Jouer la hausse du Yuan (2)

Par Jean Christophe Bataille.

http://www.le-buzz-immobilier.com/wp-content/uploads/2010/01/yuan.jpg

Pour profiter de l’évolution du Yuan, j’ai cherché le moyen de créer une allocation d’obligations et actions chinoises en monnaie locale dans le patrimoine Forecast. Deux fonds lancés il y a trois ans par Edmond de Rothschild Asset Management, paraissent répondre à cet objectif :

Saint-Honoré ChinAbsolute N, FR0010537357, libellés en euros, investis principalement dans les produits monétaires et les obligations chinoises à maturité courte cotés en yuan sur les marchés de Shanghai et de Shenzhen, couvert contre le risque de change EUR USD, mais exposé au risque RMB USD.

Saint Honoré ChinAgora N, FR0010341222, libellés en euros, fonds d’actions chinoises ayant accès aux compartiment A et B permet de profiter de la croissance domestique chinoise, également couvert contre le risque de change EUR USD, mais exposé au risque RMB USD.

Cette accès aux titres de créances de la Chine « populaire » et aux actions aux compartiment A de Shanghai et B de Shenzhen accordé à la maison Rothschild est rare sur le marché et est contingenté par le gouvernement chinois.

Il est intéressant d’acheter ces deux fonds en surpondérant ChinaAbsolute N car les actions chinoises sont aujourd’hui un peu chères.

Attention, le montant minimum du premier achat de ces fonds est de 10000 euros et cette souscription n’est possible que sous certaines conditions d’éligibilité **.

Pour les très gros patrimoines et les achats importants, négociez âprement avec votre banque les frais de souscription qui sont de 5 % en achat standard.

ChinaAbsolute N intègre donc, pour les épargnants éligibles, le patrimoine type du Forecast supérieur à 1.5 M euros dans la rubrique obligations émergentes pour 2% du patrimoine. Ces 2% viennent se rajouter au pourcentage de 5 % d’obligations émergentes déjà existantes portant l’ensemble du compartiment obligataire émergent à 7 %. ChinAgora N vient de son coté augmenter la pondération actions émergentes de 1% pour la passer à 5 %. La part en support euros assurance vie descend donc à 3 %.

Comme dit précédemment, les actions chinoises sont, contrairement aux obligations, aujourd’hui un peu chères, d’où une plus faible pondération de ChinAgora. Après la hausse des taux courts chinois, une consolidation est possible. Celle-ci est d’autant plus plausible que la montée du Yuan pourrait se traduire par une baisse de l’activité chinoise. Les indicateurs économiques avancés anticipent un ralentissement de la croissance chinoise. Je préfère l’anticiper et ne pas surpondérer l’allocation actions chinoises qui n’est que de 1%. Il sera toujours temps de l’augmenter en cas de consolidation.

Le patrimoine du Forecast supérieur à 1,5 millions d’euros qui a bénéficié de plusieurs modifications ces derniers temps tend à réduire son exposition au support euros de l’assurance vie pour augmenter des postes aux meilleures perspectives de plus values et de sauvegarde du capital en monnaie constante. Il devient donc en arrondissant les pourcentages :

Or physique 10,00%
Mines d’or 7,00%
Mines d’or moyenne importance 1,00%
Euros 3,00%
Obligations taux fixes 0,00%
Obligations émergents 7,00%
Obligations taux variables 5,00%
Obligations High Yield 1,00%
Actions Emergents 5,00%
Energie matières premieres 5,00%
Actions défensives européennes 4,00%
Avoirs spéculatifs 2,00%
Immobilier 50,00%

   

* *  Ces fonds ne peuvent pas faire l’objet d’un appel public à l’épargne. Il s’agit d’investissements risqués selon la définition de l’AMF, réservés aux gros patrimoines et aux investisseurs avertis :
Souscripteurs concernés :
Conformément à l’article 413-2 du règlement général de l’AMF, la souscription et l’acquisition des parts ou actions de ces fonds sont réservées :
1° Aux investisseurs qualifiés mentionnés au premier alinéa de l’article 214-35-1 du Code monétaire et financier ;
2° A l’État, ou dans le cas d’un État fédéral, à l’un ou plusieurs des membres composant la fédération
3° A la Banque centrale européenne, aux banques centrales, à la Banque mondiale, au Fonds monétaire international, à la Banque européenne d’investissement ;
4° Aux investisseurs dont la souscription initiale est d’au moins 10 000 euros et qui ont occupé pendant au moins un an, dans le secteur financier, une position professionnelle leur ayant permis d’acquérir une connaissance de la stratégie mise en oeuvre par l’OPCVM qu’ils envisagent de souscrire ;
5° Aux sociétés répondant à deux des trois critères suivants, lors du dernier exercice clos :
a) Total du bilan social supérieur à 20 000 000 d’euros ;
b) Chiffre d’affaires supérieur à 40 000 000 d’euros ;
c) Capitaux propres supérieurs à 2 000 000 d’euros ;
6° Aux investisseurs dont la souscription initiale est au moins de 10 000 euros et qui détiennent, pour une valeur totale supérieure ou égale à 1 000 000 euros, des dépôts, des produits d’assurance vie ou un portefeuille d’instruments financiers ;
7° Aux investisseurs dont la souscription initiale est supérieure ou égale à 125 000 euros.

27 réflexions au sujet de « Jouer la hausse du Yuan (2) »

  1. Extrêmement intéressant et un investissement judicieux à n’en pas douter pour jouer la hausse de Yuan.

    Hélas, cela dépasse mes possibilités financières.

    Bonne journée.

  2. Les chinois jouent très bien à la vieille du G20.

    En effet il y a des rumeurs de légère hausse du taux directeur et de réévaluation de Yuan.

    Le USA vont se retrouver plus que jamais isolés.

  3. Je voudrais rajouter que le risque de consolidation est fort en ce moment sur le Shanghai composite mais rien n’est clair avec QE2. Les capitaux vont partir dans tous les sens. Chinabsolute en
    revanche ne fait pas courir le risque actions.

  4. Bonjour à tous,

    Article très intéressant en effet. Savez vous si il est facile de rencontrer les gérants de manière générale pour des investisseurs particuliers?

    Par ailleurs, je trouve la pondération dans l’immobilier assez importante (50%)jean-christophe. Y a -t-il une explication? Quelle est dans cette poche d’actifs, la part allouée à la pierre papier
    que tu suggérerais?

    Bonne journée

  5. Bonjour flo,

    Il faut passer par ton intermédiaire bancaire pour acheter ces fonds en sachant que seul le minimum de 10000 euros par ligne semble être vraiment impératif.

    50 % d’immobilier, c’est pas tant que ça. Etant donné ce qui se prépare, je préfère rester en biens tangibles qui fournissent un rendement régulier sous la forme de loyers qui suivront plus ou
    moins l’évolution des prix.

     

  6. merci pour ta réponse jean-christophe,

    as tu l’habitude de rencontrer ou d’essayer de rencontrer les gérants avant d’investir dans un fonds. par ailleurs dans tes 50% alloués à l’immobilier quelle part donner à la pierre papier?

    Merci

    Flo

  7. Bonjour Flo, j’ai un coup de fil avec de fil rapide avec quelques personnes de chez EDRAM pour avoir des précisions sur ces fonds mais je l’ai fait en tant que rédacteur d’un media internet. Les
    gérant sont à à Hong kong et je ne les ai pas un au tel. Je suis de toute façon passé par mon interlocuteur bancaire habituel pour négocier les frais. EDRAM ne prend en effet pas de frais sur la
    souscription. C’est la banque intermédiaire qui en est la seule bénéficiaire.

    Réponse sur les SCPI, je n’en ai pas. J’ai fait pas mal d’investissements en cascade dans l’immobilier de rendement au cours des années 90 et je n’ai jamais touché le papier. Mais pourquoi pas !
    Je privilégierais le rendement et les commerces bien placés.

  8. Et chez Fidelity?Ils ont un « china focus » avec 88% d’actions dont au moins 85% en chine-asie…sur une AV multisupport on doit pouvoir investir même avec de faibles montants.

    Mais je suppose que le risque de change € /$ n’est pas couvert

  9. la chine n’est pas contente : http://www.zerohedge.com/article/china-downgrades-us-again-aa-outlook-negative-sees-long-term-recession-blasts-qe2-expects-cr

  10. Bonjour à toutes et à tous,

    Lecteur assidu depuis l’origine de ce blog je vous remercie JCB de partager vos connaissances. Je suis un tout jeune conseiller en gestion de patrimoine indépendant qui vient de sortir de l’école
    voilà moins d’1 an.

    Je me permets de réagir aux posts concernant les SCPI. Voilà un graphique que nous présentons aux clients pour mettre en évidence la corrélation entre la valeur de la part d’une SCPI et le marché de l’immobilier. Les personnes ayant
    investi en 1988 ont tout juste récupéré en 2009 la valeur de leur part (le dégonflement de la bulle des années 1990). La performance cumulés sur la période est relativement intéressante
    (loyer + évolution de la part), mais elle est surtout pondérée par la perf sur la dernière décennie.   

    Selon que l’on se considère ou non en situation de bulle sur le marché immobilier Français, l’achat des SCPI:

    peut être avantageux car rendements relativement intéressant et biens immobiliers récents et de qualités

    peut être risqué car si correction à la baisse du marché immo, les SCPI de manière générale suivront. 

    La question sous-jacente à laquelle JCB a déjà fait une réponse est: est-ce le moment d’acheter de l’immobilier en France?

  11. Bonjour Phd,

    Merci pour ton intervention. J’ai tendance à ne pas faire de grandes distinctions entre SCPI et immo en direct sauf en cas de grosse crise (1993) baisse de la liquidité (pas facile de vendre des
    parts à l’époque). Pour le reste chaque produit a ses spécificités : gestion centralisée et professionelle, capacité d’achat en volume, accès à des lots de centres commerciaux pour les SCPI,
    maitrise des biens, matrise des frais de rénovation et de gestion et aspects refuge pour l’immo en direct.

    Pour la question de fond : achat bien de qualité à crédit et à taux fixe mais possible rechute du marché l’an prochain car ca a bien monté cette année sur certains marchés :

    Voici quelques articles de Futures déjà anciens qui traitent de cela :

    http://futures.over-blog.com/article-pourquoi-acheter-de-l-immobilier-a-credit-aujourd-hui-51614854.html

    http://futures.over-blog.com/article-profiter-de-l-endettement-avec-un-bien-immobilier-deja-amorti-52570575.html

  12. Bonjour JC,

     

    As tu trouvé des alternatives à ChinaAbsolute N dans tes recherches? Mes 3  banques/brokers ne le proposent pas

  13. Pas du tout puisque c’est du monétaire et des titres de créances à échéance courte. Si les taux montent ca ne fera pas perdre en capital mais augmentera le rendement. C’est pour ca que ce produit
    me parait etre la meilleure opportunité du moment. A utiliser toutefois avec modération il faut rester diversifié c’est un principe de base et il n’est pas totalement exempt de risque (politique
    ou mauvaises allocations du gérant en particulier)

  14. J’ai lu le prospectus et au final , puisque que le risque de change est couvert en EUR USD, cela revient donc si j’ai bien compris à jouer la hausse du CNY vs l’Euro… Si j’ai raison , cela me
    plait bcp surtout que l’euro a repris quelques couleurs ces derniers temps mais que les fondamentaux demeurent mauvais.. Il y a un risque de liquidité (impossible de récuperer sa somme avant 1
    mois) .. Faber , Rogers, etc sont eux aussi  convaincus que le Yuan ne peut que s’apprécier..

    Le plus récent Big Mac Index : http://www.economist.com/node/17257797?story_id=17257797

    Par  contre, JC, je ne comprends pas ta dernière réponse : »si les taux montent, ca ne fera  pas perdre en capital mais augmentera le rendement ».. Comme je préfére comprendre
    parfaitement avant de souscrire, pourquoi le fonds écrit-il que le fonds est exposé à 100% au risque de taux » ?Selon toi, le fait que le fonds investit sur des maturités courtes aurait donc un
    effet  quasi négligeable sur le principal?

    Merci de ta réponse

  15. Tyler,

    L’explication est la suivante :

    Si un état emprunte de l’argent à 1 mois, la valeur de cette dette court terme ne bouge pas beaucoup en cas d’inflation ou de hausse des taux longs car dans un mois la monnaie ne se sera pas
    encore dévalorisée et je pourrai racheter une autre dette à un taux plus élevé (fonction des taux courts pas des taux longs).

    Quand un état emprunte à 30 ans, si l’inflation ou les taux longs montent, l’obligation baisse automatiquement parce que le marché peut trouver des rendements plus élevés sur le marché pour la
    même échéance.

    Pour ces obligation longues, c’est plus complexe que pour les dettes courtes. En début d’amortissement de l’obligation sur une échéance longue ton risque de baisse est très fort en cas de hausse
    des taux. En revanche une obligation à échéance longue mais à maturité très avancée baissera beaucoup moins car le remboursement final du capital est très proche.

    Tous ces calculs de valo sont effectués par des actuaires de marché qui valorisent en permamence les obli à leur juste niveau.

    Si le fond Chinabsolute comme cela semble etre le cas n’achète que du crédit court terme ou des obligations à maturité avancée, les taux longs qui je te le rappelle sont décidés par le marché et
    pas par les BC n’auront aucun effet sur lui. La hausse des taux courts en revanche qui est décidé par les BC (augmentés par exemple pour limiter le crédit et l’inflation en cas de surchauffe
    comme c’est le cas en Chine actullement) aura tout d’abord plutot un effet bénéfique sur les taux longs car les investisseurs obligataires vont anticiper une normalisation de l’inflation et
    accepteront de preter à long terme pour moins cher. Ils auront surtout un effet très bénéfique sur les dettes à très court terme (1 à 6 mois) puisque les positions roulent très vite et profite
    rapidement des rendements plus élevés décidés par les banques centrales (taux courts) pour les dettes court terme.

    Il faut vraiment distinguer les taux courts décidée par les BC comme instrument majeur de la politique monétaire qui régissent les dettes courts terme et les taux longs qui régissent les dettes
    long terme et sont valorisées au jour le jour en comparant les rendements actuariels des anciennes et des nouvelles obligations émises.

  16. Maintenant les gérants de ce fonds ont toute laxité pour acheter ce qu’il veulent, s’ils achètent des obligations longues, ils exposent le souscripteur au risque de taux mais ce n’est à priori
    pas l’objectif de ce fonds.

  17. Pourquoi ne pas investir directement dans un tracker pour jouer la hausse du Yuan ? CNY@ARCA mais il n’est pas tres liquide.

    … ou un future ? RME@GLOBEX celui-ci n’a carrement aucun echange, je me demande a quoi il sert.

     

  18. Sur Boursorama, en cherchant ChinaAgora N, on a ce message « Il est formellement interdit de passer un ordre d’achat sur ce fond suite à une décision du controle permanent. Attention : ce fond est
    réservé à des investisseurs avertis (cf. notice) et ne peut donc être souscrit en ligne. Pour plus d’informations, veuillez contacter le service clientèle »

    Si jean-Christophe explique très bien les raisons de la seconde phrase (apres le attention), j’ai du mal à cerner la portée de la première au sujet du « controle permanent ». Qqn a-t-il une
    explication ?

  19. Bonjour jean christophe,

     

    je recherche aussi les fonds chinois dispo en assurance vie (contrat axa) :

    IE0004866889

    LU0173614495

    LU0164865239

    LU0115143165

    FR0010479923

    difficile de faire la différence entre chine et chine élargie, et de trouver des informations sur les couvertures, as-tu un avis sur un de ces fonds?

     

    D’autres part, les mines ont baissé, l’euro monté repasse tu à l’achat?

    Sur les commodities en général certains annoncent baisse très forte à venir semaine prochaine…

     

    Merci

  20. merci pour ces recommandations très interessantes, malheureusement je n’ai pas les conditions recquises pour etre souscripteur (conditions 4 et 6).

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *