Comment investir dans les obligations liées à l’inflation ?

Par Yves Belmont

Depuis quelques années, vous pouvez éliminer le risque d’inflation via des obligations liées à l’inflation (inflation-linked bonds, abrégé ILB).

Le principe est le suivant :

Quel que soit le niveau de l’inflation pendant la durée de l’obligation (par exemple dix ans), vous retrouvez votre pouvoir d’achat à l’échéance. Autrement dit, vos 100 € investis seront toujours 100 € en pouvoir d’achat. Contrairement aux obligations classiques, les obligations liées à l’inflation vous donnent un rendement réel.

Concrètement, ce sont des obligations dont les intérêts et le capital s’ajustent en fonction du taux d’inflation observé.

Mais évidemment, tout a un prix. En échange de cette protection contre l’inflation, les coupons sont un peu inférieurs à ceux des obligations classiques.

Pourtant, dans certaines circonstances spécifiques, les obligations liées à l’inflation peuvent générer des suppléments de performance par rapport aux obligations d’État.

Comme les obligations liées à l’inflation sont principalement émises par les administrations, elles font face aux mêmes risques de crédit qu’une obligation gouvernementale et on peut s’attendre à un rendement similaire.

Pourtant, ce n’est pas toujours le cas.

Si l’inflation devrait se révéler plus élevée que prévu par le marché, les obligations liées à l’inflation devraient surperformer les obligations d’État nominales.

Un moyen pour calculer les anticipations d’inflation sur le marché est la notion de point mort d’inflation (breakeven inflation):

C’est la différence entre les rendements des obligations gouvernementales classiques et de l’inflation liés à des titres du même émetteur et de même durée jusqu’à l’échéance.

La figure suivante donne une illustration du point mort d’inflation pour la France :



Obligations-lndexees.JPG

Alors, quel est le bon moment pour investir dans les obligations liées à l’inflation ?

Prochainement, je vous donnerai quelques éléments de réponse ainsi qu’un comparatif et des interviews de gérants.

Vous pouvez vous-mêmes proposer des fonds (ou des gérants en mode « managed account »), n’hésitez pas : Yves.Belmont.email@gmail.com

A lire aussi:
Inflation, déflation, reflation, désinflation … Où sommes-nous aujourd’hui ? Où allons-nous ? Réponse en image

2 réflexions au sujet de « Comment investir dans les obligations liées à l’inflation ? »

  1. Bonjour Marc, Excellente question.
    Il y plusieurs scénarios possibles, dont deux principaux:

    A. Achat à l’émission: sur la plupart des émetteurs, il y a un plancher (floor) qui protège le capital (en principe, c’est le cas des émissions sur l’Europe),

    B. Achat en bourse: par exemple, vous achetez cette obligation liée à l’inflation après émission et vous la payez 106%, les années suivantes sont des années de déflation, il y aura alors une perte
    sur le capital.

    Le timing est donc important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *