File trading et Forecast investissement – Octobre 2010 – N°2

Par Jean Christophe Bataille.

CAC 40

Voici le CAC en base journalière au vendredi 1er octobre 2010 :

CAC--1-octobre-2010.JPG

Le support à 3700 sur le CAC tient pour l’instant mais ce vendredi 1er octobre, le CAC a touché 3670 pour revenir en pull back sur 3700. Je reste plutot baissier en direction de la cible fixée par le diamant graphique en base journalière soit 3600 et conserve mes trackers shorts. Notons que 3600 comme 3700 sont des supports validés.

Attention toutefois, la baisse des marchés pourrait être moins importante que prévue durant cette oscillation dans le range 3800-3350. Graphiquement le stochastique est déjà bas et la bollinger inférieure est bien remontée. Sur un plan plus fondamental, les investisseurs pourraient commencer à se rendre compte qu’il est plus intéressant d’investir dans des actions avec un PER de 12 et un rendement moyen de 4 à 5 % que dans des obligations qui servent 2.5 % d’intérêt et dont la valeur future est largement hypothéquée par l’inflation à venir.

Cross EUR USD

L’euro a atteint aujourd’hui la cible que j’avais fixée dans les précédents file trading : 1.3750. La résistance à 1.3750 est importante et il serait logique d’observer un reflux de la paire EUR USD. Si cette résistance était malgré tout franchie de façon significative (ca me parait moins probable), on pourra prendre une position longue pour jouer une impulsion en direction de 1.44 $ overlap en base hebdomadaire.

Crude Oil

– Les parapétrolières et le pétrole flambent aujourd’hui comme hier malgré la chute des marchés actions. Ce vendredi 1er octobre :

  Libellé Dernier Var. PER 09 PER 10 PER 11 RSI 14j MM 20j MM 100j
  ENTREPOSE CONTRACTING 85.01(c) -0.28% 13.23 10.54 10.11 73.88 83.224 76.6544
  CGG VERITAS (ex GEOPHYSIQUE) 16.630(c) +3.29% 0.00 61.05 20.53 49.53 16.326 15.9271
  BOURBON 30.620(c) +2.25% 11.13 22.20 12.59 61.74 29.8315 32.1248
  SCHLUMBERGER 45.40(c) +0.07% N/A N/A N/A 46.90 45.1245 46.0237
  TECHNIP 60.00(c) +1.71% 14.36 15.22 13.99 81.17 56.6465 52.1097
  VALLOUREC 73.15(c) +0.38% 15.18 19.02 11.76 61.43 71.972 73.2193

Notre PEA en profite très largement. Les perspectives économiques n’étant pas bonnes, cette hausse aurait de quoi surprendre. Elle indique une étonnante force relative qui restera à valider dans les semaines à venir. Son explication se trouve dans mon article du dernier file trading : le Crude Oil devient une valeur refuge et il s’agit, là encore, d’un signe de fuite devant la monnaie.

Gold

J’attends une baisse du Napoléon à 175 euros, si l’or veut bien consolider avant que l’euro ne reflue. Mais l’engouement pour l’or parait très fort actuellement. Les anticipations d’inflation que nous défendons depuis des années commencent à entrer dans les esprits.

Inflation

Si vous avez suivi les statistiques de ce vendredi 1 octobre :

4:00pm USD
ISM Manufacturing Prices

70.5
59.6
61.5

L’indice des prix d’achat Business to Business dans l’industrie US qui était de 61.5 précédemment était prévu aujourd’hui à 59.6. Le résultat est tout simplement stupéfiant : 70.5 ! Les prix de vente des émergents qui fournissent les entreprises US sont tout simplement en train d’exploser, probablement à cause de la hausse des salaires émergents et le renchérissement des matières premières. Nul doute que le prix d’achat des entreprises sera répercuté sur le prix de vente de leurs produits finis. Pour moi, l’inflation importée est tout simplement en train de s’insinuer dans les tuyaux de l’économie mondiale.

Bon week end !

 

Crédit tableaux de données : boursorama, forex factory

50 réflexions au sujet de « File trading et Forecast investissement – Octobre 2010 – N°2 »

  1. Bonsoir,

    Retournement de tendance à 14h. Particulièrement visible sur le gold qui bat son record historique en $ avant de complètement se retourner à moins de 1%. Comme quoi la confiance est vraiment
    fragile.

    14h : les inscriptions au chomage baisse aux US, donc plutôt bon pour l’éco, donc peut être moins de QE2, du coup le $ remonte, les marchés actions hésitent et… Les MP baissent.

    Enfin une bonne news pour les gold futures qui vont peut être pouvoir souffler un peu et rouler au delà de décembre 2010. A suivre…

    Pour ceux qui souhaitent avoir un suivi live et historique de l’ensemble des données concernant les métaux « monétaires », les Gofo rate, les GL rate etc etc , je vais sur ce site très complet :

    http://www.kitco.com/

    Par exemple :

    http://www.kitco.com/charts/livegold.html

    http://www.kitco.com/lease.chart.html

     

  2. Comme je l’indiquais au-dessus,il est risqué de rentrer sur Fresnillo,une autre minière ou un dérivé sur l’argent après cette hausse.

    Le texte est en anglais,mais le graphique de l’ETF (RSI compris) est suffisamment explicite.Reste leT Put silver 4599Z pour les plus intrépides…S’il n’a pas été désactivé!  

     

    Below today’s price chart, you’ll find an indicator called the Relative Strength Index (RSI). The RSI measures overbought or oversold conditions on a given asset. When folks go wild for an asset,
    the RSI can reach « race car in the red » readings above 80. At this point, the asset is a stretched rubber band ready to snap back.

     

    As you can see from the lower right hand side of the chart, silver’s spike higher has left it more stretched to the upside than it has been in two years. Each time this overbought territory was
    reached (marked by red arrows), silver suffered a fast sell off.

     

    Long term, silver’s allure as a « real money » asset will take it higher and higher. But before the next big leg up can be made, the crowd must be shaken off. They should be whacked any day now…

     

  3. Puisque l’on parle beaucoup d’argent ici et qu’une correction est peut-être en route avant que ce dernier reparte vers de plus hauts sommets, voilà le moment d’affuter les couteaux. Je vous livre
    deux chevaux bien placés à moyen terme:

     

    Dans la catégorie productrice, Great Panther Resources. Deux mines en expansion et une
    maîtrise des coûts hors-paire.

     

    Dans la catégorie exploratrice, South American Silver: un projet de classe mondial fortement sous-évalué au
    potentiel encore énorme avec une direction à la hauteur du défi (ne pas avoir peur de la Bolivie).

     

    Voilà, dans le cas où une rechute du cours de l’argent offrait une jolie porte d’entrée…

     

    FabCH

  4. @ Muller,

    Content de te retrouver ici.En tant que spécialiste des métaux précieux,es-tu toujours investi sur le palladium?

  5. Bonjour à tous,

    Les stats à venir sur le chômage américain devraient être pires que prévues.

    Néanmoins méfiance, la chute des indices pourrait être provisoire, la planche à billet

    fonctionne à plein régime !

    fred marseille

  6. le Cac n’arrive pas à trouver une direction, partagé entre les réalités économiques et l’ artificielle politique de création monétaire.

    Mais bon à la fin les réalités économiques prennent toujours le dessus !

    fred marseille

  7. @JC,

    Emploi US mitigé ?!

    95000 emplois supprimés !

    4ème mois consécutif de baisse, c’est clair.

    fred marseille

     

  8. @bxx

    Le paladium a de nombreuses applications (bijouterie, dentisterie, pots catalytique). Il est plus rare que l’or et son cours est maintenu relativement bas par les ventes de stocks russes. Il
    avait baissé à 200$ en 2008 quand la Russie avait vendu massivement. Inersement il était à plus de 1000 en 2001 avec la tchéthénie. Il y a peu de stock chez les investisseurs et le stock russe
    serait à sec en fin d’année. Un triplement du cours à moyen terme est possible et plus pprobable qu’un triplement du cours de l’argent ou de l’or. J’ai du physique (pour ma profession) et des T
    call J527B. il est à noter que la demande industrielle perdurera à plus de 1000 (cela s’est produit en 2001) parce qu’il n’y apas dalternative (le platine et le Rhodium sont plus chers).

    Je surpondère le palladium par rapport à l’or et à l’argent qui sont en surachat et pour les quels la saisonalité est défavorable.

    J’ai soldé mes positions sur l’argent (T call barrière 18)prises fin août mais j’ai pris quelques T call gold barrière 1300 et argent (barrière 20) pour le TCT voir l’intraday. Soit nous restons
    dans le canal haussier avec l’or à 1400 et l’argent à 28 $ en final avant conso, soit nous sommes en train de faire un double sommet avant une correction qui eut amener l’argent à 20 et l’or à
    1250. donc la prudence est de mise et on peut regarder les t put mais là encore en intraday ou swing (dangereux car les métaux cotent la nuit!).

    Bien sûr le cours de T call et T put dépend de l’€/$. Une baisse de l’euro ferit monter le physique mais pénaliserait les turbo en $. Or l’€ n’est peut-être pas loin de son sommet…
    Bon trade

    C’est vrai que j’écris pour la première fois sur ce blog mais je le consulte en permanence car il est excellent et dénué de biais baissier ou haussier. Merci à Jean Christophe Bataille pour son
    excellent travail ainsi qu’aux différents intervenants.

  9. Lecteur régulier de votre blog, je souhaite vous exposer plusieurs de mes interrogations relatives à des placements (AV en € de ma mère, veuve, bref son « bas de laine »). Elle a déjà des fonds
    Carmignac et SCPI Immorente mais mes questions concernent essentiellement ses fonds Euros. Je souligne rester très humble dans mon exposé…plus sous forme de questionnement…

    En partant d’un principe que l’Euro fort n’est pas tenable compte tenu de la situation en Europe, conseillez-vous de retirer la part € des AV si la fiscalité le permet?

    Plusieurs appréhensions de ma part :

    – le placement en or physique : dans un article du 6 oct, Convictions Am explique que la hausse des cours de l’or est liée aux investissements massifs des Hedge Funds, qui s’ils se
    retirent ultérieurement (hausse des taux à terme et rapatriment sur du monétaire) feraient chuter les cours… Qu’en pensez-vous?

    – le placement monétaire : Afin de sécuriser au mieux son argent, est-il opportun de changer ses € contre des NOK (plus sûres à moyen terme) et refuge pendant une éventuelle « guerre des
    monnaies »??

    Des placements « de rapport » existent peut-être pour couvrir cette période nébuleuse? (Crédit Suisse parle de produits structurés à capital garanti…).

    Peut-on imaginer après la purge des monnaies, une remontée des taux pour contrer l’inflation? Auquel cas, on rapatrie ces fonds, cette fois-ci en Euros…

    Merci pour vos remarques. Cordialement. 

  10. Bonjour Xavier

    En partant d’un principe que l’Euro fort n’est pas tenable compte tenu de la situation en Europe, conseillez-vous de retirer la part € des AV si la fiscalité le permet?

    Plusieurs appréhensions de ma part :

    – le placement en or physique : dans un article du 6 oct, Convictions Am explique que la hausse des cours de l’or est liée aux investissements massifs des Hedge Funds, qui s’ils
    se retirent ultérieurement (hausse des taux à terme et rapatriment sur du monétaire) feraient chuter les cours… Qu’en pensez-vous

    Oui mais ils ne sortiront pas tant que le potentiel de hausse n’est pas épuisé. Ca devrait aller plus haut.

    – le placement monétaire : Afin de sécuriser au mieux son argent, est-il opportun de changer ses € contre des NOK (plus sûres à moyen terme) et refuge pendant une éventuelle « guerre des
    monnaies »??

    La monnaie la plus sure pour l’instant c’est l’or et les monnaies émergentes en particulier le Yuan.

    Des placements « de rapport » existent peut-être pour couvrir cette période nébuleuse? (Crédit Suisse parle de produits structurés à capital garanti…).

    Non

    Peut-on imaginer après la purge des monnaies, une remontée des taux pour contrer l’inflation? Auquel cas, on rapatrie ces fonds, cette fois-ci en Euros…

    On en est pas là, toute montée des taux courts tuerait l’économie occidentale. Les BC ne peuvent pas les faire remonter avant pas mal de temps. Quant aux taux longs ils monteront lorsque
    l’inflation se déclenchera mais c’est le marché qui décidera, pas les BC.

  11. Bonsoir Jean Christophe

    Il semblerait que le QUE2 semble tirer les marchés actions vers le haut  , du moins éviter la baisse que certains d ‘entre nous ont espèré …..  Les 3300 espérés voire 3000 semblent s
    éloigner ……

    Que  faut il faire actuellement ? Ne rien faire , acheter des actions avant que la hausse  n ‘amène  les marchés encore + haut  ou attendre une hypothétique baisse au
    risque  de ne pas ou peu être investi si ca monte…..

    Perso je suis à  33 % de mon objectif action max ( achat récent) . Toi ou en es tu ?

     

    Merci

    Philippe

  12. Bonsoir Phililppe

    La reflation des actifs par la création de monnaie était attendue sur Futures et elle est, avec le découplage des émergents, le fondement de l’hypothèse inflationniste. Je suis comme toi un peu
    surpris par la faiblesse de la poussée déflationniste que nous anticipions en préambule de l’inflation. La réalité est encore plus inflationniste que nous le pensions puisque Bernanke ne laisse
    meme pas les chiffres du PIB rechuter qu’il déverse des monceaux de liquidités dans le système obligataire en sacrifiant le dollar. Cela conforte notre stratégie gold, obligations indexées, achat
    immo a crédit et taux fixe sacrifié. Je ne suis pas encore certain de l’évolution des bourses en monnaie courante à court terme mais je continue de penser que le cash et la dette se dévalorisent
    en particulier versus Gold.

    Concernant les allocations d’actifs, je suis à titre perso proche des répartitions du dernier forecast :

     

    Or physique

    10%

    Mines d’or

    7%

    Mines d’or moyenne importance

    1%

    Euros

    11%

    Obligations taux fixes

    0%

    Obligations émergents

    4%

    Obligations taux variables

    5%

    Actions Emergents

    3%

    Energie matières premieres

    5%

    Actions défensives européennes

    4%

    Avoirs spéculatifs

    2%

    Immobilier

    48%

     

    Je ne suis pas sur qu’une nouvelle baisse ne viennent pas nous apporter des opportunités d’achat sur MP et émergents. CAC 3800 et CAC 4088 ne seront pas si faciles à passer. Une rechute violente
    est toujours possible pour je ne sais quelle raison. Ce dont je suis certain en tout cas depuis longtemps, c’est que le CAC ne peut pas descendre en dessous de 2400 et que les MP et émergents
    sont à accumuler bien au dessus de ce niveau. Le problème est que les indices émergents et MP continuent de monter alors que les indices ocidentaux stagnent. Il y a toutefois encore des
    opportunités dans l’uranium, le paladium (merci Muller), les terres rares, l’energie etc … Tout est affaire de timing : la hausse de l’euro est par exemple favorable à l’achat de certaines
    actions comme les MP canadiennes et eventuellement les actions chinoises du compartiment A.

    Le mieux est d’accumuler lentement au fil des mois, comme on l’a fait, dès que le  marché fléchit.

     

  13. Merci pour ta réponse détaillée 

    Peux tu me dire quelles sont les parapétrolières que tu détiens ?

     

    Philippe

  14. J’ai alimenté un PEA en parapétrolières françaises : ENTREPOSE CONTRACTING, CGG VERITAS, BOURBON, TECHNIP, VALLOUREC.

    Et j’ai surtout des lignes importantes de ANADARKO PETROLEUM, TRANSOCEAN etc … dans des fonds logés dans une enveloppe assurance vie.

    Mais je suis loin de la saturation en PP et en valeurs énergétiques . Je crois qu’il faut s’interesser de près à l’uranium, au gaz non conventionnel, à la géothermie. Pour moi qui ne suis pas un
    spécialiste de ces titres, les fonds communs de placement sont les meilleurs véhicules pour les jouer.

  15. Le gas non conventionnel, parlons en justement

    j’ai trouvé une pepite dans ce secteur

     

    il s’agit de european gas limited, coté à sydney

    une exploratrice productrice dans le gas non conventionnel avec de grosses réserves prouvées

     

    deja 200% en 4 mois et c’est pas fini, pour l’instant le marché price une faillite, car la société doit rembourser une grosse ligne obligataire avant la fin de l’année, au vue de la récente
    montée, la boite va réussir à rembourser la dette et l’action va continuer à monter

  16. Un article de contre-points dont je partage pas les excès dans le libéralisme a le mérite de décrire les problèmes à venir pour les banques américaines. L’exposé est clair et vaut d’etre lu en
    entier même si je ne suis pas d’accord avec ses conclusions :

    http://www.contrepoints.org/2010/10/09/3268-foreclosuregate-immobilier-scandale-financier

    Pour moi, la fed n’a pas fini d’injecter de la monnaie mais ce coup ci espérons que les actionnaires des banques feront les frais de leur incurie.

  17. @ Esteban,à propos de Niko Resources.

    C’est déjà un joli bébé, 5 Mds de $ de capitalisation.Profitable:40 M de net.Une marge éblouissante.Un partenaire renommé (Reliance) …

    Des actifs géographiquement bien répartis,mais dans des pays pour certains un peu risqués politiquement.Un cash flow en forte augmentation,des réserves idem …

    Mais alors pourquoi le cours n’a-t-il rien fait cette année?

     Ne crois pas t’en sortir à bon compte en me disant qu’elle sent le gaz! Les investisseurs préférant nettement le brut.Mais les prix asiatiques sont plus élevés qu’aux USA.

    J’ai bien une idée mais ça n’est encore qu’une supposition.

     

    Et si tu nous la présentais cette pétrolière? Car finalement je crois que ta découverte pourrait s’avérer un bon investissement pour le moyen long terme.Surtout si la
    proportion de brut dans la production augmente.

     

    P S: Il y a deux points qui me paraissent très intéressants.

    Le fonds souverain de Singapour,Temasek s’est porté acquéreur des 300M de dollars d’obligations convertibles,il pourrait avoir l’intention d’entrer au capital…

     

    Cela m’a surpris,mais le titre figurait,semble-t-il,parmi les premières lignes du fonds Carmignac Emergents,aux côtés de Pacific Rubiales fin août. 

     

  18. http://www.lesaffaires.tv/video-24718-paul-dontigny-predit-quand-le-marche-tombera

    Crise, aide, crise, aide, crise…
    CHRONIQUE. Paul Dontigny a bien peur qu’il ne reste que deux scénarios à forte probabilité dans cette crise, et ce ne sont pas les positifs.
    07/10/2010 

    Je suppose que Dontigny inclut le scénario de la stagflation à celui de l’hyperinflation. « Pas de croissance et les prix explosent ».

    Il y a un paramètre qui n’existait pas lors de la crise de 29 à ajouter la crise actuelle, c’est l’internet. Les gens s’informent. Alors quel rôle l’internet joue-t-il dans la crise actuelle
    ? (je me demande ce que bxx qui explique bien ces choses en pense). Il me semble que si le net n’empêche pas les mouvements de panique, depuis 2009 une partie des gens
    reste sur le qui-vive. Je me pose une autre question: Un scénario d’abandon en douce du dollars et d’une refonte du système monétaire sur une autre
    base (laquelle) a-t-il ses chances ? (mon impression intuitive est que « non »). Et encore une autre: Le doigt des banques centrales sur la printing press
    suffira-t-il à empêcher la grande dépression dont Dontigny parle ? (même impression intuitive que « non »; il y a bien un moment où les gens verront en passant à la caisse où blesse le
    bas). L’histoire s’accèlère pour transférer le leadership économique de WS à Singapour, à Bejing, peut-être à Sao Paulo ou à New Dheli, ou aux quatre à la fois. Je me dis
    qu’à l’ère d’Internet, il pourrait ne pas y avoir qu’un seul pôle financier. Combien de temps cela prendra-t-il ? En combien de temps le transfert du pôle économique est-il
    passé de Londres à New-York ?

  19. Pour faire suite au post 124 sur la journée de jeudi et la détente du volume des futures gold et silver qu’en est-il réellement ?

    Jeudi : gold -1.01% et… enfin une baisse des futures à échéance décembre 2010 de 3407.

    http://www.cmegroup.com/daily_bulletin/Section62_Metals_Futures_Products_2010194.pdf

    Ouf pourrait-on dire mais dès vendredi, gold +0.88% avec un $ stable à 0.04% (comme quoi…) et résultat des courses, solde des futures gold dec10 de + 9244 :

    http://www.cmegroup.com/daily_bulletin/Section62_Metals_Futures_Products_2010195.pdf

    Avec un nouveau record de 450731 !!!

     

    Pourquoi est-ce si important que ça et pourquoi depuis 1 mois suis-je assez lourd sur ce sujet barbare ?

    Pour les MP traditionnelles les fluctuations de la base et les situations de contago et de backwardartion ne sont fondamentalement pas très importantes et, comme l’a déjà dit JC, arrivent
    fréquemment. Elles traduisent simplement des problèmes réels ou des craintes d’approvisionnement ou de stocks comme cela a été par exemple récemment le cas suite aux déclarations de la Russie sur
    le blé. En ce moment, il y a quelques MP en backwardation, copper, corn…

    Pour le gold et le silver cela est très différent. Pourquoi ?

    Pour plusieurs raisons, dont le fait par exemple que les stocks d’or sont énormes car très peu consommés, ne devraient ainsi jamais tomber en base négative et représentent donc une alternative
    crédible en tant que valeur refuge depuis la nuit des temps. Mais l’une de ces raisons est fondamentale et pourtant peu connue car elle est très complexe et « réservée » aux initiés que sont les
    décideurs et les intervenants, qui voient les choses arriver en amont et ont la malchance, le bonheur ou le devoir (c’est selon…) de ne pouvoir en parler quand ça va mal, voir très très mal.
    Bien entendu les opérateurs en font profiter leurs employeurs et eux-mêmes par ricochet…

    Peu de gens savent que les banques centrales rémunèrent leurs réserves de gold en le louant aux Billions Banks qui, elles-mêmes, créent  la liquidité du marché du papier gold en le relouant
    aux investisseurs et en contrepartie placent les liquidités qu’elles reçoivent pour leurs comptes au taux du marché très proche du Libor.

    En simplifiant, un des intérêts que trouvent les banques centrales dans ce deal, est le « rate » de la location de ces réserves. Or quel est ce rate : c’est le GOFO, peut être avez-vous déjà vu ces
    4 lettres dans quelques articles incompréhensibles et en plus tout le temps (ou quasi…) en anglais. Pour ceux à qui ça parle :  Gold Lease Rate = Libor – Gold Forward rate.

    Le GOFO signifie : « Gold forward rate » on pourrait traduire par taux d’intérêt à échéance des options gold.

    Donc ce GOFO n’est ni plus ni moins que le spread de taux du gold papier entre le prix spot (marché au jour le jour) et le prix des futures. Il est donné quotidiennement par la « London Billion
    Market Association » ou LBMA, organisme qui alimente souvent les articles des spécialistes des théories du complot sur ces sujets obscurs. Par exemple, voici le suivi des situations journalières
    depuis le début de l’année :

    http://www.lbma.org.uk/pages/index.cfm?page_id=55&title=gold_forwards&show=2010

    Ces explications sommaires n’ont qu’un seul but : vous sensibiliser sur l’importance du suivi des situations de diminution des spreads sur les futures qui pourrait anticiper une situation de GOFO
    négatif plus connu sous les noms de gold backwardation ou « Gold Red Bacwardation ». Ce serait effectivement un scénario très Red…

    Une backwardation sur l’or sur les échéances 1 mois à un an impliquerait plusieurs choses dont 3 principales :

    1) que les banques centrales deviendraient perdantes sur la location de leur réserves et pour garder le marché du papier fluide seraient pourtant obligées de continuer à le faire, sur qui une
    gold backwardation longue deviendrait impossible à assumer.

    mais aussi 2) que l’explosion de la demande des livraisons due à la perte de confiance induite montrerait que la contrepartie du papier gold ou silver n’existe pas puisque qu’aujourd’hui pour un
    montant de 100 en circulation il n’existe que 1 en contrepartie physique.

    et enfin 3) Les banques centrales et les Billions Banks seraient obligés de dévoiler la réalité de leurs réserves qui n’ont jamais fait l’objet d’audits indépendants et dont on peut légitiment
    n’attendre que des mauvaises surprises.

    Bref ce phénomène montrerait que « le roi est nu » ou très peu couvert… et provoquerait une perte de confiance dans le système de fonctionnement des dérivés et de la monnaie papier qui
    ébranlerait le fondement même du marché monétaire tel qu’on le connait aujourd’hui.

    Or, ce marché monétaire mondial, qui ne s’est développé de manière exponentielle sur ces dernières décennies que, quand le $ papier est devenu le seul référent, est la base du développement et du
    maintien du commerce international.

    Conclusion : diversifiez une partie non négligeable de votre patrimoine sur des biens tangibles et méfiez-vous du « tout cash ».

     

     

     

  20. Jef,

    Je mets en ligne ton commentaire 150 sous forme d’article (comme tu m’y as autorisé). Le sujet est ama très important. Je n’ai moi même aucune confiance dans le papier en particulier le gold
    papier. Le jour ou les porteurs demanderont massivement la livraison du physique, on risque d’avoir de belles surprises et l’or devrait toucher des sommets peu imaginables aujourd’hui.

    J’ai reformulé certaines phrases pour leur donner un aspect plus en accord avec un article et j’ai rajouté une illustration. Tu me diras si tu veux faire des modifications supplémentaires ou si
    ca te parait bien.

    Merci.

  21. Bonjour

    Sauriez vous me dire à quoi est due la montée soudaine du Libor de début Octobre ? sont ce les dettes souveraines qui inquiètent les banques et gardent les marchés européens bas vs. US ? ou
    est-ce un signe d’inflation ?

    Merci

  22. Bonjour Pra,

    La montée récente du libor et celle plus ancienne de l’euribor traduisent les craintes concernant les besoins en fonds propres des banques. La BCE refinance régulièrement les banques par
    injection de liquidité à un taux compétitif depuis la crise grecques car celles-ci rechignent à se prêter entre elles. C’est donc plus un problème de solvabilité bancaire que d’évolution
    monétaire. Encore que des problèmes monétaires découleraient d’une crise systémique bancaire. Le sens de l’évolution monétaire serait fonction de la cause de l’insovabilité. Un défaut souverain
    comblé par une intervention lourde de la BCE irait dans le sens d’une une inflation monétaire. Les défauts d’emprunts privés vont plutot dans le sens d’une déflation monétaire en particulier si
    les banques centrales ne maintiennent pas l’accès au crédit (crédit crunch)

  23. Ok JC.

    Pour Pra08.

    Il convient d’analyser les évolutions de ce type de taux par rapport aux évènements propres aux zones de chaque devise.

    Par exemple on constate que l’évolution du Pibor 1 mois en zone $ n’a que bougé depuis un mois :

    http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1xUSD91

    Alors que le Pibor 1 mois en zone € a bien remonté :

    http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=1xEUR91

    En fait on voit que les 2 courbes prennent des chemins opposés depuis juillet. Ceci s’explique par les orientations fondamentalement différentes que prennent les banques centrales et les
    gouvernements en zone $ et en zone €.

    La Fed pousse vers un QE2 et l’apport de liquidités massives alors que la BCE sort progressivement des mesures exceptionnelles de soutien à la croissance.

    La dernière en date étant le non renouvellement par la BCE d’un certain nombre d’échéances de remboursement de banques européennes, ce qui a mécaniquement créé des tensions sur le marché
    interbancaire ces jours derniers et donc la hausse, entre autre, du Pibor. Sauf évènement particulier cela devrait se calmer progressivement.

    Bon, grosse semaine à venir, @+.

     

  24. Une précision sur les taux interbancaires pour mieux comprendre. Chaque taux correspond à une zone géographique :

     

    PIBOR : Paris interbank offered rate

    LIBOR : London interbank offered rate

    EURIBOR : Euro interbank offered rate

  25. Minuit passé…. C’est reparti pour un tour. Le dollar baisse par rapport au yen, par rapport à l’euro, etc… Et l’or en dollar atteint 1353…

    Voilà une semaine qui m’a bien l’air parti pour ressembler à la précédente.

    A++

  26. A Jean Christophe

     

    Concernant european gas

     

    Oui je suis sur de moi, bien entendu j’ai une source

    il y a 38 millions euros de convertible à rembourser a une filiale d’albert frere

    il y avait 3 millions également à rembourser à un HF qui vient de convertir toute sa dette en action

  27. Oui, tu as raison JC,

    Il y a une lettre de trop dans ma réponse, Ibor (qui regroupe l’ensemble des taux monétaire) plutôt qu’un Pibor obsolète.

    De vieux reste du Franc :-))

     

  28. Bonjour,

    Que se passe t-il chez les gérants ? :

    Depuis le début du mois de juillet, les actions développées ont progressé de près de 16%, alors que les rendements obligataires à dix ans aux États-Unis ont reculé de 47pb et ceux en Allemagne de
    30pb. Cette disparité pourrait refléter des différences au niveau des perspectives économiques : le marché obligataire semble porter un regard plus pessimiste que les places boursières. Il
    convient toutefois de ne pas oublier un facteur commun aux deux univers : la politique monétaire. L’assouplissement quantitatif au Japon et aux États-Unis stimulerait, en théorie,
    l’économie, et donc les actions, mais plomberait également les rendements.

     

    Un tel programme produirait-il les résultats escomptés ? Rien n’est moins sûr. Les rendements sont déjà très bas : une nouvelle baisse pourrait ne pas parvenir à donner l’impulsion
    nécessaire. En d’autres termes, l’optimisme des marchés d’actions pourrait être exagéré. Nous avons d’autres réserves. Les facteurs négatifs sont nombreux : hausses d’impôt éventuelles,
    réglementation plus stricte, interventions sur les marchés de change et le marché obligataire toujours sous tension en zone euro. Nous continuons donc de sous-pondérer les actions, position que
    nous justifions en partie par nos prévisions pour l’économie mondiale. Nous ne nous attendons pas à une hausse significative des rendements prochainement : en conséquence, la
    « déconnexion » entre les actions et les obligations pourrait se terminer.

    http://www.am.bnpparibas.lu/portal/ep/contentView.do?contentId=1074119518&contentType=MISC_INFO&tabId=&channelId=-1073759203&programId=1073760706&programPage=%2Fep%2Fprogram%2FpresentationSynthProgram2.jsp&pageTypeId=1073759922

    Bons trades

  29. Bonjour à tous,

    On latéralise depuis le 6 octobre sur le CAC. Alpha value identifie un potentiel de hausse de 13 % sur les actions françaises sur la base de PER bas. Les marchés ont pour l’instant refusé de
    passer la barre des 3800 points.

  30. Erratum.

    Je n’ai pas voulu gâcher ton week-end,Jean-Christophe,mais après vérification il n’y avait pas de Niko Resources dans les premières lignes du fonds Carmignac Emergents tout au moins au
    31/08.Sachant que le cours n’a fait que consolider son doublement de l’an passé depuis janvier,c’est plutôt une bonne nouvelle.On y retrouve par contre des valeurs qui ont fait un tabac.

     

    Sans vouloir faire leur publicité,ce dont ils n’ont nul besoin,les gérants de Carmignac dont Simon pickard pour le fonds Emergents et David Field pour Carmignac Commodities ont quand même un
    sacré flair.D’un autre côté,c’est un peu leur job et ils en vivent bien,moi pas!

     J’avoue avoir éprouvé un certain plaisir à retrouver dans les premières lignes des  fonds des valeurs dont j’avais parlé ici plus une que j’ai bien « épluchée » la semaine
    passée,dont le business model me semble tout simplement génial (J’évite les louanges en général,mais là je crois que c’est justifié.) et dont je parlerai dès que j’aurai l’esprit plus
    libre.Evidemment les gérants ont été plus rapides puisque c’est souvent un beau graphe qui attire mon attention sur une valeur.

     

    Voici un aperçu des premières lignes de ces fonds fin août.Vouloir acheter les titres maintenant ne serait pas forcément judicieux.Question de timing.Mais les valeurs choisies sont
    intéressantes à suivre dans une perspective de plus long terme.

     

    Carmignac Emergents:FR0010149302

    Red Back (emportée par une OPA) Pacific Rubiales,Silver Weathon (Je ne vois pas ce qu’elle fait là mais c’est une perle et j’y reviendrai),Brazilian Distribution …

    Carmignac Commodities:LU0164455502

    Pacific Rubiales,Red Back,Potash (encore une OPA toujours en cours),First Quantum,Semafo,Osisko ,Detour Gold,Xstrata,Bankers,Anadarko …

     

    Carmignac Emerging Discovery: LU0336083810

    Semafo,Canacol (une pépite) Gran Tierra,Eros International (?),Asian Bamboo, … 

    Et aussi mais je ne sais plus où:(Ma lampe de poche s’est éteinte)  Deutsche Bank,Bank of Ayudhya,CIA Hering,Merrill Lynch,…

     

    P S :Esteban,apporte tes éléments sur Niko,j’ai du mal à la cerner.J’essaierai de compléter s’il y a lieu.Rien de mieux qu’une analyse contradictoire. 1+1 = >2

  31. Bonjour Bxx,

    Merci pour cette mise au point. Je suis globalement d’accord avec toi. A chacun son métier et dans les domaines pointus le particulier est souvent en retard dans le stock picking.

    Une remarque sur Cameco conseillé ici qui poursuit sa hausse (+3.28 % en $cad aujourd’hui) et devient franchement bénéficiaire malgré la hausse de l’euro. L’uranium a à mon avis toujours un bel
    avenir.

  32. Bonjour à tous,

    L’étude en base hebdo du CAC fait de plus en plus apparaitre un biseau ascendant. J’ai toujours apporté beaucoup de crédibilité à cette figure. Le CAC a de bonnes chances de rechuter autour de
    3320. J’essaierai de faire un article la dessus si j’ai le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *