Suivi de nos positions

Par Jean Christophe Bataille.

EUR USD : la baisse a désormais atteint un niveau considérable. Pensez que nous venons de 1.40 en mai. Le compte broker a été multiplié par 8 sur sa valorisation de ce matin. Qui dit mieux ! Attention, le nombre de positions doit être dimensionné pour qu'un reversal vers 1300 ne mette pas à sec le compte broker. Je rappelle que le trading est risqué et que le money management doit être extrêmement précis. Une reprise technique est possible après la baisse continue que nous venons de vivre mais nous restons en position. La tendance de fond reste globalement baissière et j'ai des objectifs révisés à 1.28 à quelques mois et 1.20 à un an pour la paire EUR USD. Les gaps à la baisse se multiplient malgré un certain niveau de survente et la montée de l'euro de ce matin après la bonne statistique espagnole sur le chômage est déjà retombée. Les statistiques US et européennes se révèlent toutes en faveur d'une divergence profonde entre les deux économies. Croissance, inflation et reprise de l'emploi aux USA, et récession, désinflation et chômage pour l’Europe qui au final peut regretter de ne pas avoir mis en œuvre la politique expansive de Bernanke quand il le fallait. Mario Draghi, freiné par le monétarisme allemand et le refus des français de mettre en place suffisamment tôt les reformes de structure permettant d’équilibrer le budget national (Montebourg continue d'ailleurs stupidement à vouloir dépenser plus que nous gagnons), a attendu trop longtemps pour réagir. L’Europe plonge et les USA sont repartis. La paire EUR USD continuera à suivre cette évolution pendant encore de long mois.

USD JPY : Les japonais ne pourrons pas vaincre la déflation installée chez eux depuis longtemps sans un nouveau stimuli monétaire. La BOJ guidée par Abe refuse avec raison de voir évoluer l'inflation sous 2 %. Or ce chiffre devrait être inférieur et cela conduirait la BOJ à lancer un nouveau cycle d'expansion monétaire à l'automne. Le dollar monte donc naturellement contre le yen dans cette perspective et notre position longue USD JPY continue à grimper vers les sommets. Mon premier objectif est à 107-108 mais mon objectif long terme pourrait être réévalué à 122.

GOLD (Voir graphique XAU USD en chandeliers mensuels) : Nous savons tous que l'endettement des pays occidentaux ne pourra se résorber que dans l'inflation monétaire. Si les prix parviennent à monter suffisamment, l'or grimpera. Si les prix restent sages, la dette augmentera et ce sera la faillite de certains pays avec hyperinflation au bout, et l'or grimpera encore plus dans les monnaies de ces pays. L'or s'approche en ce moment de sa ligne de progression long terme (en rouge sur le graphe). C'est l'occasion pour moi d'en prendre une nouvelle position à 1275 qui vient se rajouter aux précédentes. Attention ! Si le triangle dont j'ai parlé dans un précédent article (en vert sur le graphe) est franchi à la baisse, il faudra stopper toutes ces positions.

Évitons les bêtises de certains esprits chagrins qui ont acheté de l'or à 1550, en trading avec du levier, sans mettre de stop à la baisse !

Pour ces mêmes esprits chagrins, je suis actuellement haussier sur le gaz.

Pour ceux qui shortent NZD. Ne sortir qu'au niveau d'entrée, sinon laisser porter.

Bonne semaine !

Suivi de nos positions

25 réflexions au sujet de « Suivi de nos positions »

  1. Le dollar monte mais l’or ne franchit pas 1275 à la baisse. Ce qui prouve qu’on a atteint une résistance forte.

  2. Extraits d’un article sur l’immobilier de Charles Sannat sur 24hgold.com
    (http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-special-immobilier—la-fin-de-la-loi-alur-et-du-marche-immobilier-.aspx?article=5778340906H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat&mk=2)

    (…) La Loi Duflot a bien été l’élément déclencheur de ce qui sera sans doute considéré dans quelques années comme le point de basculement entre un marché haussier, qui a commencé en 1998, et un très grand marché baissier voué à durer a priori plusieurs années afin de purger les excès.
    (…)
    Pourquoi ? Parce que les fondamentaux pour l’immobilier sont tout simplement désastreux.

    Pas de croissance pour ne pas parler de récession

    Il n’y a pas, dans notre pays, de croissance économique. Même pas de reprise et même notre mamamouchi en chef s’en est enfin rendu compte et vient de faire son "coming out" économico-libéralo-financier. Peut-on penser raisonnablement que dans un pays au mieux durablement sans croissance l’immobilier puisse poursuivre encore et encore pour l’éternité son mouvement haussier qui dure déjà depuis 16 ans ?

    Des taux d’intérêt au plus bas de toute l’histoire

    94% des achats immobiliers se font à crédit. Normal surtout vu les montants désormais atteints. Le marché immobilier est donc hyper sensible au comportement des taux d’intérêt. Or les taux n’ont tout simplement jamais été aussi bas. Jamais. Emprunter à 2,5 % sur 25 ans c’est tout simplement cadeau, presque gratuit. Cette baisse des taux a bien sûr entretenu le mouvement de hausse de l’immobilier mais comme il est peu probable que les banques vous paient pour acheter un appartement, les taux ne pourront plus aller tellement plus bas que leurs niveaux actuels. Ils ne peuvent donc techniquement que remonter. Lorsqu’ils remonteront, l’immobilier se fracassera sur l’insolvabilité des ménages.
    Petit rappel, à tous ceux qui ont un crédit immobilier en cours pensez à renégocier, à tous ceux qui sont en taux variables, convertissez au plus vite en taux fixe, même si cela est un tout petit peu plus cher pendant quelques mois… Vous allez beaucoup vous en vouloir de ne pas l’avoir fait…

    L’insolvabilité des ménages

    Pour que les prix montent, il faut que les ménages soient solvables. Pour qu’ils le soient, il faut qu’il y ait de la croissance économique et de l’emploi. Pas du chômage de masse surtout lorsque l’on va s’endetter pour 25 ans. Aujourd’hui, pour l’écrasante majorité de nos concitoyens, la visibilité professionnelle c’est plutôt le grand brouillard, voire le plan social qui se profile dangereusement à l’horizon. Logiquement, les gens ne veulent tout simplement plus emprunter, surtout dans un marché aujourd’hui déjà orienté à la baisse.

    Une démographie catastrophique pour l’immobilier et l’ensemble des actifs financiers

    Avec l’arrivée du "papy-boom" et des générations d’après-guerre à la retraite, nous allons assister à un grand chamboulement patrimonial. En effet, essentiellement le patrimoine est détenu par les seniors, c’est-à-dire les plus de 60 ans. Ces gens détiennent aussi bien le marché immobilier que les actions, ou encore les obligations de l’État français à travers leurs contrats d’assurance vie.
    Chemin faisant et âge avançant, certains nous quitteront trop vite, d’autres connaîtront les difficultés de la dépendance et les coûts prohibitifs des maisons de retraite. En clair, si jusqu’à un certain âge on construit son patrimoine et que l’on met de côté, au-delà d’une certaine limite les besoins s’inversent et les seniors doivent piocher dans leur bas de laine patiemment constitué pour compenser des retraites là aussi condamnées dans le meilleur des cas à déjà ne pas être revalorisées.
    Or, la question c’est à qui ces millions de seniors pourront-ils revendre leurs millions de logements vu qu’après eux, il y a plutôt des millions de chômeurs insolvables plutôt que des millions de clients solvables ? La réponse est assez simple. Dans un pays où le salaire médian est de l’ordre de 1.500 euros par mois, où un banquier prête un tiers de vos revenus et où généralement on achète en couple, on peut poser le calcul suivant. Soit un couple avec un enfant (ou deux) gagnant 3.000 euros par mois, trouvant un banquier acceptant de lui prêter l’équivalent d’un remboursement mensuel de 900 euros par mois, alors ce couple pourra emprunter sur 25 ans la modique somme de (roulement de tambour…) : 175.000 euros… au mieux avec des taux au plus bas et sur une durée très longue et c’est le moins que l’on puisse dire. Cette moyenne est nationale et elle le sera encore plus dans les années à venir avec la crise économique et l’austérité qui n’ont pas encore produit tous leurs effets.
    Cela vous laisse donc imaginer le potentiel de baisse.

    (…)

    Logiquement donc, mon point de vue est que le marché immobilier a commencé son grand mouvement baissier depuis cette année et que 2014 sera l’année de la bascule.

  3. Attention l’or descend à un niveau critique sous son triangle daily du fait de stats en faveur de la croissance américaine mais d’une inflation qui tarde à grimper. Prudence !

  4. "Évitons les bêtises de certains esprits chagrins qui ont acheté de l’or à 1550, en trading avec du levier, sans mettre de stop à la baisse ! Pour ces mêmes esprits chagrins, je suis actuellement haussier sur le gaz".

    Mdrrr

  5. Poutine lance la construction du gazoduc « Force de Sibérie »
    "Vladimir Poutine a lancé hier la construction du gazoduc par lequel la Russie va exporter pour la première fois du gaz à la Chine et rééquilibrer vers l’Asie ses échanges commerciaux, au moment où ses relations avec les Occidentaux sont au plus bas. «Nous lançons le plus grand projet de construction au monde, a souligné le président russe. Mais le plus important, ce ne sont pas les records, mais c’est qu’il s’agit d’un projet très important pour la Fédération de Russie comme pour la République populaire de Chine», a-t-il ajouté. Le gazoduc «Force de Sibérie», d’une longueur totale prévue de 4000 kilomètres pour une capacité de 61 milliards de mètres cubes, doit permettre de relier les gisements de Sibérie Orientale au réseau gazier existant et de le prolonger vers l’Extrême-Orient, jusque Khabarovsk et Vladivostok".
    Infographie ici : http://leblogalupus.com/2014/09/02/gaz-russe-vers-la-chine-poutine-lance-la-construction-du-gazoduc-force-de-siberie/

  6. LVM. Je bloque tous les malwares. Ce n’est pas la peine de te fatiguer à m’en envoyer. La haine des autres est souvent le reflet de la détestation de soi même. Le troll agressif est toujours un grand psychiatrique.

  7. bonjour,

    @JCB

    tjrs interessant de te lire

    je n’interviens pas , …car trop complique d’expliquer le pourquoi de mes trades
    necessite graphe et comprehension du BE

    ….cependant , j’ai une divH potentielle sur indicateur ,en utJ ,qui si elle etait confirmee , puis validee, permettrait , en trading ut30 , une hausse d’amplitude interessante

    perso , j’ai pris un long , ce jour ….via tcall , objectif à determiner
    si scenario invalide, je sors sur point d’entree

    XAU/usd

    bonne continuation à tous

  8. Bonjour payback,

    je crois que tu as bien fait car la hausse du dollar fait chuter mécaniquement l’or. Si nous avons des convictions haussières sur l’or à myene terme, il faudra les trader au meilleur moment. mon impression est que main street a décidé que l’or irait à 1050 et il a des chances d’y aller. Flash des grosses baques et conseils à leurs clients etc … Pas la peine de se battre, l’heure viendra et on saisira le bon moment.

  9. Bonjour Surfeuse,
    Mes positions EUR USD sont très gagnantes aujourd’hui mais j’ai encore renforcé dans la hausse de ce jour de façon à ce que mon levier me permette de ne pas faire sauter mon compte trading avant 1.33. Je ne crois pas qu’on ira si haut. Je risque meme de renforcer avant car EUR USD est terriblement baissier. S’il ne chute plus, c’est parce que tout le monde le shorte déjà, du coup, les quelques acheteurs le font monter. Ce qui est important, c’est de ne pas sortir du trade car nous allons finir beaucoup plus bas.

  10. JC,
    les swaps chez mon broker actuel sur mes positions en swing Eurus me coutent une fortune (0.00026/0.00028 pour un mois). Avez vous comparé ces couts chez vos différents brokers?

  11. L’oblique ascendante en UT H1 est franchie à la baisse sur la paire EUR USD. Si cela se confirme, un nouveau plongeon pourrait survenir. Encore un pied de nez à ceux qui font de la chantilly en sortant à tout bout de champ en UT 5 sans jamais donner leurs trades en direct comme je le fais.

  12. Je dis une fois pour toute à tous ceux qui m’envoient des messages bidons et agressifs, que je delete systématiquement. Je n’ai pas de temps à perdre avec les frustrés qui se promènent sur le net.

  13. La BCE a décidé d’abaisser de nouveau ses taux directeurs avec le taux de refinancement principal qui de 0.15 % à 0.05 %. Chute de l’euro qui prouve qu’il ne faut pas sortir de la position quand les fondamentaux soutiennent la tendance et que le trading en UT 5 ou 30 est la certitude de perdre de l’argent.
    Le compte broker est en ce moment multiplié par 10 !

  14. 1.30 va être un fort support psychologique. Si un rebond a lieu il faudra renforcer progressivement sur toute hausse significative par de nouvelles positions pour augmenter encore le levier en toute sécurité. Le niveau maxi de ce rebond est pour moi désormais a 1.3250

  15. La BCE va lancer son programme d’achat d’ABS et l’euro chute encore. Un message de plus pour les traders qui se fichent des fondamentaux et qui jouaient la reprise technique soit disant pour gagner 200 pips à la hausse en suivant la 4 a de la 5b …

  16. Bonjour Douglas,
    L’or continue à suivre son oblique ascendante long terme. Il a toutefois donné un signal de baisse en franchissant à la baisse son triangle de consolidation mais s’est repris. Fausse sortie. Prudence ! Il faut que l’or trouve sa vraie sortie.
    Notons également que si l’euro baisse beaucoup, le dollar n’a pas grimpé sur la courbe du dollar index. On assiste surtout à un plongeon de l’euro aujourd’hui. Regarde la courbe de l’EUR GDP elle est identique à celle de l’EUR USD. C’est l »explication de l’immobilisme de l’or en dollar.

  17. Au bilan de ce soir, le compte broker est multiplié par 13 après la dégringolade de l’euro. L’euro est extrêmement fragilisé par la situation européenne. La BCE souhaite un euro faible et adopte le discours adéquat. Les USA vont être obligés de remonter leurs taux l’an prochain sous peine de voir l’inflation partir sans contrôle après les QE successifs. Le dollar va continuer à monter. L’équation est simple EUR USD devrait continuer à chuter dans les mois qui viennent. Une reprise technique serait toutefois souhaitable car la paire n’a pas soufflé depuis un moment. Je conserve toutes les positions. On a une marge énorme pour résister à une remontée des cours.

  18. Je vois que overblog me colle encore des pubs. Chez quel autre hébergeur faut-il aller pour etre tranquille ?

  19. Je viens de prendre de nouvelles positions à la hausse à 105.12 sur USD JPY. Le calcul est le suivant si le NFP américain est bon à 14 h 30 la paire va grimper en force. Comme j’ai déjà des positions prises beaucoup plus bas, je peux me permettre de prendre le risque de renforcer et éventuellement de sortir rapidement si le NFP est mauvais (ce que je crois pas). dans le cas contraire mon levier monte sur une paire qui devrait ama aller beaucoup plus haut.

  20. A suivre également la réaction de l’or après les le NFP. L’or reste sur son oblique ascendante long terme malgré la hausse du dollar index. Cette divergence signifie que les gens qui anticipent de nouvelles difficultés monétaires à un horizon plus éloigné garde le cap. La baisse de l’or sous le triangle de conso n’est toujours pas actée. A surveiller sans trop se mouiller pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *