Pourquoi acheter des pièces d’or de type "Napoléon" actuellement ?

Par Jean Christophe Bataille

http://futures-trading.fr/wp-content/uploads/2010/10/100f1869fh.jpg

J’ai conseillé dans la file trading, hier, 6 octobre, à ceux qui n’avait pas d’or d’acheter une première ligne de Napoléons à 183.5 euros. Je l’avais d’ailleurs déjà fait, il y a un mois pour un cours du Napoléon à 180 euros. J’ai donné ce conseil alors que l’once d’or avait fortement progressé en dollars. On pourrait s’en étonner car une consolidation devrait s’opérer après la hausse fulgurante du Gold Index.

En fait, l’or ne se valorise pas, c’est le dollar qui perd de sa valeur. En euros, l’or est stable et le Napoléon a présenté hier une caractéristique particulière, sa prime s’est rapproché de zéro. Cela a donné un prix plutot attractif pour la pièce à 182 euros en journée. Ce phénomène a pour moi une explication : les français ne se ruent pas actuellement sur l’or physique car la phase 3 de la bulle de l’or n’a pas encore véritablement commencé chez nous. En revanche, elle a probablement débuté en Chine où l’état a fortement encouragé les particuliers peu fortunés à acheter de l’or. Par ailleurs, les investisseurs commencent un peu partout dans le monde à pondérer l’or à 5 ou 7 % des patrimoines, ce qui correspond à la fin de la phase 2 de la bulle de l’or, celle des épargnants initiés.

Pourquoi acheter des pièces et pourquoi en ce moment ?

– Tout d’abord parce que l’or physique est une valeur refuge et que l’évolution de la crise de la dette pourrait ne pas évoluer aussi bien qu’on le dit dans les médias dans un contexte de stagnation économique et démographique en occident. La socialisation des pertes bancaires et le traitement monétaire de la crise comporte un vrai risque inflationniste, souhaité par les banques centrales de l’OCDE, potentiellement hyperinflationniste si son contrôle devenait inopérant. En cas de radicalisation de la crise, la détention d’or serait une vraie protection. L’usage des pièces est bien sûr une sécurité supplémentaire par rapport aux lingots car elles se revendent très facilement en cas de besoin. Il faut préciser que le conditionnement sous enveloppe scellée est une garantie de qualité.

– Ensuite, parce que si l’once peut à nouveau baisser en dollars, je suis porté à croire que cela sera de peu car les acheteurs sont au coin du bois et à des niveaux d’intervention de plus en plus élevés. A tel point que les amplitudes de consolidation deviennent très faibles. Rappelons que les banques centrales des pays émergents ont manifesté leur intention d’acheter de très importantes quantités d’or physique. En revanche, si l’euro baisse, les pièces d’or s’apprécieront pour les européens. Et si la prime remonte, ce qui semble inévitable, les pièces d’or augmenteront également. Pour acheter plus bas, on peut toujours attendre que l’or baisse en dollars et que l’euro continue à s’apprécier mais ce ne serait pas logique puisque l’or monte essentiellement parce que le dollar se dévalorise. L’or et l’euro sont actuellement actuellement au même niveau d’optimisme. Les deux risquent d’évoluer à la baisse, ce qui pourrait stabiliser le prix de la pièce durant la baisse de l’once en dollars. Le risque d’attendre une chute significative du métal jaune en euros pour les épargnants dépourvus d’or serait de ne plus pouvoir l’acheter à un prix raisonnable. Seule une montée de l’euro et une stabilisation de l’or pourrait encore baisser le prix du Napoléon mais encore faudrait-il que la prime reste aussi basse. Dans ce cas, pour ceux qui achètent aujourd’hui le Napoléon autour de 180 euros, il serait tout simplement temps de renforcer la position à un prix inférieur.

– Enfin parce que les politiques monétaires des banques centrales des pays de l’OCDE maintiennent les taux d’intérêt à un niveau proche de 0 % afin de soutenir une croissance défaillante. Dans ces conditions, l’absence de rendement ne pénalise plus le placement en or physique.

Ce conseil s’adresse bien sur à ceux qui veulent prendre le train de l’or en route, mais ce n’est en aucun cas une incitation à acheter. Il faut savoir que l’or pourrait baisser significativement, au moins temporairement, si toutes les économies du monde s’effondraient en meme temps. Mais ce n’est pas mon scénario central et le découplage des émergents que j’ai beaucoup défendu dans le passé est devenu une réalité. Il est également certain que le potentiel de progression du métal jaune n’est pas celui d’il y a 5 ans. Mais si on considère que la bulle aura touché son maximum quand on achetera le Dow jones avec deux ou trois onces d’or, la cible évolutive du métal est plutot comprise entre 2500 et 5000 dollars selon l’importance du délitement des monnaies.

38 réflexions au sujet de « Pourquoi acheter des pièces d’or de type "Napoléon" actuellement ? »

  1. Bonjour à tous,

    En ce qui concerne l’achat de nap, quel est le meilleur endroit où l’acheter ?

    Comment être sur de la qualité ? Sous sachet plombé aucune discussion possible sur la qualité et la teneur en or ?

    Merci par avance de tes réponses.

    fred marseille

  2. bonjour à tt le monde, le 20 Francs union latine a une prime négative ces derniers jours, et de façon générale plus fréquemment que le nap, est il préférable de diversifier, sachant que si le
    marché de l’or physique se tend la prime risque d’augmenter plus vite sur le nap que sur le 20 francs union latine (enfin je pense) ou peut importe ?

    merci

  3. J’ai lu que les Allemands étaient de grands amateurs de krugerrands.Est-ce parce leur fortune est plus grande que la nôtre,leurs coffres plus exigus ou qu’ils veulent s’éviter des calculs
    compliqués? Un Krugerrand pèse une once soit 31,1g.Cette pièce est-elle d’un accés facile en France?

     

    Le sens des mots:

    Quand on parle d’espèces sonnantes et trébuchantes,on fait référence bien sûr au tintement du métal mais aussi à l’oscillation que devait faire le trébuchet,la petite balance de
    précision pour apporter la preuve que la pièce n’avait pas été rognée et que son titre était correct.Si le fléau ne trébuchait pas (n’oscillait pas) et penchait nettement d’un côté,la
    conclusion s’imposait… 

     

     

  4. Petite precision bxx un Krugerrand pese 33.93g :-) En effet il contient un peu de cuivre pour rendre la piece plus solide. D’ou aussi sa couleur.
    Renaud

  5. Merci pour cet article

    Pour ceux qui se demandent où acheter, voici quelques idées.

    1) Aller chez un numismate, lui demander s’il a des pièces, à quel cours et quelle est sa commission. Dans ce cas, faire attention à la qualité des pièces. Si le numismate voit qu’il a en face de
    lui quelqu’un qui ne s’y connait pas trop, la tentation sera grande de lui refiler des savonnettes.

    2)  S’adresser à son agence bancaire, passer outre l’air étonné de son banquier, qui dit ne commander des pièces qu’une fois tout les 10 ans, et insister car le banquier préférera fourguer
    une assurance-vie, un pel , ou encore voir les liquidités rester sur le compte courant plutôt que de servir à l’achat d’or.
    Une fois ces barrages franchis, il faut passer un ordre d’achat ( préciser les pièces à acheter : napoléon, souverain, ou autre,  la quantité, le prix  maximum, la validité de l’
    ordre.), qui sera transmis à CPR-or. Quelques jours après, il faut prendre livraison de ses pièces à l’agence, si l’ordre a été exécuté, puis louer un coffre aussitôt pour entreposer ses
    piécettes,  ou repartir avec le magot,  en regardant bien derrière soi.

    3) L’achat auprés d’un organisme spécialisé tel que Cookson, auprés duquel la qualité des pièces peut cependant quelquefois laisser à désirer. Pour  fred marseille, à signaler le trés
    sérieux  » change de la bourse » ( d’ailleurs côté en bourse ), qui a un comptoir or et argent de bonne facture ( c’est le cas de le dire ).

    Dans tous les cas, le sachet plombé permet  de revendre plus facilement au vendeur d’origine et d’apporter la preuve de l’achat pour bénéficier le cas échéant de l’exonération de taxe au
    bout de 12 ans.

  6. Merci Renaud pour cette précision.Voici le résultat de mes recherches rapides:

     

    -Pour un usage national,il vaut bien mieux acheter des naps ou des demi-naps la prime pouvant démultiplier le prix en quelques jours en cas de pénurie.

    -Si l’on veut pouvoir échanger ses pièces dans n’importe quel pays du monde,une ceinture lestée de krugerrands fera très bien l’affaire.

    Merci Internet.

    http://www.loretlargent.info/or/le-krugerrand-la-piece-dor-mondiale/1316/

     

    En passant,une petite pensée pour les 33 mineurs chiliens bloqués depuis plus de deux mois dans 50 m2 dans une mine de cuivre et d’or de la région d’Atacama.

    On ne le leur a pas dit,au cas où…Mais il ne reste plus que 100m à creuser.Etre actionnaire d’une minière implique,à mon avis, de ne pas oublier ceux qui y risquent leur vie tous les
    jours,souvent pour pas bien cher.

  7. Salut JC,

    Ce n’est pas que j’aime avoir raison mais comme la fiscalité fait partie de mon activité professionnelle, j’en fait profiter le blog .

    Concernant la fiscalité sur l’or voici quelques précisions :

    La déclaration de + value sur l’or rentre dans le régime des plus values sur biens meubles.

    Comme ce cadre fiscal présente quelques similitudes (et donc aussi quelques différences…) avec celui des plus values immobilières, il y a souvent confusion. Ce ne sont pas les mêmes
    régimes fiscaux, les fiscalités se ressemblent mais ne se mélangent pas. Ainsi, une moins value immobilière ne viendra pas compenser une plus value sur biens meubles et réciproquement.

    La confusion est souvent faite même par les « professionnels » eux mêmes comme tu peux le constater, puisque les infos du lien que tu as mis plus haut sont tout simplement inexactes, Par
    contre ce lien détaille mieux la situation :

    http://www.investir.fr/placements-financiers/guides/bourse/guide-bourse/imposition-des-plus-values-sur-biens-meubles-159500.php

    Ces deux régimes font ainsi l’objet de deux déclarations distinctes :

    +V immobiliere :   2048-IMM-SD

     http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_5211/fichedescriptiveformulaire_5211.pdf

    +V sur biens meubles :  2092-SD

    http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_5943/fichedescriptiveformulaire_5943.pdf

  8. Salut jef,

    Les fautes d’orthographes sont difficilement évitables quand on écrit vite ses posts. Je suis le premier à en faire. Tu as raison de défendre ton avis. Tu avais d’ailleurs bien spécifié biens
    meubles dans ton post et pas valeurs mobilières.

  9. L’euro baisse peu, l’or baisse nettement et le Napoléon monte à 185. Voilà un effet de la reconstitution de la prime sur baisse de l’or. Bien sur,  il ne faut pas que l’or baisse trop contre
    l’euro pour que le Napoléon résiste.

  10. Bonsoir,je mets mon grain de sel,ayant commencé mes achats de nap il y a plus d’un an qund il cotait 127….

    @bxx:merci pour l’avis sur les mines d’Ag.Mais en ce qui concerne le « krug » il est aussi rare en France que les mines cotées à la bourse de Paris!!Solution=l’acheter en Allemagne,sites en ligne
    spécialisés dans les monnaies.C’est une grosse pièce,comme la 50 pesos(attention aux faux pour celle-ci)et les onces:tout ça est moins connu et moins recherché en France que les bons vieux Nap.

    @JC Bataille:l’imposition sur la plus value implique une facture nominative ce qui exclue tout achat anonyme et discret.De plus il faut encore prouver que ladite facture correspond bien aux
    pièces en question,donc en pratique il faut que rien ne sorte de la banque….(sauf pour les lingots qui sont numérotés-je vous rassure,je n’en ai pas,ne pas oublier que je suis de la famille de
    mme Michu!).c’est là le seul intérêt du scellé.Autrement si quelqu’un veut emporter ses pièces à la maison (pas confiance dans les banques par exemple,lol)le scellé ne sert strictement à rien,il
    ne faut surtout pas payer en plus pour ça dans ce cas.(bon,il parait que chez Cookson le scellé est gratuit,mais si on revend à Cookson,on revendra le plus souvent sans prime)

  11. Merci Gloxina,

    Comme toi et Bxx je suis assez favorable aux naps pour les résidents en France. Le but de cet article est de dire au gens qui n’ont pas d’or qu’on est probablement à la dernière gare pour
    prendre le train de l’or. Ca commence à s’agiter dans les chaumières et meme madame Michu a entendu dire que l’or montait. D’ici qu’elle achète …

    Acheteur d’or physique et de mines d’or depuis plusieurs années, je commence à me dire que l’or à beaucoup monté. Mon dernier achat d’or physique date de l’an dernier à peu près au moment où
    tu as acheté tes naps. Mon dernier achat de mine d’or est plus ancien puisqu’il date d’avril 2009. Je m’en étais d’ailleurs ouvert sur un blog tenu par un parapentiste réunionais qui pensait
    cet achat inutile et dangereux :-) Depuis, il a encore pris près de 50 % et les mines plus de 70 %. L’or vient au total de progresser de plus de 400 % en 8 ans. Acheter de grosses quantité
    d’or pour ceux qui n’en ont pas devient donc un vrai pari. Comme dit Billou, on a peut etre plus de chance de gagner de l’argent avec les actions japonaises. Je crois toutefois que l’or garde
    encore un bon potentiel tant le système monétaire est malade. Dans les années 70, l’or a progressé de plus de 2200 %. Qui dit mieux ?!

    Je ne comprends pas pourquoi tu déconseilles les scellés en cas de transfert à domicile. CPR te reprendra au prix CPR tes nap s’ils sont restés dans le sachet plastique scellé protecteur.
    Avec CPR tu auras du premier choix et cela restera du premier choix. En général on t’envoie en plus tout ça dans un conditionnement supplémentaire de polystyrène. Le lieu de conservation ne
    joue pas me semble-t-il. Quant aux lingots, on a effectivement pas besoin de conditionnement.

    Fiscalité anonymat … Déjà il ne faut ama pas s’amuser à sortir l’or physique de l’ISF. Quand j’achète de l’or je suis certain que mon nom est inscrit quelque part dans les compte de ma
    banque ou chez CPR. Ca m’étonnerait que le fisc n’ait pas droit à ces données. En cas de controle fiscal, c’est mauvaise foi et compagnie ! A eviter ama à moins d’acheter quelques naps sur
    e-bay mais attention à la revente elle se fera moins cher à la valeur Coockson et encore …

  12. Quand je parlais de discrétion et d’anonymat,ce n’était pas vis à vis du fisc!loin de moi l’idée d’encourager à dissimuler quoi que ce soit.

    C’est,pour les personnes investissant dans l’or en tant qu' »assurance » et préférant souvent le detenir chez eux,afin de limiter les risques de cambriolage .Achat non anonyme ,chez un numismate ou
    bien une agence bancaire=risque possible d’indiscrétion,qui peut tomber dans des oreilles de personnes mal intentionnées à la fin du circuit.

    Les scellés=vaste débat!Je conçois que pour un investisseur achetant par 50 ou par 100 pièces cela puisse être valable;mais pour le petit investisseur qui achèrte par 1 à 10 pièces,cela augmente
    le prix de manière non négligeable.

    Le scellé est une preuve de l’authenticité des pièces et de la date de l’achat si la facture est bien à l’intérieur.les scellés CPR sont repris à peu près partout…mais pas forcémént au prix CPR
    chez les numismates à ce qu’on m’a dit.

    Les scellés ne sont pas une garantie reconnue par l’administration fiscale sauf si les pièces ont été laissées à la garde de l’établissement vendeur et sur justificatif de celui ci,parce qu’il
    n’y a pas d’individualisation des pièces(numéro).Donc dans tous les cas où les pièces ont été sorties de la banque,en cas de vente ou de succession=taxe forfaitaire,même si vous avez une facture.

    Bon,c’est une science assez neuve pour moi,mais c’est sûr en ce qui concerne la fiscalité.C’est pourquoi je trouve qu’il est dommage de dépenser plus pour des scellés si on ne fait pas d’achats
    importants.(et si on a un scellé avec beaucoup de pièces,on ne peut pas fractionner à la revente non plus,pour les petits investisseurs ce n’est pas pratique)

  13. Bonjour Gloxina,

     

    Le débat sur les scellés est intéressant. Je te donne mon avis. Je ne sais plus combien CPR me facture les scellés mais il me semble qu’il s’agit de quelques euros seulement (5 euros de mémoire).
    Il est beaucoup plus important de négocier les frais de transaction que de se passer des scellés. Sur 100 naps 0.5 % de commission gagné ca fait beaucoup plus d’économie. Lorsque j’achète des
    Napoléons, je les fais sceller par 50 pièces, ce qui donnerait une revente globale entre 9000 et 10000 euros aujourd’hui. Cette revente doit se faire via CPR qui s’engage avec ses scellés à les
    reprendre au cours CPR. 10000 euros, ce n’est pas non plus considérable par rapport aux lingots qui valent tout de meme 30000 euros en ce moment. Ensuite, la prime des napoléons risque de faire
    grimper les pièces beaucoup plus que les lingots en cas de crise majeure. C’est un autre intéret des pièces. Enfin en cas de crise exceptionnelle (guerre civile,  crise bancaire majeure :
    caractère refuge du placement) il est évident que le scellé sauterait pour vendre les pièces à la demande dans des conditions qui ne seraient de toute façon pas habituelles.

    Les scellés ne sont pas une garantie reconnue par l’administration fiscale sauf si les pièces ont été laissées à la garde de l’établissement vendeur et sur justificatif de celui ci,parce
    qu’il n’y a pas d’individualisation des pièces(numéro).Donc dans tous les cas où les pièces ont été sorties de la banque,en cas de vente ou de succession=taxe forfaitaire,même si vous avez une
    facture

    C’est un point que j’ignore car depuis les années que j’accumule de l’or, je n’en ai encore jamais revendu (et je m’en félicite ;-)). Es-tu certain de ça ? Il me semble qu’avec mes factures
    d’achat, si je dois faire des reventes partielles, les services fiscaux ne pourront pas contester l’option abattement des biens meubles (merci jef pour le terme) si je fournis une facture de
    revente d’or physique. Ou alors il faudra qu’ils le justifient avec du droit fiscal au mot près … Connais tu la référence du code fiscal qui régit ce type de cession ? Le problème me parait
    concerner beaucoup de biens meubles qui ne sont pas facilement identifiables.

  14. Bulletin officiel des impôts 8M-2-06  n°131 du 4 Août 2006

    Taxe forfaitaire sur les métaux préciaux,les bijous,objets d’art ou de collection

    Voir l’article 87 à la page 20 (régime des plus values)

    Il y est écrit qu’en pratique le régime des plus values ne peut concerner que les métaux n’ayant pas quitté l’établissement vendeur.Et que c’est à apprécier stictement.

     

  15. je voulais écrire bijoux bien sûr!!Faute de frappe,avec mes excuses….

    En ce qui concerne le texte des impôts,je ne suis pas fiscaliste ,c’est en me renseignant sur l’utilité des factures et scellés que je l’ai trouvé.

  16. Ceci dit ,si vous avez acheté vos pièces il y a longtemps il se peut que la taxe forfaitaire soit plus avantageuse que l’imposition sur la plus-value.

  17. Gloxinia,

    Autrement dit si j’ai laissé tout l’or physique que je possède dans mon coffre individuel situé dans la banque qui me l’a vendu, que j’ai la preuve que je suis allé au coffre à chaque livraison
    (consigné sur le registre du coffre), je suis dans la stricte application de la loi ;-)

  18. Bonjour,

    les lingotins sont un bon compromis entre pièces et lingots, et évitent des tracas fiscaux. A ce sujet, je vous livre un scoop : CPoRDevises va sortir de nouveaux produits d’ici deux mois.

     

  19. Bjr en ce WE radieux !

    Oui pour les reventes sur les métaux précieux qui intègrent la notion de « prime », Gloxina a raison.

    Pour que cette prime puisse être effective au rachat il faut, ou que l’établissement par lequel on soit passé pour l’achat mette lui même en coffre les métaux immédiatement après l’achat et ne
    les ressortent qu’au moment de la vente, ou que le particulier fasse la même opération dans son coffre avec un témoignage enregistré d’un représentant témoin de la banque.

    Mais attention JC : toute visite « enregistrée » au coffre entre le moment de l’achat et le moment de la banque annulerait la prime car lors de ces visite tu es tout seul et donc, tu ne peux plus
    apporter la preuve que tu n’as pas sorti tes sachets, donc ta prime est perdue sur l’ensemble des métaux que contient ton coffre.

    Dans ce cas, la revente se ferait au poids, comme pour un lingot ou une barre.

     

    Ensuite, compte tenu de la loi de finance du moment et du potentiel de +V des achats anciens, les 8% restent le choix le + intéressant. Cela n’a rien à voir avec l’appréciation de la prime.

  20. Petite précision fiscale.

    Pour les achats « très » anciens, il faut intégrer l’abattement de 10% par an à partir de la 2em année qui peut faire pencher la balance vers l’option du calcul des +V sur biens meubles.

    Le choix s’appréciera année par année.

  21. Bonjour jef,

    Je ne comprends pas bien. Tu parles de prime sur le nap ou de l’option PV bien meuble ? A mon avis la prime et le prix CPR sont maintenus tant que les sachets protecteurs n’ont pas été ouverts
    quel que soit le lieux de détention. Veux tu parler de fiscalité ?

  22. Slt.

    Dans un premier temps tu as la définition de la valeur qui te donne ton prix de vente, donc avec ou sans la prime puisque la prime modifie le prix de vente par rapport à la seule notion de poids
    (voir les explications plus haut).

    Dans un deuxième temps tu choisis le mode de calcul de l’imposition sur ta +V.

  23. Jef,

    Il n’y a pas de vrais scellés mais une enveloppe plastique CPR soudée qui doit rester fermée. Les lingots sont livrés sans enveloppe soudés, ca ne sert à rien. Tu n’as jamais acheté chez CPR ? A
    qui achètes tu ton or ?

    La cotation CPR inclut une prime qui est variable. En ne sortant pas les pièces de leurs sachets, tu conserves la valeur de la prime et CRP te la reprend à la valeur CPR. La prime et la fiscalité
    de l’or sont deux choses totalement différentes. Tu as du faire un lapsus en parlant de prime alors que tu voulais dire possibilité de fiscaliser sous le régime des biens meubles ? C’est ça ?
    Sinon je ne comprends toujours pas ton post 23.

     

  24. Ok je comprends mieux ces histoires de scellés (qui n’en sont en fait pas vu ta réponse) sur les pièces.

    Déjà mon expérience perso. Je n’ai jamais acheté et revendu que les lingots via CPR.

    Qu’a-t-on sur la facture d’achat ?  

    La date de négociation, la quantité de lingots, la désignation ou apparaîssent les numéro des bulletins qui correspondent aux numéros des lingots , le poids (ex : 0.9952), les cours unitaires, le
    montant de la transaction brute, les frais de courtage, le montant net et enfin, la date de valeur. En plus, quand les lingots sont fournis, ils le sont avec le document d’origine du fondeur où
    là encore il y a la date de fabrication, le numéro, le poids…

    Pour les lingots il n’y a pas ou très très peu de notion de prime, de mémoire le plus haut a été 5%, donc ce n’est pas le sujet.

    Pour la fiscalité des lingots, le choix de l’option est indiscutable puisque tous ces éléments prouvent irréfutablement la tracabilité.

    Par contre pour les pièces je pense c’est très différent (attention, je ne l’ai jamais vécu perso mais je ne dois pas être loin de la vérité vu ce que entendu et lu sur le sujet)

    Tout d’abord la prime, qui sur les pièces est un élément, comme tu le soulignes, très important.

    Déjà les pièces ne sont pas numérotés, donc ça complique la tracabilité. Bon, on pourrait se dire si les sachets étaient scellés avec un numéro, une date, le nombre de pièces…tout ça sur le
    plomb comme sur la facture ça pourrait se rapprocher de la tracabilité des lingots mais d’après ton précédent mail, ce n’est pas le cas. Si par contre la facture a été mise à l’intérieur du
    sachet avant le plombage ça règle le problème puisque c’est la preuve irréfutable que facture d’achat nominative et les Napoléons dans le sachet correspondent.

    Mais si ce n’est pas le cas, que va-t-il se passer à la vente ?

    1) Comme tu ne peux pas apporter la preuve formelle que tes pièces ne sont jamais sortis de ton coffre (d’où mon post 23), elles vont être analysées à la loupe et là, comme le « loup rentre dans
    la bergerie », je doute du maitien de la prime. On rentre dans un cadre de négociation.

    2) Ce n’est pas fini car il y a aussi le fisc. Le fisc a exactement la même attitude que ton acheteur. Pour lui il n’y a pas de preuvre irréfutable que ta facture corresponde à ton sachet donc
    l’option ficale des +V sur biens meubles, comme l’explique Gloxiania ne te sera pas offerte, ce sera 8%.

    J’ai vu un redressement il y a peu sur des factures de repas car le nom de la personne n’apparaissait pas sur les factures, alors imagines avec des pièces d’or..

    L’expérience de quelqu’un qui a récemment revendu des pièces pourrrait en tout cas nous aider.

  25. Jef,

    On se comprends mieux pour la fiscalité, je suis comme toi : j’ai un doute mais Gloxinia à l’air sur de lui. Quoiqu’il en soit, l’option 8 % sur le montant de la vente n’est pas nécessairement la
    plus mauvaise option si l’or flambe dans les 5 ans qui viennent.

    Sur les enveloppe soudées, je suis sur de moi. La CPR reprendra tout ce qui est pièce sous enveloppe au prix CPR (qui je le rappelle inclut la prime à  la qualité
    (différence avec  Cookson) et la prime due à l’importance de la demande, ce qui est encore autre chose) quelque soit le lieu de détention. Cela signifie pour CPR que la qualité des pièces
    n’a pas été alterée par une détention traumatisante pour elles hors enveloppe.

  26. @Jef,j’ai déjà entendu cette histoire de sachets ouverts et de pièces reprises au poids sans tenir comte du scellé CPR,mais je ne sais pas dans quel contexte exactement,il faudra que j’essaie de
    retrouver.

    Autrement je sais que beaucoup de numismates reprennent les « marianne » au cours cpr et les autres pièces au poids,les premières étant forcément plus neuves.

    je pense que le mieux est de ne pas trop compter sur la prime ,les scellés etc,et d’acheter le plus bas possible des pièces en bon état.

    Si on considère ce que jef a écrit+le code des impôts,il faudrait alors que les pièces restent chez un vendeur spécialisé(il y en a ,je ne nomme pas pour ne pas faire de pub)et qu’à la limite on
    ne les voit même pas.Mais qu’en est-il alors de le confiance?Qui empêcherait des gens peu scrupuleux de créer un telle entreprise et de vendre les mêmes pièces à JC B,à Jef,à Gloxinia,à Mme
    Michu?Et qu’est ce qui se passerait le jour où ces personnes voudraient récupérer leur avoir « en vrai »?

    Ne dites surtout pas que cela ne peut pas arriver,voir le problème de « l’or-papier »(et d’ailleurs l’article récent sur la backwardation).

     

     

  27. Pour ceux qui peuvent, le 20 dollars or US, c’est très recommendable.

    Presque pas de prime, le cous de pièces est presque celui de l’or en bourse, les pièces sont mondialement connue, et sont ideale pour l’investissement par leur poid, presque une once.

    Les napoleons c’est bien mais en dehors de la France c’est pas très connu.

  28. Je ne vois franchement pas l’intérêt qu’il peut y avoir à acheter des vieilleries comme des Napoleons alors qu’il existe des Maple leaf.
    Je n’achète que des produits neufs. Et comme un achat d’or porte souvent sur des sommes importantes, je passe uniquement par de vrais experts comme kitco aux US ou http://www.globalsilver.fr en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *