Quelle limite à la baisse de l’euro ?

EUR USD 18 01 2015 M1EUR USD en base mensuelle. Cliquez sur le graphique pour l’agrandir.

Pour arriver à répondre à cette question, il est fondamental de prendre beaucoup de hauteur en analysant le graphe EUR USD en base mensuelle. Je rappelle que dans cette unité de temps, un chandelier représente un mois de cotations et que le graphe parcourt la période 2000-2015. En 2002, lorsque l’euro remplace l’écu, un euro vaut à peu près 0.94 dollar. Six ans plus tard en 2008, il atteint 1.60 dollars. Il a dessiné depuis, 4 grandes vagues dont la deuxième et la troisième ont marqué un bottom sur la ligne de retracement des 50 % de Fibonacci à 1.2130. La vague actuelle a largement dépassé cette cible et se dirige vers le support des 61.8% de Fibonacci que l’on peut situer à 1.1220. Ces lignes supports sont classiques en analyse graphique et sont souvent vérifiées, mais elles ne signifient pas autre chose qu’une probabilité plus forte de voir la tendance s’inverser sur leur niveau. La ligne des 68.1% de Fibonacci est dans le cas présent confortée par une oblique descendante qui a bloqué la chute de l’euro en 2008 et en 2012 et qui répond bien à la dynamique des vagues successives décrites par l’euro. Cette association de deux supports augmente encore la probabilité de voir l’euro interrompre sa chute à l’approche de la zone 1.12 – 1.09.

La saturation des vendeurs doit, à un moment ou à un autre, faire mécaniquement remonter le cross. Cette reprise peut être plus ou moins ample et purement technique, mais elle peut aussi être déclenchée par une nouvelle idée dans les medias économiques : retard sur la hausse des taux US, anticipation d’une amélioration plus forte que prévue de la croissance européenne etc … Il est difficile de dire quelle forme prendra ce retracement mais je conseille dans un premier temps d’être extrêmement prudent le 22 janvier, de bien observer la direction prise par les prix et le niveau du RSI (14) en hebdo qui devrait difficilement passer sous 15%. La volatilité devrait être maximum et entretenue ensuite par le vote grec. Ne prenez aucune position sous 1.19 et conservez celles que vous détenez au dessus après avoir pris largement vos bénéfices de façon à détenir la moitié de votre capital en cash. Votre levier sera nécessairement réduit si vous observez ces consignes et que vous suivez ce swing depuis longtemps. Votre marge utilisée ne peut être qu’inférieure à 10 % après la chute récente la paire. Vous pourrez ainsi profiter d’une chute supplémentaire de EUR USD tout en étant capable d’encaisser une nouvelle remontée sans vous mettre en danger.

A plus long terme, l’euro devrait s’enfoncer d’avantage du fait de la divergence monétaire, et la parité n’est pas impossible en 2016. Mais il ne le fera pas en ligne droite.

Bon trade !

169 réflexions au sujet de « Quelle limite à la baisse de l’euro ? »

  1. Bonjour,

    Merci pour ce graph.
    C’est vrai quand prennant de la hauteur, le tableau est bien plus clair.
    Mise à part 2010, l’inversion de tendance se fait avec un mouvement latérale non negligeable. De quoi voir venir….

  2. Bonjour JCB,

    Si j’avais eu ton article hier, j’aurais plus été tenté de garder une position prise à 1.1636 avec un stop passé en stop garanti à 1.1645 car la ligne sup du canal ne sera pas à 1.1620 mais 1.1640. Follow the trend et des convictions.
    L’or semble bien parti pour les 1350.
    Pour fibo, c’est 61.8, tu as inversé. Merci pour le topo.

  3. Bonjour,
    Merci JC pour cette nouvelle analyse.
    je ne suis malheureusement plus sur l’Euro. Les positions Gold progressent doucement mais mon levier est très faible, n’ayant pas beaucoup de temps en ce moment pour surveiller. Pour ceux qui veulent répartir le risque broker, pas de rollover ni intérêts sur le Gold chez Saxo ni chez FXCM.
    Attention sur EURUSD, la nouvelle du QE risque d’être vendue. pas possible que tous les traders soient gagnants sur short EURUSD.

    • Bonjour payback,

      Sur l’or, on a eu une consolidation sur 2 jours et une belle impulsion haussière avec objectif à 1350. L’invalidation est à 1278.
      Maintenant, les cours sont hauts et sur une résistance à 1295,1. J’aimerais bien une conso sur 1282/84.

    • Payback. « vendeur de soupe » on peut le dire de tous ceux qui s’expriment dans les media.
      Qui pour vendre des journaux, qui pour vendre des fonds, qui pour ouvrir des comptes…

      Ce qui compte c’est les arguments.

  4. LA BNS PARDON…
    Et une vidéo de Delamarche de 2012 sur le franc suisse dans laquelle il explique à partir de la 13 em minute que la BNS ne pourrait pas tenir éternellement ce plancher des 1,20 et que en cas d abandon immédiatement il reviendra à la parité de 1 euro pour un franc suisse, et que c était une mesure complètement stupide pour la suisse… Je sais que vous ne l’aimez pas beaucoup sur ce site mais il ne dit pas toujours que des bêtises..

    http://leseconoclastes.fr/2015/01/conference-fxcm-novembre-2012-sur-le-franc-suisse/

    • il avait juste deux ans d’avance, ce qui ne sert à rien. il aura raison un jour sur ses prévisions catastrophiste.
      en attendant ses fonds ont des résultats catastrophiques. ne perdez pas de temps à lire/écouter ces gens.

  5. Par ailleurs un long article intéressant de Charles Sannat hier sur son site le contrarien dans lequel il explique les énormes risques du trading pour les non avertis en cas d événement surprise comme la décision de la BNS de jeudi dernier:

    Une leçon à méditer pour tous les épargnants.
    Ces dernières années se sont développées un certain nombre de plateformes permettant notamment aux particuliers de « spéculer » comme des pros en utilisant de nouveaux produits comme les CFD.

    Je ne rentrerai pas dans le détail du fonctionnement de ces produits car tel n’est pas l’objet de cet article, et je me contenterai simplement de vous expliquer le principe général. En gros, vous déposez 100 euros chez votre « broker ». Avec ces 100 euros, vous allez pouvoir utiliser un effet de levier pouvant aller jusqu’à 100. En clair, avec 100 euros, vous allez pouvoir « jouer » sur 10 000 euros sans avoir 10 000 euros à mettre… Évidemment c’est génial car vous pouvez potentiellement encaisser des gains équivalents à 100 fois l’argent dont vous ne disposez pas.

    Bien sûr, le « spéculateur », même particulier, n’est pas fou. Il peut même être prudent et l’usage veut que l’on mette ce que l’on nomme un ordre « stop ». En gros, vous définissez votre perte maximale jusqu’où vous acceptez d’aller. Si le cours du « pari » que vous avez prix atteint ce niveau « stop » que vous avez fixé, automatiquement votre position sera coupée, vous prendrez vos pertes mais des pertes limitées… Le problème c’est que très nombreux sont ceux qui ne connaissent pas les très rares cas où les ordres stop ne peuvent pas être exécutés ou alors bien en dessous de l’ordre passé, et ils viennent par milliers de l’apprendre à leurs dépens. Je ne les plaindrai pas car quand on veut jouer, la règle de base est d’avoir conscience que l’on peut perdre et que plus les gains potentiels sont élevés, plus les risques pris le sont également.

    Lorsque la Banque centrale Suisse a décidé brutalement de laisser le franc suisse s’apprécier selon la loi des marchés et en fonction des fondamentaux économiques, le franc suisse est passé en quelques minutes de 1,20 à 0,84 au plus haut… Le petit problème c’est qu’entre 1,20 et 0,84… le franc suisse n’a presque pas eu de cotation (avant de retrouver un peu plus de stabilité). Alors tous ceux qui avaient positionné des ordres stop par exemple à 1,19, ou 1,18… n’ont jamais pu voir leurs ordres exécutés. Ils le seront automatiquement lorsqu’une cotation apparaît… à 0,84 ! Evidemment, les pertes des clients sont colossales.

    Prenons un exemple. Vous avez déposé 1 000 euros, vous avez joué sur le franc suisse à la baisse avec un levier 100, vous êtes positionné donc sur l’équivalent de 100 000 euros (que vous n’avez pas, vous avez juste 1 000 euros). Hélas, le franc suisse s’apprécie en quelques minutes de 40 % au lieu de se déprécier légèrement, ce qui était votre pari initial. Vos stops ne sont pas exécutés. Votre position est débouclée directement par votre broker dès que cela est techniquement possible (quand il y a suffisamment de contreparties en face). En clair : vous êtes débouclé à la cotation plancher à 0,84… Votre perte est donc de 40 % de vos 100 000 euros. Vous devez 40 000 euros à votre banque sans avoir à passer par la case départ. Vous recevez donc un appel téléphonique de votre gentil broker vous expliquant que suite aux événements sur les marchés, vous devez 40 000 euros là, maintenant, tout de suite.
    Vous appelez votre femme qui demande le divorce puis votre avocat qui vous explique qu’il peut entamer une procédure contre le broker et pour la garde des enfants. Vous pensiez faire un bon placement, gagner du fric, vous êtes ruiné et votre vie brisée… Ha l’appât du gain… Terrible !

    Pendant ce temps, les détenteurs d’or et d’argent métal voient l’euro baisser face au dollar, l’or monter en dollar et donc encore plus en euros… En deux mots ? Une excellente affaire qui démontre encore une fois parfaitement le rôle salvateur des métaux précieux en cas d’incident sur les marchés et la nécessité d’avoir une gestion patrimoniale encore plus prudente dans le contexte d’incertitudes exacerbées actuel. Il ne s’agit pas de tout placer en or évidemment, il s’agit de favoriser les actifs tangibles ayant une valeur d’usage et d’assurer son épargne financière par des métaux précieux, de faire le gros dos sans chercher de rendement (le rendement par définition avec des taux négatifs n’existe plus, sauf à aller prendre des risques inconsidérés).

    Alors faut-il fuir les brokers ? Oui et non. Oui lorsque vous n’avez pas conscience des risques encourus. Non lorsque vous maîtrisez bien les techniques de marchés et surtout les règles allant avec, toutes les règles, y compris celles ou les « stops » ne peuvent pas fonctionner et que vous pouvez encaisser des pertes substantielles liées aux effets de levier… Mais là encore, cela est réservé à une toute petite minorité de particuliers, et très nombreux sont même les banquiers incapables d’utiliser ce type de produits financiers hautement risqués.

    Un système financier toujours aussi fragile
    « Le courtier américain FXCM mis en difficulté par la hausse du franc suisse… » C’est le titre de cet article de La Tribune qui revient justement sur les difficultés d’un des plus gros brokers lié au franc suisse. Il faut bien comprendre que lorsque les clients subissent des pertes et que les pertes ne sont pas payables immédiatement par lesdits clients… c’est le broker qui « compense » sur ses fonds propres (ou la banque). En l’occurrence, les fonds propres des brokers ne sont pas suffisants… Tout simplement, et c’est là que l’on se rend compte à nouveau que sur un simple « incident » ou une simple décision d’une banque centrale, c’est une grande partie du système financier mondial qui doit encaisser des pertes pouvant conduire en une journée des institutions financières à la faillite.

    « L’un des plus importants courtiers mondiaux sur le marché des devises, l’Américain FXCM, pris de court par la décision de la Banque nationale suisse de faire flotter son franc, ne pouvait plus faire face à ses engagements. Il a obtenu un prêt de 300 millions de dollars de la société Leucadia.

    Leucadia, qui détient notamment la banque Jefferies, a annoncé dans un communiqué qu’elle consentait à FXCM un prêt de 300 millions de dollars sur deux ans, assorti d’un taux d’intérêt de 10 % et garanti par certains des actifs du courtier, en soulignant qu’il s’agissait d’un « financement vital » pour ce dernier.

    Cette décision a immédiatement provoqué une flambée du franc suisse : l’euro est tombé dans la matinée à son niveau le plus faible face au franc suisse depuis l’introduction de la monnaie unique en 1999, à 0,8517 franc pour un euro, contre 1,2010 auparavant.

    Les pertes des clients de FXCM ont été telles qu’ils lui sont désormais redevables en net de 225 millions de dollars, avait annoncé le courtier dans la nuit de jeudi à vendredi. Il prévenait qu’il risquait en conséquence de ne plus pouvoir respecter certains ratios réglementaires, et recherchait « activement » des solutions « pour ramener ses fonds propres à des niveaux comparables à ceux d’avant les événements » de jeudi. En 2013, FXCM avait dégagé un bénéfice net de 14,8 millions de dollars pour une activité totale de 489 millions de dollars. »

    Alors FXCM a beau être l’un des plus gros brokers, cela reste petit, tout petit même à l’échelle de la finance internationale et ne représente pas de risque systémique global, mais ce n’est aussi que la partie visible de l’iceberg qui vient d’être percuté et l’on voit bien, au travers de cet exemple concret, l’extrême fragilité du système financier mondial qui n’est pas, quoi que l’on vous dise, à l’abri d’une immense catastrophe et d’une catastrophe capable de se matérialiser en l’espace de quelques heures seulement.

    Encore une fois, ayez toujours ces risques majeurs à l’esprit lorsque vous raisonnez gestion patrimoniale. Nous ne vivons pas dans une période normale, nous vivons une période anormale et dans les moments que nous traversons depuis maintenant 8 ans, vous devez oublier les réflexes traditionnels même si on essaie par tous les moyens de vous rassurer. Non, rien n’est réglé, non il n’y a pas de croissance à part celle des dettes, non les banques ne sont pas sauvées, non rien ne va mieux. Tout cela n’est qu’une grande illusion savamment entretenue. Il ne faut pas se faire piéger par cette « mystification » financière et ce cas de l’appréciation brutale du france suisse est un excellent rappel pour ceux qui baissaient la garde.

    • Sannat est un catastrophiste. Selon lui, il faudrait se terrer chez soi entouré de boites de conserves et d’or en attendant le crash final.
      Il raconte pas mal de C……

    • j’ai regardé une vidéo de Sannat sur l’or après avoir regardé tradosaure faire sa présentation. plusieurs contre vérité relevée. C’est un bonimenteur. Maintenant sur l’or à force de répéter la même chose sans arrêt, il aura aussi raison un jour.

    • oui, mais beaucoup retiré de cash, donc levier plus élevé. je vais alimenter de nouveau pour partir avec 200K€ fxcm et 200k€ saxo.

  6. Pas très disponible aujourd’hui. Je devrais avoir demain ou après demain un compte supplémentaire de 100000 euros spécialement dédié au blog. Ce sera le nouveau compte Futures.
    Je vous mets en garde contre la volatilité à venir sur EUR USD dans les prochains jours. Gardez un levier bas et on ne garde que les positions haut placées, le mieux étant au dessus de 119. On peut d’ailleurs avoir beaucoup de positions et un levier bas si elles sont loin des prix. Méditez la dessus. C’est une des règles les plus importantes du trading.

    • Si ça plonge, Je prend une position 5% de marge et vogue la galère, sinon, + possible de remonter dans le train.

      C’est à quelle heure déjà, the Mario Show ?

  7. USD / JPY : rien n’est plus frustrant de ne pas pouvoir entrer sur un trade qui se déroule comme anticipé.
    Mon compte sera peut être approvisionné Jeudi…
    Le support à 115.5 semble solide, je n’ai pas envie d’entrer « entre 2 eaux », zones de résistances à 119.100, 120.100, 120.800…. ça fait beaucoup.
    Tant pis, je préfère attendre un éventuel retour sur les 115.
    Et je prie pour que Mario ai vidé une bouteille de Chianti avant son annonce et qu’il nous fasse remonter Eur/USD de 150 ou 200 pips !

  8. quelques info de marge chez Saxo.
    ils avaient augmenté la demande de marge pour le CHF en Décembre (passé de 2 à 8%) ce qui explique qu’ils ont peu perdu sur le crash du CHF la semaine dernière.
    Demain ils augmentent les marges sur:
    EUR 0,5%/1% à 2%
    USD 0,5%/1% à 2%
    JPY 0,5%/1% à 3%
    CHF 4%/8% à 15%
    XAU 2%/4% à 6%
    XAG 3%/6% à 8%
    ils anticipent une forte volatilité. restons prudents.

  9. « Chez FXCM, les comptes des clients sont ségrégés à hauteur de 50 k€ sur l’ensemble des comptes du client.
    Tout montant supérieur est mis sur des comptes d’opérations qui ne sont pas rattachés aux clients mais à des comptes d’activité qui en cas de faillite… (hypothèse prise par hasard) ne sont pas de la propriété du client mais du broker et donc par définition saisi dans la procédure de liquidation… »
    –> Bolduc vous précisiez ceci dans un précédent message. Cela signifie-t-il que nous avons un compte bancaire à notre nom dans la banque jusqu’à 50 000€ ? Où est-ce que ça reste au nom du broker mais tout de même garantie grâce à la ségrégation ?
    Merci

    • Pour ce que j’ai compris, la ségrégation est totale sur l’ensemble des avoirs. La garantie des 50000 € ou £ intervient si la banque détentrice des fonds fait faillite.
      Il me semble que la ségrégation est exigée par les autorités de régulation et que tout ceux qui ne la pratique font partie de la liste noire de l’AMF.

    • merci Jean Christophe.

      Mais la ségrégation, en mot simple, cela signifie quoi ? qu’une partie des comptes du broker (juste qu’à 50k) reste dans les banques (un peu comme une séquestre) ?
      Les comptes ne seraient pas à notre nom du coup mais resterait au nom du broker?
      En fait, j’ai toujours pensé qu’on avait comme un compte bancaire à notre nom mais ça ne semble pas le cas. Je trouvais cela plus rassurant même si je me suis toujours posé la question car lorsqu’on vire des fonds, on ne le vire pas à notre nom mais au nom de FXCM.

  10. @tous ci joint les fondamentaux de très bons :

    EURCHF : oscillera entre 1.00 et 1.10 dans les prochains mois
    EURUSD : prendre ses profits !!! (1.23+ attendu dans les prochains mois) : traders acheteurs net de USD à un niveau record depuis plus de 15 ans ! Simple débouclement de ces positions feront temporairement chuter l’USD.
    Gold : A accumuler @ 1280 ++ trend + pour l’année au moins

    Voila pour ce qui est tradable ;) !!!

  11. @Ursus ….. j’ai envoyé l’ordre de ma banque (Boursorama) hier pour créditer mon compte FXCM…. Si tu envoi ta copie de ton l’ordre de virement au bon conseiller (Moi c R Leblond dans mon cas), tu peux être créditer le jour même en avance (cela a été mon cas)

  12. @JC -> dépot à Bank of America … standard…. c’est pas une bonne info de savoir qu’on peut être créditer le jour même de son virement avant même qu’il l’ai reçu sur leurs compte ? :( jsuis risible? :(

  13. Il semble que chez fxcm, les fonds du client représentant le capital du compte broker sont garantis dans leur totalité par ségrégation (bank of America)
    Par contre, les plus-values latentes des positions ouvertes au moment de la faillite ne sont garanties qu’à concurrence de 50.000£.
    D’où l’intérêt supplémentaire de faire apparaître le cash du compte, surtout en périodes troubles.
    Ce qui fait que si on respecte le ratio de JC de ½, il y aura donc la moitié du compte garantie et l’autre moitié à hauteur de 50K£.

  14. Prévoir la descente de l’Euro dans les prochains mois, ils ne prennent pas grand risque.

    En ce qui me concerne, si ça plonge, petite position en live avec 5% de marge et je laisse fluctuer, sinon, si remontée, position un peu + lourde mais max 10 % marge.

    C’est çà ou louper le train définitivement.

    • ne rien prévoir… c’est le positionnement des prix qui te donne les trades à faire… pas le contraire !

  15. btw joli spike acheteur sur XAUUSD @ 20:13 heure US….

    Commentaire sur le Gold : Délaissé depuis deux ans car il n’offre pas de rendement, il redevient un centre d’intérêt à mesure que les taux passent en territoire négatif. Qui plus est, il n’y a pas que la faiblesse des rendements obligataires qui lui confèrent un avantage comparatif. La création monétaire internationale, la hausse du stress, et une éventuelle correction passagère du dollar lui sont favorables. Depuis le débu de l’année, il progresse de 8% et cette tendance devrait se poursuivre !!!

    On y croit ;) !!! XAUUSD go!

  16. La bougie d’aujourd’hui sur le Gold est haussière car l’oblique en hebdo a été franchie. Reste le Kumo, éternel gardien de la tendance. S’il est franchi durablement l’or aura changé de tendance. Cela signifie que le marché anticipe une baisse des taux aux US et que la hausse du dollar va être freinée.

    • J’avais pris une position beaucoup plus bas au moment de l’ETEI mais j’ai pris mes gains au moment de la crise du CHF. Aujourd’hui, j’observe. Le compte de 100000 euros dédié à Futures est opérationnel.

  17. @ tous au sujet de FSCM , fond s ségrégés et faillite

    Pour faire simple:
    un fond ségrégé est un fond qui est inscrit au prés d’une banque au nom d’un tiers et qui donc appartient à ce tiers.
    Il a l’avantage donc d’être manipulable par FXCM mais il appartient à le tiers.
    Dans le cas d’une faillite, le liquidateur judicier a pour objectif de rendre l’argent des comptes ségrégés aux tiers.
    A prés il regarde les avoirs et les dettes et distribuent le reliquat s’il y en a aux différents ayants droits.

    Un courtier tel que FXCM est obligé dans les phases de clearing de prendre les marges des positions ouvertes par les clients et de les déposer auprès d’une société neutre le temps du trade.

    Donc le vrai solde d’un compte fxcm est:
    cash – ensemble des marges ( déposées auprès d’un tiers) = argent vraiment dispo sur le compte bancaire

    dans le cas d’une faillite, alors l’argent dehors ne sera jamais rendu ou dans des ratios très faibles car les créanciers de premier rang se seront servis.
    Donc il risque d’y avoir un manque à gagner.

    donc les autorités de régulation garantissent un plafond pour compenser ces manques à gagner.
    FSA couvre à 50 k£.

    Donc au pire et si tu as un très gros compte tu récupéras ton cash bancaire + 50 k£.
    ou autrement dit il ne faut pas avoir un montant de marge supérieur à 50k£ à un même instant car en cas de faillite , tu perdras la différence.
    attention: la procédure de garantie n’a jamais été joué et parait il ne serait pas réellement utilisable sauf endettement de l’état et procédure très longue.

    cf sur le site de FXCM tu trouveras l’explication :
    Pourquoi mes fonds sont-ils en sécurité avec FXCM LTD?

    En conformité avec les lois FCA de régulations et de protections contre les pertes, les fonds des clients FXCM sont détenus sur des comptes ségrégués, séparément des comptes détenant les fonds de la société FXCM. Dans le cas peu probable d’une insolvabilité, les clients FXCM pourront récupérer la partie ségréguée de leurs fonds. En cas de manque à gagner, les clients particuliers sont éligibles à une compensation, allant jusqu’à £50 000, assurée par le ‘Financial Services Compensation Scheme’ (FSCS).

    voilu en espérant que c’est clean ce sujet et en avant pour les gains…

  18. en complément les plus values et moins values latentes n’existe pas sur le compte bancaire du client .
    donc un compte tel que JCB qui a des positions énormes en gain, en cas de faillite, se retrouve avec un compte initial, au revoir les * 213 de plus-values ;-)
    Les plus values sont réglées à FXCM qu’au debouclage de la position et mis sur le compte du client.

    • J’ai transformé mes plus values en cash régulièrement en 2014 en vendant mes positions les plus hautes car ce sont elles qui donnent le plus de cash pour le moins de positions vendues. Je garde les autres pour poursuivre le trade dans le sens de la tendance avec un maximum de force tout en sécurisant le trade avec beaucoup de cash. C’est du money management. Je suis au dessus de 40 % de cash depuis un bon moment.

  19. Je reste haussier sur l’argent (en position depuis un mois) mais ça peut secouer évidement. En comme je ne suis pas en cfd mais en Turbo (un peu ringard), j’ai une PV de 50% car quand je suis entré, j’étais un des premiers et il n’y avait pratiquement pas de turbos dispo. Les grosses mains se sont positionnées sur les mines en décembre sans faire de bruit ce qui m’a fait entrer.
    Les initiés ont acheté du franc suisse en pensant que la BNS finirait par craquer. Ils ont pris leurs profits à l’annonce de la BNS et se sont reportés massivement sur l’or et l’argent. Il y a donc deux types de clients qui font monter les pris de l’or et de l’argent, Il s’ ajoute les achats des asiatiques sur l’or au moins avec une préférence pour le physique.
    Sans être catastrophiste, j’utilise le trading et les placement financier pour le CT. Je pense qu’il faut replacer régulièrement des profits sur l’or, l’argent, les locaux commerciaux et des immeubles à rénover en Allemagne où la fiscalité est inférieure à la France.
    La logique voudrait que l’or s’écroule quand les taux remonteront, mais quand ils remonteront, les pays endettés seront en défaut. Les BC savent cela et vont réfléchir à deux fois avant de remonter les taux.

    • Mais la fiscalité sur les immeubles à rénover, rénovés, est nulle en France !
      Qu’y a t-il de mieux en Allemagne, si ce n’est des loyers plus bas et encadrés ?
      Encore que ça l’encadrement peut venir ou s’alourdir chez nous.

  20. Muller je suis en train de recycler la plus grosse partie de mes gains 2014 dans l’immobilier et je partage totalement ton avis.
    Bolduc, as tu des infos sur les résultats d’exploitation de FXCM ? J’ai placé le nouveau compte Futures réduit à 100000 € sur FXCM car je suis plutôt rassuré sur leur solvabilité actuelle et c’est une société que j’aime bien. Je m’interroge toutefois sur le règlement des intérêts à 10 % par an sur 300 millions de $. Soit 30 millions $. Le cash flow de FXCM est-il suffisant pour régler le seul montant de ces intérêts ? A combien se montaient les bénéfices de la société avant la crise actuelle ? Et est-ce que Leucadia ne va pas tout simplement en récupérer les actions, sur lesquelles elle s’est certainement garantie, pour l’intégrer à Jeffreries lorsque FXCM rencontrera de nouvelles difficultés ?

    • « The credit agreement requires monthly payments of the term loan from proceeds received during the immediately preceding calendar month from accounts receivable related to the customer debit balances referenced above. »
      –> ils vont faire la chasse aux comptes négatifs donc ?
      leur situation n’est pas gagné tout de même. Il va falloir dégager du cash pour payer tout ces intérêts….et avec la fuite des clients, moins de commissions…donc moins de cash qui rentre, donc peur en bourse avec cours qui s’effondre…donc ça fait fuir les clients davantage…effet boule de neige dévastateur ?

    • mais bon, c’était avant ça…pas sûr qu’ils vont générer autant de revenus maintenant !!

    • Ces deux dernières années, ils ont généré 90 millions de cash par an. Donc les 30 millions d’intérêts vont passer. Le cours actuel de l’action ne reflète pas le fait que FXCM va faire faillite mais plutôt que les actions ne valent plus rien car Leucadia possède réellement la société: ils touchent tous les dividendes en priorité, la majorité du montant de toute vente future et ont le contrôle des décisions stratégiques. Cela veut aussi dire qu’ils vont tout faire pour que FXCM reparte.

      Les intérêts ne sont que de 10% maintenant, mais ils augmentent de 1,5% chaque trimestre, avec pour limite 17%. Donc fin 2015, on est potentiellement à 16%. D’autre part, les intérêts sont en prépaiement et il y a plein de covenant qui font que Leucadia contrôle effectivement FXCM d’un point de vue gestion financière. Ils ne peuvent rien faire en M&A ou en prise de dette sans l’accord de Leucadia.

      Le prêt a une durée de 2 ans, donc le problème ne sont pas les intérêts mais le remboursement du principal. Cela fait quand même plus de 140 millions par an. Et bien sûr il y a aussi les frais d’assurance, d’avocats, et tout le reste qui sont aussi à la charge de FXCM. La dette, les intérêts et les frais sont garantis sur les capitaux des filiales de FXCM, sachant FXCM vient de créer Newco à la demande de Leucadia et y a transféré tous ses capitaux.

      Donc si FXCM ne rembourse pas ses dettes (et je pense que cela va être dur pour le remboursement du principal), Leucadia se paie avec les capitaux propres de FXCM qui sont d’environ 250 millions.

  21. Bonsoir, les actionnaires sortent. Cours de clôture de Fxcm =1.60$ @ – 87,33%… Prudence pour les fonds (effet de second tour)

    • je ne suis pas tranquille avec ce broker….

      IG market me tente bien, mais JC le déconseille, il faut que je retrouve pourquoi dans les anciens articles.

    • C’est normal que les actionnaires fassent plonger le prix de l’action. Ils sont virtuellement déjà très dilués après l’opération. C’est Leucadia qui fait une bonne affaire. Je ne crois pas que la holding soient là pour perdre 300 millions. Il ne faut pas oublier qu’ils possèdent Jeffreries. Il y a une logique industrielle dans cette histoire.

    • Il ne faut pas me parler d’IG market. J’aimerais bien voir comment sont traités les comptes négatifs chez IG.

    • Aucune idée. En y laissant des fonds, je suis déjà à l’achat … : – )

  22. Bonjour,
    mes positions USDJPY ont été stoppée pendant la nuit…encore une entrée ratée avec des pertes.
    Plus que mes Gold, 90% en USD et 10% en EUR.
    Davos avant Draghi, ça va fuiter.
    Bonne journée à tous.

    • Je n’ai pas voulu entrer sur USD/JPY, on est entre « 2 eaux », je prendrai peut être une petite ligne si on retape les 1.15 (support).
      Quand à EUR/USD, ça va pas être facile de réagir en live, car je ne peux pas trader au boulot.
      Et laisser des sell stop ou sell limit me semble risqué à cause de l’incertitude des réactions des prix.
      En ce qui me concerne, il semble qu’il est un peu tard pour entrer maintenant sur l’or.

  23. pour quelles raisons Eric ? j’ai ouvert un compte démo et ça a l’air pas mal à première vue. Les spreads me semblent corrects. La plateforme est propriétaire mais à l’air complète…..la boîte semble solide, les comptes clients ségrégués bref, je sais pas…mais ça m’insprire plus confiance qu’un broker exotique de petite taille.
    Avez-vous des mauvais retours d’expérience avec ce broker ?

    • Payback, tu donnes déjà l’impression d’avoir tendance à un peu te disperser mais alors, avec deux brokers, qu’est ce que ça va donner. Tu vas mener deux batailles de front, c’est fortiche. Ne vaudrait-il pas mieux partir de 100 et faire *200 que de 200 et faire *2 ou de tout planter ? 100k comme base, c’est déjà énorme.

    • Bonjour Artemis, effectivement je me disperse un peu :-)
      Les deux brokers permettent des produits différents, des marges différentes, etc + répartition du risque.
      le x200 n’est malheureusement pas mon objectif. même résultat que cette année ou x10 me suffirait largement. x10 c’est déjà « anormal » comme résultat annuel.
      400ke c’est beaucoup mais peu par rapport à mes gains 2014.

  24. @payback….mmmm encore une fois ..considère les futures (chez IB par ex) sur le gold ..le contrat est à 10USD le pip (spread 0.1) et tenir la position devrait te revenir moins cher !

    (à 5USD cela nous fait du 1825USD/an (5*365))…mouai….

    PS : JE suis long comme toi ! Objectif le ciel !! (enfin @eurusd 1.23+) je réfléchirai à couper ;)

  25. bonjour,

    « Nowotny (BCE): la BCE anticipe une inflation faible, pas une déflation (DowJones)
    09:15 Nowotny (BCE): les marchés ne devraient pas trop s’emballer au sujet de la réunion de cette semaine (DowJones) »

    • Bonjour,

      Je pense aussi que la BCE ne fera pas une annonce fracassante (je ne parle pas dasn la forme, car là dessus, Draghi est de loin un CHEF).
      Entre :
      – l’Allemagne qui freine
      – la Grèce au virage
      – l’euro qui a déja beaucou baissé
      – les marchés obligataire au planché et en mega bulle
      – Un interêt nul si ce n’est de maintenir les marchés en lévitation et des taux déja bas.

      Je ne vois pas comment il pourrait y avoir l’accord de tous (Sud Vs Nord) pour un QE massif.

      Je ne demande qu’à me tromper.

    • SYDNEY (Dow Jones)–Les incertitudes se multiplient sur les marchés financiers à l’approche de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), qui se tiendra jeudi. C’est la situation que met en évidence mercredi une note de recherche rédigée par Martin Whetton et Savita Singh, stratégistes chez ANZ Bank.
      « La réunion de la BCE cette semaine aura de vastes implications pour les marchés, selon qu’elle annonce un programme d’assouplissement quantitatif décevant, ou un traitement de choc », indiquent-ils.
      Les intentions précises de la BCE restant assez nébuleuses, le terrain semble miné pour les investisseurs

  26. @payback….je ne sais plus pour le prix des futures mais au final il est certain qu’ils coutent beaucoup moins cher que les CFDS (leur inconvénient c’est que c’est 10€ / 0.1 pour le gold) donc en gros c’est réservé aux professionnels / gros comptes…
    J’en avait discuté avec un de saxo justement… Leurs fowards reprennent en fait l’idée des Futuressauf que les Fowards c’et un trucs propres à Saxo et les Futures c’est un produit connu mondialement. (antérieur aux CFDs qui n’ont été créé que pour les particuliers en gros (possibilité de taille de pos plus petite)…

    A savoir que pour les futures le cout est le suivant (un spread important au départ à l’instant ‘t’ (plus l’échéance est lointaine plus il monte… mais un rollover négligeable…(bien bien bien moins que 1800+ USD/an)…

    http://www.cmegroup.com/trading/metals/precious/gold.html

    • lancé qcs soldats sur XAGUSD.
      tu as un avis JC? le potentiel de hausse me parait beaucoup plus important que sur XAUUSD?

    • Futures : gérer les rollover d’un contrat à un autre est pas toujours trivial (contango / backwardation), le « term structure » compte beaucoup.

      Silver : oui, plus volatile, donc du potentiel avec moins de levier. Les commodities ont tiré l’argent vers le bas 2e semestre 2014 bien plus que l’or puisque c’est un métal industriel. Mais il semble prêt à faire des choses intéressantes : en euro (https://i.imgur.com/cHRZKT0.png) comme en dollar (https://i.imgur.com/zoJPgap.png). Particulièrement clair en dollar, on est sur le bord haut d’un biseau descendant en mensuel. Break (ou pas) and see.

    • Le futures c’est un monde à part. Tu as les futures synthétiques (sur indices) où lors du rollover, les cours collent presque. Et les futures sur matières physiques (livrables ou pas) où là lors du rollover, selon que le contrat suivant anticipe une baisse ou une hausse, selon les couts de stockages (gaz nat par ex)… tu vas avoir un gap. Il est commun de hedger une position sur un contrat actif, par des positions sur des contrats plus lointain, etc… Tu as des rollover gaps (http://lessons.tradingacademy.com/article/the-rollover-gap-in-the-futures-market/), sauf sur futures synthétiques (indices) et métaux où il est atténué (pas sur les métaux https://www.bigmiketrading.com/commodities-futures-trading/25213-rollover-dates-gc-gold-comex-futures-contract-si-zc-zs.html), c’est à toi de faire le rollover d’un contrat sur l’autre quand l’ open interest du suivant dépasse celui du précédent, … et aussi des marchés parfois bloqués limit up ou limit down (sauf sur Gold, Silver, Coffee, Sugar and Cocoa) en cas de grosse volatilité…

      En gros, pour un scalpeur qui reste 5 minutes, c’est idéal, pour un hedge fund / CTA qui reste des années, c’est idéal, pour ce qu’on fait, les CFD simplifient beaucoup le processus. Maintenir un swing de 15j est faisable sans problème, pour des stratégies où tu ne sais pas combien de temps il va falloir tenir tes positions (possiblement plus longtemps que la durée du contrat), ça devient un peu trop de tracas en ce qui me concerne.

      Certes les futures sur métal se comportent presque comme les futures synthétiques (indices), donc presque comme un CFD, mais c’est quand même des bêtes d’un type particulier. :)

  27. Perso le 22/01 je tente d’acher 3 positions EURUSD (1.1450 -1.15 -1.1550) sur spike de malade quil y aura tp 1.23+ ;)..pas de stop…

  28. Bonjour à tous,
    A nouveau opérationnel, je n’ai pas pris de nouvelles positions. L’or en dollars a rejoint son oblique de très long terme. La tendance long terme reste donc intacte. A réfléchir.

    • Ce qui me frappe, c’est que le top de l’or (1900 USD) a eu lieu au moment du PEG du CHF sur l’EUR. Alors bien sûr, corrélation n’est pas cassation, et je ne sais pas si cela est vraiment lié. Mais depuis vendredi, l’or (je me base sur la cotation de GLD à Singapour et aux US) clôture tous les jours au dessus de la Bollinger supérieure en journalier. 4 fois de suite (prix de Singapour qui a déjà cloturé), ce n’est pas courant.

  29. Bonjour à tous,
    Retour et dépassement des 1.1639. Un triple top en ut 1h s’il a lieu, ça va pas y faire comme on dit chez moi. Le prochain objectif de cette hausse, 1.1666, au-dessus de la ligne sup du canal descendant.
    Eric, tes associés foutent en l’air mes plans de trade.

    • Je viens de le revendre. Pas au top, 1.1593 je crois. Prochain objectif 1.1568 puis1.1527

    • 15:35 BCE: le directoire propose que les rachats d’obligations d’Etat durent au moins un an – sources (DowJones)
      15:34 BCE: le directoire propose un QE portant sur des rachats d’obligations d’environ 50 mds d’euros par mois – sources (DowJones)

  30. Jean Christophe,

    Si Syriza remporte les élections en Grèce, l’impact sur l’Euro sera plutôt négatif, non ? (Je veux dire baisse de la paire EUR/USD)

    • C’est une bonne question.
      Que fera l’euro avec Syriza à la tête de la Grèce ?

      Car si une chose est pratiquement sure, c’est celle là.

  31. Résultat hausse des couvertures chez Saxo:
    besoin en marge chez Saxo pour 1contrat long XAUUSD = 66 Euros. Chez FXCM = 3 Euros.
    20x moins de levier possible chez Saxo que chez Fxcm pour XAU
    Pour 10% de marge chez saxo, t’as plus rien….
    Pour le EURUSD 4x plus de levier possible chez FXCM.
    Va falloir parler en levier vs marge JCB.

    • C’est sur que si le levier baisse, je ferai pas aussi bien qu’en 2014 mais j’ai tout de même pris des risques autour de 1.37 l’an dernier. Je ne traderai pas comme ça cette année.

  32. @C_idem
    AMHA, Syriza au pouvoir => doutes sur l’Italie (si la grèce peux faire défaut sur sa dette, pourquoi pas l’Italie)
    => baisse de l’Euro.

    Et au contraire, la sortie de la Grèce de l’Euro annonce aussi la fin d’un gouffre financier pour l’Europe, alors Euro up ?

  33. Sortie de la grece de l’euro => Risque systémique international d’apre Rotchild… Bref trop dangereux => peu probable…

  34. Avec l’annonce des résultats du vote grec après Draghi, les prises de positions vont être difficiles à gérer. Ca peut créer un gap d’essoufflement sur les plus bas qui pourrait signer une remontée mais serait ravageuse pour les positions longues.
    En tout cas, l’annonce de la BCE aujourd’hui est un « cygne blanc » qui devrait invalider la scénario des 1.12. Ils ont eu peur de l’effet BNS?

  35. 1.15 était la tp de tonnes de banques pour debut 2015 …1.12 pas envisageable avant une remontée mécanique du cross prévue à 1.23+ de mon coté ;) …( puis ok pour viser les 1.00 après ) ;)

    • merci surfeuse. c’est pire que les tarifs téléphonie! IB peut-être?
      ce qui est certain c’est que leverage autorisé par Saxo en ce moment est devenu un frein. D’un autre côté il forcent à la prudence ce qui va certainement améliorer les résultats des traders et les mettre à l’abri d’un pb type fxcm.

    • je suis restee 7 ans chez IB
      jamais de probleme

      mon compte était en Allemagne
      et mon interlocuteur était en suisse

      j’ai quitte pour raisons personnelles ,

      si je devais reouvrir un compte futures, ce serait chez IB

    • Payback, la baisse du levier améliorera ton trading ce n’est pas un frein.

    • C’est ce que j’ai pense. Mais avec ces leviers, impossible de repeter les gains de cette annee.

  36. Merci Surfeuse !!!! Super lien que je ne connaissais pas…. Je savais qu’IB avait des intérets annuels de l’ordre de 1.5% (y compris sur ses CFDs) contre 3% (+eonia) pour FXCM mais la ton tableau est super !

    • C’est clair que leur plateforme est vraiment austere. En venant de chez Saxo ca avait ete un choc.

    • Oui, leur plateforme est une usine à gaz (littéralement). Pour les geeks, elle permet de tout faire, d’accéder à tous les marchés ou presque, de se programer des interfaces sur mesure, etc… mais est vraiment malcommode pour un trader qui est habitué à des outils forex légers et efficaces.
      Il est possible de connecter IB à d’autres plateformes logicielles (ninja, sierra, etc…) mais cela demande que la plateforme IB soit ouverte à côté car elle sert de proxy. Les flux également (pas de ticks) sont gratuits sur le forex, mais la plupart des marchés non standard requièrent un abonnement supplémentaire. Ils ont des CFD dans leur version IB UK, mais pas sur les métaux.
      Particularité sur le Forex, ils interrompent les quotations 15 minutes tous les soirs (23h) au moment où ils switchent leurs serveurs (gaffe aux stop loss).

    • La plateforme saxo, c’est sacrément brouillon … Je ne m’y suis pas fait.

    • J’aime les outils simples, ergonomiques et rapides comme MT4 en mode ordre en un clic

    • j’ai un flux PRT
      necessite pour mon approche
      mes indicateurs sont parametres , …et ce qq soit le support considere :indices , devises , MP, etc

      IB me convenait pour sa fiabilite , le coût des ordres,le carnet d’ordres

      j’ai ferme mon compte futures , …pour passer moins de temps à trader

      utiliser des turbos m’oblige à soigner mes entrees …et me permet de jouer en swing « sereinement » , mon compte trading etant lie à mon compte bancaire , ….
      c’est mon choix depuis qq annees

  37. @JC…qd j’avais confié des fonds à un trader pro en Hedge fund..il me tradait sur IB en ayant interfacé ninja trader .. avec ordre en un clic … déplacement des targets et stops sur le graphique etc… bref rien a envier à MT4…. Par contre la trading station reste le soft le plus ‘joli’ que je connaisse..

  38. bonsoir,

    voici ce que je peux vous dire sur FXCM au niveau de leur santé financière:

    Avant tout quand on analyse une société, il faut être prudent pour la lecture du bilan car certaines lignes n’ont pas le même sens quand on en connait pas leur contenu.

    Dans les grandes lignes:

    chaque année ( sur les trois dernières années),
    FXCM génère du cash net après impôts mais cela a été divisé par trois
    2010 => 100 M
    2014 => 34 M
    Sauf que FXCM a des actionnaires qui lui prennent en gros 50 % du bénéfice
    donc chaque année en moyenne sur les trois ans, FXCM génère 12 M

    pour comprendre, depuis 2010, il y a eu des modifications sur le capital de FXCM (ouverture du capital , peut être bourse ou investisseurs) qui a entrainé qu’une boite assez rentable et sans dette est devenu une boite avec des dettes ( certes faibles 146 M) , mais dont les actionnaires lui prennent 50 % de son bénéfice donc il reste peut de cash pour compenser une grosse perte telle que EUR/CHF.

    au niveau du cash:
    en 2011 FXCM a perdu de l’argent
    2012 : generation de cash positif 74 M
    2013 : generation de cash positif 85 M

    balance des compte
    2011 95 M
    2012 : 181
    2013 : 256

    donc à fin 2013, FXCM a 256 M de dollars en caisse. Donc ils ne peuvent pas encaisser une perte de 300M sans faire appel à un crédit bancaire.
    Or le crédit bancaire n’est pas réalisable sur une telle base car les ratios d’endettement sur fond propre aurait eté trop faible et le régulateur l’aurait interdit.

    Donc ils ont du faire appel à un prêt étonnant; c’est un prêt commun aux US mais pas fréquent en Europe.
    Cela consiste à prêter un montant et d’en tirer un intérêt relatif fluctuant du simple 7% à 17% suivant certaines conditions sur une durée de trois ans.
    L’avantage pour FXCM, c’est que ce prêt ne les bloque pas au niveau du régulateur et leur fournit de l’argent frais sans dilution du capital ou prise d’actionnariat direct.

    Sauf que le diable se cache dans les détails:
    en fait FXCM a été obligé de fonder une holding qui sera copilote avec l’ancienne holding de FXCM.
    Le calcul de la répartition est assez complexe et dépendra des sommes consommées par FXCM et non remboursées.
    Donc durant la période du prêt, FXCM sera copiloté par les gens de LEUCIDIA sur une base de 0% à 100%… en gros pour 300M cela correspond à 30% pour la holding et 70 pour l’ancienne.
    Bon c’est assez complexe donc peut être que je n’ai pas tout compris et visiblement le deal n’est pas encore stabilisé.
    Ainsi LEUCIDIA est propriétaire de x% de FXCM et dans le cas d’un naufrage, ils pourront même récupérer la totalité pour pas grand chose…
    Toutefois si le montant du prêt ne monte pas et que les intérêts sont pays mensuellement sans retard alors pas d’augmentation du contrôle par leucidia.
    Pour info, le deal n’a pas plu et les actionnaires de FXCM ne sont pas encore revenus…car il y a du risque et de la perte d’autonomie…

    En conclusion, il faut suivre deux choses:
    1°) attention au prochain problème sur FXCM car cela l’a fragilisé => suivre les consignes sur la ségrégation des comptes évoqué plus haut
    2°) garder un œil sur le deal et sur son évolution et surveiller que FXCM ne change pas ses conditions générales de vente sur les comptes ne pouvant aller en négatif et que l’écart est à leur charge.

    voilu

    • bon bein content que cela te plaise…

      Quand on a un site dont son ecrivain partage vraiment ses idées et qu’elles ne sont pas en bois et n’est pas megalo (c’est devenu tellement exceptionnel) qu’il faut essayer d’être à la hauteur…

      bonne soirée et il faut que l’or monte ce soir ;-)

    • Merci Bolduc pour ces précisions. Je pense que tu as fait une coquille quand tu dis:
      FXCM génère du cash net après impôts mais cela a été divisé par trois
      2010 => 100 M
      2014 => 34 M

      Tu voulais dire, je pense, bénéfices après impôts car c’est ceux à quoi ces nombres correspondent. Et les dividendes représentent 50% des bénéfices chez FXCM, enfin, représentaient…

    • Merci Bolduc, d’avoir pris le temps d’écrire cette analyse, et plus généralement sur les infos que tu communiques. Très intéressant.

  39. pas les détails. ils doivent être en train de les travailler. J’ai soldé ds positions Gold. pas envie de suivre cette nuit.
    « Urgent: To protect clients from potentially significant volatility surrounding the upcoming ECB Policy Decision and Greek Elections, we will be increasing margin requirements. The first scheduled Margin Requirement increase will take effect on January 21, 2015 between the hours 7 pm EST (00:00 GMT) to 9 pm EST (02:00 GMT). An additional Margin Requirement increase will take effect after market close on Friday January 23rd. Please check your email for further details on the update and the dealing rates panel on your platform for the new margins. »

  40. Hello,

    sans rentrer dans le débat pro / anti Charles Gave, cet article vous paraît-il contenir un soupçon de vérité économique, whatever it means … ?
    http://www.lepoint.fr/economie/les-pauvres-en-prennent-plein-la-gueule-a-cause-des-taux-zero-21-01-2015-1898502_28.php#xtor=CS3-192

    Jean-Christophe, je connais ton point de vue sur le caractère nécessaire du QE en Europe, mais je suis preneur aussi de ton point de vue sur cet article.

    Bonne soirée,

    PS : et désolé d’avoir interrompu vos considérations sur le trading ;-)

    • Les riches, les pauvres, c’est le discours à la mode depuis l’étude Oxfam. Il apparait que des gens seraient trop riches. Je dis au contraire que des tas de gens sont trop pauvres. Ce n’est pas la même chose. On sait quelle philosophie politique se cache derrière cette étude complétement biaisée.

      Charles Gave nous explique qu’il faut laisser l’économie s’effondrer et que les populations doivent souffrir pour protéger la sacro-sainte monnaie. Tu sais que je pense exactement le contraire. La monnaie a peu d’importance si elle apporte du bien être aux gens. Je ne vois pas en quoi reproduire la crise de 29 partout dans le monde améliorerait la situation des pauvres …

  41. Ping : EUR USD ira-t-il à parité ? | Futures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *