La courbe du petrole : indicateur avancé de l’économie à court terme ?

Par Jean Christophe Bataille

J’ai déjà publié la courbe du pétrole texan WTI en dollars et en UT semaines. Observons là sur un an et demi :


WTI13052010.JPG



Fondamentalement.


La courbe du WTI se situe dans un canal ascendant assez bien matérialisé qui répond à deux tendances économiques de fond :

 

– Anticipation d’une croissance de la consommation énergétique en particulier chez les émergents.

– Dévalorisation du dollar par rapport aux actifs tangibles.

 

Or le cours du pétrole en dollars vient de chuter brutalement pour rejoindre la borne basse de ce canal. Ce mouvement correspond à des anticipations de valorisation du dollar et de baisse de consommation du pétrole. Cette dernière aurait pour origine un prochain ralentissement de la croissance lié à la rigueur imposée aux pays européens pour éviter une implosion de l’euro et la fin des effets des différents plans de relance mondiaux. Dans le meme temps le dollar serait destiné à s’apprécier pendant quelques temps car il est actuellement considéré comme la seule monnaie refuge. Convaincu du découplage des émergents et de la fragilité de la monnaie américaine, j’ai la certitude que le ralentissement serait temporaire au niveau mondial et que le dollar est destiné à se dévaloriser contre les monnaies émergentes et les actifs tangibles, mais cette anticipation à court terme de frein à la croissance est à prendre en compte car elle pourrait signifier comme évoqué dans le file trading N°2 de mai que les matières premières et les actifs risqués pourraient rebaisser dans les mois qui viennent

 

Il est donc fondamental de suivre cette courbe du pétrole texan WTI en dollar et en UT semaines car si la borne basse devait être franchie nettement dans les prochaines semaines, elle constituerait l’indicateur avancé d’un mouvement de baisse sur les marchés actions et il conviendrait alors d’attendre de meilleures opportunités pour investir dans nos catégories d’actions cibles. Inversement si le WTI rebondissait nettement, les marchés actions suivraient le mouvement à la hausse sans que le CAC ne repasse par les 3000 points.

 

A cette occasion, je rappelle que les allocations données aux actions dans le dernier forecast sont des cibles à atteindre dans les mois a venir. Les portefeuilles types contiennent encore beaucoup de cash aujourd’hui. Il ne faudra pas manquer l’occasion d’acheter des actifs risqués en plein pessimisme en cas de chute des marchés si celle-ci se produit (je le répète le pire n’est jamais certain)


Techniquement et à court terme sur le WTI.


On observe sur le graphique une mêche vendeuse sur le dernier chandelier semaine. Celle ci se matérialise malgré une chute conséquente des cours du brut. En UT plus courtes, on visualise un triangle de consolidation a potentiel baissier. La force vendeuse parait donc forte et un break out sur la borne basse du trend est possible avec toutes les conséquences décrites plus haut. On s’abstient donc pour l’instant de jouer le rebond sur la borne et on pourra spéculer sur une sortie du trend vers le bas si les deux ou trois prochains chandeliers semaines définissent une nouvelle tendance.


34 réflexions au sujet de « La courbe du petrole : indicateur avancé de l’économie à court terme ? »

  1. J’ai perdu ma chemise aujourd’hui (disons une belle chemise en coton) sur EURUSD avec des ordres sell limit, je pensai que la baisse claire de ce matin allait se poursuivre

  2. Tu ne penses pas que les emergents peuvent devaluer leur monnaie à l’instar du vietnam il n’y a pas si longtemps?

  3. Commentaire d’actualité:

    je suis sur les CFD pétrole et les cours sont figés depuis 20h.

    Or d’habitude le pétrole quote toute la nuit.

    Est-ce que ce serait le vendredi qui est férié aux USA ?

    Remerciement

     

  4. Gros gap sur le pétrole ce matin, à la reprise. Ce serait plutot l’hypothèse up pour l’instant. A voir …

  5. Bonjour,

    Question très bete, peut on visualiser le court du WTI dans pro real time ? si oui comment ?

     

    Merci

     

    Merci pour ton analyse

  6. J’ai un problème le WTI est à 7789 sur ma plateforme de trading et le pétrole à NY a 73.19 sur boursorama ! quelqu’un a une explication ?

  7. Non c’est pas le brent. A NY c’est bien le WTI. Le brent c’est la mer du nord. Il y a un problème sur ma plateforme.

  8. à JCB

    je faisais du trend folowing sur le petrole en ut 5 mn. je suivais la baisse.
    Le plus étrange dans cette affaire, c’est la différence d’évolution des courts entre le Texas (Best-CFD) et New-York (Boursorama).
    Cours en stable ou en légère baisse chez l’un, cours en marche d’escalier de +4.75% chez l’autre. Jusqu’alors New-York et Texas avaient une différence maxi de 50cents.
     .
    Est-ce qu’il s’agit du même pétrole ? que la cotation ne soit pas la même pourquoi pas si ce n’est pas la même qualité, mais pourquoi des évolutions différentes (5% à la reprise… puis maintien
    de l’écart jusqu’à maintenant). Je ne vois qu’une seule explication: 
    —   ils ont changé le mode de calcul au Texas –.

    j’ai noté que j’étais totalement dans le bon sens à New-York.
    .
    Mes ordres ont été purement et simplement annulés: j’ai raté la baisse du soir, j’ai économisé l’anomalie du matin. Les explications de best-CFD n’ont pas été claires, mais j’ai appliqué le
    principe « prends l’oseille et tire toi ». Désormais, Je me méfierai du pétrole texan.
    Mais je ne vais pas devenir conspirationniste.

  9. Bonjour Fabien,

    Ca me fait plaisir de ne pas etre seul avec ces pb de cotation sur le petrole. Best CFD c’est un simple bureau francais pour ODL qui est un gros broker anglais. Je sais qu’ils font des upgrades
    en ce moment sur les sous jacents. Normalement WTI et oil NY ont la meme valeur. Donc c’est probablement une anomalie rencontrée chez plusieurs brokers.

    En tout cas le WTI est en train de franchir à la baisse la borne basse de son trend sur 1 an. Comme je le dis dans mon article, si ca se confirme, ca augure à mon avis une impulsion down sur pas
    mal de supports.

  10. Raha, raha, ça me fait rager, 3.5% de baisse sur le pétrole (new-york).

    Qui aurait parier sur le pétrole le jour même avec une mésavanture comme la mienne?

    J’ai vraiment tout raté.

    Je me suis levé à midi aprés avoir surveillé le pétrole jusqu’a 3heures du matin, j’ai vu des baisses partout qui avaient l’air finies, et je me suis dis: risque de rebond mais pas sûr, donc fait
    autre chose (j’allais pas faire des projections au-delà du WE, aujourd’hui, non? tout de même?)

  11. Bonsoir flip flop

    Les trackers pétroliers ne suivent pas les cours du brut et sont peu interessants à cause de l’effet contango lors des roll over. Je conseille d’acheter des parapétrolières à la baisse et de les
    mettre au sein d’un PEA. Tu trouveras dans ce blog dans les forecast les actions conseillées.

  12. Merci

    Voici ce que j’ai trouvé:

    ENTREPOSE CONTRACTING   
    CGG VERITAS                   
    BOURBON                                     
    MAUREL ET PROM                
    SCHLUMBERGER                        
    TECHNIP                                   
    VALLOUREC                        

     

  13. Et pourquoi pas une valeur norvégienne ? (en NOK) Je pense à la parapétrolière PGS (Petroleum Geo Services,alternative à CGG et un peu moins chère) Hors PEA.Il y a aussi la productrice
    Statoil,qui est redevenue une pure pétrolière.

     

    Lors de son dernier passage sur BFM,interrogé par Geneviève Chevrillon,Jean François Hénin s’est montré très…prudent sur les résultats futurs de M et P.Le « Mozart de la finance »,malgré un
    optimisme affiché pour ses nouveaux partenariats a reconnu que M et P n’atteindrait peut-être pas ses objectifs…

     

    P.S. M et P aurait mieux fait de rester en Colombie,(vente de Hocol) où les zones tenues par la guérilla, vierges de toute prospection,deviennent le nouvel eldorado des mid-caps
    canadiennes (Petrominerales,Gran Tierra Energy,Canacol,Pacific Rubiales…) et des small-caps (comme Petroamerica,dirigée par l’ex vice-président exploration de Petrominerales et qui vient de
    faire sa première découverte (modeste) dans le riche bassin des Llanos en partenariat avec le Brésilien Petrobras)   

  14. Bonjour Bxx,

    Je croyais que PGS comme Frugo n’étaient pas admissibles au PEA.

    Statoil Hydro risque souffrir de la nouvelle réglementation américaine apres la marée noire du golfe du méxique. Quand à Statoil, il me semble que n’est plus une PP mais un pur producteur.

    D’accord avec toi sur Maurel qui n’est pas a proprement parlé une PP et dont les perspectives sont aléatoires. Je l’ai retiré de ma sélection depuis qq temps.

  15. Bonjour Jean-Christophe,

    Contrairement à ce que je croyais,sont éligibles au PEA,les actions de sociétés payant l’IS et ayant leur siège dans l’EEE (espace économique européen) hors Liechtenstein.(Vaduz
    retro,Satana) Autrement dit les pays de l’UE + Norvège + Islande.

    Ceci dit il y a bien sûr des exceptions,pourquoi faire simple quand … !

    PGS a vendu sa division onshore à l’Américain Geokinetics tout en prenant environ 20% de ce dernier.Le réexamen par l’administration Obama,voire le gel des projets de forage offshore
    devraient profiter à cette société. B Capital donne à PGS un per 2011 de 9,85 versus 19,93 cette année.Quant à Fugro,Bourso le donne éligible,d’autres sites non!

    Le graphe de Statoil (recentré sur la production,avec 5,4 mds de boe de réserves,40% huile,60%gaz) est autrement plus engageant depuis deux ans que celui de Total.Ce qui n’est pas un gage de
    performance future je le concède.Quoique… 

     

    Vallourec,en conformité avec sa stratégie d’intégration, vient d’acheter une société de soudage de pipelines offshore.

     

    Quant à la baisse récente du baril,faut-il l’attribuer à une prise de conscience tardive que la reprise de l’OCDE n’est pas pour demain ou à un effet de contagion monétaire passager? La fameuse
    « driving season » chère à Goldman Sachs chaque année à cette époque aurait-elle moins d’influence quand il est sous l’oeil de la justice? 

  16. A bxx,

    J’ai essayé d’acheter Frugo dans le cadre d’un PEA. Cela m’a été refusé.

  17. Les cours du pétrole chez Best-CFD m’étonne de plus en plus.

    Ils ont redémarré leur plateforme, et plus un seul CFD n’est comme avant. Par exemple WTI s’appele maintenant UKOIL (et plus de mini-contrat).

    Mais si s’était aussi fluide qu’avant… Maintenant en dehors des heures de marché, c’est double confirmation, attente et ordre rejeté une fois sur deux.

    Mais le pire, c’est le pétrole: dernier exemple en date:

    Aujourd’hui, il y a 5 minutes, le cours passe d’une minute à l’autre (d’une seconde à l’autre  ) de 72.00
    à 71.23. (plus de 1 % )

    Le nouveau cours à l’air de tenir. ESt-ce que c’est tradable ? Est-ce que ça correspond au marché réel?

     

  18. Pire que tout:

    on ne retrouve pas les memes HI/LO selon que la courbe est exprimé en bougies 1mn/5mn qu’en bougies 15mn/30mn !!!

    On est monté moitié moins haut en ut=15mn. N’importe quoi !!!

  19. Quand j’ai dit qu’on été descendu de plus de 1% en une seconde, j’ai voulu dire que j’étais en ut minute et qu’il y a eu un gap de plus de 1
    % entre 2 bougies.

  20. Pour la chute du pétrole, j’ai une explication: le SP choie verticalement, comme le marché du pétrole est moins liquide…

    .

    Mais ça n’explique pas la différence de HI/LO selon les ut.

  21. Précision: l’ensemble de l’interview de Lindsey Williams est donné en 6 parties sur Youtube, dont les 2 premières ci-dessus sur Dailymotion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *