L’économie américaine est temporairement repartie

Par Jean Christophe Bataille.

http://img.clubic.com/02708472-photo-usa-drapeau.jpg

Quelques remarques pêle mêle sur les fondamentaux de l’économie en ce début de mois d’avril. Ces anticipations sont à moyen long terme et n’impactent pas celles formulées dans la file trading pour le mois de mars.

Croissance

La nouvelle fondamentale de cette semaine a été la baisse du chomage américain. L’économie des USA est temporairement repartie avec QE2. Le taux de croissance du PIB américain s’affiche à plus de 3 %. La France, elle-même, devrait s’acheminer vers son trend habituel de 1.5 %. L’idée que nous pouvons développer pour guider nos investissements est que ce cycle va se poursuivre. Il faut cependant garder à l’esprit qu’il durera probablement moins longtemps que les précédents du fait du poids que font peser des dettes souveraines dans tout l’occident. Je reste donc pour l’instant investi en actions dans les proportions du Forecast tout en gardant toute la prudence nécessaire.

Une autre idée est qu’il faudra se méfier très en amont des cours boursiers car lorsqu’une nouvelle récession sera anticipée par les marchés, elle le sera comme toujours longtemps à l’avance. Toutefois, pour prolonger le cycle actuel, la FED n’hésitera pas à injecter de nouvelles quantités de dollars en utilisant les moyens les moins conventionnels. QE3 n’est pas impossible si à l’arrêt de QE2 la croissance donne des signes de faiblesse. Les méthodes non conventionelles se poursuivront car je crois que les autorités américaines recherchent un affaiblissement progressif du dollar. Elles n’ont pas d’autre choix pour piloter l’économie mondiale.

Taux et monnaies

On prédit chez tous les Cassandre une explosion des taux américains. J’ai toujours autant de mal avec l’hypothèse d’un crash obligataire brutal. Je ne le juge pas impossible mais j’anticipe plutot un délitement progressifs des monnaies occidentales et une montée lente mais controlée des taux longs. L’action des banques centrales par la monétisation est clairement efficace. Le compartiment obligataire des émergents est encore très faible. L’argent se réfugie donc dans les obligations de l’OCDE et dans les actifs tangibles du fait d’une poursuite de l’aversion au risque. L’achat d’obligations souveraines par les banques centrales fait le reste. Cette montée lente des taux aura des effets déletères : péjoratifs sur les supports euros de l’assurance vie, plus difficles à prévoir sur l’immobilier au comptant. Elle sera probablement favorable aux emprunteurs à taux fixe. Tout dépendra du niveau de l’inflation. Le garde fou des trackers short obligataires me parait plus que jamais indispensable au portefeuille. A accumuler en baisse ! Les métaux précieux continueront à se renchérir dans nos monnaies et nos dettes à taux fixe à se déprécier. 

La situation est intenable disent certains ! Pas si sûr ! Car si le résultat de cette politique est d’aboutir à un affaiblissement de nos monnaies, est ce une catastrophe ? Non bien sur, car elles sont justement surévaluées. Le meilleur exemple de cela est la distorsion paritaire qui existe entre les monnaies de certains émergents et les notres. Le constat est simple : il y a plus de Porsche Cayenne à Shanghaï qu’à Paris et l’equivalent salaire mensuel d’un ouvrier chinois est à 100 $ alors qu’il est chez nous au minimum à 1200 euros. Rien ne justifie cette différence aujourdhui si ce n’est une parité fixe dollar yuan artificiellement imposée par les anciens accords sino-américains. Les chinois ne veulent pas réevaluer leur monnaie ? Ce sont les notres qui baisseront, le marché finira par reprendre le dessus. Et si le Yuan reste accroché au dollar, les chinois subiront une inflation insupportable de leurs prix importés. Le yuan est donc condamné à s’apprécier pour diminuer le coût des importations en matière premières de l’usine du monde. Dans ce contexte, j’ai donc plutot tendance à soutenir la politique de Ben Bernanke et je l’ai déjà dit plusieurs fois, sans son action et celle de la BCE, nous serions en déflation profonde.

A plus long terme

 Ces mouvements monétaires devraient aboutir dans une dizaine ou une vingtaine d’année à un début de relocalisation industrielle en occident, ce qui est hautement souhaitable. En revanche, la montée inéluctable du prix des matières premières même si elle se fait par vagues de hausse et de baisse devraient nous conduire à être beaucoup plus économes en ressources naturelles. Le recyclage devrait se développer fortement et nos modes de consommation devraient se modifier en profondeur. La consommation Kleenex finira par disparaitre. 

50 réflexions au sujet de « L’économie américaine est temporairement repartie »

  1. Bonsoir philippe,

    Ca prouve toute la difficulté de bien rentrer sur un support en une seule position. Si tu es entré récemment au plus haut tu ne dois pas etre à plus de – 5 ou -10 % ce qui n’est rien en
    investissement à 6 mois un an. Le seul problème du tracker, c’est l’érosion, sinon tu pourrais garder 5 ou 10 ans et tu multiplierais à tous les coups. Pour l’instant il me semble qu’il n’y a pas
    péril. Je suis personnellement à peu près inch.

  2. Je précise Jean Christophe  : je l ‘ai fait en 2 fois et je suis à -6 à -7 % .  S’il n ‘y avait pas l ‘effet Contengo , je serais plus serein…..

     

    On est + dans un trade que dans un investissement  pour le coup ……..

  3. En revanche le spread a augmenté ce soir sur le WTI Brent mais je reste confiant : 12.60 $ de spread me parait très excessif entre ces deux produits très proches. Il s’agit d’une distorsion de
    marché qui ne manquera pas de se corrriger à notre avantage. 

  4. L’or a cette fois-ci dépassé les 1450 dollars !

    Quant au pétrole Brent il n’en finit pas de monter à 122…

    A++

  5. Acheter au son du canon etc… penser a investir – long terme – dans les grandes capitalisation du Japon qui sont en train de se vautrer? Hitachi, Toyota, Canon … autres ?

  6. Bonjour Triglav,

    un articel intéressant sur le Japon : http://lci.tf1.fr/economie/conjoncture/2011-04/seisme-crise-nucleaire-le-japon-peut-il-se-relever-et-nous-6361123.html

    Après Kobe il a fallu plusieurs mois avant que le Nikkei se stabilise. L’incertitude nucléaire devrait rajouter à la volatilité. Sur le plan graphique, un retour sous 9350 serait négatif pour
    l’indice. Pour jouer le japon j’attendrai le comblement du gap du 18 mars autour de 9000 points puis j’accumulerai ensuite.

  7. Bonjour Jean-Christophe,

    Le prix du gaz naturel diminue aux etats-Unis…Ngasp chute lourdement ces derniers temps. Ne penses-tu pas qu’il faudrait s’alléger ou restes-tu confiant sur ce tracker?

    En te remerciant

    Christophe

  8. Bonjour Christophe,

    J’ai un prix moyen d’acquisition à 0.22 après avoir renfocé à 0.194. Pour l’instant, la perte est minime. Le gaz n’a jamais été aussi bas et ama il baissera beaucoup moins que les palladium
    cuivre coton etc  (qui sont déjà a des sommets) en cas de double dip (auquel je ne crois pas pour l’instant) . Personnellement je conserve car malgré l’érosion du tracker, cela
    devrait payer à moyen terme. C’est une erreur de penser qu’on achète toujours au plus bas et que les cours vont grimper de suite après les prises de position. Ce n’est pas l’évolution la plus
    fréquente. Investir dans l’esprit du trading ca ne marche pas. On fait soit l’un soit l’autre et si on trade le gaz on prend un CFD et on met un stop mais ca n’a pas de sens aujourd’hui. Le
    mouvement d’appréciation du gaz va de toute façon etre un processus lent, c’est bien d’être parmi les premiers à l’anciticiper.

  9. Salut JC & la file,

    oui 4055 semble faire resistance depuis quelques jours donc ton short à 4052 peut être payant.

    le silver avoisionne les 40$, vas t-on avoir une prise de benefice ensuit eou pas!!! de mon coté j’attends une correction pour pouvoir entré sur le silver et gold j’espere qu’elle arrivera
    prochainement.

    Jean-Christophe, quelle serait l’impact d’une hausse des taux demain sur les indices et MP?

    bon trade à tous.

     

  10. – Emprunt à 6 mois :

     

    Mercredi 6 avril 2011, le Portugal a lancé un emprunt à 6 mois : il a dû payer un taux d’intérêt de … 5,117 % ! Les taux sont en hausse : c’était 2,984 % lors de la dernière émission.

    (Par comparaison, la France doit payer un taux d’intérêt de 0,837 % pour un emprunt à 6 mois).

     

     

    – Emprunt à 12 mois :

     

    Mercredi 6 avril 2011, le Portugal a lancé un emprunt à 12 mois : il a dû payer un taux d’intérêt de … 5,902 % ! Les taux sont en hausse : c’était 4,331 % lors de la dernière émission.

    (Par comparaison, la France doit payer un taux d’intérêt de 1,384 % pour un emprunt à 12 mois).

     

     

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/economie/20110406.REU6377/portugal-adjuge-1-milliard-d-euros-rendements-en-nette-hausse.html

  11. Jérémie,

    Ama la hausse des taux est déjà dans les cours.

    Je suis sorti du short CAC sur stop. Très mauvaise série en trading pour moi ces derniers jours en particulier sur le spread Brent WTI qui rapportait systématiquement de l’argent a chaque
    réduction de spread et qui maintenant devient perdant. Je ne sais pas combien de temps le spread va rester aussi élevé.

  12. On se dirige de plus en plus vers un QE3, je pense que la baisse du dollar va permettre à tout le monde de participer pour éponger la dette US.

    Et quand la dette aura bien baissé, il suffit alors d’augmenter les taux, de serrer la vis du crédit, et le tour est joué.

    Le seul problème c’est si certaines grandes puissances refusent de jouer le jeu, et n’acceptent pas de voir leur réserve en dollar fondre d’un côté, et une inflation induite par l’afflux de
    capitaux spéculatifs d’un autre côté.

    Ont-ils le choix ? L’euro peut-il faire concurrence au dollar ?

  13. Mercredi 6 avril 2011 :

     

    Après des mois de résistance, le gouvernement portugais a finalement reconnu mercredi la nécessité d’un recours à une aide financière dans le cadre des mécanismes de l’Union européenne, invoquant
    la « situation difficile » sur les marchés financiers.

     

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=29d4f13011abdef5dbadfe6c485c29fd

     

    Le premier domino est tombé : la Grèce.

     

    Ensuite, le deuxième domino est tombé : l’Irlande.

     

    Ensuite, le troisième domino est tombé : le Portugal.

     

    Maintenant, le quatrième domino va tomber : l’Espagne.

     

    Maintenant, la bataille d’Espagne va pouvoir commencer.

  14. Bonjour Jean Christophe. Comme toi je crois a une forte hausse du yuan versus euros ou dollars pour les prochaines années.. Et je ne crois plus en la monnaie europeenne… Quelle est donc la
    meilleure façon d’ investir mes € en yuan?? Acheter des obligations chinoises??? Et sur quels supports?? Merci de tes conseils..

  15. Merci beaucoup pour ta réponse. Cela signifie qu il n y a donc actuellement aucune possibilité pour un particulier d’ acheter du Yuan? On ne peux pas jouer la parité € / monnaie chinoise si on
    croit a une future appréciation du Yuan?

  16. Je suis sorti du trade USD FCH avec 22 pips de gains et le spread Brent WTI redevient plus raisonnable. Belle journée malgré un nouveau tremblement de terre au Japon qui heureusement ne semble
    pas avoir fait trop de dégats. 

  17. jean christophe, tu avais écris dans un commentaire précedent (le num 118 de l’article flash special) que plutôt que de shorter l’€/SEK(la couronne suédoise) il était préférable de jouer le Yuan
    à la hausse pour l’avenir.

    « Bonjour à tous,

    La monnaie qui a pour moi le plus fort potentiel, et de loin, est la monnaie chinoise. »

    C’était ton commentaire. Moi je veux bien, et je suis d’accord avec ca mais si c’est rémunéré 1% par an, autant changer ses euros en Yuan et les garder sous son lit…. Je ne comprends pas très
    bien comment profiter du fort potentiel de la monnaie chinoise comme tu le préconisais dans ton commentaire.

     

  18. La monnaie chinoise a un potentiel d’appréciation contre nos monnaies. Mais le bonus du rendement n’est interessant qu’avec des FCP obligataire ou monétaire à maturités courtes moins avec une
    rémunération basique de 1%

  19. Après le premier domino (Grèce), après le deuxième
    domino (Irlande), après le troisième domino (Portugal), le quatrième domino va tomber (Espagne).

     

    La bataille d’Espagne vient de commencer.

     

    Voici ce qu’il faudra surveiller à la loupe dans
    les semaines qui viennent : les taux d’intérêt des obligations de l’Etat espagnol.

     

    Quand l’Etat espagnol lance un emprunt, quel taux
    d’intérêt doit-il payer ?

     

    Quelques éléments de réponses :

     

    Espagne : taux des obligations à 2 ans : 3,068
    %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG2YR:IND

     

    Espagne : taux des obligations à 5 ans : 4,379
    %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG5YR:IND

     

    Espagne : taux des obligations à 10 ans : 5,242
    %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG10YR:IND

  20. 4060 semble constituer une importante résistance pour le CAC, qui bute dessus depuis plusieurs jours. Serait-ce le moment de shorter ? Je me tâte.

  21. Bonjour Edgard, 

    Pour la baisse comblement du gap. Contre, formationen fanion haussier. Sur leplan fondamental le marché est rassuré par le Japon. Trade trop incertain pour moi.

    En revanche le Gold est en rectangle de conso. Je surveille la sortie.

  22. Sorti du short gold pour 100 dollars de gains par lot CFD. La journée est largement profitable. Pendant ce temps les positions Brent sur WTI font du yoyo a des niveaux de spread très étonnants
    mais qui a mon avis ne sauraient durer …

  23. Bonjour tlm,

    le gold a franchi la ligne de cou de l’ETEi en base journalière. Le $hui atteint la zone de surachat.

  24. Merci Jean Christophe, vraiment.

    Je sais que je suis un drôle de gars, mais peut-être pas comme tu le penses. J’aime l’équité. J’aime la justice. J’aime la vérité et le bon sens.

    En ce qui concerne mon adresse, tu peux la placer cela me pose aucun problème tant que c’est celle en Belgique (où je ne suis pas très souvent en fait), mais tes lecteurs te jugeront. Par contre
    je ne pense pas que cela soit réciproque, je me trompe ?

    Arrêtons de jouer au chat et à la souris, j’aime te lire et j’aime ta façon d’investir (mais pas de trader … ), TANT qu’elle aide l’épargnant. Tu n’es PAS un vendeur de pioches ou de pelles
    pour les chercheurs d’or jusqu’ici, donc j’apprécie et j’apprends même encore, ce qui est le but pour moi et probablement pour beaucoup de tes lecteurs.

    En ce qui concerne NGASP, tu auras raison dans 1 an AMHA, mais comme toi, je peux me tromper. Apprendre c’est aussi reconnaitre que l’autre peut (aussi) avoir raison.

    Pour le moment, je me félicite d’avoir CHANGER mes NGASP pour des CHNG le 23/03/11 à 15h30.

    Bien à toi,

    Luc

  25. Bonjour à tout le monde,

     

    je profite du dépassement de 40$ l’once d’argent pour effectuer une petite mise au
    point sur les titres recommandés sur ce blog pour profiter de la tendance haussière de ce métal précieux. Pour rappel, mon hypothèse de base du cours de l’argent pour 2011 est de 35-45$. Le
    mouvement haussier est donc très rapide (~30% depuis le début de l’année).

     

    Dans l’ordre chronologique de recommandation:

     

    South American Silver, le 8 octobre, cours à 1: la mise à jour de
    l’étude économique préliminaire pour le projet Malku Khota en Bolivie ce 31 mars pousse actuellement le titre vers de nouveaux sommets (3 CAD). Au T2, une première estimation de l’autre projet
    Cu-Au au Chili si elle est intéressante devrait apporter un surcroît de valorisation (notamment par la diversification géographique car la localisation en Bolivie de l’autre projet réduit
    fortement sa valorisation… pour le moment). Puis la continuation des travaux d’exploration et l’avancement vers l’étape de pré-faisabilité devraient améliorer la valorisation du projet Malku
    Khota. Je déconseille toutefois d’éviter d’initier une position maintenant car l’effet de levier potentiel est nettement moins élevé à ce stade (je dirai 3 maximum d’ici 2 ans).

     

    United Mining Group, 9 novembre, cours à 0.92: celle dont j’ai le
    plus parlé ici. Le peu d’actualité durant le T1 a permis d’obtenir de bons points d’entrée et de renforcement sans parler de la brève chute brutale en mars ! L’actualité et les développements
    depuis mars ont changé la donne: annonce et démarrage phase 1 programme d’exploration, mise à jour développement de la mine et confirmation date début de production T1 2012, résultats
    échantillonnage veine Sud qui confirment la minéralisation continue en profondeur avec de très fortes teneurs argentifères, mandat de relations publiques pour promouvoir la société. Le titre a
    une forte probabilité de se hausser vers de nouveaux sommets à court terme. Le dernier moment à mon avis pour initier une position pour bénéficier d’un effet de levier maximum.

     

    Golden Minerals, 22 mars 2011, cours à 18: société du type United Mining
    mais opérant en Amérique centrale et du sud, souffrant également d’un manque d’actualité ce T1. Malgré une certaine hausse du titre depuis, c’est encore une bonne opportunité vu les
    développements en cours pour les 2 principaux projets (je conseille de viser les 21 pour initier une position). L’année 2011 devant marquer un tournant majeur pour cette société.

    Excellent weekend !

  26. Bonjour çà tous,

    Salut FabCH, content de te relire et de ces infos réjouissantes. Même si j’ai l’esprit surtout ailleurs en ce moment. UMG, je n’ai touché à rien et je t’en remercie vivement. Je potasse des
    données relatives aux trading avec la lenteur d’un baveux bourguignon sur une feuille de salade, loool.

    Salut Jean-Christophe, toujours le même plaisir à te lire. Le cas théorique de la sortie de la France de l’euro amènerait quoi ? Beaucoup de désordre et aucun avantage ? Ca serait un mauvais
    calcul j’ai l’impression mais pourquoi ? S’il te plaît. En te remerciant,

    Sinon, je lis Philippe Simonot, « XXe siècles d’économie ». La mondialisation a toujours existé, des comptoirs romains existaient en Indes, la Chine ne semblait pas si lointaine aux Romains dont
    certains imaginaient la conquérir, Jules César plannifiait la conquête des rivages de la mer caspienne lorsqu’il a été assassiné (mais pas pour du pétrole ), et le solidus de Constantin est la monnaie la plus stable que toute l’histoire du monde ait connue (4 ou 5 siècles de stabilité
    des prix), les Etats ne rognaient pas si aisément qu’on le pense et il est erronné de croire que les élites romaines n’avaient pas de conscience politique et ne faisaient pas usage de statistique
    et d’outils économiques à grande échelle. Simonot regrette l’indifférence des économistes au sujet de l’histoire de ce fameux solidus. Et cette monnaie était une monnaie unique valable dans tout
    l’Empire. Avant la chute de l’Empire (qui ressemble pas mal à la nôtre), le principe de croissance économique dépendait de l’extension des terres de l’Empire, des butins, de l’esclavage, mais peu
    des impôts directs (si j’ai bien lu). Ces impôts n’étaient d’ailleurs pas très élevés. Bouquin passionnant. 

    Bonne soirée,

  27. Il faut penser d’où vient l’argent des QE2 et probablement en juin 3. Penser en DEVISES et qui est visé !

    1 € = 1,449 $ … c’est bien le déclin du dollar d’Addison Wiggin qui est en route.

    1 € = 9,504 CNY

    Et pour ceux qui comme moi ont des valeurs sur Londres

    1 € = 0,885 GBp

     

    Attention à l’or dorénavant et donc aussi à l’argent …

    LVM

  28. Le pétrole au plus haut depuis l’anomalie de juillet 2008.

    Le pétrole c’est: l’énergie, le plastique, la chimie, le textile … en bref c’est tout.

    Il y a une récession à chaque fois que le pétrole est cher. Souvent de 5 à 6 mois aprés. Vue la situation actuelle (économique, financière et psycologique) , le retard pourrait être ramené à
    zéro.

    Sauve qui veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *