File trading et Forecast investissement – Décembre 2010 – N°3

Par Jean Christophe Bataille

Forecast image type

Je fais un point rapide avant les fêtes de Noel.

Le CAC 40

Sur le plan graphique, l’indice national a refusé plusieurs fois de franchir 3900 points, témoignage d’une réticence forte à imaginer une progression supplémentaire dans le contexte de la désolvabilisation de certains états européens. Il pourrait donc continuer à latéraliser dans un range dont la borne inférieure serait à 3590 au plus bas mais dont le niveau pourrait être supérieur, 3750 par exemple. A noter un VIX à 16.11 annonciateur d’une prochaine baisse des marchés en direction du niveau précité.
Je l’ai dit de nombreuses fois, pour que les marchés montent, il faudrait de très bonnes nouvelles sur le front de l’économie et ce n’est pas le cas. Pour qu’ils baissent nettement, il faudrait que les taux d’intérêt long terme montent franchement. Cela ferait baisser la prime de risque et ferait chuter les actions. Mais combien de temps les taux vont-ils rester à ce niveaux ? Je l’ignore … Les mécanismes que j’ai déjà évoqués dans de précédents articles sont encore à l’oeuvre et les investisseurs auront du mal à s’affranchir du compartiment obligataire malgré des taux d’intérêt réels négatifs et une inflation très largement sous-évaluée. Le CAC 40 risque de poursuivre sa latéralisation.
Le seuls déclencheur d’une baisse mondiale des marchés actions serait un resserrement excessif de la politique monétaire des plus gros pays émergents mais ceux-ci, en particulier la Chine, pilotent leur croissance avec beaucoup de bon sens malgré un important flux de liquidités issu du QE2 américain.

La paire EURUSD

On inscrit un point bas que nous avons pu trader en short avec succès en day trading. Je reste toutefois haussier sur la paire en UT plus longues. Les marchés ne se focaliseront pas indéfiniment sur les problèmes européens et finiront par considérer la situation américaine avec plus d’objectivité.
Sur le plan graphique, on a atteint le bas d’un range vers 1.3170 qui devrait faire rebondir le cross en direction de 1.3400. A moins que les medias continuent à s’acharner sur l’euro, ce qui aurait pour effet bénéfique de maintenir notre compétitivité à l’export …

Gold

L’or atteint le bas de son canal haussier en UT week et il devrait repartir à la hausse. Il est très étonnant de constater que le métal jaune ne consolide que très peu tant l’appétit des investisseurs, en particulier asiatiques, est grand.

Oil et énergies fossiles.

Accélération à la hausse de l’or noir qui semble être en retard par rapport à d’autres matières premières. Le canal en UT week se verticalise. En base journalière, la situation est peu claire puisque le cours du brut est en milieu de canal avec possibilité de rejoindre directement la borne basse vers 86 $ ou passer par le haut du canal pour redescendre ensuite vers 87 $. Là encore la consolidation n’est pas énorme.
Je continuerai à jouer sur repli le pétrole, le gaz, l’uranium et pourquoi pas le charbon. Ce sont les matières premières les plus précieuses. Il n’y a pas de croissance sans énergie. Or il faut désormais, chauffer, animer, transporter, nourrir de plus en plus de gens. Il faut de l’énergie pour fabriquer pour eux de plus en plus de produits industriels. Il en faut également de plus en plus pour extraire les matières premières nécessaires à cette production et il faut également de plus en plus d’énergie pour extraire les ressources énergétiques elles-mêmes. Nul doute pour moi que c’est un pari gagnant à tous les coups sur le long terme malgré les efforts louables de développement des énergies renouvelables.
Tous nos achats sur ce secteur sont largement positifs mis à part notre début de ligne sur tracker gazier NGASP. Je suis à accumuler plus nettement vers 0.20 euros et reste confiant sur son potentiel long terme.

Passez tous de très bonnes fêtes de fin d’année. Je ne serai pas nécessairement toujours présent mais vous pouvez donner, dans cette file trading et investissement, libre cours à vos commentaires sur les sujets les plus variés concernant la bourse et les produits d’épargne .

50 réflexions au sujet de « File trading et Forecast investissement – Décembre 2010 – N°3 »

  1. ajusté des emplois créés pour la période de noël, je trouver pas les chiffres du chômage si positifs, d’autant que la façon dont les médias présentent les choses est un peu baisé, ils pourraient
    tout autant dire 420 000€ nouveaux inscrits au chômage. Avec les excès d’optimisme visibles partout, je pense devenir bear après le rally de décembre.

  2. Je viens de recevoir MoneyWeek, et page 7 je lis ceci :

    « Nous remplaçonsle fonds Carmignac Patrimoine par le fonds Carmignac Investissement Latitude. Pour 2011, nous préférons ce donds, plus chargé en actions internationales, mais dont le gérant peut
    pratiquer une couverture à 100% au fonds moitié obligations moitié actions. Il s’agit en fait de la seule poche actions du fonds précédent et le gérant est le même. »

    A++

  3. Ils conseillent aussi un fonds d’obligations émergentes libellées en monnaie locale comme Pictet Global Emerging Debt (LU0170991672).

  4. Lettre ouverte (par erreur) à M Jacques Rouvroy,PDG de Belvédère

    Monsieur,

    Après l’envol du titre Belvédère (de 20 à près de 60€) vous demandez à l’AMF d’enquêter, affirmant que 3 établissements financiers de la place de Paris sont compromis dans une manipulation de
    marché.

     

    Loin de moi toute idée de délation,cette pratique honteuse qui a marqué les années noires de notre pays,mais mon esprit civique et mes maigres plus-values de cette année m’obligent à vous
    conseiller,cher M Rouvroy,plutôt que de vous attaquer à de pauvres banquiers peu coutumiers de ce genre d’agissement anti-citoyen, d’orienter les enquêteurs de l’AMF vers une certaine
    D…..a qui est la première personne à en profiter!

     

    P S :Un geste de votre part (minimum .000 € ) vaincrait mes derniers scrupules à vous révéler l’identité complète de la coupable. 

                                                                      
    Un ami de la vérité

     

    A l’intéressée,qui se reconnaîtra,

    Je me contenterai de 50% des gains frauduleusement
    acquis.                                                               

  5. Je viens de voir sur Bourso à ma grande surprise que le fonds Pictet Global Emerging Debt demande une souscription initiale d’un million d’euros…

    Ce n’est donc pas pour moi…

  6. @ Marc

    Justement je me posais des questions sur mes Carmignac Patrimoine qui est à 50 % obligataire et qui risquent d ‘en partir …..

     

    Carmignac Latiotude c ‘est bien mais en cas de pépin ( en 2008 par ex) , n ‘offre pas la même sécurité  que Carm Patrimoine . En tout cas les perfs passées de celui ci ne seront pas
    facilement reproductibles à l ‘avenir …  On peut remplacer en partie Carm Patrimoine peut être..

    Pour le fond Oblig Emerg de chez Pictet j ‘en ai eu , je l ‘ai vendu  . Il vient de perdre 5 % par rapport à ses plus hauts . Je me demande s ‘il n ‘est pas un tracker sur l ‘euro !! 
    Compare sa courbe avec celle de l’ euro / dol …… 

    J ‘avoue que j ‘ai du mal à comprendre ce fonds…

     

    cdt

     

    Philippe 

     

     

     

     

  7.  

    Jeudi 23 décembre 2010 :

    Zone euro : l’agence de notation Fitch abaisse la note du Portugal à A+, perspectives négatives.

    L’agence de notation Fitch Ratings a abaissé d’un cran la note du Portugal, désormais à A+, avertissant que celle-ci pourrait encore être dégradée, en raison d’un environnement économique
    « difficile » et du fait de la lenteur de la réduction de l’important déficit public.

     

     

     
    http://www.romandie.com/infos/news/201012231825170AWP.asp

     

    Portugal : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 6,614 %.

    (Rappel : le 12 mai 2010, le taux d’intérêt des obligations à 10 ans était de seulement 4,582 %)

     

     

     
    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

  8. @ JCB et aux participants de ce blog mes voeux de joyeux Noël.

     

    @ JCB mes remerciements pour les réponses qu’il a apportées à mes questions de néophyte, avec simplicité et précision.

  9. Bxx !!

     

    Vilain garnement !

     

    Il faut bien que je paie mes frais de noël…

     

    J’en profite pour souhaiter à tous les lecteurs et contributeurs un excellent noël et une bonne année. Pour ma part 2011 ne pourra qu’être meilleure que 2010; pire, ce n’est pas concevable !

     

    Daniela

  10. Bonjour à tous les intervenants et joyeuses fêtes.

    Pour poursuivre dans le thème des fonds de placement afin de capter la croissance chinoise, que penser du fonds NOMURA C10 de la gamme des fonds Européens de Nomura?

    D’après le papier commercial, « son but est d’offrir aux investisseurs une exposition directe à la performance de la stratégie de changes. Nomura C10 a été élaboré afin de saisir les rendements
    des devises les mieux placées pour tirer partie de la croissance chinoise et de l’appréciation du yuan, sur la base de leur exposition de leur pays à la Chine. »

    Je n’ai pas eu le temps d’y regarder de plus près. Il s’agit d’un fonds alternatif et il est d’ores et déjà autorisé à la distribution publique en Irlande et le sera prochainement dans les
    principaux pays Européens.

    Phd

  11. Le CAC va finir par une petite baisse…

    A Athis (près d’Orly) ça recommence à neiger !

    ça sera donc un Noël blanc !

    Joyeuse fête de Noël à toutes et à tous  

  12. J’en profite égalmement pour souhaiter de joyeuses fêtes aux rédacteurs et contributeurs de ce site, qui devrait être déclaré d’utilité publique. Les articles et débats que j’y lis depuis… un
    an déjà ? ne m’ont certes pas empêché de faire quelques boulettes, mais la qualité et l’intégrité du site m’ont permis d’en éviter d’autres. Merci, je continue à vous lire en 2011.

    Edgar

  13. Merci à tous de votre fidélité et de votre gentillesse.

    Absent aujourd’hui. Les préparatifs de Noel et un départ en vacances demain ont monopolisé tout mon temps.

    Je souhaite à tous les lecteurs et commentateurs de Futures de très joyeuses fêtes.

  14. Merci pour ce blog et bonnes fêtes à tous également.Je vous souhaite aussi d’avoir moins d’intempéries et une circulation moins difficile que par chez moi,car la soirée du réveillon et ce matin
    de Noel ont été très stressants….

  15. Joyeux noel à tous,

    On a vraiment l’impression que les nouvelles importantes attendent les ponts pour sortir.

    Voici quelques questions pour illustrer celles qui viennnent d’arriver:

    Un découplage des émergeants est-il réellement possible ? Que se passe-t-il si l’augmentation de la richesse par habitant est inférieure à la diminution de la population ? Ou simplement moins
    rapide que les taux d’intérêt ?

    >> 26/12/2010 15:15 – Boursorama – Baisse de la natalité en Asie: une inquiétude pour les pays riches (AFP).

    L’euro va baissser par causes internes (éclatement) et externes (taux chinois).

    >>26/12/2010 15:12 – Boursorama – La moitié des Allemands sont mécontents de l’euro, selon un sondage (AFP).

    >>26/12/2010 15:15 – Boursorama – La banque centrale augmente ses taux d’intérêt d’un quart de points (AFP).

    Reposez-vous bien, et bonne santé.

  16. Bonnes fetes à tous et encore merci à JCB pour la qualité de ce blog.

    Ce matin, encore un trader qui a appuyé sur la mauvaise touche (?), et un nouveau flash krach, c’est quand même hallucinant !!

  17. Bonjour et joyeux Noël à tous.

    Petit short sur 3858 stop 3865, car 3860 est supposé être un support et donc maintenant que nous sommes dessous une résistance.

    NB : c’est du hedging.

  18.  

    Pour les heureux actionnaires d’Avocet Mining:(minière aurifère chaudement recommandée) 

     

    Tout va bien pour vous.L’action qui progressait depuis pas mal de temps s’est X 2 depuis début septembre et est sur le point de s’envoler!.

    Les nouvelles sont plutôt bonnes. Les deux mines asiatiques de moins en moins rentables devraient être vendues au Q2 2 011 et la société devrait se retrouver avec un joli matelas de
    cash.Cerise sur le gâteau: Inata n’est pas en Côte d’Ivoire,mais au Burkina! Encore au tout début de son histoire,elle suscite la convoitise … 

     

    Méfiance quand même.

    1-La transaction n’est pas encore faite.Elle dépend de PT Lebong,co-propriétaire de North Lanut et qui a un droit de préemption.Son exercice remettrait en cause la vente de la deuxième
    mine (Penjom).

    2- Avocet n’a pas l’air de vouloir racheter son hedging. 362 000 oz à 970$,quand l’once approche les 1 400,ça freine les profits!

    3- Même dans l’hypothèse d’une OPA rampante ( très possible), les arbres ne montent pas jusqu’au ciel! 

    A surveiller de près.

     

    Pour les détails:  

     

    http://www.mineweb.com/mineweb/view/mineweb/en/page504?oid=117477&sn=Detail&pid=72068

  19. A propos de l’Italie :

     

    – Emprunt à 6 mois :

    Le 26 octobre 2010, l’Italie avait lancé un emprunt à 6 mois. L’Italie avait dû payer un taux d’intérêt de 1,203 %.

    Un mois plus tard, le 25 novembre 2010, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de 1,483 %.

    Un mois plus tard, mercredi 29 décembre, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de … 1,698 % !

     

    – Emprunt à 2 ans :

    Le 26 octobre 2010, l’Italie avait lancé un emprunt à 2 ans. L’Italie avait dû payer un taux d’intérêt de 1,767 %.

    Un mois plus tard, le 25 novembre 2010, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de 2,307 %.

    Un mois plus tard, mercredi 29 décembre, l’Italie a dû payer un taux d’intérêt de … 2,937 % !

     

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=1d9b5b95a126a062e90a46ec827d77de

     

    Italie : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 4,853 %.

    En ce moment même, les taux à 10 ans sont en train d’exploser.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

     

    Conclusion : plus les jours passent, plus l’Italie emprunte à des taux d’intérêt de plus en plus élevés.

    Plus les jours passent, plus l’Italie se surendette.

    Plus les jours passent, plus l’Italie se rapproche du défaut de paiement.

  20. A propos des emissions obligataires souveraines, savez-vous ou trouver le calendrier 2011 pour tous les pays europeens ?

    J’ai deja vu passer un tel tableau, mais je ne sais plus si c’est sur ce blog…

    Et comme c’est LE sujet des marchers financiers pour 2011, je regrette de ne pas l’avoir bookmarke !

  21. Ci joint le lien pour les émissions obligataires des pays souverrains et l’étude qui va avec

    cib.natixis.com/flushdoc.aspx?id=51369

  22. les us commenceront l’année dans le vert je pense si on se fie aux stats du jour 

    : promesses de ventes logements + 3.5% en novembre, bon pour l’emploi le chomage qui est moins pire que prévu, cela n’est pas revelateur a mon avis car on est en décembre donc il y a l’effet noel
    avec des emplois saisonniers qui disparaitront en janvier. sans oublier l’indice PMI de chicago est en hausse aussi

  23. Le pétrole a gagné plus de 12 % en 2010, à 80 dollars le baril en moyenne.

     

    Les cours du pétrole semblent bien partis pour terminer 2010 avec une hausse de plus de 12 % sur l’ensemble de l’année et un niveau moyen du baril de près de 80 dollars, ce qui serait la deuxième
    meilleure performance de tous les temps.

    Ces dernières semaines, l’or noir a enchaîné les plus hauts de plus de deux ans, à la faveur d’une reprise de la demande mondiale, des conditions météorologiques rigoureuses aux Etats-Unis et en
    Europe et du recul des stocks.

     

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/reuters_00310314-le-petrole-a-gagne-plus-de-12-en-2010-a-80-dollars-le-baril-en-moyenne.htm

     

  24. Sur zerohedge : on voit que les sondés
    prévoient que le point majeur de 2011 sera l’insolvabilité des etats et municipalités. Je pense que c’est une info interessante.

  25. Bonne année à tous.

    Grâce aux articles de JCB et les retours de bxx, j’ai essayé de faire un article le plus complet possible sur l’argent métal.

    Finalement une once à 3 chiffres ne me fait plus peur.

  26. Dette publique : la Grèce négocie un délai.

     

     

    La Grèce négocie avec des banques commerciales l’allongement du délai de remboursement de sa
    dette, après avoir conclu un accord semblable avec le Fonds monétaire international (FMI) et l’Union européenne (UE), rapporte vendredi 31 décembre un hebdomadaire athénien.

     

    Les craintes d’une restructuration de la dette grecque après l’arrivée à
    terme en 2013 d’une aide d’urgence de 110 milliards d’euros maintiennent les spreads grecs à un niveau élevé. Le gouvernement grec a assuré à plusieurs reprises ne pas envisager une telle
    opération, mais sans pour autant parvenir à convaincre le marché obligataire.

    Plus de 70 % de la dette grecque est détenue par des investisseurs étrangers. Selon Realnews, qui ne cite pas de sources, l’ancien vice-président de la Banque centrale européenne (BCE) Lucas
    Papademos, qui conseille actuellement le Premier ministre George Papandréou, est en discussion avec les banques et les fonds qui détiennent de la dette grecque.

    Le journal rapporte que la restructuration envisagée impliquerait un allongement du délai de remboursement compris entre 10 et 30 ans, notamment pour les papiers dont l’échéance était fixée entre
    2013 et 2015.

     

     

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2010/12/31/97002-20101231FILWWW00516-dette-la-grece-negocie-un-delai.php

     

     

    En clair : la Grèce ne peut pas rembourser ses emprunts.

     

    La Grèce sera le premier Etat européen à se déclarer en défaut de paiement en
    2011.

     

    Après la Grèce, d’autres Etats européens se déclareront en défaut de paiement en 2011.

     

    Bonne année.

  27. Concernant les Etats européens :

    Le Portugal est en faillite.

    L’Irlande est en faillite.

    L’Italie est en faillite.

    La Grèce est en faillite.

    L’Espagne est en faillite.

    La Chine prête à aider l’Espagne à s’extraire de la crise économique.

    Les discussions de M. Li avec le Premier ministre José Luis Rodriguez Zapatero et le ministre des Finances Elena Salgado vont « jouer un rôle-clé » dans la stabilisation financière, a assuré
    l’ambassadeur de Chine en Espagne, Zhu Bangzao, cité par l’agence Chine nouvelle.

    Les entretiens devraient porter sur l’expansion des relations économiques et commerciales bilatérales et permettre de « restaurer la confiance des marchés », a dit M. Zhu, sans fournir de
    précision.

    L’économie espagnole, la 5e de l’Union européenne, est tombée dans la récession au second semestre 2008, au moment de la crise financière internationale, et peine à redémarrer.

    Récemment, la Chine, devenue la 2e économie mondiale et assise sur le plus gros matelas de réserves au monde, s’est dite prête à aider les économies européennes les plus exposées à une crise de
    la dette, après le sauvetage international de la Grèce puis de l’Irlande.

    Fin décembre, se disant « très inquiète » de la capacité des Européens à venir à bout de la crise des dettes souveraines, la Chine a annoncé être prête à « investir ses réserves de change » dans
    l’Union européenne.

    La Chine s’est engagée à souscrire des d’obligations d’Etat de la Grèce et du Portugal, mais sans préciser la taille de ses investissements.

    http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=58e03f6feb9aa37be5fc95e7b68fb0b8

  28. Lundi 3 janvier 2011 :

     

    La Grèce vient de pulvériser son record.

    Grèce : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 12,521 %.

    Vous avez bien lu : 12,521 %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

     

    Grèce : les dépôts baissent toujours.

    Les dépôts en banque des entreprises et des ménages grecs ont continué de diminuer en novembre, baissant de 1,04 % par rapport au mois précédent, montrent les chiffres publiés lundi par la banque
    centrale.

    Les dépôts à vue s’inscrivaient à 208,9 milliards d’euros fin novembre, contre 211,1 milliards d’euros fin octobre.

     

    Depuis décembre 2009, la baisse est de 12,2 %, ou 29,12 milliards d’euros.

    Cette diminution du montant des dépôts a contribué aux difficultés des banques grecques qui doivent s’en remettre à la Banque centrale européenne pour trouver des liquidités, l’accès aux marchés
    classiques leur étant quasiment impossible.

     

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/01/03/97002-20110103FILWWW00462-grece-les-depots-baissent-toujours.php

     

  29. Prenons les neuf Etats européens les plus importants.

    En 2011, ces neuf Etats européens les plus importants vont emprunter 828 milliards d’euros sur les marchés internationaux.

     

    En 2011, l’Italie va emprunter 220 milliards d’euros.

    L’Allemagne va emprunter 195 milliards d’euros.

    La France va emprunter 184 milliards d’euros.

    L’Espagne va emprunter 94 milliards d’euros.

    Les Pays-Bas vont emprunter 50 milliards d’euros.

    La Belgique va emprunter 34 milliards d’euros.

    Le Portugal va emprunter 19 milliards d’euros.

    L’Autriche va emprunter 17 milliards d’euros.

    La Finlande va emprunter 15 milliards d’euros.

     

    Comme si ça ne suffisait pas, la Commission Européenne va emprunter 17,6 milliards d’euros.

    Comme si ça ne suffisait pas, le Fonds Européen de Stabilité Financière (EFSF) va emprunter 16,5 milliards d’euros.

     

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0201044903928.htm

     

    Conclusion : en cas de surendettement, nous empruntons encore plus.

    Quand nous sommes surendettés, nous empruntons encore plus.

    C’est magnifique.

  30. Je me remets doucement aux marchés après une (longue) pause à multiples raisons.

     

    Quelqu’un connaît-il la cause du décrochage conjugué de l’or, argent et pétrole depuis 15h ? Quelle en est la cause ?

     

    Daniela

  31. Mercredi 5 janvier 2011 :

    A propos du Portugal :

    En juin 2010, le Portugal avait lancé un emprunt à 6 mois : il avait dû payer un taux d’intérêt de 1,96 %.

    Mercredi 1er septembre 2010, le Portugal avait de nouveau lancé un emprunt à 6 mois : il avait dû payer un taux d’intérêt de … 2,045 %.

    Mercredi 5 janvier 2011, le Portugal a dû payer un taux d’intérêt de … 3,686 % !

     

    Conclusion : plus les jours passent, plus le Portugal emprunte à des taux d’intérêt de plus en plus exorbitants.

    Plus les jours passent, plus le Portugal se surendette.

    Plus les jours passent, plus le Portugal se rapproche du défaut de paiement.

     

    http://www.agefi.fr/articles/Le-Portugal-finance-prix-fort-1163416.html

     

  32. le chiffre des créations d’emplois us est assez bullish je trouve. Surtout qu’il est corrigé des variations saisonnières.

  33. Oui c’est la corrélation tryptique d’une amélioration économique US :

    – baisse de l’or en dollar

    – hausse du dollar

    – hausse du pétrole

     

    C’est mon deuxième logigramme cf file trading de décembre 2009. On a exactement cela ces deux jours-ci. Pour la hausse du dollar regarder la paire dollar/yen pour s’affranchir de l’euro, la
    montée du dollar est très nette aujourd’hui.

     

    Si les statistiques confirment une embellie temporaire le short sur l’or devrait payer.

     

    Daniela

  34. Mercredi 5 janvier 2011 :

    L’Eurosystème regroupe la Banque Centrale Européenne et les banques centrales
    nationales des Etats de la zone euro.

    Capital et réserves : 78 milliards 143 millions d’euros.

    Actif : 2004 milliards 432 millions d’euros.

    Effet de levier : 25,65.

    Autrement dit :

    Les soi-disant « actifs » de l’Eurosystème sont presque 26 fois supérieurs au
    capital de l’Eurosystème.

    Dans ces soi-disants « actifs » détenus par l’Eurosystème, combien de centaines de
    milliards d’euros sont en réalité des actifs pourris ?

    Combien de centaines de milliards d’euros d’obligations d’Etats européens en
    faillite, de banques grecques en faillite, de banques espagnoles en faillites,
    etc ?

    Tout va bien.

    Tout va très bien, madame la marquise.

    http://www.ecb.int/press/pr/wfs/2011/html/fs110105.fr.html

     

  35. Jeudi 6 janvier 2011 :

     

    Italie : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 4,767 %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND

     

    Espagne : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 5,460 %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPG10YR:IND

     

    Portugal : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 6,957 %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

     

    Irlande : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 9,042 %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GIGB10YR:IND

     

    Grèce : taux d’intérêt des obligations à 10 ans : 12,638 %.

     

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

     

  36. Vendredi 7 janvier 2011 :

     

    Obligations : les inquiétudes sur les dettes des pays fragiles persistent.

     

    Les taux des pays fragiles de la zone euro, notamment ceux de l’Espagne et du Portugal, ont poursuivi leur envol
    vendredi, franchissant de nouveaux sommets dans un marché obligataire toujours inquiet de leur capacité à mener à bien le redressement de leurs finances publiques.

    Vers 18H00 (17H00 GMT), les taux espagnols à 10 ans se tendaient à 5,526% contre 5,460% la veille à la clôture, après
    avoir atteint un plus haut depuis 2000 à 5,543% dans la matinée.

     

    Les taux portugais s’envolaient à 7,193% contre 6,957% jeudi, un record depuis l’entrée du pays dans la zone
    euro.

    Les propos du Premier ministre portugais José Socrates, qui a réaffirmé vendredi que le déficit du pays serait bien
    ramené à 7,3% du produit intérieur brut en 2010, n’ont pas réussi à rassurer les opérateurs.

     

    « L’Espagne et le Portugal ont une croissance et une inflation faibles. Ajoutez à cela des taux obligataires élevés et
    le cocktail est explosif », commente Patrick Jacq, stratégiste obligataire chez BNP Paribas.

    Les investisseurs restent aussi prudents car « les vrais tests pour le marché sont à venir la semaine prochaine » où
    l’on attend des émissions du Portugal (mercredi), de l’Italie et de l’Espagne (jeudi), souligne René Defossez chez Natixis.

    « Il y aura de la demande mais à quel prix ? voilà toute la question. Si les taux d’emprunt sont encore plus
    élevés, cela deviendra très alarmant », ajoute-t-il.

     

     

    http://www.boursorama.com/international/detail_actu_intern.phtml?num=2d8fee2af4db870728273b58eb11b959

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *