Comment investir dans un fonds commun de placement

Par Yves Belmont


http://www.pratique.fr/sites/default/files/articles/difference-SICAV-FCP.jpg



Est-il recommandé de faire comme pour les actions ? A la baisse ? Si oui, comment repérer le bon point d’entrée ?


Choisir un fonds, c’est d’abord choisir un gérant, voire un team. Choisir un gérant, c’est être à l’aise avec son style de gestion, sa maîtrise des risques, les délais de sortie (degré de liquidité), les différents frais et commissions (performance, gestion), la devise du fonds, sa transparence avec notamment l’accès aux positions.


Pourtant avant de sélectionner un gérant, il faut être au clair avec la répartition des actifs que l’on souhaite. Dans cette perspective, le Forecast investissement de Jean Christophe Bataille est particulièrement instructif. En fonction de l’allocation souhaitée, il s’agit de compléter les parties manquantes et le cas échéant de confier certaines poches d’investissement à des gérants.


Ensuite, bien sûr, il y a le timing … Résumé du processus d’investissement :


1. Examiner périodiquement son allocation d’actifs. Au moins une fois par mois, voire plus en cas d’événement majeur (11 septembre, faillite Lehman Brothers, etc)


2. Déterminer les modifications à apporter en terme de répartition


3. Décider quelle partie investir à titre personnel, quelle partie investir à travers un ou plusieurs gérants


4. Identifier les meilleurs gérants dans les domaines retenus


5. Mettre ces gérants sous observation (étudier leurs performances dans différentes situations de marché, comparer ce qu’ils disent avec ce qu’ils font)


6. DECIDER


7. SUIVRE


Avant tout, il s’agit de minimiser le risque d’erreurs lié au choix d’un investissement et d’optimiser le moment de son exécution. Dans le prochain article, je détaillerai un cas pratique, les obligations liées à l’inflation de novembre 2009 à juillet 2010.


En attendant, pour accéder au comparatif de fonds en obligations liées à l’inflation que j’avais déjà publié l’an dernier, cliquez ici (pour atteindre ensuite les interviews des gérants, cliquez sur les descriptifs de chaque fond –> Click valor to learn more:).

4 réflexions au sujet de « Comment investir dans un fonds commun de placement »

  1. Bonjour

     

    Je crois qu ‘il y a un élément important à prendre en compte : ce sont les frais d’entrée sortie qui dépendent de votre broker .   Pour moi un fond à 5 % en entrée
    , c’est rédibitoire .

     

    Philippe

  2. Bonjour,

    une question toute bete mais comment faire pour investir dans un de ces fonds ?Par exemple je suis chez Saxo Bank, faut il faire une demarche manuelle aupres d’eux ?

    Renaud

  3. Bonjour Philippe C

    Très juste.
    5% de frais d’entrée, c’est tout à fait rédhibitoire.

    Maintenant, il faut savoir que c’est rarement le gérant du fonds qui bénéficie des commissions d’entrée.
    Souvent, il y a donc d’autres chemins pour acheter un fonds.
    Ce sera l’objet d’un futur article:
    Comment négocier l’achat d’un fonds auprès de son banquier.

    Cordialement
    Yves Belmont

  4. Merci Yves, et bonjour.

    Même les fonds d’obligations émergentes varient. De 133 à 145 entre février et la mi-avril, puis retour à 133 début mai, et je doute que nous n’y retournions pas. La différence, je la
    prendrais bien. Me baserais-je par exemple sur l’indication de prise de bénéfice de Jean-Christophe basée sur le CAC pour racheter plus bas ? En tous cas le cours du fond auquel
    je pense, qui couvre 180 pays, a devancé en chute libre le crash européen du 6 mai dès la fin avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *