File trading et Forecast investissement – Septembre 2010 – N°2

Par Jean Christophe Bataille

Analyse technique

Le CAC est toujours en évolution dans son range 3760- 3350 et il est fort possible qu’il le reste tant l’anticipation macro économique générale ne va plus dans le sens d’une reprise en V. J’ai déjà dit combien l’élliotisme me paraissait inefficace, avec ses décomptes faux une fois sur deux, refabriqués à la demande dès qu’ils s’avéraient erronés. J’ai déjà mentionné également les insuffisances des indicateurs de sentiment dès que nous sommes loin des situations extrèmes. Je réaffirme dans toutes les unités de temps ma confiance dans l’identification des overlaps, supports et résistances, zones de combats acharnés entre les bulls et les bears, champs de bataille des marchés qui lorsque le vainqueur l’a emporté crèe une impulsion qui traduit la débandade du vaincu et peut être mis à profit pour initier un trade ou un swing gagnant. Les ancipations de Futures restent donc fondées sur ce principe.

Le 9 juillet 2010 le graphe du CAC 40 en UT jours était le suivant :

CAC 9 juillet 2010

Le 22 aout 2010 le graphe du CAC 40 en UT jours était le suivant :

CAC-22082010JPG.JPG

Ce 12 septembre 2010 le graphe a évolué de la façon suivante :

CAC10092010.JPG

Le CAC a de grandes chances de rejoindre la résistance majeure à 3760-3780. En l’absence de statistiques très rassurantes sur l’économie US, il est probable que le CAC bute sur sa résistance majeure à 3760. Cette prévision est confortée par le fait qu’on observe une nette diminution des volumes de transaction sur l’indice en ce moment, traduisant un essouflement de la hausse. Un swing à la baisse pourra donc être initié avec des positions prises entre 3760 et 3790 (en accumulation pour ne pas rater un mouvement de retournement moins ample que prévu) et un stop à 3820.

En UT plus courtes, des trades shorts peuvent être tentés en CFD ou sur les futures autour de 3800 pour essayer de surfer avec beaucoup de levier sur une chute prolongée des cours. La meilleure technique serait probablement de shorter la CAC sur break out d’un Donchian 55 en UT 15. Une mauvaise statistique US pourrait également être l’occasion d’attraper à la volée un important mouvement de baisse.

Bien évidemment, de bon chiffres US sont toujours possibles car l’économie a ses caprices. Dans ce cas, toute tentative de short deviendrait risquée. Tous les traders qui suivent les indications de Futures doivent surveiller de très près le news flow.

Fondamentalement

Malgré les récentes statistiques plutot rassurantes concernant l’économie américaine, la possibilité d’un double dip US n’est toujours pas écartée. Et même si celui-ci ne se produit pas, l’activité américaine devrait rester très molle car le taux d’épargne de ses habitants est désormais à 6% du revenu disponible. L’incidence de ce taux d’épargne est majeure :

– Son augmentation au delà de 6 % est capable d’induire une rechute de l’activité américaine.

– Sa stagnation à 6 % maintiendrait une croissance molle.

– Sa réduction à moins de 6 % signifierait une franche reprise mais celle-ci parait bien improbable car le chomage, l’insolvabilité d’un certain nombre d’acteurs, le désendettement lui-même qui est en soi une forme d’épargne ne peuvent aujourd’hui conduire les américains à redevenir cigales. Par ailleurs, toute diminution du taux d’épargne signifierait une reprise de l’endettement et ferait le lit d’un nouvelle rechute économique.

Nous avons continué ces deux dernières semaines à accumuler pour le long terme des titres dans le secteur des matières premières :

– Uranium avec Cameco qui se valorise mais subit une petite dépréciation du dollar canadien.

– Un FCP dans le secteur de l’eau.

– Des parapétrolières pour ceux qui en avaient peu.

Toujours dans la même philosophie de placement : anticiper les futures pénuries.

Bon trade !

 

50 réflexions au sujet de « File trading et Forecast investissement – Septembre 2010 – N°2 »

  1. Salut JC,

    Non, la prime est liée à la qualité et à la demande physique immédiate et il n’y a pas de pb en ce moment pour servir la demande réelle des particuliers.

    Quand on évoque la notion de backwardation on se situe à une autre échelle et plus en amont puiqu’on raisonne sur le développement inconsidéré des dérivés et le potentiel monstrueux de livraison
    d’or que représente par exemple des simples échéances CT comme septembre et octobre, c’est la notion de base négative, une sorte de signal d’alarme avancé.

    Imagine un prix spot durablement supérieur au marché à terme et tout le monde voudra se faire livrer ce qui est impossible puisque la base ne représente même pas 3% pour l’or des échéances en
    cours. L’or physique ne sera plus à vendre et à aucun prix et le marché s’effondrera. Le prix est indissociable de la confiance et dans ce cas extrème les marchés monétaires se figeront. Le
    marché papier or et sa valeur ne sont rien d’autre qu’un nouveau chateau de carte.

    Le plus tard sera le mieux.

    @+

  2. Jef.

    D’accord avec toi pour la prime. Je reste toutefois étonné par les bas niveaux de ces derniers jours alors qu’on a un rush sur le gold.

    Ma question est : est-ce que ca veut dire que le phénomène de backwardation est lié à l’insuffisance de contrepartie sur les dérivés options, c’est à dire à un développement excessif des ETFs
    gold par rapport l’or physique disponible dans le monde ?

  3. Bonjour jef,

     

    c’est la première fois que je lis que la backwardation sur l’or ferait éffondrer les prix de ce dernier, enfin!!! la valeur d’un actif dépend  en effet de la
    confiance intreseque que l’on accorde à cet actif, une backwardation aurait en effet de geler toute livraison et d’effondrer le capital confiance des investisseurs.

    Le plus tard possible en effet…

  4. Bjs Ascrucedo,

    Tu auras noté que j’ai écris « le marché s’effondrera », pour les prix c’est une autre histoire. En fait dans ce cas de figure extrême tout dépendrait de quoi l’on parle, le prix du physique ou le
    prix du papier. Le papier ne vaudra plus rien, par contre le physique ne sera plus à vendre car il deviendra précieux comme… de l’or et tout le monde le gardera.

    L’exemple du papier d’AIG gagé sur l’or qui, quand AGI a fait faillite a perdu toute sa valeur, devrait pourtout servir d’exemple, mais bon… quand la spéculation s’en mêle les investisseurs
    s’emmêle ()…

    On peut cependant se poser légitimement une question : quelle est la part de responsabilité du développement des dérivés dans la hausse de l’once sur ces 5 dernières années ?

    JC, la réponse est oui, des ETF et du reste, puisque la réduction de la contrepartie diminue d’autant la confiance dans le système des dérivés, mais pas que…

    En fait, le propre de l’or physique, était de n’être adossé à aucune dette, mais c’est tout le contraire des dérivés or qui sont un des composants du prix de l’once et qui eux se développent sans
    contrepartie si ce n’est la confiance dans l’émetteur, donc le sujet est plus vaste que la base en elle même, la vraie question, c’est la confiance dans le système (dont, in fine, les réserves et
    les bilans des BC…) et donc dans le $.

    La backwardation sur l’or constitue le signe précurseur de la perte de confiance dans LE système monétaire.

    Sur ce sujet le travail de Fekete peut aider à mieux comprendre :

    http://www.professorfekete.com/

     

     

  5. Je viens de faire le point de mes lignes en Bx4. Frais déduits je ne dépasse pas 3.5 % de plus value alors qu’on vient de perdre 150 point de CAC. J’en ai pourtant acheté un bon paquet et plutot
    vers les plus hauts autour de 3800. Ma conclusion est :

    – Trop de frais.

    – Pas assez de levier : ca rapporte pas grand chose proportionnellement à l’argent immobilisé.

    – Quitte à spéculer : CFD et Forex bien plus rentable ! J’ai l’impression de passer de la ferrari à la deux chevaux.

    – Heureusement pour l’instant pas de betaslippage.

    Maintenant ce que j’en dis … ;-)

  6. Excuse moi asducreno, Je n’avais pas vu ton post. C’est ce matin qu’il fallait vendre du CFD mais je n’était pas là, du coup je n’ai pas tradé. A l’instant stats US sur le chomage degeu donc on
    va à 3660 direct mais après il faut que je vois et que choississe un moment propice pour un éventuel scalp car le Bx4 c’est reposant mais c’est décevant.

  7. D’accord avec toi JC, le BX4 nest pas le support le plus approprié pour jouer la baisse (béta slippage).

    En ce qui me concerne, j’attends une chute plus prononcée pour me débarrasser définitivement des BX4.

    En attendant j’utilise de plus en plus les turbo put qui correspondent mieux à mon style de trading (pas de day trading) par rapport aux CFD

    fred marseille

  8. Sur le plan boursier, je suis assez satisfait de la situation actuelle car la chute des actifs du portefeuille actions sont partiellement amorties par le Bx 4 (meme s’il en faudrait des quantités
    invraisemblables). La hausse de l’euro et la baisse des actions va nous permettre d’acheter des actions MP et émergents à un prix favorable. Meme remarque pour l’or pour ceux qui n’en ont pas.

  9. Asducreno,

    Je suis arrivé à deux heures. C’était vraiment trop tard. Ca avait déjà bien baissé. Ca risque de finir en range de faible amplitude et intradable entre 3680 et 3660. Si je trouve un point
    d’entrée je le signalerai en direct.

    Fred,

    Regarde tout de meme les frais. Pour les CFD c’est quasi nul.

  10. merci jcb, j’attends alors pour shorter.

     

    Pour répondre au post plus haut j’utilise le turbo suivant : DE000CG2XBP3

    barrière à 3825, en général pour choisir mes turbos je fais une recherche sur boursorama et tri par volume, ça donne une bonne idée des barrières accéptée

     

  11. Merci Jean Christophe pour ce trade gagnant ! Je conserve pour le moment et je pense renforcer mes BX4 à la moindre tentative de remontée.

     

  12. @Vincent

    Je ne sais pas si je suis de bon conseil en ce qui concerne les Turbos, Daniela est très certainement meilleure conseillère, dommage qu’elle soit moins présente sur ce blog …

    Le choix dépend du risque que tu es prêt à prendre.

    En ce qui me concerne j’ai un faible pour les turbo de commerzbank

    actuellement je possède :

    Turbo put CAC 40 Code ISIN DE000CM6VUR6

    Turbo call Gold Code ISIN DE000CM6VDV4

    fred marseille

  13. Natexis commence seulement à parler de fuite devant la monnaie :

    http://cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=54622

    Course au cash + fuite devant la monnaie, ca ne donne pas de la déflation mais un cocktail bien différent … La notion d’autoréalisation sur les comportements de peur est intéressante. En
    revanche à aucun moment, je n’ai lu que cette peur était justifiée bien que les analystes de Natexis listent clairement les menaces qui pèsent sur l’économie occidentale.

  14. Jeudi 23 septembre 2010 :

     

    Le coût de l’emprunt à un niveau record pour l’Irlande et le Portugal.

    Les investisseurs ont vendu jeudi des obligations irlandaises et portugaises, portant le coût de l’emprunt pour les deux pays à des niveaux record depuis la création de l’euro.

    Les taux d’intérêt pour les obligations irlandaises sur dix ans sont passés au-dessus de 6,7 % pour la première fois depuis le lancement de l’euro en 1999.

    Lors d’une conférence à Berlin, le commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, a assuré qu’il n’y aurait « aucune restructuration de la dette souveraine » de la Grèce ou
    d’un autre pays de la zone euro.

    Les « coûts potentiels, à la fois économiques et politiques » d’une restructuration seraient tels que « nous ferons tous pour l’éviter, et je suis sûr que nous y parviendrons », a-t-il ajouté.

     

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=74c56e1ade91d25bfbce183bc8b2ac7a

     

    Christine Lagarde a rajouté : « Je dirais même plus : nous ferons tous pour l’éviter, et je suis sûre que nous y parviendrons. »

  15. Bonjour TLM. Jean-Christophe, je n’ai toujours pas de parapétrolières sur mon PEA. Je trouve qu’elles sont actuellement chères et j’attends une baisse plus importante du CAC qui me permettrait
    d’entrer en position sur les para. Qu’en penses-tu ? 

    Le seul truc que j’ai c’est Carmignac Commodities sur l’assurance vie.

  16. A Marc,

    C’est vrai qu’elle sont chères pour le court terme mais pas très chères pour le long terme. Je pense qu’il devrait y avoir de meilleures opportunités. 3450 puis 3350 de CAC puis 3000 si on y va.
    Si ca va en dessous on ramasse à la pelle ;-)

  17. Nous sommes d’accord JC  

    En espérant que les 10% que nous avions évoqué de proba de sortie par le haut du range 3350-3800 ne se réalise pas…

    A++

  18. 3700 est bien devenu une résistance et la vendre à du sens mais je n’ai pas pou atteindre mo nTP à 3689. Le CAC a buté sur un support en UT 5 à 3694. Selon la téhorie de Dow c’est pas baissier en
    UT courte. La résistance pourrrait etre franchi à 50/50%. Mon stop comme dab est positionné à 5 ticks. Je ne prends aucun risque de draw down !

  19. c’est pas evident l € à 1.45 USD. Les élections du congrès us c’est en novembre, je pense que c’est à partir de ce moment que leur devise va se prendre une claque. En attendant, on va nous parler
    de l’irlande et du portugal, et l’euro va en patir. Vivement que l’oeil du public se tourne vers l’angleterre, qu’on nous foute la paix à propos de l’euro.

  20. Bonsoir,

    Retour sur mon trade de cet après midi. J’ai dit que 3707 était un point d’entrée short pertinent, c’était vrai puisque le CAC CFD a rechuté ensuite de 30 points. Il ne l’était par contre pas
    avec un stop loss a 5 ticks mais à 10 ticks puisque le CAC est monté à 3716. Or 10 ticks est un risque trop élevé en scalp car les variations brutales de cours de 4*10=40 points sont rares. D’ou
    un reward risk 4 impossible à répéter régulièrement. La solution était en fait d’etre plus précis sur le point d’entrée en analysant l’overlap en multiframe. J’ai programmé pour demain matin un
    article sur ce sujet en perfectionnement trading. Bonne nuit.

  21. Pourquoi les US semblent-ils avoir intérêt à un cours de l’or le plus bas possible ?
     
    Si la Chine vend du dollars en masse, cela fait chuter l’or et elle peut acheter massivement de l’or en yuan ? Ce qui la mettrait plus à l’aise pour vendre encore plus de dollars ?
     
    Et si c’est l’inverse qui se passe, si la Chine achète du dollars pour soutenir ses exportations, qu’est ce qui l’empêche de payer en monnaie de singe en imprimant ?
     
    Ca s’arrête où ?

  22. sorti des bx4 a 3750 en mv. amha la semaine prochaine sera bull.

    garder ma ligne shc 18% car je suis bear + EC 8%

    me voila à +1%sur l’année

     

  23. @ Jean Christophe,

    Bonsoir,

    Que penses tu de cette violente remontée dans des volumes importants ? Tu as un niveau de stop sur tes BX ?

    Bon week end

  24. Je ne suis pas en perte pour l’instant. On a eu de bonne stats américaines cet aprem. Ca fait automatiquement remonter les cours. Preuve que le double dip est loin d’etre obligatoire. Dans tous
    les cas la bourse se nourrit d’espoir. Lorsqu’ils sont décus ça descend encore plus bas. Sans préjuger de l’évolution des cours et de l’économie US. Une montée comme aujourd’hui devrait au moins
    donner lieu à des prises de bénéfice. Je verrai si je sors du BX4 lundi. Quoiqu’il en soit, dans ma stratégie d’accumulation long terme de titres et au dela du jeu spéculatif sur dérivés qui je
    le rappelle ne doit concerner que 2 à 5% du patrimoine, nous n’avons pas eu l’occasion durant cette courte baisse d’acheter du papier. Wait and see.

  25. Bonjour au blog,

    L’idée de jouer les 1300 sur l’once que j’évoquais sur mon post 59 du 14/09 quand la résistance des 1270 avait été franchie n’était pas si bête, par contre les 1300 c’est une autre histoire.

    J’ai l’impression que l’once, l’argent, le brut… et les devises sont certainement les sous-jacents les plus « simples » à travailler en ce moment…

    Enfin jusqu’à l’annonce ou non d’un nx QE $ en novembre.

  26. Bonjour jef,

    La résistance était pour moi plutot sur la borne supérieure du canal ascendant long terme soit 1285 $. D’accord avec toi, 1300 $, ca va commencer à devenir difficile.

    Par ailleurs, nouvelle file trading forecast ce matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *