Forex – février 2016

EUR USD

Observons EUR USD en mensuel :

EUR USD 29 01 2016 MN

EUR USD 29 01 2016 MN

Les prix sont coiffés à la hausse par une oblique depuis le début de la tendance baissière en 2014. Cette oblique suivie par les traders sera défendue et son franchissement devrait être l’occasion d’une forte impulsion à la hausse.

Dans le cas inverse, le taux de change sera à mon avis limité dans son évolution baissière par la borne inférieure du canal qui limite les prix depuis 2008. Ce qui signifie que si la paire poursuit sa baisse, elle ira difficilement sous la parité.

Regardons le graphe hebdomadaire pour observer les différentes possibilités d’évolution des prix :

EUR USD 29 01 2016 W1

EUR USD 29 01 2016 W1

Tout franchissement de l’oblique de tendance devrait nous conduire autour de 1.14. L’arbre décisionnel de trading pourrait donc être :

  • Break out horizontal à la baisse de 1.08 : short en direction de 1.0550 pour 200 pips.
  • Break out horizontal à la baisse de 1.0550 : short en direction de 1.00 pour 500 pips.
  • Break out sur oblique à la hausse : long en direction de 1.14

Notez enfin qu’un franchissement du Kumo hebdo signerait probablement la fin de la tendance baissière EUR USD

CAD JPY

J’avais conseillé et pris position sur CAD JPY à la hausse la semaine dernière. Le cross a effectivement explosé sous le double impact de la spéculation sur un accord entre pays pétroliers et un assouplissement de la politique monétaire de la BOJ.

En base H4, le cross a franchi la ligne de cou d’un ETEI, franchi le Kumo et a développé un canal ascendant bien dessiné :

CAD JPY H4 29 01 2016

CAD JPY H4 29 01 2016

Je suis toujours en position longue mais je n’ai pas pu optimiser mon money management au maximum et j’aurais du gagner beaucoup plus sur cette paire. On sait tous qu’un money management parfait multiplie les gains et qu’une gestion du risque un peu moins précise suffit à les diminuer de façon importante. En la matière, la moindre faute ne pardonne pas. Je suis en train de parvenir à des conclusions essentielles qui seront beaucoup développées au programme des modules de formation au trading que je suis en train de mettre en place avec un nouveau partenaire. J’en reparlerai.

USOIL

Le pétrole est LE sous-jacent à surveiller :

USOIL 29 01 2016 D1

USOIL 29 01 2016 D1

C’est lui qui drive CAD et AUD. Il est également inversement corrélé à l’aversion au risque. Il impacte donc JPY, EUR et USD. On touche à nouveau la borne supérieure du canal baissier en D1. Il va obligatoirement se passer quelque chose la semaine prochaine. Franchissement ou pas ? Cela va orienter le Forex. C’est certain.

 

Bonne semaine !

 

452 réflexions au sujet de « Forex – février 2016 »

  1. Merci JC pour cet article encore une fois très pertinent et rempli d’humilité.
    Toutefois deux éléments m’échappent:
    1) Pourquoi le pétrole drive l’AUD ?
    2) Selon toi, JPY EUR USD sont corrélés à l’aversion au risque. Donc si aversion au risque : baisse des indices et hausse du JPY, EUR et USD ?

    Merci à toi,

    Leon

    • INVERSEMENT corrélé.
      Si hausse du pétrole baisse de l’aversion au risque.
      AUD matières premières comme CAD corrélée à la hausse du pétrole. Footsie également.

  2. Merci JCB tres interessant et pertinent comme d habitude.
    Vendredi à une heure pres j ai loupé l annonce de la BOJ et j ai cherché ensuite à me replacer dans les retracements.
    Les voici 1 à 2h apres les tx d interets negatifs de la BOJ
    NZDJPY 23%
    USDJPY 30%
    CADJPY 40%
    AUDJPY 45%
    GBPJPY 48%
    en fin de journée ces % ont évolué – gbpjpy a retracé à 100% par exemple – mais les 4 paires qui ressortent sont
    le nzd l usd cad et aud, donc dépendantes du OIL, + ou – fortement.
    Je suis étonné que la kiwi qui est à mon avis moins impacté par le OIL que l AUD est moins retracée.
    Le dollar reste fort, je pense comme toi que c est le oil qui drive le forex depuis une semaine et je suis etonné de la resistance du $. Mais j ai peu d experience dans le usd jpy, enfin aucune même !

  3. merci JC pour cet article, excuse la similitude de nos accents de reconnaissance, d’une fois à l’autre et d’un poster à l’autre…
    un oeil sur l’oil et un sur l’eurusd

  4. Bonjour
    tu n as pas parle du gold JCB mais on a en mensuel une Morning Doji Star, tout juste mais elle est la.
    L aversion au risque pousse le gold aussi ? Sans doute aidee par une baisse de l offre vu la degringolade des prix depuis 2011
    Apres un bottom sur le oil presume, on peut surveiller le gold je pense.
    Si la FED ne peut normaliser sa politique monetaire comme elle le souhaite, le dollar ne sera peut etre pas aussi conquerant en 2016 qu il ne l a ete en 2015 avec le Tapering

  5. Bonjour à tous,
    merci pour ce point mensuel JC. Janvier a été plutôt bon pour le trading gràce à la remontée du pétrole.
    Toujours sur USDMXN. J’ai pris aussi sur Saxo un short sur la société Monster, suite à un article paru sur Citron research et un graph qui ressemble beaucoup au fameux graph de Livermore.

  6. une question aux pros du trading :
    avez-vous placé des buy stop sur les trades corrélées au oil , si jamais accord confirmé ca devrait monter fort je pense ?
    Merci

  7. bonjour à tous,

    L’indice PCE de décembre n’est pas de nature à réjouir la Fed 01/02/2016 15:05

    WASHINGTON (Dow Jones)–Les derniers chiffres de l’inflation aux Etats-Unis sont peu réjouissants pour les banquiers centraux de la Réserve fédérale. L’indice PCE, qui mesure les prix liés aux dépenses de consommation des ménages et est l’indicateur préféré de la Fed pour l’inflation, est ressorti en baisse de 0,1% en décembre par rapport à novembre et en hausse de seulement 0,6% par rapport à décembre 2014. Même hors alimentation et énergie, des catégories volatiles, il est resté stable sur un mois et a crû de 1,4% sur un an. Les dépenses des ménages sont restées stables en décembre sur un mois, les Américains ayant préféré économiser davantage plutôt que de consommer. Le taux d’épargne des particuliers s’est établi à 5,5% en décembre, contre 5,3% en novembre.

  8. perdu mes USDMXN. Pétrole vraiment trop volatil. Le USDJPY est en Pull back sur oblique Hebdo, la situation n’est vraiment pas très claire.

    • LONDRES (Dow Jones)–Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, doit s’exprimer devant le Parlement européen à 17h00. Jeremy Stretch, stratégiste chez CIBC, s’attend à ce que l’euro « reste sur la défensive » dans la mesure où le banquier central devrait répéter que de nouvelles mesures de soutien pourraient être adoptées en mars. A 15h50, l’euro s’inscrivait en hausse de 0,6%, à environ 1,0897 dollar. CIBC s’attend à ce que la monnaie unique passe sous 1,0810 dollar, puis sous 1,0770/80 dollar.

    • j ai laissé tomber la semaine dernière cette paire, trop directement impactée par le oil
      moins de secousses sur cadjpy, j en ai repris lors de la baisse qui a suivie les news USA
      j ai pris soldat sur usd jpy sur le pullback hebdo que tu as signalé
      et j ai tjs mes 2 soldats gold

  9. Merci JC pour cette analyse. Un bon graphe mensuel permet de se recentrer.

    Ce matin j’ai pris un petit short oil et j’ai vecu la même chose que tu décris sur le money management. On est obligé d’écarter le stop loss pour gérer le risque à cause de la volatilité et de diminuer la taille des positions. Au final on ne gagne pas grand chose.

    Pour mon short oil, j’espère qu’on ira à dame au bas du canal. J’y crois assez, la mésentente est forte chez les producteurs. Au final, très peu de producteurs peuvent influencer les prix à eux seuls. Ce sont les USA, la Russie et les Saoudiens qui ont une production sensiblement égale. Hors ils sont en guerre en Ukraine et au Moyen Orient. De plus, si les cours remontent les juniors US vont rouvrir leur puit pour respirer. Donc il faudrait vraiment une grosse coupure de l’un des deux autres. Bof, bof.

    Lionel

  10. Bonsoir à tous. La vidéo de Passet est intéressante non pas pour la conclusion et l’hypothèse d’un complot américain. Quand on voit l’inconséquence des USA dans les interventions qu’ils ont conduites dans le monde arabe, on se dit qu’ils ne sont pas assez avisés pour pondre une stratégie pareille. En revanche le constat est là. Les prix du pétrole s’effondrent depuis la rupture techno des shales et les américains ouvrent les vannes. S’il y a une guerre du pétrole, c’est celle des parts de marché et à ce jeux les pays hors Amériques risquent d’être perdants car les US risquent la situation d’un pan marginal de leur économie, les pays producteurs OPEP et Russie jouent leur survie. Je crois que ce sont eux qui capituleront les premiers en diminuant leur production. Je n’ai pas le timing mais il me semble qu’ils n’attendrons pas que le brut soit a 20 dollars pour s’entendre entre eux. Sous 30 dollars, ils ont déjà le nez dans l’eau.

    • Passet qui fait de la théorie du complot, a qui peut-on encore se fier
      Les américains sont avant tout des vendeurs pragmatiques. Si ils produisent c’est qu’ils gagnent de l’argent. J’ai aussi du mal à comprendre quand il dit qu’un pétrole bas favorisera l’émergence de nouvelles energies.

  11. Draghi (BCE): l’inflation dans la zone euro est plus faible que prévu 01/02/2016 18:42

    (Actualisation: nouveaux propos de Mario Draghi sur l’inflation et le maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne.)
    FRANCFORT (Dow Jones)–L’inflation dans la zone euro est « notablement plus faible » que ce à quoi s’attendait la Banque centrale européenne (BCE) lors de sa réunion de décembre, a déclaré lundi le président de l’institution de Francfort, Mario Draghi, des propos qui soulignent que la BCE est prête à prendre de nouvelles mesures de relance si nécessaire lors de sa réunion du mois de mars.
    Mario Draghi, qui s’exprimait devant le Parlement européen à Strasbourg, a prévenu que les risques pour l’économie de la zone euro s’étaient accrus depuis décembre, en raison des incertitudes concernant les perspectives de croissance des marchés émergents, de la volatilité des marchés financiers et des matières premières et des risques géopolitiques.
    « La dynamique de l’inflation est aussi notablement plus faible que ce que nous prévoyions en décembre », a affirmé Mario Draghi.
    « Analyse minutieuse »
    Début décembre, la BCE a réduit de 10 points de base de son taux de rémunération des dépôts, à -0,30%, tout en prolongeant de six mois de son programme d’assouplissement quantitatif (QE), jusqu’en mars 2017.
    A l’issue de la dernière réunion de la BCE, le 21 janvier, Mario Draghi a déclaré que le conseil des gouverneurs de la banque centrale avait décidé à l’unanimité « d’examiner et peut-être [de] reconsidérer » sa politique monétaire en mars.
    Si la chute des prix du pétrole est le principal facteur pesant sur l’inflation, les salaires croissent eux aussi plus faiblement que prévu et les anticipations d’inflation reculent, a souligné Mario Draghi.
    Tous ces éléments plaident pour une « analyse minutieuse » de la façon dont les faibles taux d’inflation « peuvent influer à l’avenir sur la détermination des prix et des salaires dans notre économie », a indiqué le banquier central.
    Mario Draghi s’est par ailleurs exprimé en faveur d’un accord permettant le maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne (UE). « Une solution qui ancrerait solidement le Royaume-Uni dans l’UE tout en permettant une meilleure intégration de la zone euro renforcerait la confiance », a indiqué le banquier central.

    • 19:09 Fischer (Fed): les prix du pétrole et les prix à l’importation ont fléchi plus fortement et plus longtemps que prévu (DowJones)

      19:08 Fischer (Fed): les conditions économiques ne justifient qu’une hausse progressive des taux (DowJones)

  12. Bonjour à tous,

    Les prix du pétrole sont comme toujours liés à des décisions politiques et celles-ci pour l’instant se font attendre. Je suis sorti de CAD JPY en absence de nouvelles annonces des saoudiens et de la Russie. Je crois toujours à un accord mais le timing est difficile à anticiper.
    EUR USD se rapproche de sa ligne de tendance hebdo en range et les résultats américains déçoivent. Il ne faut toutefois pas perdre de vue que la BCE ne veut pas d’un euro fort. La volatilité pourrait redevenir importante en UT courtes.
    Les marchés financiers sont moroses. Certains parlent de krach. C’est une vision purement économique car il y a des krachs sans arrêt. Le pétrole est en krach, l’euro est en krach depuis deux ans et les actions ne sont pas le seul sous jacent à considérer. Le véritable risque de krach est obligataire et je reviens sur la secular stagnation. Il pourrait devenir impossible de faire monter les taux d’intérêt faute de croissance suffisante. La mutation de la Chine n’est pas la pour arranger les choses. Les chiffres américains sont a suivre avec la plus grande attention.
    L’or est à surveiller …

    • Le gold arrive sur une resistance horizontale à 1130/1131, si elle franchit, la prochaine c est les 1200$.
      Mais le Gold est difficile à trader, il y a souvent des longues meches soudaines qui nous font sortir du marché alors qu ‘on etait loin des cours….

    • JC,

      Je ne crois pas trop à un accord entre la Russie et les saoudiens car il manque les USA dans l’équation. Si les deux baisses leur production, il faut que les USA n’augmente pas la leur. Sinon, les cours ne montent pas forcément beaucoup et ils donnent le business aux USA et à tous ceux qui pourront augmenter leur production. Les saoudiens et la Russie ne sont que 25% de la production mondiale.

      D’autre part, il faut voir qui sont les clients des deux, en particulier ceux de la Russie. Elle exporte surtout vers l’Europe, la Chine, le Japon et la Corée, en utilisant des pipelines, donc des infrastructures lourdes et coûteuses à construire qui lient le client au fournisseur. Il n’y a pas de port pétroliers capable d’accueillir n’importe quel bateau qui veut bien livrer et donc de possibilité rapide des clients d’aller voir ailleurs. Avec un client captif, il y a une différence entre ne pas fournir de pétrole car on baisse sa production et de fournir du pétrole cher car tel est le prix du marché.

  13. Bonjour à tous
    J’ai mis mes cad jpy en stopwin dans l attente de cet accord qui ne vient pas…. un peu plus bas que l oblique h4 ce matin qd j ai vu le oil continuer à refluer. Tout n est pas perdu mais ca tarde…..

  14. Bonjour,
    Suis rentré short USDJPY hier soir sur configuration graphique et le peu d’enthousiasme de la BOJ pour les taux négatifs (vote très serré). Aussi un soldat Long Gold et un long EURUSD.
    On a l’impression que l’effet Banques Centrales s’estompe. Ils interviennent quand on s’éloigne trop de 1.1 pour EURUSD et 1.2 pour USDJPY et ensuite le marché repousse USDJPY vers le bas et EURUSD vers le haut.

  15. Hors marché. Poussée du yen mais pas de tendance en UT longues. Aucune tendance intéressante actuellement. Je surveille l’or et le pétrole mais pour les mêmes raisons.

  16. Pris du short GBPJPY: chiffres UK en dessous des attentes, on a bloqué sur une grosse résistance, le pétrole recommence à baisser et aversion au risque va faire monter le JPY.

  17. C est du quitte ou double en ce moment …..
    1 – Le oil baisse et l aversion au risque monte, et donc le yen s’apprecie
    2 – Le oil monte et l aversion au risque baisse, et donc le yen se déprecie
    Le CADJPY tjs la paire à suivre.
    Ce à quoi il faut ajouter une confiance dans l economie US qui baisse au vu des stats publiées qui ne sont pas bonnes et indique une baisse de l’activité aux USA, une remontée des taux qui s eloignent pour la FED et donc un $ moins fort qu’anticipée pour cette année 2016.
    Le USDCAD à suivre en cas de hausse du oil (point 2- ) et USDJPY si pas de hausse du oil (point 1- suivez svp)
    On saupoudre tt cela avec une augmentation des taux negatifs de la part des BC,
    et cerise (grosse) sur le gateau, un marché obligataire de plus en plus inquiétant
    et on obtient (amha) un possible rebond ou tendance haussière du Gold.

    • Antoine,

      Je ne comprend pas le lien entre la baisse des taux et la hausse de l’or. Tu peux expliquer?

    • @Lionel
      Si la fed ne monte pas les taux comme elle l’avait prevue, comme tt le monde l a cru et l a donc jouer en achetant du dollar en 2015 et début 2016, le $ va baisser (ce qui me semble logique) et donc le gold exprimé en $ augmentera. Tout comme le Oil ;)

    • Bonjour à tous,
      de plus une non hausse des taux enverra un signal négatif sur l’économie US = secular stagnation expliqué par JCB quelques mois auparavant –> swing sur l’or

    • Le problème du lien USD – Gold que vous décrivez n’est pas totalement valide. Si je regarde le graphe en weekly du GLD et de l’EURUSD, des fois ça marche, mais souvent non. Quelques exemples avec l’EURUSD:
      De mi-2008 à mi-2011, on passe de 1.6 à 1.45 sur l’EURUSD, donc le dollar semble se renforcer. Dans le même temps, le GLD passe de 95 à 185. Donc, l’or monte avec le USD.
      De mi-2011 à aujourd’hui, l’EURUSD passe de 1.45 à 1.09, là encore le dollar monte. Mais dans le même temps le GLD passe de 185 à 107 environ, donc l’or descend pendant l’USD monte.

      Le raisonnement, l’or monte parce qu’il est exprimé en dollar, ne tient pas. Je pense qu’il y a d’autres éléments en jeu, mais je ne sais pas lesquels.

  18. nanani nanere ….lol
    je te lis JC (et meme te relis) et j aurais du suivre bien evidemment.
    Je suis un jeune Padawan, j ai voulu laisser une chance à mon trade. J ai pris 1% de mon compte, cela aurait pu faire 2% ce matin, mais mon portefeuille est petit, ca ne fait pas une grosse difference en valeur ;).
    J ai voulu garder car j etais pour la 1ere fois rentré au début ou presque, et n ai pas voulu « gacher » .
    Merci de tes warning, je les suis (presque) tous

  19. Attention les émergents vont finir par s’organiser et trouver un accord pour réduire la production de brut. La situation actuelle n’est pas tenable à moyen terme. Les shorts doivent se protéger d’un squeeze.

  20. Si le pétrole monte et le $ baisse en raison d’un essoufflement économique US et donc une remontée des taux de la FED reportée, alors AMHA, la paire USD CAD peut être intéressante.

    • La baisse du dollar ne suffira pas a faire monter OIL. Il faut une baisse de la production. Une baisse du dollar c’est une Amérique qui perd en croissance. Ca donne une baisse de la conso des produits américains ET chinois. Ils n’ont pas besoin de ca.

    • Aujourd’hui, tous les producteurs ont intérêts à produire le plus possible car ils sont trop désunis pour pouvoir baisser en grand nombre mais pas en gros pourcentage leur production. Si l’Arabie Saoudite avec ses 12% de production mondiale baisse sa production de 25%, ce qui ferait un choc médiatique, on aurait une baisse de production globale de 3% provocant une baisse de court terme. Mais l’Iran ne se gênera pas de combler une partie du vide, ni les USA, ni la Russie d’ailleurs. Si c’est la Russie qui le fait, on aura le même phénomène, idem pour les USA.

      D’autre part, il ne faut pas oublier qu’un pétrole pas cher arrange les saoudiens ou les russes qui ont des réserves colossales. Le pétrole bon marché tue les produits de substitution genre panneau solaire ou centrale nucléaire pour charger sa voiture et faire tourner sa climatisation réversible. Les saoudiens et les russes ne feraient pas grand chose de leur mer souterraine de pétrole si les produits de substitutions se répandaient.

  21. Bonjour à Tous,

    Le pétrole beaucoup baissé ce deux derniers jours. Il est tentant de prolonger le trait mais à un moment, on arrive à 0. D’autre part, à un moment donné la baisse va s’arrêter même sans accord Russie – OPEP faute de participant au marché baissier.

    Je me demande si on va arriver à dépasser les plus bas récent ou bien arrêter la baisse en s’arrêtant au même endroit. Cela me rappelle l’eurusd l’année dernière qui avait touché 2 fois les 1.04 avant de remonter et rester en range.

  22. Bonjour Lionel,

    Pour citer notre hôte:

    « Il faut toujours vous dire qu’une tendance établie en hebdo se poursuit très longtemps et qu’elle ne se retourne qu’une fois. Sur un plan strictement probabiliste, à un instant t, on a donc beaucoup plus de chance de voir la tendance se poursuivre que de la voir s’inverser. Je vais même plus loin, on fait souvent les meilleures affaires quand la tendance est menacée. »

    J’espère que JC pourra un jour écrire un livre ;) Je serai le 1er acheteur!
    Bonne journée

  23. Bonjour à tous,
    Les pays pétroliers commencent à vendre les actions de leurs fonds souverains ce qui n’est pas très favorable à la bonne tenue des indices actions.
    Le momentum de l’or augmente mais il va falloir qu’il consolide
    USD JPY tente de franchir son oblique de soutien en H4.
    Le pétrole reste baissier.
    Je suis en position depuis hier sur certains de ces supports mais pas tous.
    Bons trades !

  24. Bonjour à tous Ceux qui s’enrichissent en dormant comme disait l’autre :-)
    Les gains continuent à croître sur usdjpy, short levier 9. Suis aussi toujours long xauusd, short gbpjpy levier 1 et gbpusd levier 1, long eurusd levier 0,1 et short euraud levier 1.

    • Bonjour à tous
      @Payback Short GBP USD aussi ?
      Toujours mes golds et 3 soldats aujourd’hui au lieu de 2 mais la tendance (momentum dirait JC) est faible
      Un short dax pris hier soir.

    • Short gbp pour jouer les News jeudi. J’ai aussi commencé une position short UK100.
      J’ai baissé le levier de USDJPY ce matin À 5 en faisant du cash sur les positions hautes en sortie du diamant m15 et invalidation d’une divergence baissière cachée.

    • Oui c’est le problème. J’ai sécurisé toutes mes positions car une lueur d’espoir et le pétrole repart à la hausse en emportant tout le Forex avec lui. Tu as des infos plus précises ?

    • De retour. Non c’était sur Reuters ce matin. Ça m’a fait perdre beaucoup de profit potentiel. Plus que levier 3 sur usdjpy. Je renforce sur short gbpusd. Carney va être dovish demain.

    • J’ai pris des gains limités. Le marché hésite entre hausse et baisse. Ca risque de consolider horizontalement jusqu’à l’obtention d’un accord entre quelques producteurs et la ça va grimper. Trop aléatoire.

  25. Un article en anglais de Reuters, qui a mon sens, fournit une explication supplémentaire à la lenteur des débats entre producteurs. Les sanctions contre l’Iran viennent d’être levée ce qui leur donne de nouveau accès au marché. Les saoudiens veulent attendre 2 mois de production de l’Iran pour connaitre leur nouveau niveau de production et donc fixer les quotas en connaissance de cause.

    http://www.reuters.com/article/us-opec-oil-saudi-test-idUSKCN0VA22F

  26. hello
    flat partout depuis 2 jours.
    je commence à prendre des shorts euro en ce moment… il faudra bien ranger un peu au dessous déjà… après…

  27. De passage. mes USDJPY explosent mon compte….le tiers de ce qu’il aurait explosé si je n’avais pas allumé mes écrans aujourd’hui…Le marché surréagit aux ISM US?

  28. Ce que je retiens d’aujourd’hui c’est le franchissement de l’oblique hebdo sur EUR USD. Ça n’est pas rien. Problème, la volatilité est épouvantable. Il faut faire avec. Belle poussée de l’or. CAD, AUD et JPY font du yoyo.

    • pour swinger LT… non
      pour chercher des pips sur du ct voit mt… je shorts… 1.12 et 1.10 comme target

    • en obj j’avais 1,1118
      tant que acceleration up en ut30


      ensuite1, 1134

      puis max 1,1243 ( mme 260 en utJ)

      encore faudrait il casser up la mm200 …qui est à1,1054 en utJ

    • netjoker, depuis que tu as dit que tu shortais EUR USD, tu as beaucoup perdu ou tu es sorti sur stop. EUR USD était à acheter même en UT courte. Ce n’est que mon avis. Pour l’instant il poursuit sa hausse.

  29. 1.1080 est une résistance majeure mais si elle est franchie, ca va encore grimper. Le break sur oblique est un signal bull EUR USD.

  30. Et bien ça a bougé depuis vendredi dernier !
    L’usdollar arrive sur le kumo en D1. Le gold arrive vers 1140, avec le SSA en W1 et la MA 50 en W1 qui arrivent dans moins de 10$. Heure de vérité ! En même temps si la bce lâche les chevaux en mars le gold risque de rechuter, ou alors on est vraiment au début d’un changement de tendance, que l’on pourra expliquer d’ici quelques mois.

    • Beaucoup de volatilité mais je suis long depuis le début d’après midi. Je reste long en stop zéro. Mais la volatilité, les incertitudes sur le brut et un possible discours hyperdovish pourrait casser la tendance.
      Je suis hors yen qui a pas mal monté et on ne peut pas être partout.
      L’or est effectivement à surveiller de très près.

  31. mais sinon JCB… tu as une « explication » sur le bordel ambiant ?
    perso suis largué… alors je joue petit.
    un truc que j’ai remarqué dans mon trading et avec mes stats depuis plus de un an et demi, la première quinzaine du mois c’est moyen moyen, par contre les deux dernières semaines du mois je cartonne à chaque fois… je dois avoir des difficultés pour trouver le mouv en début de mois on dirait ! je pense que j’ai bien identifié mon point faible ?

    • Non il n’y avait pas une chance sur deux, tu as tradé à l’envers;

    • je cherche juste à trader le rangement qui doit arriver.

      bon on va faire simple… depuis un an que je fais du bla bla sur le blog :)
      – quand je joue en contre tendance, je joue très très petit.. normal, c’est du contre
      – je sais que les prix vont revenir dans une certaine zone… mais je ne sais pas quand… c’est pour cela que la majorité de mes ordres sont des buy/sell limite, la tendance continue je suis flat, la tendance se retourne elle embarque mais ordres… il y a plein de business à faire avec ça :))

      mais… et c’est là ou je te rejoins… quand les prix entre en squeeze comme en ce moment sur le daily, on sait que les prix vont exploser, mais… faut trouver la sortie de l’explosion… et c’est là le plus difficile mais aussi le plus rémunérateur… en gros on a chopé le point bas/haut…
      perso c’est le plus difficile pour moi dans le trading et ce n’est pas là ou je suis le meilleur… et le marché fait tout pour nous planté (là j’aurais du le voir depuis 3 jours… c’était visible sur les prix, mais pas vu, donc perdu HAHA )

      si je prends le cas présent, on sentait arriver la hausse au fil du temps, mais en terme de trading me suis planté, pas trouvé de point d’entré à cause de mon biais short… bref, à cause de moi car techniquement les points d’entrés à la hausse il y en avait plusieurs… donc c’est ma faute.

      mais le contraire existe aussi, j’ai eu des super points d’entrées… quand le marché allé dans mon sens…
      si je reprends l’ex de l’année dernière en novembre… ben c’était bingo en short, alors que beaucoup de monde pensait à la hausse… et je pyramidé seulement dans les squeeze 1H.

      conclusion : dans les squeeze de retournement de tendance je suis nul… pour moi c’est le plus difficile à trader, ce qui n’est pas normal car en terme de risque, trader un squeeze c’est le moins risqué normalement pour les stops !! et le plus facile pour continuer à jouer dans la tendance ou retournement.

      et c’est mon gros point faible pour swinguer dans un squeeze… alors que c’est le genre de trade qui devrait me rapporter le plus…
      alors là oui.. j’ai un bug.. alors je compense ma faiblesse par un money management béton.

      pour faire simple… et c’est évident avec les années… trader un squeeze c’est de la balle, mais faut bien gérer le bouzin pour gagner beaucoup… et perdre peu si on se trompe de sens… et c’est là ou je dois progresser pour swinger.

      là le squeeze daily :
      http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=159803Capture.png

      mais en court terme, je garde mes shorts, c’est quasi du 100% le rangement sous les 1.10.. et il y a du fric à prendre… mais c’est du court terme suis d’accord.
      en LT comme toi je garde tout et reprend des long sur tous les retracements ;)
      vais peut être le faire d’ailleurs, car choper un point bas, il y en a seulement un, mais les retracements pour re-entrer dans la tendance… il y en a plusieurs :)

      mais top le blog pour swinguer, super instructif ;)

    • et j’ai shorté 1.11300… faut pas déconner non plus :)
      mais je vais surveiller dans les jors à venir les retracemment pour entrer long come à priori l’euro veux monter.. mais je veux un gros retracement pour entrer, un 50-60% minimum… no risque

  32. Dudley (Fed) exprime des doutes sur le rythme des futures hausses de taux 03/02/2016 19:03

    NEW YORK (Dow Jones)–Le président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley, a indiqué mercredi que les conditions financières actuelles modifiaient les perspectives d’une manière telle que la banque centrale américaine pourrait être contrainte de retarder ses prochaines hausses de taux.
    Dans un entretien accordé à Market News International paru mercredi, le banquier central a souligné que les derniers événements sur les marchés financiers, ainsi qu’une récente série d’indicateurs économiques, étaient susceptibles d’altérer les prévisions de croissance de l’institution de Washington ainsi que son évaluation des risques. Mais il a toutefois prévenu qu’il était « un petit peu tôt pour tirer des conclusions définitives sur ce qui est observé » par les membres de la Fed.
    « Nous pouvons dire de manière plus sûre, je pense, que les conditions de financement se sont considérablement durcies par rapport à notre réunion de décembre », a relevé William Dudley. Il a ajouté que si ces conditions financières restaient à l’oeuvre jusqu’à sa prochaine réunion en mars, la Fed devrait « prendre cela en considération pour ce qui concerne [sa] décision de politique monétaire ».
    Ces déclarations interviennent alors que les marchés financiers doutent de plus en plus d’un nouveau relèvement des taux par la Réserve fédérale lors de sa réunion des 15 et 16 mars. En décembre, la banque centrale américaine a relevé ses taux pour la première fois depuis près de 10 ans, mais elle s’est abstenue lors de sa réunion suivante en janvier.

    • Brainard (Fed) estime que la situation actuelle exige une « vigilance » forte 03/02/2016 22:37

      NEW YORK (Dow Jones)–Lael Brainard, membre du conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale (Fed), a jugé mercredi que la banque centrale américaine disposait de plus en plus de motifs de ne pas se précipiter pour resserrer sa politique monétaire en raison de l’environnement économique et financier mondial actuel.
      Les récents développements imposent de réfléchir de manière très vigilante, a souligné Lael Brainard dans un entretien au Wall Street Journal.
      Selon elle, les difficultés actuelles des pays émergents comme la Chine ainsi que le ralentissement de la croissance des économies plus développées pourraient notamment avoir des conséquences directes sur l’activité aux Etats-Unis.
      « Cela pourrait se traduire par un affaiblissement des exportations, de l’investissement des entreprises, de la production manufacturière, des progrès plus lents pour atteindre l’objectif d’inflation, et un resserrement des conditions de crédit », a-t-elle détaillé.
      Ces déclarations interviennent peu après celle d’un autre membre de la Fed, William Dudley, qui a également affirmé mercredi que les conditions financières actuelles faisaient peser des risques sur le calendrier de relèvement futur des taux. Les marchés financiers doutent ainsi de plus en plus de la possibilité pour la Fed d’opérer un nouveau relèvement des taux lors de sa réunion des 15 et 16 mars. En décembre, la banque centrale américaine avait remonté le loyer de largent pour la première fois depuis près de 10 ans, mais elle s’était ensuite abstenue lors de sa réunion suivante de janvier.

  33. Bonsoir ca secoue ds tous les sens en ce moment
    Oui l oblique eur usd franchie JC mais je retiens aussi la hausse SANS Raison du OIL FORTE et peu de monnaies correlees ont suivi aussi franchement !
    Comme l a fait remarqué Payback il y a de l annonce dans l’air, en tout cas qq chose.
    Le Gold franchie des obliques D1 depuis fin 2015, la grande oblique sera pour 1200$ si on y va

    Les USA ralentissent. Le Gold monte – Le oil monte – L euro monte – Les indices plongent.
    Bon ben on dirait que les choses repartent dans l autre sens en 2016 !

  34. Les gens de GS sont en train d’essayer de fourguer tous les shorts EUR USD qu’ils ont accumulés en direction de 0.95 Ça fait monter les prix …

  35. Les 4 hausses des taux prévues en 2016 sont de moins en moins crédibles. L’ISM US est inquiétant. C’est ce qui fait monter l’or et baisser le dollar.

    • La question à 100,000 euros, quelle réaction en cas de NFP explosif vendredi? Rebond des indices et baisse eurusd ? En attendant au dessus de 1.11 c’est hyper bull !

  36. NFP explosif avec des types qui se retrouvent au chômage aux US parce que leurs puits de pétrole ferment, ca reste à voir.

  37. Je vous recommande de relire l’article au dessus. Le passage de l’oblique hebdo EUR USD signifie montée du cross pas l’inverse.

    • On a fracassé l’oblique hebdo, j’ai pris un long eurusd. Mais petit c’est très volatile.

  38. Bonjour,

    L’amplitude de l’eurusd diminue en H1. Est-ce une compression? Sachant que l’oblique en w1 a éré nettement franchie hier, n’est-ce pas le signe d’une deuxième hausse?

  39. Bonjour à tous
    Draghi parle à 9h ce matin, peut etre une incidence sur eurusd, permettant aux retardataires de rentrer et à netjoker de faire du profit ;)
    @payback j ai repris du usdmxn hier, en BE et Stopwin, tres joueuse cette paire.
    J ai aussi du usdcad pour le renouveau du oil … s il arrive
    Pas devant les ecrans hier donc pas de renfort gold, ni d entree sur eurusd
    Le dollar a enfoncé son oblique haussiere en W1 et attaque son kumo en d1 comme le rapellait Esteban hier soir.
    De nlles tendances sont peut etre en train d’apparaitre

    • Les rendements allemands ont fortement baissés hier, le 10 ans est passé sous les 0,30 (0,275) et tous ont été négatifs jusqu’au 8 ans. Ça ne s’était pas vu depuis le point bas de fin février 2015 avec le début de panique sur l’obligatoire. J’avais commencé un short Bund il y a quelques temps, mais j’avais coupé mes pertes, je tradais à contre tendance, ma grosse erreur avait été de faire une analyse graphique sur mt4 ( les changements d’échéance de contrat donnaient de gros gaps) et non pas sur le graphique du rendement en lui même.

  40. Bonjour à tous
    Triangle descendant sur EUR USD. En cas de franchissement, on pourrait retracer en direction de 1.10 et 50 % fibo.

  41. http://news.forexlive.com/!/japans-iwata-says-its-possible-for-boj-to-lower-rates-to-around-02-20160204
    Nouvelle tentative ce matin de la BOJ. Et pourtant le JPY continue sa poussée.
    Deux des plus grandes zones économiques sont maintenant en taux négatifs (zone Allemagne et Japon). Et si les taux négatifs avaient un impact inverse de celui attendu? Et si les taux sont négatifs, pourquoi ne pas acheter de l’or plutôt que de placer sont cash en perdant de l’argent?
    Taux négatif au Japon => ruée vers les bonds US => baisse taux US => baisse du dollar => hausse du JPY et de l’Euro => hausse du Gold.
    Fondamentalement la Zone Euro a une balance commerciale positive (contrairement au Japon).
    Deux Swings majeurs se dégagent de ces réflexions pour les prochains mois: long EURUSD et long Gold.

    • Bjr à ts
      payback, c’est presque du JCB que tu nous écris là! :-)
      C’est une chaîne d’hypothèses que je partage, sauf que je doute un peu de la pérennité de la tendance eurusd qui ne tardera pas à dégainer son QE2 ou QE1′.
      Qd à l’OR il faut que la situation se dégrade plus fortement dans le monde, quoi qu’on commence à revoir des achat assez significatifs.

  42. bonjour à tous,

    La méforme financière de l’Arabie, une menace pour les marchés en 2016 – Market Blog 04/02/2016 09:56

    Par Yann Morell y Alcover et Mike Bird
    PARIS/LONDRES (Dow Jones)–Malgré le rebond des prix du pétrole des derniers jours, la situation financière de la plupart des grands pays exportateurs demeure extrêmement précaire. A commencer par celle du plus important d’entre eux: l’Arabie saoudite.
    Le plongeon des cours du brut observé depuis juin 2014, a lourdement pesé sur les finances publiques du pays faisant passer le solde budgétaire d’un excédent de 6,5% du produit intérieur brut (PIB) en 2013, à un déficit de l’ordre de 15% l’an dernier.
    Malgré les efforts de réduction des dépenses publiques annoncés fin 2015 par le gouvernement, la situation ne s’annonce guère plus encourageante cette année, compte tenu de la perspective de prix du brut toujours plus faibles à moyen terme.
    Depuis le mois d’août 2015, les cours des « credit default swaps » (CDS) de l’Arabie saoudite, qui reflètent le coût d’une assurance contre un défaut de paiement du pays, se sont très fortement appréciés, que ce soit à 1, 3, 5 ou 10 ans.
    Pas de retour à l’équilibre en vue
    Selon les calculs de Deutsche Bank, les mesures d’austérité devraient permettre d’abaisser le cours du baril de pétrole à partir duquel le pays sera en mesure d’équilibrer ses comptes publics de 100,40 dollars en 2015 à 77,60 dollars cette année.
    Ce nouveau prix d’équilibre reflète une baisse substantielle d’un an sur l’autre mais reste très supérieur aux prix actuellement observés sur les marchés, même à terme. Selon les anticipations reflétées par l’évolution des contrats à terme sur le Brent, les investisseurs n’envisagent pas de retour du prix du baril au-dessus de 50 dollars avant 2020.
    Pour redresser ses comptes publics, dans un contexte de prix du brut durablement faibles, Riyad risque donc de se retrouver confronté à un dilemme: mettre en place de nouvelles mesures d’austérité ou abandonner l’arrimage de sa devise au billet vert.
    Menace pour 2016
    La deuxième solution aurait l’avantage de rééquilibrer presque mécaniquement les finances publiques du pays, au prix d’une probable accélération de l’inflation mais sans réduction supplémentaire des dépenses publiques. En revanche, elle risquerait aussi d’être perçue sur les marchés financiers internationaux comme un signal d’alarme et de déclencher une nouvelle panique.
    Dans une note publiée fin décembre, les analystes de Bank of America-Merrill Lynch avaient prévenu que la fin de l’arrimage du riyal au dollar constituait, par l’ampleur de ses conséquences potentielles, l’une des principales menaces de 2016. Selon eux, une telle décision serait susceptible d’entraîner un nouvel effondrement des cours du brut, d’aggraver la situation financière déjà catastrophique de nombreux pays producteurs et d’enfoncer encore un peu plus l’industrie pétrolière des pays développés.
    Jusqu’ici, Riyad a nié envisager une quelconque dévaluation de sa devise. Cependant, avec la perspective d’un prix du brut restant durablement sous les 50 dollars, cette menace ne semble pas prête de disparaître.

  43. dernier commentaire: on a vu avec le GBPJPY que les mouvements se font très rapidement sans grosses consolidations. Le pyramidage doit-il être plus agressif?

  44. Bonjour à tous,
    Merci à JC de nous avoir rappelé les bases hier soir : une cassure de résistance hebdo est BULL pour l’eurusd ! Je suis rentré long EURUSD levier 1 ce matin, mais impossible de pyramider pour l’instant, patience ?

  45. Dernier point sur les fondamentaux: une baisse du dollar de 10% éviterait une dévaluation brutale du RMB et pousserait le Oil à la hausse, deux points qui stabiliseraient un peu la situation économique mondiale et mettrait un peu d’inflation dans beaucoup d’économies.
    Pour l’objectif technique, 1,14 le haut du range et 1,25 si on casse le range.
    Une nouvelle cible stratégique convenue des BC pour EURUSD autour de 1.2 plutôt que 1.1 me parait avoir du sens.

    • ama,

      la mme260 utJ….va etre compliquee à casser en cloture utJ

      si les cours y vont , ce sera pour moi , un point short

      ps/ je ne considere que les cours cloture….une meche n’a pas d’importance , pour moi

    • le 24 aout 2015 :meche sur cette mme, mais en cloture utJ, les cours n’ont pas casse cette mme260

      ama , il y a un risque (pour les longs) que cette mme renvoie à nouveau les cours
      dc suivant comportement , sur cette mme260 , si les cours y vont…ce sera un point short pour moi

      bonne fin de journee à tous

  46. N oublions pas qu il y a des stats americaine today qui pourrait aider continuer a affaiblir le dollar…. ou rassurer les marches sur l economie americaine. Et demain egalement.
    Patience.

  47. Un mot sur la déflation. Elle entraîne une paralysie de l’économie car les acteurs économiques arrêtent de consommer dans l’espoir de payer moins cher demain les biens et services. Nous n’en sommes pas là mais c’est un risque que ne prendra pas la BCE. La réaction de la BCE avec un dollar à plus de 1.145 me parait très probable mais quel effet aura-t-elle ? On a vu que le desserrement récent de la BOJ n’a pas beaucoup d’effet dans l’aversion au risque. D’accord avec payback, le fly to quality vers les obligations US fait baisser les taux long US et fait baisser le dollar mais n’oublions pas que le bund allemand est au plus haut et que les taux européens sont très bas. Je me fixe 1.14 pour objectif pour l’instant tout en étant capable de sortir si les moteurs de la tendance s’éteignent. Mon levier est monté progressivement à 3 mais je suis rentré long EUR USD avant beaucoup de lecteurs, ce qui m’a donné l’occasion de pyramider avec prudence.

    • Oui nous devrons aviser à 1.14. Mais si les banquiers centraux (BOJ, FED, BCE, BOE) pensent encore global ils laisseront filer le dollar jusqu’à 1.2. Et j’espère qu’il pensent encore global. une crise en Chine ou une faillite des émergents nous plomberait tous. Le jour ou c’est chacun pour soit, il faudra acheter beaucoup de Gold.
      Je n’arrive même plus à recharger sur EURUSD tellement ça va vite.

  48. Prelim Unit Labor Costs q/q de bonne facture mais l’EUR USD continue sa course. Le 2 ans américains fait encore moins 2.70% en ce moment.

  49. Les valeurs bancaires connaissent une période bien difficile. Depuis début 2016, les actions BNP Paribas et Crédit Agricole concèdent 23% tandis que le repli de la Société Générale atteint 26%… Il faut remonter à la crise des dettes souveraines en zone Euro pour avoir un tel accès de défiance à l’égard des financières.
    Inquiétudes du côté de certains engagements.
    Parmi les raisons avancées au reflux actuel, on a tout d’abord l’exposition des banques vis-à-vis des industries pétrolière et gazière. La chute des cours risque de provoquer des défaillances dans cet univers avec des prêteurs qui vont être obligés de provisionner une partie de leurs engagements. De manière plus générale, les difficultés rencontrées dans la sphère émergente impactent les établissements financiers via leurs filiales locales.
    La fragilité des banques italiennes montrée du doigt.
    Autre souci pour le secteur avec la situation délicate des banques italiennes. Fragilisés par la crise, les établissements transalpins détiendraient autour de 200 Milliards d’Euros de créances douteuses. Fin 2015, quatre petites banques italiennes ont déjà fait l’objet d’un plan de sauvetage… d’autres pourraient suivre. Les analystes estiment d’ailleurs que la consolidation du secteur est indispensable alors que le pays compte 700 banques.
    Un métier moins rémunérateur.
    Sur les activités traditionnelles de prêts et de dépôts, la concurrence se fait plus intense. La désintermédiation provoque l’arrivée de nouveaux acteurs à l’image des géants du web. La faiblesse des taux constitue également une épine dans le pied des banques. Avec un taux de dépôt devenu négatif, une banque doit désormais payer pour placer ses excédents sur le compte de la BCE…
    Des décotes qui se creusent.
    La faiblesse actuelle des cours tend à creuser la décote accusée par les banques françaises. Selon les dernières données disponibles, le Crédit Agricole se négocie avec une décote de 32% alors que celle de BNP Paribas est de 42%. La Société Générale est la plus malmenée avec une décote qui atteint 48%…
    ——————————————————————————————————

    …….il suffit d’attendre que les shorts veuillent bien se racheter :-)

    en periode de « soldes » il ne faut pas se presser :-), ….mais ama , il y aura à un moment donne , un niveau d’achat ‘interessant » …ce qui aura des consequences sur le cac

    • je vais commencer à shorter l’eurus

      ça fera une moyenne avec toi :-) ….
      leger au depart

    • comme j’utilise des turbos
      leger pour moi , signifie strike peu agressif
      et si mon scenario est ok , à savoir mme 260 non casse en cloture utJ, …je prendrai un strike plus agressif

    • en ut30,

      à noter la presence d’une double divergence baissiere ( soit pour moi , sur 2 indicateurs)
      si validation,
      objectif1 : 1,11 …puis mme 9 utJ (ambitieux , pour l’instant , vu qu’elle est à 1,0982…objectif dynamique , cette mme9 utJ etant haussiere)

    • :-) ne t’inquiete pas je vais demander du renfort à un italien qui a d’autres ressources financieres que les miennes

      ….

      à noter , ce qui m’interesse , c’est le fixing en utJ

    • en utJ
      indicateur (24/52/9)
      s’il repasse <0 ….fais bien attention à tes longs

      l'objectif serait inf 1,0570

  50. les monnaies pacifiques comme AUD ou USD retracent tres peu face au $.
    j ai loupe une belle ETEI sur AUD USD en D1
    Je suis sur que JCB l a pas loupe.
    Je suis qd meme surpris de leur vigueur avec la Chine qui tire la langue

  51. L’eurusd monte bien. Merci JC.

    En fait ce que je n’arrive pas à faire, c’est surveiller quoiqu’il arrive les choses en M1 et w1 comme tu le fais.

  52. Bonjour à tous,

    Divergence baissière en H1 sur EUR USD mais elle risque de ne pas être fiable. UT courte et le cross a peu consolidé. Seul un bon NFP à 14 h 30 peut inverser la tendance haussière en cours. Prudence lors de la stat.

    • même vision pour l’instant, si j’étais long je garderai tout.
      pour l’instant suis flat partout, j’ai cartonné en janvier en ne jouant que du range 4H alors je blinde en attendant et reste hors marché… j’attends…
      soit accélération hausse pour chercher du retracement, ou alors il retrace et je cherche des longs pour reprendre dans la tendance… un truc comme ça LOL
      mais si il faut aller là ou va l’argent c’est quand même jouer la hausse, mais les gens comme moi qui ne sont pas dans le train c’est trop tard pour l’instant… à mon avis bien sur.
      mais on reverra les 1.10-1.105… dans quelques temps, trop volatile pour ne pas retracer à minima, des gros ont étaient pris de vitesse dans la hausse va falloir y retourner un peu… j’espère :)
      je ne vois pas trop les indices remonter non plus pour l’instant… manque un sell of sur les indices peut être, pour l’instant c’est une baisse tranquille si on peut dire, pas trop de panique.
      voili voilou

  53. Bonjour,
    Levier 3 sur long EURUSD et 2 sur short USDJPY avec pas mal de positions proches qui risquent de sauter. Toujours mes Golds mais je ne renforce pas car trop de mal à pyramider sur ce marché. Toujours short UK100 levier 1. Perdu mes short GBPNZD en stop BE. Dommage le trade avait bien commencé.
    Normalement ça ne devrait pas beaucoup bouger avant les NFP. Toutes les positions en stop BE.
    Compte à +90% depuis début de l’année hors nouveau versements.

    • Hello bank !, génère près de 9 % des revenus

      ils viennent de comprendre en France que internet existe… haha

  54. bonjour à tous et bon Wend,

    « Les marchés devront composer avec l’exercice d’équilibriste de la Fed – Plus USA 05/02/2016 11:27

    Justin Lahart,
    The Wall Street Journal
    NEW YORK (Dow Jones)–Les investisseurs semblent globalement convaincus que la Réserve fédérale (Fed) ne relèvera pas le taux des fonds fédéraux à l’issue de sa réunion de politique monétaire le mois prochain.
    Elle pourrait grandement contribuer à apaiser les marchés mondiaux si elle acceptait simplement de le reconnaître, mais la situation est moins évidente qu’elle n’y paraît.
    Les responsables de la Fed ayant ces derniers temps fait preuve d’une certaine prudence dans leurs perspectives, le marché des contrats à terme tient compte d’une probabilité de seulement 10% que la Fed relève ses taux lors de sa réunion de mars. Or la simple possibilité, même éloignée, que la Fed relève tout de même ses taux comporte des risques d’effets secondaires majeurs.
    Si la présidente de la Fed, Janet Yellen, assure la semaine prochaine, lors de son audition devant la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, qu’il n’y aura pas de resserrement en mars, les investisseurs ne s’en porteraient que mieux. Mais dans ce cas, les conditions de marché pourraient aussi s’améliorer au point que les banquiers centraux se sentent suffisamment à l’aise pour relever leurs taux en mars – surtout si les indicateurs économiques à venir se révèlent satisfaisants.
    Or la Fed, après avoir écarté cette éventualité, pourrait se sentir quelque peu embarrassée si elle souhaitait finalement les relever.
    Une crédibilité en jeu
    Autre facteur de poids: cela fait plus d’un an que les responsables de la Fed expliquent que leur décision en matière de taux dépendra de l’évolution des indicateurs économiques. S’ils préparent le marché à un statu quo plus d’un mois avant la réunion de mars, ils risquent de perdre toute crédibilité. En conséquence, même si la Fed parvient à atténuer temporairement les tensions sur les marchés mondiaux en tenant des propos rassurants, elle pourrait également favoriser l’émergence de nouveaux problèmes.
    Au final, on peut s’attendre à ce que la banque centrale laisse fortement entendre qu’un relèvement de taux en mars n’est pas à l’ordre du jour et, dans le même temps, à ce que ses responsables n’écartent pas complètement cette perspective.
    Cette situation est loin d’être idéale, pour les responsables de politique monétaire comme pour les investisseurs, mais c’est sans doute la seule possible. »

  55. Quelle volatilite… J’ai essaye de recharger dans le 1er gros pull back immediatement apres la grosse bougie verte, et ensuite on est tombe en dessous du cours d’avant stats ce qui a active mes stop loss. Et la on est repartie en hausse. C’est vraiment la loterie jouer les stats. Il faut vraiment eloigner les stop loss et reduire le levier.

  56. donc cette fois-ci les NFP (bien que stat tres importante) ont moins drivé le marché que les Average Weekly Hours et que l’employment rate?

  57. J’ai pris tous mes bénéfices sur EUR USD peu après la stat. La tendance va manquer de carburant. Pourtant ce n’est pas le pétrole qui manque !

  58. on a rebondi sur les 61% de la dernière jambe de hausse. J’hésite à reprendre avec un stop en dessous…les taux US rebaissent vite.

    • Non malheureusement! -38% en une journee on voit pas ca sur le forex. Au fait tu as pris une position short sur Monster?

    • oui, je fais ce que j’écris sur le blog :-) Mes positions sur action sont visibles sur le tradingfloor de saxo. 1500 actions short. 15.000 dollars de bénéfices pour l’instant soit presque 10% en une semaine :-)

  59. Ca fait un trade court qui n’a pas eu le temps de produire beaucoup mais c’est comme ca. J’avais un buy stop avec stop qui aurait pu cartonner en cas de mauvais NFP. mais sur le plan economique, il vaut mieux que les USA aillent pas trop mal car sinon, la crise a venir pourrait etre mauvaise.

    • ama ,
      la mme9 utJ est un objectif qui sera atteint

      mais je ne fais pas d’over week

      …..
      bon wend à tous

    • à noter que cette mme9 utJ est haussiere
      et …..qu’elle pourrait servir de support aux cours

    • ama,

      le gold retrace en utJ….jusqu’où ??
      mais il devra faire et ce n’est que mon avis, un nouveau + bas inf 1053,14 en cloture utJ …horizon qq semaines ….suivant mon interpretation de mes indicateurs :-)

  60. J’ai un peu rechargé sous les 61% de Fibo. Levier presque 2 sur EURUSD et 1 sur USDJPY. La situation n’a pas fondamentalement changé avec les chiffres d’aujourd’hui.

    • oui, la tendance de fond ne vas pas se retourner comme cela… faut un peu de temps avant que cela arrive je pense.
      on est vendredi sinon j’aurais essayé des petits longs aussi sur l’euro vers 1.11250.

  61. bonne continuation à tous
    et longue vie à ce blog

    …..

    je suis depuis trop longtemps sur les marches boursiers …depuis 1984 (actions, srd ,produits derives ….)
    et je trade devises , indices , matières premieres depuis 2001

    ….
    j’ai decide et ça fait qq temps que j’ y pense ….de m’eloigner des marches boursiers

    …..

    ne jamais oublier …que seul le marche a toujours raison
    et qu’il faut savoir rester humble devant ce marche ….pour pouvoir etre encore là « demain » …financièrement parlant

    ……

    merci à JCB , pour ce blog …que j’ai eu le plaisir de connaitre en 2009 , grâce à Daniela , ….

  62. @ Surfeuse
    Comment as tu eu l’intuition de shorter cet apres midi l’eurusd? Sur des fondamentaux? Sur indicateur?
    Merci pour tes contributions, reviens nous quand même de temps en temps. Bon vent.

  63. Je n’aurai pas du repasser devant mes écrans…la poussée du Gold m’a fait charger en longs JPY avant le WE. Je vais passer un mauvais WE.

    • Bon et bien j’ai eu soldat gold qui a sauté en BE (entrée non optimale) dans la volatilité cet après midi, mais j’en ai repris un peu quand la hausse est repartie puissamment avec le V bottom ( dans la montée du V et au franchissement de la ligne de cou ). Bon week-end à tous et bonne continuation à toi surfeuse :)

  64. Merci surfeuse pour tous tes commentaires toujours très pro. Tes mme vont nous manquer. Moi je m éloigne du blog pour me faire mon trading. Je me souviendrai toujours des tes posts il y a 2 ans quand je suis arrivé sur le blog qui m ont beaucoup aidé car je suis encore la aujourd’hui. Plus calme et moins envieux.
    À bientôt j espère.

  65. Bonjour à tous. J’ai très peu de temps en ce moment et je n’ai pas pu écrire d’article. Je vous laisse commenter l’actualité. Les grands mouvements de la semaine dernière consolident.

  66. Bonjour,
    Le blog est bien calme. Beaucoup de gens en vacances?
    Mauvais début de semaine en trading pour l’instant. Les chiffres FX chinois n’ont pas provoqués de réaction brutale, pourtant la chine continue à bruler du cash à grande vitesse pour soutenir le RMB et éviter la fuite des capitaux. Ils vont devoir soit dévaluer soit rétablir le contrôle des capitaux. Dans les deux cas ça risque d’inquiéter les marchés.

    • Ca peut aussi faire monter les taux US car ce sont des obli US qu’ils vendent. Mais d’un autre coté, les Obli US sont un save haven et ca fait baisser les taux. D’où une situation très confuse sur le dollar qui a du mal à retrouver une direction ce matin. Logiquement on a atteint un seuil important sur USD JPY mais le retracement n’est pas très puissant.

  67. il est encore temps de rentrer sur le Gold qui est en retard par rapport à ce qui commence à ressembler à une capitulation.

  68. Je me suis fait avoir ce matin et j’ai lâché quelques positions mais j’ai bien rechargé en suivant les baisses, compte au plus haut de l’année.
    Short CADJPY, USDJPY et UK100
    Long EURUSD et XAUUSD.

    • Pourquoi avons-nous acheté le pétrole, le cuivre et l’argent-métal mais pas l’or?
      D’abord, parce que le pétrole, le cuivre et l’argent-métal ont une utilité économique que n’a pas l’or. Ensuite, parce que l’or est très sur-évalué par rapport aux trois autres. Enfin, parce que l’or est susceptible de faire l’objet de ventes massives (en particulier des banques centrales des Etats les plus endettés dont les monnaies chutent) alors qu’elles ont déjà eu lieu pour les trois autres. En outre, parce que l’or est un métal monétaire « ultra politique », pas vraiment une matière première, que la Federal Reserve US et les autres banques centrales occidentales n’ont de cesse de marginaliser et de manipuler à la baisse avec l’aide des bullion banks via les marchés à terme de l’or papier (pour éviter tout retour à l’étalon-or), dont les paramètres de l’offre et de la demande ne permettent pas de prévoir les mouvements de prix, lesquels sont principalement fonction des fluctuations du dollar US, la monnaie monopolistique mondiale, et accessoirement de la tendance des marchés d’actions US (l’or ayant tendance à baisser quand le dollar US et, généralement mais pas toujours, quand les actions US montent). Sans compter qu’en déflation, comme actuellement, l’or qui coute à détenir mais ne rapporte pas de revenu fixe a tendance à baisser.
      http://www.forum-monetaire.com/
      ==> bon ben finalement l’or, alors on achète ou on vend comme dirait fiornetino… :)

    • Que trouvé ça, mais c pas très convainquant !

      EURO-DOLLAR: Strong selling in euro-yen weighs on euro-dollar, extends rate’s
      corrective pullback away from earlier highs of $1.1184, to $1.1183. Next support
      seen at Friday’s low of $1.1109., with bids seen into $1.1100. Equity sell off
      so far favouring yen across the board.

    • oui vu aussi mais pas convaincu. perdu beaucoup de soldats EURUSD.
      mon broker gagne plus d’argent que moi a en ce moment :-)

  69. Il ne faut pas avoir trop de certitude en ce moment. La période est compliquée. On est proche de seuils majeurs

  70. bonjour à tous
    et a Surfeuse si elle nous lit encore
    JE m’en veux de ne pas avoir pris d’or mais j’attendais un retracement pour rentrer. J’ai peut être du mal à discerner si un retracement est suffisant. Quelqu’un pour me conseiller?

  71. Sur EURUSD, une target à la baisse pourrait être un good-bye kiss de l’oblique qu’on a cassé la semaine dernière.
    Actuellement, on aurait 1.1020-1.1030 comme objectif.

  72. bonjour à tous !
    concernant l’euro, le CDS de Deutsche Bank est à un plus haut depuis juillet 2012.
    Risque crédit !
    bons trades

  73. L objectif de la tasse avec anse sur l or dont j ai parlé il y 2 semaines va etre realisé, on approche de l oblique D1 à 1200$ et enfin on est en bordure du nuage en W1.
    Que de grds rendez-vous pour le Gold
    ps: bien sur j en ai plu…. suis sorti vendredi….

  74. j’ai commencé un short gbpcad ce matin, une oblique baissière a repoussé les cours vers le sud. on travaille actuellement pour ressortir du kumo en H4 vers le bas, et on se rapproche doucement du kumo en W1.

  75. Bonjour,
    +7% pendant la nuit :-)
    Suis toujours assez chargé dans le bon sens.
    Le Eurusd me paraît en retard sur USDJPY. Je vais essayer de le travailler aujourd’hui.
    Plus beaucoup de supports sur USDJPY. J’essaye aussi de charger en gold mais très prudemment car j’ai du mal à maîtriser le support. Suis short USDJPY, gbpjpy, gbpnzd et long gold et Eurusd. 15% de marge utilisée sur fxcm. Beaucoup plus sur saxo à cause de mes short Monster.
    J’espère avoir moins l’impression de faire un monologue aujourd’hui sur le blog :-)

  76. Bonjour à tous,
    Payback, tu n’es pas en monologue, il y a d’autre intervenants. En revanche, c’est vrai que je suis très peu présent. Je trade peu car je suis en transition sur mes comptes et je ne prends aucun risque. Les fonds du compte actuel sont destinés à l’impôt. Je n’ai dont droit à aucun draw down. Les fonds destinés à mon futur compte sont déjà dans ma société en création et ce compte sera opérationnel au mieux dans un mois.
    De plus je pars à l’étranger à la fin de la semaine pour un bon moment. Je vais suivre le blog de loin. Les commentateurs du blog s’en sortent très bien. Je vous laisse échanger entre vous.

  77. Bonjour à tous
    Bon voyage à JC
    Merci Payback d’accepter de prendre le « relais » on n’est pas abandonné.
    Il se pourrait qu les tendances en cours marquent un peu le pas, un double bottom est en formation sur le dollar index.
    qui nous enverrait vers l’oblique sup descendante de son canal D1…

  78. Personnellement, j’ai pris un short sur l’or avec un stop loss à 1210. L’idée est que la MM100 en W1 est très difficile à franchir. Si c’est le cas, je passerai en long.

    • Gold à 1000 ça signifierai un énorme rebond sur les marchés action, … Peut être si les chiffres US s’améliorent vraiment, mais difficile à croire. Il faut toujours se méfier à Goldman, des fois qu’ils aient des infos.

  79. Bonjour à tous,

    On est sur le haut du canal descendant (débuté en Juillet 2014) en hebdomadaire sur NZD/USD.
    Graphiquement parlant je vois que les cours on testé ce haut de canal début janvier 2016 avec une forte réaction vendeuse (-450 points en 2 semaines) avant de remonter testé l’oblique la semaine dernière avec encore une fois une réaction vendeuse (petite meche hebdo de 130 points correspondant à la journée de vendredi).

    Techniquement parlant on est sur le haut d’un canal descendant qui dure depuis 18 mois je me dis que le ratio reward est interessant pour jouer la poursuite de la baisse et que pour s’extirper à la hausse d’un tel canal il faudrait une baisse durable du dollars.

    Je ne suis pas dedans actuellement, je cherche un signal mini 4H pour tenter une petite position vendeuse,je me presse pas sachant que l’on peut remonter tester le haut de canal et que c’est de l’hebdo.

    Bonne journée

  80. EUR/GBP va peut etre marquer un nouveau plus haut daily aujourd’hui ca peut être interessant à suivre mais on est sur une zone de résistance mensuelle/hebdo importante autour des 0.7770.

    Je vois sur PFX que le Crédit Suisse et Citi sont acheteuse de l’EUR/USD et que Merrill Lynch est vendeuse de GBP/USD, ca irait dans le sens d’une poursuite de la hausse EUR/GBP.

  81. Repris du usdjpy en cassure oblique m15
    Il n’y a plus de résistance sur usdjpy, sauf intervention de la boj, ça me semble la paire la plus facile à jouer avec gbpjpy.

  82. encore une journée à 6 chiffres? :-) J’ai fait du cash ce matin, mais je n’ai pas résisté à reprendre des positions après. ça marche plutôt bien en reprenant sur les pullbacks avec objectif les figures en M5/15. marge utilisée 12%. Toujours les mêmes positions sauf GBPNZD.

    • Toujours avec toi ;) mêmes positions que ce matin, repris du gold après la petite conso de ce matin et aussi de l’eurusd et du gbpcad dans la matinée et sur le début d’après-midi.

  83. Bravo Payback, mon compte aurait fait un beau boost (pas autant non plus!) si j’avais pas lache tous mes shorts GBPJPY, Dax et mes long EURUSD vendredi matin…

  84. Sorti d’une bonne partie de mes gold et sorti de tous mes short gbpjpy à l’ouverture américaine. Repris un peu de long eur.usd avec premier objectif 1.14

    • oui je me disais la même chose. Finalement, pour qu’il y ait un accord, c’est plutôt une bonne chose que l’oil soit redescendu sous les 30 ( on est sur les 29) , ça remet de la pression pour qu’un arrangement puisse être trouvé.

  85. Bonjour à tous,
    Réveil à +3% et actuellement à -0,5%. Beaucoup de volatilité dés le matin. ça commence à être épuisant. J’ai baissé le levier et pris un peu de cash ce matin.
    Mes positions:
    Short CADJPY levier 2, GBPJPY levier 1, UK100 levier 2, USDJPY levier 2.
    Long EURCAD levier 1, EURSUD levier 2 et XAUUSD levier 0,3.
    Des supports/résistances en unités courtes sur beaucoup de positions. A surveiller.
    A surveiller aussi le double bottom sur Oil signalé par Antoine. Bien que rien dans les fondamentaux ne plaide en faveur d’un retournement de l’Oil. Les déclarations du Kuwait hier montre que même au sein de l’Opep ils ne sont pas d’accord.
    Dans l’attente du témoignage de Yellen dans l’après-midi.

  86. Bonjour
    usd cad l ETE tjs en formation. Le Cad est solide. Le marché a peut etre anticipé le x2bottom sur le oil et se dit que ca ne peut que monter now. Une annonce est peut etre dans les tuyaux….
    Si oil monte les marchés vont apprécier et le JPY baisser il me semble Payback.
    Short usd cad et short gbp nzd.
    Le AUD est interessant dans une perspective de la hausse de l’or (qui est en range actuellement tt comme le oil).
    Stats GBP à 10h00

  87. Bonjour à tous,
    info : Du côté des matières premières, le baril de Brent de la mer du Nord progresse de 2,2% à 31 dollars après une chute de près de 8% la veille. Un sursaut intervenu à la suite de l’annonce que l’Iran est ouvert à des discussions avec l’Arabie saoudite sur les conditions du marché du pétrole. Le marché surveillera par ailleurs à 16h30 la statistique des stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis. Le consensus établi par Bloomberg table sur une augmentation de 3 millions des stocks de brut.
    bons trades

  88. en attente :
    Yellen sur le gril des représentants

    La présidente de la Fed doit prononcer son discours semestriel de politique monétaire devant la Commission des Affaires Financières de la chambre des représentants cet après-midi, avant de participer à une séance de questions réponses. Pour Chris Weston, chef stratégiste marché chez IG à Melbourne, cette audition constitue l’occasion pour Janet Yellen de faire un point sur les thèmes du moment comme l’accroissement des écarts de rendements entre les emprunts, la volatilité des marchés actions et le resserrement des conditions financières. Les représentants ne devraient par ailleurs pas manquer d’évoquer le risque de récession. L’espoir de propos rassurants pourrait donc être déçu d’autant que, selon certaines rumeurs, la Fed aurait demandé aux banques d’étudier l’éventualité de taux négatifs dans le cadre de stress tests.

    • oui perdu mes GBPJPY aussi. Sorti de mes CAD. comme tu dis, le CAD est très fort malgré les baisses de l’Oil.

    • les mauvaises stats gbp font penser que la GB ne s en sortira pas hors de l europe, donc conforte le non Brexit il me semble

  89. point marché :
    Les places financières ont été de nouveau mises à mal mardi, notamment en Europe. Wall Street a tenté de se reprendre en fin de séance, mais n’a réussi qu’à limiter les dégâts. Les craintes entourant les perspectives de croissance de la Chine, le ralentissement de l’économie mondiale et la glissade persistante des cours du brut ont continué de plomber l’humeur des investisseurs. Au Japon, le Nikkei a abandonné 2.31% et le Topix plus large 3.02%. A Singapour, le STI a plié de 2.14%, tandis que les Bourses d’Australie et de Nouvelle-Zélande ont cédé 1.17% et 0.85% respectivement. Les marchés chinois sont toujours fermés pour les fêtes du Nouvel an lunaire.

    Sur le marché des changes, le dollar australien est parvenu à consolider les gains engrangés hier et il teste actuellement la résistance suivante située à $0.71. L’AUD/USD a progressé de 0.21% à Sydney. Le yen japonais a été la devise la plus performante face au dollar dans un contexte de regain de l’aversion au risque. Après avoir cassé le solide support des 115.57 (plus bas du 16 décembre 2014), l’USD/JPY consolide autour des 114.90. Le rendement du bon du Trésor japonais à 10 ans est passé brièvement en territoire négatif pour toucher-0.08%, avant de se stabiliser au-dessus du seuil neutre.

    Le calendrier économique étant peu chargé cette semaine, les investisseurs se focaliseront sur l’audition de Janet Yellen devant le Congrès américain. Pour l’instant, le marché intègre le statu quo sur les taux en 2016.Il est toutefois connu pour sa courte vue et sa propension à sur-réagir aux événements immédiats. Janet Yellen fera probablement une large place à l’amélioration continue du marché du travail, et plus particulièrement à la reprise de la croissance des salaires. L’EUR/USD s’est stabilisé pendant la séance asiatique et il se traite à présent au-dessus des 1.1250 à environ 1.1280. Compte tenu des arguments présentés ci-dessus, nous pensons que le risque reste élevé sur le billet vert, dans la mesure où la présidente de la Fed mettra sans doute en avant les quelques points positifs de l’économie américaine (l’emploi et la légère amélioration de l’inflation salariale), plutôt que la morosité du reste de l’activité.

    Les devises émergentes évoluent globalement à la hausse ce matin, la vague de frilosité d’hier s’étant atténuée. Le rand sud-africain a pris 0.85% face au dollar et l’USD/ZAR est revenu sous les 16.0 mark à environ 15.9350. Le rouble russe a également profité de l’accalmie pour gagner 0.65% au détriment du billet vert, ce qui a permis à l’USD/RUB de reculer à 79.10. Les cross asiatiques ont également bénéficié de ce moment de répit. Le won sud-coréen s’est apprécié de 0.74%, le dollar taïwanais de 0.60%et la roupie indienne de 1.05%.

  90. Sacré Goldman !

    (Boursier.com) — Alors que les marchés financiers sont soumis à rude épreuve depuis le début de l’année, malgré une tentative de résistance hier soir à Wall Street, la banque d’affaires Goldman Sachs a fait savoir à ses clients qu’elle abandonnait 5 de ses 6 paris pris fin 2015 pour l’exercice en cours ! Parmi ces anticipations sur lesquelles les analystes préfèrent revoir leur copie figure celle de la poursuite du renforcement du dollar, désormais attaqué par les craintes d’un ralentissement aux Etats-Unis, face à l’euro et au yen… de quoi mettre à mal les anticipations de poursuite de la hausse des taux aux Etats-Unis à l’initiative de la Fed…

    Les analystes tournent casaque

    Par ailleurs, Goldman ne pense plus que l’écart entre le rendement des obligations italiennes et allemandes va se réduire comme initialement annoncé, alors que les taux italiens ont grimpé et les allemands ont chuté ces derniers jours sur fond de craintes d’une nouvelle contagion de la crise financière. La banque a aussi annulé ses prévisions de surperformance des valeurs bancaires par rapport au S&P 500 (c’est l’inverse qui s’est produit…) ainsi que des paris sur plusieurs devises de pays émergents…

    Sur les devises, l’euro se renforce de nouveau, pour rejoindre les 1,13/$ entre banques ce mercredi matin, malgré les cours du pétrole brut léger américain WTI qui ont poursuivi leur reflux, abandonnant plus de 4% pour finir à 28,50$.
    Toujours en proie à l’aversion au risque, les opérateurs se sont rabattus une nouvelle fois sur les obligations des Etats jugés les plus solides, à savoir les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France, faisant reculer les taux d’intérêt qui évoluent en sens inverse des cours.
    Le taux des emprunts d’Etat américains à 10 ans est ainsi tombé au plus bas depuis un an, à 1,73%, contre 1,76% lundi soir. Le taux du Bund allemand à 10 ans est lui légèrement remonté de 0,22% à 0,23%.

  91. Bon pas grand chose à se mettre sous la dent pour le moment. On va voir si les stocks de pétrole de 16h30 font bouger les lignes.

  92. Yellen parle devant le congrès. Son discours est beaucoup plus « bullish » que les conditions de marché peuvent le suggérer. Donc soit elle a tort, soit le marché nous refait un coup de panique comme en 1998 ou 2011.
    Quoi qu’il en soit, le dollar en profite pour reprendre de la vigueur.

  93. stocks de pétrole en forte baisse. ils se sont plantés de 4millions de barils. Pas facile à cacher pourtant :-)
    perdu beaucoup de soldats. -4% sur le compte marge redescendu à 3%…

    • Payback tu es the Gagnat de 2016 je pense avec ton Buy JPy super haut… je vois que des banques visent 110 désormais sur UJ …. tu as été parmi le premier @ le shorter bvo !

    • sorti beaucoup trop tôt. je ne suis plus que levier 1…si je n’avais pas bougé depuis mon levier 10 il y a une semaine je serai à x10 sur le compte. A peine x 3 pour l’instant. Je m’agite beaucoup trop comme dirait JC. C’est mon broker qui est content :-) On avait pourtant détecté la force des tendances actuelles avec le GBPJPY mais qui voyait USDJPY passer de 1.21 à 1.13 en 10 jours???

    • mouais… pas facile de swinguer plus de 2 jours en gardant des positions… fuking robot LOL

    • et si tu es long euro, par ex, garder des pos c’est super difficile… c’est le problme du swing en fait
      pas facile mais pour l’instant tu es dans le bon sens…
      facile à dire en cloture daily :)

      c’est quand même super dur de tenir en réel des swings… alors que sur papier c’est tellement facile ;)

  94. Bonjour,
    Soldé toutes les positions longues JPY sauf 500.000 short usdjpy.
    Je continue à essayer de renforcer long eurusd. Un peu de long gold et j’ai commencé une position longue xagusd.
    Toujours short Monster sur saxo.
    JC une intervention pour avoir ton avis sur la situation actuelle nous aiderait!
    En réunion toute la journée. A ce soir.

  95. Un peu de theorie du complot avant de commencer la journée:
    Les Chinois doivent faire baisser le dollar.
    Ils profitent de la panique actuelle pour bien vendre leur bons du trésor us.
    Ils commencent par acheter massivement du JPY. Prochaine cible faire monter l’euro.

  96. Bonjour à tous,
    En tout cas chapeau payback pour le short USDJPY, il fallait le tenter après la décision de la BOJ.
    Pour ceux qui traitent les indices, il y a depuis plusieurs jours une corrélation quasi-parfaite entre l’évolution du USD/JPY et les indices. Donc si vous avez envie de vous mettre long indices, attendez que le USDJPY soit en position de tenter un rebond.
    Bonne journée à tous.

  97. Bonjour à tous
    Presque hors marché, me reste un short gbpnzd. Le oil s enfonce, les indices s enfoncent et les USA ne vont pas bien. Le VIX est à 26. Pourvu que la capitulation de Champix arrive vite ;).
    Le Gold reprend sa hausse et le dollar sa baisse.
    Quoi jouer dans tout ca ?
    A mon avis attendre que des signes positifs apparaissent car pour rentre short now, cela semble assez difficile.
    Les convictions durent 2 jours.
    Le marché est pour trader averti en ce moment. Il est urgent d’attendre amha
    Désolé c est pas du niveau de JC ;)

  98. Repris des long gold et du short gbpjpy (levier 1), après la Fed. En espérant que j’arrive à garder les positions plus longtemps que quelques heures…

  99. Bonjour à tous,
    point marché : Hong Kong plonge de 4% à l’ouverture, le yen se renforce

    Les cambistes ont continué de vendre le dollar pendant la séance asiatique, dans le sillage du discours prudent prononcé par la présidente de la Réserve fédérale lors de son audition devant la commission des services financiers de la Chambre des représentants à Washington. D’après Janet Yellen, la Fed compte toujours remonter les taux graduellement, mais les récentes turbulences de marché et l’incertitude planant sur les perspectives de croissance de la Chine pourraient peser sur la croissance américaine si elles perdurent. Il y a quelques jours, le vice-président de la banque centrale, Stanley Fisher, a également tenu des propos prudents en rappelant que la politique de la Fed restait tributaires des données et qu’il était trop tôt pour savoir si les conditions de marché actuelles empêcheraient la Fed de poursuivre son cycle de resserrement.

    Hier, les investisseurs se sont rués sur les bons du Trésor américains, poussant les taux souverains à la baisse, notamment sur le segment court de la courbe. Le rendement des 30 ans a reculé de 10 pb à 2.49% avant de se stabiliser et les 10 ans ont également cédé 10 pb à 1.67%. Il semble que les perspectives à long terme inspirent un pessimisme accru aux investisseurs. Le dollar a inscrit un nouveau plus bas de 16 mois face au yen japonais, ce qui laisse penser que les traders doutent de la capacité de la BoJ à affaiblir encore le yen, et qu’ils anticipent un maintien du statu quo de la Fed sur une période prolongée. L’USD/JPY s’échange actuellement autour des 112.75, en baisse de 0.50% dans les échanges nocturnes. Un support solide se tient à environ 110 (seuil psychologique et précédent plus haut), mais le support principal se situe à 105.23 (plus bas du 15 octobre 2014).

    L’AUD/USD a poursuivi sa marche en avant, tout en restant dans son canal de tendance haussière de moyen terme; L’aussie a été dopé par le report potentiel de la prochaine hausse des taux de la Réserve fédérale, ainsi que par les bonnes performances de l’économie australienne malgré la chute des prix des matières premières.

    Le dollar néo-zélandais a buté une fois de plus sur la résistance des $0.6750 et il s’est retourné pour se diriger vers le prochain support à environ $0.66.

    Les plupart des places asiatiques ont rouvert ce jour en territoire négatif. Le Hang Seng de Hong Kong a plié de 3.88% après une relâche de trois jours. Le Kospi sud-coréen a perdu 2.93%. A Singapour, le STI a cédé 0.77%. Les marchés de Chine continentale rouvriront lundi. Préparez-vous au gap. En Europe, les futures sur actions pointent à la baisse, pénalisés par les craintes entourant l’économie mondiale. Le DAX a lâché 1.35%, le SMI -1.33%, le CAC 40 -1.31% et l’Euro Stoxx 600 -1.40%. Même tendance pour les futures US, avec des contrats sur le S&P 500 en recul de 0.47%.

    Le calendrier du jour comprend la balance courante turque ; l’IPC suisse ; le verdict sur les taux de la Riksbank (réduction des taux attendue); la production manufacturière sud-africaine ; la balance commerciale et les réserves d’or et de devises russes ; l’audition de Janet Yellen devant le Sénat et les inscriptions au chômage aux Etats-Unis ; l’audition du gouverneur de la RBA devant le Parlement en Australie.

  100. Commentaire : Comme nous l’avions dit hier, nous nous attendions à ce que Janet Yellen laisse présager un report des hausses de taux. Elle a pourtant refusé d’admettre que la stratégie de normalisation actuelle de la Réserve fédérale s’était révélée inefficace jusqu’ici. Elle a reconnu que les conditions financières globales étaient devenues moins favorables à la croissance. Le taux de chômage a baissé, mais l’amélioration du marché du travail n’a pas conduit à l’augmentation de la croissance salariale nécessaire à la remontée de l’inflation vers l’objectif de 2% de la Fed.

    Mme Yellen a également prêché la prudence face à un relèvement trop abrupt des taux, au cas où cela pousserait l’économie en récession. La vérité est que compte tenu de l’énorme poids de la dette américaine (1800 milliards de dollars), les intérêts exploseraient si les taux augmentaient trop. Pour prévenir ce risque et surtout pour empêcher une récession, la patronne de la Fed envisage même l’adoption de taux négatifs. Une hausse de l’inflation est indispensable à un moment ou à un autre pour résorber la dette, mais ce n’est pas près de se produire, car les conditions du marché du travail nous paraissent largement surestimées. Par conséquent, nous pensons qu’il existe une forte possibilité de lancement d’un QE4, qui injecterait de l’argent frais pour sauver le PIB. Fini le temps du découplage des politiques monétaires ou de la normalisation, voici venir l’ère des taux négatifs. Janet Yellen examine cette option, bien qu’elle « ne soit pas sûre que la Fed puisse l’adopter ».

    • DOLLAR-YEN: Unsubstantiated talk of BOJ intervention spiked to Y113.17, before
      immediately retracing gains to Y111.80 at typing.

    • Bank Of Japan Intervention Sends USDJPY Soaring

      Read Full Story at zerohedge.com
      Just like two days ago, when for the first time in years the BOJ intervened directly in the USDJPY market, moments ago Kuroda’s trading desk once again decided to sell a boatload of Yen, with the key carry pair trading at 111.25 and threatening to take out the 110 support, in the process sending the USDJPY higher by 175 pips in a matter of seconds to just above 113. The move quickly filtered through to all other asset classes:

    • Tiens on dirait que ça marche… Les actions rebondissent un chouille et le USD/JPY réintègre son canal baissier.
      Je connaissais l’adage « Don’t fight the FED », est ce que « Don’t fight the BOJ » marche aussi?
      Si les banques centrales s’y mettent, c’est qu’il y a le feu au lac…:)

  101. pourquoi nous n’avons pas acheté l’or…
    http://www.forum-monetaire.com/

    commentaire du 7 février 2016
    D’abord, parce que le pétrole, le cuivre et l’argent-métal ont une utilité économique que n’a pas l’or. Ensuite, parce que l’or est très sur-évalué par rapport aux trois autres. Enfin, parce que l’or est susceptible de faire l’objet de ventes massives (en particulier des banques centrales des Etats les plus endettés dont les monnaies chutent) alors qu’elles ont déjà eu lieu pour les trois autres. En outre, parce que l’or est un métal monétaire « ultra politique », pas vraiment une matière première, que la Federal Reserve US et les autres banques centrales occidentales n’ont de cesse de marginaliser et de manipuler à la baisse avec l’aide des bullion banks via les marchés à terme de l’or papier (pour éviter tout retour à l’étalon-or), dont les paramètres de l’offre et de la demande ne permettent pas de prévoir les mouvements de prix, lesquels sont principalement fonction des fluctuations du dollar US, la monnaie monopolistique mondiale, et accessoirement de la tendance des marchés d’actions US (l’or ayant tendance à baisser quand le dollar US et, généralement mais pas toujours, quand les actions US montent). Sans compter qu’en déflation, comme actuellement, l’or qui coute à détenir mais ne rapporte pas de revenu fixe a tendance à baisser. :)

    commentaire du 13 janvier
    S’il y avait bientôt un métal à acheter ce serait l’argent-métal mais surement pas l’or :)

    commentaire du 10 janvier
    S’il y avait un métal à acheter ce serait l’argent-métal très sous-évalué et surement pas l’or :)

    commentaire du 22 décembre 2015
    Nous pensons aussi que l’or, après sa reprise technique actuelle du fait de prises de bénéfice de la part des shorts, devrait ensuite poursuivre sa chute d’abord vers les 700 USD… :) ==> 700$ non moi je crois qu’on va côter sous les 0€

    surtout n’oubliez pas de vous abonner !!!!
    Abonnez-vous à ce nouveau site pour la modique somme de 250 CHF pour une année avant fin décembre 2015
    (le prix passant à 400 CHF pour une année pour les nouveaux abonnés à compter du 1er janvier 2016).

    Je suis impatient de voir son prochain commentaire, va-t-il continuer à s’enferrer dans ses propos ou va-t-il sortir une pirouette pour justifier que finalement c’est normal que ça monte. Rire…

    • Oui short 1500 actions mais je ne vois pas les 22% sur mon compte saxo. Elle est suspendue?
      Si on fait comme les jours précédents ça va replonger après la première heure à wall street. J’ai renforce longs argent gold et eurusd.

    • AHHHHH tu parlais de Monster Beverage ! Je parlais de Monster worlwide (le site de recrutement) qui se prend un vent aujourd’hui… désolé ! Mais bien joué quand même…:)

  102. Bonjour,
    Positions inchangées ce matin. On a presque atteint le premier objectif de 1.14 sur EURUSD mais on est toujours dans le range weekly. Il faudrait en sortir pour aller sur 1.19-1.2. De mauvais chiffres US cette après-midi ou une capitulation des marchés suffirait!

  103. Bonjour,
    Goldmann S revient à la charge avec la divergence et USD JPY à 130. Ils se sont fait stoppés avec pas mal de pertes sur EUR USD short et sont baissier sur l’or. Ça n’engage qu’eux mais ça influence le marché.

    • content de te revoir JC!
      Tu as un avis sur EURUSD? J’avoue que je n’aime pas trop l’arrêt sur le haut du range.
      D’un autre côté je reste persuadé qu’un USD plus faible est devenu indispensable pour commencer à sortir de cette crise.

    • Ah quand même ! Entre Goldman Sachs avec son 130 et Barclays avec son 95, on est pas prêt d’avoir une tendance ou tout le monde va …:(

  104. bonjour à tous,
    point marché : Le brut a inscrit un plus bas de 13 ans hier à Wall Street. Le WTI (brut de référence américain) a perdu encore 3.70% jeudi avant de rebondir dans les échanges nocturnes sur une baisse des craintes de surproduction. Il a repris 4.46%, tandis que le Brent, son homologue de la mer du Nord, a gagné 4.69%.

    Fermée hier pour le National Foundation Day, la Bourse de Tokyo a rouvert dans la douleur pour sa dernière séance de la semaine. Le Nikkei 225 a clôturé en net recul à -4.84%, en phase avec les autres places financières. A Hong Kong, le Hang Seng a cédé 1.01%, ce qui n’augure rien de bon pour la réouverture des Bourses chinoises lundi. Le S&P/ASX australien et le NZX néo-zélandais ont respectivement lâché 1.16% et 0.89%. En Corée du Sud, le Kospi a glissé de 1.41%. Sur le front des émergents, les actions thaïlandaises ont cédé 0.38%, les indiennes 0.71%, et les indonésiennes 1.16%. Les futures européens pointent à la hausse.

    Sur le marché des changes, les rumeurs évoquant une intervention potentielle de la Banque du Japon pour enrayer la vive appréciation du yen se dissipent devant l’absence de commentaires de la banque centrale. Un tel geste de la BoJ nous paraît peu probable. En effet, elle ne peut pas se permettre de prendre encore une demi-mesure, à l’instar de l’adoption des taux négatifs il y a deux semaines, sous peine de dégrader le peu de crédibilité qu’il lui reste. L’USD/JPY s’est stabilisé autour des 112 à Tokyo, après avoir touché son plus bas niveau depuis le 31 octobre 2014. Nous pensons qu’il peut encore baisser. Toutefois, les cambistes essaient toujours de comprendre ce qu’il s’est passé hier, quand l’USD/JPY a grimpé de deux figures en moins de 5 minutes, et ils resteront probablement en retrait avant le week-end.

    La Banque de Suède a surpris les marchés jeudi en abaissant son taux de référence de 0.15% (contre 0.10% attendu), poussant le taux repo encore plus loin en territoire négatif à -0.50%. L’USD/SEK a bondi de 1.30% dans la foulée du verdict, à 8.4770, avant de redescendre rapidement à son niveau initial autour des 8.37. Ces derniers mois, les réductions de taux des banques centrales mondiales semblent avoir moins d’impact sur le marché. Il n’a fallu que six heures àl’USD/SEK pour revenir à son niveau d’avant l’annonce.

    L’EUR/CHF a consolidé les gains engrangés hier et s’est maintenu au-dessus du seuil des 1.10. L’USD/CHF a évolué sans tendance entre 0.9715 et 0.9754 à Tokyo. Il a du mal à casser sa MM200j (actuellement à 0.9731) à la baisse. Nous ne serions donc pas surpris s’il se reprenait dans les jours à venir.
    bons trades !

  105. Après la tourmente actuelle et la déroute des sociétés pétrolières, quels secteurs délaissés peuvent attirer les masses de liquidités pour des rendements importants? Je vais regarder sérieusement XAG, XAU et les minières XAU et XAG. J’aime aussi beaucoup les graphs weekly de XAGUSD et XAUUSD.

  106. http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/petrole/prix/1182-petrole-il-touche-2605-le-baril-a-new-york-.html
    Extrait : « Le refinancement du schiste américain devrait se faire en avril, mais il y a peu de chance que des capitaux soient levés à part via des fonds spéculatifs. Dès le mois de mai 2016, la production américaine devrait subir une chute assez vertigineuse faute de liquidité. C’est la seule certitude pour l’instant. »

    Je ne sais pas quel crédit accordé à ses dires, je ne connais pas ce Laurent Horvath

  107. J etais rentré aussi et je ne sais si je devais me rejouir de t y voir aussi ;)
    Je ne sais jamais si c est le payback ancien ou le nouveau lol
    Stats USA meilleures,
    aversion au risque devrait baisser – le vix est à -2% intraday,
    kuroda a tiré un coup de semonce,
    le jpy a tellement baissé la semaine derniere,
    que j ai pensé qu’il pouvait y avoir un long à tenter avec ces 4 éléments.
    J’ai pris un eclaireur a 112.87, il y a un triangle ascendant en h1 qui pourrait donner une impulsion haussiere.
    Revoir les 110 à court terme me semble difficile, il y a tellement eu deja de mauvaises nouvelles. Une nlle baisse du oil ?
    Mais je me sens un peu seul dans mon trade now, Stop loss à 0.4% du compte

    • Merci de la remarque pertinente, Renaud. Sans doute pour ca que je suis seul ;).
      L’aversion au risque baisse en partie avec les bonnes stats de l eco us. Le vix est en chute libre à -9%.
      Le moteur principal de la baisse de cette semaine s essouffle amha.
      Je sortirai peut etre avant la cloture si ca ne pousse pas assez.

    • Exact.
      Situation d’attente après le bon retail. GS a aussi fait monter le dollar avec ses nouvelles anticipations hawkish

    • sur le gold on a enfoncé les 23.6 de fibo sur l’amplitude de la dernière phase haussière.

  108. Bonjour a tous
    Mauvaises stats chinoises, qui temoigenent a mon d unfort ralentissement economiq du pays. Malgre cela les indices font la fete. Les stats USA donnent le ton a nouveau.
    J ai un long aud jpy, je suis sorti vendredi en gain sur mon long usd jpy.
    @Esteban : la precedente hausse du gold avait vu un retracement de 38%, la on en est a 61% et on bute sur l obliq D1, cela me semble logique puisque l aversion diminue. Mais je regarde en h4.
    Stats USA cette semaine vont donner l impulsion au rebond ou vont le stopper net amha

  109. Bonsoir, en vacances pour profiter de cette neige fantastique. Pas eu d’aussi bonnes conditions de ski depuis bien longtemps en france!
    Après l’enrichissement en dormant, l’enrichissement en skiant
    Compte trading au plus haut grâce à des longs usdjpy levier 5 gardés ce WE. J’ai aussi renforcé le short gbpcad qui pourrait présenter une configuration weekly optimale bientôt pour un swing de plusieurs semaines.
    J’ai mis les positions usdjpy en take profit car ça reste contre tendance.

    • tu as sorti les peaux de phoques ? ;)
      j’ai eu moins de chance que toi pour l’enneigement, j’y étais il y a15 jours, profite bien !

      pour le gbpcad, la paire a bien progressé aujourd’hui, la livre baisse gentiment et le CAD se renforce depuis plusieurs jours : http://www.cjoint.com/c/FBptWYGtt3i

    • Que du hors piste mais pas de ski de randonnée cette semaine.
      Pris du cash encore sur usdjpy. Pas confiance dans la tendance

  110. L’Arabie saoudite et la Russie, deux grands producteurs de pétrole, sont convenues mardi au terme d’une réunion à Doha avec le Qatar et le Venezuela de geler leur production à son niveau de janvier, a annoncé le ministre qatari de l’Energie.

    « Afin de stabiliser les marchés pétroliers, les quatre pays sont convenus de geler la production à son niveau de janvier pourvu que les autres grands producteurs fassent de même », a déclaré aux journalistes Mohammed Saleh al-Sada.

  111. Bonjour à tous,
    Brèves marché
    Le Brent a connu un troisième jour consécutif de hausse qui l’a porté au-dessus des $34 le baril. Le brut de référence américain, le WTI, a gagné plus de 4% pour franchir le seuil des $30 sur fond de rumeurs d’une rencontre entre l’Arabie Saoudite et la Russie pour discuter du marché pétrolier. Le Venezuela devrait se joindre aux entretiens. Après des mois de surproduction, le marché est plus que disposé à saluer toute décision susceptible de limiter l’offre. Nous ne serions donc pas surpris que les cours rechutent en cas d’issue décevante des discussions.

    L’Asie boursière s’affiche en vert, emmenée par les places de Chine continentale. Le Shanghai Composite s’est adjugé 3.29% et le Shenzhen Composite, riche en valeur technologiques, 4.10% à 1 821.72 points. Au Japon, le Nikkei a pris 0.20% et le Topix plus large 0.37%. A Hong Kong, le Hang Seng avançait d’environ 1%. Singapour et Séoul ont progressé de 1.40%, tandis que le Taiex taïwanais a bondi de 1.80%. En Europe, les futures pointent vers une ouverture en hausse dans le sillage de l’Asie.

    Sur le marché des changes, la plupart des monnaies matières premières ont progressé face au dollar, grâce à la remontée des cours du pétrole. En Nouvelle-Zélande toutefois, le kiwi a lâché 1.20% à Wellington, plombé par la baisse des attentes d’inflation. D’après une enquête de la Reserve Bank of New Zealand, les perspectives d’inflation à 12 mois ont reculé à -1.09% au premier trimestre 2016, contre 1.51% au quatrième trimestre 2015, les participants de marché ayant pris en compte la glissade des prix des matières premières et l’affaiblissement de la demande mondiale. Conformément à son mandat, la RBNZ veut maintenir l’inflation dans la fourchette 1%-3%, avec 2% comme objectif premier. Si les attentes d’inflation diminuent encore, la banque centrale devra intervenir. Cependant, à en croire le dernier discours du gouverneur Graeme Wheeler (début février), la faiblesse actuelle de l’inflation brute est essentiellement dû à l’inflation négative dans le secteur des produits échangeables, ainsi qu’à la chute des cours du pétrole. La RBNZ ne devrait donc pas réduire l’OCR prématurément et préfèrera sans doute attendre que l’horizon se dégage. Le NZD/USD vient de passer sous sa MM50j, signe que le biais tend clairement à la baisse. Un premier support se situe à 0.6568 (plus bas du 2 février). Le plus solide se tient néanmoins à 0.6348 (plus bas du 20 janvier).

    L’EUR/USD s’est stabilisé autour des 1.1160, les traders ne trouvant pas de raison de pousser la monnaie unique après le discours sans surprise de Mario Draghi devant la commission du parlement européen. Le GBP/USD a légèrement fléchi à 1.4406 à Tokyo. Une résistance s’établit à 1.4540, tandis qu’un support se tient à 1.44.

    Aujourd’hui, les traders suivront le PIB T4 norvégien ; la balance commerciale italienne ; l’IPC, le RPI et l’IPP britanniques ; l’enquête ZEW en Allemagne ; les ventes de détail brésilienne ; les ventes manufacturières canadiennes ; l’indice Empire State et l’indice NHAB du marché immobilier aux Etats-Unis.

  112. DOHA (Reuters) – Quatre des principaux pays producteurs de pétrole ont annoncé mardi avoir conclu un accord pour geler leur production de brut, mais à condition d’être suivis par d’autres grands exportateurs, un point de blocage potentiel majeur avec l’Iran puisque Téhéran entend augmenter ses pompages.

    Les ministres du Pétrole d’Arabie saoudite, de Russie, du Qatar et du Venezuela ont annoncé cet accord à l’issue d’une réunion impromptue à Doha, la première organisée à un tel niveau de responsabilité depuis plusieurs mois pour tenter de soutenir le prix du baril, tombé le mois dernier à son plus bas niveau depuis 12 ans.

  113. Accord russo-saoudien sur le pétrole peu concluant

    On le sait, le seul espoir d’une hausse des cours du pétrole serait un choc de l’offre. Lorsqu’on a appris que les ministres russe et saoudien du Pétrole allaient se rencontrer pour discuter d’une coopération entre l’OPEP et les autres producteurs, les haussiers du pétrole ont enfin vu la fin des prix bas. Cette réunion « secrète » consistait en des entretiens au plus haut niveau entre les plus grands producteurs de pétrole, ce qui a nourri les attentes d’un accord imminent visant à mettre un terme à la surproduction mondiale. Ce signal puissant laissant espérer que les producteurs étaient enfin prêts à réduire l’approvisionnement a contrebalancé l’annonce de l’expédition de brut iranien en Europe pour la première fois depuis trois ans. Le baril à $30 a manifestement fait peser un lourd fardeau sur les exportations des pays tributaire de l’or noir. Toutefois, l’annonce selon laquelle la Russie, le Qatar, l’Arabie Saoudite et le Venezuela comptaient geler la production aux niveaux de janvier a limité le choc qui était nécessaire. Le brut a bondi à son plus haut d’une semaine, soit $35.55 pour le Brent et 31.23 pour le WTI, qui ont tous deux augmenté de près de 20% depuis vendredi. Les monnaies matières premières ont été largement demandées, emmenées par le CAD et l’AUD. Nous restons sceptiques sur l’accord et pensons qu’une collaboration plus approfondie sera difficile à réaliser. Du point de vue du trading, nous opterions pour la prudence quant au rebond du brut.

    Climat « risk-on »

    L’humeur est à la propension au risque, les événements des dernières 24 heures ayant renforcé les attentes d’actions des autorités monétaires pour stopper le l’affaiblissement des conditions. Le président de la Banque centrale européenne s’est montré extrêmement accommodant et prêt à agir lors de son audition d’hier devant la commission des affaires économiques et monétaires du parlement européen. Mario Draghi a répété que la BCE réétudierait probablement sa politique monétaire lors de sa réunion du 10 mars. Nous nous attendons à une réduction d’au moins 10 pb (max 25 pb) du taux de dépôt et à une modification des paramètres du QE (incluant peut-être le rachat de dettes semi-publiques). Nous pensons que l’institution ne décevra pas les marchés cette fois et anticipons un repli de l’EUR/USD à partir de là. Toutefois, les taux négatifs vont affecter la profitabilité et la stabilité des banques, à un moment où des questions se posent sur le secteur bancaire européen. Ailleurs, la croissance de la masse monétaire chinoise a atteint un plus haut de 19 mois et les nouveaux prêts en CNY ont marqué un plus haut record en janvier. Les banques chinoises ont consenti des crédits de 2 520 milliards de yuans, signe du renforcement de la tendance au financement de l’économie réelle et d’une politique monétaire constamment accommodante. Cette nouvelle diminue la probabilité d’un nouvel assouplissement monétaire et permet à la PBoC de se concentrer sur la stabilité du CNY.

     

    Les marchés craignent que la Deutsche Bank soit le prochain Lehman

    Le marché est volatil et la propension au risque s’accroît sensiblement. L’indice de volatilité JP Morgan a atteint un pic de douze mois. On redoute notamment que laDeutsche Bank se trouve dans une situation extrêmement difficile. Son action a perdu plus de 50% en moins d’un an. Elle évolue actuellement au-dessus des €15 grâce uniquement aux nouvelles de rachat. Cette banque est connue pour avoir la plus grande exposition aux dérivés du monde,estimée actuellement à quelque 55000 milliards d’euros, comparé au PIB allemand d’environ 3000 milliards d’euros. En outre, le montant des dépôts est d’environ 532 milliards d’euros, soit 100 fois moins que l’exposition globale aux dérivés.

    Le marché ayant réalisé que la situation était très inquiétante, le CDS sur DB (contrat protégeant contre le risque de défaut de la banque allemande) est en train d’exploser. Dans ce contexte, nous pensons que les problèmes de DB reflètent la situation bancaire générale. Les turbulences devraient continuer. Cela explique certainement la très forte hausse de la demande d’or physique à Londres ces derniers jours.

  114. Bcp de volatilité oui. L accord sur le oil en cours a décu. Le VIX est tjs à 24, les stats USA demain vont rebattre les cartes. Les stats chinoises lundi mauvaises mais le marché veut y croire malgré les mauvaises nlles. Il devrait etre moins haussier si mauvaises stats demain.
    Je suis short depuis qqs minutes sur le CADJPY.
    Qu est ce qui drive la baisse du gbp cad ? Le brexit semble de plus en plus improbable, le oil pas d entente ou ridicule et ca continu de baisser. Pourquoi ? QQ un a une idée ?

    • je n’en sais rien mais c’est puissant, on a cassé par le bas un canal de plus de 1000pips, j’attends maintenant que la sortie soit validée. les stats de 10h30 :

      10:30 GBP Salaire moyen hors bonus (Déc) 1,8% 1,9%
      10:30 GBP Salaire moyen bonus compris (Déc) 1,9% 2,0%
      10:30 GBP Evolution du nombre de demandeurs d’emploi (Jan.) -3,0K 4,3K
      10:30 GBP Taux de chômage (Déc) 5,0% 5,1%

  115. Bonjour à tous,
    point marché : Les indices boursiers ont reculé pendant la séance asiatique malgré l’amélioration du risque. La PBoC a haussé le fixing de l’USD/CNY à 6.5237, soit +0.16% par rapport à hier. A l’exception des places de Chine continentale, l’Asie boursière a évolué en territoire négatif sous l’effet des craintes d’une nouvelle purge. Selon nous, le pire pourrait être derrière nous, le marché réalisant lentement que rien ne justifie le mouvement de repli massif entamé en début d’année. Même s’il est vrai que la plupart des économies développées envoie des signaux mitigés, nous sommes dans une phase de ralentissement temporaire, et non près de tomber en récession. Au Japon, le Nikkei a lâché 1.36% et le Topix 1.13%. Les Shanghai et Shenzhen Composites ont bien réagi à la dévaluation du yuan, comme en témoigne leur gain de 1.08% et 1.42%, respectivement. Le Hang Seng de Hong Kong a glissé de 0.81%. A Singapour, le STI a cédé 1.24%. La Bourse thaïlandaise a reculé de 0.80%. Le Taiex taïwanais a grappillé 0.03%, tandis que le Sensex indien a fléchi de 0.67%. Les futures sur actions européennes sont partagés ce matin, les traders hésitant entre à choisir entre camp baissier ou haussier.

    L’infléchissement à la baisse de l’ensemble de la courbe des taux US a pesé sur le billet vert cette nuit. Sur le segment court, les 2 ans ont perdu 2 pb pour passer sous 0.70%. Sur la partie longue, les 10 ans ont glissé de 3 pb, ce qui les a amenés sous 1.75%. Les craintes de récession restent très présentes. L’indice dollar, qui mesure le dollar face à un panier de monnaies, a accusé un recul de 0.20%, qui a été limité par le reflux des monnaies matières premières. L’AUD/USD a poursuivi son repli pour se stabiliser autour des $0.71. De son côté, le loonie s’est affaissé de 0.35% avant d’effacer les pertes essuyées en début de séance. Le biais de l’AUD/USD nous semble appelé à rester baissier, car le dollar paraît avoir été survendu ces dernières semaines.

    Les devises refuges ont profité de la frilosité. Le franc suisse et le yen japonais se sont appréciés face au billet vert cette nuit. L’USD/JPY a continué de glisser pour tomber sous les 113.50 (-0.50%). L’USD/CHF a régressé de 0.33% dans les échanges asiatiques après avoir buté sur la résistance des 0.99. Il faudra un net regain de la propension au risque pour que l’USD/CHF évolue à la hausse.

    Le menu du jour comprend l’IPC et les ventes de détail en Afrique du Sud ; les inscriptions au chômage au Royaume-Uni ; l’enquête ZEW en Suisse; les demandes d’hypothèques MBA, les mises en chantier, les permis de construire, l’IPP, la production industrielle, l’utilisation des capacités et la publication des minutes de la dernière réunion du FOMC aux Etats-Unis.
    Bons trades !

  116. On a les minutes de la FED ce soir @ 20h00.
    Pour l’instant le double top sur NZDUSD est invalidé par le gros move risk-on de ce jour, à voir en clotûre.

    • les cours restent sous l oblique hebdo. Les plutot bonnes stats usa du jour ont affaiblit le $, l inflation permettant à la FED une augmentation des taux plus eloignée ?

      Sur GBPCAD belle baisse aujourd hui aussi, 1.96 sont bataillés actuellement. On est ds le kumo Hebdo.
      S ‘il est franchit, l oblique hebdo du canal LT est le dernier rempart avant le GAP de 1.84. Je suis rentré aujourd’hui en retard comme d’habitude ;).

      Si on reste en risk on, le cad jpy devrait en profiter

  117. Encana acheté à 26 CAD, descendu à 5 …

    Ca me rappelle la bande d’initiés très actifs ici en 2009-2010 : « Achète, mais achèèète ! » Alors que je venais de revendre sans perte.

    Y a plus qu’à renforcer ou à acheter à fond perdu.

    Vallourec, idem, et toutes les minières, idem.

    Pas un seul des conseils de cette bande de limaces visqueuses n’a donné quoi que ce soit.

    A croire que des banquiers étaient à l’oeuvre pour nous vendre leur camelote.

    Alors, moi, les conseils véhiculés ici, je passe mon tour.

    Comme cela c’est dit.

  118. Bonsoir à tous,
    Trois jours de ski fantastiques. Pas vu des conditions pareilles dans les alpes depuis bien longtemps! Les short gbpcad se portent bien. Compte trading au plus haut. J’ai quand même allégé ce matin car j’ai du mal à croire à un à accord sur le OIL. Le OIL montera quand l’offre diminuera « naturellement » et ça risque de prendre encore quelques mois. Suis short gbpcad, gbpjpy et eurjpy. Long xauusd et xaueur. Que 3% de large utilisée, vacances oblige….

    • J’ai fait du pas mal de cash ce matin sur gbpcad avec les positions au dessus de 2.00. On est juste sous le kumo en D1 pour usoil et proche de l’iblique descendante en W1. J’ai renforcé le short gbpnzd qui est sorti du kumo W1

  119. Bonjour à tous,
    Les cross en JPY (USD/JPY, EURJPY, GBP/JPY, NZD/JPY,…) ont étonnamment résisté à la grosse hausse des actions (surtout hier). A suivre de très près si on consolide et /ou baisse un chouille sur pétrole et marchés.
    Une idée?

  120. Bonjour à tous
    Le GBP est haussier today, l oblique h4 est en ligne de mire, je suis sorti de mes 2 posiitons qui etaient juste au dessus. Le Brexit est en discussion et ca a l air de finir par un « no brexit ». Je pensais que c etait pricé mais peut etre pas finalement. Netjoker dirait sans doute que les robots s en donnent à coeur joie ?.
    Je pense que les paires liées au OIL vont monter. Le oil Bute sur l oblique hebdo d esteban, par contre je vois une tasse avec anse en h4.

  121. Bonsoir,
    Finalement de biens meilleurs résultats loin des écrans! Belle progression grâce à mes shorts eurjpy et gbpjpy et longs xau et xag. Compte Trading a x3 depuis le début de l’année. Je garde quand même encore les shorts gbpcad mais avec moins de convictions.

  122. Bonjour à tous,
    L’EURJPY continue sa descente. C’est payback qui doit être content. :)
    Je suis entré hier (en levier 1).

    • et si la zone des 1.10800 pas cassé, c’est une zone de reverse à mon avis… en tout cas un gros support pour l’instant

    • PFFFFFFFF, le EURJPY est au plus bas @ 125.00 et impossible de pyramider quoi que ce soit.
      Dommage, toujours en levier, 1.

  123. Bonjour,

    Belle synthèse macro de Didier Saint Georges sur BFM le 17/02/16.
    https://www.carmignac.fr/sites/default/files/video/integrale-bourse-dsg-12-02-2016v7.mp4
    Il présente sa stratégie pour les mois et années à venir en privilégiant un scénario global à la Japonaise de croissance faible avec fort endettement (ce que JC annonce depuis pas mal de temps). A plus court terme, il voit un risque que la Chine ne puisse pas défendre pendant très longtemps sa monnaie comme elle le fait actuellement à raison de 100 milliards d’achat / mois. Ce qui aboutirait à une pression déflationniste supplémentaire au niveau mondial.
    Dans ce contexte, leur stratégie est de rester agile entre couverture et opportunités sur les sociétés capables de maintenir une croissance dans un environnement déflationniste. En fin d’interview, il ajoute : »je peux vous dire aujourd’hui que l’on a pas beaucoup de banque en portefeuille »… bof de toutes façons les banques seront toujours rattrapées dans leur chute ?

  124. Ping : Forex – février 2016 – Devenir Trader Forex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *