Point sur les marchés pour septembre

Par Jean Christophe Bataille.

Notre trade à la hausse sur le dollar se poursuit. Depuis le début du trade, mon compte broker a été multiplié par 6,15 ! Mais je trade d'une façon très particulière, en swing de conviction, décrite dans un précédent article (Comment gagner en trading ?), la seule efficace à mon humble avis. Par ailleurs, je ne prends pour l'instant aucun bénéfice, convaincu de la poursuite de la baisse de la paire EUR USD et de la hausse de USD JPY, au delà des possibles reprises techniques. Je laisse également porter ma ligne USD CAD mais avec moins de conviction et des stops installés en break even. Je mettrai à profit les pertes de terrain du dollar pour renforcer les positions sur Long USD JPY et Short EUR USD. Une évolution de cette dernière paire sous 1.25 n'est pas inconcevable pour moi. En effet, le resserrement monétaire américain s'opposera obligatoirement à la politique expansionniste que l'Europe et le Japon vont être obligés de conduire.

Concernant l'or, il est intéressant de noter que le Gold Index recule, comme il est classique, avec la montée du dollar, mais beaucoup moins que d'habitude. Les opérateurs semblent conserver l'or en produit d'assurance sur l'évolution ultérieure de l'économie. Comme nous l'avons expliqué de nombreuses fois, la reprise actuelle de l'économie américaine se fait grâce à une gigantesque inflation monétaire, sans réduire l'endettement. L'or garde en tête l'essentiel de la crise : la sortie ne peut se faire que par l'inflation des prix ou, pour les petits pays, la faillite. Dans les deux cas, l'or flambera bien au delà de ses derniers plus-hauts. L'incertitude actuelle concernant le métal jaune est liée à l'opinion de Main street qui pense que la reprise américaine actuelle va sortir définitivement les pays occidentaux de la crise.

Deux évolutions sont possibles :

– Les marchés prennent conscience de la précarité de cette reprise sans inflation et maintiennent l'or sur la droite ascendante long terme que j'ai décrite dans un article précédent.

– Les marchés s'obstinent à croire au père Noël et font descendre le Gold Index à 1050 $ comme l'anticipe Goldman Sachs.

À ce titre, j'ai récemment reactualisé mon jugement et ma stratégie sur l'or. Les forces drainées par les grandes banques d'affaires américaines peuvent amener les cours vers des prix totalement irrationnels. J'ai donc vendu quelques unes de mes lignes Gold à prix coûtant hier et gardé celles qui avait été acquises au plus bas. Cette précaution me permet de ne pas perdre un centimes avant l'arrivée du prix de l'or à un seuil essentiel que je situe autour de 1262 $. Actuellement en déplacement, je publie cet article sur un smartphone qui ne me permet pas de publier des graphes. Je le ferai demain avec tous les éléments de la stratégie que nous allons conduire sur l'or.

Concernant les indices actions, le CAC a suivi l'évolution baissière du biseau ascendant que j'avais précédemment décrit mais s'est arrêté à 4100 sans atteindre 4050. Aujourdhui la perspective de plus en plus affirmée d'un QE par la BCE devrait à nouveau pousser les actions à la hausse. Suivre ce mouvement est toutefois risqué et doit rester une action de trading. Pour ma part et dans le domaine de l'investissement hors trading, je ne garde que 10% d'actions dans le patrimoine. Conserver cette part d'actions est important au nom de la diversification. Par ailleurs, les résultats des entreprises et surtout l'évolution des encours de crédit justifieraient difficilement un krach actuellement.

4 réflexions au sujet de « Point sur les marchés pour septembre »

  1. D’abord, il faut bien dire que la variation des cours de devise influence énormément sur les trades, car après tout, c’est la base.
    Ces études sur les marchés de devise et le marché de la bourse sont très intéressantes à connaître. Toutefois, il faudra toujours être conscient qu’un simple évènement, même peu signifiant pourrait tout bouleverser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *