Formation CFD et FOREX – N°4 – La théorie de Dow

Par Jean Christophe Bataille

CFD

Il existe deux façons de faire du trading :

– Essayer de trouver un point de retournement des cours.
– Suivre la tendance.

Il est souvent plus facile de suivre une tendance. La raison est simple : les tendances peuvent se poursuivre longtemps alors qu’un retournement ne produit qu’une seule fois de temps en temps. C’est pourquoi beaucoup de traders pratiquent le trend following.

Trouver les outils pour identifier un retournement de tendance n’est pas facile : Stochastique, MACD, EMA, etc … Les indicateurs de sentiment ne marchent pas sur les trades en UT courtes.

Saisir un point d’accélération de la tendance est beaucoup plus simple. L’un des moyens les plus connus est de faire appel à la théorie de Dow.

Observons le graphe des dernières 48 heures d’échanges sur la paire EUR/USD en UT 15 minutes :

Theorie-de-Dow.JPG

Dans une tendance ascendante comme celle-ci, le mouvement prend de la force à chaque fois que le cours dépasse un nouveau plus haut. Selon la théorie, c’est un point d’entrée à l’achat ou de renforcement. La tendance, à cet endroit précis, a toutes les chances de se poursuivre tant qu’une mini-vague de baisse ne descend pas plus bas que le précédent plus-bas. En effet, le franchissement d’un plus haut correspond à l’arrivée d’acheteurs qui jugent le marché trop bas et sont prêt à acheter le sous-jacent plus cher. C’est ce phénomène qui renforce la tendance pour le cycle de consolidation suivant. A l’inverse, un nouveau plus bas traduit en général un début de moindre intérêt pour le sous jacent par le marché.

Bien évidemment pour une tendance à la baisse, le raisonnement est strictement le même en inversant la méthode. Les points d’entrée correspondent au franchissement d’un plus bas et les points de sortie surviennent lorsqu’un plus-haut est plus élevé que le plus-haut précédent.

Le graphe ci dessus indique tous les points d’entrée des deux derniers jours de transaction (jeudi et vendredi dernier) et un point de sortie (vente) figurant sur un point bas légèrement plus bas que le point bas précédent.

J’ai pris le graphe des derniers jours pour ne pas prendre un graphe typique qui illustrerait parfaitement la théorie de Dow. Dans le cas présenté, la courbe est intéressante car elle fait mentir la théorie. En effet, après le signal de vente, la paire EUR USD est tout de même repartie à la hausse.

L’explication de cette distorsion est simple et ne figure pas sur le graphe : les deux grandes bougies vertes correspondent aux statistiques US de vendredi à 14 heures 30. Ce sont elles qui ont totalement perturbé l’évolution normale des cours avec des indicateurs économiques meilleurs que prévus. C’est ce qui fait dire à certains traders qu’il faut être hors marché pendant les statitiques et à d’autres, dont je fais partie, qu’il faut au contraire profiter de ces grandes amplitudes en saisissant la nouvelle tendance immédiatement après leur publication. Ce type de trading à la nouvelle est particulier et nécessite des précautions de timing, de volume et de stop que je détaillerai plus tard dans autre un article.

L’analyse est donc complexe car de nombreux autres éléments peuvent ainsi venir parasiter la tendance mais globalement la théorie de Dow reste pour moi la base incontournable du trend following. Tout l’art du trader est d’évaluer la qualité du point d’entrée grâce un certain nombre de petits signes et d’indicateurs, de trouver les bons points de renforcement et les meilleurs points de sortie. J’utilise le pluriel car rien n’empeche de renforcer les positions avec plusieurs soldats selon l’expression de Daniela puis de les larguer sur des points de sortie multiples.

Avec cette base-là, même si vous n’êtes pas spécialiste, vous pourrez commencer à réaliser quelques trades dont la réussite ne sera plus liée qu’à un simple coup de chance.

Bon trades !

Copyright 2010 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

6 réflexions au sujet de « Formation CFD et FOREX – N°4 – La théorie de Dow »

  1. Bonjour, tu achètes donc à chaque franchissement du plus haut précédent en sachant qu’une demi vague de baisse suivra n’est ce pas ?
    Si c’est le cas, pourquoi ne pas entrer sur la ligne de rebond?

  2. Bonjour SR71.

    C’est une bonne question. C’est parce que quand tu es dans la descente non seulement tu ne sais pas quand elle va s’arreter mais tu ne sais pas non plus si elle va remonter. La seule chose 
    que tu sais avec un bon niveau de probabilité c’est que si en descendant tu franchis un précédent plus bas ca signifie retournement à la baisse. En revanche lorsque tu franchis un nouveau plus haut
    (ou break out) tu as de fortes chances de voir remonter les courts largement au dessus.
    C’est pour ca que les gens peu habitués au trading sur force ne comprennent pas qu’on ne décide d’acheter que lorsqu’un cours monte au delà d’un certain niveau. C’est pourtant là que les acheteurs
    nous donnent l’assurance qu’ils sont actifs et que le trade long sera favorable.

  3. Merci JCB pour ta réponse. J’ai compris pour le signal d’achat. S’agissant de la limite basse indiquant la vente, si elle est éloignée de ton dernier point d’entrée, est ce que tu
    détermine un point de sortie intermédiaire ou bien tu tiens ta position jusqu’au franchissement de la limite basse?

  4. A SR71,
    La plupart du temps, j’envoie plusieurs positions que je prends lorsque la puissance du mouvement augmente, j’utilise pour cela un mix d’indicateurs, l’aspect des bougies, la pente du break out etc
    … à chacun d’observer et de construire son système de trading. Je prends des bénéfices sur un ou deux soldats lorsque j’estime avoir bien progressé. L’interet est que ca rend mes derniers soldat
    au minimum gratuit et le plus souvent largement bénéficiaires. Ce sont eux qui vont aller chercher le trade au plus loin. Mais si dans cette progression la courbe retrouve un plus bas plus bas que
    le dernier précédent plus bas, je coupe toute la position que je sois  très bénéficiaire ou pas car c’est dans la théorie de Dow un signe de retournement de tendance. Sauf si comme dans le cas
    du graphe de cet article un élement de type stat américaine redonne un coup de fouet au marché.

  5. Bonjour,

    C’est un article très intéressant et le premier, sur tous les sites que j’ai pu lire, qui montre que la stratégie à des faille et ça j’apprécie, car beaucoup de site ne montre que les points
    positifs.

    Je travaille actuellement sur un robot qui prend en partie la théorie de Dow. Je me suis rendu compte, que la plupart du temps, elle est gagnante que sur des paires qui font des petits rebonds
    régulièrement comme EUR/USD et sur de grandes unités de temps supérieurs à une heure (et encore, une heure c’est l’extrême limite).

    En tout cas, félicitations pour cet article.

    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *