Le devenir du blog Futures

 

La défense

Nous avons annoncé ce vendredi, avec Tarek Elmarhi, à la conférence FXCM – Daily FX, la naissance de Krechendo Forex. Cette offre devrait comporter un flux de commentaires comme celui du blog, un flux de news, un morning meeting, des articles et un live régulier en vidéo.

FXCM, premier broker mondial Forex, est partenaire de notre projet. FXCM envisage d’offrir l’abonnement au flux et au live vidéo Krechendo Forex pour les souscripteurs d’un nouveau compte broker d’un montant qui est en cours de définition.

FXCM, en revanche, n’interviendra pas pour les gens qui souhaitent suivre une session de formation complète délivrée depuis les salles de marché. Les modalités exactes seront publiées au lancement sur le site Krechendo Live : http://krechendo-live.com/

Si vous souhaitez participer, il est essentiel d’attendre la date du début de cette campagne de lancement et le lien internet qui vous permettra d’en bénéficier. Ce lien sera publié ici sur le blog.

Dans tous les cas, le blog actuel devrait rester un espace d’échange gratuit pour tous.

En termes de marchés, j’ai dit vendredi que nous étions dans une période d’incertitude forte car les drivers principaux du Forex, la santé de l’économie américaine et le niveau de valorisation du dollar, sont actuellement sans orientation franche. Le pétrole et le Brexit sont des sujets d’actualité qui nous ont permis de surfer sur quelques tendances mais ils restent marginaux dans l’évaluation des perspectives globales.

Les data américaines ne sont pas excellentes mais elles s’améliorent à nouveau. L’enjeu est de savoir si ce mouvement va se poursuivre. Dans cette attente, la paire majeure évolue sans direction claire, au gré des nouvelles. Il faut noter que l’or stagne depuis quelques semaines et que EUR USD a franchi une oblique à la baisse en daily. Mais cette oblique ne m’inspire pas vraiment pour l’instant :

EUR USD 25 02 2016 D1

EUR USD 25 02 2016 D1

Rajoutons que le dollar franchit à la hausse une ligne de tendance que j’ai rajoutée sur un graphe long terme de la FED montrant la valeur du dollar indexée sur l’inflation :

Currency conflictsCertains prévoient le retour en force de l’Amérique. On ne peut pas être sourd à leurs anticipations. Mais rien n’est joué car pour l’instant, si l’or consolide, il reste en tendance haussière …

 

Copyright 2015 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

127 réflexions au sujet de « Le devenir du blog Futures »

  1. Salut JC, merci pour ce nouvel article. Sur le gold, je verrai avec plaisir un retour vers le kumo en D1 ou W1 pour remonter une position, le gold résiste quand même très bien malgré sa volatilité. En tout cas, je reste persuadé que le point bas a été atteint à 1046. Bon week-end à tous

  2. Bonjour à tous,
    Merci JC pour l’article et longue vie à Krechendo Trading.
    Après revue de presse et études graphiques du WE, j’opterai la semaine prochaine pour une phase de rebond dans un bear market. La difficulté va être le timing pour se repositionner et jouer la prochaine vague de baisse sur les marchés qui devrait nous reconduire vers des plus bas. Les fondamentaux de l’économie mondiale n’ont pas changés, la croissance mondiale diminue et les matières premières ne remonteront pas rapidement:
    http://www.economist.com/news/business/21693573-chinas-excess-industrial-capacity-harms-its-economy-and-riles-its-trading-partners-march?fsrc=scn/tw/te/pe/ed/themarchofthezombies
    Graphiquement et suite G20 et beaucoup de beaux discours, une baisse de l’aversion au risque est possible dans les prochaines semaines avec un rebond du OIL vers 38-42, une remontée du USDJPY vers 116 et un EURUSD vers 1,08. C’est ce que je vais jouer la semaine prochaine donc long CAD et indices, short JPY et EUR. Mais prudemment car à contre tendance. Ensuite on pourrait se régaler avec objectif USDJPY à 105 et une forte baisse sur UK100 vers 5400.

    • Oui il va falloir rester réactif et prudent et couper rapidement les positions perdante. Mais la volatilité actuelle permet de beaux gains en étant dans le bon sens.

    • Salut payback, si on a un retour sur 1,08 pour l’eurusd, avec une baisse de l’aversion au risque le gold devrait consolider en direction de son kumo en D1 / W1, voir revenir dans le kumo, au moins sur un pic de volatilité. On aurait alors une bonne occasion de prendre ou reprendre des positions à la remontée tant sur le gold que sur d’autres supports. Après je ne sais pas ce que l’on doit souhaiter ; car si ce scénario se réalise, on serait en pleine secular stagnation, donc économiquement, ça ne serait franchement pas terrible pendant un bon moment. À nous de nous adapter et d’être réactifs.

  3. Bonjour à tous,
    Merci payback, esteban, coli et les autres d’apporter votre opinion sur les marchés. Je suis actuellement peu disponible pour le blog.
    A bientôt.

  4. Bonjour à tous
    Je suis aussi pour un rebond la semaine prochaine des marchés.

    FRANCFORT (Reuters) – La Banque centrale européenne (BCE) pourrait injecter davantage de liquidités dans le système financier de la zone euro, a déclaré dimanche le gouverneur de la Banque de France (BdF) à un journal allemand, expliquant que la faiblesse des cours du pétrole risquait d’avoir un impact négatif à long terme sur les économies de la région.
    « La baisse temporaire des prix du pétrole n’est pas à elle seule une raison suffisante », a dit Villeroy de Galhau au Frankfurter Allgemeine Zeitung. « Mais si la faiblesse des prix de l’énergie a des effets durables à long terme, nous devons agir. Cela semble être le cas mais nous verrons en mars. »
    Le conseil des gouverneurs de la BCE doit se réunir le 10 mars pour débattre d’une éventuelle modification de ses taux directeurs et d’une possible amplification supplémentaire de son programme de rachats d’actifs, afin de soutenir l’économie de la zone euro et de relancer l’inflation.
    François Villeroy de Galhau a ajouté qu’il serait possible de porter le montant des rachats au-delà des 60 milliards d’euros par mois réalisés actuellement.
    « Nous sommes prêts à agir, mais il faudra d’abord voir où en sont les statistiques économiques », a-t-il ajouté.
    La première estimation de l’inflation en zone euro du mois de février, un chiffre étroitement surveillé par la BCE avant sa réunion de mars, sera publiée lundi. Les économistes interrogés par Reuters s’attendent à ce que les prix aient stagné sur le mois écoulé par rapport à février 2015, après une hausse de 0,3% sur un an en janvier.
    (John O’Donnell, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

    Lundi donc suivre l inflation en zone euro qui pourrait fouetter les marchés up. L euro baisserait je pense en cas de mauvais chiffre avec les propos de son président. Ajouter à cela les stats usa qui sont en amélioration
    Le sp500 vient de franchir la ligne de cou d un double bottom, meme chose pour le DJIA.

    On a un scenario haussier pour les indices, le $ et baissier pour l’euro. (amha)

  5. Un peu hors sujet mais allez voir le film « Demain ». Beaucoup d’interrogation pour un trader capitaliste comme votre serviteur….

  6. Bonjour à tous.
    Les bourses asiatiques dans le rouge. Le JPY est haussier. Indices européens baissiers…. Pas vraiment mon scénario envisagé. Meme tout l’opposé. Peut etre une nlle facon de trader : prendre l’opposé de mes convictions….

  7. Bonjour,

    Est-ce que quelqu’un peut me dire sur quelle approche se basait surfeuse pour faire ses prévision de cours ? Elle utilisait les moyennes mobiles (mme) mais aussi sûrement une approche en vague, puisqu’elle annonçait des objectifs de cours. Est-ce que vous connaissez le nom de cette approche ?

    Merci

  8. Très mauvais début de semaine avec -4% sur le compte trading. Petite claque de rappel de la check liste de JC. J’ai au moins contrevenu à 4 points de la liste sur mes dernières entrées.
    Pause pour la journée.

    • salut Esteban.
      Juste celle la.
      Mon internet rame rame aujourd hui et j ai bcp de taf, donc un petit short en attendant l IPC a 11h…. au cazou …

    • C’est un short eurjpy ou eurgbp ? Parce que tu as mis eurgpy, je me suis dit qu’une nouvelle monnaie était apparue ce week-end ! Lol

    • hahaha je viens de comprendre !! Je me demandais pourquoi tu avais rajouter  » ;)  » à ta question
      eur Jpy !

  9. Bon …. hors marché
    je sais pas trop ou ca va tout ca …. je prefere sortir de eur jpy. On etait tres pres de l oblique daily, rebond tres probable.

  10. Bonjour à tous,
    Point marché : Le yen japonais s’est renforcé dans le sillage du sommet du G20 tenu à Shanghai, à l’issue duquel les ministres des Finances des 20 premières économies de la planète n’ont pas réussi à apaiser les craintes liées aux effets des turbulences de marché et à la perspective d’un recul de la croissance mondiale. L’USD/JPY a perdu plus de 1% eteffacé ses gains de vendredi pour revenir sous le seuil des 113, la propension au risque peinant à se reprendre. Côté baisse, le niveau des 110.99 reste le support clé. A la hausse, une résistance s’établit à 114 (plus haut de vendredi). Sur le front des données, après sa contraction de 1.7%m/m en décembre, la production industrielle a progressé de 3.7%m/m en janvier. Cependant, la publication de ventes de détail décevantes (-1.1% m/m contre 0.1% de consensus) n’a pas permis à l’optimisme de s’installer.

    La dernière rafale de données US publiée vendredi a agréablement surpris. Le PIB du quatrième trimestre a été revu en hausse à 1.0% (en rythme trimestriel annualisé), alors que le marché tablait sur une révision baissière à 0.4% après 0.7% en première estimation. Concernant l’inflation, le PCE core est ressorti à 1.7% a/a, battant le consensus et la révision haussière de 1.5%. Les revenus personnels ont augmenté à 0.5% m/m (contre 0.4% de consensus), tandis que les dépenses personnelles ont progressé à 0.5% m/m (contre une projection médiane de 0.3%). Enfin, l’indice de confiance du Michigan s’est logé à 91.7, après 90.7 en première estimation et contre une projection médiane de 91. Malgré l’amélioration des perspectives d’inflation, le contexte volatil actuel et l’effritement de la propension au risque pourrait menacer la trajectoire des taux de la Fed. C’est pourquoi nous ne nous attendons pas à une appréciation substantielle du dollar au cours de la semaine à venir. L’USD/JPY devrait rester sous pression.

    L’Asie boursière a évolué en territoire négatif, à commencer par les places de Chine continentale. Le Shanghai Composite a abandonné 2.86%, tandis que le Shenzhen Composite riche en valeurs technologiques a décroché de 5.37%. A Hong Kong, le Hang Seng a cédé 1.28%. A Tokyo, le Nikkei a lâché 1% et le Topix 1.02%. A Singapour, le STI est resté stable. En Europe, les futures pointent vers une ouverture en baisse, comme en témoignent le Footsie (-0.86%), le DAX (-1.19%), le SMI (-1.20%)et le CAC (-1.03%).

    La livre sterling a consolidé sous les $1.39 cette nuit, toujours pénalisée par les craintes de Brexit. Elle a toutefois repris des couleurs à la fin de la séance asiatique à la faveur d’un certain intérêt acheteur. Le GBP/USD teste actuellement le niveau des 1.39, mais manque de la forte impulsion nécessaire pour renverser la puissante tendance baissière. Ces dernières semaines, le cross a cassé quelques supports solides et les traders rechignent à prendre des positions longues sur le GBP. Côté baisse, le prochain support clé se situe à 1.3503 (plus bas de janvier 2009). A la hausse, la résistance majeure la plus proche se tient à 1.46.

    Le programme du jour comprend le PIB T4 allemand ; la balance commerciale turque; les approbations d’hypothèques au Royaume-Uni ; l’IPC de la zone euro et de l’Italie ; la balance commerciale de l’Afrique du Sud ; l’indice des directeurs d’achat de Chicago, les promesses de vente et l’indice d’activité manufacturière de la Fed de Dallas aux Etats-Unis.

    Bons trades

  11. Bonjour à tous,

    En terme de contribution sur le forum orphelin de notre « gourou » ;-), je vous donne mon état de pensée:
    Je suis plus dans un scénario à tendance haussière depuis que nous avons touché 1970 sur le SP. Nous avons refoulé ce palier qui nous ouvrirait les portes vers un marché redevenu haussier.
    On remonte vers cette zone et tant qu’une direction n’est pas prise le marché va être tiraillé entre les bull et les bears sans grand conviction… donc levier faible et on se met en mode observation…

    Maintenant je voudrai exprimer mon état d’esprit par rapport au projet de JCB:
    Ne connaissant pas celui-ci, mes propos ne seront peut-être que bêtises mais j’ai connu un certain nombre de blogs et forums dans le passé qui ont tous connus des hauts et puis des bas… souvent fatals…
    L’approche humaine de JCB à travers son analyse et le ton donné à ce blog est un havre de paix et de recherche de nouvelles idées. Ce blog se démarque par son contenu mais aussi par les différences apportées par chacun.
    Je suis un peu triste de le voir partir vers d’autres horizons mais à cela, on ne peut rien y faire sauf peut être de penser que la nouvelle approche sera encore mieux…
    En espérant que nous n’aurons pas droit au blog gratuit vide et un accès payant aux bonnes infos ;-((

    Ce petit billet pour rappeler que l’humanité de ce blog est sa force et que l’ensemble des acteurs en était sa base. Je pense qu’il faut continuer à faire vivre ce blog par des échanges construits et idées en attendant d’y voir plus clair sur le nouveau projet de JCB… J’essaierai d’apporter ma pierre à cet édifice et tous en ensemble nous pouvons continuer.

    @Antoine: oui actuellement le niveau de stress sur les marchés émergents/souverain sont montés en flèche en l’espace de deux mois avec un retour de la volatilité… mais cela ne signifie pas que les marchés vont aller dans le mur. On a vécu pendant un an et demi avec de tel niveau en 2008 et 2011 avant que la FED ne mette en place des solutions pour réduire le stress.
    Donc oui, on a une volatilité et un risque qui augmente mais cela peut très bien s’uniformiser sans pour autant que cela parte en vrille…
    Toutes les Banques centrales sont vigilantes donc je ne pense pas qu’elles laisseront s’installer le doute longtemps…
    Ce qui me fait pencher vers une sorite de ce début d’année difficile par le haut…
    Wait and See ;-)

    Ouaf

  12. récapitulatif des positions en cours :
    short : gbpjpy, cadjpy, eurusd (position de la semaine dernière mais que j’ai allégé cet après midi vers 1.0880)

    long : gold

  13. Bonsoir à tous,

    Je trade un peu mais sur un compte qui n’a virtuellement que 5000 euros. Pas de quoi s’exciter …
    Très bonne stats CAD et les chiffres US ne sont pas terribles. Les devises poursuivent leurs trends. Je travaille en combinaison de devises pour diluer le risque mais j’ai beaucoup de levier pour un petit compte. Je viens de larguer quelques positions en stop zéro pour alléger un peu. L’euro s’affaiblit dans la perceptive de la BCE, Un seul problème, pas mal de nos tendances sont déjà bien avancées. Il faut se méfier d’un reversal en UT longue.

  14. Un article de Bloomberg sur la volatilité actuelle et la difficulté de trader le Forex en ce moment. Soyez précis et prudents pour rester vivant.

    • Moi je suis tjrs confus dans mon esprit. On pourrait peut-être échanger un peu plus avant que vous ne preniez position?

  15. journée très chargée en statistiques demain :

    00:30 JPY Dépenses des ménages (Mensuel) (Jan.) 0,3% 1,0%
    00:30 JPY Dépenses des ménages (Annuel) (Jan.) -2,7% -4,4%
    00:30 JPY Ratio emplois/demandeurs d’emploi (Jan.) 1,27 1,27
    00:30 JPY Taux de chômage (Jan.) 3,3% 3,3%
    00:50 JPY Dépenses en capital (Annuel) (T4) 8,8% 11,2%
    02:00 CNY PMI manufacturier (Févr.) 49,3 49,4
    02:00 CNY PMI secteur non-manufacturier (Févr.) 53,5
    02:45 CNY Indice PMI manufacturier Caixin (Févr.) 48,3 48,4
    03:00 JPY PMI manufacturier (Févr.) 50,2 50,2
    04:30 AUD Décision de la RBA sur les taux d’intérêt (Mar) 2,00% 2,00%
    04:30 AUD Publication des taux RBA
    04:45 JPY Adjudication de JGB à 10 ans 0,078%
    05:30 USD Discours de Dudley, membre du FOMC
    06:30 AUD Prix des matières premières (Annuel) -25,8%
    09:15 EUR PMI manufacturier Espagne (Févr.) 54,4 55,4
    09:45 EUR PMI manufacturier Italie (Févr.) 52,5 53,2
    09:50 EUR PMI manufacturier France (Févr.) 50,3 50,3
    09:55 EUR PMI manufacturier Allemagne (Févr.) 50,2 50,2
    09:55 EUR Evolution du nombre de chômeurs Allemagne (Févr.) -10K -20K
    09:55 EUR Taux de chômage Allemagne (Févr.) 6,2% 6,2%
    09:55 EUR Chômage Allemagne (Févr.) 2,732M
    09:55 EUR Chômage (non cvs) Allemagne (Févr.) 2,900M 2,920M
    10:00 EUR Taux de chômage mensuel Italie (Jan.) 11,4% 11,4%
    10:00 EUR PMI manufacturier (Févr.) 51,0 51,0
    10:30 GBP PMI manufacturier (Févr.) 52,2 52,9
    11:00 EUR Taux de chômage (Jan.) 10,4% 10,4%
    14:30 CAD Déflateur implicite du PIB (Trimestriel) (T4) 0,10%
    14:30 CAD PIB (Mensuel) (Déc) 0,1% 0,3%
    14:30 CAD PIB (Trimestriel) (T4) 0,6%
    14:30 CAD PIB annualisé (Trimestriel) (T4) 0,1% 2,3%
    14:55 USD Indice Redbook des ventes au détail (Annuel) 1,2%
    14:55 USD Indice Redbook des ventes au détail (Mensuel) -2,3%
    Indéfini NZD Indice des prix GlobalDairyTrade -2,8%
    15:30 CAD PMI manufacturier RBC (Févr.) 49,3
    15:45 USD PMI manufacturier (Févr.) 51,0 51,0
    16:00 USD Dépenses de construction (Mensuel) (Jan.) 0,4% 0,1%
    16:00 USD ISM manufacturier – Emploi (Févr.) 46,4 45,9
    16:00 USD ISM manufacturier – Nouvelles commandes (Févr.) 51,5
    16:00 USD Indice PMI manufacturier de l’ISM (Févr.) 48,5 48,2
    22:35 USD Stocks hebdomadaires de brut API 7,100M

  16. Bonjour à tous,
    Pas de compte pro avant au minimum un mois pour moi. Ce sera autour de la date du lancement de Krechendo live.
    Problème hier sur mon compte actuel. Je me suis autorisé un capital disponible de 5000 euros. J’ai pris hier soir un lot au lieu de 0.1 lot avec un PC portable. Obligé de tout couper ce matin car j’étais en levier 40. Heureusement, j’étais en gain sur les autres positions. Mais attention à configurer le lot par défaut dans MT4 dans outil / trading de façon a ne pas avoir de surprise de ce genre. J’avais oublié de le faire sur ce PC portable.
    Le Krechendo live sera plus accessible que certains ne le pensent. J’y veille.
    Vous vous débrouillez en tout cas très bien. Bon trade !

  17. Bonjour à tous,
    Point marché : Les devises matières premières ont profité de l’amélioration graduelle du sentiment des investisseurs vis-à-vis des produits de base pendant la séance asiatique. L’or a poursuivi sa progression pour prendre 0.58% à $1,245 l’once, tandis que le billet vert a perdu du terrain face à ses homologues du G10. Le palladium a également grimpé pour s’octroyer 1.60% à Tokyo. Sur le marché des matières premières, les futures sur minerai de fer ont enregistré une forte hausse cette nuit sur fond de réduction du taux des réserves obligatoires des banques par la PBoC. Les cours du brut sont restés sur leur élan haussier. Le WTI a repris 1.45% à $34.24 le baril, tandis que son homologue de la mer du Nord, le Brent, pointe à $37 le baril, en hausse de 1.15%.

    Dans ce contexte favorable à l’aussie, l’AUD/USD a rebondi de plus de 1% sur son plus bas de la soirée, pour atteindre 0.7192 après la décision de la RBA de maintenir son principal taux directeur inchangé au plus bas record de 2%. Le communiqué de la banque centrale s’est révélé conforme aux attentes, tout en étant perçu comme relativement hawkish, surtout compte tenu des perspectives d’inflation stables. L’AUD/USD est en bonne voie pour aller tester le niveau de résistance des 0.7250, qu’il a déjà échoué par deux fois à casser à la hausse. Il pourrait toutefois manquer de l’impulsion nécessaire, les traders ayant commencé à réévaluer les probabilités d’une hausse des taux de la Réserve fédérale. Il a perdu de la vitesse et fait actuellement une pause autour des 0.7180.

    Le dollar néo-zélandais a également tenu la vedette en Asie. Il s’est apprécié de 0.60% face au billet vert, malgré les anticipations croissantes d’une réduction de taux de la Reserve Bank of New Zealandet la baisse des termes de l’échange. Le NZD/USD a entamé sa progression à la fin de la séance asiatique pour monter à $0.6640. Comme nous l’avons déjà mentionné, nous maintenons notre biais baissier sur le cross, du fait du retour au premier plan du découplage des politiques monétaires. Côté baisse, un support se tient à 0.6566 (plus bas du 29 février), puis à 0.6547 (plus bas du 16 février).

    La majorité de l’Asie boursière s’est affichée en vert vif, emmenée par les places de Chine continentale qui ont bénéficié de l’abaissement du taux des réserves obligatoires des banques par la PBoC. Le Shanghai Composite a gagné 1.68% et le Shenzhen Composite riche en valeurs technologiques 2.32%. Au Japon, le Nikkei a pris 0.37%. A Singapour, le STI a avancé de 0.21%. En Inde, le Sensexa bondi de 2.66%. En Europe, les futures sur actions évoluaient en territoire négatif avant la publication des PMI de la zone euro.

    Le menu du jour comprend le PMI manufacturier de la Norvège ; le PMI Markitde la Turquie, de l’Espagne, de l’Italie, de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, du Brésil et des Etats-Unis ; le PMI manufacturier et les ventes de détail de la Suisse ; le taux de chômage de l’Allemagne ; le PMI manufacturier de l’Afrique du Sud ; le taux de chômage de la zone euro; le PMI danois ; le PIB canadien ; l’ISM manufacturier et des prix payés aux Etats-Unis.

    Bons trades !

  18. Bjr TLM

    GBP/JPY sort d’un long biseau descendant en H4
    Juste sous le Kumo H4
    Tasse/Ance en H1

    Mais en contre tendance D1 et chiffres eco pas terribles

    des avis ?

  19. sorti sur stop de cadjpy et gbpjpy. on a des obliques H4 qui tenaient depuis longtemps et qui ont cassé, les chiffres US sont bons. sorti su stop win du gold

  20. Bonjour à tous,
    j’ai pris un peu de temps pour essayer de trader cet après midi. Encore presque 1% de pertes…Pas facile de trouver une direction depuis le début de cette semaine. Je vais encore diminuer les leviers.

  21. si on reste en range comme l’année dernière pendant 6 mois à la même époque, les swinger comme nous vont se faire tondre…..

    • il faudra trouver une autre paire, l’année dernière ça a été la livre qui s’est renforcée terriblement pendant de longs mois avec une possibilité de pyramider dans la tendance. Mais on n’était pas dessus !

  22. Bonsoir,

    Comme annoncé on butte de nouveau sur la zone de 1970 sur le SP.
    donc tant qu’on ne franchit pas cette résistance pas de direction clair coté indice et sur les principales paires.
    Mon scénario franchissement de cette résistance puis petite baisse jusqu’à rebondir dessus avant de repartir vers une vraie hausse…
    C’est le scénario que je jouerai si cela se produit.
    A suivre….

    • Bonjour Bolduc,
      comment fondes tu ta conviction que « tant qu’on ne franchit pas cette résistance pas de direction clair coté indice et sur les principales paires »? le SP précurseur de tous les marchés?
      merci d’avance pour ton eclairage.

  23. Bolduc

    Je crois que les 1970 seront franchis ce soir en cloture, le DAX devrait etre un meilleur support pour une poursuite de la hausse, le QE en europe ayant encore de long jours devant lui.

  24. Bonjour à tous,
    PM : Le dollar australien a fortement bondi à Sydney sur la publication du PIB T4, qui s’est révélé meilleur que prévu. L’économie australienne a progressé de 3.0% a/a au quatrième trimestre 2015, battant le consensus de 2.5% et après une lecture révisée à la hausse de 2.7% au trimestre précédent. Dans la foulée, l’AUD/USD est allé tester la résistance des 0.7250 pour la troisième fois en une semaine et demie. Cependant, nous estimons toujours que le risque reste baissier. D’un point de vue fondamental, la bonne tenue du PIB ne change pas le panorama général, dans la mesure où l’inflation basse et les perspectives de croissance faibles continuent de pointer vers un nouvel assouplissement de la Reserve Bank of Australia. En outre, la probabilité d’un relèvement des taux de la Fed est revenue sur la table avec l’amélioration récente de la propension au risque – reprise des matières premières et des actions -, ainsi que des dernières données américaines : hier, l’ISM manufacturier est ressorti à 49.5, contre 48.5 attendu et 48.2 en janvier, et l’indice manufacturier Markit s’est établi à 51.3, contre 51.2 de consensus et 51 en première estimation.

    Après la parution de ces statistiques encourageantes, les rendements courts US ont connu une vive hausse hier, les traders commençant à ajuster leurs anticipations d’un resserrement de la Fed. Pour l’instant, le marché table sur l’absence d’une hausse des taux en 2016, mais cela pourrait changer rapidement si l’économie américaine continue d’envoyer des signaux positifs au cours des prochains mois. Le rendement des bons du Trésor à 2 ans, particulièrement sensibles à la politique monétaire, ont bondi de plus de 7 pb à 0.8410%, tandis que les 5 ans se sont envolés de 12bps à 1.3275%. Le billet vert a poursuivi sa progression face à la plupart des devises du G10. Après son recul de 4.50% depuis mi-février, l’EUR/USD piétinait autour des 1.0875. Selon nous, la montée du dollar touche à sa fin, les traders ayant adapté leurs positions à la stabilisation de l’environnement. Côté baisse, le niveau des 1.0711 fera office de support solide. A la hausse, la résistance la plus proche se tient à 1.0965 (précédents plus hauts et Fibonacci à 61.8% du rebond de janvier-février).

    En Asie, le GBP/USD a continué de progresser grâce à l’apaisement des craintes liées au Brexit. Il évolue toujours au sein de son canal haussier de court terme et il teste actuellement le niveau de résistance des $1.40. Selon nous, la livre a fait l’objet de dégagements excessifs et elle devrait revenir au-dessus des 1.41 face au dollar. A moyen terme, toutefois, la menace du Brexit pourrait l’empêcher de franchir le niveau des 1.45-1.46.

    La décision de Moody’s d’abaisser sa perspective sur la note de crédit de la Chine de stable à négative n’a pas détourné les investisseurs desmarchés asiatiques. Les Shanghai et Shenzhen Compositesse sont ainsi adjugé 4.26% et 4.70% respectivement. A Hong Kong, le Hang Seng a pris 3.06%. Au Japon, le Nikkei a grimpé de 4.11%. Gagnés par l’optimisme, les futures pointent vers une ouverture en hausse en Europe. Après le vif rebond de mardi, les futures US sont mitigés.

    Aujourd’hui, les traders surveilleront le taux de chômage espagnol ; le PMI de la construction Markit/CIPS britannique ; les demandes d’hypothèques MBA et le rapport ADP sur l’emploi aux Etats-Unis ; le rapport sur l’inflation en Russie ; la décision sur les taux d’intérêt et l’indice des prix des matières premières au Brésil.

    Bons trades !

  25. La configuration graphique weekly sur GBPAUD est encourageante pour un short (sortie du nuage, cassure des obliques). Et rollover positif. A suivre.

  26. Bonjour à tous
    Encore des bonnes stats USA à l instant avec les emplois non agricoles.
    Le jpy va souffrir il me semble.
    J ‘ai pris un long GBP JPY, juste avant la sortie du kumo en H4, l oblique daily qui coiffait les cours depuis le début d’année a été franchie hier
    Discours de Cunliffe à 15.00

  27. Bonsoir,
    Quelle volatilité! Va falloir garder des leviers faibles pour rester dans les swings! Toujours short gbpaud et Uk 100. J’ai aussi pris du short eurjpy.
    Le OIL est intradable. les stops ont dû sauter dans dans les deux sens aujourd’hui! La News de l’Arabie saoudite qui augmente ses prix en Asie est vraiment étrange alors que les stocks us explosent. Si quelqu’un a une explication?

    • Difficilement traitable le crude. J’ai toujours l’impression que de grosses mains font ce qu’elles veulent et rincent le gros de la populace :)

  28. hello :)

    bon, voila ou j’en suis à titre perso tout seul moi même :)

    en 1 c’est mes shorts. Je ne les soldes pas car mon LT est baissier… draghi dit qu’il est hors limite en pétage de plomb, toussa toussa…

    oui mais, parfois il faut bien remonter u peu de temps en temps.

    donc, en 2 c’est mes longs que je viens de construire ce soir, le but neutraliser mes shorts, voir prendre du cahs car j’ai plus de longs que de shorts, le tout sans solder mes shorts, je veux absolument les garder.
    toutes mes pos sont neutraliser en be… no risque.

    voili voilou.
    ps : attention, pour edger, JCB à raison, c’est une connerie, cause du spread, arbitrage, etc….
    mais moi je le fais de temps en temps, au coup par coup et seulement dans des excès, sinon JAMAIS de edging, c’est la règle.
    là on était dans un exces, c’est pas la preire fois que l’euro nous fait ça : écrasement de la volat en sur-vente, recherche des stops avant stat, etc…. cela va faire plus de 1 an et demi maintenant que je trade l’euro… je commence à la connaitre par cœur la bestiole :)

    voila le graph :
    http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=352951Capture.png

    le tout, trader avec :
    – sma 12,2050
    – bollinger
    – stpmt
    – volume profile
    et rien rien rien d’autre….
    un gros boulot devant les graph pour apprendre par coeur comme bouge l’euro quand meme, mais c’est normal suis mono produit pour trader.
    je ffais parti de ceux qui connaissent 3 ou 5 produits pax par coeur et reste dessus.
    d’autre cherche des config sur tous les marchés et tout produit… pas mon truc.

    ha oui, suis pas trop fondamental comme d’autre intervenant ici, j’ai pas le niveau pour ça…. par contre suis bourrin sur les news.
    pour prendre comme exemple l’euro en ce moment
    – drahi à annoncé clairement qu’il est près à faire sauter la planète por imprimer via BCE… ok, c’est short.
    comme on a déja bien baissé, je pense que les prix vont se ettre en stand by quelques jours, dit autrement, les gros piossons vont arbitrer un espce de PRU sur l’euro en attendant le 10 mars.
    c’est pour cela que j’ai edgé ma pose.
    en plus la PTT a pris la main sur les indices, c’est bull… mais l’euro lui ne descend plus, ça veux dire qu’il est sur son PRU jusqu’au 10 mars alors faut jouer en conséquence, on passe de trading directionnel à trading de range.

    bref, voila ma vision du bouzin, évidemment ça n’engage que moi comme dirait surfeuse :)
    et pas hésiter à critiquer… c’est le but :)

    edit : JCB, c’est nul ton projet… ben oui, tu n’es plus sur le blog… donc c’est nul
    :))))))))

  29. Bonjour à tous,

    J’avais dit lors de la conférence FXCM que la période devenait dangereuse sur le Forex. Ca se confirme. Reversal du GBP, hausse purement technique du brut. On alterne risk off et risk on sur gold dollar et yen. Le marché ne sait plus sur quel pied danser. La raison est toujours la même : l’évolution des data américaines est très incertaine. On hésite entre récession US au S2 et poursuite de la croissance. Les implications sont énormes sur le Forex et Comex. L’or nous dit qu’on risque une récession et le renforcement récent du dollar nous dit l’inverse. J’ai fait des acrobaties en money management pour stabiliser mon compte à son niveau mais je pense que certains ont du y laisser des plumes. Soyez prudent !

    • salut JC, c’est vrai qu’il y a plein de mouvements anarchiques. Avec le resserrement des Bollinger que l’on a sur le gold (BOLL horizontales en H4 avec avec les cours collés au kumo et gros resserrement en D1) , les chiffres de cette fin de semaine devraient clarifier un peu cette situation, au plus tard la semaine prochaine avec Mario. On voit clairement que la marché ne sait pas où aller sur le gold, l’eurusd et l’usdjpy notamment.

    • Bonjour JC, il y a t-il un lien pour revoir la conférence FXCM? Je n’ai rien trouvé

  30. Bonjour à tous
    J avais noté dans un commentaire il y a qqs jours « ….je sais pas trop ou ca va tout ca… »
    J’en sais guere plus aujourd’hui. Merci JC pour l aparté $/gold, je n arrivai pas à comprendre pourquoi les 2 évoluaient ainsi.
    Juste un long GBPJPY. Le GBP semble solide malgré des stats mauvaises régulières depuis qqs semaines. Le Brexit ne fait plus peur ?

  31. Bonjour à tous,
    Toujours short gbpaud et eurjpy. J’ai largué mes short uk100 surpris par des rollover exhorbitant cette nuit.
    Sauf blackswan Je ne crois pas à une récession en s2 aux US. L’économie US va très bien, l’Europe aussi et les Chinois vont devoir s’habituer à des croissances en dessous de 5%.
    Je continue juste à jouer sur la peur du Brexit.

  32. Sinon drawback de 4% sur les plus hauts du compte trading. Pas catastrophique avec la volatilité actuelle….

  33. Bonjour à tous,
    PM : Brèves marché

    Le yen japonais a subi un fort courant vendeur à Tokyo, sur fond de spéculations selon lesquelles le Premier ministre pourrait retarder une fois de plus l’augmentation de TVA de 10%. Cette dernière aurait dû entrer en vigueur en octobre 2015, mais Shinzo Abe avait décidé de la reporter à avril 2017 en arguant que l’économie n’était pas assez solide pour supporter une deuxième hausse de la taxe sur la consommation, après celle de 8% intervenue en avril 2014. Il semblerait que M. Abe s’apprête à annoncer un nouveau report, cette fois à avril 2019. Les agences de notation avaient déjà retrogradé la notation de la dette du le Japon en 2015 en raison d’incertitudes quant à la capacité du pays à réduire son déficit budgétaire. Un nouveau report du relèvement de la TVA accroîtrait considérablement la probabilité d’un autre abaissement de sa notation. Par conséquent, l’USD/JPY a effacé ses pertes de la veille pour revenir au-dessus du seuil des 114. A court terme, une première résistance se tient à 114.87 (plus haut du 16 février). A la baisse, le plus bas du 1er mars à 112.16 fera fonction de support.

    En Corée du sud, le KRW a été dopé par l’importante remontée de l’inflation en février. L’IPC brut a ainsi augmenté de 1.3% a/a, contre 0.9% de consensus et 0.8% précédemment (ou 0.5% contre une projection médiane de 0.1% en glissement mensuel). Après avoir inscrit un plus haut de 6 ans la semaine dernière, l’USD/KRW a perdu plus de 1% pendant la séance asiatique pour toucher 1214.80. Une première résistance se situe autour des 1200 (seuil psychologique et précédents plus hauts). Outre les chiffres de l’inflation, le won sud-coréen a bénéficié de la baisse de l’aversion au risque, qui a permis aux devises émergentes de progresser face au dollar.

    Le réal brésilien a continué de s’apprécier face au billet vert hier à São Paulo, après la décision de la BCB de maintenir le taux Selic à 14.25%, son plus haut niveau en neuf ans. La banque centrale a estimé que l’économie subissait déjà suffisamment de pressions et qu’il fallait la laisser souffler quelque temps. L’USD/BRL est passé sous le seuil des 3.90 et s’achemine vers le support le plus proche à 3.8448 (plus bas du 4 février).

    La plupart des places asiatiques se sont affichées en vert dans les pas de Wall Street. Les futures européens évoluent cependant en léger recul, les traders s’interrogeant sur la solidité du rebond. Au Japon, le Nikkei a pris 1.28%. A Hong Kong, le Hang Seng a cédé 0.31%. En Chine, le Shanghai Composite a gagné 0.35%, tandis que le Shenzhen Composite a lâché 0.14%. En Australie et en Nouvelle-Zélande, les actions ont gagné 1.19% et 1.07% respectivement. En Europe, la plupart des indices font du va-et-vient entre positif et négatif.

    Le calendrier du jour comprend le rapport sur l’inflation en Turquie ; les PMI Markit de l’Espagne, de l’Italie, de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, du Brésil et de la zone euro ; les ventes de détail de la zone euro ; le PIB brésilien ; les PMI Markit,l’ISM non manufacturier, les commandes aux usines et les commandes biens durables aux Etats-Unis.

    Bons trades !

    • Bonjour Patrick,

      Es tu à l’origine de ton texte ? Si ce n’est pas le cas, par courtoisie, il faut que tu cites l’origine de ta source.

    • soldé tous mes longs à l’instant sur 1.09665

      bingo :))))) ça c’est du edging :)

  34. forex news : source Swissquote

    Etats-Unis : l’économie est-elle revenue sur les rails ? (par Arnaud Masset)

    Les Etats-Unis semblent avoir entamé la nouvelle année sous de meilleurs auspices. La première économie mondiale a envoyé des signaux mitigés tout au long de 2015, ce qui a contraint la Réserve fédérale à retarder son cycle de resserrement à décembre. Or deux mois à peine après le début 2016, l’horizon paraît déjà s’éclaircir, la plupart des indicateurs économiques ayant cessé de s’inscrire sous les attentes du marché. Rappelons que seul le marché du travail a fait preuve d’une amélioration continue l’an dernier, alors que le pessimisme régnait sur le front de l’inflation.

    2016 pourrait donc marquer un tournant décisif pour les Etats-Unis. Pour l’instant, la plupart des indicateurs pointent vers un retournement, laissant espérer que l’économie ne tombera pas en récession. Les investisseurs préfèrent toutefois rester prudents avant de se repositionner en pro-risque, car le ralentissement de la Chine pourrait obscurcir les perspectives mondiales.

    Du côté des données, le rapport ADP paru hier s’est établi plus ou moins en ligne avec les projection médianes, soit 214k contre un consensus de 190k et une lecture précédente revue en baisse de 205k à 193k. Aujourd’hui, le marché se concentrera sur la deuxième estimation du PMI des services, qui s’est logé sous la barre des 50 en février. Les commandes aux usines et de biens durables sont également attendues dans l’après-midi. Les NFP (créations d’emplois non agricoles) seront le grand rendez-vous de la semaine. L’indice dollar piétine autour des 98.25, les traders attendant la nouvelle série de statistiques avant de reprendre des positions longues sur le billet vert.

    Brésil : la BCB opte pour la prudence (par Peter Rosenstreich)

    Comme largement attendu, la Banque du Brésil a maintenu le taux Selic à 14.25%. Deux membres du Copom (Tony Volpon et Sidnei Marques) se sont toutefois de nouveau prononcés en faveur d’une hausse des taux de 50 pb. Les marchés s’attendaient à ce que les membres les plus hawkish votent le maintien du Selic, entamant le processus vers une réduction des taux. Le communiqué n’a fourni que peu d’informations sur l’analyse des membres du conseil. Il a répété que la décision était basée sur l’évaluation de l’équilibre des risques entre l’inflation, la détérioration des conditions extérieures, une moindre érosion de l’économie intérieure et l’incertitude générale sur l’environnement macroéconomique. Si les raisons spécifiques de la persistance de votes en faveur d’un resserrement n’ont pas été données (tout comme dans les minutes précédentes), elles tiennent probablement à l’inflation sous-jacente plus élevée que prévu dans l’IPCA-15 de février (10.71% a/a contre 10.52% att. et 10.67% préc.), conjuguée à la hausse des perspectives d’inflation. Le conseil penche toujours pour la prudence et devrait attendre un ralentissement régulier de l’inflation avant d’envisager un assouplissement. D’après nous, les différences d’opinion reflétées par les votes n’inciteront pas le marché à intégrer des hausses de taux à court terme, mais plutôt à écarter la possibilité d’un assouplissement. Les anticipations d’un assouplissement en août semblent peu probables, compte tenu de la dynamique de l’inflation. Néanmoins, une nouvelle détérioration des statistiques basée sur la décélération du commerce extérieur et intérieur, et le net affaiblissement du marché du travail, qui réduirait le risque d’une surprise haussière de l’inflation et accélèrerait le rythme des attentes baissières en la matière, pourrait nous faire changer d’avis sur le timing de la première réduction des taux de la BCB. L’écart entre la volatilité implicite/réelle 1m a continué de diminuer, signe d’un amoindrissement des tensions et d’un probable recul accru de l’USD/BRL. Les minutes de la réunion attendues le 10 mars donneront des indications sur le prochain geste de la BCB.

    Mexique : QIR dans le viseur (par Peter Rosenstreich)

    Au Mexique, les traders suivront de près la publication ce jour du rapport trimestriel sur l’inflation (QIR) de la banque centrale. Nous nous intéresserons particulièrement à toute actualisation des perspectives économiques de l’institution monétaire, notamment en ce qui concerne les prévisions d’inflation, ainsi qu’aux commentaires sur l’impact de la transmission du taux de change aux prix intérieurs. Après la décision du MPC de relever le taux directeur à 3.75%, mais de ne pas publier les minutes de la réunion, le QIR pourrait fournir des indications sur la stratégie de la banque centrale. Selon nous, la politique monétaire va rattraper et dépasser le rythme de la trajectoire de taux de la Fed et nous anticipons un resserrement de 50 pb en 2016 (légèrement plus hawkish que le marché). Malgré les vents économiques contraires et le déclin mensuel régulier, les analystes ne voient pas de ralentissement important de l’inflation des prix à la consommation, avec 3.34% a/a attendu en 2016. Si les perspectives de croissance du PIB restent modérées, le redressement récent du PMI manufacturier (53.1 contre 52.2 précédemment) a suscité un timide optimisme. Toutefois, si la dépréciation de la monnaie accroît les risques pour la stabilité économique, Banxico pourrait réagir proactivement.

     

  35. attention aux cout main d’oeuvre attendus à 14h30. indicateur clef d’inflation donc hausse des taux US. Ils sont attendus en forte hausse et pourraient décevoir.

    • -3.3 % c’est pas autant qu’espéré.
      J’espère que l’ISM sera meilleur.

    • plaisir de te lire surfeuse, bonne vacances, à moins que tu ne sois en train de plancher avec JC sur une projet toi aussi HAHA!

  36. Je continue de moyenner à la hausse sur l’or. J’aime cette tendance. Pris une ligne d’argent qui semble faire une ETEI et sortir de sa torpeur. C’est ma prochaine tendance longue à jouer. J’ai adopté la méthode de JCB. J’achète des tendances longues et je renforce à chaque consolidation. Je ne prends pas de bénéfices tant que la tendance n’est pas épuisée.
    Sur Vallourec, on arrive à 100% de PV sur l’action pour ceux qui l’ont joué au point bas, c’est du rachat de short. On peut commencer à prendre quelques bénéfices voir jouer un reverse. Sur CGG, je reste l’écart, ça craint avec les dettes. Je fais peu d’analyse technique pour valider mes positions, je marche à l’intuition à la psychologie et je suis les prix sur la tendance. Pas très sophistiqué mais ça marche bien pour cette année.
    Draghi, c’est une chance sur deux, hausse avec la satisfaction ou baisse forte en cas de déception

    • C’est beau ce que tu as fait sur le gold, je n’ai pas eu la froideur de tenir ma ligne de conduite quand j’ai débuté ma prise de position.

    • Alors comment les restockages au US impactent cette paire? Le WTI ne semble pas vouloir exploser à la hausse, il faut voir en clôture W1 demain. C’est vrai que le Brent (la NOK est peut être plus corrélée au pétrole de la mer du nord qu’au WTI) est un peu plus dynamique graphiquement…

  37. Bonjour,
    Toujours short GBPAUD levier 2.
    Je tente une entrée sur short GBPUSD sur cassure oblique H1 et les 38% de fibo en Daily.
    Pris un long gold hier soir mais que levier 0,2….

    • salut payback, toujours en position short gbpaud, un long gold mais léger (et dire que mes premières positions sur le gold étaient vers 1100…. enfin bon c’est comme ça), et un short usdnok commencé hier.

    • salut esteban,
      le GBPAUD me parait être la meilleure paire pour jouer en swing en ce moment: la paire est moins « politique » que EURUSD et JPYUSD, Gold et matières premières repartent, la Chine ne va pas aussi mal que ça, détérioration jobs UK, pas de hausse de taux en UK avant vote sur le Brexit. Graphiquement c’est très beau en weekly avec objectif 1,725.

  38. Bonjour à tous,
    Forex news : L’USD se stabilise avant les NFP, les marchés actions restent orientés à la hausse

    A l’exception du yen japonais, en recul cette nuit en raison de la baisse de l’aversion au risque, les devises asiatiques se sont traitées à la hausse. Le won sud-coréen s’est distingué, avec un bond de 1% face au dollar. Le KRW s’est apprécié de plus de 3% au détriment du billet vert depuis lundi, porté par le retour de l’optimisme des investisseurs quant aux perspectives du pays. Au cours des deux premiers mois de l’année, le won a subi une forte pression baissière, sous l’effet de la montée des craintes liées aux perspectives de croissance de la Chine, premier partenaire commercial du la Corée du Sud, ce qui a déclenché des sorties massives de capitaux. Nous préférons faire preuve de prudence pour l’instant, car la Chine pourrait nous réserver des surprises. L’USD/KRW s’échangeait à environ 1204. Côté baisse, le support le plus proche se tient à 1190.

    Le dollar australien a continué de gagner du terrain face à la plupart des monnaies du G10, malgré la publication de ventes de détail décevantes. Ces dernières se sont établies à 0.3%m/m en janvier, contre des attentes de 0.4% mais tout de même au-dessus de la lecture terne du mois dernier. L’AUD/USD a validé la cassure de la résistance des 0.7243 et il teste la suivante à 0.7385 (plus haut du 4 décembre), niveau resté intact depuis août 2015. L’aussie aura besoin d’une nouvelle impulsion pour la casser.

    L’EUR/USD a fait une pause autour des 1.0950, après avoir progressé d’environ 1% jeudi. Nous ne serions pas surpris de voir l’euro reprendre des couleurs à court terme, surtout compte tenu des gains du dollar en février. A moyen terme cependant, la monnaie unique devrait subir une nouvelle vague de pressions baissières dues au biais accommodant de la BCE et au retour des discussions sur l’endettement de la Grèce, qui devraient occuper le devant de la scène dans les mois à venir. A propos de politique, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble a déclaré que la crise des migrants ne justifiait en rien un nouveau retard des paiements de la Grèce à ses créditeurs. Ce type de propos nous paraît symptomatique du dysfonctionnement de l’Union européenne, dans laquelle un groupe de pays impose sa liste interminable de désidératas à une nation, après l’avoir contrainte à accepter un accord humiliant pour rester dans la zone euro. Peut-être M. Schäubledevrait-il essayer de tenir compte du fait que la Grèce subit de plein fouet le flot des migrants et qu’elle fait le travail du reste de l’Union.

    Aujourd’hui, les traders suivront les NFP (créations d’emplois non agricoles) – impatiemment attendu, ce rapport sur le marché du travail est le dernier avant la réunion du FOMC le16mars ; la production industrielle suédoise ; le PIB de l’Italie, de l’Allemagne, de la France et de la zone euro ; la production industrielle brésilienne ; la balance commerciale, les NFP et le taux de chômage aux Etats-Unis.
    Arnaud Masset Swissquote
    Bons trades !

  39. sorti de mes long gbpjpy en BE. Beaucoup de volat, le momentum baisse….. et le we arrive, un petit sondage sur le brexit sur le we et gap lundi
    @esteban j etais aussi rentre sur le gold a 1140…. tant pis !

  40. sorti de GBPUSD avec pertes. Finalement les chiffres négatif hausse des salaires prennent le dessus => pas de hausse des taux au mois de Mars.

    • peux tu développer, j ai peur de ne pas saisir les raccourcis conceptuels que tu annonces…

    • La Fed regarde surtout la hausse des salaires pour l’inflation. Les salaires horaires baissent (cf chiffres de 14h30) => inflation ne monte pas => hausse des taux repoussée => baisse du dollar.

  41. suis rentré sur long AUDUSD aussi. Range/double bottom, et fondamentaux.
    Draghi doit maintenant sortir le bazooka la semaine prochaine pour refaire baisser l’Euro!

    • première position à 14h06 :-) Levier 1,5 moyenne 0.7407.
      Autres positions pour le WE:
      levier 2 short GBPAUD
      150 contrats longs XAUUSD à 1252 avec stop à 1210
      et je viens de rentrer long NZDUSD levier 0.2. NZDUSD peut-etre en retard sur AUDUSD? et on a franchi l’oblique en weekly.

  42. Merci Payback pour tes précisions. J’ai du mal à me décider de vous suivre sur l’audusd, car il est sous le Kumo weekly gardien de la tendance baissière, avec des indicateurs sur achetés en H4 et D1. il y une résistance à 0.7530, ce qui fait un chemin de 120 pips, pas vraiment une tendance. peut-être en ce moment n’y a t il pas de tendance véritable à se mettre sous la dent sur le marché. pourtant pour aller dans votre sens, en Mn on a une divergence haussière. C’est peut-être cela qui vous a incité graphiquement à rentrer?
    Du point de vue macro, quelles sont les convictions qui vous ont convaincu?

  43. Pour l’Audusd, d’un point de vue fondamental, l’aud s’est apprécié cette semaine suite à la position neutre de la banque centrale australienne et aux bons chiffres du GDP. L’usd a été impacté par les mauvais chiffres de la croissance salaire horaire US –> probablement pas de hausse des taux us en mars. Je ne vois de grosses annonces dans le calendrier début de la semaine prochaine qui viendraient inverser ce sentiment.

    D’un point de vue technique, c’est effectivement moins bon, avec l’arrivée sur le kumo en weekly et sur une résistance weekly qui remonte au début du mois d’août. Point positif, la tendance en H4 est forte… Il aurait probablement mieux valu attendre une correction en H4 pour rentrer sur la paire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *