Comment investir dans les obligations liées à l’inflation ? N°2

Par Yves Belmont

En règle générale, si l’investisseur anticipe que, pour un certain horizon d’investissement, l’inflation sera plus élevée que le point mort d’inflation, il doit choisir des obligations liées à l’inflation plutôt que des obligations gouvernementales classiques.

Ainsi, les obligations liées à l’inflation ont tendance à sur-performer les obligations au début d’un cycle inflationniste et à à sous-performer au début d’un processus déflationniste.

Vous devez également garder à l’esprit que les obligations liées à l’inflation sont dans la plupart des cas moins liquides que les obligations gouvernementales classiques dans le marché secondaire. et que la prime de liquidité peut varier.

Dans une perspective d’équilibre d’un portefeuille, les obligations liées à l’inflation ont des caractéristiques qui en améliorent l’efficience.

La table 2 montre la corrélation des rendements entre les obligations liées à l’inflation (US TIPS) et les autres classes d’actifs.

Fait intéressant, les obligations liées à l’inflation sont corrélés négativement avec les marchés actions, offrant ainsi un support de diversification, même si, de toute évidence, la corrélation entre les classes d’actifs peut changer au fil du temps.

En outre, comme on le voit dans la figure 4, la volatilité (une mesure du risque) des obligations indexées sur l’inflation est beaucoup plus faible que pour les actions et les obligations corporate HY (sociétés à rendement élevé).

Conclusion:

Ce n’est qu’une technique parmi d’autres pour lutter contre l’inflation.
Il est surtout important de considérer l’ensemble de votre portefeuille et d’en assurer une bonne répartition.

Enfin, est-ce le moment d’investir dans des obligations liées à l’inflation ?

Ce n’est pas très urgent, si l’inflation tarde à s’installer. A suivre avec attention.

Si le retour de l’inflation se profile, alors comment investir dans les obligations liées à l’inflation ?

Voici un comparatif de quelques fonds que nous mettons sous observation afin de disposer le moment venu d’une information la plus complète possible.

Critères de sélection: performance, distribution France et/ou Belgique et/ou Suisse et/ou Luxembourg, devise EURO ou CHF. La sélection n’est pas exhaustive, vous pouvez vous-mêmes proposer des fonds (ou des gérants en mode « managed account »), n’hésitez pas: Yves.Belmont.email@gmail.com

Le comparatif de fond permet plusieurs classements selon les critères de performance (année en cours, années précédentes), Peak to valley (calcul sur base trimestrielle) et Calmar . Pour plus d’explications sur le Peak to valley et le Calmar , cliquez ici.

Ce comparatif de fond est dynamique dans le sens où les classements sont mis à jour chaque mois.

Pour accéder au comparatif de fonds, cliquez ici (pour atteindre ensuite les interviews des gérants, cliquez sur les descriptifs de chaque fond –> Click valor to learn more:).

Avertissement valable pour tous les fonds:

Au moment de souscrire un fond de placement, attention, l’industrie des fonds de placement a beaucoup de peine à faire entendre sa voix sur le plan politique.
Ainsi, la distribution des fonds de placement en est restée au siècle dernier, voire au moyen âge.
La libre circulation des fonds de placement n’est pas et de loin une réalité.
En clair, souvent vous ne pouvez investir dans un fond de placement que si celui-ci a été approuvé dans votre pays.
Heureusement, il y a des pays plus libéraux que d’autres.

Donc, vérifiez toujours directement avec le distributeur du fond si vous êtes éligible.
Vous pouvez aussi demander à votre banquier, mais celui-ci sera bien sûr peut-être enclin à vous diriger vers des produits de sa banque.

2 réflexions au sujet de « Comment investir dans les obligations liées à l’inflation ? N°2 »

  1. Bonsoir,

    On va pouvoir parler d’innovation avec l’annonce d’Auplata qui lance une émission obligataire liée en partie à l’évolution du cours de l’once d’or.

    Vous avez suivi l’annonce ou déjà analysé les conditions de cette émission ?

    Vous avez un avis ; on peut faire un lien avec votre article ?

    Merci

  2. Bonjour Coulous,
    J’ai vu ça. Ca me rappelle l’emprunt Giscard sur l’or. Pourquoi pas. Il faut peut etre attendre que l’or consolide et il y a d’autres supports.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *