Point sur les marchés – Mars 2015

Analyse économique

Les européens ont fait une réelle erreur de timing dans la lutte contre les pressions déflationnistes en reportant leur séquence de Quantitative Easing. Le fait d’avoir attendu, sous la pression des monétaristes allemands, que l’inflation rentre en territoire négatif pour réagir, a abouti à des taux obligataires négatifs en Allemagne sur toutes les maturités inférieures à 10 ans. Cela a fait chuter l’euro dans des proportions considérables et a exporté de la désinflation vers les USA, qui, malgré le plein emploi, peinent à faire monter leurs coûts salariaux et leurs prix à la consommation. L’Europe a pris le risque de se japaniser et par contagion a considérablement retardé le retour de l’inflation qu’avaient enclenché les américains.

Les marchés vont devoir chercher du rendement obligataire hors d’Europe ou dans les seuls actifs du continent capables d’en fournir, les actions et l’immobilier. Plus des deux tiers des grandes sociétés européennes cotées en Bourse affichent un rendement de leur dividende supérieur au rendement de leur dette privée. La moyenne sur quinze ans est à 17% ! C’est pourquoi nous accumulons en spéculation de nombreuses positions longues sur les actions européennes depuis janvier. L’immobilier d’entreprise rapporte entre 6 et 10 % quand les rendement obligataires français se rapprochent de zéro. Les actions et l’immobilier devraient donc progressivement s’apprécier durant le Quantitative Easing.

Les swings en cours

Le DAX

Nous avons commencé à acheter le DAX à 10700 en faisant croitre le volume des positions au fil de la tendance. L’indice allemand monte en flèche et est devenu l’un des piliers de la croissance du compte Futures. L’explication est très simple. La baisse du pétrole et des matières premières, la chute de l’euro, l’effondrement des taux d’intérêt et le transfert des avoirs du secteur obligataire désormais en rendement négatif vers les actifs risqués sont devenus des moteurs extrêmement puissants pour les actions des grandes sociétés allemandes. Même s’il existe un risque de consolidation à court terme, l’indice devrait poursuivre sa progression cette année.

USD JPY

USD JPY 13 03 15 Hebdo 3

USD JPY base hebdomadaire

Nous avons rapidement reconstitué des positions lourdes sur le cross japonais à la suite de la création du nouveau compte en janvier et sommes dans l’attente des futures décisions de la BOJ. L’imbrication des différentes économies me laisse à penser que le manque de coordination des européens avec leurs partenaires vont rendre très difficile la hausse des prix à court terme sur l’ensemble des économies à quelques exceptions près, comme la Russie en manque de capacité de production et isolée du monde occidental. Le Japon pourrait être obligé d’élargir encore son programme de monétisation, ce qui ne manquerait pas d’affaiblir le yen et de faire monter USD JPY. C’est d’autant plus plausible que la paire sort à peine de sa 3e consolidation en trend hebdomadaire. La volatilité sur le cross japonais étant très forte, toutes les positions sont en stop break even.

Le pétrole

J’ai acquis cette semaine des positions short sur le WTI à la suite des évaluations de stocks aux États Unis et les perspectives de nouveaux déséquilibres entre l’offre et la demande mondiale. Contrairement à ce qui a été affirmé en janvier par une grande banque américaine, le nombre de puits mis en jachère aux Etats-Unis est réduit et la production mondiale reste pléthorique. Oman estime que les surplus de production atteignent actuellement 1 à 1.5 millions de barils par jour. Le Crude américain subit actuellement un puissante accélération baissière qui pourrait le conduire sous 40 $. Ce trade vient relayer le swing EUR USD que nous avons interrompu devant l’augmentation du risque d’un reversal significatif. La remarque pertinente d’un des habitués de Futures (voir commentaires de cet article) doit nous conduire à également shorter le Brent dans la perspective d’une éventuelle autorisation de l’exportation du WTI à l’étranger par les autorités politiques US. Le pétrole américain viendrait renforcer les stocks hors USA et la différence de prix entre WTI et Brent deviendrait sans objet. Cela nous oblige à sécuriser les positions WTI par des stops break even ou même d’en sortir prématurément pour parer l’éventualité de cette autorisation. Dans le cas contraire, le WTI devrait chuter fortement car, malgré l’arrêt annoncé de certains forages, les stocks de Crude US ont augmenté à 448,9 millions de barils ces dernières semaines, le plus haut niveau dans les dossiers « Energy Information Administration datant de Août 1982″. Les USA ont pompé 9,37 millions de barils par jour, le rythme le plus rapide dans les données compilées dans les statistiques du ministère de l’énergie américain depuis Janvier 1983.

EUR USD

EUR USD  13 03 15 HebdoEUR USD base hebdomadaire

Après avoir alimenté nos trades et nos profits durant 3500 pips, la paire atteint une zone tout à fait critique dans sa course vers le sud. L’objectif admis par tous les médias est la parité. Les récentes prises de bénéfices de certaines banques européennes ont provoqué une réaction médiatique immédiate des banques d’affaires américaines qui sont actuellement lourdement positionnées en short. Goldmann Sachs a publié des prévisions encore plus basses avec un EUR USD à 0.80 pour 2017. Si ces anticipations ont tout leur sens, la paire atteint un niveau de survente très important et je soupçonne les américains de vouloir sortir les premiers dans la prochaine consolidation majeure. Le RSI de la paire en base hebdomadaire est actuellement à 15, ce qui depuis le début de la tendance a déjà par deux fois provoqué un retracement important (voir la courbe jointe en base hebdomadaire). Je ne reviens pas sur le graphe en base mensuelle publié dans le dernier article qui oppose également un support très fort au flux vendeur actuel. J’ai estimé jeudi que la paire devenait dangereuse et que si elle pouvait aller encore plus bas à court terme, de longues chandelles haussières difficiles à gérer pouvaient apparaitre à tout moment. Par mesure de prudence, j’ai donc quitté toutes les positions vendeuses EUR USD de Futures autour de 1.0540 dans l’attente d’une importante consolidation. L’action des banques américaines va peut être prolonger au delà du raisonnable le mouvement de baisse mais je n’ai pas envie de me risquer à reprendre le train sans réflexion. Le momentum haussier du dollar va rester fort à moyen terme et un EUR USD sous la parité n’est plus inconcevable à l’horizon de un an ou deux ans tant la fuite des capitaux de l’Europe vers les USA peut devenir forte à la suite de la négativation des rendements obligataires. Cette tendance devrait toutefois contrarier fortement les américains et les allemands. Je reprendrai donc probablement position avec prudence dès que les choses seront plus claires. Une des clés de l’évolution de EUR USD sera le FOMC de mercredi prochain. Si la hausse des taux est reportée à septembre, le cross devrait retracer à la hausse. Si, au contraire, il est prévu pour juin, une nouvelle jambe de baisse est possible.

Bonne semaine !

 

 

 

309 réflexions au sujet de « Point sur les marchés – Mars 2015 »

  1. Bonjour a tous. Merci jc pour l’article.
    Le short WTI est tres risquė. Gros lobbying en cours pour lever l’interdiction d’exportation du crude aux US. cette decision politique imprevisible provoquerait une remontee brutale.

    • Bonjour Payback,
      Merci pour analyse. Le lobby pétrolier veut se débarrasser de ses surstocks, ce qui confirme la tendance baissière pour le pétrole. Je comprends ton post comme le risque d’un sursaut à la hausse avant une nouvelle baisse. J’ai pris un certain nombre de positions dans la nouvelle tendance baissière et tu as raison, il est préférable de les sécuriser toutes sans exception dès demain soir. Est-ce que cela peut amener à penser que l’arrivée du WTI sur le marché mondial ferait plonger le Brent ? Est ce qu’il ne serait pas intéressant de shorter les deux supports ? Le Brent pourrait, comme l’a fait cette semaine le WTI, franchir rapidement son dernier support court terme et plonger. Cela pourrait dans le contexte du lobbying américain pour l’export du WTI être un short encore plus intéressant que le WTI lui meme. Qu’en penses tu ?

    • Bon, j’ai poursuivi la réflexion sur ton analyse et j’ai modifié la stratégie de Futures sur le pétrole. Belle intervention !

    • J’ai encore poursuivi la réflexion sur tes informations. On peut franchement se poser la question de ce qui se passerait si les USA prenait une décision pareille alors que cette interdiction existe depuis 40 ans. Qui vendrait le WTI sous le nouveau niveau d’équilibre WTI – Brent ? Est ce que les stops joueraient ? Cela pourrait être un nouveau short squeeze d’envergure. Je suis toutefois étonné de voir que les grandes banques américaines sont toutes positionnées à la baisse … Est ce que tu as une idée de la probabilité de la sortie d’une telle loi ou des infos particulières ?

    • Une stratégie qui me parait intéressante : le fait d’avoir autant de positions short entre WTI et Brent ne permettrait-il pas de profiter de la baisse du brut partout dans le monde et d’amortir la hausse du WTI par la baisse du Brent ? J’ai l’impression que c’est ce que joue le marché.

  2. Bonjour à tous,
    JC, tes articles sont toujours très clairs, didactiques et forcent à la réflexion stratégique et je t’en remercie. Quand on te lit, on a le sentiment de simplicité, d’évidence, de confiance et d’entregent.
    Par contre je ne me souviens pas, dans le blog de l’article précédent, t’avoir vu annoncer tes prises de positions short sur le WTI ;-) , ce qui est pour nous, les followers et felloww, un handicap supplémentaire pour rejoindre ta stratosphère du trading … Peut être est-ce un trade que tu penses trop risqué pour nous (en tout cas les néophytes), comme le suggère payback? en tout cas peut-être trop technique pour nous? Qu’en penses-tu?

    • Je n’annonce plus mes prises de positions en direct depuis déjà un moment. Chacun doit faire son propre trading et prendre des initiatives. C’est la meilleure façon d’apprendre. Copier un trader n’apprend rien et rend vulnérable. De plus je ne suis pas infaillible et je ne prends pas la responsabilité du trading des 300 lecteurs quotidiens de Futures. J’interviens en revanche quand il y a danger comme je l’ai fait sur EUR USD.

    • @ JC
      Il ne s’agit pas de copie bêtement, pour ça il y a le « miror-trading » ou la gestion déléguée… ;-) « Copier » est la première étape de l’apprentissage. Pour nous, apprentis traders, qui sommes supposés être un peu plus mûr et conscient qu’en maternelle, copier c’est s’inspirer du processus mental de « maîtres » en l’adaptant au notre (attention tes chevilles ;-) ), sachant parfaitement qu’ils sont faillibles. Copier c’est comprendre comment ils analysent leur environnement et surtout comment ils y situent leurs actions. Savoir quand tu passes des ordres permet de les resituer dans un contexte, ce qui après analyse peut nous faire progresser. C’est d’ailleurs ce que tu a fait pour DAX, €$ et $JPY en disant pratiquement dans la foulée si tu « rechargeait » ou « allégeait » ou si tu étais « flat », alors pourquoi pas pour le pétrole?

    • Ca m’arrive mais c’est loin d’être systématique. Je l’ai fait dans certaines consolidations épineuses sur le DAX pour que les lecteurs ne se mettent pas en danger. Mais j’ai donné les tendances actuelles de façon globale au départ sans détailler mes positions. C’est d’ailleurs ce que je fais dans mon article aujourd’hui.

  3. Personnellement, je prends le franchissement du canal à la baisse comme un nouveau trade. On sort du canal dans lequel on est enfermé depuis des années. Plus les mêmes supports ni résistance. Un nouveau paradigme si j’ose dire.
    Merci en tout cas Jean-Christophe pour tout ce que tu partages, c’est déjà énorme et m’a permis de progresser.

  4. Merci esteban, cet article minimise la portée d’une telle décision qui semble -t-il est déjà plus ou moins entérinée. L’un des intervenants mentionnent toutefois une éventuelle augmentation des prix du WTI de 3 $ ce qui en trading représente un énorme écart. Le Brent étant plus cher que le WTI de 10 $ cela signifierait que le Brent chuterait de 7 $ ? Comment ces données ne sont-elles pas déjà intégrées par le marché ? Est ce que cela veut dire que l’exportation va se limiter aux condensats et ne pas toucher le brut de brut ?

    • pour l’instant c’est sur les condensats, mais le lobby est très fort pour que ça concerne le brut de brut après

  5. US DEPARTMENT OF ENERGY PROPOSES TO BUY UP TO 5 MLN BARRESL OF OIL FOR STRATEGIC PETROLEUM RESERVE

    • Donc, ça peut faire remonter le WTI avant une rechute et faire baisser le Brent ?

  6. Cf au dessus : Une stratégie qui me parait intéressante : le fait d’avoir autant de positions short entre WTI et Brent ne permettrait-il pas de profiter de la baisse du brut partout dans le monde et d’amortir la hausse du WTI par la baisse du Brent ? J’ai l’impression que c’est ce que joue le marché.

    • Très étonnant, la hausse récente du spread si les US envisagent vraiment de libérer l’export du WTI …

    • Toute la sphère alternative reproche aux Etats Unis d’avoir fait du QE pour contrer les forces déflationnistes. On voit le résultat. On rame dans tous les pays alors qu’ils sont en pleine forme. Et on ne peut pas dire que ce soit les shales energies qui les a sauvés. Les pays à matières premières souffrent autant que nous voire plus.

  7. Une remarque dans la compétition WTI – Brent. N’oubliez pas que ces deux pétroles n’ont pas la même qualité. Ils n’ont pas les mêmes propriétés chimiques. Dans le monde, le pétrole est différent d’un endroit à l’autre. Il y a beaucoup de raffineries qui ne traitent qu’une qualité du fait d’accord entre pays à long terme.

    Par exemple, il faudrait 10 ans à l’Europe pour adapter ses raffineries pour remplacer le pétrole russe par le pétrole de schiste américain.

    Mon impression de non spécialiste est que les deux vont baisser car il y aura une suroffre sur les raffineries hybrides et une réduction de la clientèle vraiment bloquée. Donc les deux vont baisser si ces exportations étaient autorisées.

    • Autrement dit tu es plutôt favorable à un short sur les deux pour qui veut shorter le pétrole et tu vois peu de risque sur le WTI. J’ai tendance à rajouter que si on shorte les deux on a au pire un jeu a somme nulle.

    • Pour moi, on peut shorter les deux car il y a une suroffre et je pense que beaucoup se trompent sur le problème de coûts du pétrole de schiste américain. Quand tu payes tes chauffeurs de camion 100 000 USD par an, crois-moi tu as de la marge pour réduire tes coûts.

      Une autre façon de trader est d’être long WTI et short Brent pour empocher la variation de la baisse de l’écart. Mais cela se fait plutôt avec des options.

      Si je peux résumer ma position sur le pétrole, le pétrole cher a permis à des technologies connues mais chères d’être essayées à très grande échelle car elles étaient d’un coup très rentable. Aujourd’hui le plus gros producteur de pétrole au monde n’est pas l’Arabie Saoudite mais les USA. Pour le gaz, ils ont pris la place de la Russie. Il y a 10 ans, ils n’étaient plus grand chose en terme de production. Et ils n’ont pas pris cette place car les saoudiens ne produisent plus, bien au contraire.

      Par rapport au spread avec le brent, regardez l’évolution du spread au moment de l’ouverture de la prolongation du pipeline menant à Cushing il y a quelques années. D’un coup le spread se resserre car le pétrole de schiste trouve de nouveaux marchés. Le pipeline remplace les camions utilisés sur des milliers de kilomètres.

  8. Une dernière remarque, brent et WTI ne sont pas les seules références qualitatives dans le pétrole, il y en a d’autres.

  9. @JC, pour l’instant on est bloqué dans le canal baissier mensuel pluri annuel. Ce qui m’a fait vendre cette semaine c’est la violence du rebond la première fois. Si cela refait pareil, on est à 1.15 voire plus dans un mois.

    Si on crève le support oblique du canal, je n’ai pas vu beaucoup de support en mensuel plus bas. Donc un bon coup de short sera tentant.

    • Peux tu préciser ? Un rebond de l’euro à 1.15 depuis les cours actuels ?

    • @JC,

      Regarde le graphe suivant de l’eurusd en mensuel, tu le connais par coeur, j’en suis sûr. Regarde la première fois qu’on touche le support oblique, on passe de 1.25 à 1.4 en un mois. Si tu n’as pas vendu à 1.25, tu t’en mords les …
      Lors du 2e rebond, tu passes d’un plus bas sous 1.2 à un plus haut au-dessus de 1.3 en deux mois maximum. Là aussi, si tu gères mal la sortie, tu es comme un c… et tu manges une perte ou bien tu attends 2015 pour faire une plus value.
      A chaque fois qu’on a touché le support, le rebond fut violent. Si on applique cela à aujourd’hui, tu peux retourner à 1.15 dans un mois sans que cela ne soit choquant graphiquement. Les temps ont changé, ok, mais on va voir. Ma vision est que tout le monde est short EUR, sauf Netjoker. :-) Donc si pour une raison ou une autre, il y a une conso, on a le risque d’un bon squeeze violent. Et c’est pas Netjoker qui va racheter en masse le marché et procurer la liquidité nécessaire pour stabiliser le short squeeze. En plus, ce canal est connu et observé dans toutes les salles de marché.
      On va voir mercredi ce qui est annoncé. A voir si il y a une petite surprise, mais pour info, le CIO de Saxo Bank, Steen Jakobsen, prévoit lui une baisse des taux aux US pour cette année. Je ne sais pas si il aura raison, mais il doit avoir quelques arguments valables pour qu’il se permette son annonce.

      Par contre si on crève le support oblique, pour moi la prochaine zone de support est à 0.844. Donc faire tout le chemin de 1.02 à 0.844 au lieu de 1.056 à 0.844 ne me dérange pas du tout, vu le risque couru si il y a rebond sur le support. Je regarde le truc, pénard en pantoufle dans mon fauteuil et j’ai les munitions pour rentrer à nouveau.

      Le graphe montrant les rebonds est ci-dessous, par contre pour le 0.844 il faut prendre une plus longue période que Bigcharts n’a pas malheureusement.
      http://bigcharts.marketwatch.com/advchart/frames/frames.asp?show=&insttype=Currency&symb=eurUSD&x=35&y=13&time=20&startdate=1%2F4%2F1999&enddate=12%2F10%2F2013&freq=3&compidx=aaaaa%3A0&comptemptext=&comp=none&ma=4&maval=7&uf=8&lf=1&lf2=0&lf3=0&type=4&style=320&size=4&timeFrameToggle=false&compareToToggle=false&indicatorsToggle=false&chartStyleToggle=false&state=11

    • non non, je n’ai jamais dit qu’il fallait être long en swing sur l’euro, d’ailleurs je ne l’ai pas fait au contraire.
      mais en scalp bien sur que l’on peut, de toute façon un scalpeur prend tout… même sans direction en range, il le joue… c’est pour dire LOL

      sinon perso je n’anticipe jamais la rupture d’un support (résistance), j’ai donné avec les fausses sortie… et les stops sont trop éloignés après.
      si l’euro casse le support je ne prends que sur pullback dessus, si il y en a un bien sur.
      et là au moins je sais ou mettre des stops moins risqués.

      mais comme vous, je suis flat sur l’euro pour l’instant.
      aucune idée de ce qu’il veux faire !! mais je ne rentre pas short maintenant, là il me faut un retracement, range ou autre minimum, sinon je vais swinguer ailleurs.

  10. Un article intéressant sur le sujet qui évoque une décision sur la levée de l’interdiction d’exporter du brut US plutôt au 2e semestre 2015 alors que le nombre de forages aura diminué. Cela pourrait reporter la décision sine die si les stocks diminuent.

  11. et quel pourrait être le potentiel à la baisse ? au + bas de 2008, le Brent était à 35 USD et au + bas de 2002 à 25 USD.
    Est il réaliste qu’il puisse revenir à ces niveaux ?

    • Personnellement, je ne sais pas jusqu’où on va. Mais on est en tendance baissière forte en mensuel et en hebdo et en daily on est à nouveau baissier. Graphiquement, je vois un beau drapeau en journalier, hebdo et même mensuel. Je ne suit pas trop le truc, mais je dirai que c’est bien parti pour continuer! Je crois que je vais en shorter un peu lundi!

  12. De toute façon c’est une tendance qui devrait s’arrêter dans quelques mois. Les prix du pétrole devraient finir par reprendre leurs droits et l’appareil de production va finir par s’ajuster.

    • Mon google chauffe à fond aujourd’hui pour vous suivre :)

      Intéressant l’article de Sufi.

      The most important thing for the economy is household income growth and it is also the thing we measure with the biggest lag.

      at the end of the day, after looking at the data, it seems to me that their (FED) motivation to lift off this year is not being driven by inflation expectations. It is being driven by something else.

    • J’ai eu la même réaction. La remarque est intéressante. Au delà des chiffres de l’inflation qui sont bloqués par la baisse du pétrole, la hausse du dollar et la désinflation importée, c’est l’importance de normaliser la politique monétaire pour garder une marge de manoeuvre lors du prochain ralentissement je pense.

  13. JC, j’ai un trou de mémoire, le ratio Cash/positions en cours doit être 50/50 (50 % cash et 50 % positions en cours ) ?

    Merci

    • C’est variable en fonction du risque mais en surachat ou survente en hebdo, le ratio peut monter au delà de 50 %.

  14. Pour revenir à l’aspect mirror trading, ce n’est pas l’objectif de ce blog. En revanche les discussions sur les fondamentaux d’un support sont d’un intérêt majeur pour diminuer les risques du trading et investir au mieux dans une position.

  15. Alors, dans ce cas, si l’inflation n’est plus vraiment le fil conducteur pour augmenter les taux longs, il ne reste que l’augmentation progressive des salaires pour que la FED monte ses taux ?.
    Les salaires sont ils assez sur la bonne voie pour que Yellen propose Juin ?

    Quels sont vos avis ?

  16. Même question sur le pétrole, Si la décision d’exporter le surplus de WTI et si les sanctions sur l’Iran s’arrêtent, le pétrole ne peut que baisser, non ?

    • Rajoute aussi la capacité de certains producteurs US à baisser leurs coûts. Ce n’est pas une constant mais une variable qui peut être ajustée en baissant les salaires par exemple.

  17. Et la BOJ ? l’inflation a tout de même monté un peu et ils ont monté les taux de TVA. Un surplus de QE est il vraiment nécessaire tout de suite ?

  18. Si on regarde les cours du pétrole sur une longue période, l’anomalie des cours se trouve dans ces dernières années avec un pétrole constamment au dessus de 80 USD. Sinon, c’est le cours actuel qui est dans la normalité.

    Ici une vidéo de Bloomberg sur le fait que les producteurs US de pétrole schiste restent profitable en dessous de 50 USD le baril. Donc la fin de la surproduction n’est pas pour demain. Dans une telle situation, la seule stratégie logique en tant que producteur est de maximiser la production pour maximiser les profits. Les saoudiens qui sont eux-aussi profitables à ce prix font de même. Même raisonnement logique.
    http://www.bloomberg.com/news/videos/2015-03-05/why-cheap-oil-doesn-t-stop-the-drilling

    • On se demande si à un moment il ne conviendra pas stoker le pétrole là ou il est (sous terre), au moins on économisera le coût du stockage en tankers ;-)
      Donc Shorter est tentant !

    • en voyant ton analyse, j’ai une pensée qui me vient: « GRIBOUILLE fait moi un dessin » ;-)
      En tout cas si tu arrives en déduire quelque chose, c’est que tu n’est pas dysleptique….
      bon j’arrête là car cela touche à de l’art contemporain ;-)

    • @ bolduc : mon graphique illustrait seulement ce que lionel a dit, mais sur un horizon de temps plus large que celui qu’il avait mis, car le site où il a pris son graphe ne le permettait pas. j’ai repris mon graphe (modification sur les canaux fait un peu à la va vite la première fois) j’ai allégé les indicateurs, le seul truc que je voulais montrer c’était les canaux et les retracements de fibonacci. est ce que ça te plait mieux comme ça? ;)

    • Merci Esteban, je n’avais pas vu le support horizontal croissant. A voir par là aussi ce qu’il va se passer.

  19. bonsoir,

    Comme la semaine dernière ou je vous avais parlé de suivre GBP/CAD et GBP/AUD.
    Bien que mon analyse ne se veut pas fondamentale mais uniquement technique… elle a plutôt bien réussi depuis mercredi.’-) et oui il n’y a pas que EUR/USD et USD/JPY ( au passage félicitations aux gagnants…)
    Je vais continuer à suivre ces deux paires qui sont rentrées en tendance d’après mes indicateurs….
    je prendrai des short tant que GBP/CAD est inférieur à 1.8954
    je prendrai des short tant que GBP/AUD est inférieur à 1.9487 => direction la résistance à 1.8833

    A suivre cette semaine, cela pourrait bouger à la hausse suite à confirmation de divergence haussière sur la parie AUD//NZD
    Donc si cela part à la hausse en rentrera dans le flux acheteur
    résistance à 1.0579
    invalidation si descente sous 1.0325

    deux divergences haussières pourraient se former sur EUR/JPY et EUR/NZD à suivre en fin de semaine… donc cela sera pour la semaine prochaine…

    voilà bonne semaine à tous

  20. Bonsoir à tous,

    Quelqu’un pourrait il me conseiller des OPCVM d’immobilier locatif (commercial ou particulier).
    Merci beaucoup.

  21. Je viens de shorter un peu de WTI, avec un stop jusqu’à 48.75. On est dans le break-out. A voir si on le maintient toute la journée.

    • On est en pleine baisse, on a tapé un support, consolidation avec canal oblique, on le perce et on redescend vers le support initial. De là en théorie, on peut faire plein de choses comme une tasse avec anse et d’autres figures de continuation ou bien retaper le support et rebondir.

      Mais les fondamentaux d’une poursuite de la baisse sont forts (voir les discussions d’hier), donc je pense qu’on va percer le support, c’est arrivé légèrement hier soir mais pour l’instant on a rebondi. A suivre donc pour voir ce qui suit. Cela peut prendre du temps, d’où la taille de l’entrée pour l’instant pour encaisser une remontée temporaire sans souci.

  22. Bonjour à tous,
    Attention de bien choisir ses entrées sur le pétrole pour ceux qui veulent y aller. C’est un support très difficile à trader qui nécessite beaucoup d’expérience. Je n’incite personne à y aller.

    • Effectivement. Voici quelques nombres pour illustrer ce propos.
      La volatilité quotidienne est beaucoup plus forte que sur l’EURUSD. Sur les 8 derniers mois, l’ATR a varié entre 200 et 300 pips. Sur l’EURUSD, on n’a eu 150-160 pips d’ATR que ces derniers jours où c’est rock’n roll. Il y a quelques semaines voire quelques mois, c’était beaucoup moins.
      Les amplitudes globales peuvent être très très fortes. Dans le passé, le pétrole a eu pris ou perdu 30-40% voire plus en quelques semaines. Sur la chute en cours de 9 mois, on a perdu presque 60% de 106.35 à 44 actuellement. Sur la même période, l’EURUSD n’a perdu que 22.5% en passant de 1.37 à 1.056.
      Enfin dernier exemple, sur sa consolidation des 6-7 dernières semaines, on a une amplitude de 20% entre le plus haut de 56 en le plus bas actuel.

    • C’est un peu loin de la périphérie du rounding top horizontal baissier.

    • Ce matin, j’ai un peu réduit la taille de mon entrée en légère perte pour pouvoir en reprendre à 45 et 46 et pour que l’ensemble des positions ainsi acquise puisse aller jusqu’à 49 en restant dans 2% de pertes sur le compte.

    • bonjour,

      « Les contrats à terme sur le pétrole brut poursuivent leur repli lundi, les commentaires défavorables de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) continuant de peser sur le marché.
      L’AIE a déclaré dans son rapport mensuel que les investisseurs et les producteurs pétroliers devraient se préparer à de nouvelles baisses des cours et que les prix n’avaient pas encore suffisamment baissé pour affecter l’offre.
      La semaine dernière, le contrat sur le brut coté au New York Mercantile Exchange (Nymex) a perdu 9,6%, tombant à un point bas en six semaines, tandis que le Brent a reculé de 8,5%. Le département américain de l’Energie a annoncé vendredi qu’il achetait 5 millions de barils de pétrole pour les réserves stratégiques du pays. « La possibilité d’un renflouement des réserves stratégiques des Etats-Unis au cours des prochains mois pourrait soutenir les cours, mais le surapprovisionnement du marché ne diminuera probablement pas, la production américaine continuant d’augmenter », observe ANZ Bank.
      A 02h53, le contrat WTI sur le brut du Nymex perdait 66 cents, à 44,18 dollars le baril, tandis que le Brent coté à l’ICE de Londres cédait 57 cents, à 54,10 dollars le baril. »

    • à titre personnel ,

      je ne short pas le petrole
      mais j’attendrai un point long qui me convienne

  23. Pour ceux qui jette un coup d’oeil ici :http://fr.investing.com/indices/germany-30-futures, ce site est déjà passé au rollover de JUIN (le cfd fxcm est resté sur une base Future de Mars). Le jour de rollover DAX est proche ce qui peut vouloir dire vente puis rachat comme ce qui c’est passé le jour du rollover bund… (et donc grosse volatilité le 19/03 qui est le jour du rollover DAX..).. RDV le 19 pour constater ce qu’il s’y passe! :)

  24. Bonjour,

    JC, tu commences dans ton article par parler d’une faute de la BCE.
    Tu parles de Japonisation.
    Concrètement, c’est quoi les conséquences pour nous ?

    Est-ce la continuité des tendances actuelles ?
    -> La baisse des taux/ hausse des oblig , la hausse des indices, la baisse de l’euro : mouvement massif d’un rouleau compresseur.

    La conséquence sur les US dont tu parles (désinflation) ne risquent-elles pas d’annuler/reporter la hausse des taux ?
    Je vois mal la FED tuer dans l’oeuf la reprise US alors qu’ils n’ont pas un pouce d’inflation.

    Et même : écartes-tu complétement un nouveau QE de la FED dans les 18 mois ?
    Pourquoi pas ? A supposer que l’euro s’effondre sous la parité cela entrainerai le baril (corrélé également à la hausse/baisse du $) encore plus bas. C’est pas avec la hausse du $ et la baisse du pétrole qu’ils (les US) retrouveront l’arche de l’inflation perdu.

    En résumer : La BCE a perdu du temps et risque de nous Japoniser: Est ce que la FED se laissera entrainner ?

    • Bonjour à tous,
      merci c_idem pour les questions, mieux rédigées que je ne l’eusse fait.

  25. @ERIC

    Comment fais tu pour connaitre les jours de Roll-over du DAX chez FXCM ?
    Et ça vend plutôt la veille ou le jour même ?

    Merci à toi

    • Dans les produits futures tu peux acheter le DAX de Mars 2015 / Juin 2015 / Sept2015 / Déc 2015 etc … Les prix sont différents (plus chers plus l’échéance est lointaine (mais c moindre que les rollover CFDs au final).. Je connais les dates grâces à mon broker Interactive Broker mais cherche sur le net tu devrais trouver les échéances… Les CFDs (FXCM, Oanda ou n’importe suivent les cours des Futures point mais chacun décident quand il passe à celui de Mars; juin etc quand il veut …). (http://www.eurexchange.com/exchange-en/products/idx/dax/17206/)
      Des Fonds, sicavs prennent des produits futures car il ne mettent pas de levier >2/3 dans leur pose en général, donc les produits Futures, bien moins cher que les CFDs sont plus adaptés pour eux… (pour qui veux mettre un levier 5+ les CFDs mangent moins de marges… mais plus cher à garder en swing)… Hors l’argent qu’ont mis ces gens sur le marché n’est pas le leur pour un certains nombre mais celui de leur client… Donc ils ont besoin de matérialiser les bénéfices de manière trimestrielle au moins… => je m’attends à ce qu’ils vendent les jours de rollover (et ils rachetent s’ils pensent que le mouvement n’est pas fini ou pas s’ils pensent le contraire). Après JC ou d’autres sont plus expérimentés que moi donc peut être ne sont-ils pas d’accord avec ceci ou peuvent compléter avec des choses que je ne sais pas ..

    • (si tu ne les trouves pas sur le net je te donne tous les jours de rollover sur le dax ce soir… tu me diras )

  26. Bonjour à tous, comment anticipez vous la réunion de la FED mercredi soir et ces incidences sur les marchés actions et devises?
    Hausse des taux en juin serait dangereux, ils vont surement repousser un peu la date de début de hausse des taux, faisant remonter les indices us et baisser le dollar?

    En tout cas, bravo à ceux qui surf la vague du DAX (pas moi ^^), je suis impressionné par son dynamisme à la hausse

    • en utJ

      1,0614 R potentielle
      si pas cassee up , ce jour…possibilite d’aller visiter 1,0234

    • heu désolé, je voulais dire le contraire le WTI est en avance sur le Brent …

  27. Bien pris aujourd’hui.
    Surveillez l’ancien plus haut ou kijun sen en H4 sur EUR USD. Résistance forte ! Si elle est franchie la conso pourrait être forte. Sinon retour down en courant le long de l’oblique (qui a mon avis ne peut pas être franchie).
    Les moteurs du DAX tournent à plein régime. Le compteur des gains s’affole !
    Le pétrole suit son trend. Je shorte le Brent depuis aujourd’hui en plus du WTI. Le premier sécurisant l’autre contre le ban lift US comme nous l’avons défini ce week end.

  28. le DAX est aussi bien soutenu par sa Kijun H4. Depuis quelques semaines je recharge dès qu’on s’en approche et sa marche pas mal.

  29. DAX: on consolide sur diag sup d’un petit canal haussier H4 (diag inf sur les 2 derniers creux) => je large une pos° pour ramener mon ratio cash/capital à 50%. Je renforcerai sans doute sur 120015 (j’ai loupé le 11800).

    • Pourquoi suis-tu ce ratio qui n’est pas affiché sur la web trade station de FXCM? Pourquoi n’utilises-tu pas la marge disponible qui inclut le cash et les gains ou pertes latentes?

  30. en outre on à touché et fait une petite mèche haute sur un niv. de 100% d’extension Fibo en H4 qui coïncide avec une autre ex° Fibo en Day plus ancienne. ça mérite un peu de cash :-)

  31. @Eric

    J’ai cherché sur le net, mais impossible de trouver un site qui donne les dates d’expiration des contrats futurs DAX (je ne parle pas des dates d’expiration des CFD DAX des brokers).

    Mais c’est pas grave, tu m’as déjà bien renseigné ! Merci !

    • comme le dit Eric, ça fonctionne par trimestre et c’est TOUJOURS le 3me vendredi du mois.
      Par contre je ne sais plus l’heure je me plante à chaque fois, je crois que c’est 16H00 de mémoire mais à vérifier.

      au passage le 3ème vendredi du mois c’est aussi la date d’échéance de toutes les options, etc… bref les sorcières.
      hors rolling,l’utilité de connaitre la date c’est quoi ?
      simple, regardez les indices depuis 5 ans la semaine des échéances… tout le business des banques ce fait là.
      j’ai des potes qui ne trade QUE la semaine des échéances… ils ont des résultats de fous ;)

    • rien de spéciale en fait, les gros requins jouent les dates d’échéance des options alors c’est très souvent les semaines les plus haussières (fonctionne très bien sur le cac, dax, par ex)

      mes potes ne rentre que sur les retracement du 2H en gros, jamais en breakout, etc…
      le tout en scalling sur la semaine, et tout est clôturé le vendredi midi systématiquement.

      de mémoire il ne faut pas jouer le mois d’aout et je ne sais plus l’autre
      suffit chacun de regarder sur son logiciel pour avoir une idée… et ça dépend un peu du contexte général forcement.

    • je Yen semble bien respecter son support oblique. la fin du triangle H4 semble proche: attention au décolage …

  32. Salut Netjoker,
    La semaine la + haussière devrait être celle qui suit les dates d’échéances, puisque tout le monde vend avant le Vendredi de l’échéance (donc baisse la veille ou le Vendredi même et puis up le Lundi) ?

    • :-)
      il n’ y a rien à comprendre

      et se baser sur des statistiques pour jouer « la journee des 4 sorcieres » …revient à jouer à pile ou face

    • en fait ce n’est pas une règle absolue mais si on regarde les marchés « modernes » c’est ce qui se passe.

      je prend un ex au pif:
      sur le cac en 2013 ça monte tout le temps, des contrats arrive à échéance sur 3800 points (par ex).
      hé bien tu verras les banques pousser les prix à la hausse de 200 pts en quelques heures pour toucher les 3800, et 2s avant la clôture, pour faire sauter les primes, etc… (perso du vécu ça met arrivé 2 fois :evil: )

      une bonne partie des contrats sont devenu une belle arnaque ces dernières années, surtout pour nous petite clientèle retail ou on ne pige pas tout.
      ne jamais oublier que le marché boursier (encore plus les indices) et structurellement construit pour monter… (opcvm, sicav…)

      si là par ex les options ou autre sont pricer sur un cac à 5150… aucune illusion à avoir, ils iront chercher 5150 avant l’échéance.
      On n’est plus dans le principe de l’offre et de la demande comme cela pouvais encore exister il y a un dizaine d’année (quoique !! :lol: )

      et surtout je ne suis pas la personne la plus experte dans ce domaine, on me l’a expliqué plusieurs fois… mais j’ai encore des bugs LOL

    • en fait ça fait partie des cycles boursier que l’on retrouve un peu partout.
      – souvent la marché se retourne à la baisse vers juin
      – saison des résultats aux US, les 2 semaines avant sont généralement baissière et la hausse démarre souvent après la publication des résultats de Alcoa (c’est les premiers à publier)
      – les hausses du pétrole sont en général vers aout
      – etc….

      ça suffit pas pour gagner, faut arriver à le trader après.
      mais statistiquement ça donne quand même en swing certain timing.

      après faut filtrer, comme « l’effet janvier » par ex… qui est une pure connerie, comme dit Surfeuse c’est la loterie.
      mais si l’effet janvier c’est la loterie…. pas le premier trimestre par ex, qui lui est 88% du temps haussier de mémoire, un truc comme ça.

    • mais sinon acheter les journées baissières la semaine des sorcières… ça fonctionne super bien dans les marchés haussiers. ;) question business.

      bla bla bla

    • Je partage plutôt l’avis de surfeuse. Les effets « saisonnalité » bien souvent, ne résistent pas à l’analyse statistique. Adam Grimes a écrit des posts assez clairs sur le sujet comme http://adamhgrimes.com/blog/defend-bad-statistics/ ou http://adamhgrimes.com/blog/bad-statistics-lead-bad-decisions/ sur des erreurs statistiques basiques qui sont commises par la majorité des gens qui parlent de saisonnalité sur le web.
      Je ne dis pas que cela n’existe pas, juste que c’est difficile de bâtir une stratégie là dessus.

  33. Bonjour à tous,
    pas grand chose de nouveau du côté de la BOJ. Ils continuent leur QQE. Il va falloir attendre les négo salariales.

    • Bonjour payback, bonjour à tous.

      Parfaitement exact, les négos vont être un élément clé de la politique de la BOJ.
      L’opération Twist reste très possible même si les perspectives d’inflation au Japon a moyen terme peuvent rassurer, la chute du pétrole ne va pas arranger les affaires de Kuroda.

      Les positions longues de futures sur USD JPY sont toutes sous 120.60 et assez lourdes. Rien au dessus par sécurité et stop BE partout. L’élastique se tend et on attend en embuscade tout en sécurisant. Je reste haussier jusqu’à plus ample informé.

      EUR USD latéralise. Marché totalement survendu. Le risque reste au retracement hausier. Toujours hors marché dans l’attente du FMOC.

      Le pétrole poursuit sa baisse dans la bonne direction. Les positions UKOIL et USOIL sont équilibrées. Vous avez pu noter que le pétrole est très difficile a trader car les graphes envoient très peu de messages cinétiques et les cours évoluent sans logique. C’est un support très politique et il peut évoluer très vite à partir de plusieurs décisions difficile à prévoir : Ban export lift US et accord US Iran. Attention aux mouvements générés par ces décisions. Stop BE mais il n’est pas certain que ça suffisent. Rappelez vous le PEG de la BNS. Pour sortir d’une position, il faut une contre partie et elle n’est pas toujours la en cas de mouvement brutal. Il faut donc être loin des prix et éviter de pyramider. Je déconseille formellement le pétrole aux lecteurs qui n’ont pas une très grosse expérience du trading.

      Je suis bien occupé actuellement, je vais être un peu moins présent sur le blog pour quelques temps mais Payback ou Valparaiso peuvent m’aider en apportant leur expérience pour commenter les graphes et l’actualité du trading.

    • Bonjour à tous,
      on va pouvoir voir si nous somme sous dépendance de JCB ou pas trop! ;-)

  34. Bonjour JCB et bonjour à tous, commentaire de marché : La Banque du Japon a maintenu le rythme annuel d’accroissement de sa base monétaire à 80 000 millions de yens, alors que l’inflation core (dans la fourchette 0-0.5%) est en perte de vitesse. Le ministre des Finances Taro Aso a mentionné la Chine comme étant un risque baissier pour la reprise nipponne, ajoutant qu’une période d’un à deux ans n’était pas suffisante pour modifier les mentalités après 20 ans de lutte contre la déflation. D’après une enquête Reuters, 55% des entreprises japonaises continueraient à augmenter les salaires, mais les augmentations effectuées en 2014 et 2015 ne suffiraient pas à couvrir la hausse de TVA intervenue en avril 2014. L’obstruction va donc bien au-delà de l’état d’esprit des ménages ! Les cross JPY ont évolué sur une note mitigée et le Nikkei a gagné 0.99%. L’USD/JPY s’est cantonné dans la fourchette 121.25/52 à Tokyo. Les indicateurs de tendance et de dynamique restent légèrement haussiers, dépendant essentiellement de la décision du FOMC. Des options d’achat « vanille » sont présentes au-dessus des 120.80/121.00 pour expiration ce jour, mais une nouvelle impulsion est nécessaire pour franchir la zone 121.85/122.04. Ce coup de pouce pourrait venir de la Fed si, comme attendu, elle abandonne le terme « patience ». Les taux US à 10 ans se stabilisent sur les 2.05% / 2.10%, tandis que le FOMC entame sa réunion de deux jours ce mardi. Source Swissquote.
    Bon trading

  35. EURUSD: on a une fig de retournement en W assorti ds la 2e moitié du W d’1 tasse avec anse (double indice de hausse) => faut-il être long jusqu’à 1.0760 ?

  36. USDJPY: les BBol20 H4 se resserrent de plus en plus … nous sommes aux aguets. ON peut avoir qd même un petit reflux jusqu’à 121.05-12. Si on casse en dessous, on risque de consolider plus fort 120.90

  37. renforcé DAX à 12001, à l’approche du retracement des 50% de la dernière jambe de hausse (11745-12221) et de l’oblique haussière CT (point bas du 10/03 à 11404)

  38. EURUSD pour info

    « (ProfesseurForex.com) – Nomura évalue les probabilités d’une baisse significative de l’Euro face au risque, à l’inverse, d’un rebond significatif et avance les argument pour ou contre chaque scénario :

    Raisons pour lesquelles l’Euro devrait trader bien plus bas:
    1- Les flux de capitaux réels vont continuer de peser sur l’Euro à moyen terme
    2- Les récents signaux provenant de la FED suggèrent une hausse des taux directeurs bientôt et il est difficile de dire si les marchés aient déjà intégré cela dans les cours. Une hausse pour le mois de Juin est intégrée.
    3- La BCE est en mode « auto-pilote », signifiant que même si les données économiques s’améliorent, cela ne poussera pas la BCE a recalibrer le QE.
    4- Il y a peu de support pour l’Euro d’un point de vue technique sur les niveaux actuels
    5- La baisse de l’Euro ces 3 derniers mois ne s’est pas accompagnée d’une accumulation extrême de trades baissiers spéculatifs.

    Raison pour lesquelles l’Euro devrait se stabiliser ou rebondir :
    1- La vitesse de dépréciation de l’Euro commence à être vraiment rapide.
    2- Nous pourrions avoir atteint un seuil proche de celui que certains gouverneurs de la BCE avaient à l’esprit n terme d’objectif implicite, lorsque le QE a été lancé.
    3- Un consensus commence à se solidifier quant à la baisse future de l’Euro
    4- La FED pourrait bientôt agir même si pour l’instant, il n’y a pas d’indication explicite

    Conclusion :
    « Nous pensons qu’un mouvement en direction de la parité voire, 0.95 EUR/USD est très possible au cours des 2 prochains mois. Mais le risque d’un retracement significatif à la hausse (vers 1.10-1.12) augmente également. » avance Nomura
    « Le prochain rendez-vous important est le FOMC de demain.Toute mention explicite de la vigueur du Dollar pourrait faire perdre le Dollar en dynamique, au moins à court terme. » ajoute nomura »

  39. Article ci dessous sympa…. A ceux qui ont / prennent le temps… il serait cool de calculer le rendement du DAX (actuel et prévisionnel) …ceci nous donneraient des ‘Take Profit’ ‘fondamentales’ :

    UN PLÉBISCITE POUR L’ALLEMAGNE
    Les raisons de cet attrait du marché allemand ? C’est simple. L’Allemagne a un bon rythme de croissance, 1.5% par an. Aucun signe de ralentissement contrairement à ce qu’avaient pu annoncer les grincheux et les jaloux. Elle n’avait donc pas besoin d’un Quantitative Easing mais c’est elle qui en profite à plein. En effet, les investisseurs cherchent du rendement. Et le thème actuel en Europe c’est la chasse aux dividendes. Pourquoi acheter des obligations d’une entreprise à 1% alors qu’elle verse régulièrement un dividende de 3.5% ou 4%… Le DAX offre un dividende de 2.25% alors que le rendement de l’emprunt d’État allemand a chuté à 0.22%.

    • Pas bête. Comment il faut faire pour calculer le rendement du DAX ?

      Je veux bien m’en charger si ce n’est pas trop compliqué

    • Le dax c 30 actions big caps allemande… Tu as la liste sur Boursorama par exemple… Je sais que le site tradingsat (cf google) est le meilleur pour trouver les dividendes européens… Tu dois connaitre la formule de calcul du dax (google est ton ami).. et le poids de chaque action dans l’indice (bourso) et voila tu devrais y arriver ;)

    • Il serait intéressant de savoir quel est l’écart de rendement historique entre les deux. Est-ce que tu as l’info Eric?

    • @Ursus35,

      Pour te simplifier la vie, je te propose de comparer l’évolution du DAX TR (le DAX que tout le monde connait avec dividendes réinvestis) avec celle du DAX PR (le DAX à la CAC40, qui ne prend en compte que les prix). Attention, les dividendes s’accumulant, il faudrait rentrancher les dividendes précédents d’année en année.

      Code ISIN du DAX TR: DE0008469008
      Code ISIN du DAX PR: DE0008467440

      Historique des cours du DAX TR:
      https://de.finance.yahoo.com/q/hp?s=%5EGDAXI

      Historique des cours du DAX PR:
      https://de.finance.yahoo.com/q/hp?s=%5EGDAXIP

      Bon courage et merci de pour ton aide!

  40. Quelque chose d’intéressant se passe sur l’or depuis un plus bas vers 1143$, à 14h45 on est remonté en flèche

  41. Toujours hors marché EUR USD. 1er potentiel de consolidation : 1.0745 d’après mon évaluation.

  42. Quels sont vos objectifs pour le DAX?
    J’avais remarqué 12100 avec un drapeau il y a quelques semaines. On l’a dépassé et maintenant on consolide un peu. En regardant le graphe en mensuel, on peut voir une tasse avec anse qui nous amène à 13500.

    Le QE est encore très jeune mais l’impression que j’ai en regardant le bund et le DAX est que tous les détenteurs d’obligations ont vendu à la BCE et mis au chaud dans des actions. Le bund a baissé et le DAX a explosé. Quelqu’un aurait-il déjà des informations chiffrées sur ce qu’il s’est passé?

  43. Pour le DAX, à part ce que propose Eric, je ne vois pas, sauf peut être quand l’inflation en Europe commencera à aller vers 2% et à s’y maintenir, alors il sera temps de sortir je pense…

    Ton avis JC ?

    • Vu le doji tout en haut, ça peut faire mal… Je suis en BE partout et j’ai fait du cash depuis lundi pour renforcer ma marge et pouvoir absorber une grosse conso et recharger si besoin…

    • C’est pour ça que j’ai précisé bougie en cours, ce n’est pas officiellement un doji avant vendredi soir sur cette échelle de temps.

  44. Suivi de trading – Le franchissement de la résistance sur EUR USD a pour l’instant été invalidé ou reporté en H4. Vigilance d’ici demain.

  45. @mpat et Surfeuse
    DAX: le comblement gap est fait et j’aimerais un retournement haussier H1 avant de rentrer long …

    • non , pas comble
      cependant et pour moi:

      tant que mme52 ut30 est support , je conserve mon long
      obj sup 12213 , voire 12404p

      si cette mme52 ut30 était cassee de façon impulsive… je couperais ma position

      …mes objectifs haussiers ne sont pas forcement , pour ce jour

    • c’est du trading TCT …qq heures à jours

      ….

      ma position MT (qq jours à semaines , voire mois) est tjrs en cours: pas de raison « objective » selon mes indicateurs d’en sortir

    • Le pendu était en H1 pour indiquer que l’on avait peut-être touché la fin de la consolidation en cours. Je ne parle pas de la tendance à long terme.

  46. Sur Yahoo, l’historique de cours du DAX PR ne va pas plus loin que mars 2013. Donc je n’ai calculé que pour 2014. J’obtient 3.39% de dividende en prenant le dernier cours de l’année comme référence.

  47. @Ursus35,

    ne te fatigue plus, voici les rendement historique du DAX de 2005 à 2015. Pour 2015, il s’agit d’une estimation.
    http://static.boerse.de/images/Infografiken/indizes/Dividendenrendite_2005-2015.png

    Ici, l’historique du taux du 10 ans allemand. Cliquez sur le bouton 1M pour l’avoir en mensuel à long terme. Jusqu’en 2011, le bund et le DAX ont à peu près le même rendement. Depuis, l’écart se creuse.
    http://de.investing.com/rates-bonds/germany-10-year-bond-yield

    Si je regarde le graphe long terme de Valparaiso, je peux voir que le DAX monte depuis la fin du 3e trimestre 2011. Il y a une corrélation.

    • Merci au passage, Payback, je ne connaissais pas Olivier Passet / Xerfi avant de venir sur le blog de JC. J’en loupe plus un.

    • Oui, les anticipations de GS projetée à 2017, c’est a dire dans 2 ans, posent question. 2 ans c’est loin et l’annonce faite au moment d’une capitulation vers la parité sent le traquenard. Il va falloir bien réfléchir demain soir avant de faire quoi que ce soit. Un cours de 0.80 est effectivement très loin de la fair value.

  48. Maintenant, shorter EUR USD demain n’est pas nécessairement une bêtise si Yellen reste hawkish mais nous entrons dans une zone à risque. Il va falloir décortiquer son discours.

  49. Bonjour à tous.
    On approche du Kumo en H4 sur EUR USD. Ce soir sera décisif. 1.0615 en résistance.

    • trop d’indécision pour moi ce soir. J’ai baissé mes leviers ce matin. Yellen va devoir monter les taux donc enlever le « patience »; Ensuite son discours sera Dovish peut-être en insistant sur le dollar trop fort? Comment vont réagir les marchés? Peut-être des opportunités entre la publication et son discours. Pour EURUSD si cassure 1.0615 recharge entre 1.074 et 1.075. USDJPY vraiment plus de conviction. les chiffres s’améliorent au Japon.
      Le moins risqué me semble de recharger sur le Dax en cas de baisse entre 11850 et 11750.

  50. Bonjour,
    tiré de la chronique de Fiorentino. Il a un peu raison…
    « Si nos enfants savaient que notre boulot consiste à attendre la disparition d’un mot dans un communiqué, ils auraient raison de se moquer de nous. »

    • Investisseurs internationnaux ont des avoirs en USD… En achetant du DAX ils font 2 choses : ils vendent EURUSD et achète un actif en EUR sain… Si taux USD up c’est une incitation à mettre leurs Oeufs en USD au lieu de partir en zone euro… Sauf que comme la hausse ne sera que très progressive et pas si forte que cela finalement on aura que du bruit au niveau des mouvements et cela créera donc une opportunité d’achat sur le DAX ;)

  51. Pris à 11833 finalement. Loupé 10 points car interrompu au moment de cliquer. Je ne trade pas dans de bonnes conditions… Déjà en BE car la chute n’est peut-être pas finie…

    • Tu as vendu pile sur la Tenkan sen dayly ou moi et payback avons acheté ….. regarde Ichimoku sur la trading station en Daily et appelle l’indicateur Ichimoku my friend…. Tu as vendu pile sur une résistance acheteuse…

    • C’est pourquoi j’ai tout fermé. On est encore loin de l’oblique en daily.

    • ne mets pas les stop BE trop rapidement. il faut être prêt à payer un peu pour rentrer.

  52. Pétrole. Élection de Bibi n’a pas eu beaucoup d’influence sur le Brent. Le marché croit toujours à un accord US/Iran et accès au marché pétrole pour l’Iran? Netanyahu ne laissera pas l’Iran développer son nucléaire et se passera des US pour bombarder. Encore un facteur de forte volatilité pour le pétrole à garder à l’esprit. Pas sur que les stops marchent si bombardement par Israël.

    • Hier, le WTI a chuté instantanément avec la publication des stocks à Cushing. Les stocks ont augmenté plus vite que prévu.

  53. Ne pas vendre un support tant qu’il n’est pas franchi clairement. C’est la base. Le Kijun garde la tendance sur le DAX pour l’instant.

  54. Merci pour tous vos conseils. J’ai fait le ménage sur mon graphe, le montant de la Tenkan était masqué par les infos sur mes ordres. En plus, vous en aviez parlé (Payback je crois) hier. Pas d’excuses de ne pas avoir un graphe propre et fonctionnel.

    • faire des erreurs est la meilleure chose qui puisse arriver pour progresser :) (j’apprends beaucoup en ce moment :)

  55. J’ai vendu mes pos haussières récentes sur le DAX prises lundi matin hier et ce matin en voyant que les US n’achetaient pas et qu’il y avait de fortes prises de profit sur Peugeot et les autos. Dax est fortement corrélé aux autos. Une fois cette conso terminée, je me replacerais… Je conserve mes long prix bien plus bas car la tendance n’est pas remise en cause. J’ai fais aussi le ménage pour mettre la Tenkan que je n’avais pas vu. Merci JC…

    • France 10 ans 0,421 -0,059 -12,29%
      Allemagne 10 ans 0,209 -0,073 -25,62%

      QE , ce jour ? …probable

  56. les bonds US aussi en baisse, comme si le marché ne croyait pas à la fin du « patience ».
    les prises de positions avant les annonces c’est vraiment du casino.

    • yellen va choisir son vocabulaire , afin de ne pas porter prejudice aux indices US
      ama

      ….

      le discours sera interessant :-)

      à titre personnel , je suis la projective presentee sur mon graphe , poste hier soir (eurus)
      tant que non invalide

      et je suivrai avec curiosite , la reaction des indicateurs , suite au discours de yellen

      ….

      actuellement , je suis short (leger) , depuis ce matin :1,0625

  57. USDJPY
    Si patience enlevé potentiel de hausse à 122.5-122.7 (sortie triangle et oblique canal D1)?
    Si patience pas enlevé descente moins rapide à 120.2?

    • Globalement, les derniers indicateurs américains ne sont pas au top (mise en chantier, construction…)
      A mon avis, « patience ne sera pas enlevé », car le dollar fort pénalise les exportations et le baril de pétrole au plus bas pénalise l’inflation d’ou pour moi une économie en petite forme ( néanmoins meilleur qu’en l’Europe)
      De ces faits je pense que la FED va attendre des confirmations, et repousser la remontée des taux au moins après l’automne.
      Je reste en stand by en attendant ce soir

    • Moi aussi comme un mulet sur retour Shikun : – ) Avec mon mobile malgré mon emploi du temps chargé. Tout à gagner.

  58. Bonjour,
    Pour le trading et bloging nomade, j’ose vous demander ce qui vous semble le mieux (je ne suis pas un dinosaure, mais les NTIC sont pas ma tasse de thé…) :
    – androïde version ??
    – windows mob
    – Iphone
    * MT4 mobile? / autres station mob?

    • La petite montée juste avant l’annonce des stocks est un jolie coup de bluff. :)

    • Bonjour Jc, situ à le temps… en 2 mots.

      JC, tu commences dans ton article par parler d’une faute de la BCE.
      Tu parles de Japonisation.
      Concrètement, c’est quoi les conséquences pour nous ?

      Est-ce la continuité des tendances actuelles ?
      -> La baisse des taux/ hausse des oblig , la hausse des indices, la baisse de l’euro : mouvement massif d’un rouleau compresseur.

      La conséquence sur les US dont tu parles (désinflation) ne risquent-elles pas d’annuler/reporter la hausse des taux ?
      Je vois mal la FED tuer dans l’oeuf la reprise US alors qu’ils n’ont pas un pouce d’inflation.

      Et même : écartes-tu complétement un nouveau QE de la FED dans les 18 mois ?
      Pourquoi pas ? A supposer que l’euro s’effondre sous la parité cela entrainerai le baril (corrélé également à la hausse/baisse du $) encore plus bas. C’est pas avec la hausse du $ et la baisse du pétrole qu’ils (les US) retrouveront l’arche de l’inflation perdu.

      En résumer : La BCE a perdu du temps et risque de nous Japoniser: Est ce que la FED se laissera entrainner ?

  59. La FED risque de remonter ses taux très très lentement même si les fait monter de 25 points de base en juin ou en septembre.

  60. USDJPY sort de plus en plus franchement de son canal et s’enfonce dans le Kumo en H4. Pourquoi est-ce le seul qui semble bouger à cette heure (par exemple EURUSD et USDGBP sont en attente) alors que les japonnais sont au lit?

  61. « Au-delà des taux, surveillez aussi les propos de la Fed sur le dollar – Market Blog 18/03/2015 16:17

    Par Michael Casey
    NEW YORK (Dow Jones)–La Réserve fédérale (Fed) va probablement supprimer du communiqué qu’elle publiera ce mercredi à l’issue de sa réunion de politique monétaire, la promesse de se montrer « patiente » avant de remonter ses taux directeurs.
    Il appartiendra ensuite à sa présidente, Janet Yellen, de préciser éventuellement les conditions d’un relèvement, à l’occasion de la conférence de presse qui suivra la publication du communiqué.
    Mais il est un autre sujet épineux sur lequel elle pourrait aussi s’exprimer: la vigueur du dollar.
    Mercredi, la Banque d’Angleterre a apporté sa contribution au débat sur une guerre mondiale des monnaies, en s’inquiétant de la robustesse de la livre sterling.
    Conséquences en matière d’inflation
    Pour l’instant, la Fed est peu susceptible de s’émouvoir explicitement de l’appréciation du dollar. Cela reviendrait à empiéter sur le terrain du département du Trésor, en charge des questions de politique de change.
    Cependant, le sujet sera difficile à éviter. L’évolution du billet vert affecte directement les perspectives en matière d’inflation et de croissance des exportations aux Etats-Unis, deux éléments fondamentaux à l’heure de fixer un cap monétaire. Janet Yellen devrait au moins prendre acte des importants mouvements observés ces derniers mois sur les marchés des changes.
    Ses propos sur ce point pourraient avoir des conséquences importantes pour les marchés.
    -Michael Casey, The Wall Street Journal (Version française Yann Morell y Alcover

  62. ça swing déjà beaucoup. marchés nerveux. je ne bouge plus. j’espère que mes stops sur Dax tiendront. si « patience enlevé », je chargerai USDJPY.

    • Je préfère ne gérer que 3 supports pendant la Fed i.e. Dax, USDJPY et éventuellement entrée sur EURUSD. Et c’est sur le pétrole que je me sens le moins à l’aise.
      + Tunisie/Libye, pour les américains c’est la même chose, ils vont jouer la hausse
      + potentiel de baisse difficile à évaluer.

  63. WTI et Brent: je suis sorti du pétrole avec 4% de bénef. Sous-jacents difficiles au potentiel de gains Sell (surstocks, sous-consomation, …) pas suffisants pour contrebalancer l’incertitude géopolitique (bruits de bottes au proche orient et autour de la Russie). Je laisse cela à nos ténors de Futures-trading.

  64. Mes positions Brent ont aussi sauté en break even. La Tunisie, la Russie ! etc … : – ) C’est le pétrole : très dur à trader. C’est du trading d’orfèvre. Pris des bénéfices partiels pour 2/5 hier soir sur WTI en bas de canal. Mais mes prix d »entrée sont bien plus haut et sécurisés. Je garde les 3 /5e restant.

  65. Pour l’instant, le marché anticipe un FOMC dovish. Il suffit de voir les graphes. On a bien fait de sortir de EUR USD il y a quelques jours. On pourra éventuellement rerentrer ce soir mais à la volée en fonction de Yellen et des niveaux. Attention pour les débutants, c’est du trading difficile. Idem pour USD JPY et DAX, il faut au moins deux ou trois écrans.

  66. PARIS/WASHINGTON (Dow Jones)–La Réserve fédérale (Fed) a préparé mercredi les investisseurs à une future inflexion de sa politique monétaire en renonçant à indiquer qu’elle se montrerait « patiente » avant de relever ses taux directeurs, comme elle le répétait depuis plusieurs réunions.
    Dans le communiqué publié à l’issue de son comité de politique monétaire (FOMC), l’institution a toutefois souligné qu’elle n’entamerait le processus de normalisation de sa politique monétaire que lorsqu’elle serait « raisonnablement confiante » dans un redressement du taux d’inflation aux Etats-Unis vers son objectif de 2% et à la condition que le marché de l’emploi continue de s’améliorer.
    La banque a prévenu qu’il « restait improbable » qu’elle relève ses taux à l’issue de sa réunion d’avril.
    En amont de la réunion, les investisseurs estimaient que l’abandon du terme « patience » signifierait que la Fed commencerait à relever ses taux au plus tôt en juin.

    • Les termes ont changé mais on n’est pas plus avancé. En tout cas pas moi.

    • Selon la présidente de la Fed, Janet Yellen, qui tient ce soir une conférence, le changement de ‘guidance’ de la Fed ne doit pas être interprété comme le signe que la Banque a décidé du timing de la hausse des taux. « Le fait que nous ayons juste enlevé le mot patient du communiqué ne signifie pas que nous allons être impatients », a glissé la dirigeante de la Fed. »

      :-) yellen et l’art de « preserver » les indices US

  67. @payback Achat dax et short euro c un poil corrélé pr moi (en ce moment) …. pkoi achetes tu dax tres fort et coupes tu eurusd ?

    • Certes Maître… et c ce que nous sommes …. perso je ne suis pas sorti de uj et eurusd (encore) parce que je crois ds les fundis et 120.15 mon point d’alerte n’a pas encore éclater sur uj… Peux tu nous éclairer en ses instants de folie stp ?

    • Je ne comprends toujours pas pourquoi vous avez tenté de shorter eur/usd depuis que l’on sait que c’est dovish ?
      Ce n’est pas contre tendance face aux fondamentaux à court terme non ?

    • surtout pas !!!! concentre toi sur eurusd… sil monte trop fort le dax va baisser demain !

    • Enorme mais comment a tu pu trouver ses lvls ? (pr les autres c bon depuis 5/10 min la question du dollar fort lui a été posée mais elle a pas semblée alarmée par cette force ;))

    • yen : zone du kijun D1 et l’oblique ascendante D1
      euro : double top en échelle très courte (pas d’autre repère sinon un essoufflement « local », spike secondaire)

    • rrrrrr ba moi le kijun dayly je l’ai @ 120.15 et j’ai attendu ce lvl comme un noob :)

    • c’était un bon niveau à mon sens mias pas pile poil c’est trop risqué de louper le train. J’aime rentrer quand le volatilité décroit (le pic de volat s’essoufle localement). Affiche un ATR sur une échelle tres courte, tu vois bien l’essoufflement *local* (j’insiste, c’est des échelles de temps tres courtes, cela ne garantit rien au dela de 15 minute)

  68. Perso je suis presque hors marché. Quelques DAX et WTI avec leur stop BE ou stop loss en place. Je ne sais pas trop quoi faire.
    Pour le DAX, on ne passe pas l’oblique mais on va bien la passer un jour. Donc j’attends en stop BE
    Pour le pétrole, on est bloqué par l’ancien support qui fait résistance avec en plus la kijun h4 à franchir, donc je garde mon stop loss qui est au-delà..
    Pour l’eurusd, pour l’instant je ne bouge pas. Rien n’a changé quand à la probabilité de cassé le support du canal baissier. Donc prendre à 1.07 pour viser 1.05, bof. Et rien n’indique qu’on ne va pas monter un peu plus.
    Le JPY semble dans une longue léthargie.

  69. repris aussi mais que EURUSD. en perte pour l’instant. Grosse baisse des taux US qui est quand même inquiétante. pas mal de soldats perdus dans la bataille sur le premier support. mauvaise journée…

  70. Bonsoir JCB,

    Es tu toujours long sur le DAX ? Pour toi, les hésitations observées depuis 48 heures sont elles revelatrices d’un point haut ? Ou l’indice allemand recelle t-il pour toi toujours du potentiel ?

    Merci bcp
    Marc

    • il faut attendre un retour sur l’oblique moyen terme mais les mécanisme qui font monter le DAX sont toujours à l’œuvre. J’ai gardé mes positions.

  71. Si l’oblique ascendante D1 lache sur le yen, je sors des positions prises hautes ce soir pendant yellen. Euro idem si 1.084 lache.
    Le dollar index est à mi chemin de son canal haussier D1 sur un petit support. Ca pousse plutôt régulièrement, j’aime moyen.

    • A ta place, je sortirai pour repartir sur une page blanche. On est bientot à l’overlap.

    • J’ai effectivement laché aux niveaux que je précisais, dont le franchissement ont déclenché les short squeeze. D’accord sur la nature de la correction profonde.

  72. Sur tous les sous-jacents, ça pousse vraiement fort, alors j’attends des signaux plus clairs pour rentrer dans le sens des tendances de fond. Qques soldats perdus sur USDJPY, des entrées Long Limites éxécutées sur DAX, et flat EURUSD et pétrole. Pour le pétrole, JC doit être contant de ses élèves … ns sommes pour la plupart sortis de posi° avant FOMC.

    • mefie toi des shorts sur le dax ….à surveiller
      pour moi , c’est de la contre tendance …dc dangereux

    • Sympa le FOMC ! : – )
      Regardez le graphe en mensuel avec le canal dessiné. On comprend mieux pourquoi on a bien fait de vendre EUR USD à 1.0550. Les renforts sur overlaps ont sauté sur stop. Je ne suis pas chaud pour revenir long sur le dollar pour l’instant. Le mouvement de conso est plus profond qu’il n’y parait. Attention payback, tu as des pertes mais aussi des positions sur DAX qui ont baissé. Ce sont aussi les plus values potentielles qui ont baissé. Tu les retrouveras probablement.
      Il y a également une vraie réflexion à conduire sur l’or pour les années a venir.

  73. Je ne comprends toujours pas pourquoi vous avez tenté de shorter eur/usd depuis que l’on sait que c’est dovish ?
    Ce n’est pas contre tendance face aux fondamentaux à court terme non ?

    • il ya tjrs la BCE et son QE

      yellen , c’est « du blabla  » …qui produit un effet pendant qq heures
      la BCE…c’est 60 milliards d’euros /mois …jusqu’en sept 2016

    • fondamentaux court terme ça existe pas…. Perso je suis billingue et ai écouté yellen… j’ai pas trouvé cela si dovish que cela (mais je manque d’expérience…)… Juste l’élastique était trop tendu à la vente et des tonnes de stops ont sautés…Maintenant les rotchild qui parlaient d’un up 600-900 pips sur déception sur eurusd.. la je comprends mieux…. (jamais vécu cela avant! )

    • @eric,
      en 2003/2004 ,
      je tradais l’eurus et uniquement l’eurus , via les futures et IB
      je peux t’assurer que ce type de volatilite était souvent vue , au moments des stats importantes ..et sur qq heures

      je trouve que l’eurus est devenu « un long fleuve tranquille' » depuis qq annees :-)

  74. La FEd ne peut pas remonter ses taux sans mettre un coup de massue sur l’economie US.
    Personne n’est revneu sur l’or ?

    • J’avais de l’or à 1147, mais n’étant pas habitué à ce marché, je me suis fait sortir bêtement ce matin x/
      me suis rattrapé sur le dow a 17698 :D

  75. On n’a touché deux fois la tenkan. Ce soir j’ai rechargé à 11825 et 11835 mais j’ai coupé car je n’y croyais plus, j’aurais du simplement mettre un stop BE et voir! Pourquoi prendre 150 USD de bénéfice??? Et juste derrière POP, juste histoire d’enfoncer le clou! Je pense qu’il faut que je sois hors marché pour me calmer et passer une bonne nuit.

    Mes conclusions depuis lundi où mon compte « ratatouille ».
    _ Avec un compte beaucoup plus gros, tout devient plus gros et les plus-value quotidiennes latentes rendent fous.
    _ Faire x4.4 m’a fait tourner la tête. Tout d’un coup j’ai arrêté toute discipline et ai fait n’importe quoi: J’augmente brutalement la taille des recharge et je ne respecte pas mes stop BE trop avide de rater une recharge, alors on laisse couler.
    _ Je ne réfléchis pas assez à mes points d’entrée. Il faut que je sois plus méthodique sur les obliques et les tenkan. La différence entre un soldat qui meure et un qui devient général est souvent uniquement le choix du point d’entrée.
    _ Une erreur stresse et fait rentrer dans une spirale négative car on veut la ratrapper. Il faudra la prochaine fois que je n’hésite pas à tout vendre en plus value quand je sens que je perds le contrôle.
    _ Le problème n’est pas une recharge qui saute en stop BE. C’est de faire une perte. Je dois mettre plus vite mon stop BE et pour cela soigner mes points d’entrée sur des supports.

    Bon, ce soir, je crois avoir gagné ma médaille de super noobs! :-)

  76. Sur l’or en mensuel, on a rebondi sur les cours actuels 2 fois en 2013, 2 fois en 2014 et on y est à nouveau maintenant. On a une oblique pluri-annuelle à franchir pour repartir à la hausse mais il y a un écart faible de l’ordre de la centaine de dollar et plus on attend plus elle se rapproche, bien évidement.
    Maintenant, comme l’indique JC, le fait est que le USD semble se ramollir, donc on a les fondamentaux pour avoir une belle hausse de l’or.
    Par contre on est baissier en mensuel, hebdo et quotidien, donc on doit être patient avant de charger la mule. Je me dis, à surveiller ces prochaines semaines.

  77. Ce qu’il faut comprendre, c’est que l’overlap qui est le dernier plus bas autour de 108 est une zone de renfort. Si elle cède, les shorts sont vaincus et leurs stops se mettent en marche et c’est une longue mèche vers le haut. Personnellement, Je crois que le cross peut monter ou descendre peu importe mais la décision de la fed doit nous amener à réfléchir sur l’évolution de l’inflation dans le monde. La BCE a beaucoup trop tardé et l’europe envoie de la désinflation un peu partout sur la planète.

  78. Ces jours-ci le bund est remonté. Est-ce qu’il y aurait moins de vendeur et donc moins d’achat de DAX, d’où la consolidation?

  79. Bonsoir JC
    Tu dis: « Il y a également une vraie réflexion à conduire sur l’or pour les années a venir. »
    Tu peux en dire plus sur ton ressenti à ce propos ? merci à toi

    • La planche à billet risque de refonctionner aux US d’ici 2 ou 3 ans dès que la croissance va fléchir. Les US ont peu de marge de manœuvre.

    • Bonjour,

      JC, c’est la question que je te posais il y a quelque jour, et que je t’ai reposté hier.
      Car c’est au fond ce que je pense. Les US n’ont pas vraiment la possibilité de veritablement revenir à une politique monnétaire « normale ». Il semble que personne ne l’a actuellement (la suede il y a 2 jour en a remis une couche).

      Si c’etait le cas (un non retour à la politique normal): Je suis content que tu poses aussi la question sur l’or.
      C’est la question que je posais hier à 21h27. « La FEd ne peut pas remonter ses taux sans mettre un coup de massue sur l’economie US.
      Personne n’est revneu sur l’or ? »
      Mais bon… le timing et moi ça fait souvent 2 :)
      Il faut sans doute attendre une confirmation (rentrée 2015 ? ou cet été) que la FEd est dans l’incapacité de revenir à une politique monnétaire normal.

    • Ce n’est pas 0.25 ou meme 0.5% de hausse des taux qui bouleversera Une économie américaine en pleine forme. Je pense au contraire que la fed augmentera les taux Au plus tard en septembre. En Europe l’économie repart très fort, et l’inflation va repartir. l’influence du pétrole sur l’inflation va diminuer. Meme en cas de baisse, passer de 100 à 40 n’a pas le même impact que de passer de 40 à 20.

  80. EURUSD siiick… heureusement je n’avais pas un levier de fou et pas de stops.. du coup je me retrouve en gain .. mais je n’avais vraiment pas prévu un tel sénario…. pourtant je l’ai lu et même écrit l’histoire des banques qui lâchent et ou ça monte de 600 pips … (bon la 440 env)… un nouvel article s’impose JC pour éclairer les noobs dont je faits parti ! :)

  81. Bonjour,

    Je vous suis depuis longtemps et je vous remercie pour ce que vous faite .
    Le BE pour le DAX, c’est une clôture 4h sous kijun ?
    Et qu’elle sont les incidences par apport à la tenkan ?
    D’une manière général je n’ai pas trouvé d’article sur Ichimoku .Avez des lectures à me conseiller?

    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *