File SICAV et FCP

Par Yves Belmont.

L’analyse des OPCVM est un sujet passionnant. Chaque professionnel responsable d’un fond le gère avec sa méthode, sa personnalité et fait des choix qui engagent l’épargne de ses clients mais également sa réputation.

Je suis souvent surpris de la performance des meilleurs fonds actions et à l’opposé des mauvais résultats de certains de leurs confrères.

Timing différent ?
Choix plus intelligent des supports ?
Meilleure utilisation des dérivés ?

Toujours est-il que certains fonds se démarquent par la qualité de leur gestion. Les identifier est devenu ma spécialité.

J’ai donc été très heureux lorsque Jean Christophe Bataille m’a proposé d’animer une rubrique sur les SICAV et FCP. La première question que je me suis posée est celle des sujets qui pourraient vous intéresser, vous, les déjà très nombreux visiteurs de Futures.

Voici la liste, non exhaustive, de ceux auxquels j’ai pensé. J’ai classé ces sujets selon 4 axes thématiques :

Actualité des fonds
– Les enseignements de l’affaire BBVA-Carmignac,
– Les conséquences de l’affaire Madoff (suite et pas fin),
– Est-ce le bon moment pour investir dans les fonds … <or et métaux précieux>, <Chine>, <etc> …

Recherche
Identifier, suivre et contribuer à faire connaître les gérants qui parviennent à créer des instruments de placement apportant une réelle valeur ajoutée à un patrimoine (déjà au moins du point de vue diversification). Ceci, notamment en terme de techniques employées (par exemple: long-short sur immobilier), de modèles mis en oeuvre, de champ d’investissements (par exemple: écologie, développement durable, énergie renouvelable, traitements des déchets, nano-technologie, micro-crédit, nouveaux pays émergents, etc), de technologies développées ou encore de manière de couvrir les risques. C’est en effet parmi les gérants les plus innovants que se trouvent la plupart des gagnants de demain.

Aide à la décision
– Comment évaluer et comparer les fonds ?
– Quels sont les critères d’évaluation (Transparence, liquidité, gestion des risques, performances, Peak-to-valley, Calmar, etc …)

Mise en oeuvre
– Check-list à l’achat d’un fond.
– Comment éviter les fonds de type « Madoff »,
– Sortie en capital : quand faut-il vendre ?

A vous de réagir …

1. Qu’en pensez-vous ?
2. Quels sont les 2 sujets qui vous intéressent le plus ?
3. Avez-vous des idées pour d’autres sujets ?

N’hésitez pas à vous exprimer. Proposer n’est pas imposer. Le propre d’un blog est de partager ses connaissances et ses idées avec le plus grand nombre afin que les interventions de chacun s’additionnent et se développent en créant ainsi une valeur ajoutée rendant le groupe plus intelligent que la personne la plus intelligente en son sein.

A bientôt sur Futures

34 réflexions au sujet de « File SICAV et FCP »

  1. Je suis très intéressée par la recherche et l’aide à la décision, si possible sur des fonds éligibles au contrat multisupports boursorama.

  2. Très bonne idée.
    Pour ma part, la recherche des gérants apportant une vraie valeur ajoutée est fondamentale. Cette recherche concernerait les différentes catégories: actions françaises, euro., internationales, MP,
    obligations,…
    Ensuite, la mise en oeuvre.
    A+, pour la suite.

  3. Information Overblog – Maintenance – vendredi 13 novembre
    Afin d’effectuer une maintenance du serveur principal, l’ajout de commentaire ne sera pas possible de 14h à 15h.

  4. Je me permets de te féliciter Yves pour « ta » participation comme rédacteur ici sur ce blog. Je rajoute que j’apprécie hautement la dernière phrase de « ton » billet ci-dessus et qui est :

    – Proposer n’est pas imposer. Le propre d’un blog est de partager ses connaissances et ses idées avec le plus grand nombre afin que les interventions de chacun s’additionnent et se développent en
    créant ainsi une valeur ajoutée rendant le groupe plus intelligent que la personne la plus intelligente en son sein. »

    Certains auront donc l’opportunité de se remettre en question en adoptant cette phrase … vraie.

    Je te remercie aussi, Yves, d’être « le seul » pour l’instant ayant un blog, à venir de temps en temps partager tes connaissances avec les lecteurs Belges et Français de mon blog. Tu sais d’ailleurs
    que le fait que tu y places un lien vers le tien ne me pose aucun problème, « bien au contraire »…

    Bonne fin de journée à tous,
    Luc van Mulders

    (Merci de supprimer le post précédent en le remplaçant par celui-ci)

  5. Bonjour Yves,

    Je te souhaite chaleureusement la bienvenue parmi nous.
    J’ai une multitude de requêtes concernant des FCP qui seraient investis sur certains secteurs stratégiques et pays du globe.
    Nous aurons là l’occasion d’initier une fructueuse collaboration !

    Cordialement,

    Daniela

  6. Bonjour à Tous,

    Merci pour vos commentaires, encouragements et suggestions,
    je m’efforcerai de répondre à vos attentes.

    Que la totalité soit plus que la somme des parties …

    Merci Aristote

    Cordialement
    Yves Belmont

  7. L’univers des fonds pour l’investisseur lambda tel que moi est une jungle infernale! E t c’est pas l’avis de son banquier qui va éclairer qqchose! Lui, il doit vendre sa soupe, et puis ,basta!
    Donc , cette initiative m’enchante! Je suis belge, merci d’évoquer notre marché.

  8. Bonsoir Yves.

    Plein de questions en tête.

    Sicav et FCP, la question essentielle du choix de l’allocation d’actif et de ses évolutions.

    Quel gérant et quel fond, pour quel niveau de risque, pour quel horizon de gestion, pour quel tempérament d’investisseur…

    A l’aube de la dégénérescence des fonds alternatifs, voilà une initiative bien utile.

    Merci de nous apporter ton expérience.

  9. Yves,
    J’avoue que la question centrale pour moi est la qualité du gérant pour chaque catégorie de fond. J’ai déjà dit mon attachement à Carmignac pour les valeurs monde non benchmarkées et à l’équipe de
    Rothschild pour les valeurs de rendement.

  10. Bonjour,

    tout article sur l’intérêt d’investir (ou de ne _pas_ le faire) sur telle ou telle catégorie de fond pourrait être utile à de nombreux lecteurs : BRIC, Japon, Europe, or, rendement, small caps
    etc.. Jean-Christophe présente déjà des avis macro-économiques sur ces sujets, et c’est très intéressant. Mais comme les sicav et FCP sont des supports qui se prêtent parfaitement à
    l’investissement thématique, j’imagine que c’est quelque chose qui pourrait être traité à la fois par Jean-Christophe et Yves, chacun à sa façon, avec une vue macro-éco et une vue offre Sicav/FCP
    respectivement. Sur ce dernier point, je rejoins Jean-Christophe sur l’intérêt d’avoir une analyse « critique » des maisons de gestion, voire même éventuellement des gérants si c’est opportun (car
    parfois il arrive que les gérants changent de maison)

    En tout cas, merci pour cette initiative

  11. Bonsoir,

    Pour ma part la démarche est totalement inverse : en terme de connaissance des fonds qui font référence, des gestionnaires de confiance, ou des sociétés financières considérées comme sûres et
    solides, je suis une parfaite néophyte. Je n’ai pas les outils ni l’expérience pour juger de tous ces éléments importants.

    Par contre, à l’opposé, j’ai de très fortes convictions macro-économiques et stratégiques sur de multiples secteurs qui performeront et/ou recèlent un potentiel sur lequel je souhaite engager une
    part de mon portefeuille.

    Je prendrais un exemple concret : je souhaite investir sur l’Afrique du Sud car je connais bien ce pays et j’ai une foi assez forte dans les capacités de développement de la Suidafrika qui est un
    cas à part sur l’ensemble du continent. Je souhaite aussi investir directement en Rand / car je penche à long-terme pour une appréciation inéluctable du Rand.

    Un FCP libellé en Rand aurait deux avantages selon mon analyse stratégique :
    accompagner à long-terme le développement Sud-africain
    amplifier l’effet d’une croissance de ce fond par la conversion monétaire Euro/Rand
    [les raisons qui m’amènent à cette position sont trop longues à expliquer dans ce commentaire]

    Or le dilemme est : comment y investir? Il doit bien exister des FCP, mais je n’en connais aucun. J’ai juste trouvé un tracker luxembourgeois un peu minable ETM. C’est là qu’interviendront, je
    l’espère, mes chers compères du site futures.

    Cordialement, avec de multiples requêtes de FCP en réserve,

    Daniela

  12. Pour ma part et pour être plus précis, j’aimerais benchmarker les fonds sur les émergents par localisations géographiques : Chine Brésil Est etc … en tenant compte de nombreux critères à définir.
    Idem pour valeurs vertes, MP, eau et énergie car ce sont pour moi les secteurs vers lesquels j’oriente mes investissements. Il me parait aussi intéressant de comparer les fonds diversifiés
    généralistes en particulier à l’international ayant une stratégie d’investissement originale ou agressive.

  13. Et Daniela a raison, la question des monnaies est essentielle. Quels sont les FCP qui exposent aux changement de parités de change ? Cette question m’intéresse particulièrement pour les fonds
    chinois. Il y a un tableau général sur les fonds émergents à faire si l’on pense comme beaucoup ici que certaines de ces monnaies vont s’apprécier. Idem pour la parité euros dollars pour les fonds
    aurifères.

  14. Le choix des différents secteurs d’investissement n’a rien à voir avec une rubrique sur les sicav. C’est de la prévision économique beaucoup plus générale.

  15. Pour la sensibilité aux devises des FCPs sélectionnés tout dépend de la bourse (géo donc devise locale) ou le gérant va se servir.
    Si on veut jouer et le dynanisme d’un pays et sa devise il faut donc acheter local.
    Ensuite le gestionnaire peut intégrer des couvertures de changes dans la gestion de son fond mais ça représente un coup voir un risque et pénalise le rendement, ceci dit dès fois, il vaut
    mieux.
    C’est particulièrement lisible pour les fonds actions US cotés en € sans couverture €/$… sociétés US stock piqués sur SP 500 et DJ…
    Ces fonds font entre 5 et 10% alors que le SP a pris 21% depuis le début de l’année.

    A voir donc le cahier des charges du gérant.
    Le principe du fond dédié conçu pour un gros commercialisateur ou instit consiste justement à poser ses conditions sur un appel d’offre. L’équipe de Rothschild me semble très compétitive dans ce
    domaine.

    Dans la jungle des FCPs, trouver le fond qui répond à des critères précis, spécificité du gérant, composition et géolocalisation de l’équipe, secteur d’activité, pays, devises… constitue un vrai
    métier tout comme la négociation à la création d’un fond.

  16. Bonjour à Tous,

    Formidable.

    Beaucoup de commentaires, de propositions, de questions.

    Afin que ce site devienne un lieu d’échange qui puisse aussi servir un peu comme une boîte à outil de l’investisseur en Sicav et FCP, je vous propose de répondre aux questions qui sont d’intérêt
    général sous forme d’articles courts, traitant d’un sujet à la fois et ainsi tout un chacun pourra facilement trouver ou retrouver les réponses qu’il cherche.
    Bien sûr, en y intégrant vos meilleures contributions.

    Qu’en pensez-vous ?

    Exemple:

    Quel processus de décision pour investir dans un fond

    Comment rechercher et surtout trouver des gérants apportant une vraie valeur ajoutée

    Comment faire le tri dans la jungle des fonds

    Comment discuter Sicav et FCP avec son banquier

    Sicav et FCP, la question essentielle du choix de l’allocation d’actif et de ses évolutions.

    Quel gérant et quel fond, pour quel niveau de risque, pour quel horizon de gestion, pour quel tempérament d’investisseur

    Comment mesurer la qualité du gérant pour chaque catégorie de fond

    Faut-il toujours choisir un fond benchmarké

    Est-ce le moment d’investir ou de désinvestir dans tel ou tel segment de marché (BRIC, Japon, Europe, or, rendement, small caps)

    Quels moyens pour vérifier la fiabilité d’un gérant

    Comment investir dans des thèmes « exotiques »

    Comment appréhender le risque monétaire

    et …

  17. @jef,
    Liés plus ou moins puisque la répartition d’un portefeuille s’applique aussi bien aux sicavs qu’aux actions en direct. C’est une réflexion malgré tout d’économie générale. OK pour en parler ici
    aussi bien sur !!

  18. Yves,
    100% d’accord avec vos propositions, sauf peut-être la discussion avec le banquier. (pour ma part, je n’en vois pas l’intérêt, mais ce n’est que de mon point de vue)
    Bon, quand est-ce que ça commence?
    Merci.

  19. @ Bonnet

    Merci.
    Le prochain article « Quel processus de décision pour investir dans un fond » sera publié dans les jours à venir …

    Concernant la manière de discuter SICAV et FCP avec son banquier, il s’agit d’une question récurrente.
    Il s’agit de comprendre le point de vue du banquier et de savoir répondre de manière constructives à ses objections.
    Donc, en clair, inventorier la liste des objections et les réponses possibles.

  20. Bonjour dominical.

    @ Yves.

    Oui, qualifier le processus me semble être une bonne première étape de réflexion.

    Pour le « conseiller » en banque, encore faut-il qu’il connaisse son FCP et surtout qu’il soit d’un niveau suffisant pour l’analyser. Force est de constater, qu’en dehors des CGPs dédiés aux clients
    fortunés, il n’y pas beaucoup de compétences.

    En règle général, les notices d’information (C.O.B) sont d’une aide appréciable.

    Au delà du cadre global :

    Perso, je suis très intéressé par le process de recherche UNE FOIS les critères déterminés, comme Daniela l’évoquait dans son post 12.

    Exemple :

    Une première étape, pourrait être la définition de notre cahier des charges, nos « benchmarcks » favoris (JC nous donne souvent des pistes de réflexions cf post 13 et 14).
    Donc une réflexion écogéodevisoconjoncturo…stratégique en amont et on se met d’accord.

    Puis ensuite,

    deuxième étape, la recherche de fonds qui se rapprochent au maximum des choix du blog, une sorte de marque de fabrique qui évolue en permanence.

  21. Bonjour jef,

    J’abonde dans ton sens et dirais que même les CGPs dédiés aux clients fortunés manquent de compétences économiques et boursières. Ce sont souvent de bons fiscalistes, de bons financiers, de bons
    gestionnaires patrimoniaux mais n’ont ni liberté de penser, ni esprit contrariant.

    Pour la réflexion globale, on est d’accord pour faire des choix sectoriels qui correspondent à la philosophie du blog et surtout à l’intérêt qu’il y a pour les épargnants de détenir tel ou tel
    support.

    En ce qui me concerne et dans l’ordre pour les accumulations de fonds que je prévois de mettre en place dans les années qui viennent :
    1. Or
    2. Energies sous toute leurs formes
    3. Problèmatique de l’eau.
    4. MP en général
    5. Emergents en distinguant chaque zone géographique.
    6. Défensives occidentales à gros rendement.
    7. Fonds internationaux non benchmarkés agressifs en stock picking
    8. Obligations indexées des pays émergents (je ne sais pas si ca existe :-))

    Pour moi, le reste a peu d’intéret mais ça correspond à une stratégie très perso.

  22. Je rajoute que dans le contexte monétaire actuel, la sensibilité à la devise du fond est une donnée essentielle à mentionner pour tout FCP étudié. Je peux vous dire que ce n’est pas toujours facile
    de l’identifier avec certitude !

  23. Bonjour,

    je fais parti des investisseurs LT particuliers et je suis les sites contrarians après déconvenues répétées (-30% sur patrimoine). mon feedback c’est que les marchés sont « raccordés ». j’ai tenté en
    2007 de me protéger en allant sur SICAV émergents et MP ; résultat : pertes et larmes (j’ai cru au découplage. Même si j’adhère à l’idée de la stratégie de sélection( MP et émegents) car ces
    secteurs sont l’avenir, je pense qu’un retournement violent vaporiserait vos actifs.(j’y suis depuis 2007…)

    Même si le site tropicalbear est extrème dans ses prévisions (et trop orienté sur le day trading à mon sens), je pense qu’il faudra revenir sur les SICAV après une longue purge.
    Je n’ai pas de sens inné pour sentir les marchés et j’utilise maintenant surtout les moyennes mobiles( 3 à la fois- la + courte MM50 jusqu’à MM200 pour faire simple et voir si entame d’une
    baisse……; c’est une révolution pour moi car j’étais 1 fondamentaliste).
    Des sites comme morningstar permettent de faire 1 préselection et d’avoir des idées sur ce qu’est le fond visé.
    J’espère ne pas inquiéter votre petit groupe mais le meilleur gérant de SICAV dans un marché difficile « rame » et seuls ceux avec une carte blanche (sans contrainte) peuvent s’en sortir (mais au
    prix de prise de risuqe).
    pour info : je suis à 45% en SICAV et en sortirai quant SP ou CAC auront leur MM 100 qui baissera ou que MM 200 s’aplanira.

  24. @ fab de nice

    C’est juste, pour moi aussi, il y 2 catégories extrêmes de gérants:

    1. Ceux qui sont obligés de rester constamment investis dans leur thème.

    2. Ceux qui ont le droit de rester en dehors du marché dans lequel ils sont censés investir.

    Bien sûr, entre ces deux extrêmes toutes les combinaisons sont possibles (et même au-delà, puisque certains gérants peuvent utiliser des effets de levier à la hausse, comme à la baisse).

    Le but de cette rubrique est notamment de donner des clés pour comprendre, pour ensuite savoir décider quel est le bon choix.
    Par exemple, si vous choisissez un gérant du type 1, soyez conscients que vous devez impérativement gérer le timing de sortie.

    Concernant l’autre point:
    « le meilleur gérant de SICAV dans un marché difficile « rame » et seuls ceux avec une carte blanche (sans contrainte) peuvent s’en sortir (mais au prix de prise de risque). »

    Il existe des gérants « carte blanche » capables de gérer le risque de manière systématique, donc avec une prise de risque réduite. En 2008, il y a eu un certain nombre de gérants qui ont réussi une
    performance positive. Et, ce qui m’a un peu surpris, dans des segments de marché très différents.

  25. Je pense que l’idée de partage d’informations de la part de personnes confrontées tous les jours aux aléas des marchés est une aide et un soutien important pour chaque participant, dans ce sens je
    félicite Yves pour cette initiative et tous les intervenants qui y participent.

    Je reste très réservé sur la qualité à long terme des « prévisions » et des miennes en premier lieu!
    La gestion du risque sur un choix prévisionnel me semble être tout aussi importante que la prévision elle-même. Pour répondre à la question de Yves, « quels sont les 2 sujets qui vous intéressent le
    plus? »
    Je mentionnerai dans tous les cas un: la gestion du risque dans le cadre d’un placement collectif est primordial, et ce point a pour moi un poids décisif dans le choix d’uns stratégie plutôt qu’une
    autre!

    Bien cordialement.

    Steve Dubied

  26. Bonsoir, est ce que quelqu’un peut me confirmer la souscription minimum initiale concernant  ORION SICAV RESSOURCES NATURELLES et CARMIGNAC PORFOLIO COMMODITIES car suivant les sites que j’ai
    consulté le montant minimum diffère ou n’apparait pas. Merci.

  27. Bonjour Mickael,

    Selon mes informations (de source sûre), il n’y a pas de montant minimum de souscription pour les compartiments de la Sicav Orion.
    Les informations erronées figurant sur le site Morningstar devraient prochainement être corrigées.

    Cordialement
    Yves Belmont

    P.S. Concernant Carmignac, j’attends une confirmation.

  28. Merci Yves pour ces informations. Je commence à rechercher des fonds Matières Premières et Emergents pour être prêt à investir le moment venu (J’attends le top départ donné par FUTURES !!!). Voici
    ma sélection pour le moment :

    MATIERES PREMIERES OR ENERGIE :
    – Orion Sicav Ressources Naturelles
    – LCL Minergior Monde
    – Géo Energies
    – Carmignac Porfolio Commodities
    – SGAM Invest Secteur Energie
    – Pictet Water

    EMERGENTS
    – Carmignac Emergents
    – Carmignac Emerging Discovery
    – Magellan
    – Saint Honoré Chine

    Je suis dans la catégorie « petit patrimoine », j’envisage cet investissement pour du très long terme et je souhaite allouer une somme identique à chaque fonds. Si vous avez un avis ou des conseils,
    je suis à votre écoute.

  29. Bonjour Mickael,

    Merci pour cette intéressante sélection, certains de ces gérants me sont bien connus (GeorgeV Sicav Orion, Carmignac et Pictet), les autres moins.
    Le moment venu, un comparatif sera bien utile.

    Cordialement
    Yves Belmont

  30. Bonjour à tous,

     

    A la suite du commentaire précédent, avez vous prévu de réaliser un comparatif prochainement ?

     

     

     

    D’autre part, je n’ai pas vu votre article sur « comment parler de fonds avec votre banquier », Existe t il ?

     

    Et comment rentrer sur un fond !, est il reccomander de faire comme pour les actions ? à la baisse ? si oui comment repérer le bon point d’entrée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *