Point économique et financier Novembre 2015

Mario Draghi

 

Analyse économique et financière

La stabilisation financière n’est pas acquise en particulier en Europe où la faiblesse des rendements fragilise les banques qui ont du mal à matérialiser leur marge. Les assureurs sont sous l’épée de Damoclès de la chute des rendements des fonds en euros et de ses conséquences futures. J’ai déjà dit combien ces fonds n’ont aucun intérêt pour l’épargnant.

De façon plus globale, les taux auraient besoin d’être remontés rapidement aux USA et les allemands souhaiteraient dans ce contexte que la BCE ne desserre plus sa politique monétaire. Pour maintenir l’inflation dans la trajectoire de sa cible, je suis personnellement favorable à une nouvelle action de la BCE en décembre. Mais celle-ci doit s’orienter vers une augmentation des achats d’actifs et un maintien des taux à leur niveau actuel en Europe. Les taux négatifs ont un effet délétère sur le bilan des banques et des assureurs européens, alors que l’élargissement du bilan de la BCE le positive. Cela exige donc beaucoup de prudence sur la baisse des taux, d’autant que celle-ci peut créer des trappes à liquidités.

Notons enfin qu’on ne connait pas totalement la réalité de la quantité d’actifs toxiques encore présents dans le système bancaire européen. C’est une incertitude de plus qui justifie la plus grande vigilance de la part de la BCE malgré l’instauration de l’union bancaire et l’augmentation des ratios prudentiels. La BCE devra faire les bons choix …

Trading

Sur le plan du taux de change EUR USD, les commerciaux et les investisseurs étrangers couvrent à nouveau leurs achats d’actifs en Europe en shortant EUR USD devant les perspectives de divergence monétaire et de hausse du dollar. Les derniers NFP ont relancé les craintes d’appréciation de la monnaie américaine dans les échanges commerciaux. Cette hausse bénéficie d’un effet multiplicateur car elle est également alimentée par les large traders.

C’est un signe que les politiques monétaires s’écartent à nouveau des deux cotés de l’atlantique, et cela montre que l’euro est à nouveau une monnaie de financement. L’euro augmenterait donc avec le risk sentiment. C’est le seul aléa de notre suivi de tendance. La montée brutale de la volatilité impacterait immédiatement notre trade baissier sur EUR USD et devrait nous obliger à sortir. Sinon, je ne vois pas pour l’instant de raison de quitter le navire de la tendance baissière en base hebdomadaire.

 

Copyright 2015 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

256 réflexions au sujet de « Point économique et financier Novembre 2015 »

  1. J’ai craqué. J’ai acheté un lot USD CAD à 1.3281 mais le break out était très pur. US OIL est en train de franchir son support. Je reste malgré tout méfiant sur le brut.

    • j’ai pris un petit short usoil pour t’accompagner. je ne suivais plus l’évolution du baril, mais c’est vrai que ça descend très proprement sur les derniers jours.

    • c est violent!
      On dirait que puisque l’eurodol n’a pas bougé pdt que le gold lui était plein sud ça démultiplie l’explosion ds l’autre sens… la théorie du double élastique, dont l’énergie du premier vient s’ajouter au second … bon j’arrête la philo, je n’en ai même pas profité!

  2. Beaucoup d’agitation en effet. Il y a 5 intervenants à la conférence. Je regarde les prix en D1. Ca donne une vraie perspective.

  3. J’appelle ça du nettoyage de stop. Ça tombe bien, je n’en ai pas. Yellen veut faire baisser le dollar après l’intervention de Draghi : – )

  4. Yellen ne donne pas d’indices sur la hausse des taux 12/11/2015 15:56

    © Reuters
    Janet Yellen, présidente de la Fed, intervient donc ce jeudi à l’occasion des remarques d’ouverture d’une conférence de la Fed concernant la politique monétaire ‘post-crise’, à Washington.
    Yellen insiste notamment sur la nécessité de bien mesurer l’impact des outils de politique monétaire dans un monde ‘post-crise’. La Banque centrale américaine doit jauger cet impact dans le nouveau paysage des marchés financiers. « Les acteurs de la politique monétaire doivent être conscients des nouvelles chaînes de transmission de cette politique monétaire, qui pourraient avoir émergé des imbrications économiques et financières complexes de notre économie globale ayant été révélées par la crise », explique Yellen dans son langage. Il serait donc très important de comprendre les effets des régulations et des changements éventuels concernant l’intermédiation financière, et leur impact sur l’implémentation et la transmission de la politique monétaire…
    Dans ses remarques d’ouverture de la conférence ce jour, Yellen évite cependant soigneusement, comme on pouvait s’y attendre, de donner la moindre précision concernant l’échéance de la première hausse des taux.
    Les dernières statistiques aux États-Unis se sont révélées plutôt solides, laissant ouverte la possibilité d’une première hausse en décembre. Néanmoins, la Fed n’a évidemment pas encore pris de décision sur le sujet.

    • Ça donne un indice important. La FED veut contrôler la hausse du dollar et ne pas se laisser déborder. Ce n’est pas une guerre des monnaies à proprement parler mais un contrôle des changes par la communication. J’ai repris une ligne en haut de range. Je surveille EUR USD en graphe D1, c’est plutôt propre et il n’y pas de signe d’inversion de tendance. Les positions situées au dessus de la figure actuelle sécurisent le trade. La peur serait mauvaise conseillère.

    • Autrement dit qui a été aussi bon que toi ? : – )
      Moi.
      Tu as déjà dit que tu avais rechargé. Je l’ai dit aussi. C’est bon. On existe. Tout va bien.
      Pas de compétition ici. Je te l’ai déjà dit 10 fois. Ça nuit au trading.

    • J’ai même un potentiel de conso à 1.0843 sans sortir de la tendance, surfeuse.

    • @ JCB

      ok avec toi

      il me semblait possible de toucher la mme9 utJ, ce jour qui est à 1,0830
      mme baissiere garante de la baisse à CT/TCT

      en utJ

      il y a possibilite d’aller visiter 1,0651 , puis 1,0594 ,ensuite

      mon objectif MT/CT etant à 1,0480…qui peut evidemment etre enfonce

  5. Avec JC on doit au moins être 3 je pense à avoir vendu vers ces niveaux là. Moi j’ai pris sur la bougie rouge avec mèche et gros volume vers 14h35, et j’ai repris une autre position à la réintégration de la kijun en H4

    • Tu as raison de suivre ça en ichimoku. Le Kumo en H4 est le gardien de la tendance actuelle.

  6. Si on installe une échelle sur la dernière figure à partir de 1.0896. On a retracé à 61.8 % pile. Ce sont des niveaux qui sont suivis par le marché. Ce n’est pas un hasard.

  7. Bonjour, l’ETEI d’EUR/USD ne vous inquiète pas ? EUR/JPY donne des signes que la conso EUR n’est pas fini, une visite au moins à 132.8 est probablement à venir je trouve.
    Hors marché.
    Ps: @JCB mon compte progresse à nouveau depuis que j’ai baissé le levier de mes positions, malgré tout je ne laisse toujours pas assez courir mes gains :( ; Manque de confiance ne soi, manque de réactivité pour certains arbitrage et peur de reperdre les gains, grr

    • Pour l’instant c’est pas franchi en H4. De plus ma stratégie a été d’éloigner les stops pour ne pas subir les bruits de marché. Sinon on ne garde aucune position. Je peux assumer un ETEI. Je crois qu’on va rester en tendance malgré les gesticulations des uns et des autres. Si je me trompe, j’assumerai mes pertes.

    • J’admire votre psychologie ainsi que votre technique pour swinger en UT Sup, j’en suis très loin encore.
      En moyenne vous étiez en quel levier sur le « toboggan » EUR/USD de 2014 que je me fasse une idée ?

    • Parfois à 25 mais avec beaucoup de positions à 500 ou 1000 pips au dessus des prix et une marge utilisée réduite à cause de ça. C’est la marge utilisée qui est importante.

    • En réalité, je vais faire une correction. Il n’y a plus vraiment d’ETEI mais plutôt un range qui reste défendu jusqu’à présent.

  8. Weidmann (BCE): la dette souveraine ne doit pas être considérée sans risque pour les banques 12/11/2015 18:38

    FRANCFORT (Dow Jones)–Jens Weidmann, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a vivement critiqué jeudi le fait que les banques puissent détenir des emprunts d’Etat sans réserves de capitaux correspondantes.
    Alors que les règles européennes interdisent le financement direct des Etats par les banques centrales, « la dette souveraine est […] considérée comme sans risque dans le régime de capitaux des banques », a souligné le président de la Bundesbank.
    « La dette souveraine sur le bilan des banques doit s’appuyer sur des réserves de capitaux, comme c’est le cas pour n’importe quel débiteur privé. Mais il est peut-être encore plus important de limiter l’exposition des banques à un Etat en particulier », a-t-il ajouté.
    Les règles empêchant les banques de détenir trop d’actifs d’un seul débiteur ne s’appliquent pas aux obligations d’Etat, a observé le banquier central. « Par conséquent, les banques détiennent souvent des obligations de leur Etat national pour un montant qui dépasse le total de leurs fonds propres ».
    « C’est pourquoi une restructuration de dettes souveraines fait actuellement planer la menace d’une chute du système bancaire national en question », a remarqué Jens Weidmann. « Se débarrasser de la règle du risque zéro ne suffira pas. L’exposition des banques à leur Etat respectif est souvent trop élevée ».

    • Il n’ a pas tort et quand on voit comment Hollande a géré le budget les premières années, on comprend l’agacement des allemands.

  9. Bonjour à tous,
    un résumé d’une intervention de Bullards qui, d’après Jim Rickards, devrait intégrer la FED en janvier. Pour ceux qui n’apprécient pas trop zero hedge, je conseille d’ouvrir reverso et de traduire Tayler Durden (anglais français évidemment). Les anglo-saxons sont assez fétichistes sur les noms. C’est…étonnant, non?
    http://www.zerohedge.com/news/2015-11-12/permazero-feds-bullard-admits-us-may-be-entering-permanent-period-lower-inflation-an

  10. perso rien vendu, toujours mes shorts euro avec be.
    j’ai du gras si je veux renforcer short… alors je patiente :)
    pas encore le bon moment en timing je pense, j’attends demain matin pour voir.

    j’essaie d’être zen swingueur LOL

  11. @surfeuse
     » la mme9 utJ, ce jour qui est à 1,0830, mme baissiere garante de la baisse à CT/TCT « ?
    Ha! Ze taille mon crayon et ze fait une fiche.
    Chapeau bas.

  12. Bonjour Payback, difficile à dire.
    L’incertitude risque de se poursuivre coté américain. Les gouverneurs semblaient avoir pour consigne de ne pas faire monter le dollar. La BCE est ouvertement dovish. Le kumo en H4 restera fiable dans ces conditions de marché mais on est toujours à la merci d’une déclaration. L’autre problème est la consolidation des indices. Cela nuit au dollar. J’ai profité de la baisse de ce matin pour sortir de quelques positions. Je trouvais mon levier trop élevé.

  13. Bonjour à tous,
    même si la divergence est le scénario actuel, il me semble que la baisse de l’euro se fera en crabe, ce qui va nous coûter pas mal de SL et BE. Qu’en pensez-vous?

    • Je ne suis pas sur que le be soit la bonne solution en ce moment. J’ai baissé le levier et monté les stops. Mais ca dépend beaucoup de la distribution des positions.

  14. Je reste prudent ce matin car les retails sales vont faire monter la volatilité. Si elles sont bonnes le dollar risque d’inscrire une nouvelle figure de baisse. Sinon, on rentre dans la stagnation avec des remontées possibles. Attention au levier. Comme d’habitude, ce sont les positions hautes et éloignées des prix qui donnent toute la sécurité au trade.

  15. Oui. Je ne crois qu’on refasse un plus bas aujourd’hui sauf bonne stat. Les retails n’ont pas été fantastiques cette année. J’ai l’impression qu’on va stagner dans le canal de conso.

  16. En regardant l’historique des NFP et des ventes au détail, on constate que les mois ou les NFP surprennent à la hausse, les ventes au détail sont aussi supérieures aux prévisions. pas de soucis à se faire pour les chiffres de 14h30?

    • Ce serait pas mal de faire une nouvelle baisse pour sécuriser encore plus les positions. Vu l’état d’esprit de la FED ca va rester instable.

  17. mauvais chiffres :
    14:30 USD Prix à la production (IPP) core (Mensuel) (Oct.) -0,3% 0,1% -0,3%
    14:30 USD Prix à la production (IPP) core (Annuel) (Oct.) 0,1% 0,5% 0,8%
    14:30 USD Ventes au détail principales (Mensuel) (Oct.) 0,2% 0,4% -0,4%
    14:30 USD Prix à la production (Annuel) (Oct.) -1,6% -1,2% -1,1%
    14:30 USD Prix à la production (Mensuel) (Oct.) -0,4% 0,2% -0,5%
    14:30 USD Ventes au détail – Ventes brutes (Mensuel) (Oct.) 0,2% 0,4% 0,1%
    14:30 USD Ventes au détail (Mensuel) (Oct.) 0,1% 0,3% 0,1%
    14:30 USD Ventes au détail hors automobile et essence (Mensuel) (Oct.) 0,3% ,4% ,0%

  18. Mauvais chiffres : indices qui monte, ok ca diminue une peu la pression des rate hikes, par contre eurusd qui descend… y a un truc bizarre en effet.
    Et puis @ 16h, Michigan confidence, peut être que tout le monde attend ça…

  19. De retour,
    C’est pas brillant : je suis en levier 5. Je n’étais pas devant un PC pour la stat. J’avais mis des stop be pour ne pas faire de pertes dans la volatilité. du coup j’ai perdu pas mal de positions. C’est tout de même bordélique comme marché. Ça risque de faire encore du yoyo.

  20. En meme temps si le 15/12/2015 on est @ 1.05 il reste 200 pips pour 30jours….. on peu espérere quon aura d’autres opportunités de reprendre…

  21. Vu l’ambiance des marchés, il est bien possible qu’on ait à nouveau l’occasion de faire remonter le levier sous 1.08.

    • Je ne suis pas certain qu’on remonte au dessus. Il y a des gros vendeurs embusqués près de 1.08 et ils envoient le bazooka quand les prix s’en approchent. On vient de le voir cet après midi.

  22. flat intraday,
    sur les niveaux actuels 1,0733

    ( ce qui est independant de ma position en swing)

    bonne fin de journee et bon WEnd à tous

    • attention au USOIL, on arrive à 40 qui est la borne inférieure du range 40-60 dans lequel on devrait rester assez longtemps.

  23. Je crois qu’il est urgent de ne rien faire. La chute des actions plombe le dollar, a moins que ce soit l’inverse.
    Je pense que pour la figure actuelle, il faut prendre des positions short avec un levier modéré à chaque fois que le cross se rapproche du Kumo en H4 et mettre un stop au dessus du Kumo. C’est lui qui mène la danse.
    Le pétrole est un sous-jacent trop politique pour moi. Si l’Arabie Saoudite décide un beau jour de baisser sa production, Le brut explose à la hausse. Quand on est short c’est pas cool.

    • vous me faites peur avec le pétrole !! mais c’est vrai qu’au vu de la situation géo politique, et si un gros pays de golfe diminue sa production, on passe en mode catapulte sur le baril : je vous écoute, j’ai pris un peu de cash, (j’avais une moyenne à 41.75) et j’ai clôturé à 40.35. l’évolution du cours sous 40 est assez aléatoire, on peut avoir une grosse mèche (comme la dernière fois je crois) et repartir aussi sec vers le nord.
      j’ai profité d’un mouvement, mais la prudence surtout sur ce support est de mise ; être vendeur à 40 c’est comme jouer avec un pistolet chargé.

  24. les indices baissent un peu après le méga mouv haussier de ces dernières semaines, le gold corrige… mais l’euro lui reste dans sont large range, entre 1.08300 et 1.06900.
    Il aurait du en profiter pour casser le range et partir, au moins sur du moyen terme, haussier.
    Mais non, donc pour moi il a une chape de plomb au dessus de la tête.
    Comme la baisse à été très très rapide la semaine dernière, là le mouv haussier de la semaine ce n’est que les algos qui font leur petit business, ils sont aller rechercher la liquidité et autre de vendredi dernier car c’est aller trop vite, un peu rangement dans ce bordel ambiant (cercle orange) :)
    bref, c’est ping pong entre les bolls du 4H
    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=806494Capture.png

    Mais… ils ne cassent pas les 1.08300… très important à mon avis pour garder la tendance de fond baissière.
    enfin c’est ma vision des prix pour cette semaine… après ??????

    • mais surtout, à mon avis, les prix ne sont pas restés longtemps entre 1.0800 et 1.08300, çà n’a pas trainé pour repartir sous les 1.08000… c’est même étonnant d’ailleurs.
      après suis short, alors je dois avoir forcémment un biais baissier planqué quelque part dans mon neurone LOL

  25. Bonjour à tous,
    Ambiance de guerre dans les rues de Paris hier soir. Un type m’a dit, alors que je marchais rue Saint Antoine, de pas aller plus loin parce que ça canardait au delà. Triste soirée.
    Ma pensée va aux familles des victimes.

  26. Et dire que j’ai passé un an rue de la fontaine au roi pendant mes études…. Grosse pensée à tous ceux qui ont été touchés par ce drame

  27. Bonjour à tous,
    EUR USD est en range. On peut être vendeur entre 1.1070 et 1.0830 mais le Kumo risque de faire barrage à la hausse à 1.0740. Je garde un biais baissier. Je suis en levier 5 et ne le ferai probablement pas beaucoup monter sans déclencheur fort.

  28. Bonjour,
    J’ai joué les gaps EURJPY et EURCAD ce matin. Le EURJPY est presque comblé, il reste 60 pips sur EURCAD avec en prime une petite ETEI. Objectif 1.435. Gap baissier comblé à 87%….

  29. bonjour à tous,
    j’espère sincèrement que personne n’ai été trop directement impacté par les événements du WE. La folie est un atavisme du cœur de l’homme, preuve en est faite depuis 10000 ans d’histoire oscillant entre civilisation et de barbarie… Le blog de futures est une belle tentative de maîtrise de soi dans ce monde de brutes.

    • laisse tomber les ete, etei, etc… c’est conneries ça, ça fait bien longtemps que ça n’existe plus sur les marchés. ;)

  30. sur l’euro c’est parti… enfin !!
    on a bien le travail des algos sur le 15mn
    premier point dur 1.06500…
    AMHPA… le p c’est pour « petit » LOL

    • à oui, 1.06700 juste avant forcément, mais devrait pas tenir très longtemps… j’espère !

    • prend ton temps… demain matin ;) c’est pas maintenant qu’il va se passe quelque chose

  31. Bonsoir,

    ECB’s Nowotny: Policy goal is to avoid Japanese scenario. N’en déplaise aux déflationnistes. L’expansion monétaire lutte contre la déflation. Elle n’en est pas du tout à l’origine.

  32. Sdr
    Ne laisse pas tomber les ETE : – ) Mais ils n’ont d’intérêt que si la ligne de cou est franchie sinon ce sont des ranges. Je voudrais dire au contraire de netjoker que les double bottoms, les biseaux et les ETE permettent de détecter des retournements et de les distinguer de simples retracements. Mais c’est vrai que le trading ne se résume pas à ça. Il y a tellement de choses qui font l’efficacité du trading … On s’y perd.

    • de toute manière on va galérer jusque début décembre… alors !!!
      mais avoir un biais baissier n’est pas complétement idiot je pense, en tout cas pour l’instant.

  33. @JCB et Netjocker,
    De retour, merci pour ces échanges sur les figures chartistes; j’ai posté à 13h08 et la formation etei €$ m30 n’était pas encore finie… d’autant que la ligne de cou n’était pas évidente à définir à cause du gap de la nuit.

    • j’ai regardé mais perso je ne vois pas, ceci dit je ne suis pas la bonne personne pour les ete(i), je ne les joue jamais et ne les vois même pas alors.
      pour moi ça reviens à jouer un support/résistance, on casse la ligne de coup en gros, donc acheter une résistance ou vendre un support pour moi c’est idiot.. et en plus on mets ou les stops ???

      sinon vers 13H00 on avait une poutre au dessus de la tête, donc résistance, donc on n’achète pas… et si ça passe au dessus, on achète sur pullbakc de la résistance qui devient support… et on sait ou mettre le stop sur le pullback ;)

      là vers 13H, c’était résistance, donc au pire on ne fait rien… et au mieux on essai de vendre sous la poutre :)
      http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=988140Capture.png
      enfin pour moi c’est ça le trading… après c’est chacun son style forcement.

    • Un ETE, c’est un break out sur support et un ETEI c’est un break out sur résistance. Ce n’est pas la configuration qui déclenche l’ordre mais le break out. Cela revient donc à ce que tu fait car acheter une résistance est une faute tant qu’elle n’est pas franchie mais une fois le break out réalisé, cela devient une opportunité.
      Tu peux te passer du chartisme bien sur mais l’intérêt est que tu rajoutes un élément statistique. Dans un ETE, tu as 96 % de risque de continuation baissière après franchissement de la ligne de cou et 63 % de chance d’atteindre l’objectif. En terme de money management c’est considérable car après cassure jouer la baisse te donne beaucoup de chance de mettre les prix plus bas que tes positions qu’il y ait pull back ou pas. Ensuite tu gères comme tu veux : maintien en position pour aller au delà de l’objectif, stop zéro ou prise de bénéfice à l’objectif.

    • @ Netjocker: merci pour ton screenshot, en fait l’ETEI est cachée derrière les histogrammes horizontaux de ton MketProfile.

    • et je pense que ta poutre de 13h correspond à la ligne de cou.
      Pour la petite histoire, je n’avais pas pris position puisque non franchissement, et heureusement pour mon compte. ouf!

  34. Bonjour,
    Repris du long eurcad ce matin. Ça collerait avec une conso de l’euro et une baisse de l’Oil qui n’a aucune raison de monter…

  35. Break out horizontal à la baisse sur EUR USD mais sans ETE : – ) Je précise que l’ETE est une figure de retournement, il n’a donc pas de sens dans une tendance baissière. Le trend baissier se poursuit desormais dans un canal bien dessiné.

  36. Retracement à prévoir en UT courtes sur EUR USD pour les heures à venir puis CPI US à surveiller de près à 14 h 30

  37. Une fois n’est pas coutume, j’ai pris une position longue sur USD CHF. Levier 8.70 au global avec une position longue DAX. Le bon CPI se traduit par un maintien en range. Le marché a besoin de respirer mais la dynamique reste haussière pour le dollar.

    • JC, je me demande si mon BE n’est pas trop près, on est ds ce qui ressemble un triangle de compression, il faudrait que je me mette en SL au dessus de l’oblique descend. du triangle, non? qu’en penses tu? j’ai tjrs du mal avec çà…

  38. bonjour à tous,

    eurus utJ
    la mogalef inferieure n’a pas decale (1,0651)…support TCT??

    par ailleurs,
    il existe tjrs un gap weekly :1,0772/1,0758

  39. En fait je suis en stop win sur toutes les positions à 1.0750. J’ai positionné un stop loss assez éloigné après la stat pour ne pas me faire piquer ma position mais en réalité, je peux sortir quand je veux si j’estime que la configuration chartiste est mauvaise. Je dis toujours qu’il n’y a rien de plus stupide qu’un stop car il ne réfléchit pas. Je ne pratique pas un trading avec ratio risk reward fixe et j’ai besoin de cette souplesse.

    • Si je comprends bien, l’ensemble de tes positions, hors le denier short de 14h30, sont en SW à 1.0750.
      Le dernier short lui est encore en SL à 1.0750 aussi, qui s’il est activé, aurait sa perte noyée dans l’océan de profit des pos° précédentes …

    • Je ne parlerais pas d’océan car j’ai fait pas mal d’erreurs sur ce trend, en particulier celle de sortir trop tôt de certaines positions hautes. Je pense que netjoker a des positions mieux placées que les miennes.

  40. pour info

    « Toutes les voix de la Fed ne se valent pas pour prédire les taux d’intérêt -Market Blog 17/11/2015 16:18

    Par Josh Zumbrun et Ben Leubsdorf
    WASHINGTON (Dow Jones)–Les responsables de la Réserve fédérale (Fed) sont sous étroite surveillance des marchés, à quelques semaines de la prochaine réunion de politique monétaire, prévue les 15 et 16 décembre. Cependant, toutes les voix de la Fed ne se valent pas. Certains banquiers centraux méritent davantage d’attention que d’autres, selon une enquête du Wall Street Journal auprès d’un panel de conjoncturistes.
    Les économistes sondés, issus des milieux universitaires et du secteur privé, ont noté les banquiers centraux sur une échelle de 7 points, en fonction de leur importance.
    Yellen, Fischer et Dudley en tête
    Sans surprise, la présidente de la Fed, Janet Yellen, arrive en tête du classement, suivie par deux responsables qui sont membres de son cercle restreint: le vice-président de la banque centrale, Stanley Fischer, ancien gouverneur de la Banque d’Israël, et le président de la Fed de New York, William Dudley, qui occupe les fonctions de vice-président du comité de politique monétaire (FOMC).
    En quatrième et cinquième positions arrivent ensuite deux présidents d’antennes régionales de la banque centrale: le président de la Fed d’Atlanta, Dennis Lockhart, un centriste qui évolue souvent au gré du consensus, et le président de la Fed de San Francisco John Williams. Ce dernier a travaillé par le passé comme directeur de recherche de Janet Yellen lorsqu’elle était à la tête de la Fed de San Francisco et tend aussi à refléter les variations du consensus. Tous deux sont des membres votants du FOMC cette année, mais ne le seront pas l’an prochain.
    Derrière eux se placent le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, le président de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, et le président de la Fed de Boston, Eric Rosengren. Tous les trois ont manifesté à plusieurs occasions une propension à la dissidence, mais soutiennent généralement les décisions du FOMC.
    Autres classements possibles
    Certes, il existe de multiples façons d’établir une hiérarchie entre les responsables de la Fed. Certains analystes préfèrent ainsi se concentrer plus spécifiquement sur l’influence de chaque banquier central sur les marchés financiers.
    Par exemple, l’institut de recherche Macroeconomic Advisers dresse chaque année un classement des responsables de la Fed, en se référant à l’impact de leurs discours sur les rendements des obligations du Trésor américain. Dans son classement de 2014, Janet Yellen est arrivée première des responsables qui ont le plus d’influence sur les marchés, suivie de James Bullard, John Williams, et l’ancien président de la Fed de Philadelphie, Charles Plosser.
    Le FOMC du mois prochain sera crucial, alors que la Fed a explicitement évoqué une éventuelle hausse du taux des Fed funds – la première en près d’une décennie – à l’issue de la réunion précédente. Le discours des banquiers centraux les plus importants sera donc suivi avec d’autant plus d’attention d’ici là.

  41. De façon plus globale, rien n’est joué, mais je trouve qu’on s’éloigne de l’hypothèse de la secular stagnation. Les chiffres US sont plutôt bons. L’or risque de souffrir … Sauf évènement exceptionnel l’acheter actuellement n’est pas une bonne idée.

  42. Je suis positionné sur le DAX avec une centaine de lots seulement. On a franchi une oblique en H1 mais on va bientôt toucher une oblique en D1 qui va probablement générer pas mal de résistance.

    • Payback
      Je ne suis pas d’accord avec toi comme dab.
      Bravo a ceux qui ont un levier raisonnable : – ) Ton problème n’est pas le levier mais le fait que tu es rentré trop tard sur la tendance et que tu t’es dispersé sur des sous jacents moins intéressants.
      Alors bien sur ceux qui ont commencé le trade à 1.1350 (ce que je conseillais de faire et que je n’ai pas pu faire justement a cause d’un levier trop fort) et qui n’ont pas vendu peuvent avoir un levier important. Mais ce n’est pas ça qu’il faut saluer, c’est le fait qu’ils n’aient pas vendu justement parce qu’ils avait un levier bas et qu’ils ont pyramidé correctement sans prendre de risque. C’est un problème de sémantique et je sais qu’en réalité tu veux dire bravo à ceux qui bien tradé mais le vocabulaire n’est pas bon : – ) Personnellement je suis en levier 8.38, ce qui est un levier normal car mes positions les plus hautes ne sont qu’à 1.0870. J’ai en effet pris mes bénéfices à chaque figure au dessus de ce niveau, ce qui va contre la philosophie de trading de Futures. Mais les 6 mois éreintants de compression du dollar ont fatigué tout le monde. J’en parlerai dans mes conclusions en fin d’année.

    • oui problème de sémantique. je trade n’importe comment depuis 6 mois…avec un levier plus faible j’aurais effectivement encore toutes mes positions au dessus de 1.1…

  43. Sdr Figure : chute puis retracement.
    Payback : je suis d’accord. En trading il faut construire, surtout pas jouer à pile ou face. On a envie de tout miser sur une action. Rassure toi, j’ai fait ca moi aussi cette année. J’en parlerai quand je ferai le récap annuel.

  44. Sorti en BE des positions prises hier. On a passé l’oblique sur EUR USD ca devrait consolider plus sérieusement.

    • oui, en standard on vient a testé la ligne de cou de l’ « ETE » cassée le 16/11/15, en Ichi: on a testé la ligne du kumo future …

  45. J’ai scalé 4 positions EUR USD dans la montée et sorti mes positions DAX et USD CHF en BE ce matin. Mon sentiment est qu’on va en direction de 1.05 mais que le marché va vendre la nouvelle. Il va falloir positionner des stops win près des prix juste avant la BCE

  46. Je voudrais rappeler que le gros intérêt d’avoir des positions hautes est qu’on a un prix d’acquisition élevé qui permet de ne prendre aucun risque sur le capital.

  47. difficile de scaler dans la descente actuelle, et je n’ai pas eu le cran de scaler dans la montée, je n’ai donc qu’une position à 1.06864… est-ce que techniquement j’aurais du le faire dans les micro conso en m5?

    • JC,
      Tu dis que tu as scalé 4 fois dans la montée… est-ce que je peux m’essayer à dire que c’était à chacun des overlap précédents? soit: 1.06472, 1.06555, 1.06767, 1.06905? Si la hausse se poursuivrait, ce serait 1.06961, 1.07240 … Est-ce que cela pourrait être une technique?

    • Non, j’ai scalé ce matin, pour répartir les positions short. Avec le range j’ai pu lâcher les deux plus basses et j’en ai désormais deux autour de 1.0684. ce qui me fait un prix moyen de toutes les entrées short pratiquement à 1.09. Le scaling c’est de la gestion de positions.

    • Le jeu de Goldman est tout de même pas clair depuis la consolidation du dollar. Je crois avoir compris qu’ils ont pris, comme la deutsche bank, une belle claque en trading ces 6 derniers mois à shorter EUR USD à contre tendance. Si quelqu’un a des infos la dessus ce serait intéressant …

    • L’action des commerciaux explique pour moi clairement la remontée de l’euro de ces 6 derniers mois. Pour l’heure, ces chiffres datent déjà d’une semaine. Je ne crois pas qu’ils puissent apporter aujourd’hui d’éléments prédictifs.

    • Merci JCB.
      Dudley s’est exprimé à 14h. En attente des permis de construire à 14h30.
      Mais les implications restent ponctuelles. Tant que le trend n’est pas cassé…

  48. bonjour à tous,

    pour info

    « Wall Street affiche une bonne résistance avant bourse ce mercredi, soutenu notamment par le dossier Apple . Le groupe à la pomme profite en effet d’une note élogieuse de Goldman Sachs , qui vient d’ajouter le titre dans sa liste de convictions d’achat avec un objectif de 163$, représentant un potentiel de gain de plus de 40%. »
    ———————————————
    ça devrait « aider » le dow à l’ouverture

    quant à l’eurus,
    en utj: la mogalef inferieure a decale ….objectif vers 1,0580??

  49. Je shorte le Gold sur de petits volumes. La FED va resserrer en decembre et le métal est franchement baissier.

  50. Méfiez-vous des prévisions des banques centrales pour prédire les taux – Market Blog 18/11/2015 16:36

    Par Jason Douglas
    LONDRES (Dow Jones)–Ne vous fiez pas trop aux prévisions d’inflation publiées par les grandes banques centrales pour prédire de quelle façon celles-ci vont agir. Voilà en substance l’avertissement lancé par Ben Broadbent, vice-gouverneur de la Banque d’Angleterre (BOE) chargé de la politique monétaire.
    Les prévisions d’inflation de la Banque d’Angleterre (BOE) ne sont pas d’une grande utilité pour pronostiquer quand la banque centrale pourrait relever ses taux, a ainsi prévenu mercredi ce haut responsable de la BOE, dans des remarques préparées pour un discours au siège de l’agence Thomson Reuters à Londres. Selon lui, les investisseurs doivent plutôt s’attacher à établir leur propres prévisions économiques pour anticiper l’évolution des taux d’intérêt.
    Repère pour les investisseurs
    A l’instar de la Réserve fédérale (Fed) américaine ou de la Banque centrale européenne (BCE), la BOE publie chaque trimestre de nouvelles prévisions sur la croissance, l’inflation et d’autres variables économiques. Investisseurs et analystes tendent à se focaliser sur les projections d’inflation pour tenter de prévoir l’évolution future des taux d’intérêt.
    De nombreux analystes considèrent ainsi que l’abaissement des projections d’inflation de la BCE, prévu à l’occasion de sa prochaine réunion de politique monétaire début décembre, devrait conduire la banque centrale à repasser à l’action.
    Approche trop simpliste
    Ben Broadbent prévient cependant que cette approche est trop simpliste. La BOE pourrait, par exemple, décider de se donner plus de deux ans pour faire remonter l’inflation jusqu’à son objectif, en cas de mauvaises performances de l’économie, a-t-il averti. « Il ne faut pas considérer [les prévisions d’inflation] comme un indicateur infaillible des évolutions futures des taux d’intérêt », a conclu le responsable.
    Les remarques de Ben Broadbent interviennent alors que de nombreux analystes s’interrogent sur la meilleure façon pour les banques centrales de communiquer sur leurs anticipations et sur leurs intentions. La publication régulière de prévisions économiques est un instrument utile, mais certains banquiers centraux ne tiennent visiblement pas à en faire une sorte d’oracle.

  51. Pour le moment, double top de l’usd/jpy sur 123.6. J’ai pyramidé et mets tout en break even. Cette nuit, politique monétaire et intervention de la Boj. Il y a un saint pour les tradeurs?

  52. C’est un non évènement volatil comme il se doit. Éloignez vos stops quand vous avez un minimum de certitude sur la tendance. Sinon c’est intradable. J’en parlerai aussi dans le récap de l’année. L’éloignement des stops doit être fonction du momentum en UT longue.

  53. Une piste peut-être: si les BBol20 sont un critère pertinent, il y a l’ EURNZD en h1 qui est probablement en fin de phase 4 donc bientôt ph. 1 avant explosion… le gbpnzd a bien progressé depuis le début du mois comme prévu.

  54. Bonjour à tous,
    Kuroda est un petit joueur.
    Et moi un âne: sur cette prise de position, le stop aurait dû être serré, et non éloigné.

  55. Bonjour à tous,

    Pour moi le dollar consolide naturellement. Il a beaucoup monté avec les anticipations de hausse des taux en décembre. Je surveille deux résistances très puissantes sur EUR USD et sur Gold, ce sont les obliques H4 parfaitement superposables et le Kumo en H4. Sous ces résistances, il n’y a pas de danger de consolidation forte. Faites attention au levier. N’essayez de rattraper ce que vous avez raté avant. Rappelez vous l’histoire du lièvre et de la tortue. Restez en levier faible. Il y a des années de trading devant vous pour profiter de nouvelles tendances.

  56. divergence haussière cachée sur USDCHF en H1. Nouveau point d’entrée pour un swing long? Les fondamentaux pour une baisse du CHF: taux négatifs, changement complet de statut pour la suisse qui n’est plus un paradis fiscal pour les non résidents, parité pouvoir achat. Regardez le graphe weekly et monthly et appréciez le potentiel de baisse du CHF?

    • graphiquement c’est très tentant. Sur le plan fondamental, ce qui plaiderai pour la hausse du CHF: économie très dynamique à forte valeur ajoutée située haut de gamme, forte résilience (choc de la BNS en janvier très bien absorbé) budget fédéral-cantonal-pyramide des âges très biens gérés, maîtrise de la dette, valeur « refuge » dans une Europe « envahie » et « en guerre » …
      Faut voir.

    • c’est vrai que les fondamentaux Suisse se discutent et que l’économie suisse est forte. On assiste quand même à un vrai changement de paradigme pour le secret bancaire (12% du PIB), le USDCHF est au même niveau qu’en début d’année sans le PEG, l’horlogerie ne représente pas grand chose dans le PIB mais en baisse aussi.
      Et skier en Suisse me manque. A EURCHF à 1,5, je retourne à Zermatt!
      Si des lecteurs du blog ont des informations sur les fondamentaux Suisses.

  57. Je suis d’accord. D’un point de vue purement chartiste le CHF face au dollar présente une config parfaite sur UT longue. Je ne mettrai pas tous mes picaillons dessus vu l’imprévisibilité de la BNS, mais j’initie un petit long depuis quelques jours.

    Pour le fun, chart très long terme du USD.CHF https://i.imgur.com/Br4uPgo.png

  58. bonjour à tous,

    pour info

     »
    Pétrole: le monde a besoin de 5 millions de barils par jour supplémentaires (Arabie) 19/11/2015 10:20

    MANAMA (AFP) — Les pays producteurs de pétrole doivent augmenter leur capacité de production de cinq millions de barils/jour (mbj) pour répondre à la demande dans le monde, a indiqué jeudi le ministre saoudien du Pétrole.
    « L’industrie pétrolière se doit d’augmenter sa capacité de production de cinq mbj pour compenser la perte naturelle de production et répondre à la croissance de la demande mondiale », a déclaré Ali al-Nouaïmi devant une conférence sur l’énergie à Manama, à Bahreïn.
    Le ministre du plus grand exportateur de brut dans le monde a indiqué qu’en dépit de la faiblesse de l’économie mondiale, la demande de pétrole augmente d’un million de barils par jour chaque année alors que la production mondiale perd quatre millions de barils par jour pour des raisons naturelles (épuisement de certains gisements…).
    La baisse de la demande enregistrée depuis la mi-2014 ne devrait pas durer sur le long terme, selon le ministre.
    « D’importants investissements sont nécessaires pour répondre aux besoins. Nous devons continuer, voire augmenter, le rythme des investissements dans le secteur de l’énergie », a ajouté M. Nouaïmi.
    Les cours du brut ont, depuis, perdu plus de 50% notamment en raison du refus de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire son offre afin de renflouer les prix.
    M. Nouaïmi a déclaré que « le royaume est prêt à coopérer avec les membres de l’Opep et les producteurs non membres du cartel pour stabiliser le marché et les prix ».
    Les cours de pétrole étaient orientés à la hausse en Asie jeudi après des chiffres montrant une stabilisation des stocks et de la production de brut aux Etats-Unis.
    Le cours du baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en décembre prenait 25 cents à 41,00 dollars dans les échanges électroniques en Asie.
    Le baril de Brent, la référence européenne du brut, pour livraison en janvier, progressait de 39 cents à 44,53 dollars.

  59. Chine: la PBOC abaisse les taux de sa facilité de prêt permanente (SLF) 19/11/2015 12:05

    PEKIN (Dow Jones)–La Banque populaire de Chine (PBOC) a annoncé jeudi qu’elle allait abaisser ses taux d’intérêt pour son dispositif de facilité de prêt permanente, ou SLF, en vue de guider les taux du marché.
    Dans une brève déclaration sur son compte Weibo, la banque centrale a indiqué qu’elle réduirait le taux de prêt au jour le jour du SLF à 2,75%, contre 4,5% auparavant, et ferait passer le taux à sept jours à 3,25%, contre 5,5%. Ces réductions seront effectives vendredi, a précisé la PBOC.
    La banque centrale chinoise avait testé le SLF en 2013, dans le but de répondre à la demande de liquidités des banques commerciales et de favoriser les prêts aux entreprises.
    A la fin du mois d’octobre, l’encours du SLF était nul, selon des données officielles.

  60. Bonjour à tous, note SW : Le baromètre ZEW décevant et l’excédent commercial record montrent l’importance d’un affaiblissement du CHF

     D’après les données publiées ce matin, l’excédent commercial suisse s’est établi à 4.1 milliards, contre 3.25 milliards précédemment (après révision à la hausse). En glissement annuel, les exportations et les importations ont respectivement diminué de -1.5% et -5.3% en octobre. Les exportations horlogères ont accusé une contraction de -12.3%, sous l’effet de l’affaiblissement de la demande en Asie. Les exportations restent fortement pénalisées par la vigueur du franc face à l’euro, tandis que le niveau des importations laisse penser que la décélération de l’économie suisse perdure. L’indice ZEW de confiance des investisseurs paru hier est tombé à 0.0 contre 18.3. La lecture à zéro indique que les analystes financiers interrogés « n’anticipent ni amélioration ni détérioration de l’activité économique suisse dans les six mois à venir ». Selon nous, cette indécision est due à l’incertitude entourant l’EUR/CHF. Le swissie est de plus en plus corrélé aux conditions économiques suisses, dont l’amélioration récente est directement liée au redressement de l’EUR/CHF (affaiblissement du franc). La perspective d’un nouvel assouplissement de la BCE, qui devrait inclure un enfoncement des taux en territoire négatif, a entraîné une appréciation du CHF face à l’EUR. Si la défense du franc a fait l’objet de nombreuses communications de la part des responsables de la BNS, l’incertitude demeure quant aux outils qui seront utilisés et à leur réelle efficacité. En Suisse, la confiance du marché dans les deux principaux mécanismes défensifs – taux d’intérêts négatifs et interventions directes en devises– est précaire. Les taux d’intérêt négatifs ont eu des effets limités sur les sorties de capitaux, tout en pénalisant les investisseurs privés. Pour ce qui est des interventions en devises, l’expansion massive du bilan de la BNS donne à penser que des actions soutenues en la matière sont peu probables. S’il est vrai que les entreprises helvétiques ne se sont pas effondrées lors de l’abandon du « plancher » de l’EUR/CHF par la banque centrale, on n’en note pas moins une érosion régulière de l’activité économique. La BNS doit affaiblir le franc face à la monnaie de son principal partenaire commercial, mais sa stratégie laisse toujours les investisseurs sceptiques.
    bons trades !

    • merci Patrick. Plus les budgets occidentaux vont se détériorer, plus les paradis fiscaux seront sous pression. Et qui veut investir en suisse au cœur de l’Euro mais hors zone Euro?

  61. BCE: de nouvelles mesures de relance possibles en décembre, selon les minutes 19/11/2015 14:54

    FRANCFORT (Dow Jones)–Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) craignaient, lors de leur dernière réunion de politique monétaire en octobre, que les mesures de relance de la banque centrale n’aient pas eu suffisamment d’effet sur l’économie européenne, selon les minutes de cette réunion, ce qui les a conduits à signaler que de nouvelles mesures d’assouplissement étaient possibles.
    Les minutes de la dernière réunion de la BCE, publiées jeudi avec les quatre semaines de décalage habituelles, indiquent que l’inflation pourrait mettre plus de temps que prévu à remonter vers l’objectif de près de 2%, « ce qui ne plaide pas forcément en faveur de l’adoption de mesures supplémentaires dans les circonstances actuelles ».
    Les banquiers centraux ont toutefois décidé d’avertir les marchés financiers que de nouvelles mesures de relance – y compris une accélération des rachats d’actifs et une réduction du taux de rémunération des dépôts déjà négatif – étaient sur la table pour la réunion du 3 décembre.
    « Il a par conséquent été jugé nécessaire d’intensifier les efforts de communication et de souligner la détermination et la volonté du conseil des gouverneurs d’agir dès que le justifieront de nouvelles informations et une nouvelle évaluation de la situation, les projections de décembre des équipes de l’Eurosystème allant permettre une réflexion approfondie sur la politique monétaire », indiquent les minutes.

  62. Bonjour, http://www.boursorama.com/actualites/marches-trois-scenarios-envisages-par-cpr-am-pour-les-prochains-mois-2e77044cee19b59c67a6d4e8533e1aff

    J’avoue que les 2 scénarios pessimistes présenté ici me traine dans le tête depuis quelques temps, on en est pas là encore, ca peut tout de même aller vite.. Je me demande si un début de short sur les indices ne serait pas à tenter d’ici peu.
    L’or est en train de dessiner un triangle descendant en daily/weekly qui s’overlap (c’est une figure elliotiste très puissante en probabilité). S’il est valide, il annonce une capitulation sur l’or suivie d’un retournement violent donnant un objectif minimum autour des 1300$. On en est pas là non plus mais je trouve que ca collerait bien avec une chute des marchés et un retournement des devises.
    Je tenais à faire partager mes observations, menfin mes prédictions sur le blog on rarement était juste ^^

    • BVO BVO …grace a toi …on a pu shoot une super zone… moi javais vu 1.0730 comme max… clap clap …

    • on est sur les 61% de Fibo de retracement sur la dernière jambe de hausse M5, si on passe direction les 1,07 et fin du squeeze?
      le plus difficile dans les fibo c’est de trouver la bonne jambe :-)

  63. Bonsoir,
    Je ne crois pas que la tendance soit en danger. On longe le kumo mais il n’est pas sur qu’on redescende rapidement. La prudence doit rester de mise. C’est encore une gestion du levier. Ce qui est rassurant, ce sont les taux obligataires qui continuent à progresser. Le marché obligataire est le plus pertinent qui soit.

  64. Bonjour à tous,

    La tendance est moins puissante qu’il y a une semaine et EUR USD a besoin de respirer un peu. Mais les fondamentaux sont là. L’inflation ne redémarre pas en Europe. La BCE va devoir desserrer encore sa politique monétaire (encore un peu tard ? …). Si les chiffres américains continuent dans le bon sens. La chute du cross devrait se poursuivre. Pour moi le meilleur support pour jouer la hausse du dollar ce n’est pas CHF CAD ou JPY mais EUR.
    Une remarque au passage sur le dynamisme économique américain dans un monde qui vit au ralenti. Le libéralisme américain et le pragmatisme monétaire de Bernanke ont dopé la croissance. On devrait en prendre de la graine …

  65. bonjour à ts
    le 2 years monte, mais le dollar ne semble pas lui emboîter le pas: serait-ce que ce plusieurs décrivent comme une divergence lorsque la FED monte les taux et le dollar baisse au début?

  66. bonjour à tous,

     »
    ECHO BOURSE: DZ Bank attend un abaissement à -0,40% du taux de dépôt de la BCE 20/11/2015 11:53

    FRANCFORT (Dow Jones)–Les analystes de DZ Bank jugent « très probable » que la Banque centrale européenne (BCE) abaisse son taux de dépôt en décembre. Celui-ci pourrait alors être ramené de -0,20% à -0,40%, indique Christian Reicherter. DZ Bank pense également que le programme de rachats d’actifs de la BCE, qui s’élève actuellement à 60 milliards d’euros par mois jusqu’en septembre 2016, pourrait être prolongé pour une durée indéterminée, ajoute l’analyste. Si les minutes de la réunion de politique monétaire du 22 octobre, publiée jeudi, révèlent qu’un ajustement du volume mensuel de rachats n’est en principe pas à exclure, DZ Bank pense que la BCE « va probablement garder cette option sous le coude pour le moment ».

  67. Argument pour hausse USDCHF.
    Depuis Oct.78, la corrélation entre USDCHF et la courbe des taux de la Fed est plutôt bonne.
    (Cf graphique de Valparaiso pour USDCHF). Chaque fois que la Fed a augmenté ses taux, le USDCHF s’est apprécié, alors que la corrélation n’est pas bonne et plutôt inversé sur EURUSD.
    Valparaiso si tu as la possibilité de superposer les deux graphes Taux FED et USDCHF depuis 1978 ça serait super.

    • Mon pb sur USDCHF c que sur fxcm j ai du mal a monter en levier (contrairement @ EURUSD) vu la marge demandé…

    • Jusqu’où pourrait potentiellement allé USDCHF sur les mois à venir ?

      En prenant une fourchette haute de banquier sur EURCHF de 1.1000
      EURUSD = 0.95

      USDCHF = USDEUR + EURCHF = (1/0.95)*(1.1000) = 1.1580 …pkoi pas…. sur Pfx..une banque à une tp de 1.13…..

    • CHF est une monnaie qui peut faire des écarts considérables sur une décision de la BNS. Cela explique la prudence de FXCM et la mienne sur cette devise.

    • Bien d’accord avec toi JC…s’il y a 1000 pips @ prendre…ils sont plus ‘safe’ sur EURUSD…..mais bon comme l’Edito Rotchild Suisse que j’ai posté ici indique leur vue bear du CHF vis à vis de l’USD (c’est des Suisses qui ont rédigés)… en mode diversification petit levier (ce que je fait la) pkoi pas…. (j’ai actuellement un levier 5 fois supérieur sur EURUSD par rapport à USDCHF et cela restera comme cela…

  68. Il est intéressant d’observer l’évolution des prix par rapport au Kumo en H4 sur EUR USD et surtout sur le Gold.

  69. ECHO BOURSE: BCE: Nomura table sur un allongement du QE jusqu’en 2017 20/11/2015 16:39

    LONDRES (Dow Jones)–Le discours prononcé vendredi par le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a remis la réunion de politique monétaire du 3 décembre sous le feu des projecteurs. Nomura s’attend à ce que la BCE annonce de nouvelles mesures d’assouplissement et à ce que son programme de rachats d’actifs se prolonge au-delà de septembre 2016, « jusqu’à la fin juin 2017, ou au-delà ». L’intermédiaire financier ajoute que le programme de rachats prévu serait alors augmenté d’au moins 540 milliards d’euros (au rythme actuel de 60 milliards d’euros par mois), avec un montant total de 1.680 milliards d’euros, soit un peu moins de 16% du produit intérieur brut nominal de la zone euro.

  70. Je suis planté avec une position or trop basse. Les minutes ont vraiment affaibli le dollar. C’est l’EUR qui baisse pas USD qui monte.

  71. Je vais faire une série d’articles qui résumeront cette année de trading et les conclusions que l’on peut en tirer;
    Nouvel article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *