Check-list avant d’entrer en position de trading

cockpit-avion

 

Si vous voyez votre compte baisser inexorablement dans la volatilité, il est possible que vous commettiez des fautes qui nuisent à vos résultats de trading. Je vais faire quelques articles de formation pour vous aider à y remédier.

Tout d’abord, faites comme un pilote d’avion avant le décollage, ne rentrez pas en trade tant que vous n’avez pas validé votre check-list :

  1. Suis-je dans la tendance de mon unité de temps de trading ? Tous les traders à contre tendance sont rapidement perdants.
  2. Mon levier est-il inférieur à 10 sur les premières prises de position ? Tous les traders qui entrent dans une tendance avec un levier supérieur, finissent par être perdants selon les statistiques des brokers. Il est toutefois possible de pyramider dans une tendance avec un levier plus élevé mais dans ce cas, la marge utilisable aura augmenté au fil du trend du fait des gains accumulés. Cela autorise un levier supérieur car le trade est protégé par les profits déjà engrangés. Je démarre en général avec un levier situé entre 0.2 et 5, rarement 10. Tout dépend de la confiance que j’ai dans la tendance et les éléments pivots qui conditionnent l’entrée en position.
  3. Mon trade répond-il à une stratégie précise sur les points remarquables ? Oblique, résistance, support, figure chartiste, configuration remarquable en chandelier japonais et éventuellement Kumo Ichimoku qui est pour moi un élément pivot puissant. En gros, mon entrée est elle pertinente ? Car de l’intelligence de la position va dépendre, le pourcentage de réussite et la distance du stop. Si vous entrez n’importe où, votre stop ne peut être proche de votre entrée car il va sauter à tous les coups. On ne peut pas placer un ordre sur le simple fait de consulter son écran. Il faut un point qui garantit les chances de succès. Une des plus grosses erreurs des traders perdants est d’être en position tout le temps.
  4. L’entrée en trade sur un point choisi est-elle confirmée par la cinétique des prix, une divergence sur un oscillateur, une news etc … ? Regardez l’évolution des cours en UT courtes lors du franchissement d’un élément pivot. Cela vous donnera beaucoup d’indications sur la force et la crédibilité du mouvement. D’autre part, certaines bougies sont faites par de grosses mains. Il est souvent facile de les identifier. Elles correspondent à des mouvements plus prometteurs. Vous pouvez vous aider du Market Mover Index mais l’observation des courbes de prix donne de bonnes informations pour qui en a l’habitude. Entrez toujours dans la force d’un mouvement de façon à ce que votre trade soit rapidement en gain. Achetez avec les acheteurs, vendez avec les vendeurs. Suivez les prix dès le break out pour entrer dans les vingts premiers pour cent de la tendance.
  5. Ai-je parfaitement défini mon plan de trading ? Savez-vous où vous voulez sortir, que ce soit en gain ou en perte ?
  6. La perte au stop loss est elle raisonnable par rapport au montant de votre capital ? En fonction des enjeux, cette perte acceptée est variable. Elle peut être de 0.1 % de votre capital dans les marchés dangereux ou de 0.5 %  lorsque la volatilité baisse, plus encore dans les marchés en tendance affirmée, mais elle ne doit en aucun cas excéder 2 %. Si ç’est le cas diminuez le volume investi.
  7. Suis-je psychologiquement serein ? Évitez de trader rapidement après un gros gain ou une grosse perte. Cela entraine le plus souvent une prise de risque trop importante soit par esprit de revanche soit par excès de confiance.

Gardez à l’esprit ce que nous avons maintes fois répété. Pour gagner beaucoup d’argent, il faut trader en swing dans les tendances en UT longues. C’est le seul trading qui permette de multiplier un compte. Le handicap de la période actuelle est qu’il n’y a pas de tendance en base hebdomadaire sur le Forex. Il est donc raisonnable de limiter les volumes investis et de rester hors marché lorsque les conditions ne fournissent pas une stratégie de trading suffisamment pertinente.

Bons trades !

 

Copyright 2015 Jean Christophe Bataille. Reproduction interdite

54 réflexions au sujet de « Check-list avant d’entrer en position de trading »

  1. Bonjour Jean-Christophe. Merci pour la checklist.
    *** Sur le point 1 je prefere rentrer dans la tendance bien sur de ma timeframe mais aussi dans le meme sens que les unités supérieures. Je rentre sur une configuration propice en M15 à l achat, je verifie que h1 et h4 sont aussi haussiers

  2. Chaleureux mercis à toi JC pour ton article. C’est super clair et pointe du doigt les notions qui demandent à être revues, pour moi entre autres points:

    * Levier: peux-tu rappeler comment tu le calcules ?
    * Points pivots: les quels utilises tu? Avec quelle technique?
    * Kumo : en quoi est-il un point pivot (par le twist?)?
    * sorties en SWin ou SLoss: là aussi j’ai du mal et je ne suis certainement pas le seul …

  3. Rigolo ça ! Juste au moment où je te disais que je me replongeais dans les bases du trading. Tu résumes bien même si tous ces points mériteraient au contraire d être répétés tous les jours. Le plus important c est de ne pas faire comme « Toto »

  4. * Levier: somme investie / capital
    * ce ne sont pas des points pivots mais des éléments pivots au sens large, c’est à dire tout niveau de prix qui freine les cours puis une fois franchi produit une impulsion des cours : oblique, résistance, support etc …
    Kumo : en quoi est-il un point pivot (par le twist?)? Ce n’est pas un point pivot : idem
    * sorties en SWin ou SLoss: il faudra que je fasse un article spécifique.

    • mille merci-s-

      Remarque sur les indicateurs: parfois ils peuvent nous induire en erreur, c’est l’enseignement de ta photo => décorrélation/amplification entre l’horizon artificiel et l’horizon réel !! Peut conduire au crash!
      D’ailleurs, je ne l’ai pas encore dit, mais le photos sont toujours magnifiques et d’une grande qualité artistique.

  5. Je n’ai pas parlé de la semaine écoulée mais une fois de plus la situation de l’Amérique n’est pas vraiment tranchée. Cela induit beaucoup de volatilité et peu de direction. Très bien placé en short sur deux break out successifs sur le compte Futures avant la conf de la BCE, je n’ai pas pris mes gains et ai laissé mes positions avant les NFP. Résultat : après une remontée brutale du cross, les stops BE et les stop wins ont joué mais pour des bénéfices peu importants. En sachant de plus qu’un essai short sur USD CAD dans la volatilité m’a fait sortir sur stop, le trade à la news des NFP s’est soldé par une perte alors qu’il était parfaitement exécuté depuis l’entrée. C’est une fois de plus toute la difficulté de trader dans un contexte de fondamentaux économiques qui ne créent pas de tendance franche sur le Forex. La solution aurait été de prendre tous les bénéfices qui étaient substantiels après la séance dovish de la BCE. Mais un bon NFP aurait vraiment multiplié les gains et il aurait été dommage de ne pas le tenter. Exemple, en sortant trop tôt des positions longues que nous avions prises avant la chute des indices il y a deux semaines, nous n’aurions pas pu faire un carton comme nous l’avons fait lors de la montée brutale de EUR USD. Cette stratégie même si elle peut être parfois frustrante reste la meilleure car c’est elle au final qui positive vraiment le bilan de trading. Il faut éviter de prendre de petits bénéfices même si c’est parfois difficile.

    • Oui très bon reportage. C’est une vraie rente le trading HF. Ce n’est rien d’autre que des intermédiaires qui prélèvent leur commission mais sans apporter de service. Cas typique ou le législateur devrait intervenir. Et quel gâchis de neurones qui pourraient être employées à d’autres activités.

  6. Bonjour Monsieur Bataille,

    Que pensez vous de Martin Armstrong? (http://www.armstrongeconomics.com)

    Je sais que surfeuse avait posté des liens vers ses articles qui paraissent pertinents mais que pensez vous de ce qu’il déclare lorsqu’il dit notamment que les prochaines années vont être très difficiles? Il parle d’une grosse crise à venir et apparemment, il aurait développé un modèle très complexe qui « prédirait les tendances » et donnerait de bons résultats…

    Voici un lien intéressant:
    http://www.armstrongeconomics.com/archives/25847

    En vous remerciant par avance,
    Harlok

    • Bonjour,

      Tiens c’est marrant, je suis tombé aussi hier sur ce Martin Armstrong. J’ai écouté quelques interviews de lui. Il prédit le krach pour le 1er octobre à l’aide d’un modèle mathématique. Ne pas rire.

      Son argumentation sur l’état de faillite du système est recevable mais je n’ai pas été bluffé par sa vision pour ma part. Je n’ai rien appris de particulier. Rien qui justifierait le qualificatif « d’oracle » que les médias lui ont collé, il n’a pas l’air d’avoir une analyse surnaturelle de la situation. M’enfin le 1er octobre je regarderai l’obligataire pour voir si son ordinateur magique avait raison ;-)

    • Rendez vous au 1er octobre.!
      J’ai vu un type que je ne citerai pas prévoir un CAC à 800 en 2009, il est monté à plus 5000 …

    • bonsoir,

      j’aime bien lire ses articles
      cependant ….en gardant un esprit critique :-)

      par ailleurs, comme beaucoup de sites boursiers lui emboitent le pas et se mettent à predire un krash boursier en octobre …. et que le marche va toujours là ou personne l’attend , …..je dirais wait and see!

      d’autre part , et au fil du temps …..le blog d’ Armstrong tend à devenir un site « commercial » ….donc je le lis en diagonale
      une chose certaine : si je prends position , ce n’est pas suite à mes lectures de son blog

  7. Des gourous de la fin du monde, il y en a plein depuis des années;. On est en crise ! ! Merci, on le savait déjà !
    En réalité il faut surtout essayer de comprendre comment les politiques et les banques centrales vont améliorer les choses. Je le dis depuis 2008 : en contrôlant plus ou moins les budgets et en augmentant la masse monétaire. En maintenant la dette constante en monnaie courante, la dette diminue de 23.08 % en monnaie constante en augmentant la masse monétaire de 30 %. C’est mathématique. C’est ce que font les japonais en augmentant la TVA et émettant plus de monnaie que de richesse créée. Le problème est le temps que va prendre cette purge car les moteurs de la croissance en occident innovation et pyramide des ages sont un peu en panne : taux bas et faible croissance = secular stagnation. Je ne suis pas inquiet à plus long terme, les pays à développement plus récent ont du potentiel démographique et des ruptures technologiques vont voir le jour.

  8. En pré marché, EUR USD grimpe en direction d’une oblique en H4 assez solide. Ça vaut le coup de la shorter avec un stop qui pourrait ne pas être trop éloigné du fait de la force de cette oblique. Si le stop saute achat ! Problème : il faut la dessiner au cordeau …

  9. Bonjour à tous, les stop ont tenu et on reste au dessus des prix mais la cinétique ne me plait pas et l’oblique n’a pas parfaitement été respectée. Je mets en stop BE. Le cross s’est mis en range en UT courte. A voir …

  10. Finalement, on franchit le range à la baisse. Le compte Futures est assez bien positionné car l’oblique marquait tout de même une limite de la tendance en H4. Stop BE toujours car la volatilité peut faire remonter le cross à tout moment.

  11. Mes positions ont sauté en BE. Il y a peu de moteur pour faire baisser la paire. On est en situation de range donc très incertaine.

  12. je suis rentré hier soir sur gbp/jpy selon les points suivants :
    proximité d’une très grosse oblique ascendante qui tient depuis 2012,
    on était en UT MN, sur la BB du milieu
    proximité immédiate du kumo en W1.
    j’ai profité en UT5 d’un V bottom
    je n’ai pas trop chargé ;)
    validé ?

  13. EUR remonte avec excédents des comptes courants et aversion au risque alors que les USA tardent à monter les taux. On en peut pas écarter la possibilite d’un petit rallye haussier si on passe franchement l’oblique.

  14. Pour être franc, je suis en train de suivre les prix de plusieurs paires, la volatilité et les configurations. Je reste hors marché FOREX pour l’instant. C’est chaotique.

  15. En fait le Forex n’est pas adapté actuellement aux trades en UT longues mais il y a toujours des opportunités en scalping. Ce n’est toutefois pas l’objectif du blog de tout décrire. Sachez qu’il faut utiliser de tout petits volumes. Pour des comptes comme celui de payback ou celui de Futures c’est 1 lot, soit 100000 euros, pas plus. C’est du travail technique pour garder la main en UT courtes. On sait d’avance que ça ne sera pas très rémunérateurs sauf si une tendance lourde démarrait.
    Il y a également des opportunités sur certaines paires avec des news qui font évoluer les cours mais je ne dispose pas toujours du flow qui permet de les anticiper.
    Il est vrai que si nous avions un abonnement Bloomberg avec en prime les stats à l’heure pile, ce serait parfait mais c’est pas donné.

  16. ATTENTION ce lundi 7 septembre, le contrat de taux FXCM expire ce soir, toutes les positions ouvertes seront automatiquement fermées. Un nouveau contrat sera disponible demain. Pensez à vendre vos positions sur le bund si vous en avez.

  17. Renaud,
    Je sais que toutes les banques sont baissières sur l’EUR USD, que la divergence bla bla ….
    En réalité, les prix disent le contraire. L’oblmique H4 a été franchie à la hausse et le cross a dessiné non pas un quadruple top mais un triangle ascendant. C’est normalement haussier. Et si la résistance est franchie, il sera justifié d’acheter malgré toutes les imprécations des banquiers. La dernière fois qu’il pronaient la baisse on a fait le trade du trimestre en tenant des positions longues jusqu’à 1.17 !
    Tout ça est bien sur dépendant des stats mais si les US nous sortent encore des chiffres comme les derniers NFP c’est up.

    • Merci JC. J’etais long depuis le franchissement de l’oblique descendante H4 ce matin et je suis sorti pour prendre un peu des benefices vu que la paire ne franchit pas pour l’instant 1.117. Je re-rentre long si cette resistance est franchie.

  18. Bonsoir,

    J’ai repris aussi un long EUR/USD ce matin (après la même idée finalement avortée vendredi soir). Après analyse du week-end : deux MLH de deux fourchettes différentes en support à 1,11, un signal haussier RSI en H4, le franchissement de l’oblique baissière que vous avez repéré aussi.. Ça commence à faire beaucoup… Pour du swing, avec le stop positionné à 1,108. Si ça repart à la baisse et le stop touché, qu’à cela ne tienne, l’oblique montante daily au environ de 1,1 sera un autre point d’entrée long encore plus pertinent.

  19. EUR USD peut aller au nord comme au sud mais si la résistance cède, il devrait bénéficier d’une impulsion haussière de 74 pips.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *