Hausse du dollar et baisse de l’euro

Par Jean Christophe Bataille.

L'Europe empêtrée dans ses contradictions et la mauvaise gestion des Pays du Sud, dont la France, devrait voir sa monnaie se déprécier encore d'avantage. Nous avons déjà engrangé d'énormes bénéfices en shortant sur la paire et cela ne va pas s'arrêter. La BCE va être obligée de lâcher un peu sa monnaie en devenant plus accommodante pendant que les Américains vont resserer le levier du crédit du fait d'une croissance bien supérieure à la notre. En cause, le manque de libéralisme de certains pays Européens incapables de faire plus de croissance et le manque de cohésion politique européenne qui nous empéche de lutter efficacement contre les pratiques monétaires, fiscales et sociales des autres continents.

Cette bonne santé du dollar devrait faire baisser temporairement l'or en monnaie US et faire chuter la paire EUR USD en direction de 1.30000. L'or aura son heure. Ses cours sont trafiqués et corrompus. Il repartira à la hausse quand l'Amérique trébuchera. Cela ne devrait pas manquer

On tient les positions baissières sur l'euro et on conserve précieusement l'or physique. Je serai en voyage à l'étranger pour la semaine.

Hausse du dollar et baisse de l'euro

12 réflexions au sujet de « Hausse du dollar et baisse de l’euro »

  1. "Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel n’a pas mâché ses mots lors d’un forum sur la sécurité en Asie-Pacifique. “Ces derniers mois, la Chine a entrepris des actions unilatérales, de déstabilisation pour faire valoir ses revendications en mer de Chine orientale. Les Etats-Unis ne tolèreront pas une remise en cause des principes fondamentaux de l’ordre international” (Euronews)

    Un article explique les dessous de cette affaire : http://www.lecontrarien.com/contrat-gazier-du-siecle-et-desamericanisation-du-monde-en-marche-22-05-2014-edito

  2. La Russie et la Chine créent une agence de notation financière.
    Les européens, eux, sont des rigolos. On voit bien qu’il suffit d’une volonté politique pour se défendre.

  3. Cette baisse de l’euro a déjà été prévue depuis 2011. Mais, les prévisions ont été fausses. C’est pourquoi je dirai qu’il est encore risqué de parier sur cette tendance baissière pour les prochains mois à venir. Faudrait faire une analyse plus approfondie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *