qu’en pensez-vous?

  21. Le CAC oscille maintenant autour de l’overlap 3961 dans un rectangle de consolidation plus ou moins formé. Il faut attendre la sortie pour prendre position. j’ai encore scalpé l’or ce matin en UT
    courte mais je ne publie pas tous mes trades. Le Gold index est très lisible en ce moment il faut en profiter.

  22. Mazzepa,

    Tes arbitrages sont bons. les OPCVM n’ont pas besoin d’analyse graphique car se sont des placement long terme qui concerne le gros des actifs et qui répondent plutot à une analyse macro
    économique globale.

    Je n’analyse pas l’inde à court terme mais c’est un pays qui pour moi est pénalisé par une économie trop libérale. La redistribution des richesses n’existe pas et la croissance restera cantonnées
    aux castes supérieures. On ne peut pas faire de croissance forte en laissant les gens crever au bord de la route. Lulla au Brésil l’avait parfaitement compris. Donc pour moi un potentiel de
    croissance inférieur à la Chine et c’est d’ailleurs ce qui se passe déjà dans les chiffres même si le pays garde un potentiel bien supérieur à celui de l’occident. J’ajoute que
    l’inflation y est très mal maîtrisée.

  23. Bonjour,

    je rejoins l’avis de JCB concernant les OPCVM. L’intérêt de ces placements se trouve essentiellement dans les possibilitées de bénéficier d’angles d’attaque assez complets: secteurs/pays/titres
    ou pays/secteurs/titres. On peut constater sur la période de 2009 à ce jour que les performances des fonds n’ont rien à envier à celles d’une gestion action discrétionnaire. Cela est
    normal en cette période de sortie de recession et de début de reprise et conforte les choix stratégiques des gérants depuis la fin du XX siécle.  

    L’AT (jour ET hebdo) sur les opcvm recoupe largement celle des grands indices nationaux et sectoriels. Selon les fonds choisis il peut quand même s’avérer judicieux de suivre
    l’actualité des principaux titres (voir Plastic Omnium d’Ulysse ou Anadarko de Carm. Patrimoine, ou encore les attaques de Surgutnefgaz sur le projet Nabucco). 

    Sinon en général un krash reste un krash et tous les supports peuvent en pâtir, même les obligataires comme Carmignac Patrimoine pourtant très défensif. Ceci étant le rebond de ce
    dernier et des fonds émergents fin 2008 devait attirer l’attention. 

    Donc AT des fonds oui, surtout pour les grandes tendances et les rotations.

     

  24. Après une brève étude de tous mes indicateurs cet après-midi, je ne serais pas étonné que l’on subisse une correction sur les indices actions. Prudence à tous les lecteurs de Futures. La semaine
    prochaine et le mois qui vient sont à risque …

  25. Réponse à Tyler :

     

    Terres fertiles, terres cultivables, près des sources, des ruisseaux, des rivières, installations photovoltaïques, éoliennes, géothermie, etc.

     

    Notre civilisation est construite sur le pétrole et sur la dette. Toutes ces fondations-là, toutes ces bases-là, c’est terminé.

     

    Nous devrons tout changer. Plus précisément : nous serons obligés de tout changer. La réalité ne nous laissera pas le choix : tout changer, ou alors ce sera la guerre de tous contre tous.

  26. Bonsoir TLM,

    Le CAC CFD vient d’atteindre les 4000 points grâce à la hausse de WS.

    Quant à l’or je viens de rentrer et je vois que la baisse continue.

    Je suis comme presque toujours bien d’accord avec ce qu’a écrit BA.

    Mais comme on nous avait annoncé une semaine apocalyptique avec les adjudications portugaises, espagnoles et italiennes, et que malgré tout ça s’est passé tant bien que mal les marchés renouent
    avec l’euphorie…

    Bon WE à toutes et à tous  

  27. PEA et Xetra

    Suiteà une idée très intéressante émise par un intervenant(je n’ai pas retrouvé qui), concernant les actions minières du Xetra qui bien qu’étrangères sont pratiquement toutes elligibles au
    PEA(ex:Silver Wheaton,Osisko Mining,Uranium One…) Quelqu’un connait-il un broker autre que Bourso pour négocier les actions du Xetra avec un PEA? En fait  avec Bourso, on ne peut accéder
    qu’aux valeurs du Dax.                 

  28. @ Chamud :

     

    Bonjour,

     

    Porté par les nombreuses silver players et autres sociétés « exotiques » proposées par l’impressionnant Bxx (ainsi que par Yojaf), j’avais eu une idée semblable à la tienne.

     

    Cependant, pour qu’une société soit éligible au PEA, il ne suffit pas qu’elle soit cotée en Union Européenne : il faut qu’elle ait son siège social en Europe (sauf erreur de ma part).

     

    Ainsi, même via le Dax Xetra,les sociétés que tu as citées ne sont pas éligibles au PEA [et apparaissent bien comme « non éligibles au PEA » sur le site de mon broker PEA (Binck)].

     

    Par la suite, j’avais cherché du côté de Londres mais j’avais laissé tombé car je n’étais pas emballé par le risque de change GBP/EUR.

     

    Cordialement,

     

    Djeïci

     

    P.S. : je profite d’une de mes rares interventions pour souhaiter une bonne année et adresser tous mes voeux à JCB bien sûr mais aussi aux autres contributeurs et lecteurs de ce blog.

    Encore merci à JCB pour le temps qu’il y consacre ainsi qu’à tous ceux qui le font vivre !

     

    Enfin, je me permets une question (espiègle ?) pour Daniela : comment se comporte TerminatOr dans le contexte actuel ?

    La probable manip des banques centrales met TerminatOr out ou l’évolution récente de l’once te semble explicable malgré la hausse de l’euro ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *