Trump panique

Ses tweets impératifs et sa critique des responsables monétaires le prouvent. Sa réélection est en jeu et elle risque d’être compromise en cas de fléchissement de la croissance.
Le président américain ne doit sa crédibilité actuelle qu’aux thèmes populaires ou populistes du déséquilibre de la balance commerciale américano-chinoise et de la lutte contre l’immigration. Ces sujets trouvent un écho favorable dans une Amérique attachée à la prospérité économique et sensible aux résultats obtenus par Trump sur la croissance et le chômage.

La réalité est toutefois plus complexe.

Tout d’abord la croissance américaine de ces dernières années a été acquise au mépris des cycles habituels en utilisant à outrance les relances budgétaires, fiscales et monétaires. La question posée désormais est celle d’une accentuation de la prochaine crise ou récession, l’insuffisance des marges de manœuvre en termes de politique monétaire et l’importance croissante de la dette américaine. L’opposition de Powell, pourtant nommé par le président américain, à tout desserrement monétaire excessif va dans ce sens.

Ensuite, si l’ire américaine contre la sous-évaluation chronique du yuan peut se justifier, l’arme des droits de douane pourrait se révéler contre productive pour les USA. La taxation à l’import produit mécaniquement une augmentation des prix à la consommation et une baisse du pouvoir d’achat des ménages américains. Si l’on ajoute l’augmentation des coûts d’investissement pour les entreprises, l’effet des « tarifs » pourraient devenir très récessif.

Le fond du discours de Trump est ainsi plus politique que technique car il permet de rendre, quoiqu’il arrive, la FED responsable de son futur échec. Les astuces de Trump pour maintenir les cours de bourse en lévitation n’auront qu’un temps. Je reste fondamentalement short sur les indices en sachant que la pression exercée par Trump sur les taux peut toujours créer une ou plusieurs jambes de hausse temporaires.

66 réflexions au sujet de « Trump panique »

    • Ça risque de remonter un peu, on est en survente très importante en UT courtes, ou tout du moins ça devrait latéraliser un peu.

  1. Dur de dire si c’est le bon train pour la baisse mais l’escalade entre Trump et Xi va pourrir l’ambiance. Je suis a peu près certain que ca va péter mais quand ? en tout cas je ne veut pas etre hors marché à ce moment la. Pour l’instant, je suis a 800 % de marge sur short SP 500

    • J’ai pris un hedge partiel hier soir à 2820. comme BP je ne suis pas sorti de mes positions short sur le S&p. J’alterne entre prise de hedge et sortie avec une réussite mitigée, mais globalement je ne perd pas d’argent et je reste en position. En tout cas si on remonte encore un peu je lâche mon hedge. Ça me donnera un peu plus de marge de sécurité. Et je scalerai la montée en petite position au dessus de 2900 si on arrive jusqu’à ces niveaux, sinon je recharherai dans la descente.
      Voilà le programme ;)

  2. J’approuve totalement.
    Je tiens mon short des 3000 avec swap +

    ça peut être violent et soudain

    J’ai coupé 3/4 de mon achat des 1100 gld

    • Je ne sais pas si vous swinger un peu le forex pour passer le temps?
      Perso là j’ai
      usdsgd sell pour viser 500pips
      usdjpy buy pour viser 500
      noksek buy pour viser 500
      audusd buy pour viser 400
      SL d’environ 100-150pips
      Je poste mes entrées tp sl be si ça intéresse

  3. Warren Buffett n’a jamais eu autant de cash dans son fond …. c’est dire la confiance qu’il a dans l’evolution des bourses

    • Non, en tout cas je parle pour moi, et JC peut en témoigner. J’ai déjà fait sauter un compte, donc champion, non en aucun cas. Par contre tout le monde commet des erreurs, et le plus important et de ne pas les refaire sans cesse. Il faut aller vers l’objectif d’être froid au moment de prendre la décision de rentrer où sortir, on se concentre sur des niveaux et pas sur des sommes d’argent (c’est pas de moi, lol). Mais on n’est jamais à l’abri d’un « craquage », et s’il se passe il faut qu’il soit le plus court possible.

  4. BONJOUR à tous
    et bonne rentrée.
    Vacances finies pour moi.
    Tjs short eur usd…. 600K (oups)

    J attends encore pour le big short indices / le grand long gold

    • avais pas vu ta question jeanphilippe

      Comme JC / 2008 LE GOLD aver perdu 25% environ avant l envol
      mais je sais pas si on y aura droit cette fois
      il faudrait une vague euphorique sur les actions …

    • Le 2 ans US est maintenant franchement au dessus du 10 ans, et pas de 0,1 PDB, là c’est 4 à 5 points de base

  5. Nouvelle inversion de la courbe des taux Les gestionnaires obligataires ne se trompent pas souvent. Récession en 2020

    • Le Roll over du s&p est repassé négatif sur fxpro, que l’on soit long ou short ( il est quand même bcp moins important en short qu’en long)

  6. Personnellement je me prépare à que l’on tape un fond prochainement sur BTCusd, le dernier et le plus intéressant avec une v3 en perspective que je vais essayer de choper.
    Perso, je wait min 8450-7700$ (si on dépasse pas entre tps 11850) puis si pas de reprise -> 5500 voir même la zone 3300 (en dessous zone à risk -> scénario ko )

    J’attends donc ces levels en écoutant en plus les réactions de la majorité + journaux + média tec (sytle « c’est la fin du btc, c’est baissier » ) etc pour me positionner long assez lourd en conséquent
    Nous commençons à voir des volumes revenir aux niveaux observés en novembre dernier avant chute de +3000 par apport au creux de dec.
    2020 peut avoir un énorme potentiel et je vais essayer de ne le pas le rater si ce creux est confirmer

    • bonjour à tous
      je regarde les 2950, je prendrais position si on echoue au passage

    • perso pour moi tant que l’on reste sous 2950-80 (je vais renforcer si on y revient) -> direction sous 2700 les prochaines semaines
      le dernier trimestre va nous indiquer si rebond sous la zone 2700 pour rallye 3700-4100 (ce que je ne crois pas) ou 2200 au cours de la prochaine année
      ça va être la fête du slip bientôt :D

  7. On sait pas pourquoi ça monte aussi brutalement mais je pense aussi que c’est un bon moment pour charger, si on peut encore !
    Une autre difficulté sera de saisir le point bas qui risque aussi d’être fugace.

  8. Toujours hors marché. Je reste persuadé que le peroxydé et ses acolytes de banquiers sont capables de faire franchir de nouveaux plus hauts historiques au sp500.

    Tout cela finira mal, mais tant que cet énergumène est à la tête du pays, on peut s’attendre à pas mal de rebondissements encore. Il a peur de rien, il ose tout (on pourrait citer Audiard tiens !!) et n’hésitera pas à employer les manières les plus crasses pour parvenir à des fins personnelles.

    Le sans gène et le café du commerce sont à la mode (Trump, Johnson, Le Pen, Borsolano,…etc). C’est le revers de plusieurs années de bien pensance bobo…d’un extrême à un autre, triste :(

  9. Chargé à 600 % de marge sur MT4 Le levier reste très gérable. Trump ne parviendra pas a faire monter les prix très il y a des limites à la conner … Les gens avertis n’achètent pas d’actions aujourd’hui.

    • Les cons volent en escadrille en ce moment ;) *
      Faut dire que le chef d escadrille est à la maison blanche …
      *pour Franck

  10. Pris 50% de mes gains sur mon short EURUSD sur oanda ( ou j etais en levier 15/16 lol); La prudence

    me reste qd meme 300K avec un levier 6 : Plus gerable emotionnellement
    je verrai si je solde sur l oblique weekly
    bon we à tous

  11. Une baisse de 50 point de base est déjà actée. Si la croissance chute ca ne devrait pas faire monter les actions outre mesure

  12. Bonjour à tous,
    J’espère que la magnifique ETEI sur le SP500 en H4 ne va pas donner son effet sinon c’est 3070 !
    Pour l’instant, il respecte l’oblique supérieure montante d’un biseau ascendant toujours en H4.
    Les bonne nouvelles étant plutôt derrière, par ex la soit-disant pause dans la guerre commerciale EU/Chine, ou la fin de l’inversion des taux US 2/10 ans, on peut espérer …
    Devant la pression, j’ai clôturé quelques positions encore gagnantes pour passer le cap et soulager le levier très lourd.
    Des surprises dans les 2 sens peuvent survenir, mais normalement après le beau temps, c’est la pluie.

    Pour l’instant, l’or n’a pas l’air de vouloir baisser en dessous de 1500, malgré la faible remontée des taux, défavorable à son appréciation et la diminution du VIX. La traduction graphique correspond à l’incertitude de la figure actuelle en H4 : biseau descendant ou triangle descendant, d’évolution opposée. De même, on est en haut du canal ascendant en mensuel et plutôt en bas d’un canaL ascendant en jour.

    Mais Trump veille…JP Morgan a créé un indice pour suivre l’effet des tweets de Trump sur les marchés financiers: l’indice Volfefe: https://www.cnbc.com/2019/09/08/donald-trump-is-tweeting-more-and-its-impacting-the-bond-market.html

  13. Perso aucun hedge (tu as quel swap?) Aucune prise de profit sur sp , je maintiens l’intégralité de ma position sp500 ainsi que le gld en BE.
    On verra la suite ce que le marché décide de faire :/
    Aud usd je placerais en be à 0.6950

  14. Jouer la hausse de l’or a du sens pour l’instant. j’ai l’impression que les banques centrales seront beaucoup plus promptes a desserrer leur politique monétaire qu’en 2008 lors du prochain ralentissement.

    • Article de philippe Béchade :
      Selon des indiscrétions rapportées par le Süddeutsche Zeitung, des responsables de la BCE s’interrogent sur la nécessité d’acheter des actions pour soutenir les marchés en cas de coup dur.

      C’est à la fois un scoop (la BCE lance un 1er ballon d’essai) et ce n’en est pas un du point de vue des marchés.

      Des achats d’actions, c’est depuis longtemps bien plus qu’un espoir: la suite logique des stratégies non conventionnelles qui vont chaque fois plus loin en matière d’interventionnisme et de contrôle du prix des actifs.

      Il n’y a presque plus rien à racheter du côté des dettes souveraines dans l’Eurozone, un choix de plus en plus limité du côté des dettes d’entreprises… alors, il ne reste plus qu’à imiter la BoJ qui a déjà franchi le pas des achats d’actions via des ETF… et qui possède désormais les trois quarts des instruments en circulation, s’assurant le contrôle sans partage de la Bourse de Tokyo.

      Les banques centrales réfléchissent donc à s’arroger le rôle consistant à sauver la peau des actionnaires en cas de pépin (80% d’actions concentrées dans les mains de 5% d’institutionnels et d’ultra-riches) avec l’argent des 95% les moins riches, dont l’épargne -rémunérée négativement en Europe sert de garantie en cas de déraillement des expérimentations d’apprentis sorciers des “grands argentiers”.

      C’est désormais très clair: le “put banque centrale” consiste à puiser dans l’épargne des plus pauvres (qui se voient déjà infliger des taux négatifs) pour voler au secours des plus riches et limiter les pertes encourues sur leurs actions en cas d’explosion des “bulles de tout”.

    • Le grand short aurait du plomb dans l’aile si la BCE se mettait à acheter dès que ça plongerait trop fort…..

    • J’avoue ne pas du tout comprendre l’interet de l’achat par les banques centrales des actions. Pour pas qu’elles baissent? Du coup il faudra en acheter de plus en plus… jusqu’a finir par les posseder toutes. Et la on fait quoi, on devient tous communistes? :-)
      Au plus on force la nature des choses au plus le retour de baton fait mal

  15. Ca fait réfléchir. Si l’or n’avait pas le temps de baisser ? Les banques centrales pourraient injecter de la monnaie à toute vitesse en cas de ralentissement.

    • c’est ce que je me suis dit. en tout cas si les BC se mettent à réguler les cours de bourses en étant des acteurs majeurs de manière directe, il faudra sans doute changer de cheval pour nos investissements.

  16. bjr,
    Je me suis fait sortir de ma positon sp500 tenu depuis mi juillet, génial, encore une fois.

    Ce timing comment réellement à être gonflant.
    Je vais encore me préparer pour reshorter le sp (3e fois!!) … sur news ,événement, impulsion, je ne sais pas, prendre etf option prk pas, pour cette phase de correction (prochains mois ) direction les 2700…2200 (vers -20% du prix actuel) avant la dernière reprise (-> 3800-4000 , vers +20% du prix actuel) du cycle haussier entamé en mars 2009. Du coup on a la chaise entre deux c** milieu de nul part.

    sinon j’ai shorté chfjpy début de semaine pour prendre vers 700 pips risque de 50-100 pips ( sur invalidation hebdo)
    En cours gld, xag, noksek, usdjpy, audusd, eurchf, usdsgd, et chfjpy .
    je mettrais en be
    usdjpy 108.5
    audusd 0.695
    usdsgd 1.365

  17. Short SP hedgé à neutre assez bas. J’ai commencé une position longue gold il y a une semaine. Je crois que les choses changent. Il faudrait essayer de faire un live prochainement car ca devient imprtant. On peut faire ca demain 14 h qui est libre ?

    • 25BP de baisse deja anticipé par le marché. Je pense qu ils ne vont pas aller plus fort vu les tres bonnes stats usa. Il faut garder des cartouches.
      Puis conference 30m apres
      Ca va bouger dans tous les sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *