Un point sur nos investissements

Par Jean Christophe Bataille


Forecast image type

Un point sur nos investissements en prenant pour référence les allocations du patrimoine supérieur à 1.5 million d’euros :

Nos fonds actions émergentes et commodities (désormais 9 % du patrimoine) progressent très fort sur les derniers mois. Les liquidités du marchés se sont reportées massivement sur ces secteurs dès la première annonce du QE2 avec la volonté de mettre les avoirs à l’abri de la baisse du dollar.

Les fonds actions européennes à gros rendement pérenne (4 % du patrimoine) ont progressé de 4 % ces derniers mois et profiteront largement de la saison des dividendes au printemps. Ils constituent pour moi un socle très solide quelle que soit l’évolution des marchés et des monnaies.

Nos fonds obligations émergentes (désormais 5% du patrimoine) gagnent autour 20 % depuis un an. Comme prévu, les hauts rendements et l’appréciation récente des devises émergentes ont poussé cette classe d’actif. Cette forte appréciation des devises pourrait devenir inquiétante pour la capacité à exporter de ces pays en cas de poursuite du mouvement.

Les fonds obligations indexées (4% du patrimoine) gagnent 4.36 % depuis notre conseil d’achat et font mieux que les obligations à taux fixe prouvant que malgré la dichotomie du marché, celui-ci n’anticipe pas de déflation.

La partie euro située dans notre enveloppe assurance vie risque, elle, de ne pas rapporter plus de 3 % cette année du fait de la baisse des taux obligataires et des impératifs de couverture des assureurs après Bale III. Le jeu des plus values et des achats sur les autres compartiments fait que, après réactualisation, cette allocation ne représente désormais que 10 % de nos avoirs.

Plus ponctuellement :


Cameco, mine d’uranium canadienne, grosse ligne d’actions achetée en direct il y a peu, gagne 7 % en euros et beaucoup plus en dollars canadiens, mais l’euro a beaucoup monté, limitant notre plus value.

Les parapétrolières françaises que nous accumulons à nouveau dans un PEA depuis février 2010 ont toutes engrangés de beaux profits avec l’arrêt du moratoire sur les forages profonds.

Le fond Pictet Water gagne 3 %.

Pour la partie séculative :


La partie spéculative de nos avoirs à souffert d’une perte en Bx4 sur le dernier swing short engagée pour 1 % de notre patrimoine, soit 0.05 % de celui-ci (stop situé à 5% du point d’entrée). L’utilisation des trackers sur indice est désormais totalement abandonnée sur Futures au même titre que celle des turbos au profit des CFD, beaucoup plus adaptés. La perte sur tracker est compensée par un bilan nettement positif du compte broker réalisé essentiellement sur le CAC et sur le pétrole joués en CFD. S’y ajoute la position à faible volume et stop éloigné que j’avais conseillée dans la file trading pour jouer la hausse de l’euro sans risquer de se faire sortir par le balayage des programmes de trading automatique de plus en plus génants sur le Forex (marché des devises). Les montants engagés, s’ils peuvent être importants en prises de position, ne nous font jamais risquer plus de 0.10 % du patrimoine grace au jeu des volumes et des stop loss comme enseigné dans les articles de formation au trading. Les objectifs de gains sont systématiquement positionnés à 3 ou 4 fois le risque, soit une perpective de gain maxi par trade de 0.40% du patrimoine. Le compte broker est situé aujourd’hui à près à 2.5 % du patrimoine mais bien évidemment les engagements spéculatifs peuvent être bien supérieurs en fonction du levier choisi. Comme nous l’avons vu plus haut, ils restent toutefois strictement limités par le money management. Pour les plus petits patrimoines, le compartiment spéculatif peut être porté à 5% des avoirs.

Les répartitions patrimoniales courant octobre 2010 sont :

Pour les patrimoines supérieurs à 1.5 millions d’euros :

Or physique 10%
Mines d’or 7%
Mines d’or moyenne importance 1%
Euros 10%
Obligations taux fixes 0%
Obligations émergents 5%
Obligations taux variables 5%
Action Emergents 4%
Energie matières premieres 5%
Actions défensives européennes 4%
Avoirs spéculatifs 2%
Immobilier 47%

Pour les patrimoines sités entre 400 000 euros et 1.5 millions d’euros :

Or physique 10%
Mines d’or 7%
Mines d’or moyenne importance 1%
Euros 6%
Obligations taux fixes 0%
Obligations émergents 5%
Obligations taux variables 5%
Action Emergents 4%
Energie matières premieres 5%
Actions défensives européennes 3%
Avoirs spéculatifs 2%
Immobilier 52%

Pour les patrimoines inférieurs à 400 000 euros :

Or physique 11%
Mines d’or 9%
Mines d’or moyenne importance 1%
Euros 25%
Obligations taux fixes 0%
Obligations émergents 5%
Obligations taux variables 5%
Action Emergents 5%
Energie matières premieres 6%
Actions défensives européennes 6%
Avoirs spéculatifs 5%
Immobilier

22%

Précision importante : le ratio immobilier représente, comme dans une déclaration ISF, la partie amortie du bien soit sa valeur vénale inscrite à l’actif otée du capital restant dû inscrit au passif. En cas de nouvelle acquisition, il correspond à l’apport en fond propre mais est amené à croitre avec l’évolution et l’amortissement du crédit.

22 réflexions au sujet de « Un point sur nos investissements »

  1. Bonjour Jean-Christophe,

    Tout d’abord, un grand merci pour ce nouvel article et le blog en général.

    Petite question: trouve-t-on sur le blog le portefeuille détaillé par allocation d’actif? (donc actions, fonds, …exacts repris dans les répartitions?

    Bons investissements à tous.

    Daniel.

  2. Bonjour JCB, quand tu parles d’actions défensives européennes dans ton portefeuille, tu fais références à des sociétés style Air Liquide, Essilor, Orpéa, Nestlée ou Reckitt Benckiser par exemple
    ?

  3. moi je reste 100% cash dans l’attente de mi novembre après les éclaircissements sur le QE2 et surtout de ses effets. Avec les infos sur l’austérité en GB, des réactions sociales sont à
    mon avis plausible

  4. Bonjour Mickael.

    Je parle d’actions à dividendes très élevés et à activité pérenne :

    Par exemple Europe rendement C ou Tricolore rendement de chez Rothschild (avec +- gestion value). A mettre dans un contat d’assurance vie. Les sociétés que tu cites sont des sociétés de
    croissance type de père de famille. Ca n’est pas la meme chose.

    Pour Tricolore rendement action française, les premières lignes sont :

    Sanofi-Aventis (FR0000120578)        9.35%
    Total SA (FR0000120271)     8.67%
    Vivendi (FR0000127771)     8.08%
    France Telecom SA (FR0000133308)     7.17%
    GDF Suez (FR0010208488)     4.80%
    Vinci (FR0000125486)     4.67%
    Bouygues (FR0000120503)     4.49%
    Carrefour (FR0000120172)     3.96%
    PagesJaunes Groupe (FR0010096354)     3.78%
    Thales (FR0000121329)     3.28%

  5. Merci.J’aime bien vos articles avec les allocations d’actifs.Finalement je m’aperçois que je me débrouille pas mal,sans connaissances particulières mais en réfléchissant un peu et en ayant
    éliminé ce qui ne me donnait pas satisfaction.

    La part faite aux mines d’or m’impressionne,toutefois.

  6. Bonjour Jean Christophe,

    Merci tout d’abord pour ton blog qui nous aide a prendre des repères au milieu de tous les évènements. Je partage ton orientation OR physique, et cherche un point d’entrée: Penses-tu que ce soit
    le bon moment? (achat en € qui remonte…)

    Raydan

  7. pas mal le coup de twitter, j’avais lu une info similaire sur les prédictions de roubini, l’indice roubini devançait le VIX

  8. Merci Jean-Christophe pour ce rappel sur les allocations que tu préconises.

    J’ai bien compris que la part immobilier représente la part amortie des biens. il pourrait être intéressant pour indication dans ton prochain billet de préciser l’ordre de grandeur de la dette
    associée préconisée (puisque la vision stagflationniste implique d’acheter en majorité à credit les nouveaux biens). Par exemple, je suppose que pour le petit patrimoine, la dette recommandée
    excède largement la part amortie ( l’esprit = 1 seul bien acheté à crédit dont environ 22% d’apport), alors que ça ne doit pas etre le cas du gros patrimoine, qui a déjà amorti sa RP + d’autres
    biens. Mais quetsion en suspens… dans quel proportion de ses biens immobiliers (ou de son patrimoine total) ce gros patrimoine doit-il dans l’ideal avoir de la dette ?

  9. @ SR 71,

    Ceux qui croient au Père Noël ou ceux qui croient aux arbres de Noël?

    La recherche dhydrocarbures sous Paris n’est qu’une couverture.En réalité ils cherchent le trésor des Templiers!

    Ceci dit,s’ils en trouvent,et en quantité commercialement exploitable,ce qui d’un point de vue géologique ne me semble pas aberrant,d’ailleurs Vermilion en extrait quelques barils,M de
    Margerie devra raser sa moustache…

     

    Cela me fait penser que l’on peut regarder ce qui se passe du côté de la Pologne dans le shale gas (BNK,il me semble) ou de l’Albanie avec Bankers.

  10. @bxx
    D’après le site cafedelabourse, la France produit 20 000 barils/jour et toreador represente 5% de ce montant, c’est negligeable. En plus il est trop tard pour se positionner sur ce
    titre si l’on intègre le risque des résultats négatifs des forages prévus en fin d’année qui pourraient remettre tout le projet en question. Par contre çà m’a fait
    cherché du coté de vallourec qui produit du tubage spécial pour ces extractions. Je sais pas ce que tu pense de l’intérêt de se placer sur Vallourec ?

  11. Vallourec,le savoir-faire français et l’excellence technologique allemande dans un même titre…Que demander de mieux?Une ouverture sur le shale gas?Déjà en cours.Les émergents?C’est fait pour le
    Brésil et maintenant l’Asie.

     

    Vallourec vient de prendre,le 15 sept. 19,5% de son petit concurrent chinois Anhui Tianda Oil Pipe coté à H K.Je n’ai pas réussi à savoir à quel cours il était entré.Le Chinois qui
    a,début 2010 mis en route une seconde unité de production mais qui était sûrement moins pointu en terme de technologie se félicite de sa future coopération avec le leader français.Si je
    m’écoutais,c’est sur lui que je conseillerais de miser.

     

    Une prise de contrôle rampante est possible,de toute façon l’adossement à un groupe intégré (Vallourec possède ses propres mines) ,de renommée mondiale et à la surface capitalistique très solide
    ne peut pas lui nuire.Il n’y a qu’à se rappeler le cas Entrepose Contracting.

     

    Sur le plan graphique,c’est moins engageant.La stabilité des prix du baril et le sous-investissement du secteur dans une économie mondiale cahotique aux perspectives embrumées n’aident
    guère.VK,un actif délaissé… pour l’instant.

     

    Le site d’Anhui Tianda est réellement …poussiéreux.Un petit côté coréen du nord!A mon avis il ne reflète pas l’ambition de cette société,ni n’incite ses clients potentiels à prendre des
    commandes.Bien qu’affichant un plurilinguisme surprenant,la partie française est très pauvre et souffre d’une traduction lamentable …

    Ce sera très intéressant de voir si l’arrivée de VK au capital réveille tout ça.La « french touch » serait alors la preuve que Vallourec s’intéresse de près à l’avenir de son protégé.Sinon,c’est
    qu’il ne souhaite que l’étouffer,ce qui serait une grossière erreur dans une pareille région.Une question:Bolloré est-il toujours au capital?  

  12. quelques infos sur la société chinoise dont tu parles : Anhui Tianda Oil Pipe Company Limited (« TOP ») est un fabricant de tubes sans
    soudure basé dans la province Anhui (Chine). TOP fait partie d’Anhui Tianda Enterprise (Group) Co., Limited (« Groupe Tianda « ), une société privée établie en Chine continentale. Le capital de TOP
    se compose de 34,7% d’actions cotées à Hong-Kong (Code action : 0839), tandis que les autres 65,3% sont détenus, directement ou indirectement, par le Groupe Tianda.

    TOP a récemment installé un laminoir continu PQF® haut de gamme de tubes sans soudure d’une capacité annuelle de 500 000 tonnes. La société est idéalement située à 2,5 heures de Changzhou, près
    de la rivière Yangtze, et son site est relié au réseau ferroviaire, ce qui permet une logistique efficace.

  13. Merci SR71 pour ces précisions.J’ai fini par trouver l’info qui me manquait le plus:le prix.

    Comme il ne faut pas s’emballer! Une OPA n’est plus de mise avec la part majoritaire du groupe Tianda,un solide conglomérat dont la politique est de tenir les plus hauts standards
    en achetant ses lignes de production aux meilleurs fournisseurs de la planète:Rigao au Japon,Barmag en Allemagne ou Lenzing en Autriche.D’ailleurs,la nouvelle unité dont tu parles vient
    d’outre-rhin.

     

    La coopération des deux groupes pourrait s’avérer extrêmement fructueuse.Outre qu’elle va permettre à TOP de se désendetter,elle va lui ouvrir les réseaux commerciaux de VK, dont les produits ne
    sont pas sujets à des restrictions telles que des mesures anti-dumping toujours possibles en cette période de protectionnisme latent.Mais Vallourec trouve là aussi un fournisseur low-cost de
    produits de haute qualité.TOP a les certifications API et ISO et est agréé par les géants chinois du pétrole et du gaz,CNPC,Sinopec et CNOOC.   

     

    Le filetage qui est la partie à risque du tube de forage sans soudure et qui ne souffre pas l’approximation sera effectué par VAM Changzhou (Où l’on retrouve le M de
    Mannesman!),une filiale chinoise de VK ouvrant ainsi à TOP le marché des tubes premium,nettement plus rémunérateur.Il faut savoir que Vallourec fait 80% de son CA dans l’énergie,y
    compris le nucléaire dont 50% dans le pétrole et le gaz.

     

    La seule info qui manque c’est de savoir si TOP est elle aussi une société verticalement intégrée ou si elle déend de sa maison mère Tianda pour son approvisionnement en minerai et charbon…

     

    Un élément sécurisant pour ceux qui auraient envie d’investir sur TOP.Vallourec a accepté de payer ses 196 M d’actions H 3,96HK$ pièce,soit une prime de 37% sur le dernier cours coté de TOP
    (2,89) avant la transaction.100 M de dollars US ou 776 M de HK$ represententent quand même un bel investissement pour une part qui restera minoritaire.

     

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *