Nous devons aborder la semaine prochaine avec prudence sur nos trades haussiers sur le dollar

Le compte broker de Futures a été multiplié par 20 fois en 4 mois ! Comme je l’ai dit dans l’article précédent, nous avons fait 2000 % de plus-value ! Seul le trading permet ce type de performance. A l’objectif avec le capital et le levier actuel, nous l’aurons multiplié encore par 5, soit 10000 % de plus value. C’est dire, s’il est important de conserver nos gains.

Nous avons actuellement 3 swings en cours :

– Short EUR USD commencé à 1.40 : http://futures.over-blog.com/2014/05/zone-critique-pour-la-paire-eur-usd.html et http://futures.over-blog.com/2014/05/l-euro-poursuit-sa-baisse-mais.html et http://futures.over-blog.com/2014/05/hausse-du-dollar-et-baisse-de-l-euro.html

– Long USD JPY commencé à 101 : http://futures.over-blog.com/2014/07/achetez-usd-jpy.html

– Short NZD USD sur deux lignes seulement.

Toutes ces lignes parient avec raison sur une hausse du dollar mais regardez le premier graphe qui représente le dollar index en hebdo (graphe N°1 – pour agrandir cliquez dessus). Il est à 10944 à deux pas d’un plus haut de deux ans qui a joué le rôle d’une résistance majeure en faisant refluer les cours beaucoup plus bas. Notons également le niveau des oscillateurs RSI, Stochastique, Momentum en hebdo : ils sont tous au plafond. Tout en restant largement haussier sur le dollar, je crois que cette devise va bientôt rencontrer d’importantes turbulences et qu’une consolidation significative est très probable.

Regardons le deuxième graphe représentant la paire EUR USD en Hebdo (graphe N°2). Ce qui est le plus frappant n’est pas le niveau très bas des oscillateurs mais la sortie des prix de la Bollinger inférieure dans cette unité de temps.

Petite parenthèse : il faut savoir que la Bollinger est un outil statistique fantastique. Elle correspond peu ou prou à une mesure de l’écart-type par rapport à la moyenne mobile à 20 périodes. Cela signifie que lorsque les prix s’écartent de ses bornes, nous sommes dans une situation anormale qui va tendre à se normaliser. Plus le cours va s’éloigner des bornes, plus l’élastique va se tendre et plus le retour à la normale sera violent. C’est mathématique et lié à la dynamique des flux vendeurs acheteurs. Quand on sort de la Bollinger inférieure, cela signifie que les vendeurs ont tous pris positions dans l’UT considérée et qu’il n’y a plus plus que des acheteurs sur le marché. Les cours remontent alors à cause du flux acheteur. La situation extrême est celle du flash trade. Écart totalement anormal et retour rapide sur la borne pour retrouver une normalité.

Le franchissement significatif de la Bollinger inférieure de EUR USD m’inquiète d’autant plus que nous approchons de 1.2700, résistance importante sur le graphe hebdo (graphe N°2) .

Enfin, il est difficile de croire que la paire va aller de 1.40 à 1.20 sans reprise technique significative. En tout cas il faut se méfier désormais de sa survenue. C’est pourquoi vous remarquerez que j’ai pris un certain nombre de bénéfices hier soir sur mes positions les plus basses (je n’ai plus que 120 positions) alors que ce n’est pas du tout ma philosophie de trading qui est de conserver les positions. J’ai installé également des stops en break even sur les positions basses restantes (lignes rouges sur graphe N°2 en hebdo, mieux visibles zoomée en UT 5 sur le graphe N°3). Ce qui fait que je n’ai plus aucune ligne en dessous de 1.29 et que mes positions les plus exposées sont protégées par une sortie sans perte et sans gain.

Je ne sais pas jusqu’où EUR USD va franchir sa Bollinger à la baisse les prochaines semaines en hebdo : 1.28, 1.27,1.26 ou 1.25 ?, mais le retour à la normale est inévitable. Je prends donc désormais toutes les précautions pour ne subir aucune position perdante dans la remontée des cours. Elles sont aujourd’hui toutes gagnantes.

Si on observe les mouvements EUR USD du passé, on constate que ce type de reprise technique peut atteindre 450 pips. Fort heureusement les niveaux de volatilité sont très faibles actuellement et sauf actualité majeure, le mouvement que nous devrions observer ne devrait pas dépasser 250 pips. Mais cet écart potentiel reste important. D’où notre prudence sur Futures pour les deux prochaines semaines. Nous devons conduire notre swing vers sa cible à 1.22 -1.19 mais il faut y parvenir entier !

Nous avons également accumulé 21 positions USD JPY qui vont rencontrer la même incertitude sur la résistance à 110.50, ancienne résistance de janvier 2008 (graphe N°4 EUR JPY en mensuel). Ce même graphe nous donne une autre résistance historique qui est notre swing target potentiel à 123 à réévaluer lorsque nous y serons. Notons au passage que les prix sont là aussi au delà de la Bollinger supérieure en mensuel (graphe N°4) et en hebdo (graphe N°5)

En conclusion, mettez des stops en break even sur les positions basses, n’accumulez plus aucune position. Le levier ne doit plus augmenter pour l’instant. Gardez en revanche toutes les lignes qui ne seront pas touchées par la reprise technique pour les mener au bout du trade et renforcez à nouveau fortement si une reprise technique d’envergure en daily atteint 150 à 250 pips d’amplitude.

Bon trade et prudence !

Dollar index en hebdo (graphe N°1) – EUR USD en Hebdo (graphe N°2) – EUR USD en UT M5 (graphe N°3) – EUR JPY en mensuel (graphe N°4) – EUR JPY en hebdo (graphe N°5)

28 réflexions au sujet de « Nous devons aborder la semaine prochaine avec prudence sur nos trades haussiers sur le dollar »

  1. Je vais répondre ici à Pra08 sur le gaz naturel. Sur le graphe hebdo, on est pile sur un support faiblement oblique qui dure depuis 2012. Tenter un long a du sens avec un stop sous l’oblique. Mais je n’ai pas l’impression que la tendance irait bien haut. On vient de faire un triple bottom. Il manque le moteur d’une ascension plus pentue. On a bien l’impression que NGAZ a touché le fond mais que les up sont des soubresauts plutôt que des départs. La encore, il faut voir comment évoluent les données macro en particulier la montée de l’export du GNL US après la crise russe. Je sais que Goldman Sachs et Morgan Stanley sont devenus fournisseurs de gaz pour la France via une filiale UK. Ca ne peut pas être un hasard et ça pourrait nous pousser à prendre une position. A voir …

  2. je suis depuis peu votre blog. un merci a vous deux christophe et pay back, vos avis sont tres instructif et m’aide beaucoup. je ne suis pas un bon trader mais un bon perdant. je me demandais si on ne pouvait pas prendre un achat eur/usd a 1.27 pour profiter de la reprise en court therme jusqu’a 1.30 d’apres les tendances en mensuelle. on est vraiment en butee de la ligne de tendance basse. la ligne de tendance haute ne nous presente pas une reprise au dela de 1.30. la ligne horizontale a 1.23 semble souvent une periode de reprise importante. je pensais donc pour les semaine a venir reprise jusqu’a 1.30 puis baisse jusqu’a 1.23 pour reprise plus importante. quels sont vos avis? comme je vous l’ai dit je suis plus souvent perdant que gagnant donc je pense que mes analyses ne sont pas bonne mais pourquoi???

  3. bonjour jcb,mon post est totalement hors sujet …j’ai une question immo a te poser.
    actuellementil y a pas mal d’opportunités en investissement locatif par chez moi ( fontainebleau ),des apparts qui se financent entièrement avec les loyers, j’en ai acheté un et je compte en acheter deux autres.
    mon problème c’est que ma banque n’est pas terrible ils me proposent 2,95% hors assurance sur 20 ans.
    je pense que l’on peut avoir mieux, chez bourso ils financent a 2.45% mais 100000 mini et les apparts que je vise sont entre 80000 et 90000…
    bref,qu’est ce que tu me conseille comme banque ?faut il aller voir un courtier ? d’avance merci.

  4. bonjour JC,
    Merci pour cet article. Je suis d’ accord avec toi sur la prudence qui s’impose sur les positions actuelles. Je vais peut-être alléger un peu cette semaine si on fait des nouveaux plus bas.
    En attendant j’ai pris un peu de long DAX ce matin.

  5. draghi : mesures monétaires seront appliquées même si pas de réformes structurelles.
    Bon pour notre trade, pas bon pour les réformes indispensables en France.

  6. Nouveau break out sur le donchian 55 en D1 Ca consolide pas encore. Tant mieux ca augmente notre sécurité sur l’ensemble des positions prises.

  7. Si on se réfère aux indicateurx ichimoku ce soir, 1.2907-11 et en train de devenir une résistance importante (kijun sen et SSA) J’ai carrement laché mes stop en break even. La conso va démarrer de plus bas et son potentiel maxi diminue ama à 1.30. Complétement gérable avec les positions prises dans leur totalité. Le compte broker resistera malgré le levier. Puisque ce risque diminue il faut garder toutes les positions sans en racheter sur les niveaux actuels (trop bas) et laisser porter vers 1.22 à réévaluer ensuite.

  8. Bonjour
    La consolidation se poursuit horizontalement, ce qui est favorable pour nous car cela fait baisser les oscillateurs, nous rapproche de la borne supérieure du canal de tendance hebdo et nous sort de la survente sans remette en jeu pour l’instant nos positions prises plus haut. Si votre money management a été bien géré, vos positions sont sécurisés au minimum jusqu’à 1.3075 eur pour un EUR USD (pour ma part, je peux tenir jusqu’à 1.3150) Ce niveau de consolidation me parait très improbable car ca signifierai un évènement majeur qui ferait sortir la pair de sons canal descendant et inverserait la tendance moyen terme, dans le contexte éco actuel ce serait très étonnant. Donc je garde toutes mes positions et renforcerai probablement au dessus de 1.30. Je vise toujours 1.27 dans les 3 mois et 1.20 dans 6 mois.

  9. L’ascension du cross a été bloquée par Kijun Sen mais prudence. Je reste bien sur baissier en graphe daily mais en UT inférieure tout peut se produire.

  10. Bonjour à tous,
    La consolidation horizontale se poursuit. On est toujours à 1.2850. ETE en formation en H1 mais la ligne de cou n’est pas franchie. Up toujours possible. On reste très prudent. Certains banquiers envisage une consolidation beaucoup plus ample.

  11. ETE invalidé. Je garde un objectif moyen de consolidation autour de 1.3020. La paire rébondit jusqu’à présent sur une oblique ascendante qui va croiser la borne sup du canal descendant en daily weekly exactement sur ce niveau. Mais il faut s’attendre à tout pour l’instant. Donc pas de nouvelles prises de position.

  12. Bonjour,
    On a touché 1.2728 ce matin. Une consolidation est probable. Nous sommes en sécurité car nos positions les plus basses sont très éloignées du niveau actuel. Je n’ai personnellement aucune position sous 1.29. Notre stratégie reste inchangée. nous ne vendons rien avec l’idée d’amener nos positions à 1.22- 1.19 voire plus bas si le contexte s’y prête.
    Deux raisons à ça :
    – Contrairement à ce qu’on croit couramment les positions lâchées sont très dures à reprendre a notre avantage. Or moins on a de positions en cours moins on gagne d’argent lors des avancées de marché et à l’objectif final.
    – Les plus values latentes ne sont pas imposables alors que les trades dénoués oui (article 99 du CGI). Ça peut nous intéresser de reporter la fiscalisation de nos gains en trading à l’an prochain.
    Notre action va être désormais de renforcer à nouveau nos positions. Pas évident car nous attendons toujours une consolidation d’envergure pour le faire de façon optimisée.

  13. Je précise tout de même que les risques de corrections deviennent importants et que si vous n’avez pas un paquet de positions situées beaucoup plus haut pour amortir le choc, vous courez le risque de perdre votre compte broker. Il faut pouvoir absorber une remontée maxi, même si elle est peu probable, jusqu’à 1.30. C’est la base du money management. Faites le point de vos positions et de votre prix d’entrée moyen. Si vous êtes trop chargés allégez !

  14. Autre précision pour bien trader. A moyen terme on a une forte certitude que le cross EUR USD descend à moyen terme car ca repose sur une analyse économique mais à court terme, on ne sait rien et ceux qui disent qu’ils savent ne savent pas vraiment :-) J’ai parlé de money management car il faut pouvoir aussi faire face à une reprise de la baisse très rapide en direction de 1.25 qui laisserait en plan tous les gens qui viennent de vendre à 1.27 …

  15. que de volatilité sur les indices! mes positions DAX qui étaient largement gagnantes repassent dans le rouge profond en quelques heures. Le USDJPY a aussi pris une claque. Il semble que le parlement russe a préparé une loi pour saisir les biens étrangers. Le Yen est encore une devise refuge. J’ai profité pour renforcer en USDJPY.

  16. 1er niveau d’intervention pour renforcer EUR USD : entre 1.2814et 1.2856. Si consolidation insuffisante nous laissons courir les gains.

  17. JC, dans le graphe en hebdo EURUS, pourquoi tu ne prends pas un canal plus large dont le premier point serait la borne basse mars 2014.? ça donnerait un potentiel à 1,25 sans nécessairement consolider?

  18. Coucou JCB,
    Je ne connais rien à l’immo il paraît, mais j’ai comme l’impression qu’en ce moment il y a du monde qui n’y comprend rien non plus.
    Les derniers en date sont chez Le Figaro-Magazine. Peut-être un repaire de gauchistes?
    Enfin bref, heureusement que je n’ai pas écouté votre conseil il y a deux ou trois ans, hein ;-)
    Bonne continuation

    "Les prix de l’immobilier baissent pour de bon" (Le Figaro Magazine, 26 septembre 2014)

    http://www.lefigaro.fr/immobilier/2014/09/26/05002-20140926ARTFIG00001-les-prix-de-l-immobilier-baissent-pour-de-bon.php

    "Nathalie Garcin, la présidente du groupe Emile Garcin: les prix ont baissé de 20 % depuis trois ans sur les beaux appartements parisiens. «Avant, on ne trouvait rien en dessous de 10.000 €/m² dans le XVIe, le XVIIe ou à Neuilly-sur-Seine. Aujourd’hui, on peut acheter de beaux appartements à 8500 €/m² dans ces arrondissements et à partir de 7000 € dans de bons quartiers de Neuilly», précise-t-elle. Même analyse pour Charles-Marie Jottras, le président de Féau: «Les prix des appartements familiaux dans les beaux quartiers de Paris valent 10 % de moins qu’il y a deux ans.» «Le marché parisien bouge. Nous avons de plus en plus de demandes, mais très peu viennent d’investisseurs et de primo-accédants», appuie Marc Foujols.
    Ceux qui observent le marché depuis quelques années l’ont compris. Ils peuvent acheter à des prix attractifs tout en s’endettant à des niveaux inconnus. Aujourd’hui, un emprunteur qui a un très bon dossier peut dénicher un crédit à taux fixe de 2,10 % sur 15 ans hors assurance. «Les ménages qui sont en position d’obtenir un crédit bénéficient d’un gain de près de 20 % de leur pouvoir d’achat depuis juin 2011», calcule Sébastien de Lafond, le président de Meilleursagents.com. «Le marché se débloque doucement, beaucoup d’acheteurs en ont assez d’attendre et les vendeurs commencent à comprendre que les prix ont changé», indique Alexander Kraft, le PDG de Sotheby’s International Realty France-Monaco, qui décrit «des offres parfois agressives, 20 à 30 % en dessous du prix de présentation, non seulement des étrangers, mais aussi des Français».
    (…)
    Les acheteurs en position de force

    (…)
    On ne juge pas de l’évolution d’un marché sur un an, mais sur plusieurs années. A force de grignotages, les prix finissent par reculer réellement. «Les prix ont baissé de près de 10 % en moyenne en trois ans, dans certains secteurs ils sont restés stables, mais dans d’autres ils ont chuté de 20 à 25 %», explique Thierry Thomas. Il est possible de trouver de beaux biens à des prix attractifs".

Répondre à Jean Christophe Bataille Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *