Les prix suivent toujours une idée, qu’elle soit bonne ou mauvaise

Idée

 

Le marché est le cumul de la pensée de millions d’investisseurs. Vous avez certainement remarqué qu’il est grégaire et obéit le plus souvent aux idées du moment. Vous avez également pu noter que cette opinion de masse peut changer du tout ou tout d’un mois sur l’autre, même quand les fondamentaux économiques n’évoluent pas. Le marché est par essence cacophonique. On peut le comparer à une immense discussion sur l’évolution économique future dont le langage serait les prix. Mais il y a, parmi les investisseurs, des précurseurs de la pensée, ceux qui constituent le smart money. Il y a ensuite tous les suiveurs, qui représentent le dead money. Cela ne veut pas dire que le smart money a toujours raison. Cela signifie qu’il fait naitre les idées et qu’il a les moyens de les propager. S’il se trompe, il en crée d’autres qu’il justifiera autrement et sur lesquelles il prendra position avant tout le monde.

Après de nombreuses années sur les marchés, je me suis rendu compte qu’il ne fallait rien laisser au hasard en trading, que je devais m’appuyer sur les fondamentaux et spéculer en swing prolongé. Mais en réalité, je me suis surtout aperçu qu’il fallait trader les idées du moment et essayer de les détecter avant même qu’elles ne soient à la mode. Sinon, on rejoint très vite le groupe de la dead money.

Ces dernières semaines, les marchés se sont focalisés sur l’Ukraine, puis sur l’éventualité d’un Grexit. Vous vous rappelez que nous avions décidé sur Futures de renforcer, avec un stop serré, les short EUR USD dans la montée du cross à chaque fois qu’il atteindrait une résistance à la hausse. Il n’en a atteint aucune ! La menace du Grexit ? Je n’en suis pas sûr … Je crois plutôt que le smart money reste indéfectiblement en position short sur l’euro et long sur le dollar, et que le dead money s’agite sur des idées beaucoup moins fondamentales en créant une volatilité qui rend le trading court terme encore plus dangereux que d’habitude.

Quelles sont les prochaines idées qui vont faire bouger les marchés ? Je crois que celle qui devrait primer sur toutes les autres est que, pendant 18 mois, la BCE va acheter 60 milliards d’euros de titres tous les mois, dès le mois prochain, autrement dit dans quelques jours. Peu importe ce qu’elle va acheter, mais pour des raisons évidentes, les obligations vont monter, la courbe des taux va s’aplatir, les actions vont grimper et l’euro va reprendre sa baisse jusqu’à ce qu’une nouvelle idée naisse sur le marché : celle de la reprise économique européenne et le futur arrêt des mesures non conventionnelles. Mais nous n’en sommes pas là …

Il n’y aura pas de phénomène de vase communiquant. Les obligations ne vont pas baisser parce les actions vont monter. Car l’argent va naitre de nulle part. C’est la BCE qui va le créer en augmentant son bilan et elle peut le faire à l’infini. Les allemands n’ont pas fini d’avaler des couleuvres ! Mais la déflation est là. L’évolution des prix est devenue négative dans tous les pays de la zone euro, et ce probablement pour toute la durée de 2015.

Sur ce cycle de pensée, nous avons été très en avance l’an dernier en shortant EUR USD depuis mai 2014. Les actions ont déjà anticipé ce qui allait se passer en grimpant fortement depuis octobre 2014. Les taux d’intérêt quant à eux pointent désormais résolument vers la déflation et le Quantitative Easing européen va les faire encore baisser.

C’est pourquoi, devant l’incapacité du cross européen a se reprendre malgré des chiffres US qui montrent un léger ralentissement de la croissance américaine, j’ai décidé de prendre, avec toutes les précautions nécessaires, volumes faibles et stops très éloignés, quelques positions longues sur le bund allemand, quelques positions short sur EUR USD, et de renforcer les positions longues sur le DAX. Le Quantitative Easing européen devrait monopoliser les marchés pour répondre à son lancement et il ne faut pas rester à l’écart de cette idée.

Bons trades !

 

Copyright 2015 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

352 réflexions au sujet de « Les prix suivent toujours une idée, qu’elle soit bonne ou mauvaise »

  1. Payback,
    J’ai moi aussi lu la revue de presse. On a vraiment l’impression que Varoufakis est un voyou jouant au poker avec des bourgeois bien élevés et qu’il essaie de les plumer : -) Ça devient risible.

  2. Il a la tête de l’emploi en plus!
    concernant ton article, l’idée de la reprise europeenne n’est-elle pas dėjà en fin de gestation et sur le point de naître sur les marchės?

    • Pour l’euro, c’est une vraie question mais il me semble que c’est encore trop tot. Il manque une jambe de baisse. Le QE ne fait que commencer. Et concernant les flux en devises, la Deutsche bank a publié une analyse :
      USD : Sur les 3 derniers mois, le rythme de flux de capitaux entrant aux USA est puissant, presque 12 Mds
      EUR : La Zone Euro fait l’expérience de sorties de capitaux récemment, avec une sortie de 17 Mds ces 3 derniers mois. L’année passée la Zone Euro avait capté 18 Mds.

      En tout cas avec l’hypothèse d’une hausse des actions, on est déjà dans le trend et ça recoupe toutes les idées. Je ne vois pas non plus comment les obligations pourraient baisser alors que la BCE va les acheter a tour de bras. Simple loi de l’offre et la demande.
      Maintenant tout est possible et je peux me tromper.

  3. bonjour,
    mon sentiment est que le marche obligataire US est bien + attractif que le marche obligataire europeen
    et que le QE qui va debuter en mars ne fera qu’accentuer cette attraction

    conséquences et ama:

    le QE va rendre attractif les indices européens
    ….
    mais non le marche obligataire europeen

    pour un investisseur mieux vaut vendre la dette europeenne et acheter la dette americaine …question de remuneration

    ce n’est que mon avis,
    donc je n’acheterai pas le bund , sauf pour couverture …et actuellement je ne « couvre » pas

    • C’est du Tyler Durden mais il a raison :
      « But everything has a price. RBS strategists see a 40 percent chance that ECB purchases would help turn German 10-year Bund yields negative this year. »
      D’autres banques s’inquiètent de la baisse des taux et de la montée du prix des obligations :
      http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0204172340278-bpce-en-plein-essor-sinquiete-de-limpact-de-la-courbe-des-taux-1094941.php#xtor=CS1-25
      Je ne crois pas une seconde que les taux vont monter et que le prix des obligations va baisser …

    • à JCB,
      non , c’est le contraire
      les taux allemands sont <0 et risquent de le rester tant que le QE existera

      quel interet pour un investisseur d'acheter le marche obligataire europeen , ….alors que les taux US sont positifs et risquent d'etre + up

      ….

      j'arrete sur le sujet , chacun a sa propre vision , perso je ne serai pas acheteur du bund , en tant qu'investissement , ….à tort peut-être , mais actuellement , je n'en vois pas l'interet

    • tout est relatif,

      ….mais pour moi le marche obligataire americain est et restera plus interessant que le marche obligataire europeen

      …..

      pour moi , il y a aussi un risque que les liquidités deversees par la BCE se retrouvent sur les marches Us , ….par un chemin à determiner , et que les + grands gagnants de ce QE europeen soit les US
      ….
      pas grave de ttes façons , ça ne me derange pas d’acheter le sp500 :-)

    • Alex, ce qu’écrit Charles Gaves n’a aucun sens selon moi. Et je pèse mes mots. J’ai lu ton post ce matin et je dois m’absenter, mais j’essaierai de le commenter.

    • @Alex,

      M. Gave indique lui-même le problème de son article: « Je n’ai strictement aucune idée sur le « timing » du retour à des prix de marché. Tout cela a duré déjà beaucoup plus longtemps que ce à quoi je m’attendais. »

      Effectivement, la BCE ou une décision judiciaire pourrait arrêter le QE mais sincèrement, il faudra changer beaucoup de chose pour que cela arrive. Pour l’instant, c’est « QE il y aura ». Donc il faut trader en conséquence, que l’on pense à titre personnel, que le QE soit bon pour l’économie ou pas, c’est comme ça.

      Pour certains pays, les rachat d’obligations seront massifs par rapport à l’offre disponible sur le marché car le QE est proportionnel au PIB de chaque pays. PIB de la zone euro: 10 000 milliards d’euros. PIB de l’Allemagne: environ 3400 milliards. Donc 34% des rachats sont sur les obligations allemandes et autres dettes d’institutions allemandes. Il suffit de faire les comptes rapidement pour s’en rendre compte et JC l’a très bien dit.

      Offre de nouveau Bund: 0, l’Allemagne n’a plus de déficit.
      Demande de bund et autres obligations publiques allemande due au QE: environ 33% de 60 milliards par mois. Soit 18 milliards par mois, soit 324 milliards par an. Pour donner un ordre de grandeur, c’est 5 fois le déficit français en 2013 (données prise sur Wikipédia).
      Il y a comme un déséquilibre non?
      Pareil pour la France qui est 20% du PIB de la zone euro. Donc on va racheter 144 milliards de dettes française. C’est 2 fois le déficit 2014 de la France. Donc là aussi, il faut aller chercher de la dette déjà émise en grande quantité.
      Donc, la BCE va racheter des obligations déjà émises qui sont en quantité finie et dont les propriétaires ne veulent pas forcément se séparer. Si tu es une assurance vie, aujourd’hui tu paye 3% intérêts en utilisant les anciennes obligations. Les nouvelles ne le permette pas. Donc tu ne les vends pas et tu les gardes jusqu’à maturité. Donc si on a une augmentation massive de la demande et que l’offre n’augmente pas, le prix ne peut que monter. C’est la loi de l’offre et de la demande. Et si le prix d’une obligation monte, son rendement baisse, c’est mécanique, car l’intérêt payé est fixe.
      Le QE va aussi faire monter les marchés, d’où le double effet hausse des actions et hausse des obligations. Cette double hausse simultanée est différente de ce qui ce passait dans le passé.

    • Que je dis « Le QE va aussi faire monter les marchés », il faut lire « Le QE va aussi faire monter les marchés d’actions ».

  4. De retour, une remarque sur le Gold.
    Il est intéressant de noter que l’or reste baissier en dollar. Cela signifie pour moi que le billet vert est probablement au dessus de sa fair value et cela risque de continuer sur 500 ou 1000 pips vs EUR pour les raisons qu’on a déjà évoquées ici. En revanche, le napoléon que nous conseillons ici régulièrement à l’achat sous 200 euros est à 203 euros malgré la baisse du prix de l’once en dollar. L’or garde donc ses qualités de gardien de la valeur dans la dilution monétaire et pourrait encore monter en euros. Il risque toutefois de rechuter en euros lorsque la BCE resserrera sa politique monétaire l’an prochain. Il devrait cependant garder son rôle d’assurance. Au delà de 2017, on ne sait pas du tout ce que nous réserve l’avenir, quel sera le devenir des liquidités injectées dans toutes les économies du monde avec l’accélération de la vélocité monétaire. La croissance sera-t-elle suffisamment forte pour permettre aux banques centrales de stériliser ces liquidités comme elles le prévoient ?

  5. Bonsoir à tous, avez vous aussi reçu l’email de FXCM conseillant de diminuer le levier sur l’euro car lundi allait secouer?

    • J’ai reçu un coup de fil. La marge nécessaire passe à 5 % pour les positions supérieures à 1000000 d’euros.

  6. un site super intéressant :

    http://knoema.fr/

    c’est bourré de données (PIB, PIB par habitant, croissance du pib, croissance de secteurs d’activités par zone géographique, ….)
    pour aider à être plus « smart » que « dead » ;)

  7. @surfeuse
    Bonsoir surfeuse, quand tu dis :

    « pour moi , il y a aussi un risque que les liquidités deversees par la BCE se retrouvent sur les marches Us , ….par un chemin à determiner , et que les + grands gagnants de ce QE europeen soit les US »

    Puisque c’est la BCE qui va racheter les obligations des états, pourquoi les liquidités utilisées pour le rachat de ces liquidités devraient elles se retrouver sur les marchés US ?

    Merci de ton éclairage

    • bonsoir,
      carry trade …
      emprunter des fonds en euros
      convertir ces fonds en $
      et placer ces memes fonds sur les actions américaines(croissance + forte qu’en europe) et sur le marche obligataire US mieux remunere
      ….
      donc les US pourront remercier le QE europeen qui vont faire baisser les taux en europe

      ce qui ne signifie par que les actions européennes ne vont pas en profiter

      ps/
      le carry trade a bien fonctionne avec le yen, ….je ne vois pas pourquoi , il ne fonctionnerai pas avec l’euro

    • « donc les US pourront remercier le QE europeen qui VA faire baisser les taux en europe »
      et non « vont »

    • emprunter des fonds en euro restera interessant , tant que le QE europeen existera
      le QE va faire baisser les taux d’emprunt
      l’euro va baisser /$
      les taux US vont au mieux rester stables , voire augmenter

      ….
      donc le carry trade est interessant et ce ama :-)

  8. Concernant le lien de Charles Gave, toute la première partie est exacte. Le bund va grimper et le cary trade va s’accentuer sur l’euro. L’euro doit baisser et les actions vont probablement monter.
    C’est pour les affirmations suivantes que le bas blesse.
    Illégalité de la manœuvre. Non. La BCE est restée dans le cadre légal. Il y a eu suffisamment d’audit sur le sujet pour le confirmer.
    Elles vont mettre en difficultés sérieuses toute une partie de l’appareil financier Européen. Est ce que laisser s’installer une déflation en Europe ne met pas en danger la valorisation de tous les actifs financier ? L’impact sur la baisse des taux sur les supports Euro est connue. Aux assureurs de s’y préparer mais cela reste un moindre mal par rapport à une japanisation de l’économie.
    Elles sont en train de faire naitre un risque gigantesque d’aléa moral. La pression de l’Allemagne sur le sujet est très forte et avec raison. Que les politiques fassent leur boulot. S’il faut que l’europe descende aux enfers pour que les pays respectent leur budget, on est mort avant d’avoir réglé le problème de la dette. L’inflation est une donnée fondamentale dans le désendettement. Charles Gave voudrait qu’on aille bien au delà de ce que demande les allemands. On le voit bien avec la Grèce, c’est faire la promotion de tous les populismes et la mort de l’Europe. On sait que Gave est anti européen et monétariste borné (il y a en a d’autres …). Je suis en opposition totale avec cette opinion. Ce qu’il faut, c’est une direction politique commune à l’europe avec des règles budgétaires, fiscales, sociales communes, pas le chaos du populisme. Quelle erreur d’analyse !
    Cette politique va amener à un effondrement de la croissance. La encore, erreur totale on l’a bien vu avec les USA. La clé est dans le contrôle des budgets et les réformes de structures.
    Enfin, ces pratiques sont en train de faire naitre toute une série de « faux prix » en particulier dans les secteurs financiers et Ce portefeuille doit être concentré sur des positions en Asie, Chine comprise, des obligations longues US, des obligations courtes en Yuan et des actions offrant de vrais produits ou services et ayant une comptabilité transparente. Contradiction totale ! On aurait maintenant des faux prix aux US après les QE avec la crainte d’une baisse des prix (obligation US bien sur) et le conseil de Charles Gave est d’acheter des obligations US ! Franchement, ça part dans tous les sens. Voila un analyste qui, comme Delamarche ou d’autres, rêve d’une grande déflation destructrice depuis 2008 au nom de l’orthodoxie monétaire ! Cela n’a aucun sens.

    • Merci Jean Christophe pour ton commentaire.

      J’espère que je ne vais pas t’énerver en mettant un autre lien d’un auteur qui n’est pas en phase avec les idées de futures, ce n’est vraiment pas mon but. Sans se préoccuper du billet en tant que tel, mais en se focalisant juste sur le graphique de citibank au début, ce sont des éléments factuels et objectifs (sauf si erreur de citi) qui montrent une évolution des taux longs US avec un QE qui ne va pas dans le sens que l’on pourrait anticiper. Intéressant. Pour prolonger le graph, effectivement même s’ils remontent depuis 2/3 semaines, sauf erreur de ma part, les taux longs US ont baissé depuis la fin du QE3.

      http://www.forum-monetaire.com/effets-probables-du-qe-europeen-sur-les-marches-financiers-et-sur-la-zone-euro/#

    • En réalité je ne suis pas nécessairement en désaccord avec l’aléa de l’évolution des prix pour tel ou tel support. Cet article est intéressant concernant les positions prises sur le bund. En revanche, je suis en désaccord avec l’idée qu’il fallait laisser la planète s’enfoncer dans la déflation. L’auteur de l’article est gonflé de dire que le QE crée de la déflation quand l’absence de QE vient de créer en Europe une déflation évidente et que les US en plein désendettement n’ont du leur salut qu’à des injections massives de monnaie dans les circuits. Dire également que la croissance est anémique aux USA alors qu’ils ont fait un trimestre à 5 % et qu’ils approchent le plein emploi relève de la désinformation. Son interprétation me parait totalement erronée et c’est toujours la même mauvaise foi des déflationnistes monétaristes.

    • Ce qui est intéressant est que la montée des taux longs aux US a obéi à une anticipation de l’effet inflationniste à long terme du QE. J’aime beaucoup l’analyse de Lionel sur les volumes en présence. Les obligations vont elle baisser sur les anticipation d’inflation ou monter mécaniquement selon la loi de l’offre et la demande quand on voit que les compagnies d’assurance manifestent une forte réticence pour les vendre ? L’évolution du bund va être intéressante à suivre.

  9. Bonjour à tous,

    Le ministre de l’économie grecque a déclaré : « les députés de Syriza accepteront la liste de mesures, même si elles ne remplissent pas les promesses électorales »,
    lien : http://leblogalupus.com/2015/02/22/humeur-de-loup-du-dimanche-22-fevrier-2015-limbecile-tactique-de-tsipras-par-bruno-bertez/
    Si les sources sont vraies, les grecs baissent leur pantalon et indices up. Pour Eur/usd, peut être un up temporaire avant reprise baissière, pour le Bund, aucune idée.
    Je suis positionné sur Dax et Eurostock, mais sur aucune cross pour le moment.
    Je vais peut être essayer de renforcer sur Dax et Eurostock ce jour, car je suis peu chargé par excès de prudence.

  10. Bonjour à tous,
    Gap a la hausse sur le bund à l’ouverture. Mais sur le fond et après réflexion, Alex et Surfeuse m’ont convaincu d’observer une certaine prudence sur ce support. Les courbes avancées par Citi montrent que si les bunds achetés par la BCE vont subir une poussée à la hausse, il peut exister un mouvement d’anticipation de hausse de l’inflation à long terme liée au QE.
    Ce qui est totalement contradictoire dans l’article fourni par Alex, c’est que son auteur nous explique que les obligations vont monter parce que l’inflation risque de grimper avec le QE alors qu’il affirme dans le même temps que le QE produit de la déflation !

    • Effectivement, les détenteurs d’obligations type assurance-vie, ont sans doute intérêt à prendre les 10% de hausse tout de suite au lieu de faire monter les enchères et au final se faire manger par de l’inflation. Mais de quelle inflation parle-t-on? Quel montant?

      Je pense que l’inflation sera limitée. Il ne faut pas oublié que nous sommes en déflation en zone euro et que les montants empruntés diminuent car les acteurs économiques prennent moins de crédit. La déflation monétaire c’est cela. Ce n’est pas que la baisse des prix.
      Si on prend la masse monétaire de la zone euro (M0 + M1 + M2 + M3), on a environ 25 000 milliards d’euros. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_monétaire). Passons en kilo milliards d’euros pour simplifier:
      QE 2015: 1
      Masse monétaire: 25
      Donc on a une augmentation de 4% de la masse monétaire due au QE. Ce n’est pas énorme en soit. Maintenant, quelle est l’inflation en cours qu’il faut ajouter à l’effet du QE?

      Déflation en cours dans la zone euro: 0.2 % en décembre 2014; sachant que la tendance est vers plus de déflation, on peut annualiser le nombre pour avoir un ordre de grandeur, soit 2.4% par an de déflation. (http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/01/07/20002-20150107ARTFIG00177-la-zone-eurobascule-dans-la-deflation.php)
      Donc on aurait 4 – 2.4 = 1.6% d’inflation à la fin. Est-ce que l’inflation créée par le QE est forte? Non, je ne crois pas. 1.6% d’inflation est faible. Par rapport à une hausse de 20% des obligations due à la baisse des taux, c’est faible.

      Pour information, les QE aux US ont générés peu d’inflation pour la même raison.

      D’autre part, il faut aussi prendre dans l’équation que tous les fonds et tous les gros investisseurs en obligation ne sont pas forcément 100% obligations mais un mix obligation-action. Si les obligations montent plus que les actions comme par exemple l’année dernière, ils doivent rééquilibrer le portefeuille et sont donc bien content de vendre à la BCE. Si tu dois être 50%-50% par rapport à tes statuts, forcément tu vas vendre des obligations si les obligations montent de 10% de plus que les actions.
      Par contre, je n’ai pas d’idée sur les ordres de grandeur des montants en jeu. Mais j’ai l’impression que cela n’est pas négligeable.

    • Bonjour,
      l’article avec les courbes de Citi, c’est du grand n’importe quoi. Ce n’est pas le QE qui produit de la déflation.
      A voir et revoir pour comprendre la déflation en 3mn.
      http://www.xerficanal-economie.com/emission/Le-piege-mondial-de-la-deflation_1921.html
      Sur le schéma Xerfi, on comprend aussi pourquoi les US vont devoir remonter leur taux et peut-être plus rapidement que prévu si le monde veut sortir de la déflation.
      Pour la relation QE et taux longs US, c’est aussi tiré par les cheveux. Ce n’est pas la fin les QE qui provoque la baisse des taux long. la première baisse n’a pas été provoquée par la fin d’un Q0. Ce n’est pas la fin de la chimio qui provoque la reprise de la maladie.

    • Plusieurs analystes bancaires s’inquiètent de l’insuffisance de l’offre obligataire par rapport aux intentions d’achat de la BCE .

    • Payback, Citi mets en avant une hausse des taux longs US et le QE. C’est à prendre en considération. En revanche, parfaitement d’accord avec toi pour dire que les gens qui disent que le QE produit de la déflation n’ont strictement rien compris. De plus si les taux montent, c’est parce que les investisseurs obligataires estiment que le QE va au contraire produire de l’inflation. Leur discours est totalement incohérent.

    • C’est vrai et je garde mes positions longues sur le bund mais cela incite à la prudence.

  11. J’ai repris ce matin un autre lot EUR USD à 1.13600 pour faire 5 lots Tout est en gain et on garde une marge utilisée à 10 %. On conserve des standards de trading à levier bas sur le compte Futures.
    Le DAX est en fort gain. Le bund est aussi en gain.
    Pour l’instant les anticipations se vérifient mais tant que les prix n’ont pas beaucoup progressé dans les tendances par rapport aux positions, on reste en situation de risque.

    • si 1,1290 n’est pas casse en cloture ut30

      c’est retour sup 1,1409 cloture ut30
      (perso , tjrs flat )

  12. EUR USD est toujours coiffé par l’oblique en D1. Il a de forte chances de buter sur 1.1370. S’il passe au dessus durablement, le risque s’oriente vers la hausse.

    • Non ca va. Il suffit de ne pas prendre beaucoup de levier et trader en daily. L’euro est maintenant coiffé par son oblique.

    • j’ai pris un short eurus

      car si les cours cassent 1,1290 en cloture ut30 (cf mon dernier post)
      c’est baissier en ut30

      ….
      pour passer baissier en utJ, il faut casser 1,1311 en cloture utJ ….mais je ne serai pas derriere mon ecran, à la cloture bougie utJ
      ce pourquoi , je vais me contenter de l’ut30 , ce jour
      et je verrai demain si validation ou non en utJ

      dans mon approche evidemment et selon mon interpretation des indicateurs (ce qui n’engage que moi)

  13. Bonsoir, je ne comprends pas comment le QE européen peut il créer de l’inflation? Inflation financière de toute évidence mais ca s’arrête là.. Sois disant les banques vont ré allouer le passif sur des prêts à l’économie où la demande ne semble pas importante? (avec dans le même temps un devoir de réformes structurelles pour certains pays, cela crée surement un stress sur l’économie aux niveaux des investissements non ?) De plus en France les obligations d’Etat sont considéré comme des fonds propres en « titre super subordonné » (quelque chose comme ca), en terme de levier (en france) ca ne changerait rien ?
    La BCE ne s’apprête t elle pas à « jouer avec son bilan » plutôt que de l’augmenter ?
    J’avoue que j’ai beaucoup de mal à comprendre comment le QE va soutenir l’inflation

    • Ce sont des mécanismes complexes mais on peut résumer ainsi : la BCE crée de la monnaie. Donc les biens et les services perdent en valeur proportionnellement au volume de monnaie créée et leur prix augmente en monnaie courante alors qu’ils restent stables en monnaie constante.

  14. Bonsoir JC, bonsoir à tous.
    Merci à tous pour vos analyses macro eco, ça me fait mesurer tout le chemin qui reste à parcourir pour maîtriser…
    Derrière les discours qui paraissent ineptes à nombre d’entre vous, quel est l’intérêt de ceux qui les défendent? quelle influence peuvent-ils avoir (pensent-ils avoir)? ce ne sont pas des faiseur-teneurs de marché ou des géants comme GS-Citi-JPM … mais travaillent-ils pour eux?
    Qd à l’hyper endettement mondial (ex. pour la France, 400% du PIB = 400 ans de croissance à 1% pour rembourser), il faut admettre que c’est impressionnant, voir inquiétant, pour les pour les béotiens (dont je suis), et que les analyses des monétaristes semblent justes, et les solutions des vendeurs d’or physique apparaissent judicieuses. Mais depuis qu’ils promettent une flambée de l’or et de l’argent!
    Merci pour vos lumières.

  15. … et leur prix augmente en monnaie courante alors qu’ils restent stables en monnaie constante … pour autant qu’on possède ces biens avant l’augmentation du prix. Ceux qui n’arrivent pas à contrer l’inflation, ils l’ont dans l’os.

  16. @JC
    Qd à l’hyper endettement mondial (ex. pour la France, 400% du PIB = 400 ans de croissance à 1% pour rembourser), —————————– analyses des monétaristes semblent justes, et les solutions des vendeurs d’or physique apparaissent judicieuses. Mais depuis qu’ils promettent une flambée de l’or et de l’argent!
    Merci pour vos lumières.
    ==== précision: 400% toutes dettes confondues secteur public , privé et ménages ====

    l’étalon or serait-il une erreur? sans doute on a le temps de voir venir mais faut-il déjà accumuler du physique pour contrer l’inflation qui seule peut détruire la dette (les taux de croissance sont plutôt appelé à être faibles).

  17. Un peu plus tôt dans cette file, j’avais indiqué que la BCE allait racheté 18 milliards d’obligations du gouvernements et autres institutions publiques allemandes par mois, et ce pendant au moins 18 mois, soit 324 milliards d’euros.

    Ces 324 milliards représente 15% de la dette allemande (environ 80% de 3300 milliards, soit 2640 milliards environ). Sachant qu’aucune dette nouvelle est créée, on voit bien qu’il y a une hausse massive de la demande.

  18. A tous ceux qui envisagent de passer long sur gold en USD : je vous appelle à la plus grande prudence et vous invite à lire cette analyse :http://traderdan.com/?p=2540

    Je suis ce trader depuis plusieurs années, il a une réelle expertise sur les matières premières.

    Ce message ne concerne évidement pas l’or physique en euros.

    • Bonjour Pmat, non seulement je suis d’accord avec ton article, mais le graphe AUX est en train de choisir le sud et le prochain objectif est 1130. Enfin les fondamentaux de l’or en dollar sont baissiers. Pas un sous sur l’or en trading actuellement.

    • bonjour à tous,
      merci pmat pour le lien. ça m’a convaincu de sortir de mes petites positions longues Gold. le wedge ne passe vraiment pas depuis une semaine.

    • Payback. A vrai dire, il faut faire l’inverse. Il faut prendre position quand le wedge est vraiment franchi. Avant, c’est pas bon et ça génère des pertes.

    • Haha, trader en UT longues, ça nécessite de la patience. Tu peux faire du scalping en M1 si tu n’ennuies : – )

  19. bonjour,
    short eurus
    et long usd/yen

    depuis hier, positions que j’aimerais conserver en swing ….si le marche confirme ma projective

    • Merci pour le lien. Tout ce qui va dans le sens de la liquidité et de la transparence est à saluer. Au moins la manipulations desdits cours leur coûtera plus cher pour faire migrer les cours que de simples conference call. Sur le Fx on a la liquidité, mais pas la transparence, bien que la concurrence entre banques fasse assez bien converger les cours. A quand un fixing unique pour chaque devises?

  20. pour info

    « NEW YORK (Dow Jones)–L’Europe a poussé un gros soupir de soulagement vendredi dernier lorsqu’un accord préliminaire a été conclu entre Athènes et ses partenaires de la zone euro, qui devrait éviter une réaction en chaîne incontrôlée de la crise grecque. S’il ne fait aucune doute que la Réserve fédérale américaine est elle aussi très heureuse qu’une catastrophe ait pu être évitée, il est en revanche probable que ses responsables nourrissent une certaine déception concernant le calendrier du plan grec.
    Selon l’accord évoqué vendredi, la Grèce doit bénéficier d’une prolongation de quatre mois de son plan d’aide financière actuelle. En théorie, ce laps de temps devrait suffire aux deux parties pour gommer leurs désaccords. En pratique, on peut s’attendre à une multiplication de négociations tendues au mois de juin.
    Cet horizon tombe particulièrement mal pour la Fed. La grande inconnue porte en effet sur l’éventualité d’un relèvement des taux d’intérêt de la banque centrale en juin, et ses responsables espéraient très certainement pouvoir prendre une décision en fonction de l’évolution de la conjoncture américaine.
    Or cela ne sera plus possible. Si l’avenir de la zone euro est de nouveau mis en jeu, la Fed y verra sans doute encore une raison de maintenir le statu quo. »

    • les européens se prennent toujours un peu trop pour le centre du monde. ce n’est pas la Grèce qui influencera la fed sur les taux.

    • origine de l’article:

      -David Reilly, The Wall Street Journal (Version française Emilie Palvadeau)

    • @payback

      je suis plus sensible à mes indicateurs qu’à ce type d’info :-)
      cependant , je les lis

    • pour moi , necessite de casser 1,1290 en cloture ut30

      puis d’accelerer baissier

      dans le cas contraire , tjrs le risque de rester en range , comme depuis plusieurs jours

    • Surfeuse,

      Je ne crois pas aux indicateurs. Je ne crois qu’à la tendance.

  21. Un conseil de trading très important à tous les lecteurs de ce blog qui veulent apprendre à trader efficacement. Toutes les positions que nous avons prises sont en gain significatif. N’en vendez aucune ! Nous sommes en tendance sur des UT longues. Ce qui fait gagner un grand trader, c’est qu’il laisse courir ses gains dans la tendance. Entrer en position fait toujours perdre de l’argent. Sortir maintenant de nos tendances conquises, c’est obligatoirement se retrouver en recherche de nouvelles positions et perdre à nouveau de l’argent après avoir gagné peu. Le bilan de trading devient alors automatiquement négatif. Si les tendances que nous suivons, s’arrêtent (ce que je ne crois pas), on sortira en stop break even, c’est à dire sans gain sans perte. C’est la norme sur Futures : on ne prend que de très gros gains dans la tendance, jamais de petits gains.

    • oui , ça je l’ai bien compris :-)

      mais perso , prendre à minima 500 euros par jour me convient parfaitement :-)


      pour precision , je trade via turbos
      pas d’appel de marge
      et
      possibilite de jouer soit en swing , soit en intra , avec serenite…si le strike est bien choisi

    • Personnellement, je préfère prendre 2 ou 3 millions d’euros par an : – )

  22. A signaler un prix du bund proche du cours d’achat. Je reste en stop BE sur ce support sur lequel les avis sont très divergents et que j’aimerais mieux comprendre.

    • @JCB

      je comprends 2 ou 3 millions d’euros par /an ….c’est confortable :-)

      à mon niveau …le trading est un plaisir, …autant que celui de jouer au golf

      en investissement, …j’ai d’autres objectifs , mais j’investis sur d’autres supports que les devises

  23. Bonjour,

    Je viens de survoler la fil.
    Si je comprends bien, vous n’êtes pas tous certains que les obligations européennes grimpent suite au QE.

    Pourtant, si les oblig. ne grimpent pas alors ils baissent : c’est donc un hausse des taux.
    Dans ce cas : c’est l’echec total pour la BCE.
    Que deviendront les marchés actions avec un echec du QE et la hausse des taux ? que deviennent les finances publiques ?

    Personnellement, je suis intimement persuadé que la BCE n’a qu’un seul objectif : faire baisser les taux et sauver les états surendettés. Des taux zero leur donnent du temps pour opérer le désendettement.
    L’inflation pour se désendetter : sans réforme préalable, la BCe serait obligé de remonter les taux (pour maintenir l’inflation à 2%) et tuerai la reprise dans l’oeuf.

    Bref, s’il faut doubler le QE, augmenter les ratio de rachat, passer à l’achat sur le marché primaire : ils y viendront. C’est le « what ever it takes »

    Petit à petit, on a à chaque fois repousser les « limites » en s’arrangeant avec « les règles » (déficit 3%, le QE qui était soit disant impossible etc…).

    Bref, rien est sûr, mais on a quand même de grosse chance de voir les oblig grimper encore dans le futur (et les taux baisser encore)
    Et j’ai envie de dire « on a pas le choix ».

    Et avec toutes les liquidités actuelles, les oblig peuvent très bien grimper en europe ET aux US, non ?

    • Il faut bien comprendre que le QE n’agit pas que sur les taux. Les taux sont actuellement déjà très bas. J’ai eu une conversation avec des décideurs allemands il y a pas longtemps sur ce sujet. Ils disaient ce que tu dis et nous n’étions pas d’accord. Le mécanisme de base du QE est d’augmenter la masse monétaire de façon autoritaire quel que soit le niveau des taux et c’est l’augmentation du volume global de la monnaie qui finit par augmenter les prix faciaux des biens et des services puisque le volume de ceux ci est stable à PIB constant. Reviens vers un de mes posts précédents. A l’analyse, l’achat d’obligations fait mécaniquement monter leur prix, on est d’accord, mais les investisseurs peuvent se dire que le QE va faire monter les anticipations long terme d’inflation et donc que les obligations à maturités longues doivent être associées à des taux plus élevés. Ce sont donc deux forces contraires qui s’affrontent sur les marchés.
      Dans le cas des actions, il y a carrément consensus entre les investisseurs et l’action de la banque centrales car dans ce cas la dilution monétaire justifie parfaitement la hausse des prix faciaux des actions même si leur valeur ne progresse pas en monnaie constante. Cela parait moins dangereux.
      Cela veut pas dire que le long sur le bund est mauvais mais il nécessite plus de prudence.

    • La BCE n’achètera jamais sur le marché primaire. Ça c’est vraiment interdit même aux US. C’est de la fausse monnaie au vrai sens du terme. Ça ne passerait pas auprès des détenteurs d’obligation souveraine et c’est l’ouverture à tous les délires.

    • Voilà, les propositions d’Athènes sont bien accueillies.

      http://www.boursorama.com/actualites/grece-la-liste-des-reformes-bien-accueillie-a-bruxelles-fdcd1687d33bc2aa623afc19bc4776fb

      Les dépenses (électricité, transport etc …. gratuit pour les plus pauvres) sont bien là et chiffrés : 1,8 milliards (ça coutera donc + )
      Les efforts sont des vœux pieux (lutte contre l’évasion fiscal, la corruption…) non chiffrés.

      Bref, non évènement.
      Enfin, pour l’instant.
      D’ici qq mois, PODEMOS en Espagne prendra exemple, et ce sera une autre histoire.

  24. Etonnant comme tu n’a pas confiance dans le swing BUND JC…. 158.30 est un support en béton… 158.10 c’est si on va prendre les stops et c’est tout…. après c up up up … il n’y a pas de raison de plonger sévère… (hors un drame grecque …) … En plus le BUND n’a pas de Rollover donc le swing est très confortable… on peut en prendre des brouettes (car pas la même volatilité que le DAX) et il est pas hyper gourmand en marge… Bon OK depuis quelques temps il range… mais bon… les fondamentaux sont la pour moi !

    • Je choisis les supports qui me paraissent les plus solides et je ne veux pas laisser courir les pertes sur le bund. En revanche, s’il consolide plus bas, je pense que je réitérerai. 158.30 serait effectivement un bon point d’entrée. Si je peux me permettre un conseil méfie toi des certitudes en trading.

  25. On attend de savoir si la lettre de reformes a la con des grecs sera acceptee par la Troika
    ca doit etre vers 14h France apparemment

    • En toute logique, ça devrait être refusé.
      Y a rien dans les propositions si ce n’est des trucs bateaux « luttes contre la corruption » « lutte contre évasion fiscal » bla bla bla.
      Mais Syriza maintiennent (sauf erreur) l’embauche de fonctionnaire, l’augmentation du smic et toute les « reformes » financés par les prêts.

      Et comme l’europe n’a pas d’autre choix (d’après certain) que de ne pas virer la Grèce, ils vont leur donner 4 mois de plus.

      Il y a de l’hypocrisie de tout les cotés. D’un coté, on demande au Grecs leur avis (via les elections) puis l’Europe impose au gouvernement fraichement élu de ne pas faire son programme : Alors pourquoi voter ?

      De l’autre, les grecs veulent être indépendants dans leur choix politique, mais ne veulent pas quitter l’euro.

      Soit on met un « gérant » à la tête de la Grèce (comme pour le boite en liquidation) et on ne demande pas l’avis aux grecs.
      Soit la grèce quitte l’euro.
      Ce serait clair pour tout le monde.

    • ama, ce sera accepte :-)

      mais il faudra patienter jusqu’à vendredi ….pour certitudes

      « BERLIN (AFP) — La chambre basse du Parlement allemand, le Bundestag, se prononcera vendredi matin sur une prolongation jusqu’à fin juin du programme d’aide à la Grèce, a annoncé mardi le responsable du groupe parlementaire conservateur (CDU) Michael Grosse-Brömer.
      Le député s’est montré confiant sur « une large approbation », malgré certaines « réticences à l’égard d’éventuels paiements supplémentaires à la Grèce » dans le camp conservateur de la chancelière Angela Merkel.
      La tenue de ce vote des parlementaires allemands est encore conditionnée au feu vert des institutions qui supervisent le programme d’aide à la Grèce (UE, BCE et FMI) à la liste de réformes soumise par Athènes lundi soir, juste avant l’expiration du délai fixé par la zone euro.
      La présentation de cette liste était la première des conditions fixées par la zone euro à la prolongation de quatre mois du plan d’assistance financière dont bénéficie la Grèce depuis 2012 et qui arrive à son terme samedi.
      Les ministres des Finances de la zone euro doivent s’entretenir par téléphone mardi à partir de 13H00 GMT sur cette liste.
      Dès lundi, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a demandé officiellement par écrit aux parlementaires du Bundestag de voter en faveur de l’extension de quatre mois du programme actuel de financement, qui arrive à échéance fin février.
      Outre l’Allemagne, les parlements de Finlande, des Pays-Bas et d’Estonie doivent également approuver la prolongation de l’aide à la Grèce pour que celle-ci entre en vigueur. »

    • ne pas oublier…

      15:00 EUR Discours du Président de la BCE, Draghi

      puis 16H yellen
      volatilite possible …

    • On demande une lettre pour la forme, sans même savoir ce qu’il y a dedans.

      « Dès lundi, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a demandé officiellement par écrit aux parlementaires du Bundestag de voter en faveur de l’extension de quatre mois du programme  »

      Le bal des hypocrites.

  26. Toujours short sur le pétrole en swing prudent (contrariant par rapport à GS sans état d’âme), long depuis 11 € sur Peugeot et pas prêt de prendre mes bénéfices. Long aussi en spéculatif sur Séquana, Ingénico en fond de portefeuille. J’ai vendu Technip lundi pour renforcer Séquana.

  27. Bonjour à tous, une autre question concernant le stop break even :) : Imaginons que l’on soit en positions sur une tendance, puis elle se retourne temporairement venant faire sauter le stop be, pour autant la tendance n’est pas remise en cause ? L’idée par la suite est de chercher un autre point d’entrée dans la conso avec une faible proba de retour?
    Ou plutot, quand être en stop BE et quand être en stop « d’invalidation » et donc stop à perte ?
    Merci bien

    • Stop BE quand n’on a plus confiance dans la tendance ou lorsque la tendance a déjà bien progressé. Stop à perte lors de la prise de position.

  28. de retour pour suivre yellen. son avis sur la hausse du dollar va être important. les dernières minutes de la fed évoquaient pour la première fois des inquiétudes sur le niveau du dollar.
    J’ai soldé mes positions gold ce matin en petite perte, repris des longs Dax et MIB et vendu 1/4 de mes positions short EURUSD. 7% de marge utilisée sur FXCM.
    Pour les bunds encore 1/2 des positions en stop BE à 158.38.
    compte FXCM à +45%. encore en drawback de 15% par rapport au plus haut.
    encore loin des 2-3 millions d’Euros de gains :-)

  29. lagarde va faire le bad guy dans les négo. FMI pas convaincu par des propositions trop vagues.
    ça va continuer à swinger. pas trop de levier.

  30. Comme ceux qui ont pris du DAX ou du CAC il y a quelques jours, je suis en plus value, et j’ai eu une bonne surprise en revenant sur mon compte cet après-midi. Maintenant, étant un débutant dans ce type d’investissement (swing en CFD à fort levier sur forex), c’est un peu nouveau et il va y avoir un moment où on va recharger. Il y a donc beaucoup de questions qui me viennent à l’esprit. Même si c’est encore peut-être un peu tôt, je préfère me préparer à l’avance.

    _ Est-ce que les méthodes de détermination des nouveaux points d’entrée sont les mêmes? En clair, vous confirmer qu’on va rechercher des supports graphiques, donc mettre à profit de légère consolidation?
    _ Lorsque les mèches D1 s’emballent, est-ce que certains rentrent quand même à la volée?
    _ Pour l’instant, je suis à 7% de levier, est-ce que l’on peut monter à 15%? Quels critères utilise-t-on pour monter le levier? Je suppose que le levier est déterminé par le fait d’être constamment en plus value et de gérer les stop pour le rester même si cela baisse. Là aussi, vous confirmez?

  31. @lionel …. soyons pragmatique….. http://www.boursorama.com/bourse/indices/internationaux.phtml …le dax à fait +14.4 % à cet instant depuis le 01/01 !! (on sait pkoi l’argent des ricains va vers l’europe ‘euro a baissé) et QE europe.) … mais franchement +14.4% en 7 semaines sur un indice européen c’est pas tous les jours en bourse…. Alors il faut renforcer sur toute ‘mauvaise nouvelle’ / ‘peur du moment’ / ou prise de bénef (genre en fin de trimestre pour les hedges funds qui doivent matérialiser leurs bénéfices à ce moment la) qui ne remette pas en cause la tendance de fond… QE = Le ciel et au delà … je me le répète tous les jours maintenant !! :)…

  32. Discours au final assez dovish de Yellen. Le 2 ans US et dollar chutent sur toutes les paires sauf EUR USD. Les prix vont rester en range partout tant que le message de la FED ne sera pas plus clair.

  33. analyse des prix bund …: le 22/01 ..jour de l’annonce du QE il explose… depuis il range (contrairement aux indices qui partent au ciel)… Attend-t-il la matérialisation du QE en Mars ? …je dirais oui … d’ici la on achète le bas du range (158.10-158.40) ! (et on vends pas le haut .. car c dangereux);)

    • Le bund est en compression. Je ne préjuge pas de sa sortie : haut ou bas ?

  34. encore renforcé NAS et USDJPY dans la baisse.
    Je lâcherai le NAS sur record.
    pour le dax, la hausse est effectivement forte sur les 2 derniers mois. va falloir être patient avant de recharger.

    • Si toute l’Europe fonctionnait comme l’Allemagne, on serait plus prospère que les États-Unis.

  35. Bonjour Jean Christophe,
    Pour revenir à la fiscalité concernant les gains financiers
    dépassant 150 000 euros, l’application du barème
    est celui du barème progressif de L’IR.
    En plus se rajoute la CSG et le CRDS plus l’ISF.
    Soit plus de 60 % d’impots et taxes diverses.

    On devrait te décorer pour patriotisme économique toi aussi.
    Il y en a peu.

    • ça peut valoir le coup fiscalement de créer une structure et de se mettre à l’IS pour trader si on n’ a pas besoin de l’argent et que l’on peut attendre et laisser les bénéfices dans l’entreprise. Imposition à l’IS de 33% et exonération de 85% des PV après 8 ans de détention. ISF outil de travail, etc…

    • Le problème c’est que tu ne peux pas rapatrier directement l’argent dans ton patrimoine perso mais tu as raison ca se réfléchit.

    • pour des gros montants c’est un schéma très favorable si c’est ton outil de travail et ne rentre pas dans ton ISF. Cette structure doit devenir ton outil de travail donc ta principale source de revenus. Si tu as d’autres activités, l’entreprise facture directement tes prestations. Tu prends le statut Travailleur Non Salarié (avantage = les charges plafonnent à 20% au dessus de 200K€ de revenus). Chaque année tu arbitres tes gains entre IS à 33% et IRPP+charges.

    • C’est vu mais il faut bien avoir à l’esprit que c’est la faiblesse du dollar qui le fait monter et que si yellen change de discours, il plonge.

  36. Pour optimiser, si l’oblique cède on peut sortir de quelques positions EUR USD quasi sans perte pour reprendre plus haut. Mais uniquement si l’oblique cède franchement.

    • Bonjour Eric, AUDUSD trop lié pour moi aux matières premières donc incontrôlable + problème Rollover pour swing long. Je préfère me concentrer sur mes entrées EURUSD si remontée et sur USDJPY. Je pense toujours que la hausse des taux US se fera au plus tard sur T3. repris un peu de gold pour jouer le wedge.

    • Il faut jouer le dollar sur les cross les plus prometteurs. AUD se renforce en ce moment. Pas le moment.

  37. « It’s not how right or how wrong you are that matters but how much $ you make when right and how much you do not lose when wrong » – George Soros

    • Stop en break even. On ne prend jamais de petits gains en trading sinon on négative son bilan versus perte.

  38. les chiffres export Italie sont mauvais en Janvier, mais cette année les italiens ont repris le travail à la moitié du mois seulement! profitez en pour acheter du MIB si ça descend encore. Réformes + Euro faible + pétrole faible, je pense toujours que l’Italie surperformera le Dax en 2015.

  39. J’étudie encore le bund. Je note qu’il a beaucoup monté depuis plusieurs semaines et qu’il consolide depuis le QE. Le 5 ans allemand est en train de passer négatif. Quelle marge de progression a le 10 ans ? Je ne sais pas s’il va progresser mais je ne suis pas sur que ce soit le meilleur vecteur pour faire des plus values.
    MIB progresse presque aussi bien que le Dax mais il ne faudrait pas que l’Italie ait un accident sur sa dette … Je trouve le DAX moins risqué.

    • Merci.
      Quel est le risque que d’autres pays (I-P-E-F-…) imitent la Grèce sur son comportement d’endettement?

    • L’Italie est très endettée. Elle a toutefois un avantage, elle est moins exposée que les allemands aux sanctions contre la Russie comme me l’a justement dit un de mes amis avec qui je viens de déjeuner.

  40. « LONDRES (Dow Jones)–Pour la première fois de son histoire, l’Allemagne a émis mercredi des obligations à cinq ans avec un rendement négatif. Environ 3,28 milliards d’euros de dette ont ainsi été attribués, avec un rendement de -0,08%.
    Depuis le début de l’année, le pays a émis environ 31,9 milliards d’euros de bons et d’obligations en tous genres, selon les données de la Deutsche Finanzagentur, l’agence chargée de la gestion de la dette du pays. Sur les 13 adjudications réalisées depuis le 1er janvier, 9 ont fait ressortir un rendement négatif. Le rendement le plus élevé a été observé le 28 janvier, avec un taux de 1,07% pour des obligations à 32 ans.
    A court terme, de tels rendements représentent évidemment une aubaine pour le contribuable allemand. Mais ils risquent aussi de devenir un problème pour les épargnants, à plus long terme. Car plus l’Allemagne émettra de dette à des taux d’intérêt extrêmement faibles – le taux facial des obligations émises mercredi est nul – plus le cours des obligations risque de chuter, lorsque les taux de marché remonteront.
    -Richard Barley, The Wall Street Journal « 

    • Problème identique pour les contrats d’assurance vie en France sur support en euros. A fuir !

    • Bonjour,

      C’est excellent pour les futurs wagon de retraités Allemands.
      Du 32 ans à 1% ça paiera la cordes pour se pendre.

    • desolee je n’ai pas les reponses à tes questions
      je ne suis pas economiste , mais physicienne de formation …et les graphes sont + faciles à interpreter pour moi, que la projective sur les taux

  41. @JC
    1- Est-ce tous ces pays peuvent-être tentés d’ignorer leurs créanciers comme la Grèce?
    2- Si oui, quelles conséquences?
    3- Italie: son endettement du secteur privé est moins exposé aux conséquences des sanctions, donc un « défaut » Russe serait moindre que pour D à l’échelle du pays, mais sa dette publique, comment est-elle impactée par ces sanctions?
    4- Si on arrive à un telle situation, le fédéralisme deviendrait obligatoire et plus profond que de simples accommodements financiers?
    5- Conséquences pratiques: Quels NIVEAUX LT à surveiller pour les TAUX de chaque pays, et quelles maturités?
    (prof JC, à toi)

    • @ Surfeuse
      Pour UT courtes non, mais UT D-W-Mn oui qd même, et au moins autant que de savoir en détail ce que dit Yellen et surtout pour essayer de progresser en macro eco en soumettant à tous mes questions.
      Visiblement tu as plus d’expérience (et de réussite?) que beaucoup ds ce blog et tu sais faire des phrases courtes, ce qui n’est pas forcément opératoire pour les novices comme moi. Tu peux répondre au moins à la question 5?

    • Salut sdr,

      Je me risque à te répondre et à me faire corriger.

      1/ > Ce sont les peuples qui s’expriment. Les populistes peuvent passer de partout où la misère grandie
      les gvt actuelles ne feront pas défaut. Des gvt populistes pourraient le faire.
      2/ conséquence? explosion de l’euro (total ou partiel) et jambon/beurre/fromage (inflation, récession/ misère). Mais les conséquences exactes, personne ne les connait. On est en terra incognita. Donc le menu peut être divers et varié.
      3/ j’ai pas suivi là. Pourquoi les russes feraient défaut ? La Russie aux dernières nouvelles est peu endettée et plein de réserve de change.
      4/ Nous sommes toujours en démocratie, malgré les apparence. Donc rien d’obligatoire sans l’approbation des peuples. Et actuellement, je vois pas les peuples accepter + de fédéralisme. Le mouvement est plutôt inverse. (c’est un constat, pas une opinion)
      5/ le niveau de taux est je dirai secondaire. Plus important encore est la vitesse de remonté des taux. Une remontée en V … ça pue. Une remontée exponentiel… c’est foutu et retour à petit (2) jambon/beurre/fromage

    • Une simple précision pour 3. L’Italie est un pays exportateur mais il commerce beaucoup moins avec la Russie que l’Allemagne. sa dette souveraine est en revanche beaucoup plus importante VS PIB

  42. J’ai pris quelques positions cet après midi. Nouveaux renforts sur DAX dans le creux, un lot EUR USD sur l’oblique et USD JPY pour rejoindre Payback que je ne voulais pas laisser seul avec les Nippons : – )

  43. Je ne sais pas ce nous mijote la FED mais la forward guidance semble se modifier. La hausse des taux courts devrait se préciser dans les 6 mois. Nous ne sommes qu’en février et il faudrait un peu plus d’inflation sur les salaires pour emporter la décision. Regardez les graphes EUR USD en Ichimoku D, le Kumo n’est pas si loin et vous savez quel intérêt je porte à cet indicateur. Ca ne veut pas dire qu’on ne peut pas se prendre une bougie verte sur news jusqu’à 1.15 mais on approche d’un dénouement à ce range ennuyeux qui, s’il reste horizontal, va percuter le Kumo dans 20 jours …

  44. Bonsoir à tous

    Le MIB, je ne le vois pas descendre, il ne fait que monter. Toujours flat sur les cross. Petit renfort sur le Dax, je ne renforce pas l’Eurostock.
    Qui a de l’eurostock50 sur le blog ?

  45. J’ai arbitré EUSTX 50 contre DAX il y a déjà un moment. De toute façon avec DAX ou EUSTX 50, on fait exploser les compteurs à la hausse depuis un mois si vous avez suivi ce trade avec les quantités que j’ai données
    Ce qui est embêtant avec le MIB, c’est que si l’euro disparaissait, on se retrouverait avec des lires : – ) En même temps je crois pas du tout a la disparition de l’euro.

  46. Deux jours de yellen. Besoin d’un bon antidepresseur ce soir.
    Merci pour la cie jc sur usdjpy.
    Toujours beaucoup d’incertitudes et peu de convictions. Les indices montent trop vite pour renforcer proprement. Plus forte conviction: le NAS va aller chercher les plus hauts. 30 pts a prendre.

    • Sur le Nasdaq, attention, on est en train de toucher le plus haut de la bulle internet. On est d’accord, la croissance réalisée par les technos est bien réelle mais surtout les taux US vont grimper. Les actions pourrait alors prendre un petit coup dans l’aile. Sur JPY, les japonais ont un mal fou à sortir d’une déflation de 30 ans. Possible qu’un nouveau QE soit décidé. Maintenant, je ne charge pas la mule. Je n’ai pas assez de conviction sur ce sujet pour l’instant.

  47. Sur le JPY, une info les consolidations sont toutes en triangle comme la conso actuelle. Regardez les sur le graphe hebdo. Les deux dernières ont duré 23 et 28 jours. Nous n’en sommes qu’à 12 jours pour celles-ci. J’ai pris des positions aujourd’hui car le cross suit le Kumo en daily (voir graphe Ichimoku D1). Mais ça ne veut pas dire qu’il ne peut pas baisser dans le Kumo. Je crois que nous en saurons plus à la fin du mois et pour JPY et pour EUR. Les consolidations ne peuvent pas durer un siècle …

  48. Bonsoir à tous,

    Je vous suis depuis quelques temps avec intérêt. Cela fait longtemps que j’étais à la recherche d’un site où le partage n’est pas un mot creux et où on parle de swing trading avec une réelle réflexion approfondie. Bravo à toi Jean Christophe pour ton blog vraiment très instructif, ainsi qu’à tous les intervenants qui alimentent les discussions :)

    Je ne suis pas un novice total en bourse mais je vois que la route est encore très longue quand je vous lis tous. J’ai découvert les CFD et le Forex il y a un peu plus d’un an (précédé par quelques années sur les actions) et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne s’est pas passé comme je le souhaitais. Je suis parvenu à ne pas cramer mon compte grâce au money management mais impossible pour moi de faire plus de gains que de pertes suite à l’erreur classique de la prise de gain trop rapide, les pertes étant sous contrôle mais quand même supérieures aux gains. La peur a fini par s’inviter, provoquée par un levier trop important et par mon incapacité de rester à l’équilibre. Tout ça pour vous dire que je commencerai avec un compte de 2500 euro et que mes lots d’entrée en position ne dépasseront pas 2 microlots au moins le temps qu’il faudra pour reprendre confiance en moi et pour ne pas avoir de levier.

    Je voulais donc vous demander conseil pour les premières positions car vous êtes déjà tous en position et ce qui s’applique à vous ne s’applique peut-être pas pour quelqu’un qui est complètement flat.

    Donc voici mes questions. Est-ce opportun de prendre position sur:
    – le bund à la hausse sur repli si celui-ci reste au dessus de l’ancien plus haut?
    – l’EUSTX50 à la hausse sur le niveau actuel ou bien j’attends le break-out du niveau le plus élevé?
    – l’USDJPY à la hausse sur le niveau actuel?
    – l’EURUSD à la baisse sur le niveau actuel ou j’attends qu’il s’approche à nouveau de l’oblique?

    Merci! :)

    • Bonjour Derfel,

      Tu peux prendre le train USD JPY et EUR USD. Pour le Dax c’est déjà plus avancé mais c’est jouable. Mais il faut prendre des volumes raisonnables et savoir gérer tes stops.

    • Bonjour la file! :)

      Merci pour ta réponse :) J’ai donc ouvert des positions sur l’USDJPY et EURUSD. J’attends qu’on comble le gap pour ouvrir sur l’EUSTX50 (que je préfère pour le moment au DAX pour sa moindre volatilité) pour ouvrir une demi position.

      Pour le stop sur EUSTX50, tu conseilles un stop serré?

    • Bonjour, je préfère une petite position avec un stop large qu’une grosse position avec un stop serré qui a de fortes chances de tomber dans la volatilité. Les positions peuvent se cumuler ensuite dans la tendance si elle est solide.

  49. bonjour à tous et bonjour à Derfel, plus d’avis et de partage sont les bienvenus pendant ces périodes de consolidations un peu ennuyeuses!

  50. Bonjour à tous,
    J’ai cherché ces derniers jours ce qui me gênait avec les positions longues sur le bund. Je crois avoir la réponse.
    Le sept ans allemand est devenu lui aussi négatif ce matin. Le 10 ans (bund) pourrait suivre. Comment les allemands vont-ils comprendre que placer leur argent à long terme leur coute de l’argent ? !
    Mon sentiment est qu’ils vont arbitrer pour les actions et que la situation sur les obligations allemandes ne peut pas être durable. Car la fuite du compartiment obligataire fera remonter les taux qui vont finalement osciller autour de zéro et laissant le bund en range. Il y a peu de gain à faire de ce coté la. En revanche je reste positif à moyen terme sur le DAX même s’il existe un potentiel de consolidation non négligeable.

    • bonjour,

      merci pour ton explication concernant le bund …tres clair
      ça confirme mon sentiment …qui avait besoin d’etre etaye

    • Bonjour,

      Dans l’absolue, on ne peut que partager ce raisonnement.
      Ce qui me gêne, c’est que l’on pouvait dire ça depuis un moment. Le retour à la raison peut se faire rapidement ou dans 2 ans.
      On dirai que le taux ne veut plus rien dire, et que les « investisseurs » parient simplement sur l’appreciation de l’oblig.
      Et avec le QE et Dragghi : risque zero.

    • Et j’ajouterai qu’un « investisseur » peut sans doute préférer avoir des oblig allemande, même à -1% sur 30 ans en se disant que si la zone euro explose, des mark à -1% c’est mieux que des Pesetas à +2% sur 30 ans.

      :)

    • Bien vu JC. la montée du 10 ans est peut-être aussi liée au passage du 7 ans en territoire négatif? Les gérants obligataires arbitrent entre le 7 et le 10 ans? un gérant obligataire peut-il arbitrer entre Bund et Dax? Si quelqu’un a plus d’informations sur le fonctionnement du marché obligataire.

    • Au sein d’un fond, les gérants font de l’arbitrage entre obligations et actions bien sur.

    • En regardant les niveaux extremement faibles voire négatifs des taux à 10 ans et + dans les grands pays industrialisés (grands pays de la zone Euro, Suisse, Norvege, Danemark, Japon, etc…) les « investisseurs » vont peut-être finir par se dire que des T bonds à 1.94% à 10 ans et à 2,55% à 30 ans c’est pas si mal que cela avec en plus potentiellement un gain sur l’appreciation potentielle du dollar. Solidité/vigueur de la reprise eco aux US et d’eventuels signes inflationnistes à surveiller de près bien sur.

    • « Le taux de change $/€ et le prix du pétrole en dollars sont fortement corrélés depuis 2011 (une baisse du prix du pétrole correspond à une dépréciation de l’euro), mais étaient corrélés depuis 2001. »
      « Sic » comme dirait l’autre. la première phrase ne m’incite pas à lire la suite…
      Trop de variables sur le pétrole en ce moment. impossible à trader en Swing.

    • Le pétrole étant exprimé en dollars, les variations du dollars influent donc sur l’euro et le pétrole dans le même sens, mais dans des poids différents suite aux autres variables, là est le travail de recherche ^^
      ?

  51. L’or remonte car le dollar stagne et graphiquement je serais aussi tenté de prendre un long a court terme mais si le dollar se remet à monter, l’or rechutera. L’or en dollar est totalement corrélé à la production de dollars. Il remontera quand le dollar rechutera.

    • JC, dans cette guerre des monnaies, ne peut-on pas voir le $ s’apprecier contre les autres devises au motif que celles ci se reproduisent plus vite (exemple Qe de la BCE) mais voir également l’or s’apprecier en $ (et dans les autres devises encore plus) au motif que la politique monnétaire de la FEd est et restera accomodante. (guerre des monnaies oblige).

  52. Les taux US 10 ans chutent depuis 1 an
    On est passé de 3% à 2%.

    Au risque de me tromper, on dirai que le marché obligataire Us n’anticipe pas vraiment une remonté des taux prochainement.
    Et depuis que yellen a parlé cette semaine, le 10 ans a encore chuté.passant sous les 2%

    Mine de rien, le temps passe et la politique envers le $ est et reste toujours accomodante : il serai temps que le marché de l’or s’ajuste :)

    De plus goldman est baissier sur l’or. ;)

  53. « LONDRES (Dow Jones)–Les emprunts d’Etat de la zone euro se sont hissés jeudi à des niveaux records, alors que les investisseurs attendent le lancement en mars du programme d’assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE) dans un contexte de pénurie d’obligations souveraines bien notées.
    La BCE rachètera dans le cadre de ce plan pour 60 milliards d’euros d’emprunts d’Etat chaque mois, jusqu’en septembre 2016. Certains analystes pensent que la BCE pourrait avoir des difficultés à trouver tous les emprunts d’Etat qu’elle souhaite acheter, du moins si les prix n’augmentent pas sensiblement.
    « L’attention se porte de plus en plus sur le manque d’emprunts d’Etat que la BCE pourra acheter », souligne Lyn Graham-Taylor, stratégiste de taux chez Rabobank. Les assureurs et les banques doivent respecter des exigences réglementaires strictes qui les incitent à conserver des obligations souveraines, ce qui réduit le pool de titres disponibles pour la BCE, précise-t-il.
    Les taux des titres obligataires, qui reculent à mesure que leur prix augmente, ont atteint de nouveaux points bas dans plusieurs pays de la zone euro. Le taux de l’emprunt allemand à dix ans a glissé à un point bas historique de 0,29%. Pour les maturités allant jusqu’à sept ans, les taux allemands sont négatifs. Le taux des emprunts à dix ans de l’Espagne, de l’Italie et de l’Irlande ont reculé à 1,26%, 1,35% et 0,88% respectivement. »

    • Etpour aller dans le sens de l’article, le fait que l’Allemagne soit en exédent budgétaire raréfiera d’autant plus les bunds.

    • fortement baissier sur toutes les UT m1 à Mn. les premiers supports sont encore très loin.
      Si tu es short tu payes à boire?

  54. j’ai pas mal chargé aussi. premier 100K€ de gains sur compte challenge FXCM.
    c’est la hausse des salaires aux US qui m’a fait charger. c’était un point essentiel pour Yellen. la hausse des taux risque d’être annoncée en Juin. les indices résistent plutôt bien.

  55. « Selon le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, l’indice des prix américains à la consommation pour le mois de janvier 2015 est ressorti en baisse de -0,7% en comparaison du mois antérieur, contre -0,6% de consensus de place. Hors alimentaire et énergie, le CPI de janvier augmente toutefois de +0,2%, contre +0,1% de consensus. »
    —————————————————————————————————-
    ennyeux …pour un $ up
    donc et ama , mefiance sur eurus et usd/yen

    • @surfeuse: yellen a bien dit que l’important pour hausse des taux c’est le core CPI et les salaires. les deux sont en hausse donc dollar up, c’est normal. Le marché mise sur une hausse des taux imminente maintenant.

    • 16:56 Williams (Fed): la Fed pourrait décider de relever les taux d’ici à l’été ou l’automne (DowJones)

    • oui,
      ama US up,
      car la fed distille, via ses sbires , la possibilite de repousser la hausse des taux, …été, voire automne

  56. De retour, J’ai été absent une bonne partie de la journée.
    Bonne surprise ce soir. Les stats confirment la montée du Core CPI et les commandes de biens durables sont dans les clous. La tendance haussière reprend enfin sur le dollar ! J’étais chargé correctement ce matin 9 lots EUR USD et 3 lots USD JPY. Ca fait 1.200.000 $ d’engagement sur le Forex. C’est bien pour rentrer en trade. Le levier doit rester bas. J’ai payé pour apprendre : – )
    On va pouvoir renforcer tranquillement dans la tendance.
    Belle perf également du DAX que j’avais renforcé avant hier.
    Bonne progression du compte en général.
    Tout se déroule comme prévu et il y a du mouvement. Ça change un peu ! : -)

  57. L’or en dollar prend une petite claque et le bund consolide plus qu’autre chose. Je confirme ce que j’ai dit. Ce n’est avec ces deux supports qu’on peut multiplier le compte. En revanche en pyramidant EUR USD et USD JPY, il y a des gains exponentiels a faire. Et le DAX c’est le bonus ! Mais il ne faut pas prendre trop de levier, ni renforcer n’importe ou. Je vous rappelle que le levier baisse au fil de la tendance à positions constantes.

    • Pas pris EUSTX50 finalement ce matin à cause du gap comblé pendant une réunion. Mais merci déjà pour les 2 premières positions prises qui semblent bien parties : )

      Comment définis tu tes niveaux de scale in?

  58. bon article dans les échos sur les salaires au Japon. ils sont au plein emploi, donc les négo salariales de Juin pousseront les salaires vers le haut. ils pourraient s’en sortir sans nouveau QE? meilleures situation que l’Europe et nos 11% de chomeurs?

  59. j’ai lâché 1/3 de mes Dax sur le haut du canal. on va bien finir par consolider un peu….
    j’espère que vous avez profité du retard au démarrage du USDJPY

    • Je ne crois pas qu’il y ait retard. Le JPY est plus fort que EUR. Je n’ai rien lâché de mes DAX.

  60. Brent dans le Kumo en daily. Double top autour de 62 $. La hausse a du plomb dans l’aile. La corrélation est inverse avec le dollar.

    • A noter Jean-Christophe qu’il semble que le prix du pétrole ne veuille plus atteindre un nouveau plus bas : certains sur d’autres Blog parlaient de 40 dollars. ça yoyotte LOL
      A suivre …

  61. re…de retour du ski !!! Wow le marché a bien bougé et dans notre sens c cool ! Pour info @ tous les Rotchilds on t vendu dans le portif de leur clients les actions US (prise de bénef d’un investissement de plusieurs années)

    • Normal, la hausse des taux à venir peut limiter fortement la progression des actions US

    • Je crois que le potentiel des indices européens est supérieur à celui des indices américains. L’arbitrage me parait correct.

  62. .. ils sont pas les Dieux du marché et n’ont pas toujours raison mais ..force et de constater que comme le dit la Maxime posté ici (peut être par toi Surfeuse) « Il n’y a pas bon ou mauvais trader il n’y a que des Vieux Traders »…que ces gens là sont vieux et ne font aucune publicité ! Les gens viennent chez eux uniquement par du satifecit client bouche à oreille… Bref..ce qu’il font perso je le prends en compte vous le savez.. En plus sur ce coup cela s’explique par le fondamental (du moins je le comprends) : Ils anticipent Hausse des taux en Juin 2015 (cf leur édito d’il y a plusieurs jours où ils disaient que les investisseurs avaient tords de douter de cela …) = > moins facile pour les actions US d’aller au ciel… Le report d’investissement se fait et fera donc dans l’endroit où il y a le QE .. l’Europe… qui n’a pas fini d’aller au ciel !
    (le DAX m’en bouche un coin et il a pas fini (tp 12k+ !) je reconnais (regarder le code LVD pour vos PEA à ceux qui veulent pas dépasser levier 2 ..il et très liquide et son rollover ‘caché’ (beta slippage) est très faible (se calcul aisément à partir des cours historique sur prorealtime) (+PEA = enveloppe fiscale pour ceux (dont moi!) qui paient leurs impôts dans ce beau pays.

    • j’ai déjà donne mon avis sur le QE europeen
      et la possibilite d’un carry trade
      (voir post + haut)
      mon sentiment est, et cela n’engage que moi :
      dans un cycle haussier :
      le cycle europeen presente un top qq semaines ,avant le top US ( cf les cycles précédents)

      en investissement pur ,(qq semaines à mois) j’ai des lignes reparties sur plusieurs supports , et je consacre environ 20% aux US, 20% à l’Europe , 15% aux émergeants , et le reste diversement reparti …actuellement je suis à 100% investie …..et ce tant que mes propres indicateurs ne me donnent pas de signal de vente
      si un jour , j’ai un signal de vente :je liquide tout , sans etat d’âme, ….l’important etant de preserver mon capital et d’etre en +values

      je precise que cela ne represente pas l’ensemble de mon patrimoine qui est lui-même tres diversifie
      …je n’ai pas d’or physique

      quant au trading pur …et pour le plaisir de trader,je ne consacre que qq milliers d’euros ….et je suis flat régulièrement, …ce qui m’importe , c’est faire des + values , quand je decide de trader …c’est à dire quand la meteo ne me permet pas d’aller sur les greens :-)

      le trading est une passion, ……parmi d’autres, et je desire pas y consacrer tout mon temps

  63. @Surfeuse… pour le trading et c’est très bien comme cela qu’on y consacre peu de temps… d’ailleurs… il est inutile de s’agiter à prendre plein de positions tous les jours pour gagner beaucoup… Perso j’ai le plus gagné quand je suis rester loin de mes écrans ! (pour tenir une position gagnante (qui est comme cela car avant on a suivi à priori une bonne idée fondamentale), quoi de mieux que de ne pas regarder ses écrans de trading !)…. Juste on ce mets des rdvs sur des stats très importantes qui peuvent changer la donne et c tout ! :)…..L’idée de prendre plein de position, de trades est pourtant soufflées par plein de monde qui ont intérêts à cela (les gens qui travaillent pour les brokers et les affiliés qui gagnent une commission (0.5pips sur 1 pip CFD FXCM reviens à l’affilié qui vous a emmené si vous êtes passé par un affilié). @payback je me souviens que pour du volume (tu es plutôt gros quand même), il est possible d’obtenir un rebate si ton compte FXCM n’est passé par aucun affilié (sinon réouvre en un;))

    • vouloir gagner beaucoup en trading sans y consacrer beaucoup de temps est à mon avis illusoire.

  64. Ce 27 février c’est mon anniversaire alors j’espère que ça va vous porter chance dans votre trading ! De plus je change de dizaine, aie …

    • Marc,
      On dit que ce ne sont pas les questions qui sont indiscrètes, seulement les réponses… »quelle dizaine » donc, cela peut nous permettre de savoir qui réussi en trading sur ce File
      Bonne tienne année.

  65. Bonjour à tous,
    BOJ Governor Kuroda says asset purchases aren’t aimed at financing government.
    Une remarque de Kuroda pour ceux qui penseraient que le but d’un QE est de financer du déficit budgétaire.

  66. Pris un nouveau lot USD JPY ce matin. Je le laisserai sans état d’âme s’il rechute. Le cross japonais devrait continuer à consolider à plat mais je préfère augmenter sa pondération sans forcer.

  67. Bonjour tout le monde et bon anniversaire Marc! :)

    Est-ce opportun de gonfler un peu ma position en EURUSD au niveau actuel en sachant que je suis rentré hier matin juste avant la descente?

  68. NB. la hausse du dollar hier a commencé bien avant la publication des chiffres. Les mouvement forts avant les publications donnent souvent des indications sur les chiffres.

    • Tres intéressant, effectivement. Comme la détection de possible déli d’initié sur les actions par volumes anormaux avant un breakout.

    • Merci pour ce conseil! Quelles sont les stats qui font vraiment bouger le dollar et qui sont donc à surveiller?

    • le PIB aujourd’hui.
      attention ça ne marche qu’en cas de chiffre « surprenant » et il faut surveiller les éventuels parasitages possibles d’autres statistiques ou évènements. Si l’EURUSD remonte ce matin, ça peut être uniquement une consolidation « normale » et ça ne signifie pas que les chiffres US seront mauvais. En revanche, si l’EURUSD baisse encore ce matin, j’aurai tendance à jouer des très bons chiffres US.

  69. @ tous
    Questions° sur le but d’un QE:
    1- Certains pensent que « le but d’un QE est de financer du déficit budgétaire » = > (sans doute les grecs) => vrai/faux?
    2- D’autres y sont très réticent même s’ils en aurait besoin => (Japon) => V/F?
    3- Enfin, le marché lui même ne le peut pas sur certains papiers tant il sont peu nombreux => (Allemagne) => V/F?
    4- Alors à quoi sert véritablement un QE: Uniquement faire baisser les taux par l’appréciation des papiers (et donc de relancer l’economie par crédit Tx=0)?
    5- Comment et à quelle vitesse se transmet-il à l’économie hors industrie financière?
    Merci pour vos réponses. après je demande une VAE en macro eco:-)

    • Bonjour,
      L’Allemagne vote POUR l’aide à la Grèce.
      Pour moi, c’est un message envoyé aux populistes : Faites ce que vous voulez, l’europe financera.

      On en reparlera dans 3 mois (voir avant).

    • Pour moi le message est destiné aux électeurs allemands: On a écrabouillé ces petits jeunes fraichement élus, Syriza n’a pas de froc et encore moins d’idées, c’est l’Allemagne qui décide.

  70. De retour,

    Renforcé ce matin USD JPY sur rumeur d’opération twist au japon en juillet. Les IPC stagnent.
    Pris aussi 200 cfd DAX pour suivre le fly to equities. Les obligations ne rapportent plus que des clopinettes.

  71. A nouveau chargé comme une mule mais les évolutions semblent prometteuses. Il faut sortir en partie pour faire baisser le levier si les promesses ne sont pas tenues. 2 600 000 $ sur le Forex à cet instant.

    • L’article de the economist dit bien les choses. Yellen va attendre pour monter ses taux que l’Europe aille mieux pour que le dollar ne monte pas trop contre les autres monnaies. Mais l’Europe s’améliore, il va bien falloir agir avec un taux de chomage US au plus bas et il reste une jambe de baisse. En revanche, je ne suis pas sur que les américains laisse le dollar aller à parité car c’est vraiment sous sa fair value.

    • Le trend ! Mais c’est un peu bas maintenant pour charger. Je l’ai fait à 14 h 30

    • Chiffre mauvais mais le trend est reparti. C’est tout. C’est pas la peine de charger comme un fou, mais il faut s’adapter au trend following.

  72. Indice PMI Chicago à 45,8
    Surement le froid… on a l’habitude :)
    Peut être une occasion pour se renforcer après une conso salutaire… si elle veut bien venir C’est moins sure.

    • Je ne sais pas encore. Ca va dépendre des évolutions économiques et graphiques.

  73. On a chargé USD JPY aujourd’hui avec un timing parfait. Le cross japonais monte en flèche et a mon avis c’est loin d’être fini.

  74. @payback perds pas tes UJ bêtement sur stop serré de noob ! …Rotchild voit cette paire @ 130 (en fair value) on a donc une belle marge up !

    • je ne suis pas rothschild et je ne spécule pas avec l’argent des autres :-)
      je me force à respecter mon money management….suis déjà très chargé. 7.5Millions de EURUSD et USDJPY, c’est encore trop pour un début de Swing.

    • Je confirme : 7.5 millions sur le forex avec ton capital, c’est trop pour un début de tendance. Je préfère que tu mettes moins et que tu éloignes tes stops.

    • Eric, tu as toujours le nez dans le compte de Payback. Ca lui fait prendre trop de levier et il va se prendre un reversal mortel. On a vu ce que ca donnait d’afficher les comptes. Ca a donné une hécatombe dans les conso pour plusieurs lecteurs. Occupe toi de ton compte !

    • @JC… be cool juste un peu d’humour rien de plus sur ce coup; je plaide innocent votre honneur ! ..parler de tp long terme est interessant je trouve… EURUSD : 1.06 pour le mid term et 125-130 pour UJ de mon coté….

    • En trading, il faut de l’humilité, de la discrétion. Tu es trop flambeur, gamin.

    • Bon allez, j’arrête d’essayer d’impressionner Eric :-) j’ai fait un peu de ménage pour descendre mon levier avant le WE et éloigner un peu le prix de revient.
      compte FXCM à +75% depuis les 165K€. Surtout de l’EURUSD et du USDJPY, du XAUEUR sur Saxo et un reste de XAUUSD sur Fxcm, des Dax et du Mib en forte PV.
      Bon WE.

  75. Un conseil aux lecteurs qui ont l’habitude perdre de l’argent en trading et qui veulent que ca change : – ) On ne vend aucune position, on ne prend aucun bénéfice. On suit la tendance et on renforce dans la tendance.

    • Merci de l’encouragement car j’étais à 2 doigts de craquer pour tout clôturer. Pas l’habitude d’être si longtemps dans le vert (ne pas rire derrière ton écran ;) ). J’ai tout de même placé des BE.

  76. Merci en effet. Pour ma part, j’ai encore des problèmes avec le placement des Stops:
    – Où mettre le SL (S/R graphique ou croisement MM ou % de risque accepté, etc…
    – Qd les placer en BE
    – idem pour les Stop suiveurs.
    HELP! :-)

    • pour moi : pas de stop suiveur, et mettre le BE quand on est loin du prix d’achat (40 pips c’est pas assez) ;)
      pour le stop ça dépend ; ça peut être 2% de ton compte suivant le dimensionnement de ta position initiale dixit le maître des lieux :)), ou une invalidation graphique : genre tu achètes un support et il se traverser sans ménagement.

    • En ce qui me concerne, je ne place pas tout de suite un SL mais j’ai un SL mental à 2% de perte sur le total du capital. Je place le premier SL plus serré que les 2% dès que le cours a commencé à franchement s’éloigner (çàd après un mouvement favorable validé par une consoladation). Je place un BE quand il y a une second mouvement dans le bon sens (genre hier et aujourd’hui pour USDJPY) ou si le premier a été suffisament ample (genre hier sur EURUSD). Je n’utilise pas les stop suiveurs. Enfin, tout ceci n’est que de la théorie car je pratique le swing trading en live que depuis hier. Merci de me dire si je suis complètement à côté de la plaque :)

    • Esteban a bien résumé mais il faut aussi tenir compte de la volatilité pour les stops. J’utilise parfois l’ATR mais forge toi ta propre méthode. Chacun son trading.
      On adapte ensuite la taille de la position à la perte maximum acceptée. Laisse tomber les stops suiveurs. C’est un truc de scalpeur.
      En réalité, quand je suis devant l’écran je préfère nettement ne pas avoir de stop car l’évolution des cours dépend de tout un tas de trucs et je décide de sortir ou pas après avoir compilé toutes les données évolutives des prix et les news en cours. Autrement dit beaucoup à l’intuition. Il y a des consolidations dont on voit qu’elle ne vont pas durer même si elle sont profondes. D’autres au contraire sont de vrais changement de tendance et sont très dangereuses. Donc ce n’est pas aussi simple qu’une formule à appliquer. Souvent il faut donner un peu d’air aux prix pour ne pas faire une perte pour rien. C’est pour cela qu’il faut peu de levier et ne pas être dans la flambe.

    • sdr : Comme Esteban et JC.

      – Pour une prise de position je me définis le % (x %) de mon compte que j’accepte de risquer sur l’idée. Après je prends ça et je divise par 4 ou 8 (ou plus si mon risque initial est gros), ce sera mon unité de scaling. Perso mon R est faible, car je n’ai pas une forte tolérance. Comme JC la volatilité daily m’indique la hauteur de ma zone d’invalidation (et donc mon risque initial et donc mes unités de scaling).

      – Tant que la tendance ne se confirme pas encore, il me faut serrer les fesses et gérer ma position naissante qui peut mourir à tout moment, en scaling. C’est un peu comme d’allumer un feu de camp sous la pluie. En plus dur ;) . Si tu mets tout le bois d’un coup tu étouffes le feu.

      – Le truc absolument essentiel à avoir à l’esprit en permanence : https://i.imgur.com/fEUyFk5.png . Le but est de faire « remonter » autant que faire se peut la « moyenne » du prix d’entrée, ou à défaut ne pas trop la tirer vers le bas. les flèches sont des prises de position théoriques dans un trend baissier. Dans ce schéma (idéal et approximatif !) à chaque fois, la valeur moyenne de ton point d’entrée descend, mais si tu scales bien, dans une tendance forte, elle descend moins vite que le prix moyen de l’instrument tradé. Cela à plusieurs condition : pyramider dès le début, préférer perdre pendant un certain temps l’ensemble de la position durement mise en place et maintenue (le feu qui vacille) plutôt qu’encaisser des gains partiels (c’est le plus dur psychologiquement à ce stade là), et le « barycentre / centre de gravité » de tes positions doit rester haut. Car c’est ça qui va décupler ton levier comme l’indiquent les flèches vertes qui représentent ton gain latent (à multiplier par le nombre de positions). Je veux que mon centre de gravité reste haut. Mon « capital trade » c’est ça. En gros : je ne double pas à la baisse, j’en rajoute un peu.

      Quand j’ai établi une position haute, je veux au moins un changement de régime avant d’en reprendre (consolidation), sauf dans le cas d’un mode « breakout » comme on a connu à partir du 16 décembre.

      Bon WE !

  77. Bonsoir tous (et joyeux anniversaire Marc)

    Depuis que j’applique méthodiquement les conseils de JC sur la façon de prendre position et comment les gérer ensuite, mon capital a augmenté de 36 % (en un mois et demi), Je perds peu lorsque mes stops de préservation de capital sautent et enfin je vois mes plus-values potentielles gonfler. certes ma marge utilisée reste faible (3% du compte) mais je préfère rester prudent sur le levier tant que je n’aurais pas reproduit cette relative réussite sur la durée car bientôt je vais récupérer une belle somme par la vente d’un bien immobilier qui ne m’offrait que 2.3 % de rendement et il est hors de question que je crame ce capital durement acquis. Je suis actuellement en belle PV sur USD/JPY et à l’aise avec 5 positions scalées sur EUR/USD. Ces derniers temps j’ai aussi tradé des CFD Peugeot et pris de beaux bénèfs dessus aujouird’hui. Un peu de LVD sur mon PEA aussi pour compléter le tout. Merci à JC et à tous pour la pédagogie transmise.
    Bonne fin de semaine !

  78. Restons prudents. attention à la corrélation entre baisse forte PMI chicago et baisse NFP à venir la semaine prochaine. le dollar pourrait mal réagir si NFP très mauvais et comme l’a dit JC, l’Euro s’éloigne de plus en plus de sa parité pouvoir d’achat (entre 1.15 et 1.2). Le trade est beaucoup moins confortable que l’année dernière.
    Bon WE

Répondre à Lionel Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *