L’évolution de l’euro va dépendre du discours de la BCE

Par Jean Christophe Bataille.

Journée tendue sur l'EUR USD.

Je conseille d'avoir le doigt sur la gachette pour fermer les trades short EUR USD si Mario Draghi n'annonce pas une extension MRO à 2016 et/ou une suspension de la stérilisation du SMP ou un LTRO, ainsi que des indications sur un QE. Si ces annonces sont faites, on conserve pour une baisse d'au moins 100 pips.

L'évolution de l'euro va dépendre du discours de la BCE

50 réflexions au sujet de « L’évolution de l’euro va dépendre du discours de la BCE »

  1. Les riches heures de Mr Fitch, Mrs Poor et Miss Moody :
    "Les agences de notation qu’on connaît aujourd’hui ont un siècle. Leur ancêtre, la correspondance des marchands italiens en Europe, en a cinq. Les méthodes ont changé mais pas le but: connaître les opérateurs du marché. Par Joëlle Kuntz" :

    https://mail.google.com/mail/u/0/?tab=wm#inbox

  2. Soldé la position en euro à 1.3585 sauf une toute petite ligne après avoir encore pris des bénéfices à 1.35. Le risque d’une remontée devient important. Le trade short avait été commencé autour de 1.3925.

  3. La prochaine crise : en 2015 ?

    le 26 mai 2014 18H00 | par Jacques Attali
    L’avenir pourrait nous rappeler très bientôt que, depuis plus de vingt-cinq ans, une grande crise économique et financière s’est déclenchée tous les sept ans :
    En octobre 1987, le Dow Jones perd 22,6 % en une journée ; c’est le premier krach de l’ère informatique. La crise s’étend vite ; le 2 novembre 1987, Time Magazine fait sa couverture sur : « La panique s’empare du monde ». La Fed réussit à calmer le jeu. Etc.

    http://blogs.lexpress.fr/attali/2014/05/26/la-prochaine-crise-en-2015/

  4. "La monnaie – Histoire d’une imposture" de P. Simonnot et C. Le Lien
    La-monnaie.jpgLa monnaie a une grande importance dans le fonctionnement des économies. Le grand public européen commence à s’en rendre compte avec la crise de l’euro.

    Le but du livre de vulgarisation de Philippe Simonnot et de Charles Le Lien est de montrer comment la monnaie déconnectée de l’économie réelle et de l’encaisse métallique est une véritable imposture, à l’origine des crises du XXe siècle et de la crise actuelle.

    Qu’est-ce que la monnaie? Afin de faciliter les premiers échanges librement consentis, dans lesquels chacun trouve son compte, entre individus propriétaires de biens, la monnaie s’est substituée spontanément au troc bilatéral, qui devenait de plus en plus complexe avec la multiplication des échanges.

    Quelles sont les qualités requises d’une monnaie? La facilité de transport et les moindres frais de sécurité, la divisibilité et la conservation de valeur au cours du temps. Très vite les métaux précieux sont apparus comme remplissant au mieux ces qualités.

    La monnaie n’est ni un bien de consommation, ni un bien de production. C’est un bien d’échange. Au début la monnaie est affaire privée, indissociable du marché auquel elle permet de fonctionner. Mais peu à peu l’Etat va s’immiscer dans la fabrication monétaire sous prétexte d’en garantir le bon aloi et de réduire les coûts d’échange.

    Très vite l’Etat, par la frappe de monnaie, va dégager du profit en imposant aux acteurs du marché sa valeur de la monnaie – le cours légal -, en la vendant plus chère que le métal qui la constitue, en la manipulant, première imposture, mais limitée puisqu’il ne lui est pas encore possible de créer de monnaie ex nihilo.

    La monnaie-papier va alors faire son apparition pour réduire davantage encore les coûts des transactions engendrés par l’usage des monnaies métalliques, mais elle reste gagée sur les métaux précieux, plus particulièrement sur l’argent et surtout sur l’or. Les agents spécialisés opèrent également des virements entre comptes courants ouverts chez eux par les déposants.

    La détention d’or est réduite dans les périodes de prospérité parce que les déposants ont confiance. Inversement dans les périodes de doute, ils veulent le retirer tout de suite. Le système monétaire d’étalon-or est "le plus puissant facteur de retrait de l’or de la circulation monétaire".

    Avec le temps va naître la tentation de créer de la monnaie, en ouvrant des comptes courants et en émettant des billets de moins en moins gagés, voire plus du tout, sur des réserves métalliques. L’Etat va s’engouffrer dans cette brèche. Il pourra compléter ses besoins en ressources par la création monétaire en sus des impôts et des emprunts.

    Suite ici : http://www.francisrichard.net/article-la-monnaie-histoire-d-une-imposture-de-p-simmonot-et-c-le-lien-107471007.html

  5. L’Organisation de coopération de Shanghai (OCS ; chinois : 上海合作组织, pinyin : shànghǎi hézuò zǔzhī, 上合组织 ; russe : Шанхайская Организация Сотрудничества, ШОС) (Shanghai cooperation organisation, fréquemment orthographié Shanghai cooperation organization) est une organisation intergouvernementale régionale asiatique qui regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. Elle a été créée à Shanghai les 14 et 15 juin 2001 par les présidents de ces six pays.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_de_coop%C3%A9ration_de_Shanghai

  6. Les sociétés russes se tournent vers le renminbi
    Les sociétés russes se préparent à convertir certains contrats en renminbis et en d’autres devises asiatiques de peur de voir les sanctions imposées par l’Occident leur barrer l’accès au marché du dollar.
    « Au cours de ces quelques dernières semaines, un certain nombre de grosses sociétés russes se sont intéressées à des produits en renminbis et en d’autres devises asiatiques et à l’ouverture de compte dans diverses régions de l’Asie », a expliqué Pavel Teplukhin, directeur de Deutsche Bank en Russie, au Financial Times.

    Andrei Kostin, directeur de la banque d’Etat VTN, a expliqué que l’utilisation de devises autres que le dollar est l’un des « objectifs principaux » de sa banque.

    « Compte tenu de l’étendue de nos accords bilatéraux avec la Chine, le développement de contrats en roubles et en yuans (renminbis) est l’une de nos priorités », a-t-il annoncé au président Vladimir Poutine lors d’un récent briefing. « Nous y travaillons depuis mai ».

    La suite ici : http://www.asianews.fr/2014/06/les-societes-russes-se-tournent-vers-le.html

  7. Terminé la lecture d’Attali qui préconise de mauvaises solutions. Le standard-or est la seule solution, il n’y en a pas d’autre qui vaille.

  8. Va-t-on vers une hausse très importante du pétrole suite aux événements irakiens (et libyens)?
    Le passage au-dessus de 110/112$ du cours WTIC sera le signal que les approvisionnements pétroliers sont hors contrôles!
    Dans ce cas une hausse importante du pétrole devrait définitivement tuer le début de reprise économique perceptible dans certains pays.
    Un retour de la récession économique au niveau mondial est possible, pour ne pas dire probable.
    De plus, la hausse rapide du pétrole serait le moteur du retour de l’inflation.

    Le monde serait alors dans le pire des cas de figure: récession économique, inflation ET instabilité géo-politique. Ou encore, le "meilleur des environnements" pour la hausse de l’or.

    http://argent-or.blogspot.fr/2014/06/alerte-rouge-le-petrole-68.html

    ça expliquerait que l’or remonte…

  9. Débats de l’ULB – La guerre civile en Syrie
    Gérard Chaliand, Firouzeh Nahavandi, animé par Guy Haarscher.

    "Le jeudi 13 février 2014, les Débats de l’ULB réunissaient Gérard Chaliand, géopolitologue et écrivain et Firouzeh Nahavandi, sociologue et professeur à l’ULB, autour d’un débat sur la guerre civile en Syrie comme épicentre du conflit entre chiites et sunnites et sa dimension internationale. Le débat était animé par Guy Haarscher. Retrouvez l’intégralité de ce débat via le podcast réalisé dans l’amphithéâtre La Fontaine. Contexte du débat: Dans cette guerre civile, une majorité sunnite est dominée depuis deux générations par une dictature fondée sur la minorité alaouite. La dimension régionale reste au cœur des affrontements avec d’une part l’Iran, le régime chiite de Bagdad, conséquence de l’intervention américaine en Irak (2003) et le Hezbollah libanais qui prête main-forte au régime de Bachar El-Assad. De l’autre, l’Arabie Saoudite aide activement les mouvements islamistes radicaux qui sont tous anti occidentaux. Le Qatar soutient entre autres les frères musulmans honnis par l’Arabie Saoudite. Les autres États du golfe, la Turquie et la Jordanie font le jeu des islamistes. Ces deux derniers pays permettent l’entrée des militants désireux de participer à ce qu’ils perçoivent comme un djihad. Enfin, l’appui militaire et diplomatique de la Russie et l’hostilité plus ou moins rhétorique, jusqu’à présent, des États-Unis et de l’Europe, France en tête, transforment la Syrie en zone de crise internationale".

    http://youtu.be/v2lIBdMRGC0

  10. FUKUSHIMA DIARY FR – 2 000 Bq/kg dans les fonds marins à 6 km au large de Fukushima, plus de 1 000 Bq/kg en 20 endroits : plus on s’éloigne, plus c’est chaud

    La NRA (Nuclear Regulation Authority) a rapporté le 13 juin 2014 que les grandes concentrations en césium 137 du large se sont rassemblées en "points chauds".
    **Ils ont relevé 2 000 Bq/kg de Cs-137 (SANS le Cs-134) à 6 km au large de la centrale de Fukushima.** C’est 20 fois la limite de sécurité alimentaire japonaise.
    De plus, ils ont relevé **plus de 1 000 Bq/kg sur environ 20 lieux à 4 km au large.**
    On lit dans le rapport que plus on s’éloigne de la centrale nucléaire de Fukushima, plus la radioactivité augmente. Néanmoins, on ne sait pas jusqu’à quelle distance la radioactivité se disperse parce qu’ils n’ont pas été échantillonner à plus de 32 km au large.
    Cette exploration a été faite entre décembre 2013 et mars 2014. Ils ont échantillonné la couche de surface du fond marin (3 cm d’épaisseur) récolté par une traine.
    http://radioactivity.nsr.go.jp/ja/contents/10000/9423/24/report_20140613.pdf

  11. "Dormez tranquilles braves gens" : Tritium density in deep underground broke the highest record ever, 4,700,000 Bq/m3

  12. Nouvelle agence de notation : la Russie a choisi ses partenaires
    10 juin, 2014 Alexeï Lossan, RBTH
    Comme RBTH vous l’avait déjà révélé, la Russie compte mettre en place une agence de notation avec le chinois Dagong Global Credit Rating Co et l’américain Egan-Jones Ratings. Le ministre russe des Finances Anton Silouanov a officiellement confirmé l’information. Cette nouvelle agence concurrencera les « trois grands » et, selon RBTH, le célèbre financier britannique Richard Hainsworth a directement participé à sa conception.

    http://fr.rbth.com/economie/2014/06/10/nouvelle_agence_de_notation_la_russie_a_choisi_ses_partenaires_29499.html

  13. Une économie unique pour l’Eurasie
    2 juin, 2014 Olga Samofalova, Vzgliad

    Les présidents russe, kazakh et biélorusse, Vladimir Poutine, Noursoultan Nazarbaïev et Alexandre Loukachenko, ont signé à Astana un accord historique sur la création de l’Union économique eurasienne. L’UEE commencera à fonctionner le 1er janvier 2015. Les experts russes saluent l’amélioration de l’efficacité économique, mais recommandent de ne pas précipiter la création d’un marché énergétique unique.

    (…) La quatrième section du document portant sur cette nouvelle union fournit toutefois des bases susceptibles de déboucher sur de nouveaux compromis et sur l’élimination des barrières restantes. Les trois Etats s’engagent à garantir la libre-circulation des marchandises, services, capitaux et des travailleurs. Les membres de l’Union mettront en œuvre une politique coordonnée dans des secteurs économiques clés : énergie, industrie, agriculture, transports.
    Un engagement en faveur de futurs arrangements portant sur un marché commercial et financier figure dans la quatrième partie du document, indique M. Knobel. Ainsi, un méga-régulateur financier devrait faire son apparition d’ici 2025, tandis que les « signataires » devront s’orienter vers des politiques macroéconomique, anti-monopole, monétaire et financière uniques. Au bout de 11 ans, les parties devront créer un marché unique du pétrole et du gaz. D’ici 2019, la Russie, le Kazakhstan et la Biélorussie entendent former un marché commun de l’énergie électrique. Des progrès plus rapides devraient être obtenus à travers la création d’un marché unique des produits pharmaceutiques et médicamenteux d’ici au 1er janvier 2016. (…)

    http://fr.rbth.com/international/2014/06/02/une_economie_unique_pour_leurasie_29381.html

  14. G77: le président bolivien invite Moscou à rejoindre le groupe
    BUENOS AIRES, 15 juin – RIA Novosti
    Le président bolivien Evo Morales a invité la Russie à rejoindre le Groupe des 77 (G77) dont le sommet au format de G77+Chine se déroule dans la ville bolivienne de Santa Cruz, annonce dimanche l’agence ABI.
    "Nous appelons la Russie et les autres Etats à rejoindre le G77 pour accomplir de nobles tâches visant le bien des peuples. Nous avons besoin d’intégration pour se libérer, pour assurer aux peuples du monde entier un avenir digne. Il s’agit d’une coopération qui ne vise pas l’oppression", a déclaré le chef de l’Etat bolivien en inaugurant le sommet du G77.(…)
    http://fr.ria.ru/world/20140615/201525311.html

  15. Très belle progression de notre trade long sur l’or. Le compte broker explose !
    Je viens de prendre une nouvelle position short sur l’euro à 1.3536 qui manifestement refuse de se reprendre.

  16. La Russie coupe le gaz à l’Ukraine, l’Europe s’inquiète
    Moscou a mis sa menace à exécution en coupant les robinets du gaz, après le refus de Kiev de régler une dette de 2 milliards de dollars. L’Europe risque une pénurie de gaz cet hiver, prévient le commissaire européen à l’Énergie.
    Hayat GazzaneMis à jour le 16/06/2014 à 13:37 Publié le 16/06/2014 à 11:52
    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/06/16/20002-20140616ARTFIG00143-la-russie-coupe-le-gaz-a-l-ukraine-l-europe-s-inquiete.php

  17. Léonard Sartoni : Volume historique sur les mines juniors GDXJ le 12 juin 2014 !:
    C’est sur que ce qu’on nomme les mains faibles ont étés nettoyées depuis l’année dernière , après je suis environ d’accord ; le retournement pourrait bien déjà avoir eu lieu en décembre , et après le dernier point bas à 1244 $, l’or semble désormais reprendre sa marche en avant, et nous sommes sur le point de passer un niveau clef à 1280 $ , puis 1300 $ (environs) , la pression baissière semble s’être estompée, un peu grâce à la conjoncture internationale : l’or pourrait être sur le point d’aller chercher les 1434 $ voir plus, et un volume historique sur les mines juniors est un signal de plus … Von gruyere pense qu’un bas est encore à venir en juillet et que le prochain rally aura lieu cet automne : si nous passons franchement les 1300 $, il y a peu de chances que cela se produise , Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance
    La suite ici :
    http://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/06/16/leonard-sartoni-volume-historique-sur-les-mines-juniors-gdxj-le-12-juin-2014/

  18. "Le monde au bord d’une confrontation directe (OTSC)
    MOSCOU, 16 juin – RIA Novosti
    Le monde se trouve au bord d’une confrontation directe, une série de pays s’ingérant ouvertement dans les affaires internes d’autres Etats, a déclaré lundi Nikolaï Bordiouja, secrétaire général de l’Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC).
    "A notre avis, le monde est au bord d’une confrontation directe et une série de pays s’ingèrent de manière flagrante dans les affaires internes d’autres Etats, tentant d’y manipuler l’opinion publique et d’exercer des pressions sur la population et le pouvoir", a indiqué M.Bordiouja intervenant à la Douma (chambre basse du parlement russe) lors d’une rencontre des délégations parlementaires des pays membres de l’OTSC auprès de l’Assemblée parlementaire de Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)." (…)
    La suite ici : http://fr.ria.ru/world/20140616/201538317.html

    Petit rappel sur Euronews le 18.3.2014 :
    Ukraine – Poutine : l’occident a franchi la ligne rouge
    http://youtu.be/YVAbi2B2OIc

  19. L’Argentine risque à nouveau la faillite
    La Cour suprême des États-Unis contraint l’Argentine à rembourser les «fonds vautours» américains qui avaient refusé la restructuration de sa dette, après la faillite du pays en 2001. La facture pourrait être très élevée pour Buenos Aires. Et déclencher un nouveau défaut de paiement.
    La suite ici !!! : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/06/16/20002-20140616ARTFIG00322-l-argentine-risque-a-nouveau-la-faillite.php

  20. Le rôle de Rothschild dans l’accumulation d’or de la Chine
    "Décidément la famille Rothschild est partout , omniprésente dans les domaines clefs, comme la banque et l’or ; La banque sud-africaine Standard Bank comme couverture pour la Chine au fix de l’or, pourquoi pas …. Il y a des chances pour que le fix de l’or se transfère à terme à l’est, là où vont les stocks d’or, mais que ça n’impactera le prix que quand la chine ne pourra plus se procurer d’or , nulle part ; Revue de presse 2013-2014 Z@laresistance" La suite ici :
    http://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/06/16/le-role-de-rothschild-dans-laccumulation-dor-de-la-chine/

  21. Mmm 1,3614 $ … Oui, tu commences à boire la tasse avec ton short.
    Faut pas jouer avec les grand mon petit. Tu pourrais te faire mal …
    Pour l’or pareil. Etc …
    Décidemment, le grand JCB il est où ?

  22. Notre trade long sur gold donne de très importants bénéfices mais nous sommes actuellement perdants sur le short sur la paire EUR USD. Mais je crois à la baisse de l’euro et je viens de renforcer le short à 1.3625

  23. En fait l’euro est capable de monter à 1.3750 mais il est pas sur qu’il y aille je ne veux pas rater une baisse plus rapide car a mon avis il est condamné à chuter contre le dollar.

  24. Je viens de prendre les bénéfices de ce matin sur le short EUR USD à 1.3625 car on est en bas de canal ascendant et l’eur risque de remonter. S’il baisse j’ai les autres lignes acquises plus bas. Ca me permet de engranger et de ne pas trop charger la mule.

  25. L’euro a rejoint le bas de son canal ascendant. J’ai largué tout ce qui était gagnant pour aborder la remontée en toute tranquilité. On reshortera probablement autour de 1.3660 ou 70 en fonction. On a encore des lignes en dessous pour profiter d’une poursuite de la baisse si la paire sort de son canal. Encore une belle journée. Sur l’or, on continue le carton plein. avec des bénéfices qui s’accumulent. Le gold est remonté à 1313 $.

  26. Pour LVM dont le cerveau ne doit pas dépasser la taille d’un petit pois : j’ai pris deux lignes d’or et j’ai pyramidé ensuite. Déclaré dans cette article en commentaire, il y a 8 jours. Il suffit de lire. J’ai actuellement 5 lignes : toues acquises entre 1255 et 1272. Le Gold est à 1314. Avec l’effet de levier, c’est facile d’imaginer les gains quand on est capable de faire une simple soustraction …

  27. Question à deux balles Jean Christophe. Est-il possible que les indices actions finissent en hyperinflation ? Vu que le THF fait rage, on se demande qui d’autre investit encore.

  28. L’inflation est monétaire et se traduit déjà par une hausse très anormale des actions américaines alors que la croissance reste faible.

  29. D’accord, pour une fois je veux bien admettre m’être trompé. Je vais relire tes articles précédents et je te reviens. Mais cessez tous de me harceler, je n’en peux plus !

  30. En même temps, je n’ai jamais compris pourquoi tu étais favorable au QE alors qu’il devient à peu près évident que cette politique ne mène nulle part et que ça va finir en eau de boudin. Il manque un ancrage matériel à une monnaie de référence qui ne peut plus être le dollar.

  31. BNP Paribas s’apprête à payer une amende de 9 milliards aux États-Unis
    Par Pierre-Yves DuguaMis à jour le 23/06/2014 à 08:59 Publié le 23/06/2014 à 06:34

    "La banque pourrait en outre écoper d’une interdiction de travailler en dollars pendant plusieurs mois pour avoir caché 30 milliards de dollars de transactions illicites avec des pays sous embargo américain."

    La suite ici : http://www.lefigaro.fr/societes/2014/06/23/20005-20140623ARTFIG00006-bnp-paribas-s-apprete-a-payer-une-amende-de-9-milliards-aux-etats-unis.php

  32. Jen-Christophe, il y a quelque chose que je ne comprends pas. D’une part, il y a le fixing du cours de l’or à Londres et d’autre part le prix varie sans cesse sur les cours en temps réel. Ca devrait donc corriger brusquement à heures fixes deux fois par jour. Je n’ai pas l’impression que c’est ce que ça fait. Si ?

  33. finalement l’or allemand reste aux Etats-Unis… je sais pas ce que ça signifie exactement, mais pour moi ça veut dire que les américains ont tous les pouvoirs. A partir de là, j’ai du mal à voir comment l’or va un jour être correctement valorisé, puisque les anglo-saxons feront tout contre cela. Et visiblement ils en ont les moyens puisque les Allemands leur donnent ou leur laisse leur or.
    Plus les amendes qu’ils nous infligent selon leur bon vouloir, sans que personne n’ose dire quoique se soit. Peut être que les allemands ont négocié pour que leurs banques n’aient pas d’amendes comme la bnp, on peut tout imaginer.

    Germany has decided its gold is safe in American hands.
    http://www.businessweek.com/news/2014-06-23/german-gold-stays-in-new-york-in-rebuff-to-euro-doubters

  34. J’ai vu mon psychiatre hier. Il m’a conseillé de venir reconnaître publiquement que j’étais un pauvre type et que j’emmerdais tout le monde à troller sur les blogs. Je m’excuse pour tous mes mensonges, toutes mes turpitudes et toutes mes agressions. Ce sont mes problèmes sexuels qui en sont la cause. Il ne faut pas m’en vouloir.

  35. (AOF / Funds) – Outre l’opération ciblée de refinancement à long terme (TLTRO) de la BCE et un éventuelle assouplissement quantitatif, une autre approche est privilégiée par l’institution. Elle consiste à redoubler d’efforts en vue de créer un véritable marché des titres adossés à des actifs (ABS) en euros dans le but de permettre un assouplissement quantitatif via ces titres, explique William De Vijlder, vice-président de BNP Paribas Investment Partners.

    Sur le plan structurel, c’est une étape importante pour répondre au besoin d’amélioration de la transmission monétaire dans la zone euro où le financement par le marché des capitaux est amené à jouer un plus grand rôle, précise le gérant.

    Le message de la BCE est clair : l’inflation va rester faible et inférieure à l’objectif pendant un certain temps ; les taux directeurs vont rester bas pendant les années à venir ; si besoin, la BCE peut renforcer son action mais elle attend d’abord de voir ses effets. En termes d’investissement, les implications sont claires également : ces décisions devraient favoriser les obligations et les actions de la zone euro. Une chose est évidente, dans les mois à venir, la BCE va surveiller les effets de ses décisions et mettre sa politique en pause.

  36. Après avoir renforcé le short EUR USD à 136.15 je reste en position. L’euro est condamné à chuter contre dollar après les bonnes stats de cet après midi confidence et new home. On est toujours en légère perte sur EUR pour la dernière série de trade mais très fortement gagnant sur l’or pour le moyen terme. On reste en position sur le gold également meme si la montée du dollar risque de le faire consolider.

  37. Un autre cas pathologique décrit ici : "
    L’ultime instrument de répression financière Par Andréas Hofert
    L’idée d’abolir la monnaie papier anonyme pour contrer le crime pourrait être dangereuse.
    Dans un récent éditorial publié dans le Financial Times, Kenneth Rogoff, professeur à Harvard, propose une idée originale: pourquoi ne pas abolir la monnaie papier «anonyme», à commencer par les grosses coupures? Ses arguments font mouche, tout au moins superficiellement.

    Prenant comme exemple la découverte de quelque 200 millions de dollars en billets de 100 dollars lors de la récente arrestation du baron de la drogue mexicain Joaquín «El Chapo» Guzmán, Kenneth Rogoff avance l’hypothèse qu’une bonne partie de ces espèces aux mains des particuliers pourrait être liée à des activités criminelles ou à des transactions économiques occultes visant l’évasion fiscale".
    La suite ici :
    http://leblogalupus.com/2014/06/24/lultime-instrument-de-repression-financiere-par-andreas-hofert/

  38. Celui-ci décape aussi pas mal :
    "La baisse de l’influence du dollar
    Le prix d’environ 25% des exportations chinoise est indiqué en yuan qui est devenu la principale monnaie de règlement dans certaines régions.
    Le sujet a largement été débattu, a suscité des fantasmes quelques fois, mais surtout des certitudes: le dollar est la monnaie de référence des échanges économiques internationaux. Cependant, plusieurs évènements récents relancent le débat et pourraient amorcer un début de changement de tendance susceptible de bouleverser les échanges internationaux.
    Pourquoi une telle évolution? Quelles sont les implications pour les devises? Les Etats-Unis peuvent-ils fermer les yeux sur ce qui est en train de se passer?"
    La suite ici : http://leblogalupus.com/2014/06/24/la-baisse-de-linfluence-du-dollar/

  39. ​Myret Zaki​, le 25 mars 2014,​ annonce une transition progressive ​ concernant le dollar​ :
    2014 ne sera pas "l’année du dollar" ​: ​http://youtu.be/MlOOUmiAzKM ​

    Interview de Nomi Prins (ex de chez Goldman Sachs), qui prédit un krach financier, par Greg Hunter, le 11 mai 2014 : http://youtu.be/44iQCg_MEX0

    Interview de John Williams par Greg Hunter le 26 mai 2014 : "Le système est sur le point de s’effondrer" : http://youtu.be/Ctu9Utc-Vlo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *