Comment utiliser le scaling ?

Echelle

 

Avertissement

Les marchés sont très incertains actuellement. Le DAX est sorti de sa tendance moyen terme. Le Forex oscille au gré de news contradictoires. Prendre position relève parfois du pile ou face. Je fais cet article essentiellement pour parler des techniques de scaling. S’il est fait référence à mes prises de positions actuelles, c’est uniquement dans un but pédagogique. Je ne vous encourage pas du tout à reproduire mes entrées.

Fondamentalement

Les profondes incertitudes sur l’avenir de la Grèce, sur l’issue du QE Européen, sur la vigueur de la croissance américaine et sur le retour d’une inflation normale ont créé sur le Forex une instabilité et une volatilité très difficile à gérer. J’ai dit de nombreuses fois que le manque de direction des marchés nous empêcherait de faire des résultats intéressants. Concernant le compte Futures, on avance et on recule sans progresser significativement, contrairement à ce que nous avons pu faire l’an dernier ou au début de cette année.

Les bons NFP de vendredi, les coûts salariaux aux USA à la hausse, les limites à l’appréciation des taux mécaniquement imposées par le Quantitative Easing de la BCE me font spéculer sur l’idée qu’une nouvelle jambe de hausse du dollar est possible, anticipant un rate hike avant la fin de l’année aux USA. Notons tout de même, pour faire référence à un article précédent, que l’or a peu reculé à la nouvelle des bons chiffres américains. Nous sommes toujours dans l’alternative incertaine d’une reprise significative de l’économie ou celle d’une secular stagnation. Il est aussi possible que nous ayons l’une puis l’autre.

Sur un plan graphique, en Dow theory, le dernier plus haut en H1 est plus bas que le précédent plus haut et le nouveau plus bas est plus bas que le précédent plus bas. Il est même plus bas que l’ancien plus bas en symétrie du 3 février, ce qui est, graphiquement, plutôt baissier (oui, ça donne parfois mal à la tête). Notons que cela n’est pas vrai en D1 (graphe n°3) et que la tendance reste pour l’instant haussière en daily. Une descente supplémentaire du cross jusqu’à l’oblique inférieure du canal montant respecterait cette tendance haussière. C’est donc un objectif short crédible avec une possibilité d’extension si les chiffres américains continuent à s’améliorer.

 

EUR USD 05 06 2015 H1

EUR USD 05 06 2015 H1

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Dans la remontée du cross EUR USD, après la chute de vendredi, il m’a paru intéressant de revenir au scaling en petites positions, technique que j’ai beaucoup utilisée l’an dernier en trend following.

Il s’agit de répartir les entrées avec de petites unités au fil de la progression des prix en ordres limits lorsqu’ils reculent et en ordres stops lorsqu’ils avancent.

La chute des prix EUR USD d’hier, lors des statistiques, a saturé le marché d’ordres de vente et il a été difficile d’entrer haut du fait de l’absence de contrepartie. En gros, il n’y en a pas eu pour tout le monde. Mes positions, situées trop bas, ont été éliminées en stop break even au barycentre des entrées lors de la remontée du cross. Pour rester short sur la paire, j’ai commencé à scaler EUR USD en milieu de reprise technique avec des positions unitaires très petites car les entrées sont nombreuses et parce que l’investissement est globalement réduit du fait du caractère peu tendanciel du marché (voir article d’hier). L’énorme intérêt de cette méthode est de répartir les shorts sur une plage plus large capable d’absorber la volatilité de court terme. Elle permet de plus d’être certain de rentrer dans le marché au plus haut de la reprise technique. Fait intéressant, il est très facile d’obtenir des positions à des niveaux où il était très presque impossible d’entrer hier dans la cohue de la baisse.

En M30 cela donne ceci :

EUR USD 05 06 2015 M30

EUR USD 05 06 2015 M30

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il y a, parmi ces lignes, 7 positions qui ont déjà été prises. D’autres seront validées en sells limits si le cross monte encore. D’autres enfin seront prises plus bas en sells stops si la paire va dans le sens souhaité. Les stops loss seront situés à distance des positions les plus hautes. Le barycentre des entrées est nécessairement déplacé en fonction de l’évolution des prix vers le haut ou vers le bas par rapport à une grosse position unique. Ce déplacement peut devenir un danger dans un marché sans orientation. Les positions contractées en sell stop peuvent aggraver la situation si la tendance ne se développe pas et si le marché se retourne puisque les positions sont prises au fil des prix. Inutile de dire que ce risque justifie pleinement la diminution des volumes de spéculation. C’est aussi pourquoi je limite le positionnement des sells stops au dernier plus bas.

La limite supérieure du scaling est l’overlap entre 1.1177 et 1.1192 qui est l’ancien plus bas du 6 février dernier mais aussi l’ancien plus haut du 2 février. Ce type de résistance est difficile à franchir et peut être considérée comme étant la limite de perte du trade. Les stops doivent être situés à distance raisonnable de cette limite.

 

EUR USD 05 06 2015 D1

EUR USD 05 06 2015 D1

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Pour bien comprendre la faible orientation des marchés, on pourrait tout aussi bien envisager des positions longues et un scaling à la hausse. Tout serait inversé, les lignes supérieures seraient des buy stops et les lignes inférieures, des buy limits. L’objectif serait l’oblique qui coiffe les deux sommets bien visibles sur le deuxième graphe puis la borne supérieure du canal haussier en daily. En faveur de ce long, nous avons des taux obligataires européens à la hausse, une situation européenne qui s’améliore, une volonté des institutions européennes de ne pas lâcher la Grèce et une économie américaine qui n’a pas fait d’étincelle jusqu’à vendredi. On sait de plus, d’après les informations privilégiées d’un de nos lecteurs, qu’il n’y a pratiquement pas de carry trade sur l’euro. Enfin la tendance en daily est actuellement haussière et de nombreux analystes sont encore en faveur de l’appréciation de la paire.

Quand on imagine le trade dans ce sens, on comprend à quel point le marché est aléatoire actuellement et combien il faut réduire la taille des positions. Si vous voulez trader EUR USD lundi, vous pouvez choisir d’aller dans un sens ou dans l’autre. Vous gagnerez peut-être en achetant EUR USD au lieu de le vendre. Mais dans tous les cas, ne perdez jamais plus de 1 ou 2 % de votre compte broker sur un trade. Choisissez les volumes de vos positions en proportion. Je vous rappelle que vous perdez ou gagnez 9 euros par pip et par lot de 100000 dollars actuellement.

De façon très intuitive, et sur les résultats des dernières statistiques US, j’évalue le pourcentage de réussite du trade short sur EUR USD à 65 % et le risk-reward à 80 / 220.

Bonne semaine !

 

Copyright 2015 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

393 réflexions au sujet de « Comment utiliser le scaling ? »

  1. Jc
    dans un cas comme dans l autre on est pris entre 2 obliques difficile eur/usd ( la mensuelle et la daily ) est ce que pour moi il ne vaut mieux pas attendre une cassure de l oblique. Ce qui me donnerai un short à partir de 1.95/1.1 bas du kumo daily ou 1.12 avec le kumo en résistance. Et commencer le scalling à ce moment.
    Je ne prends pas beaucoup de position dans une tendance j ai l habitude de les mettre au niveau ou mon stop et mon gain s annule en augmentant donc mon premier stop au niveau du second. Mais voilà je fini souvent flat et dur de reprendre position.
    Donc merci pour ce point et on va essayer .

    • Je confirme que ce trade est casse gueule comme beaucoup de trades actuellement. Il faut savoir sortir avant à l’instinct, charger en proportion de son compte, de la taille de ses positions, de l’éloignement de ses stops. Le trading actuel n’est pas un trading de débutant. Tu as compris que je suis plutôt baissier sur EUR USD depuis les NFP de vendredi mais tout est possibe avec l’euro. Une résolution soudaine de la crise grecque ferait flamber la paire etc … Il y aura des swing beaucoup plus surs dans le futur.

  2. Bonsoir JC,

    Penses tu que la BCE peut se permettre de laisser déjà remonter les taux européens ?
    Dans ce cas, le QE n’aura servi à rien ?
    Et en regardant les stat européennes semaine après semaine, je n’ai pas une vision vraiment franche d’une amélioration.
    La question que je me pose : pourquoi les taux remontent ils ?
    Manœuvre d’institutionnels et fond de pension pour une meilleure rémunération de leur capital ?
    l’inflation ? (mais comment pourrait elle revenir aussi rapidement ?)
    Anticipation de remontée des taux US sur fond d’amélioration d’économie ?

    A propos de carry trade si pas de carry trade sur l’Euro, alors se fait il encore sur le Yen ?
    Dans ce cas peut être vaut il mieux acheter USD/JPY que vendre Eur/USD ?

    • Quote Penses tu que la BCE peut se permettre de laisser déjà remonter les taux européens ?
      Non est c’est une des choses qui fait que je suis baissier sur EUR USD.
      Les taux remontent car les obligations ont atteint un tel niveau que les investisseurs n’en veulent plus. ils ne peuvent que perdre. De plus les rendements ont été négatifs. C’est toi qui prête et c’est toi qui paye des intérêts. UN comble ! A ces prix là, il n’y a que la BCE qui achète encore des oblis et ca ne suffit pas.

  3. C’est tout le problème. Nous sommes le c… entre deux chaises.
    Je crois personnellement que l’inflation des salaires et des loyers a déjà commencé aux USA alors que personne n’en parle. Cette inflation est totalement sous évaluée par les marchés car les prix des biens importés sont en baisse du fait de la force du dollar et la déflation qui a sévi dans de nombreux pays. En revanche la croissance stagne. Si le phénomène se poursuit et que la FED ne monte pas les taux américains, les USA peuvent entrer en stagflation modérée. Pas terrible pour l’économie mais plutôt pas mal pour tuer la dette ! Si la FED monte ses taux, l’inflation sera bloquée mais l’économie risque de replonger. C’est l’hypothèse de la secular stagnation, phénomène beaucoup plus profond et plus large, qui obligerait la FED à laisser les taux au plancher pendant très longtemps s’il se vérifie. Pour l’instant les marchés nient totalement cette hypothèse car l’or ne monte pas.
    Si au contraire, l’Amérique, avec son dynamisme, arrive à repartir, la FED pourra monter ses taux, contrôler l’inflation et ne pas freiner la croissance. C’est ce qui se dessine avec les NF P de vendredi mais rien n’est joué.
    Le pilotage de la FED est donc très compliqué et data dépendant.
    Nous, investisseurs actifs ; – ) trouverons dans ces différentes éventualités plusieurs belles tendances hebdo à trader. Encore faut-il qu’on sorte de l’incertitude actuelle …

  4. Varoufakis est plus un joueur de poker qu’un ministre. Ce n’est en tout cas pas un homme d’état responsable. En même temps, les extrémistes ont toujours eu des idées à l’emporte pièce sans grande vision politique.

  5. Il serait intéressant que des lecteurs du blog cherchent sur internet des liens qui mettent en lumière l’évolution du dollar après les hausses des taux US dans l’histoire de ces trente dernières années. J’ai lu plusieurs trucs là dessus il y a 6 mois mais je ne les ai pas gardés.

    • j’ai sorti de graphe des data FRED hier https://i.imgur.com/Z7h2kiz.jpg (gold, us dollar, taux us 10 ans). Pour le dollar et les taux 10 ans j’utilise par exemple ce graphe https://goo.gl/orchQG (il faut aller dans les 2 séries, sous le graphe et penser à les mettre en mode « index » dans le menu deroulant « units » pour pouvoir les comparer). Je ne sais pas si cela peut convenir à tes analyses.

    • merci valparaiso. donc entre les deux dernières récessions, quand le taux US montent, le dollar baisse…

    • Retard chez FXCM car c’est du Forex cash et pas des CFD ou futures. Je ne sais pas si mes sell stops seront exécutés. J’attends 11 h l’ouverture du Forex.

  6. Je vois sur les actions US individuelles – qui ont pour la plupart consolidé depuis 10 mois maintenant – un nombre significatif de patterns de consolidation en « fin de course » (contraction de volatilité) ce qui est généralement très bullish. Sauf que rien ne part, de faux breakouts, grosse fébrilité. Plein de starting blocks mais personne ne part et tout le monde a le doigt sur le bouton « ejection ».

    Un trader HF m’a dit il y a déjà 6 ou 8 mois que la prochaine correction boursière sérieuse serait selon lui un crash « technique », du à un échec subit de maintenir la liquidité dans les orderbooks, du fait de toute la marge contenue dans la cocote minute. Ce genre de phénomène est d’odre chaotique, pas fondamental, pas trop le genre de contexte qu’on recherche pour un trading sécurisé.

    Apres, on peut ergoter sans fin et il faut bien choisir son bord, mais autant j’ai mis le paquet sur les actions Allemandes et Françaises fin décembre parceque les signes avant coureurs s’alignaient avec le QE, autant là… sur les US, j’attend. J’ai peut être tors si ça part massivement à la hausse, mais je ne le sens encore en tous cas.

    • Quand on voit les opérateurs de marché s’inquiéter du montant des appels de marge, c’est pas rassurant. Il s’agit du montant record de 507 milliards de dollars !

  7. Valparaiso, Je ne connais pas tes conclusions mais j’ai pu observer deux ou trois choses.
    J’ai construit les graphes sur FRED en exprimant les données en scale value to 100 et en utilisant le deux ans US, plus proche de la politique des banques centrales et indépendant des phénomènes de pentification de la courbe des taux. Ça donne ça :
    1994 hausse des taux et baisse du dollar
    1999 hausse des taux et baisse du dollar mais pendant quelques mois seulement. Hausse du dollar ensuite.
    2003 hausse des taux et baisse du dollar
    Je n’ai pas d’explication à ces corrélations inverses. Mais cela pourrait signifier qu’après une hausse historique du dollar, les opérations et les investissements conduits en dollars pourraient se déboucler en faisant baisser la devise en direction de sa fair value.
    Concernant gold et taux pas de corrélation notable.
    En revanche gold et dollar ont bien une corrélation inverse depuis 1985.

    • Je constate la même chose. Je n’ai pas d’explication autre qu’un retour à la moyenne.

  8. Swing long sur EUR USD dès la première hausse des taux US ? Un bon trend d’au moins plusieurs mois ? En attendant short EUR USD ? Je vais finir par me mettre en vacances si les stats US ne s’améliorent pas.

  9. Je suis plutôt baissier sur le pétrole après la réunion de l’OPEC. Les cours topaient avant la réunion et les producteurs vont continuer à multiplier les investissements. L’offre devrait plus augmenter que baisser. Marché difficile à trader.

  10. bonjour à tous,
    voilà une semaine qui commence bien mal. je me suis fait sortir de mes shorts EURUSD.
    les chiffres jap sont bons, les chiffres allemands aussi. Changement de paradigme?

    • Si tu prends pas un levier de folie..en regardant les stats de la semaine…Lundi et mardi europe attendu en hausse et jeudi de mémoire stat US importante aussi attendu en hausse… => Lundi et mardi opportunité sell limit pour EURUSD ..pour jouer stat US good dans la continuité du bon NFP..

  11. Tes shorts étaient bas et le marché est tout simplement incertain. J’ai scalé avec un stop à 1.1213. Mes positions sont telles que je ne risque que 0.3 % de mon compte broker. Tu étais beaucoup plus chargé que moi. Dans ce marché j’envoie des sentinelles. La résistance à 1.12 est un overlap qui peut tenir.

  12. Je suis parvenu en haut de scaling il ne me reste plus qu’un sell limit. La zone de résistance commence à 1.1176. Pensez que vendredi il était très difficile d’avoir une seule entrée sur ces niveaux …Versatilité du marché.

  13. beaucoup de mal à croire à une nouvelle jambe de baisse sur EURUSD avec les taux europe qui continuent à monter. J’ai pris du short USDJPY après les chiffres de la croissance Japon de ce matin.

    • Tu as du courage. L’incertitude est à son maximum. Autant je ne joue pas la baisse du Japon contrairement à Rothschild ; – ) autant je ne joue pas la baisse du dollar.
      Je crois qu’il faut être de plus en plus prudent. Quand on regarde la différence entre croissance américaine, la croissance japonaise et la croissance européenne, ça ne fait pas grand chose. On est dans un marché hésitant et volatil.

    • Ai eu mon popa au tel…Finalement Rotchild lui ont acheté du dollar @ 1.14 !!! ….ça me dégoute un peu … ces gens ont trop d’infos inside ! ils ont vendu quasi au top…. ils s’apprêtent à lui doubler sa pose en USD m’a t-il dit.. Ils lui ont vendu aussi des banques («  »gros risque sur la grèce => peur que cela finisse mal )… il est cash @ 50% sur un portif qui a plein d’oblig… donc coté actions il reste un peu de stocks 50 un peu d’US… un peu de japon … du Comgest nouvel Asie et pas grand chose de plus… Ils attendent Septembre/Octobre pour acheter des valeurs US …..Bref vous l’aurez compris ils sont Short EURUSD sans pbs et sans peurs….

    • et encore 1.14 c’est ce qui est inscrit sur son portif…ça se trouve avec les frais ils ont vendu @ 1.1450 ….. pfffffffff…..

    • Les chiffres croissance jpy sont quand meme meilleurs que US et Euro.
      + la grece ne va pas se resoudre rapidement => retour au jpy comme valeur refuge?
      + configuration graphique weekly: on retourne toujours sur la bollinger sup.
      Ce n’est pas un swing. Juste un trade pour la semaine.

    • Why not,
      Je ne suis pas un day trader donc ça a moins de sens pour moi.

  14. Pour nous … en gros…. sauf news grecs (qui n’arrivera pas avant le dernier moment A.Tsipras négocie comme un docker Marseillais c son job.. il est dans son élément ce rouge)… shorter le dax sur rebond pour jouer cette peur grec (sortir fin 3eme semaine de juin) me semble possible….

  15. La résistance est attaquée fortement mais elle est défendue à la fois par l’overlap et par l’oblique descendante.

  16. Sorti sur stop. GS nous promet encore un cross à 0.80 en 2017. C’est pas pour aujourd’hui.

    • Pourquoi EUR USD ne plongerait pas alors ? C’est un problème de taux.

    • l’argent va vers les bunds. L’Euro ne disparaîtra pas. Mais la Grèce commence à faire peur aux marchés?

  17. L’EURUSD monte, le dax et le stoxx baissent, le SPI végète… Le marché est désorienté visiblement.
    En plus, nos amis grecs vont faire pourrir la situation jusqu’à fin juin…pffff, ça laisse de la place encore pour baisser.
    Perso, il ne me reste plus qu’une petite sentinelle sur le crude @ 60.20. Tout le reste a sauté…

  18. Ca fait deux trades que je plante à cause de la hausse des taux de la zone euro (DAX et EUR USD). C’est la qu’il faut se poser les questions. Quand je vois Goldmann Sachs et Rothschild shorter comme des malades EUR USD, je m’interroge.

  19. Je suis convaincu que la Grèce va sortir, entre fin juin et fin juillet, la probabilité de défaut fin juin dépasse 95% et le marché commence à intégrer le défaut comme nous dit Payback. Sapin a dit que la sortie de Grèce ne serait pas un problème financier ce qui sous entent que Hollande a laché la Grèce. Le Portugal est le domino suivant. Les Portuguais ont essayé de calmer le jeu en remboursant encore le FMI par anticipation. Le QE ne sert à rien, il fallait l’annoncer le jour de la sortie de la Grèce pour rassurer le marché. Là le marché pense que la BCE n’aura plus les moyens de rembourser les dettes des états.
    Ce matin le PSI a baissé linéairement ce qui m’a incité à me placer short en swing sur le CAC avec stop CAC 4900.
    Je vise 4700 avant un éventuel reverse.

  20. Après le sell off EUR USD de vendredi, voir le cross repartir à la hausse sur la grèce n’a pas beaucoup de sens. Vendredi la Grèce était déjà en difficulté …

  21. Méfiez vous des shorts sur indices. Falling wedge sur le DAX, ca peut remonter rapidement. Je maintiens qu’il faut rester hors marché.

  22. Il semblerait que EUR USD soit remonté au dessus de sa résistance suite à un trou de liquidité après les déclarations d’Obama contre un dollar fort.

  23. JC, je n’arrive pas à comprendre pourquoi la BCE n’empêche pas les taux de monter. Le QE ne sert à rien !

  24. Draghi a bien dit qu’il fallait s’attendre à une volatilité sur les taux. Cela veut dire qu’il ne les défend plus par des achats massifs. C’est liés aussi au volume limité du QE.

  25. pour ceux qui pensent que les brokers vont chercher les stops: une position en stop BE de short USDJPY 125.310, les cours sont montés à 25.309…

  26. eurusd s’envole en effet…je regardais pour shorter eurchf 1.0490 pr de l’intraday sur graphique pur…quand boom grosse barre down (pour le chf) et up euro…..marché sans corrélation….

  27. bonsoir,

    « OTTAWA (Dow Jones)–Une période prolongée de « volatilité excessive » sur le marché obligataire serait néfaste, alors que la Banque centrale européenne (BCE) s’efforce de redynamiser la croissance de la zone euro par le biais de son programme d’assouplissement quantitatif, a prévenu lundi le gouverneur de la Banque de France. Christian Noyer a précisé que le récent mouvement de vente en Europe et aux Etats-Unis pourrait être lié à un réajustement de positions des opérateurs. Les rendements obligataires allemands ont bondi lorsque Mario Draghi, président de la BCE, a déclaré la semaine dernière qu’il faudrait peut-être « s’habituer à des périodes de plus forte volatilité ». Christian Noyer a indiqué espérer que le rebond de ces taux ne se poursuivrait pas. »

  28. DJ Bank of France’s Noyer Says Greece Talks at ‘Extremely Urgent’ Stage

    08-Jun-2015

    By Paul Vieira

    MONTREAL–Talks between Greece and its international creditors are at an « extremely urgent » stage, Bank of France Governor Christian Noyer said Monday, adding concerns are mounting over the Greek government’s willingness to introduce the needed structural reforms.

    « Frankly speaking, we have not seen convincing kinds of proposals that, in the view of everybody, would be able to convincingly restart the [Greek] economy and accelerate growth, » Mr. Noyer said in Montreal, where he was participating in an economics conference. « That’s the deep problem of Greece. »

    The French central banker’s comments came as President Barack Obama and German Chancellor Angela Merkel stressed the urgency of an emergency financing deal for Greece, with Mr. Obama saying both Athens and its creditors must show enough flexibility to secure an agreement.

    Greece’s cash-strapped government has been in talks to get a 7.2 billion euros ($8 billion) payment from its EUR245 billion international bailout program. The country is fast running out of cash and with a number of debt repayments due later in the summer. It needs a large subsequent cash injection from lenders or faces a debt crisis that ultimately could push the country out of the eurozone.

    Mr. Noyer said he doesn’t believe a potential exit by Greece from the eurozone would spark continentwide instability, noting Europe is in better economic shape than when the Greek crisis emerged earlier in the decade. The fiscal positions of several eurozone states have improved, and there are « extremely powerful » firewalls in place to withstand any fallout.

    « The problem of Greece is a problem for Greece itself, » he said.

    Earlier, in a panel discussion as part of the Conference of Montreal, Mr. Noyer said Europe wouldn’t be able to seriously address its relatively high levels of unemployment until governments accelerate the pace at which they introduce structural reforms. Such changes could spark corporate hiring and eliminate some of the rigidity in labor laws. Among the changes that could be implemented are payroll tax cuts, changes to jobless benefits and pensions, and even allowing work on Sundays, he said.

    Governments have made headway but they « are doing it too slowly and too timidly, » he told the conference.

    Write to Paul Vieira at paul.vieira@wsj.com

    (END) Dow Jones Newswires

    June 08, 2015 12:32 ET (16:32 GMT)

  29. les shorts dax se portent bien aussi…je suis tiraillé entre prise de bénéfices du jour pour bien commencer la semaine et mon éducation JCiènne qui me dit de garder.

  30. J’ai fini par me positionner long sur EUR USD cet après- midi après le passage de l’oblique mais pour le fun. Je ne charge pas du tout mais c’est histoire de me rembourser le montant de mon stop : – )
    Payback, je n’ai pas tes convictions sur le DAX ou sur le Yen. J’ai bien peur que ce soit des mouvements de courte durée.

  31.  » La Grèce et ses créanciers envisagent de prolonger le plan d’aide de la zone euro jusqu’à la fin mars 2016 – sources (DowJones) »

  32. Je monte mes stops en suiveur au lieu de BE. Histoire de récupérer quelques gains. La confiance n’y est pas.

  33. 1.13 déja…quel rallye !!! ….jcomprends pas pkoi on va vers 1.15 si vite mais tant mieux…sera une occaz de convertir en réel des euros contre des USDs….

  34. Bonjour à tous,
    Je me suis repositionné long EUR USD ce matin sur cassure M1 pour continuer à suivre le trend haussier H1 H4. Il va vraiment falloir conduire une réflexion sur l’orientation des swings car EUR USD est en train de redevenir haussier en hebdo malgré toutes les prévisions des banques américaines. Il a d’ailleurs planté le dernier trade short de Futures sur le Kumo en daily. La tendance haussière a été sauvegardée. Il va falloir attendre les prochaines stats américaines pour se déterminer vraiment. Je suis encore en positions longues sur l’or en petites unités.

    • je suis personnellement toujours dans mes longs pris à la cassure des 1.12, stop breakeven. Alea Jacta Ouest, mais pour l’instant c’est haussier. Je n’y comprends rien, mais je suis aussi ce mouvement bizarre qui « grind up » (très / trop) régulièrement en profitant des jours sans news. Le haut du gros canal daily peut être une cible à terme ; la volatilité intraday de la semaine dernière sur news US, donne le ton de la sécurité de ce genre de position.

    • Demande au franc Suisse d’aller @ 1.10 …. j’attends cela pour le vendre avec max de safety plz ;)

  35. Etats-Unis : bulle ou pas ?

    Alors que les indices boursiers américains volent de record en record, la question de la cherté des actions revient sans cesse.
    Jocelyn Jovène | 04/06/2015

    Il y a-t-il une bulle à Wall Street ou pas ? La question revient de manière épisodique, après plus de six ans d’une hausse quasi ininterrompue qui a conduit les indices américains à des records historiques.

    La semaine dernière, Goldman Sachs a publié un document pour tenter de faire le point en interrogeant deux économistes célèbres, un gérant, ainsi que ses propres stratégistes. Parmi eux figurent Robert Shiller, professeur à l’université de Yale, célèbre notamment pour son ratio « CAPE » (P/E ajusté du cycle des résultats), Jeremy Siegel, professeur de finance à l’université de Wharton, ainsi que Cliff Asness, directeur des investissements du fonds AQR Capital Management.

    De l’avis de ces observateurs avisés, il ressort que les actions américaines ne sont pas en situation de bulle, mais qu’elles affichent des ratios de valorisation riches, en lien avec la croissance des résultats des entreprises mais aussi avec le mouvement de baisse des taux.

    « Je ne suis pas sûr que la situation actuelle est une bulle au sens classique du terme car je ne suis pas certain que la plupart des gens ont des anticipations extravagantes », explique Shiller. Ce dernier pense plutôt que le plus gros risque en termes de surévaluation vient des obligations et de l’immobilier.

    Pour Cliff Asness, il est difficile de parler de bulle. Ce dernier préfère évoque une surévaluation des actions. « Les investisseurs gagneront beaucoup moins que par le passé grâce aux actions, mais ils bénéficieront d’un écart positif par rapport aux obligations et à l’inflation », explique-t-il.

    « Si le CAPE entrait dans la zone des 30 – environ 30% au-dessus des niveaux actuels du marché – je commencerais à m’inquiéter beaucoup plus de la valorisation » des actions, ajoute le gérant.

    Ce dernier s’inquiète davantage de la surévaluation des obligations, tout en affirmant préférer les « obligations américaines aux non-américaines et les actions non-américaines aux obligations américaines, en particulier sur un horizon de temps long. »

    Jeremy Siegel, réputé pour son approche « buy and hold » et son optimisme à l’égard des actions sur longue période, défend la thèse d’une valorisation raisonnable des actions américaines.

    La Bourse américaine affiche un P/E de 17-18x les résultats, au-dessus de sa moyenne de 16,5x au cours des soixante dernières années. Mais ce niveau est justifié selon Siegel, « au regard du faible niveau des taux d’intérêt. »

    Pour cet économiste, le rendement à attendre des actions est l’inverse du P/E ou « rendement bénéficiaire » (« earnings yield » en anglais). « Un P/E de 18 suggère un rendement bénéficiaire de 5,5% ; à 20x, le rendement à attendre des actions est de 5%. Si les actions se paient plus cher, cela signifie que le rendement à en attendre sera inférieur à sa moyenne historique, que j’estime être de 6,5% par an après inflation », affirme-t-il.

    L’économiste considère que le niveau de rentabilité des entreprises américaines restera durablement élevé et estime la juste valeur du Dow Jones Industrial Average à 20.000 points (contre 18.076 points actuellement).

    S’il n’écarte pas le risque d’une correction boursière suite à une remontée des taux, mais considère qu’elle présenterait une opportunité d’achat.

    Cet optimisme tranche avec celui des stratégistes de Goldman Sachs, qui se disent inquiets du niveau de valorisation des actions au regard des différents cycles de resserrement monétaire de la Fed. Cela « est susceptible de générer des rendements plus faibles que par le passé » et expose les investisseurs à des phases de baisse plus marquée compte tenu de la cherté des actions et de la volatilité à attendre sur les taux.

    • L’horizon de temps de Schiller est long (ses data en mensuel, deuxieme onglet pour le CAPE http://www.econ.yale.edu/~shiller/data/ie_data.xls). Son point de vue se défend puisque il y a plusieurs cas de marchés haussier (choppy) pendant des remontées de taux. Pas contre, pour le trading sur échelle plus courte (et avec levier) je ne tiens pas compte du CAPE. Pour moi cette petite baisse sur le S&P entamée vendredi n’est pas finie (on n’a pas de volume de capitulation / ramassage). Le passé récent plaide en faveur d’un « blip » de plus dans le trend haussier long terme (mais les blip avec levier ça peut faire mal :-) ).

    • Oui bien sur pour la basse temporaires des actions US… c’est tant mieux et même sain…. il serait sympa d’achanger d'(ailleurs sur les titres vifs que l’on suit (perso je vais acheter ARCP par exemple…) mais il y en a bcp d’autres qui vont devenir très intéressants avec la baisse des actions US.

    • personellement je surveille, parmi ceux qui font une longue base de consolidation (à la darvas ou autre), aux plus hauts historiques, les titres qui encaisseront le blip baissier sans « sell off », ou sur sell off avec petit volume. C’est sur ceux là en priorité que je placerai de petits paris. Je ne sais pas encore lesquels ;). Par exemple l’indice des biotech BTK / IBB résiste pour l’instant très bien ; l’indice des Agricoles (etf MOO aime moins). Il y aura probablement des biotech dans le lot, et pas d’agribusiness.
      Après, on arrive en juillet / aout, donc petites lignes. La saisonnalité sur les actions relève un peu de la superstition, mais on ne se refait pas. Mon but numéro 1 est de ne pas volatiliser les profits de décembre -> mars.

  36. Bravo a tous ceux qui ont shorté le DAX. L’indice n’a même pas dessiné de pull back après la sortie de tendance. Les taux obligataires augmentent encore en Europe. La BCE laisse filer et suit son programme d’achat sans surenchérir car l’inflation semble repartir.

  37. Bjr à tous,
    merci encore à JC pour ses articles magistraux.
    GOLD D1 : pull back sur sa ligne de cou double top de continuation baissière ? Ou inversion haussiere en gestation?
    Que vous en semble?

  38. Bon, short DAX petit levier, Si les taux sont partis pour remonter malgré le QE, s’en est fini de la tendance haussière des indices et le DAX peut très bien aller rejoindre les 10 000 d’avant le début du QE.

    En partant du même principe, je ne verrai plus l’Euro chuter sous les 1.08 sauf Grexit.
    Donc, pour moi, Euro/doll en short swing, c’est fini. et si les taux US remontent, il ne va pas non plus monter comme un fou.

    Il ne reste plus que USD/JPY (en ce qui me concerne).

    • tu as bien confiance en la gestion de la France dis dont…. l’euro ira sous 1.08 pour éviter la faillite de la France mais faut pas être pressé…;)

  39. Kinjun @ 10800 c pour aujourd’hui…… En fait la grèce tout le monde s’en fout en vrai..le pb derrière le Grexit c bien l’attaque de l’espagne, l’italie, la France et l’existence même de l’euro….

  40. Short renforcés sur Dax et CAC ce matin à l’ouverture. J’applique à la lettre la stratégie de JCB. Je ne prends pas de bénéfices et je renforce dans la baisse. J’aurais du faire cela quand CAC était à 5200 et Dax à 12000.Hier je suis passé à 90%. Toujours ce rapport bénéfice risque.
    La sortie de Grèce renforce l’euro car elle élimine la maillon faible. Je callerai massivement sur la mèche basse lors de l’annonce du défaut au point de désactivation des derniers Bull.

    • Je veux dire 90% de probabilité de sortie de la Grèce contre 30% au point haut. Ce n’est que de l’intuition…

  41. Attention à l’or, il devrait monter à l’approche de la sortie de la Grèce et de l’explosion de la bulle des marchés chinois. Je prends quelques positions haussières et j’accumulerais dans la hausse si elle arrive. Tout les traders vient la rupture du support, je suis contrariant.

  42. C marrant moi je vois sortie de la grèce possible si Italie et France en «  »déficit maîtrisé » » et en réformes ‘prométeuses’…sinon on a un risque systémique énorme… Nos politiques vont ils risqué cela ?

  43. En short depuis deux heures sur EUR USD. Je suis bêtement les tendances en UT courtes sans me poser de question. Il me semble que les retails sales de jeudi devraient être bons mais les taux européens continuent à grimper. Je reste graphique, trend following et très prudent.

  44. bonjour,

    « BRUXELLES (Dow Jones)–Les nouvelles propositions présentées mardi par la Grèce à ses créanciers ont été fraîchement accueillies par certains responsables de la Commission européenne.
    Son président, Jean-Claude Juncker, a déclaré aux commissaires lors leur réunion hebdomadaire qu’Athènes semblait, avec ces propositions, revenir sur l’accord conclu la semaine dernière entre lui-même et le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, sur les objectifs budgétaires.
    « La Grèce est sur le point de perdre son dernier allié, la Commission européenne », a indiqué une source au fait des propos de Jean-Claude Junker.
    La proposition de la Grèce inclut des objectifs d’excédent primaire qui sont inférieurs à ceux présentés à Athènes dans le cadre d’un accord conclu la semaine dernière entre la Commission, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, les trois institutions créancières du pays.
    « C’est non négociable », a déclaré un représentant de l’UE. « Les institutions sont parvenues à un accord sur des objectifs budgétaires ».
    « Ce qui a été soumis ne peut pas servir de base à de nouvelles négociations politiques », a-t-il ajouté. »

  45. Le problème du DAX c’est qu’il est difficile de deviner quand va s’arrêter la chute. Les rendements obligataires vont finir par être suffisamment haut pour que les investisseurs rachètent.

  46. O pour info j’en sais rien pourquoi on fait souvent cela mais le contrat bund de juin @ expiré hier et on est passé à celui de septembre… Quand on est dans ce cas la on se prends depuis qq temps une grosse rouge le jour du nouveau future….pkoi? => je ne sais pas…

  47. De retour, stoppé. Ce sont des marchés qui ne me conviennent pas. Il n’y a pas une tendance qui dure plus d’une journée.

    • sauf sur les indices actions europe en daily… le problème c est qu elles résistent finalement bien aux tensions obligataires, pas facile @ shorter… félicitations à ceux qui ont réussi à vendre plus haut:) En revanche sur les niveaux actuels, avec un RSI déjà proche de la survente (tjr en daily), c est chaud de rentrer .

  48. Bonsoir. Journée dans le temple de la finance Europe. Pas résisté de reprendre du short usdjpy et Dax ce soir.

    • temple: celui qui adoube le premier ministre du sol concerné ou celui qui négocie un raki?

  49. Les rendements obligataires Européens doivent remonter au dessus de l’inflation pour être intéressants et cesser de monter ?
    Je n’ai pas trouvé quel était le niveau de l’inflation en annuel glissant pour Avril. Sur les calendriers Forex, on a la progression il me semble, mais pas l’inflation a un instant T.
    Quelqu’un peut il ‘éclairer ?

  50. Quelques citations du grand Livermore à se répéter en ce moment :

    « En fait, j’ai toujours gagné de l’argent lorsque j’étais certain d’avoir raison avant même de prendre position. Ce qui me perdait c’était de vouloir prendre sans cesse de nouvelles positions ».

    « C’est le besoin d’agir sans cesse et sans raison valable qui est la cause de tant de pertes à Wall Street, même chez les professionnels ».

    « Personne ne peut disposer de raisons valables pour acheter ou vendre tous les jours ».

  51. Oui, c’est dommage qu’il ne savait pas jusqu’à quel niveau le rendement du Bund peut monter, parce que ça nous donnerai une sacrée info pour rentrer long sur le DAX

    • on a touché le bas de la fourchette d’Andrews. Si elle marche le risque/reward est bon. + la BCE va bien finir par intervenir sur le Bund.

    • Je suis aussi rentré long dax au comblement du gap de ce matin
      Le bund s’approche du support weekly 2013.
      On peut tracer un canal haussier h1 point bas la veille à 11864 sur le dax ama.

    • Une question @Payback : pourquoi bollinger daily sur dax et weekly sur usdjpy ?

    • @Eric Les stats us c est demain d ici là Payback aura changé 3 fois de sens (lol)
      + serieusement le dax me semble plus sensible au pb grec qu’aux stats usa en ce moment mais je dois me tromper.
      Pour le Bund j’ai lu un papier (en anglais) où ils expliquaient la chute du Bund car des traders shortaient massivement car assurés d’etre rachetés par le QE de draghi à hauteur de 60MM€ par mois.

    • @Antoine, pas de règle précise. C’est juste les figures que je détecte…

    • Tx pour le retour – je suis long dax avec toi non mé !!
      stops sérrés mais si le bund rebondi je pense que le dax en sera tres content (ns aussi)

    • j en ai repris un peu ;)
      obj 120.000 ? (je reve) demain il y a des stats importantes pour le Canada. Normalement j’en aurais encore demain…. Mes 1ers stats en état engagé !! Gla gla..
      Kijunsen et nuage semblent sur le point d’être franchis en D1.
      Pourvu que ca dure !

  52. La France se distingue encore par une prod indus pourri …short eurusd 1.13 petit levier pour jouer les ventes aux détails US…. pour se positionner pré stat il faut le faire plusiseurs heures avant ;)

  53. Bonjour à tous. Une question sur les volumes:
    JC, tu nous parlais des VOLUMES dans tes articles. Peut-on se fier sur les vol du notre broker en Forex, car les voluimes qu’il affiche sont ceux de ses trancastion et non du marché global, non?

  54. Les taux montent et l’or monte. Le Forex part dans tous les sens. Les marchés sont en train de prendre conscience de la montée de l’inflation sous-jacente.

    • Le dax monte …. je pense que les acteurs anticipent une action de la BCE car normalement le dax devrait baisser avec le Bund non ?

  55. C hyper dangereux pour les budgets d’Etats comme la France…. j’espère que la BCE, sans nous le dire, à son seuil maxi de montée de ses taux où elle interviendra « whatever it takes…’..

    • pourtant Andrews ma grave impressionné…au vu de ce qu’à fait le bund…mais bon avec ce qui se passe sur les oblig il peut pas partir au ciel il me semble… ou alors faut être patient…

    • je reste sur mon plan de trade sur le Dax. perte max 2% du compte si clôture sous bollinger et andrews.

    • bonjour,
      ama,
      la tendance est tjrs baissiere en utJ…et tant que plutôt dangereux de jouer long

  56. Bank of Japan governor Haruhiko Kuroda came, saw, and decided he really didn’t like that yen weakness very much at all, delivering a verbal « bomb » that sent USDJPY dipping below 123 before resurfacing area just above the pivotal zone.

  57. « On est en train de sortir de la poussée déflationniste. Ça explique la montée des taux. » C est bon pour les actions ca non ? Et l euro ?

    • C’est bon pour l’or mais il ne faut pas que les USA reviennent en croissance forte car ça fera baisser l’or en dollar.

    • Merci Jcb ca l or javais eu le bon raisonnement inflation >> perte de valeur de la monnaie >> refuge dans l’or donc GOLD up !
      Mon souci est que j ai toujours lu (non expérimenté) que lorsque les tx remontent les acteurs vont vers les obligations et se détournent en partie du marché action, donc celui baisse.
      Mais là avec le Bund qui repart à la hausse, le DAX remonte aussi !!
      J’y perds mon latin …..

  58. « LONDRES (Dow Jones)–Les taux des emprunts d’Etat allemands se sont inscrits en nette hausse mercredi matin, celui de l’emprunt à 10 ans ayant franchi le seuil de 1% pour la première fois depuis septembre.
    En milieu de matinée, le taux du Bund à dix ans s’établissait à 1,05%, alors qu’il avait glissé à un point bas historique de 0,05% à la mi-avril.
    Ce mouvement est en partie dû aux signes indiquant une amélioration des anticipations d’inflation dans la zone euro, grâce au programme d’assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE), explique Richard McGuire, stratégiste taux chez Rabobank. »

  59. retour de réunion. poussée du Dax. J’espère que d’autres lecteurs du blog en profite aussi! maintenant dans ces marchés sans direction, la question est toujours de savoir quand sortir….

  60. @payback..quand tu auras le temps je veux bien voir ton tracé de la fourchette d’andrews qui ta permis de voir un potentiel point bas dax stp (et UT)

  61. poussée sur USDJPY sur un simple commentaire. stop ont sautés. JC a raison, ce marché est bien trop sensible. prendre ses gains quand ils sont importants….

  62. Quel souk ! le taux du bund explose à la hausse, le DAX suit (pas logique), l’Euro grimpe, l’or grimpe, le pétrole grimpe, c’est la conséquence de l’inflation naissante ?
    Alors faut il être long partout ?
    Je ne comprends + rien.

  63. DAX belle remontée, mais pour le moment, on est sous la diag sup baissière H4 d’un canal très propre… donc je ne crois pas à une explosion justifiée graphiquement parlant.

  64. J’ai pyramidé 4 fois sur l’or ce matin. Oblique sup franchie. Ca monte bien mais jusqu’à quand ?

    • sorry :-) j’aurai mieux fait de garder mes longs! mais vraiment la claque de ce matin sur le USDJPY m’a rappelé le fébrilité des marchés. Il suffit d’un tweet de l’autre extrémiste Varoufakis pour que le Dax lâche complètement.

  65. Si le DAX finit en weekly avec un marteau vert, pour moi ça sera bull et je repasserai long.
    Je n’ai + de short DAX depuis hier et suis long depuis hier soir sur SP500

    • Encore une fois j’etais short EURGBP et je me suis fait sortir en BE avant que ca redescende aussi tot…

    • Ben qd je t ai lu plus haut je pensais que j avais commis une erreur
      j aurais du pyramider bcp plus mais les marchés sont si volatils

  66. Dax en H4 il faut attendre au moins encore 1h39 pour valider. Si ça rebaisse ça peut faire une belle mêche vendeuse…

    • pourvu que ca tienne ;)
      sinon apres 11188, 11269 support h1 pour moi avant le 11370 plus costaud

  67. Exact le DAX n’est pas encore passé haussier. Je préfère qu’il y ait deux bougies H4 hors obliques.

  68. @ payback ..c fou du aurait du faire une journée de folie et puis tu a pété un plomb il a semblé quasi…dommage demain est un autre jour !

    • oui complètement déconné. c’est toujours positif dans la journée mais je devais faire un nouveau plus haut sur le compte broker si je m’étais contrôlé. suis hors marché. je vais courir.

    • oui complètement déconné. c’est toujours positif dans la journée mais je devais faire un nouveau plus haut sur le compte broker si je m’étais contrôlé. suis hors marché. je vais courir.

  69. en faisant du day trading ce jour +3%. Si j’avais fait du swing serai à +15% du compte broker en une journée.
    même avec la volatilité actuelle je repasse sur la stratégie JC en diminuant le levier pendant les périodes de volatilité pour mettre des stop très éloignés. Va falloir retrouver une aussi belle entrée que ce matin sur le Dax maintenant…

    • pas avec le levier pris …;); …..sans vouloir l’offenser (especiallement car il a des results de fou malgré tout !)

    • Je le redis encore. On ne gagne pas d’argent à long terme avec le day trading. Il faut moins de levier et dénicher une tendance durable et la pyramider.

    • En gros c volatil et la BCE n’y peut rien..( car 60 miliards c bcp mais avec tt les produits dérivés, sur marge du monde, sur le court terme des niveaux qui paraissent peu probable, peuvent se voir (comme bund >>1.00)… mais de tps a autre la BCE frappera et cassera la tête a tous ses traders sur marge et empêchera les obligs d’Etat d’aller au ciel ;)

  70. J’ai un problème avec le DAX. Meme si graphiquement il redevient haussier en H4, les taux d’interet resteront tendus. Ca veut dire qu’ils ne retrouveront pas leur niveau d’avant et le DAX a peu à courir si les résultats des entreprises ne s’améliorent pas vraiment. Or la Chine ralentit et les US stagnent. Quel potentiel pour le DAX ? Si c’est pour trader sur une tendance de 100 ticks en zigzag, je ne suis pas chaud. Il faudrait au moins que les Stats US de demain soient bonnes pour rentrer long sur le DAX et short sur EUR USD. Sinon je reste long sur le gold et je ne rentre pas dans le casino.

    • Bonjour Sdr,

      Si je ne dis pas de bêtises il s’agit des volumes de ton broker pour les devises donc pas forcement représentatif.

      Si tu es chez le broker FXCM, qui représente quand même une certaine taille, ils ont un indicateur spécifique de leur volume réel échangé et du nombre de transactions par bougie ainsi qu’un indicateur qui donne apparemment le volume directionnelle (nombre d’achats et nombre de ventes par bougie mais je sais pas si c est fiable)

  71. Bonjour à tous,
    Retail Sales m/m et Unemployment Claims US cet après midi. Ca risque d’animer le Forex. Peut être l’occasion de rendre le marché plus directionnel. Attention à la prise de position sur stats. Lors des derniers NFP il y a eu un mouvement de 60 pips en sens inverse lors de la news qui a fait très mal.

  72. Je suis sorti de mes positions Gold en BE et j’ai shorté EUR USD sur cassure à 1.1260 pour être au dessus des prix avant la stat. Le dollar prendre la direction de la hausse … eurusd baisse … Je ne crois pas que ce soit un hasard. 3.5 % de marge utilisée.

  73. Sorti en BE. Le cross a du mal à descendre dans l’attente de la stats. Il n’a pas atteint un nouveau plus bas. Dow théory.

  74. Du coup je suis 7 pips en dessous mais je n’ai pas pris le risque d’un stop.à 15 pips. J’épargne le capital.

  75. Encore sorti BE. On reste en range et ca ne descend pas assez vite à mon gout. Rien perdu rien gagné. C’était mon scalp du matin. La stat tranchera. J’ai l’impression que le marché est plutôt baissier sur EUR USD

  76. Je suis sorti de mon long SP 500 avec gros gains.

    Je n’arrive toujours pas à me décider à entrer long sur le DAX. Je ne comprend pas comment les indices Européens peuvent monter en même temps que les taux.

    Je reshorterai bien le pétrole, mais j’aimerai un signal clair en daily.

    Eur/Usd, j’ai peur que le potentiel de baisse soit limité et la dernière fois j’ai réussi à entrer short après les NFP que presque en bas et du coup pas de gains pour gros risque.

    Je vais peut être tenter USD/JPY long. Même si le Yen est survendu, je ne suis pas persuadé que l’économie japonaise s’améliore. Et quels sont les chances d’une opération « twist » désormais ?

  77. Un peu avant les ventes au detail le dollars semble recherché => haussier depuis 13H45 face a toutes les devises

  78. bonjour,

     »
    Tusk (Conseil européen): « On a besoin de décisions, pas de négociations » sur la Grèce 11/06/2015 14:26

    BRUXELLES (Dow Jones)–La Grèce doit cesser de négocier avec ses créanciers internationaux et prendre des décisions, a prévenu jeudi le président du Conseil européen.
    « Ce qu’il nous faut maintenant, ce sont des décisions, pas des négociations », a déclaré Donald Tusk, qui s’était jusqu’à présent tenu plutôt à l’écart des discussions entre Athènes et ses créanciers. En tant que président du Conseil européen, Donald Tusk coordonne les discussions entre les dirigeants européens.
    « D’après moi, le gouvernement grec doit se montrer un petit peu plus réaliste. On n’a plus le temps de jouer ».
    Le dirigeant a également menacé à demi-mots la Grèce d’une exclusion de la zone euro: « Le jour où quelqu’un déclarera que la partie est finie est proche. Nous n’avons plus le temps. J’en suis absolument certain », a déclaré Donald Tusk. »

  79. Incroyable, ventes au détail bonnes (ça faisait des lustres) prix à l’import bons, chômage dans les attentes et l’USD baisse !

  80. pfffff, toute la baisse a eu lieu avant les chiffres et grosse remontée derrière. Et moi stop vendeur @ 1.1190 déclenché. Looseland ! Décidément il semblerait que l’inside marche toujours autant…:(

    • Je t’ai dit que les stats, c’est traitre. Il faut se donne de l’air.

  81. Je suis short EUR USD mais j’ai monté mes stops assez haut car il y a des banques qui ont dégagé de leurs shorts. Je suis resté en position car les taux européens ont chuté et les stats sont bonnes. On devrait avoir une jambe de baisse.

    • Le sp500 c un dinosaure..il avance la plupart du temps le plus doucement de tous les indices…. tu fait une erreur à sortir de ce long je pense ;)

    • Votre avis sur le Dax a t il évolué Jean Christophe? ama Les configurations de l’Eurostoxx 50 et du CAC redeviennent favorables si confirmation de la sortie par le haut de la fourchette d’andrews (qui enveloppe les cours depuis fin mai)… Sur le Dax on y est pas encore, mais les indices du vieux continent sont tellement corrélés…

  82. Guillaume je n’ai pas d’avis tranché sur le DAX ni même sur le Forex. Beaucoup d’incertitude. Regarde le parcours de EUR USD sur la bonne stat US. C’est n’importe quoi. Si je n’avais pas eu la certitude que le cross allait rebaisser du fait des bons Retail Sales, je ne remontais pas mes stops et je perdais pas mal d’argent. Les gens qui ont vendu leurs shorts cette après midi ont quelque chose en tete mais quoi : le différentiel de taux ne va pas augmenter ? Le QE euro n’irait pas au bout ? Rien d’évident. Il faut être hyper pragmatique. Je ne joue pas les indices actuellement car je ne joue que les tendances à potentiel d’évolution prolongée et je ne suis pas sur qu’ils aillent bien loin.

    • Merci pour votre réponse… Effectivement les comportements du marché cet aprem(y compris sur la dernière news…) sont légèrement incohérents…

    • DAX : réaction du S&P sur son oblique baissière (pas réussi à la franchir) ; après 15h30, regarder ce que font les indices US aide je trouve. Hier journée directionnelle sur le S&P, il est rare d’en avoir 2 à la suite. (ça arrive, mais bien moins d’une fois sur 2 en moyenne). Le DAX mimétise

      Eur.usd : n’importe nawak, volatile. Même analyse que Jean Christophe (exit de shorts, ou pure volatilité due à l’indécision)

    • oui c’est ce qu’on a eu aussi ce matin à la hausse, mais c’est moins impressionnant à la hausse, cela ne nous a pas paru un flash blow up, c’est cognitif.

    • @sdr j etais la toute la matinée et il n y a pas eu +120 points en 3 minutes. La poussée a été régulière ce matin. Ca n’a rien à voir, on dirait une explosion suite à une news.

    • @Antoine : volatilité « à la con » sur news « à la con ». Dans ce genre de conditions de volatilité (on est en période de sur-réaction à la moindre news, depuis 2 semaines), 100 points dans un sens puis dans l’autre, c’est malheureusement classique. Cf l’EUR.USD. Quand Jean Christophe parle de roulette, ce n’est pas juste une image : dans un range volatile, l’avantage statistique sur nos échelles de temps se réduit à une peau de chagrin, les stops BE sont touchés presque systématiquement (y compris sur tendance intraday).
      Comme beaucoup ici, j’ai eu pas mal d’entrées qui finissent flat, en léger gain ou en légère perte depuis 2 semaines. Je continue à placer des petits trades régulièrement, afin d’être bien réveillé si/quand un changement de régime se produira. D’ici là il faut ne pas perdre d’argent. Cela peut prendre du temps… Une autre solution est de ne pas trader (moines boudhistes, traders zen).

    • Merci Valpa !!
      Je trade les indices depuis 15 jours de manière serieuse. Compte était à +8% (avant la news d’une ligne) il finit à +4% je ne me plains pas. Mais ca m a vraiment surpris sur un indice, je trade pas encore les paires pour la trop grande volatilité.

      Je clos le pc pour la soirée ( 22h30 chez moi). Ca suffit !

    • from Bloomberg « IMF Team Leaves Brussels After Making No Progress on Greek Deal »

      Si on reperd tout ce qu’on a gagné depuis 2 jours sur l’espoir d’un accord, Ça risque de vautrer sur les indices.

    • merci champix – Sensibles les marchés dis donc . Je suis sorti sur stop et avec la souris qd j ai vu la grande descente ;)

  83. Le FMI tacle la Grèce et on est reparti pour une nouvelle phase de baisse sur les indices demain. Il n’y a que les initiés qui suivent le dossier qui gagnent; J’imagine qu’ils sont renseignés par SMS et se place avant la new… Lundi, gexit, mardi mercredi, accord, vendredi grexit. Ils recommencent leur cirque toutes les semaines. J’attendais la new pour me replacer short sur le CAC mais ça a été trop vite. Je suis rentré en fin de journée en espérant une continuation de la baisse demain vendredi. C’est vraiment du casino.

  84. Vous prêchez un convaincu. Je ne touche pas le DAX depuis qu’il a franchi la ligne de tendance.

  85. C’est bizarre, on est en train de tester USD ZAR à la hausse avec Payback pour essayer de s’affranchir des problèmes liés aux taux européens et jouer isolément la hausse du dollar. Mais cette paire a réagi en défaveur du dollar après le bon retail sales, comme EUR USD l’a fait. J’aimerai bien identifier le facteur qui empêche le dollar de s’apprécier actuellement. USD JPY est lui aussi resté résilient. Cette absence de cohérence vis a vis des stats rend le Forex encore plus difficile à trader. La progression de l’inflation est peut être la clé de ces évolutions.

    • surtout que le newsflow grec de l après midi est lui aussi de nature a faire baisser l euro. La seule explication rationnelle serait un debouclage des positions détenues par les investisseurs US sur les actions européennes hedgé du risque de change … Mais je n y crois que moyennement (impression renforcée par le constat que vous avez fait sur l uSD ZAR et par les encours des ETFs concernés qui ont l air de bien se comporter). En tout état d cause, le comportement du forex est en effet suspect, d autant plus à une semaine du FOMC…

    • Bonsoir,

      Je vous avais posé une question la semaine dernière sur la paire GPB/NZD où je suis rentré à l’achat à 2.13297. Je vous invite à regarder l’évolution de celle-ci depuis lors.

      Mais si vous cherchez une paire pour jouer la hausse du USD, que pensez-vous de NZD/USD?
      La config en mensuelle semble très baissière.

      La hausse du USD conjuguée avec la hausse du USD pourrait vous intéresser peut-être?

      Une analyse fondamentale sur le NZD, de septembre 2014, mais qui s’est avérée très juste:
      http://www.dailyfx.com/actualite_forex_trading/technique/forex/2014/09/30/Dollar-neo-zelandais-Nos-previsions-de-long-terme-en-cours-de-realisation.html

      Cordialement.

    • GBPNZD : regarde les mèches du 12/01/2008 et 04/01/2009 sur cette paire et explique moi comment on explose pas un compte avec de pareil mèche (illiquidité…)

    • Bonsoir Bzzzz
      La NZ a finalement fait baisser ses taux d’un quart de point mais rien n’était acquis. De plus paire dépendante de mouvements nocturnes. Mais bien joué, c’était une bonne idée. NZD/USD pourrait etre aussi une paire pour jouer la hausse du dollar. Mais ca ne résoud pas vraiment le problème car le dollar semble freiné contre toutes les monnaies.

  86. Autre anomalie, le 2 ans US perd 2.17 % le 10 ans perd 4 % malgré les bonnes stats de la semaine.
    Si quelqu’un a une explication plausible …

    • Le dollar fort nuit à l’économie US.
      Diverses actions ou interventions peuvent permettre de modifier le marché et d’endiguer son envol.

  87. Oui, est il possible pour les US d’empêcher ses taux de monter ?
    c’est vrai qu’ils ont peur de casser la reprise et aussi le marché des actions !

    Et pout l’Europe ? les taux vont ils monter encore ? vont ils rester à ces niveaux ?

    • C etait ma decision d’hier suite au yoyo du dax pour une ligne de « news »….

  88. Hors marché a part quelques unités longues sur USD ZAR. Pas de risque. Le marché est neutre et il y a encore des stats cet après midi.

  89. Guerre des monnaies. Obama trouve le dollar trop fort, Merckel trouve l’euro trop fort. 1-1.

    • moi je trouve l’once d’or en € et je parle du physique trop faible. 1-1-1

  90. EUR USD piège a touriste en ce moment. Regardez les graphes durant NFP et retail. Le smart money sort de ses entrées short durant les bonnes stats. Les banquiers sont pour beaucoup plantés au dessus de leurs prix et cherchent à sauver leur fesses. Neutre sur EUR USD.

  91. Payback, j’ai vu ton mail mais je n’ai pas pu te répondre car Yahoo plante. Je te réponds plus tard.

    • vendu mes Zar. trop de rollover pour faire quelque chose
      pris profit sur EURUSD perdu sur dax.
      encore une matinée pour rien…

  92. JC, si la smart money sort de ses shorts, c’est qu’elle anticipe une remontée de l’Euro, non ?

    ça voudrait dire aussi que malgré le ton alarmiste, le sauvetage (au moins pour quelques mois) de la Grèce est déjà prévu par la BCE ?

  93. Les trends en D1
    EUR USD haussier
    DAX baissier
    USD JPY baissier
    USD ZAR haussier
    Gold Neutre.
    Je ne garde que des positions longues USD ZAR mais quantités trend following avec stops éloignés.
    On va voir si les stats changent la donne.

    • Indices survendus… Le marché voit maintenant le sénario d’une sortie de la Grèce… on est plutot @ la recherche d’un point d’achat… 38.2 fibo était 10870 env… et 50% = 10360 env… bien malin celui qui sait quand la correction va se finir…Si tu investi tu achètes @ 10900 et 10400 … sinon tu attends la résolution de la news Grecs ;)…. Pour moi seul vente EURUSD : 1.14-1.15 et assez safe….

  94. Ce soir je regarde l’eurostocks sur mes graphs…car autant les investisseurs Rotchild se sont débarrassé de l’allemagne (incertitudes grecs + Russie+ rendement du dax 2015@ 2.3% (fait sur excel avec les 30 valeurs du dax et infos dividendes tradingsat ) (entre les docs politiques d’investissements Mai et Juin) ..autant il reste investi sur l’Europe (davantage de rendements)…. @ ceux qui font fibo me dire svp leur niveau fibo sur un achat eurostocks ;)

    • La dernière jambe de baisse anticipée par GS n’est la que pour l’aider à sortir de ses shorts. EUR USD est neutre donc sans intérêt.

  95. C super bons les stats US…..Portugal espagne etc..France… :( vont avoir besoin d’un euro et de taux plus bas…

  96. Haha ! C’est le mystère du dollar. Tu es d’accord là : + 0.63 seulement pour le U.S. 2-Year Bond Yield
    Hors marché sauf long USD ZAR

  97. USD JPY plonge après les bonnes news … Ca n’est pas qu’un problème d’euro. C’est bien le dollar qui est en reversal.

  98. si les extrémistes Varouf et Tsiparis veulent faire peur aux occidentaux et gagner des points dans la négo, ils doivent faire pa,piquer les marchés?

  99. Il n’y a que USD ZAR qui tient. Le dollar s’affaiblit contre les autres devises. La question qu’il faut se poser maintenant est, est ce que le dollar n’est pas en train de devenir vraiment baissier en hebdo ? Je ne peux pas répondre de façon formelle car logiquement il devrait monter jusqu’à la hausse des taux US …

    • avant de comprendre, je préfère ne pas passer long sur EURUSD…
      il y a bien cette corrélation historique entre hausse des taux et baisse du dollar mais c’est effectivement tôt.

  100. Peut être le FOMC va être très dovish, peut être ne sont ils pas prêt à relever les taux, ou alors avec une telle lenteur et tellement peu à la fois que cela n’aura pas d’influence sur les marchés…
    Tout ça pour donner encore du temps à l’économie US…
    Dans ce cas, rebond des indices ?

  101. +150pts sur le dax après une simple annonce:
    Greek government official says Greek delegation to meet creditors in brussels on Saturday morning – RTRS
    Greek government official says we are closer than ever to a deal – RTRS
    Greek government official says Greece is ready to submit counter-proposals – RTRS

    • « BRUXELLES (AFP) — La zone euro a discuté de la possibilité d’un défaut grec, si les discussions entre Athènes et ses créanciers n’aboutissent pas dans les jours qui viennent et conduisent le pays, à court d’argent, à ne pas rembourser le FMI en fin de mois, ont indiqué plusieurs sources européennes.
      « Les créanciers et les Etats membres ont décidé de commencer à envisager les conséquences d’un non-remboursement de la Grèce et au-delà », a indiqué une source européenne.
      « Un défaut (grec) est en discussion », mais ce n’est pas la même chose qu’un « Grexit », terme désignant une sortie de la zone euro, a souligné une seconde source européenne.
      « C’est pour se préparer au pire des scénarios. Les Etats membres voulaient savoir ce qu’il en était », a confirmé une autre source au fait des discussions.
      Ce scénario a été mis sur la table lors d’une réunion de l’Euro Working Group, l’instance préparatoire de l’Eurogroupe, qui se déroule depuis jeudi à Bratislava (Slovaquie). »

    • Je suis aussi très surpris de l evolution de l eur usd sur le news flow grec…

  102. peur sur la Grèce => achat bonds US => baisse taux US => hausse de l’Euro? ça semble être le sens des flux. A l’annonce de la contre proposition, les taux US sont repartis à la hausse et l’Euro à la baisse.

    • peur sur la Grèce => achat bonds US => baisse taux US => baisse du dollar car il baisse contre toutes les paires majeures. Je ne suis pas sur qu’il n’y ait que la Grèce.

  103. En tout cas, le DAX est trop risqué tant que la situation Grecque n’est pas réglée.

    Avec les nouvelles règles FXCM, ils ne garantissent plus que 50 000 USD de négatif sur un compte (en cas de non prise en compte de stops lors d’un mouvement très violent par exemple).

    Faut faire gaffe désormais…

  104.  »
    La Grèce prête à faire des contre-propositions à ses créanciers – responsable gouvernemental 12/06/2015 18:15

    ATHENES (Dow Jones)–Le gouvernement grec est prêt à présenter des contre-propositions à ses créanciers internationaux, afin de résoudre les divergences entre les deux parties et d’obtenir le déblocage de nouveaux fonds pour le pays, a déclaré vendredi un haut responsable gouvernemental.
    Une délégation grecque se rendra à Bruxelles samedi matin pour rencontrer des représentants des institutions créancières de la Grèce, a-t-il ajouté.
    L’équipe grecque comprendra des membres de premier plan du gouvernement, ainsi que des économistes représentant la Grèce dans le cadre des négociations techniques, d’après un autre responsable du gouvernement grec. »

    …..c’est guignolesque !!!

  105. desolee , un peu long
    copie/colle , car je n’ai pas le lien

    « Le vent de panique sur les obligations d’Etat commence à se propager – Market Blog 12/06/2015 18:29

    Code Libellé Cours
    Passer un ordre -0,72% – STAND AND POORS 5… 2 093,58 Pts 18:16
    Par Yann Morell y Alcover
    PARIS (Dow Jones)–Le vent de panique qui balaye depuis plusieurs semaines les marchés de la dette publique dans la zone euro n’avait jusqu’ici pas véritablement affecté des autres classes d’actifs.
    Certes, les marchés d’actions européens ou américains se sont montrés plus fébriles depuis la mi-avril et des sorties de capitaux, jusqu’ici modestes, ont pu récemment être observées pour certaines catégories d’actifs risqués, comme la dette émergente.
    En dehors de cela, les investisseurs sont globalement parvenus à garder leur calme. Jusqu’à la semaine dernière.
    Les obligations d’entreprises accusent le coup
    En se basant sur les chiffres du fournisseur de données financières EPFR pour l’Europe, Bank of America Merrill Lynch constate que si les flux d’investissement en direction des marchés d’actions et d’obligations d’entreprises de bonne qualité, dites « investment grade », étaient restés positifs presque tout au long de 2015, la situation s’est soudainement renversée la semaine dernière.
    « Les obligations de bonne qualité ont subi des sorties de capitaux considérables, de l’ordre de 1,2 milliard de dollars, [le montant] le plus élevé depuis 102 semaines et le plus important depuis le ‘taper tantrum’ américain de 2013 », préviennent les analystes de BofA dans une note diffusée vendredi. Dans le même temps, les actions ont enregistré un flux à peine positif de 93 millions de dollars.
    Jusqu’ici, les obligations d’entreprises avaient été relativement épargnées par la remontée des taux d’intérêt à long terme, même en Europe. Cela a conduit à une compression des primes de risque et fait désormais planer la menace d’une correction plus importante. « En l’absence d’une résolution rapide et effective de la [situation en] Grèce, nous envisageons le risque d’un accroissement à court terme des primes de risque » en Europe, avertit BofA.
    Jusqu’ici, la plupart des banquiers centraux européens se sont montrés relativement sereins face à la remontée rapide des taux longs en zone euro. Si le renversement de tendance se confirme, cela pourrait finir par changer. »

  106. Bonsoir. Journée dans le temple de la finance Europe. Pas résisté de reprendre du short usdjpy et fax ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *