Un biseau ascendant

Par Jean Christophe Bataille.

Chacun trader utilise une méthode bien à lui pour évaluer ses points d’entrée et directions spéculatives. Personnellement je mélange un certain nombre d’indicateurs, de figures chartistes et l’étude des chandeliers japonais. Le choix de ces différents outils diffère bien sûr en fonction des unités de temps choisies. J’ai effectué un trade vendredi dernier en intra-day sur un biseau ascendant qui, outre l’aspect pédagogique sur les figures qu’il peut avoir, montre qu’il est toujours moins dangereux de spéculer dans le sens de la tendance de l’unité de temps supérieure. Ce discours est souvent répété sur Futures pour les swings en échelles de temps plus longues.

Observons le CAC 40 vendredi matin en UT 1 minute :


Je constate à 11 h 25 qu’un biseau ascendant est en cours et que celui-ci d’après la théorie chartiste a toutes les chances de produire une baisse du CAC après un pull back. J’achète un turboput à fort effet de levier sur le CAC 40 pour surfer la vague de baisse à venir en projetant de revendre immédiatement mon put (stop loss) si mon scénario est invalidé et que le cours du CAC monte au dessus du triangle. Ce n’est pas le cas. Le CAC se met à descendre, puis à effectuer son pull back matérialisé par les deux grandes bougies vertes qui suivent le début de sa descente et poursuit enfin sa baisse en direction du support de base du biseau à 3657.

Le CAC n’a finalement jamais atteint ce niveau de 3657 et je n’ai pas pu vendre à mon objectif. L’indice a effectué un double bottom qui aurait dû me conduire à solder ma position au deuxième dip. Occupé par ailleurs et ayant positionné un ordre de vente fixe au niveau cible, je n’ai pas revendu ma position à ce moment là et n’ai pu le faire que plus haut sans aucune plus value.

Il y a deux leçons à tirer de ce trade :

–  Sur une échelle de temps aussi courte et une spéculation de pur intra-day, il ne faut pas quitter l’écran des yeux. Mettre un ordre  de vente à cours limité sur le niveau cible ne suffit pas.

–  La tendance était haussière dès le matin comme l’atteste le graphique du CAC au même moment en UT 5 minutes :


Le biseau traversé par le trait oblique s’intégrait dans une tendance qui dès 9 heures était fortement haussière. Il est donc normal que la baisse du CAC liée au biseau ait été amortie par cette tendance en UT supérieure. Si la tendance globale du jour avait été à la baisse, la correction attendue aurait probablement été plus conséquente.

Bonne journée et bon trade !

Info : Si vous souhaitez publier sur Futures un de vos trades possédant des caractéristiques techniques et pédagogiques intéressantes, vous pouvez me l’adresser, texte de commentaires + fichiers images des graphes en format jpeg à jc.bataille@hotmail.fr

Une réflexion au sujet de « Un biseau ascendant »

  1. Question de novice: je me demande chaque fois que je vois des analyses techniques si on ne fait pas dire à un graphique un peu n’importe quoi après coup! Par exemple, pourquoi tracer une ligne en
    suivant tel point plutôt que tel autre..? Je ne parle pas de tendance claire qu’un enfant de 6 ans pourrait detecter, mais de mouvements, irréguliers et sur un temps assez court.
    Je rougis de honte de parler ainsi à de tels spécialistes…mais je tente de comprendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *