File trading Février

Par Daniela

 


Bonjour à tous,

Nous venons d’assister en cette fin de mois de janvier à une forte baisse généralisée des indices. S’il est probable que cette baisse importante couvait depuis longtemps – ce qui était d’ailleurs notre anticipation, cf files trading précédentes, le déclencheur en a été le discours musclé de Barack Obama et ses avertissements à l’encontre des banques.

Cette baisse générale des indices me rassure donc sur deux points :

– les indices ont réintégré leur ancien range dont la rupture (temporaire) par le haut m’avait surprise.

– tout nouveau cycle de baisse moyen-terme est un soulagement du point de vue de l’investissement à bon compte sur les valeurs énergétiques et minières.

 

Situations des indices à la clôture du 29 janvier


Février2010 SP500

 

Les indices américains, ici le S&P500, ont décidé, pardonnez-moi l’expression, de tout casser sur leur passage. Les deux bougies pointées en 1 font peur et tranchent très nettement avec le calme des séances depuis deux mois. L’hésitation sur la bordure du canal haussier de moyen-terme et à l’intérieur du range de décembre aura été de courte durée, cf ellipse. Jeudi et vendredi, la rupture de ces supports est consommée. L’achat spéculatif sur ces niveaux fut perdant mais avait du sens. Leur cassure signifie qu’un petit surplus de baisse est encore envisageable, mais ce surplus est risqué comme en témoigne la répartition put/call des dérivés BNP illustrée plus loin.
 


Février2010 SP500 Ninja

 


La vigueur de la séquence de baisse apparaît pleinement sur cette vue court-terme du future ES en unité de temps 30 minutes. Les impulsions baissières sont brutales, la dernière en date ayant eu lieu ce vendredi après la clôture du CAC cash (future FCE à 3691 soit 48 points sous le CAC cash. L’ES clôture à 1068. Gap baissier important en perspective demain matin sur le CAC cash.


 

Février2010 CAC

Comme toujours l’indice CAC40 aura calqué ses variations sur le S&P500. Néanmoins la situation paraît plus lisible sur notre indice national. La pertinence du support CAC3600 indiqué par Jean-Christophe est patente. Ceci permet de rappeler l’excellent swing baissier indiqué sur le site Futures par Jean-Christophe, position qui s’est révélée très rentable jusqu’à présent.

A court-terme on peut raisonnablement penser que l’ancienne borne basse du range formera un support majeur. Le niveau 3560 est également un niveau de prix signalé depuis novembre et que je surveillerai attentivement.

 

En tout état de cause, une position acheteuse à l’approche de CAC3600-3620 pour viser l’ancienne borne haute du range vers 3880 est justifiée. Il ne s’agit pas d’affirmer que cette position soit fortement probable mais d’admettre que risquer 30 à 40 points pour en gagner 200 est une position parfaitement jouable.

 


 

Février 2010 Nikkei

Situation floue sur le Nikkei. Un support majeur existe vers 9100 points. Non pas que ce niveau de prix soit plus important qu’un autre, mais son évidence graphique lui fera attribuer de l’importance par les opérateurs, c’est le point dont il faut tenir compte.


Une séquence de baisse générale des indices est en cours. Cette correction a une amplitude supérieure à toutes les corrections précédentes hormis celle de mi-juin mi-juillet. La baisse actuelle de 400 points sur le FCE est un signe fort d’une reprise possible du marché baissier à échéance de moyen-terme. Cependant, nous invitons encore une fois nos lecteurs à ne pas espérer de cible finale trop basse pour les indices boursiers.

 


Pondération majeures du CAC40 au vendredi 29 janvier 2010 – approche moyen-terme

Il est utile en effet de rappeler la composition du CAC40 afin de comprendre que dans le cadre d’une reprise du marché baissier, les objectifs finaux resteront à notre avis au voisinage des plus bas des mars 2009.

Nous recommandons encore aux investisseurs de patienter pour les achats stratégiques, mais de ne surtout pas attendre un CAC à 1500 points qui ne se produira pas à notre avis.


Pondération du CAC au vendredi 29 janvier :

Total : 12,97%

Sanofi Aventis : 8,26%

BNP : 7,66%

GDF Suez : 5,08%

France Telecom : 4,54%

Société Générale : 3,92%


Poids cumulé du secteur financier : 17,6% (dont 44% pour BNP seule)

Le secteur financier a un potentiel de baisse considérable.


Poids cumulé du secteur énergétique : 20,4% (Total pour les 2/3).

Le secteur énergétique baissera peu. Ni le cours de Total, ni celui de GDF Suez, ni celui d’EdF, ne seront divisés par deux. Ne rêvons pas. Soyons réalistes.


Poids de l’imperturbable France Telecom : 4,54% (poids destiné à croître puisque le titre est stable).

Comme de coutume France Telecom évoluera peu.

 

Anticipations des analystes de Comerzbank

 

Que pensent nos amis analystes de Commerzbank? Ils ont la bienveillante habitude de nous livrer gratuitement leur sentiment à travers les prix pratiqués sur leurs warrants corridor. Observons ceux-ci à la clôture de vendredi soir.
 

février2010 trading stability

Les analystes de Commerzbank tiennent pour très hautement improbable une baisse du CAC40 jusqu’à 3300 d’ici le mercredi 17 février (13 jours de bourse). Ils pensent également qu’une baisse vers 3500 à cette échéance est certes peu probable… mais pas impossible.

Les deux produits cerclés en bleu sont intéressants. Les analystes de Commerzbank estiment que les deux événements suivants sont équiprobables : CAC3600 avant le 17 février et CAC3500 avant le 17 mars.

Enfin, le produit cerclé de rouge a toutes les caractéristiques d’un appeau destiné à attirer le gibier boursicoteur. Nos analystes de Commerzbank penchent nettement pour une assez forte probabilité d’atteindre CAC3600 avant le 17 mars.

En bref, selon les prix pratiqués, on peut déceler le biais baissier des analystes de Commerzbank sur indices, sans toutefois que ceux-ci accordent crédit pour le moment à l’hypothèse d’un effondrement brutal de ceux-ci, cf prix du dernier warrant 3592z encore équilibré.

 


Répartition put/call de la BNP

La répartition entre produits put/call émis par la BNP, donc détenus par les opérateurs, témoigne déjà d’un fort déséquilibre en faveur des produits dérivés baissiers. Attention à tenir compte de ce déséquilibre, la majorité ayant rarement tendance à gagner en bourse.

 

Février2010 répartition callput BNP


Ce type de déséquilibre, s’il est exacerbé, peut conduire à un short squeeze.

S’il est vrai que la baisse des indices recèle encore un potentiel supplémentaire très court-terme en analyse technique et graphique, attention toutefois à ne pas trop en vouloir. La probabilité d’un short squeeze est à prendre en compte, événement qui permettrait de faire le ménage dans la répartition des produits dérivés baissiers.

 

Aparté

Je souhaiterais pour cette file trading de février faire un aparté sur la bonne approche du trading selon mon avis personnel.

Les deux approches qu’il me semble préférable de privilégier sont les suivantes :

1/ Une approche mathématique, c’est à dire probabiliste : on doit associer à chaque transaction une probabilité estimée de réussite. Cela revient à assumer que le marché n’est pas rationnalisable et que les événements considérés comme improbables peuvent quand même survenir. Improbable ne signifie jamais impossible.

2/ Une approche comportementale. Dans la mesure où ce sont les actions des opérateurs – et ces actions seules– qui génèrent les variations de l’ensemble des marchés, une excellente méthode consiste à essayer de comprendre non pas ce que l’on pense isolément d’une situation, mais essayer de comprendre et déceler ce que la majorité des autres en penseront – et quelles actions ils mettrons en oeuvre.

 


Les marchés financiers ne sont pas une discipline scientifique. J’invite donc les lecteurs à se méfier des techniques qui reposent sur le postulat selon lequel le marché recèle un sens caché et prévisible, et que la clef de la réussite consisterait à décrypter ce sens caché. Les fluctuations des marchés représentent à chaque instant la somme de toutes les actions des opérateurs, opérateurs ayant des moyens différents, des horizons différents, des biais différents, des techniques différentes. Le comportement humain n’est ni rationnel, ni déterministe. Les techniques basées sur ce postulat n’ont aucune valeur intrinsèque.

 

 

Synthèse de mon anticipation personnelle court-terme : léger surplus de baisse en direction de 3600/3620 suivi d’une consolidation haussière. En cas de remontée partielle des indices, on peut initier des positions à la baisse en respectant les consignes suivantes :
  • dès l’instant où les indices effacent 50% de l’amplitude de baisse réalisée, la prudence consiste à considérer que la baisse est invalidée.

  • Niveaux de stop loss préservant le capital – risque maximal de 1% sur le portefeuille.

 

Recommandations

Long-terme / investisseurs : échéance de 6mois à un an.

Ce n’est toujours pas le moment d’acheter des actions. Il faut faire preuve de patience. Nous pensons que de meilleurs points d’achats seront atteints, plus tard. Il est déjà temps de s’intéresser au obligations indexées sur l’inflation, décrites par les articles de Yves.

Moyen-terme

On peut se positionner à la baisse en respectant un money management adéquat, dans le cadre d’une consolidation haussière en direction de la borne supérieure de l’ancien range.

Court-terme

On peut se positionner à la hausse vers CAC3600-3620 en respectant les conditions énoncées auparavant. Stop loss de rigueur comme toujours.

 

 

Daniela

50 réflexions au sujet de « File trading Février »

  1. Quelques stats intéressantes et le discours de la BCE cet après midi :

    13:45

    EUR

    Minimum Bid Rate

    1.00%

    1.00%

    14:30

    CAD

    Building Permits m/m

    1.0%

    2.4%

    14:30

    EUR

    ECB Press Conference

    14:30

    USD

    Unemployment Claims

    472K

    496K

    14:30

    USD

    Revised Nonfarm Productivity q/q

    6.2%

    6.2%

    14:30

    USD

    Revised Unit Labor Costs q/q

  2. A 14 heures 30, les demandes d’allocation chomage et le discours de la BCE devraient créer une importante volatilité. On en profite ou en profite pas. Si on joue ces trades, il faut :

    – Etre en Cfds. Les turbowarrants ne sont pas assez reactifs
    – Ne pas quitter le PC
    – Avoir les doigts sur le clavier
    – Positionner les stops très loin.
    – Jouer de faibles volumes pour que le potentiel de perte par trade soit le meme que lorsque vous jouez plus de lots par temps plus calme. On peut appeler ca réduire la voilure qui est la deuxième
    base money management.
    – Avoir un contrat broker qui permet de hedger pour être capable de partir en sens contraire sur inversion rapide de la tendance.
    – Renforcer sa position très vite avec du lourd si la tendance se confirme.
    – Maitriser sa tactique de trading et de nombreux indicateurs pour sortir avant ou juste après le retournement.

    En bref c’est sportif !

  3. Attention trading à risque à cause des stats cet aprés midi.
    Par ailleurs le calendrier des stats est issu de l’excellent site Forex factory.

  4. J’ai un signal de sortie très court terme STF sur le CAC. J’ai dit ce matin matin que je joueais la volatilité avec des volumes d’investissement pour chaque soldat divisés par deux. Donc je
    respecte mon stop très éloigné puisque mon risque est constant et reste en position. Pour les ames sensibles il faut sortir car ca pourrait chahuter un peu à la baisse.

  5. Fausse alerte pour le moment, le CAC a tapé sur une résistance et est remonté. La patience, toujours la patience et se fier aux signaux d’achat …

  6. Renforcé à 3840.5 – 4e soldat la tendance prend de la puissance selon les indicateurs. Stop à 3818 sur calcul Average True Range

  7. Nous arrivons sur une zone de résistances long terme et en plus sur le haut du canal de tendance court terme du CAC. Les US ont des volumes peu importants sur leurs dernières scéances de
    hausse, il existe 3 gaps sur Nasdaq. On peut toujours s’échapper du canal par le haut, mais la probalité d’une baisse TCT reste importante. Dans ces conditions sur le TCT être haussier me
    parait un pari risqué. Neutre ou baissier semble plus approprié. Ce qui compte ce sont les % du portefeuille investi, et la possibilité de couper et de moyenner.

  8. De retour à mon bureau. Thierry, aucun problème, j’ai le doigt sur la touche « sortir des transactions » si ca chauffe sur les stats. C’est du day trading pas du swing. On a passé l’overlap si les
    stats ne sont pas mauvaises ca devrait monter sinon je sors.

  9. Le CAC monte comme prévu par le STF mais attention il y a le :

    4:00pm

    USD

    Pending Home Sales m/m

    1.4%

    1.0%

    à 14 heures qui est attendu et pourrait encore influencer les cours.

  10. Pour ceux qui ont compris le fonctionnement de la théorie de Dow sur laquelle est basé en partie le systéme de trading développé par Futures, le plus haut d’hier a été franchi. Ca signifie que
    quelles que soient les conditions économiques et les considérations de marché, il y a plus de chance pour que ce soit up dans les heures qui viennent. Sauf si la stats de 16 heures est
    mauvaise.
    J’ai donc renforcé ma position avec deux soldats à 3846 et 3846.50

  11. Plongeon du CAC après la mauvaise stat US sur le logement. Je viens de sortir gagnant de mon trade en utilisant une technique de hedging qui consiste à vendre plus de lots que j’en ai en situation
    d’achat et de profiter d’un faible différentiel positif à la baisse sur l’ensemble des positions. Je ne peux que recommander cette technique que j’ai utilisé sur un signal de franchissement de
    droite de tendance. C’est la seule façon de s’en sortir sur un retournement rapide car je n’aurai jamais eu le temps de vendre mes 7 positions accumulées à la hausse. J’expliquerai cette technique
    dans un article de formation CFD.

  12. Pour demain des stats qui vont elles aussi faire bouger les cours :

    14:30

    USD

    Non-Farm Employment Change

    -40K

    -20K

    14:30

    USD

    Unemployment Rate

    9.8%

    9.7%

    14:30

    USD

    Average Hourly Earnings m/m

    0.2%

    0.2%

    21:00

    USD

    Consumer Credit m/m

    -4.0B

    -1.7B

    Source Forex Factory

  13. Des nouvelles d’Asie :

    Pays

    Libellé

    Dernier

    Var.

    + haut

    + bas

    Veille

    Var/1janv

    Inde

    Bombay BSE

    16971.70

    -0.17%

    17024.96

    16888.05

    17000.01

    -2.82%

    Hong Kong

    HANG SENG HK COMPOSITE INDEX

    2901.17

    +1.01%

    2952.60

    2901.17

    2872.02

    -4.94%

    Hong Kong

    HONG KONG HANG SENG INDIC

    20575.78

    +0.86%

    21000.13

    20575.78

    20399.57

    -5.93%

    Corée du sud

    Seoul Composite

    1618.20

    -0.26%

    1631.10

    1612.47

    1622.44

    -3.84%

    Japon

    Nikkei 225

    10145.72(c)

    +0.43%

    10263.48(c)

    10134.37(c)

    10101.96(c)

    -3.80%

    Chine

    SSE Composite

    3023.37

    -1.22%

    3102.40

    3016.22

    3060.62

    -7.74%

  14. Un nouveau plus haut a encore été franchi en séance hier. Selon les modèles prévisionnels que nous suivons. Le CAC pourrait aujourd’hui ou la semaine prochaine continuer son ascension. Nous n’avons
    pas de signal baissier pour l’instant tant sur le plan de l’analyse chartiste que sur celui des indicateurs de sentiment.

  15. Cela n’exclut pas une baisse limitée des marchés mais la tendance reste up. Je conseille d’éviter tout swing baissier.

  16. Le taux de chomage US cet après midi à 14 heures 30 pourrait occasionner en revanche une variation brutale des cours à la hausse ou à la baisse à trader pour ceux qui travaille en CFD. Je serai
    malheureusement trop occupé aujourd’hui pour réaliser ce trade mais essaierai dans la mesure du possible de donner quelques indications.

  17. Bonjour !

    Mise au point Forex du matin

    Je vais modifier l’horaire de parution des tableaux de suivi afin qu’ils soient plus utiles pour les lecteurs.

     Or, pétrole et argent se calment en UT rapides sans remettre en cause pour le moment leur tendance haussière.

    L’euro a cessé sa tendance haussière en UT rapides face au dollar et à la livre sterling.

    Le yen baisse face aux autres monnaies, cf parités euro/yen et dollar/yen.

    Daniela

  18. Bonjour,

    Je tente un petit short sur EN, Bouygues, qui est côté à 37.40, haut du canal à 38.00 (STOP 40.00).
    Toujours un peu de BX4, TCH et UBI (vendus partiellement)
    Le tout restant équilibré.
    Je pose mes stops sur UBI et TCH, pour faire face à une éventuelle faiblesse sur CAC.

    56% de cash

    Bons trades

  19. Le CAC a de nouveau touché un plus haut de 55 jours en séances respectant pour l’instant les données graphiques.

    Les parapétrolières que nous avons acquises récemment profitent de cette hausse  :
       
    BOURBON +3,45%      
         
    ENTREPOSE CONTRACTING +8,31%      
         
    VALLOUREC +6,85%

    Nous suivrons de près le chomage américain cet après midi.

  20. Pas trop le temps mais je n’ai pas pu résister car le WTI a carrement fait un gap à la hausse à la stats US. Belle bougie verte. j’ai sécurisé mais gain sur la moitié du scalp.

  21. Quand à moi je respecte l’une de mes règles de base : ne jamais prendre de position swing le vendredi après-midi. Et tant pis si le vendredi après-midi s’avère a posteriori un excellent point
    d’entrée ! Le risque est trop fort.

    Il semblerait que l’on s’achemine plus vers le scénario de Jean-Chrsitophe, hausse supérieure à 3880…

    En spéculation intraday sur futures, on peut essayer de tenter quelques points d’entrées short d’ici 22h. Compte tenu du niveau atteint par les futures, la poursuite de la hausse devient mois
    probable qu’une correction intraday en fin de séance. Stop à 6 points sur Stoxx.

    Sur Forex, la parité USD/JPY (dollar contre yen) a formé une bougie 5 minutes de 90 pips sur la statistique du chômage ! Raison de plus pour là aussi éviter les positions hasardeuses avant de
    telles statistiques.

    Daniela

  22. A Daniela,
    Tu as raison surtout pas de swing. En revanche le scalp réflexe en CFD est un vrai régal. Mon compte broker est en train de grimper en fléche depuis 2 semaines. Je trouve les swings de plus en plus
    hasardeux et les scalps de plus en plus payants.

  23. Sortie de la deuxième moitié de la position à 81.60. Ca fait presque 185 ticks de PV. Comme dit Daniela, ca suffira pour un vendredi.

  24. De mon côté -12 points sur Stoxx (-6 points x 2 contrats).
    Là aussi, cela suffit. Les indices continuent sur leur lancée.
    Tant pis !

    Daniela

  25. Pas trop de dégats pour mon portefeuille spéculatif pour le moment (perte -0.36% ).
    J’ai plutot intéret à ne pas me louper quand au point de sortie de mes positions TCH et UBI, car du coup mon portefeuille ne sera plus « équilibré ». Il passerai alors baissier.
    Je suis fortement tenté de les vendre ce jour….

  26. à Jean-Christophe:
    tu cites ENTC. Je connais cette valeur depuis un petit moment et elle a toujours été considérée comme une pépite dans son secteur.
    Cependant, je suis étonné que tu en aies acheté récemment. Elle a probablement encore de la marge en terme de valorisation mais les indicateurs semblent indiquer qu’elle rentre en zone de
    surachat.
    J’avais compris que tu allais te placer sur des actions parapétrolières (ou assimilées en tant que telles) mais je ne pensais pas que ta fenêtre d’entrée était déjà ouverte.
    PS: tes opérations sur les CFD font saliver. Il faudra que je prenne le temps de lire tes modes d’emploi pour voir si j’y pige quelque chose. 

  27. Bon pas d’autres prises de position pour ce jour, il va falloir trouver de nouveaux reperes graphiques….

  28. Bonjour Fran,
    J’ai parlé de mes positions PP précédemment dans le file trading. Petites lignes pour prendre date et en tenant compte d’un mouvement du CAC que je
    considère comme haussier à court terme. Je suis donc limite spéculation sur force sur action ou alors investisseur très long terme. J’avais fixé mon début d’intervention à CAC 3600 mais je compte
    surtout alimenter les lignes autour de 3400 puis 3000 si possible.

    Les CFDs j’adore mais bon c’est peut etre aussi assez perso.

  29. Oui Thierry tu as raison, il va falloir trouver d’autres repères.

    L’accélération haussière et la traversée sans coup férir de 3860-3880 n’est pas ce que j’anticipais.

    Daniela

  30. Bon il semblerait que je sois bien seul à croire à une baisse des marché,
    surtout aujourd’hui…
    Néanmoins les fondamentaux restent mauvais, le chômage US augmente moins que prévu, certe, mais il augmente. La grèce a réussit son emprunt, certe, mais ellle reste dans une situation financière
    délicate, et le peuple grec n’acceptera pas facilement, à mon avis, toutes les mesures décidées par le gouvernement.

    fred marseille

  31. @ JC,

    La dette grecque, est plus encore la réaction du peuple grec aux mesures
    d’austérité sont à mon avis sous estimés.
    L’avenir nous dira …

    fred marseille

  32. A fred, tu finiras par avoir raison. Laisse le Vix descendre plus bas. Quelques mauvaises nouvelles capables de faire monter les taux longs et ca plongera à nouveau.

  33. Erratum dans mon analyse récente du CAC en UT days. Daniela a raison le top des marchés à ne pas dépasser pour que le marché reste bear est CAC 4088 et pas 4039. J’ai mal lu quand j’ai fait mon
    analyse graphique. Je modifie ca dans l’article.

  34. Mise au point Forex du vendredi soir – fin de la semaine Forex

    Situation neutre pour l’or en UT rapides.

    Le pétrole au contraire consolide sa hausse en UT rapides selon l’indicateur de suivi.

    L’argent baisse moins que l’or, c’est assez rare. Dernièrement l’argent n’est pas plus faible que l’or, à retenir.

    Retournement à la baisse en UT rapides de l’euro contre la livre sterling, mais la livre avait beaucoup baissé auparavant…

    Enfin, lourde chute du yen face à l’euro et au dollar. Le yen est un baromètre inversé des indices : lorsque les indices baissent, le yen monte et vice-versa. De là à savoir si l’un est en avance
    sur l’autre ou pas, je n’ai pas encore étudié la question, mais elle est digne d’intérêt.

    Daniela

  35. Bonsoir,
    Certains s’attendaient à ce que le Japon se relance dans une politique monétaire très accomodante pour sortir de la récession.

    On disait auparavant que c’était la contraction du yen carry trade qui provoquait le repli immédiat des indices.Quand le Japon était le seul à avoir des taux au plancher.Qu’en est-il
    aujourd’hui? On a bien vu la hausse du dollar qui a accompagné la longue glissade des indices.Un double carry trade,alors,en yen et en $?
    Ne sous-estimons pas la puissance financière des Japonais,certes la dette est énorme et l’économie est en récession,mais cette dette est entièrement intérieure,ce qui fait que ce pays n’a rien à
    craindre de ses créanciers,contrairement aux USA, il peut laisser filer sa monnaie sans subir leurs représailles.Cela relancera ses exportations et valorisera son énorme créance
    américaine.Récemment ,suite à un mouvement d’humeur de la Chine,le Japon est redevenu le premier acheteur des obligations de l’Oncle Sam.

    En milieu de page,un graphique qui illustre les propos de Daniela sur la corrélation inversée yen/cac pendant les années 2007 et 2008.Je n’ai pas trouvé plus récent.Effectivement la question est à
    étudier…

    Attention:Comme il est indiqué,pour obtenir l’effet voulu,la courbe du yen est inversée

    http://www.daily-bourse.fr/analyse-Yen-Dollar-et-l-Or-Carry-trades-et-Indices-vtptc-7119.php  

  36. Je suis absent jusqu’à mardi soir.
    Je laisse les clés du blog à Daniela.
    Bon week end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *