Flash spécial !

Par Jean Christophe Bataille

 http://www.sudouest.fr/images/2011/03/12/340594_nucleaire-japon.jpg

Situation générale

L’impact de la crise du Japon et de la hausse du pétrole est important sur les marchés. Deux événement majeurs sont à surveiller :

– L’aggravation du problème nucléaire japonais qui serait récessif, le PIB Japonais étant le troisième du monde, et à la fois inflationniste car la baisse temporaire des capacités de production japonaises peut alimenter une nouvelle hausse de prix par diminution de l’offre de produits manufacturés.

– Une contamination de l’Arabie saoudite et de l’Algérie par les révoltes en cours qui seraient très inflationnistes et récessives.

Trois actifs dans lesquels nous sommes beaucoup investis devraient tirer leur épingle du jeu :

– L’or et l’argent car tous ces phénomènes ne peuvent qu’avoir un effet délétère sur les monnaies.

– Le gaz naturel dont l’usage va s’élargir avec le retrait du nucléaire de certains acteurs en tout cas à court terme (la suisse gèle déjà ses programmes) et l’augmentation du prix du pétrole qui outre sa propension à polluer est soumis aux caprices géopolitiques des zones de production. La production d’energie étant vitale pour nos sociétés, les réticences sur l’exploitation des Shales gaz risquent de s’envoler rapidement. Nos actions ENCANA et CHESAPEAKE se sont appréciées significativement hier dans la débacle et NGASP fait bonne figure.

L’évolution des autres actifs devrait être fonction du ralentissement de la croissance et de la hausse de l’inflation. Ces deux éléments, nous l’avons vu, sont très dépendants de l’évolution des crises japonaises et arabes. 


Trading en cours

Le CAC a poursuivi sa baisse comme anticipé. Nous sommes sortis hier de nos positions shorts sur le CAC à 3875 avec une belle plus value. Le pallier de 3800 points a été atteint ce matin dans un gap qui devrait etre comblé prochainement. Il s’agit d’un overlap majeur, nous attendons donc de voir l’évolution de l’indice pour prendre une nouvelle direction.

Arbitrages

Nous avons vendu hier à l’ouverture de Toronto toutes nos positions sur l’uranium.

Nous accumulons des shorts sur les taux à la baisse.

Nous accumulerons les matières premières et les émergents à la baisse dans la consolidation actuelle. Il faut toujours acheter au maximum du pessimisme. J’ai l’habitude de dire qu’on fait de bonnes affaires quand on s’est fait violence pour acheter. Pour ce faire, il faut prélever sur la part obligataire ou les supports en euros et suivre dans la pratique la méthode d’accumulation régulière que j’ai préconisée dans la dernière file trading. Il faut accumuler lentement en envisageant des amplitudes de cours importantes étant donné le potentiel explosif de la situation en Arabie Saoudite.

La possibilité d’un accident de type Tchernobyl qui impacterait gravement la santé des gens au Japon semblant improbable d’après l’AIE, le Japon est à surveiller car je pense de plus en plus que quand la dette japonaise implosera, les actions japonaises totalement sous évaluées seront bénéficiaires de la crise. La reconstruction du pays relancera probablement l’économie domestique japonaise après avoir affaibli un peu plus la structure de la dette. Seule incertitude : la parité yen euro en cas de crise obligataire japonaise. Le Nikkei sera à acheter par le biais de fonds actions japonaises couverts en euros et au plus bas en essayant d’utiliser au maximum l’analyse technique.

Warren Buffet vient d’acheter Lubrizol Corp. En clin d’oeil, j’en achèterai une ligne à la baisse par principe, le vieux sage ayant probablement bien étudié la société.

Addendum : l’actualité se précipite et les experts semblent être moins surs d’eux concernant la catastrophe nucléaire au Japon. Celle-ci serait potentiellement plus grave que prévue et susceptible de mettre en jeu la santé humaine. Il est évident que dans ce cas, le désastre humain primerait sur les considérations économiques et que le Japon entrerait dans une récession beaucoup plus grave qu’anticipée dans cet article.

50 réflexions au sujet de « Flash spécial ! »

  1. Bonjour Jean-Christophe,

    la configuration des indicateurs techniques se prêtait peu à mon avis à une ETE UT15: tout était survendu et en UT15 on voit bien le rebond sur RSI, Williams et sto. Je pense plutôt qu’on avait
    affaire à un double top pour rejoindre la ldc d’une large ETEi daily, légèrement oblique ascendante: figure en vue de projeter le gold au delà des 1500, environ 1550-1600 dans les mois qui
    viennent.

    Simple avis.

  2. Bonsoir à tous,

    Le tracker NGASP prend plus de 4 % aujourd’ hui. Nous sommes désormais en plus value sur cette position. Je pense que ca ne fait que commencer.

    Le trade sur spread Brent WTI est stable à 150 $ de gain par lot.

    Oui Salomon, une sortie sur un trade Gold. Je ne sais pas si on peut rapprocher un ETE ID et des perspectives à trois mois mais pourquoi pas. Tous les avis sont les bien venus. Personnelement je
    ne tiens compte des indicateurs RSI STO que s’ils sont en divergence, pas dans l’absolu car il peuvent rester en situation de surachat et de survente pendant longtemps. En tout cas c’est un trade
    parmi tant d’autres. Je trade beaucoup depuis quelques temps avec un compte broker qui a beaucoup monté grace à une bonne lisibilité générale. J’ai eu moins de réussite en février où les marchés
    étaient très imprévisibles. Je joue beaucoup les break out en sortie de triangle de conso en ce moment. Je ne touche pas le cross EUR USD, en revanche j’ai tradé de nombreuse fois le NIKKEI, AUD
    USD, le CAC et l’or.

  3. Bravo Jean Christophe pour avoir retouvé une note positive sur NGASP ; moi j ‘en suis encore à -6 % : il faut dire que je n ‘ai pas la meme pronfondeur de portefeuille qui permet d’ accumuler à
    ma guise , et ceci à cause  des frais  …..

    Tu vois quoi en  % de hausse  ?  

    Enfin on peut dire que l ‘accident nucléaire Japonnais a donné un sacré coup de main au cours du gaz ….

     

    cdt

     

    Philippe

  4. Bonsoir Philippe,

    J’ai eu une belle opportunité sur NGASP à 0.194 qui achetée en volume constant a bien abaissé mes couts.

    Sur l’évolution du gaz, le coup de pouce du japon est évident mais surtout, c’est une des rares MP que les haussiers n’ont pas encore mis en portefeuille. Or une fois que le palladium sera à 1000
    $, il va bien falloir s’interesser à autre chose et une energie qui ne fait pas d’effet de serre et qui pour l’instant n’est pas trop chère c’est tout de meme interessant à long terme.

  5. Bonjour,

    GOLD:

    ETE inversée en graphe journalier,

    Epaule gauche: décembre 2010, bottom le 16/12 niveau 1362

    Tête: janvier 2011, bottom le 28/01 niveau 1307

    Epaule droite: mars 2011, bottom le 15/03 niveau 1385

    Ligne de cou: le 03/01 niveau 1417, le 02/03 niveau 1440.

    Les indicateurs techniques sont concordants dans cette UT avec la figure présentée. Objectif ETE: 1500$.

    Gold graphe intraday UT 15 hier: pas d’ETE ni d’ETEi mais un W haussier.  

     

  6. Oui bien vue l’ ETEI sur le Gold. Avec la ligne de cou a 1430 ca fait même un objectif théorique à 1560 ! Ca serait mieux si elle était franchie plus significativement …

  7. Pour ceux qui sont en trade Brent WTI, nous gagnons désormais plus de 200 $ par lot. Ca devient une vraie tirelire !

    Objectif pour le trade CAC 3975 pour une partie de la position et 4020 pour le reste. SL à 3870 sous le rectangle de conso très bien dessiné en UT 15

  8. Bonjour Jean Christophe, comment expliquer que le CAC soit a un niveau d’avant la catastrophe au Japon, alors qu’en plus il y a eu depuis la guerre en Libye, les problemes de dettes au Portugal,
    et des troubles dans des pays de la peninsule arabe! Le Japon c’est quand meme 10% du PIB mondial et le probleme de la central n’est toujours pas regle d’ailleurs! Je m’attendais a un rebond mais
    pas qu’on revienne en 10 jours au point de depart !

    Renaud

  9. je me suis abonné à moneyweek, sur leur conseil j’ai regardé d’un peu plus prêt la société SIPH (caoutchouc), bilan : une partie essentielle du CA est fait en Côte d’Ivoire et cela n’est pas
    précisé dans le journal, comme quoi il faut faire gaffe avec la presse éco

  10. Franchement Renaud mon trade sur CAC est purement technique. L’impulsion à la hausse en break out sur le range a surement une explication. Les Japonais par exemple viennent d’injecter dans
    l’économie pres de 8 % de leur PBI en yen. Ca fait monter les actifs et ca fausse la donne. En trade je préfère surfer dans le sens du vent sans me poser de questions fondamentale. En revanche en
    investissement, l’incertitude reste de taille, une récession est possible à cause de l’effet induit par la monétisation sur le prix des matières premières. Les salaires vont monter chez les
    émergents et mettre du temps à suivre en occident. Les actifs locaux et l’économie risquent de souffrir.

  11. hello JC,

    Pour un trade court (48 heures) en CFD ou turbo sur CAC je comprends. En overweek je suis dubitatif: avec le G7 en ligne de mire ce week-end beaucoup d’incertitudes du fait du risque lié à la
    situation européenne (Portugal, Afrique du Nord,…). Up de gold va dans le sens du renforcement de ces incertitudes et de leur mise en exergue.

    Il faudra surveiller l’usd dès lundi et le résultat du G7. Deux scénari à mon sens:

    1. Crise européenne et renforcement du dollar: down pour les indices européens, repli des flux sur le marché américain.

    2. Position unie de l’Europe sur les fronts de la dette et de l’Afrique du Nord: maintien de l’euro fort, maintien des flux sur l’ensemble des marchés occidentaux.

    Entre les deux, c’est l’hésitation diplomatique et on resterait au louvoyage dans le range 4000/3600. Il me semble quand même que le fort repli des émergents incite à la prudence, la hausse
    généralisée des MP est récessive pour tous comme tu l’as déjà signalé. Il faut aussi regarder le ratio DJ/gold qui donne la primauté aux MP par rapport au marché actions.

  12. J’ai écris G7 mais il s’agit en fait du sommet européen. Quoiqu’il en soit le résultat en terme d’orientation me paraît similaire. @ plus,

  13. Mon trade repart à la hausse sur le CAC en position réduite. Ce qui n’est pas plus mal car j’avais une position lourde pour un stop assez éloigné au départ. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à
    mettre une partie du trade en break even.

  14. Salomon,

    Tout ce que tu dis est vrai mais alors pourquoi une impulsion technique à la hausse sur le CAC aussi bien matérialisée jusqu’en UT H1. Les raisons d’une hausse sont souvent cachées et les
    arguments que sortent les médias sont déjà dans les cours.

    Si je regarde mon trade, il est déjà à 26 ticks de gains alors que tout devrait faire baisser le CAC. Je sais c’est un peu bourrin mais quand je trade je ne raisonne plus en investisseur. En
    revanche, quand j’investis de très grosse lignes pour le long terme, je joue la macro et l’anticipation.

  15. Amha, si on passe les résistances et que le marché américain repasse à l’achat, c’est que la pertinence du conflit en Libye est validé dans le cycle économique. Je pense que l’occurence de
    conflits guerriers à l’échelle internationale va de pair avec la relance de l’inflation dans les phases de reprise.

    Voilà, c’est comme ça que j’analyse ces tristes réalités de la guerre, ça ne signifie pas que j’ai raison et encore moins que je les cautionne.

    Le scénario 2 est ama le plus vraisemblable en terme de réalisation, pour l’instant c’est celui qui est acheté par le marché (on achète la nouvelle).

    Métaux précieux: les mines repassent à l’achat avant la matière première, à deux ou trois séances près. Les indices doivent soutenir la hausse des mines, elle ne peut pas se faire
    toute seule (ou rarement).Il va falloir passer la ligne de cou, c’est le mouvement naturel de validation de l’ETEi, les indices resteront probablement up durant ce passage mais l’or
    superformera certainement indices et actions. Ensuite lors du pull back sur ldc les actions seront favorisées.

    Si le sommet européen accouche d’une souris et que l’on reste dans le domaine de l’hésitation, range 4000/3600 pour le cac.

  16.  

    Bonsoir. Je repose une question qui est restée sans réponse. Quelqu’un peut-il y répondre ? Dans le cas d’une rénovation de l’habitat ancien. Faut-il donner la préférence à un écoprêt à taux zéro
    ( maximum 30 000 euros) ou à un crédit d’impôt. Sachant que pour ce dernier le montant maximum des travaux est de 8 000 euros pour une personne seule et que ce crédit se situe à 22% pour
    l’isolation. On peut donc escompter un retour de 1760 euros. Crédit et écoprêt ne sont plus cumulables. Dan

  17. Renforcé Ngasp ce matin après la bausse de hier . Là ce soir , le gaz explose à la hausse  : tout bon pour Lundi : -)

  18. …la suite …

    Comment fais-tu pour gérer les spreads entre contrat courant et suivant qui ne sont pas du tout les mêmes, le roll over croisé parfois lourdement variable se passe comment pour toi?

  19. Mes premiers investissements en vente du brent de la mer du nord et en achat du Sweet light crude américain se sont fait avec un spread de 11 (différence en les deux cours). Cette après
    midi, j’ai pu quasiment doubler ma position alors que les spread était à 10.69. A l’heure actuelle il tourne autour de 10 pour une moyenne historique beaucoup plus basse. Le splus value donc donc
    largement de retour et multipliuée par deux. Jouer le resserement du spread est donc très pertinent. Cette anomalie du spread s’est produite lors de l’attaque de la Libye et m’a tout de suite
    surpris. Le spread a vocation a retourner sous 5. Je suis donc près à renforcer dès qu’il retourne en direction de 11.

  20. Warren Buffet dit qu’il faut jouer le Japon. Attention ! Le pays n’a pas fini de souffrir c’est toute la nourriture, la flotte etc qui vont etre contaminées. Le réacteur N°3 peut entrer en fusion
    à tout moment. Les nouvelles ne sont pas bonnes.

  21. J’ai entendu un ingénieur dire que la préfecture était foutue pour 30 ans, et le reste. Et on est à deux doigts d’un Tchernobyl japonais. Un accident nucléaire grave tous les dix ans. A ce
    rythme-là il ne restera pas grand-monde sur terre dans 100 ans.

  22. Effectivement, faut faire attention avec la centrale nucléaire au Japon.

    On nous endort un peu.

    C’est loin, très loin d’être fini, notamment avec le réacteur 3 qui est entré en fusion alors que son enceinte protectrice est en mille morceaux…

    Bon WE à tout le monde  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *