Perspectives de l’or à court et moyen terme

Par Jean Christophe Bataille. 

 

Observons le graphe de l’or en UT Weeks :

 

 

Gold-LT-15052010.JPG

 

 

L’or atteint la borne supérieure de son canal ascendant long terme. C’est sur cette borne que le Gold index a buté lors de la crise de Dubai pour rechuter sous 1100 dollars. L’or arrivera-t-il à sortir par le haut de son canal cette fois-ci ?

 

Sur le plan fondamental, l’or a toutes les raisons de poursuivre sa hausse :

 

– L’euro est au plus bas et la solvabilité de certains états de l’Euroland est mise en question.

– Les monnaies émergentes manquent encore de crédibilité pour être des monnaies de réserves.

– La monnaie chinoise est arrimée au dollar et n’évolue pas de façon indépendante, même si ce lien devrait être amené à changer. Le dollar, aujourd’hui valeur refuge, a été émis sans frein, dans des volumes qui font redouter une dépréciation de sa valeur à terme.

– Les banques centrales conscientes du délitement des monnaies, achètent de l’or pour protéger et diversifier leurs réserves de change.

– Le déséquilibre du système financier mondial est patent et la suprématie du dollar devrait etre remise en cause. Une nouvelle monnaie de référence utilisant le principe des Droits de Tirage Spéciaux du FMI reposant sur un panier de devises devrait etre substituée au dollar à long terme.

– La sortie de la crise de la dette par une stagflation occidentale parait de plus en plus probable.

 

L’or pourrait monter jusqu’à ce que le rapport DOW /GOLD soit égal à 1 ou 2, ce qui pour une valeur du DOW à 10000 ferait monter le gold index au dessus de 5000 $. La question posée serait celle du pouvoir d’achat du dollar à ce moment là.

 

Techniquement et à plus court terme, l’or peut évoluer selon deux posibilités : soit rechuter après avoir inscrit un plus haut à 1250, soit poursuivre son ascension. Haussier à moyen terme sur le métal jaune, je suis plus circonspect sur le court terme et réticent pour l’acheter au niveau actuel pour plusieurs raisons :

 

– Ceux qui suivent régulièrement mes écrits depuis deux ans ont déjà acheté de l’or à bien meilleur prix.

– Le consensus acheteur sur l’or est fort. 98 % des opérateurs sont haussiers.

– Sur un plan strictement technique on note une baisse des volumes et une nette divergence baissière sur le RSI.

– L’or vient de faire le 14 mai un plus bas que le dernier plus bas (Dow théory) en UT 15 et 30 mn.

– Notre dernière tentative de swing au niveau de la borne supérieure du canal haussier s’est soldée par un échec lors de la crise de DubaÏ.

– Je ne suis pas certain que l’or sorte de son canal long terme et évolue de façon exponentielle tant que l’inflation ne s’est pas matérialisée réellement. Il faudra pour cela du temps.

– L’or est devenu extrèmement cher en euros.

 

En terme d’investissement, je propose donc à ceux qui n’ont pas d’or d’attendre une consolidation et un meilleur prix en euros, quitte à rater le coche d’une hausse supplémentaire. Il y a d’autres supports d’investissement à bon potentiel et il faut éviter de se cantonner à celui-là. Pour bien illustrer mon propos, l’or vallait autour de 400 $ l’once quand j’ai fait mes premiers achats en 2004, il vaut aujourd’hui 3 fois plus. La véritable bonne affaire était là. Ceux qui l’ont manquée ne rattraperont pas leur retard. La question à se poser aujourd’hui est quel l’actif permettra de faire fructifier au mieux son patrimoine à 5 ou 10 ans ? J’ai donnée ma réponse récemment : l’immobilier à crédit et à taux fixe.

 

En terme de trading, on attendra que le cours de l’or corrige en trend line de consolidation en UT longues pour se positionner sur franchissement.

26 réflexions au sujet de « Perspectives de l’or à court et moyen terme »

  1. « L’or pourrait monter jusqu’à ce que le rapport DOW /GOLD soit égal à 1 ou 2, ce qui pour une valeur du DOW à 10000 ferait monter le gold index au dessus de
    5000 $ »

    ou …

     

    GOLD = 2000$ versus DJI = 4000

     

    ou

    GOLD 3000$ versus DJI =6000

     

    GOLD superieur a 3000 $ on a probablement une guerre..alors quitte a investir autant commencer a acheter des boites de conserve…

     

    Je crois que la bulle de l’or a commence mais elle n’est pas encore fini…meme sur France 2 ils commencent a faire des reportage sur l’OR, a Dubai ils ont mis en
    place un distributeur de l’ingot d’or…la fievre de l’or….  

  2. c’est vrai qu’on a peut-etre en ce moment quelques surachats. Sur le physique, on voit d’ailleurs que le Napoleon a repris une prime de 10%, ce qui traduit souvent  des périodes ponctuelles
    concentrant des achats de « panique »

  3. A un passant,

    Oui mais , j’aurais probablement plus de boites de conserve avec de l’or dans quelques années qu’avec de l’euro maintenant.

  4. Hello

    Bonne analyse à lire : http://www.zealllc.com/2010/eg1000.htm

    Pour résumer les points marquants :

    – Nous sommes en zone de sur-achat => conso imminente (sous 8 semaines, point à déterminer, pas facile… )

    – 1000€ seuil psychologique important => ammène une nouvelle demande d’investissements au niveau de la zone euro (prise de conscience) + préparation de nouveaux capitaux encore non investis
    dans ce marché…

    – Analyse qui se base sur l’experience du Gld/$ pour essayer d’y voir plus clair sur l’évolution du Gld/€ lorsque les seuils des 1000$/ozt ont été ateints

    – Rebondissement de l’€/$ à 1,35 ? La peur ne dure pas éternellement…

    Voili Voilou

    Bisous chez vous

  5. Sur les nouvelles exigences de Merkel:

     

    A voir si cela se confirme, mais je me demande si Merkel n’aurait pas décidé une bonne fois pour toute de forcer la main et d’ouvrir la boîte de pandore des défauts de paiement souverains

     

    Au secours, dans quelle banque planquer ses économies ?

  6. Un scénario me vient en tête:

     

    Le défaut de paiement de la Grèce est reconnu … et puis … le Portugal … et ? …

    Et les banques qui explosent en plein vol sont nationalisées: les créanciers passent à la caisse.

     

    Mais non, Merkel n’aurait pas en tête de nationaliser son secteur bancaire, tout de même ?

  7. Bonsoir Marc,

    A mon avis il vaut mieux devoir de l’argent aux banques à taux fixe que de déposer de l’argent chez elles :-)

    Une précision en cas de signature d’un compromis, mettre une condition suspensive d’obtention d’un pret à un taux à moins de 4 % en TEG. On ne sait jamais …

  8. A Marc,

    Tonton Trichet va nous arranger ça :

     FRANCFORT, 17 mai (Reuters) – La Banque centrale européenne (BCE) a acheté 16,5 milliards d’euros d’obligations d’Etats de la zone euro entre lundi et vendredi
    derniers dans le cadre de son programme de rachats de dette publique et elle compensera ces opérations en collectant des dépôts à une semaine en provenance des banques, a-t-elle annoncé
    lundi.

    L’institution de Francfort a révélé à cette occasion les premières données détaillées sur ces rachats de dette publique, annoncé en début de semaine dernière conjointement au plan de
    stabilisation de 750 milliards d’euros de l’Union européenne et du FMI.

    Elle n’a en revanche pas précisé la durée de ce programme, ni le montant maximal qu’il pourrait atteindre.

    Mardi, l’autorité monétaire de la zone euro lancera donc un appel d’offres auprès des banques pour leur permettre de déposer des fonds rémunérés à un taux d’intérêt maximal de 1,0%.

    « La BCE va mener des opérations spécifiques afin de réabsorber les liquidités injectées à travers le Programme pour les marchés de titres », a indiqué la BCE, qui va également permettre aux
    banques d’utiliser leurs dépôts à terme comme collatéraux.

    Le montant total des rachats de dette publique effectués sur la semaine écoulée pourrait dépasser les 16,5 milliards d’euros étant donné le délai habituel de règlement de deux à trois jours.

    Les analystes d’UniCredit estiment d’ailleurs que les 16,5 milliards d’euros de rachats « devraient n’être qu’une première étape et que davantage d’acquisitions devraient avoir lieu pour
    stabiliser le marché ».

    « Ils devraient réaliser (des rachats) pour 70 milliards d’euros supplémentaires afin d’atteindre le seuil de 10% de l’ensemble de la dette en circulation de l’Irlande (82 milliards d’euros), du
    Portugal (97 milliards), de la Grèce (258 milliards) et de l’Espagne (400 milliards) », ajoutent-ils.

    L’opération de rachats mise en place par la BCE a reçu un accueil mitigé.

    Un seul écueil, le ministre des finances allemand trouve ces mesures potentiellement très inflationnistes …

  9. L’allemagne cherche certainement à pressuriser les autres pays de la zone euro pour qu’ils repassent à des endettement bien en dessous de ce qu’ils sont aujourd’hui à LT. A.
    Merkel souhaite donc certainement à se positionner pour le LT en pilote légitime pour mener à bien cette politique (que tout le monde ne souhaite pas) car avec plusieurs
    pilotes dans l’avion…. C’est maintenant que cela se joue et pas dans 6 mois.

  10. Jim Rogers sur Bloomberg le 12 mai dernier: sur le renflouement de l’UE, les devises, la Chine, la hausse de l’or, l’inflation, l’agriculture, les
    émergents: 20 minutes de bonheur (via le blocknote, j’espère que ça passe) :

    (Part 1/2) Jim Rogers on Bloomberg 12 may 10: Gold has HUGE potential! http://www.youtube.com/watch?v=UZ8NCVkKw6Q

    (Part 2/2) Jim Rogers on Bloomberg 12 may 10: Gold has HUGE potential! http://www.youtube.com/watch?v=_8Hr_mqcNUM

  11. Bonsoir,

    Lecteur assidu depuis le début et même avant sur tropical, je n’avais jamais posté sur le blog

    Un grand merci pour les analyses et la connaissance générale des marchés

    Un peu moins intéressé par la période Day trading, je ne rate pas un message de gestion de patrimoine.

    Je souhaiterais vous poser une rafale de questions  concernant des points variés et obscurs pour
    moi.

     

    –           J’ai acheté de l’or physique l’été dernier, il m’a été livré sans problème par le CA et je
    suis très satisfais du résultat J

    Cependant je pense qu’une correction pourrait intervenir court terme. Impossible de revendre mes pièces car compliqué et taxé

    Quel produit pourrait me permettre en quelque sorte de couvrir ma position sachant qu’elle est un peu importante, si possible  sans betaslipage et même sans effet de levier si nécessaire.

                   

    –          On parle beaucoup de rester cash  en se moment, pour moi cela veut dire DAT 1,3%

    Y a-t-il un risque dans ces produits en cas de problème majeur par rapport a resté en cash pur et simple sur compte courant

     

    –          L’euro a perdu plus de 20% depuis sont plus haut, même si je consomme en € j’ai perdu 20%. Existent-ils des produits permettant de se protéger de la
    baisse de l’euro sans passer par le FOREX que je ne connais pas et bien sur à part l’or pour être diversifié.

     

    –          Le pétrole baisse un peu et je suis d’accord avec vous pour profiter de toute baisse pour faire des achats. Pour moi l’énergie est comme le logement ou la
    santé, c’est vital. Pour le logement tout le monde essaie de mettre sa famille à l’abri en achetant sa résidence principale. Je souhaiterais pour ainsi dire sécuriser mon besoin énergétique à vie
    en l’accumulant à un prix qui me semble intéressant. Pour cela je ne peux pas passer par des compagnies pétrolières ou autres sociétés car le court varie en fonction de la gestion, il me faudrait
    un produit qui représente le pétrole matière …

     

    –          Dernière chose … pourquoi le Japon monte !

     

    Bon c’est un peu long mais je n’avais jamais posté auparavant alors je peux bien me lâcher un peu J

    Merci pour les réponses et j’espère qu’elles n’intéresseront pas que moi

    Cordialement

  12. Bonsoir Milpat

    –           J’ai acheté de l’or physique l’été dernier, il m’a été livré sans problème par le CA et je suis très satisfais du résultat J

    Cependant je pense qu’une correction pourrait intervenir court terme. Impossible de revendre mes pièces car compliqué et taxé

    Je ne revendrais l’or sous aucun prétexte actuellement. La correction à venir n’est pas suffisante pour justifier 8 % de prélevement sur le capital ou 26 % sur la plus value.

     

    Quel produit pourrait me permettre en quelque sorte de couvrir ma position sachant qu’elle est un peu importante, si possible  sans betaslipage et même sans effet de levier si
    nécessaire.

    Les options mais c’est compliqué, les CFDs mais il ya des frais sur les positions prolongées. Je ne couvre pas mes positions gold pourtant elles sont très importantes. Il faut savoir
    admettre qu’un de ses support d’investissement peut baisser dasn une tendance haussière.

    –          On parle beaucoup de rester cash  en se moment, pour moi cela veut dire DAT 1,3%

    Y a-t-il un risque dans ces produits en cas de problème majeur par rapport a resté en cash pur et simple sur compte courant

     

    Le risque défaillance de l’émetteur.

    –          L’euro a perdu plus de 20% depuis sont plus haut, même si je consomme en € j’ai perdu 20%. Existent-ils des produits permettant de se
    protéger de la baisse de l’euro sans passer par le FOREX que je ne connais pas et bien sur à part l’or pour être diversifié.

     Forex options et gold. il n’y a pas de produit miracle. La dette obligataire des émergents. Le mieux la diversification pronée dans le forcast. Le patrimoine global est en
    progression malgré la baisse des marchés et de l’euro, seuls les FCP de rendement qui ont un peu baissé.

     

    –          Le pétrole baisse un peu et je suis d’accord avec vous pour profiter de toute baisse pour faire des achats. Pour moi l’énergie est comme le
    logement ou la santé, c’est vital. Pour le logement tout le monde essaie de mettre sa famille à l’abri en achetant sa résidence principale. Je souhaiterais pour ainsi dire sécuriser mon besoin
    énergétique à vie en l’accumulant à un prix qui me semble intéressant. Pour cela je ne peux pas passer par des compagnies pétrolières ou autres sociétés car le court varie en fonction de la
    gestion, il me faudrait un produit qui représente le pétrole matière …

    Pour les placements. Le seul qui vaille pour moi les PP francaises. Gros effet de levier par rapport au petrole et admissible au PEA.

    A titre perso, une maison THQE avec production d’energie renouvelable etc … Tu achète un bout de foret et tu roules à velo ;-) Et je dis ca sérieusement !

  13. Bonsoir MILPAT

     

    Je répondrai ce soir à ta dernière question concernant le pétrole. Jean-Christophe et moi-même avions assiduement cherché, depuis que nous nous connaissons (un an et demi) un produit qui
    répercuterait sans perte la valeur du baril de pétrole.

    Un tel produit n’existe pas.

    Les dérivés sur pétrole type certificats ou trackers souffrent d »une érosion monétaire gargantuesque, pour se donner un ordre de grandeur, de l’ordre de 20/25% par an.

    Le seul support pour miser efficacement sur le pétrole est la panoplie des sociétés parapétrolières : en effet, ces sociétés fournissent des services dérivés, elles ne sont donc pas tributaires
    du niveau de réserves prouvées et de la production en mbs/j comme c’est le cas des sociétés extractrices.

     

    Daniela

  14. Merci a tous les deux de vos réponses détaillées

    Pour JCB lorsque tu dis concernant les DAT que le risque est la faillite de l’émetteur, bien souvent, l’émetteur est la banque, donc DAT ou compte courant me semble idem car dans les deux cas on
    ne peut compter que sur le montant  garanti réglementaire des banques .

    question à part , je ne peux pas écrire de commentaire à partir de firefox seul exploreur me le permet , normal ???

    bon WE

     

     

  15. Bonjour,

    Je suis aussi assez partisan de l’or métal.

    Quelques motifs :

    – nous ignorons beaucoup de choses de l’avenir. On hésite entre inflation (réduction de la dette) et déflation (faiblesse de la demande),

    – accentuation de la crise. Elle est systémique. En clair les fondements de notre construction finanicière sont concernés. Pour le moment, aucune réflexion sur la possibilité d’un autre système,
    et ses modalités ne semble émerger,

    – risque assez élevé, à la faveur d’un évènement grave (il y en aura plusieurs soyons en certain) d’une réaction de panique et de brutalle montée de l’or. Celà s’est déjà vu. La différence est
    aussi que la vitesse d’action et de réaction de tout en chacun est très importante. Je suis susceptible d’acheter de l’or d’une minute sur l’autre. Ce n’était pas possible il y a 15 ans…

    – Malgré des variations, l’or permet une protection en capital. Les taux d’intérêts servis par le livret A par exemple sont largement inférieurs à un simple placement en Louis ou Napoléon… Donc
    arbitrage sage.

    – Nous pouvons nous trouver, tous, confronté un matin (ou un autre moment) à une prise de décision de réduction de dette autoritaire, de prélèvement sur placement ou autre mécanisme de spoliation
    qui aurait pour but de réduire l’endettement.

    – Les mécanismes FONCIERS (exporatation des industries, salaires obscènes des dirigeants) restent en place avec pour conséquence la poursuite de la paupérisation des nations au profit de quelques
    privilégiés avec en corrolaire le risque élevé -quand on observera une amélioration mais pas avant- d’explosions sociales qui se répondront en échos dans différents pays.

    Voilà pourquoi.

  16. Bonjour,

    J’ai l’impression à propos de l’or, qu’on le conseil à l’achat même au bistro du coin. On dit souvent que dans ce cas, la hausse est déjà passé… NE pensezv-so pas qu’un baisse plus profonde est
    possible?

    Bonne journée

  17. C’est ça qui est bien avec les conseils d’achat au bistro du coin.

    C’est ce que Warren Buffet résumait très bien quand il disait « Ce matin, mon chauffeur à dit qu’il allait acheter des actions. Je crois que c’est le moment de vendre… ».

    Bon… je ne remet pas en cause la hausse LT prévue pour l’or, mais il est actuellement assez haut pour qu’on ait droit à une petite secousse anti-mains faibles.

    C’est vrai quoi, il faut bien qu’il y ait des malheureux qui perdent de l’argent pour que d’autres en gagne. Comme la hausse vient d’être terrible, des tas de gens se jettent sur l’or par
    comportement moutonier. Les marchés ne peuvent pas laisser passer une telle occasion de « séparer les idiots de leur argent » comme dit Bill Bonner.

    Même si je n’aime pas cette citation, il faut lui reconnaître une certaine réalité.

  18. Force est de constater qu’en optique de swing, l’or ne baisse pas en dollar.

     

    L’or se renchérit donc sans cesse en euro… toute remontée de l’euro/dollar causera mécaniquement (il s’agit d’une corrélation très forte) une remontée de l’once d’or en dollar.

    Toute la question des investisseurs consiste donc à s’interroger sur la prépondérance des deux effets antagonistes pour les eurozoniens : une remontée de l’euro/dollar compensera-t-elle la hausse
    de l’once en dollar, ou la hausse de l’once sera-t-elle insuffisante pour compenser ?

    Mystère.

     

    En or papier, l’achat d’or swing en dollar à fort levier, à supposer que l’euro/dollar se stabilise, sera sans doute une excellente opportunité, de même que l’achat pétrole. Il faut pour cela
    attendre la confirmation d’une structure de creux et retournement sur l’euro/dollar.

     

    Daniela

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *