Analyse économique pour l’automne.

C'est encore sur le Forex et en spéculant sur la hausse du dollar que nous faisons nos plus-values en ce moment. Le compte broker a été multiplié par 6 en trois mois. Je mets beaucoup de levier sur EUR USD à chaque fois que l'euro reprend des couleurs et il replonge rapidement ensuite. Les positions longues sur EUR JPY progressent également. L'USD CAD stagne un peu en ce moment mais je persiste à croire que les pays produisant beaucoup de matières premières vont être pénalisés sur le plan monétaire par leur sensibilité aux variations des spreads de taux.

Plus globalement et à plus long terme, nous devons rester vigilants car la croissance européenne est en panne, le Japon piétine et je ne suis pas certain que les US puissent continuer bien longtemps à croître sans les autres pays occidentaux. La politique de la BCE tarde à être expansive alors que l’Europe est en quasi déflation. Elle sera obligée à plus ou moins court terme de mettre en oeuvre beaucoup d'inflation monétaire comme l'ont fait les pays anglosaxons et le Japon. Je le répète depuis 2008, toute l'action des banques centrales aura pour but de tuer les monnaies pour diluer la dette.

Ce qui freine la BCE aujourd'hui dans son action est la politique incompréhensible du gouvernement français qui n'a mis en place aucune réforme de structure pour combler ses déficits et augmenter sa productivité. La gauche obnubilée par le développement de réformes sociales qu'elle pas les moyens de financer, a découragé les consommateurs et les investisseurs avec une fiscalité et des prélèvements devenus insupportables.

A plus court terme, la BCE devrait avec retard pratiquer un QE à l'européenne pour faire à nouveau tendre l'inflation vers 2 %, ce qui devrait relancer le prix des actifs et des biens de consommation courante.

Je ne suis pas certain ensuite que la FED reste longtemps hawkish et une reprise généralisée de la production à outrance des monnaies devraient se poursuivre dans toutes les banques centrales jusqu'à ce que la dette mondiale reviennent à un niveau normal. L'or, gardien de la monnaie, est en embuscade et reste avec l'immobilier à crédit le pilier de ma stratégie patrimoniale long terme.

Analyse économique pour l'automne.

6 réflexions au sujet de « Analyse économique pour l’automne. »

  1. Bonjour,

    Relancer le prix des actifs, mais quid des actions européennes, alors même que les actions US sont a des sommets ? Peut on imaginer une decorélation au profit des actions Européennes ?

  2. Les américains ne réinjecteront de la monnaie que lorsque leur croissance va faiblir. Leurs actions auront déjà baissé à ce moment là. Nous allons de notre coté mener une politique monétaire expansive à mon avis assez vite, ce qui pourrait relancer les actions européennes après la phase de rechute actuelle.

  3. J’ai lu avec beaucoup d’intérêt, merci. C’est aussi un problème de souverainetés nationales, je pense. Voir le stratagème des chaînes mis en place par les américains pour fagoter l’Europe. Les gouvernements ne décident plus grand-chose et ont les mains liées, ils l’admettent parfois à demi mots. On va vers des désordres sociaux, vers de la collectivisation de biens, vers des régimes qui rétabliront leur liberté d’action en abusant probablement, et vers des faillites à la grecque. On ne sortira pas de cette crise sans passer par le chaos. Le système tue la monnaie depuis plus de 100 ans. Je ne me lasse pas de relire Fekete et quelques autres sur le sujet.

  4. Bonjour Jean Christophe,
    Je me souviens qu’en 2008 ou 2009 tu avais sauté sur l’action CGG Veritas qui était tombé autour de 8/9.
    Tu avais réalisé un excellent trade à l’époque puisque la boite avait plus que doublé en 2 ans.

    CGG est actuellement à 6 euros et quelques.
    Avec une dette de 1,5 Milliards et 1 milliard de capitalisation on a une VE de 2,6 Milliards par rapport à un rex normatif d’environ 350/400 M€ (soit une VE/REX de 8).
    Au delà des résultats et perspectives pas terribles, la baisse de l’action s’explique par le fait qu’elle est ultra shorter par les fonds américains (voir déclaration short de l’AMF). Penses tu qu’il faut en profiter pour se renforcer à ses niveaux dans une perspective long terme ?

    Bien à toi,

    Marc

  5. je ne comprend pas, ce jour, l’euro remonte face au dollar alors que les chiffres écho sont clairement en faveur des us… est-ce que les cours du dollar seraient pas également manipulés. Les américains n’ont pas forcément intérêts à voir leur monnaie s’apprécier face aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *