Renforcer l’or sur repli.

Par Jean Christophe Bataille

http://www.gold101.com/blog/wp-content/uploads/2009/09/gold-money-22.jpg

L’or qui n’a pas beaucoup évolué en euros ces derniers mois s’est en revanche beaucoup apprécié en dollars. L’annonce d’une reprise du quantitative easing aux Etats-Unis est la cause principale de la récente flambée du métal.

Le Gold Index a atteint récemment un sommet en s’approchant de très près de la barrière des 1400 dollars l’once. Le surachat était manifeste en dollars et l’indice avait besoin de souffler. La tendance haussière de l’or à long terme reste pour moi très solide et je conserve toutes les positions acquises depuis des années. La question posée aujourd’hui est de déterminer le prochain point bas de l’or en euros pour que les investisseurs européens qui en ont peu ou pas, puissent débuter ou renforcer leur position en or. La réponse passe par l’anticipation du prix de l’or en dollars et celle-ci est une fois de plus politique :

– Si l’élection de mi-mandat aux USA se solde par une victoire d’Obama, il est très probable que dans la continuité de la politique actuelle, la monétisation reste très importante.

– Si l’élection de mi-mandat aux USA se termine par une victoire des républicains, le quantitative easing risque d’être revu à la baisse tout en sachant qu’une partie du programme de monétisation est inévitable et incompressible du fait des risques que fait peser l’insolvabilité de certains acteurs publics et privés sur l’économie américaine.

Dans le premier cas, le métal jaune va peu consolider, les opérateurs anticipants une érosion monétaire très conséquente et un maintien très prolongé de taux réels négatifs aux Etats-Unis.

Dans le deuxième cas, l’or risque de se replier en dollars autour de 1250 voire plus bas mais j’ai la certitude que même en cas de changement radical de la politique américaine, il ne peut descendre en dessous de 1030-1050 dollars l’once, overlap historique. Cette consolidation ne remettra pas en cause le potentiel haussier de l’or car aucune politique US ne peut aujourd’hui réparer les dégats monétaires accumulés au cours des 20 dernières années.

Quid du prix en euros ? La logique voudrait qu’en l’absence de nouvelles décisions de politique monétaire européenne, l’or en euros reste stable. La rigueur allemande imposée à l’Europe maintient aujourd’hui l’once nettement en dessous de 1000 euros et l’euro autour 1.39 dollars. Tant que les problèmes des PIGS ne ressurgissent pas dans les médias, il serait logique que ce prix de l’or en euros reste à son niveau. Donc si l’équipe d’Obama sortait gagnante le prix de l’or ne baisserait pas en euros. Si les républicains américains remportaient les élections, le dollar se trouverait temporairement renforcé par rapport à beaucoup de monnaies, l’or baisserait en dollars et la paire EUR USD baisserait en corrélation avec le Gold index, maintenant également le prix de l’or en euros. Mais dans ce dernier cas, l’équilibre serait plus précaire car une chute importante de l’or en dollars pourrait, par contagion, se traduire également par des prises de bénéfices sur l’or en euros. Cela donnerait l’occasion aux épargnants disposant de peu d’or de renforcer leur position.

Reste à arbitrer entre mines d’or et or physique.

Or physique –  Napoléons

Comme je l’ai dit dans un précédent article, si le cours actuel du Napoléon est relativement protégé par les corrélations Gold-EUR-USD, il l’est également par un niveau de prime proche de zéro. Une baisse en euros de l’or physique pourrait donc être de courte durée car la prime sur le Napoléon augmenterait rapidement devant toute velléité de reprise du métal jaune, freinant ainsi la chute de la pièce. L’or physique d’investissement a pour  caractéristique d’être le plus souvent acheté pour le long terme. Les incertitudes sur l’or papier décrites dans l’excellente enquête de Jef sur la backwardation n’engage pas non plus à la revente de l’or physique. De fait, il n’est pas facile de dire à partir de quel niveau les épargnants se précipiteraient sur les Napoléons en cas de chute de l’or en dollars mais celui-ci ne devrait pas être inférieur de beaucoup au niveau actuel, sauf si la politique monétaire européenne se durcissait encore plus, au risque de replonger le continent dans la récession.

Mines d’or

L’effet d’une baisse de l’or en dollars pourrait être plus net sur la valeur des mines. Le levier joue à la baisse comme à la hausse et c’est peut être dans ce compartiment qu’il serait le plus logique d’investir. Il faut donc surveiller attentivement le cours des actions et des FCP aurifères pour saisir la meilleure occasion. Un ratio peut nous aider, il s’agit du rapport du prix spot de l’or sur celui des mines. L’indicateur habituellement utilisé est le ratio Gold index / Philadelphia Gold and Silver Index.

Vous pourrez calculer ce ratio sur StockCharts.com en tapant : $GOLD:$XAU

GOLDXAU-22102010.JPG

Ce ratio est aujourd’hui à 6.75. Toute hausse significative de ce ratio doit conduire les investisseurs à préférer les mines d’or à l’or physique.

Enfin, en cas de chute importante des métaux précieux, l’argent pourrait également être un investissement intéressant mais il fera l’objet d’un autre article.

Pour information le Philadelphia Gold and Silver Index est composé des mines suivantes :

Barrick Gold Corp.     21.98%
Goldcorp Inc.     14.92%
Newmont Mining Corp.     14.13%
Freeport McMoran Copper & Gold Inc.     12.92%
Kinross Gold Corp.     7.37%
AngloGold Ashanti Ltd.     6.55%
Agnico-Eagle Mines Ltd.     4.65%
Gold Fields Ltd.     3.98%
Yamana Gold Inc.     3.47%
Harmony Gold Mining Co. Ltd.     3.13%
Randgold Resources Ltd.     2.34%
Pan American Silver Corp.     1.10%
Royal Gold Inc.     1.09%
Silver Wheaton, Inc.     1.05%
Coeur D’ Alene Mines Corp.     0.77%
Silver Standard Resources Inc.     0.56%

13 réflexions au sujet de « Renforcer l’or sur repli. »

  1. MoneyWeek prévoit une baisse des actions et de l’or sitôt la défaite démocrate annoncée.Le pull-back dans le cas extrême d’un raz-de-marée républicain pourrait ramener l’once vers 1050.

     

    L’once se dépréciera en fonction de l’appréciation du dollar US.Il y a donc plus à gagner,ou moins à perdre sur des minières surtout celles dont les comptes,et bien sûr les coûts
    d’exploitation sont libellées dans autre chose que le billet vert.

     

    Cela dit,une majorité républicaine à la Chambre des Représentants,car au Sénat c’est peu vraisemblable,même si elle met un frein au Q E ne rendra pas les Etats-Unis plus faciles à gouverner.Ce
    qui risque de rendre très rapidement aux investisseurs étrangers leur méfiance vis à vis  du dollar,comme monnaie de protection de leur capital.A noter qu’une autre force
    joue en sens inverse,celle des emprunteurs qui trouvent aux USA des taux imbattables afin d’investir dans les émergents.

     

    Je ne crois pas que le gouvernement US souhaite une forte appréciation du dollar qui pénaliserait les quelques exportations mais surtout laminerait l’inflation des biens importés,faisant
    ressurgir le risque latent de la déflation.Après un rebond éphémère des ventes dû à un sentiment de richesse retrouvée,les consommateurs pourraient bien geler leurs achats en attendant une
    nouvelle baisse des prix qui se ferait attendre. 

  2. Bonsoir Jean-Christophe,

    Merci pour cet article. Ces 2 derniers jours l’or s’est de nouveau apprécié  (+1.6% en euros) et semble limiter ses corrections sur une oblique amorçée le 15 aout 2009. A croire que c’est sa
    cotation en € qui fait référence! Concernant les mines d’or, y en a-t-ils qui soient éligibles au PEA? (en Guyane, par exemple)….

  3. Bonjour Raydan,

    Difficile de dire si l’or va se replier suffisamment après le vote de mi mandat aux US. Pour l’instant ca ne bouge pas beaucoup. Mon conseil : l’enveloppe PEA est trop réductrice. Le mieux est un
    fond aurifère dans une enveloppe assurance vie. L’avantage fiscal est identique.

  4. Bonjour Jean-Christophe, bonjour Raydan,

    Si tu veux absolument rester à l’intérieur du PEA,il faut regarder à Londres.Même si Auplata a rejoint sa MM 200 jours,je n’ai plus confiance.Voici un vieux dossier de Thomas
    Chaize,qu’il faudra mettre à jour:

    http://www.dani2989.com/articles/minespeable16012004.htm

     

    J’aime bien Avocet,conseillée autrefois par Abadie,qui vend ses actifs asiatiques pour se concentrer sur la mine d’Inata.Mais une seule mine c’est risqué.

     

    Pour un PEA je préfère Cluff Gold qui porte le nom de son créateur Algy Cluff qui remue la terre d’Afrique Occidentale depuis 2 003 dans une indifférence quasi générale.En France du
    moins.Vous savez,ce petit Etat qui s’enfonce dans le nombrilisme et la dépression. Je reconnais que  »Le Revenu » en avait parlé il y a deux ou trois ans.

     

    Cluff a mis sur pied une société avec trois mines dans trois Etats,très sage stratégie! Deux sont en production,car il ne s’agit pas de te faire acheter du vent,et la dernière entrera
    en production au Q1 2013 avec des réserves conséquentes,environ 3M d’onces.Cluff va passer la main au COO Peter Spirey mais restera président non-exécutif (chairman) Et il est probable qu’il
    finira par céder son affaire mais,dit-il, »pas avant d’avoir pleinement développé ses actifs ».Car bien évidemment,on lui a déjà fait des propositions.Le fait qu’il soit à la fois
    créateur,dirigeant et actionnaire est une énorme garantie pour les minoritaires qu’il fera tout pour créer de la valeur.

     

    Bien sûr le dollar peut s’envoler et le prix de l’once s’effondrer,et le Titanic surgir des abysses…mais la balance ne penche pas de ce côté et je suis persuadé que Cluff Gold est une bonne
    affaire pour qui sait être patient.(Quand même 30%cette année) 

     

    La production,cette année environ 100 000 oz pourrait passer à 250/300 000 en 2013.Cluff Gold verrait son statut passer de junior prometteuse à mid tier solide.Peut-être simultanément avec la
    phase parabolique du métal.Et comme le dit Jean-Christophe,il faut anticiper longtemps à l’avance pour vraiment profiter …  

     

    Bon je ne veux rien te cacher,les deux premières mines sont au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire et le projet Baomahun,au Sierra Leone.

  5. A propos de Cluff Gold:

    Après des commentaires élogieux (pas les miens!) des résultats positifs et sur fond de hausse de l’once,le cours avait beaucoup monté.Maintenant on revient à la réalité:Il faudra attendre 2013
    pour voir couler les 300 000 onces…

     

    Alors -15% en deux séances.Si l’on regarde le graphe sur 3 ans on voit que le titre avance par fortes poussées haussières suivies d’un retour rapide sur la MM 200 jours.Autour de 90 et si
    possible en-dessous un achat redeviendra intéressant.Patience.

     

    P S:La vie d’Algy Cluff est semée de réussites financières,des plantations de caoutchouc au pétrole.Cet ancien capitaine de parachutistes est un entrepreneur dans l’âme.Je n’ai qu’une crainte:que
    sa jeune femme,une juriste noire et leur trois enfants lui fassent oublier ses activités minières.   

  6. merci à Jean-Christophe et bxx pour vos réponses et liens. Mon PEA étant ancien, j’apprécie en effet son utilisation. Toujours pénible de devoir payer des Impots !-) mais il est vrai que la
    palette des titres est très limitée, je vais donc suivre ton conseil pour l’assurance vie.  Pour Cluff Gold je vais la surveiller et chercher à en savoir plus sur ses résultats. Idem pour
    les minières côtés à Londres.

    (A propos bxx, concernant ton inquiétude sur la baisse possible de motivation d’Algy, normalement avec 3 enfants, ça devrait plutôt aller dans le sens de plus de sérieux, non?

    En tout cas moi, avec une femme juriste je me tiendrais « à carreau »  !-))

  7. Bonjour Marc,

    Mes deux plus grosses lignes Or sont :

    BGF World Gold A2 EUR
    LCL Actions Minergior Monde (contient ausi du pétrole et des minerais)

    Mais attention je les payées beaucoup beaucoup moins cher. Pour les acheter aujourd’hui il faut attendre un vrai repli. Après l’élection de mi mandat ? …

  8. j’ai du mal à comprendre votre intérêt pour l’or en ce moment. Je vois bien que le cours monte quand le dollar baisse mais vu que l’on vit pour la plupart en zone euro, apres correction de
    l’effet de change, sur le moyen terme, cela vaut il le coup. Si vous me dites que c’est pour se protéger bêtement de l’inflation latente, je peux y voir un debut de raison

  9. Bonjour SR71

    Pour l’instant c’est le dollar qui souffre. La reprise de l’euro à ramené le nap autour de 180 euros. Il était à 220, il n’y a pas si longtemps. Lorsque ce sera le tour de l’euro de souffrir,
    l’or montera en euro. La montée actuelle de l’or est due aux taux d’intérets réels négatifs. Or l’inflation réelle est bien supérieure à celle des IPC donc supérieurs aux taux d’interet sur
    toutes les maturités. Ces derniers sont tous au plancher. Si les taux longs montaient cela signifierait que l’inflation monétaire contamine l’économie. L’or monterait alors encore plus. Si les
    taux courts continuent à rester bas, l’or poursuivra sa hausse. Si les BC montent les taux courts, c’est la dépression déflation. Personne n’en veut. L’or ne peut que monter.

  10. Je reviens une dernière fois sur Cluff Gold,car son fondateur a de quoi fasciner.

     

    Algy Cluff a gagné et fait gagner beaucoup d’argent aux actionnaires des ses  sociétés successives.A part le goût des affaires et la crainte de l’ennui à 40 ans il aurait pu se retirer
    fortune faite.Une majorité d’actionnaires de Cluff Gold sont américains (la société est aussi cotée à Toronto) ils ont un oeil attentif sur la progression des chiffres.Angovia a commencé à
    produire en mars 2008 et Kalaska fin 2008.

     

    Avoir une descendance et une vie familiale lui donne de nouvelles responsabilités,mais aussi un défi bien plus difficile que de gagner de l’argent.Même si je suis persuadé que ça n’est pas son
    premier objectif.Car c’est un romantique,une race en voie d’extinction dans ce monde de managers formatés.Et avec un sens de l’humour très « british ». 

     

    http://www.telegraph.co.uk/finance/2924311/Business-profile-A-mining-legend-out-of-Africa.html

     

    Il ne faudrait pas qu’un divorce nous le fasse déprimer! D’un autre point de vue plus cynique,il lui coûterait tellement cher qu’il reviendrait aux commandes…Il avait dit quand il avait
    lancé cette société « My last throw of the dice ».Puisse-t-il faire un six ou au moins un cinq. 

  11. Thanks a lot for the detailed explanation and advice regarding investing in gold. I too am a recent buyer of gold and would like to know whether the gold will continue to grow in value or should I also invest in other metals like silver and platinum?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *